Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Femmes de l'Autremonde de Kelley Armstrong

Kelley Armstrong – Apparition – Tome 9

 

 

« Suite à la mort prématurée de son mari, Robyn Peltier tente de refaire sa vie à Los Angeles. Quand sa célèbre cliente, Portia Kane, est assassinée dans une boîte de nuit, Robyn, suspectée du meurtre, est contrainte de fuir. Seule son amie Hope Adams semble de son côté, même si cette dernière sait que ce n’est qu’une question de temps avant que la jeune femme soit capturée. Ce n’est cependant pas la police qu’elle redoute mais bien pire : Robyn s’est retrouvée sans le savoir au cœur d’une guerre opposant la kumpania à une puissante Cabale. Le seul moyen de la protéger à présent, c’est de l’entraîner dans un monde peuplé de créatures surnaturelles que la simple humaine ferait mieux d’éviter… »

 

 

Mais avant de vous donner mon avis sur ce tome, petit retour en arrière !

 

En août 2007 sortait Morsure, premier tome de la saga des Femmes de l’Autremonde.

 

 

"Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité."

Elena Michaels se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ?
L’énergie contenue déchire ses muscles – elle ne peut plus attendre. Elle adore courir aux frontières de la ville, mais n'en a plus le temps. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare au Changement…
Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants… et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire.
Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils menacent de dévoiler leur existence, enfreignant les lois du clan.
La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature…

 

Une vraie découverte, j’ai tout de suite adoré l’univers, les personnages et l’histoire ! Et j’en voulais plus…mais pour ça, il fallait attendre en général une année pour le tome suivant, alors autant vous dire qu’à chaque sortie, je suis chez mon libraire pour l’avoir !

 

Je ne mettrais pas les résumés des autres tomes (vous pouvez les trouver ici : http://www.bragelonne.fr/livres/View/morsure). Mais, pour résumé, le tome 1 nous présente Elena et la Meute ainsi que l’univers autour d’eux.

 

 

Le tome 2, Capture, introduit de nouveaux personnages mais surtout de nouvelles espèces surnaturelles. Nous faisons donc connaissance avec Paige et Savannah, entre autre, sorcières. Ce sont ces mêmes sorcières que nous retrouvons dans les tomes 3 et 4, Magie de pacotille et Magie d’entreprise.

 

                             

 

 

A toutes celles et ceux qui ont détesté Paige dans le tome 2 (et n’ont pas voulu continuer la saga…) je ne pourrais leur dire qu’une chose : lisez la suite ! Car nous la découvrons sous un autre angle et nous avons à faire à une jeune femme qui ne veut pas suivre bêtement les anciennes traditions et qui en plus, doit faire avec une ado sorcière pas toujours facile à vivre. En gros, elle galère et les démons qui s’en prennent à elle ne l’aide pas ! Heureusement, elle n’est pas seule dans cette histoire car elle rencontre (tout comme nous, lecteurs) Lucas Cortez, mage (ennemi des sorcières…en temps normal) et fils rebelle héritier d’une mafia surnaturelle qui voudra l’aider (et emmerder son père, par la même occasion !)

Après la semi-démone, Paige a à faire avec un tueur de sorcière. Autant dire qu’elle a de quoi s’occuper et Savannah qui essaie de ressusciter sa mère n’aide pas !

 

Parlons-en de sa mère… Eve Levine, fantôme de son état et protagoniste du tome 5, Hantise.

 

 

Semi-démone et sorcière, elle ère dans les limbes jusqu’au moment ou les Parques lui demande de l’aide pour chasser une nixe. J’ai beaucoup aimé le fait que ce tome se passe dans le monde des morts, avec des fantômes, des anges et autres êtres trouvables là bas. Et puis Eve est une forte personnalité et ça, ça joue ! On arrive à s’attacher à un personnage mort ! (Même si, quand on se lance dans le surnaturel, l’après-mort n’est pas tout à fait pareil…)

 

 

Dans le sixième tome, Rupture, Elena nous reviens très en forme et avec un Jack l’Eventreur revisité. Sans oublier tout un tas de créatures pas cool du tout qui sortent d’un portail pour s’en prendre à notre louve préférée. Mais c’est sans compter Clay, qui a des raisons d’être vraiment, VRAIMENT pas content qu’on s’en prenne à sa louve…surprise surprise dans ce tome !

 

Dans le tome suivant (7, si vous suivez), Sacrifice, Jaime Vegas est à l’honneur !

 

 

Nous l’avions déjà rencontré rapidement dans le tome 4, lorsqu’elle avait prêté main forte à Paige.  Nous la retrouvons dans un monde qu’elle connait bien, les strass et les paillettes ! En plein tournage d’une émission, tout ne va pas bien se passer et Jeremy Danvers, notre alpha préféré, ne sera pas de trop. Dans ce tome, on en apprend plus sur Jaime, qui se révèle être un meilleur personnage que ce que le tome 4 pouvait laisser présager. Et puis, la présence de Jeremy permet de garder un lien avec la Meute.

Après tout, comme dans chaque tome, les personnages précédents sont présents, que ce soit grâce à un coup de fil ou juste une citation. Et cela renforce le fait que tout se passe dans le même monde et que tout est lié !

 

Le tome 8, Démoniaque, nous permet de mieux connaitre Hope Adams, semi-démone plutôt particulière rencontrée dans Sacrifice !

 

 

Mais elle ne sera pas seule puisque Lucas prendra part à la narration. C’est la première fois qu’un tome est à deux voix et qu’un personnage masculin prend la parole ! Et nous avons la chance de redécouvrir Karl, loup garou, sous un jour tout nouveau et pas déplaisant !

 

Voici mon avis posté sur le forum : http://anita-blake.darkbb.com/t4283-femmes-de-l-autremonde-demoniaque-tome-8

 

Et c’est Hope que nous retrouvons dans le tome 9, Apparition.

 

 

Mais pas que. Puisqu’initialement, nous suivons Robyn…humaine ! Autre fait à souligner : ce tome est à la troisième personne. Et il n’y a pas un, pas deux mais 4 (voir 5) narrateurs !

 

Robyn, se retrouve suspectée dans une sombre histoire de meurtre. Elle est innocente mais les preuves l’accusent ! Heureusement, Hope est venue lui rendre visite à Los Angeles et aura à cœur de l’aider. Mais qui dit Hope dit également Karl (et un loup garou n’est jamais de trop pour aider !). Et ils vont l’aider à fuir, dans un premier temps la police puis ensuite la personne responsable des meurtres.

Nous suivons également l’inspecteur ‘Finn’, en charge de l’enquête et pas totalement humain. Lui sait que Robyn est innocente et il aimerait pouvoir l’aider, mais pour ça il doit lui mettre la main dessus. Pas facile quand quelqu’un essaie de s’en débarrasser à tout prix ! Il y a aussi Adele, voyante (et son petit ami, pour quelques chapitres).

J'ai adoré le fait qu'à chaque chapitre, nous suivons un personnage différent, ce qui permet d'assembler petit à petit l'ensemble des pièces du puzzle de cette histoire...et c'est loin d'être simple ! Tout n'est que quiproquo et embrouilles. Et je peux vous dire que j’ai du relire quelques passages pour être sûre de bien avoir compris. Et ce n’est que quand nous avons le dénouement final, toutes les cartes sont enfin entre nos mains pour comprendre tout ça !

Agréablement surprise donc, d'avoir une humaine au milieu de tout ça et qui prend les choses avec beaucoup de philosophie. Encore un personnage avec qui j'ai accroché ! Et Paige, Lucas, Savannah, Jeremy, Clay, Elena et Jaime sont cités, ont sait que tout va bien pour eux.

 

Bref, comme à chaque fois que je lis du Kelley Armstrong, j'adore, je suis totalement fan. Elle arrive toujours à rendre ses histories vivantes et prenantes, ses personnages intéressants et jamais je ne m'ennuie en lisant son travail. Entre l'alternance des personnages et les différences de narration, malgré le fait que ce soit une série avec beaucoup de tomes, on a toujours un petit quelque chose de nouveau et je ne m'en lasse pas ! Vivement les derniers tomes (4 !) !

 

Cyllan

 

Waynest - tome 2 "Enlevée" de Jess Haines

 

Editions Milady

Il fut un temps où le principal problème de Shiarra Waynest, détective privée, était de maintenir son agence à flot. Elle doit désormais négocier avec deux dangereux et séduisants vampires, ennemis depuis des siècles, dont elle a éveillé les convoitises. Alors que les tensions s’intensifient, les White Hats, chasseurs de vampires, pressent Shiarra de les rejoindre. Elle va alors découvrir que les apparences sont trompeuses, ce qui affectera toutes ses convictions… ainsi que ses désirs.

 

 

 

 

Avis d’Arcantane :

J’avais énormément apprécié le 1er tome de cette série et je ne suis vraiment pas déçue par cette suite.

Shiarra pensait reprendre une vie plus ou moins normale avec un petit ami garou. Ce qu’elle n’avait pas prévu c’est de se retrouver être la cible de Max Carlyle, un puissant vampire et ennemi d’Alec Royce qui souhaite se venger de la mort d’Elizabeth, une vampire que Shiarra a tué (dans le précédent tome). Et la voilà prise en 2 maîtres vampires, un la souhaiterait morte tandis que l’autre souhaiterait la mettre dans son lit. Et comme Shiarra n’avait pas assez de problèmes à gérer, le groupe de chasseur « Les White Hats » la harcèle pour qu’elle rejoigne leur groupe. Bref, sa vie n’est pas du tout un long fleuve tranquille. Elle qui ne voulait pas se mêler des affaires des Autres, la voilà plongée en plein cœur de la tourmente.

Ce que j’aime dans cette série est que Shiarra s’implique et ne fais pas l’autruche. Pourtant en tant qu’humaine cela pourrait se comprendre face à des forces surnaturelles. Elle cherche à chaque fois une solution même si elle s’en prend plein la gueule, elle continue à essayer de s’en sortir et ne baisse pas les bras. Et pour ça bravo !

Beaucoup d’actions au rendez-vous dans ce tome et on apprécie de voir ses amis sont là pour elle. Il y a même une cohésion qui se forme entre les différents clans pour faire face à un ennemi plus redoutable.

Chaz est toujours à ses côtés et la soutient quoi qu’il arrive même si cela lui est difficile car il ressent le vampire comme une menace.

Quant à Alec, il m’a étonné dans ce tome surtout vers la fin avec Shiarra. Personnellement il me fait penser un peu à Jean-Claude dans les Anita Blake, derrière l’image qu’il se donne, se cache une autre personne totalement différente. Cela reste à voir dans la suite si on peut en apprendre plus sur lui.

En résumé, ce tome 2 est tous aussi prenant que le précédent. Un vrai régal pour la lecture. Enlevée confirme que cette série vaut vraiment le coup d’être lu.

Aurora Teagarden - tome 2 "Un crime en héritage" de Charlaine Harris

couv aurora t.2Editions J’ai Lu

 

Résumé :

Dans la petite ville de Lawrenceton, en Géorgie, Aurora « Roe » Teagarden a la surprise d’être désignée seule héritière d’une vieille femme qui n’était qu’une connaissance.

La voilà à la tête d’une belle somme d’argent, de bijoux, et surtout d’une maison. Mais lorsqu’elle y découvre un crâne humain, caché sous une banquette, elle comprend qu’elle a surtout hérité d’un meurtre à résoudre.

Comment mener l’enquête auprès du voisinage sans éveiller les soupçons ?

 

Avis de Némésis :

J’avais chroniqué le premier tome de cette saga et je m’étais montrée magnanime car dans la mesure où c’était le tout premier livre de Mme Harris, je pouvais comprendre les maladresses. Malgré pas mal de défauts, l’histoire était attachante et méritait que je poursuive cette nouvelle aventure avec Aurora.

C’est chose faite et je dois dire que je le regrette. Ce deuxième tome est encore plus faiblard que le premier.

Et pourtant, cela partait bien, l’intrigue était pleine de promesses : Aurora hérite de tous les biens de Jane (la vieille qui faisait partie de son club du premier tome). Toute heureuse, notre héroïne va tomber sur un crâne et là, c’est le drame. Qui dit crâne, dit mort. Mais à qui est ce crâne ? Et que s’est-il passé ?

Malheureusement, Mme Harris ne va pas savoir gérer cette intrigue, ce n’est pas un policier que j’ai lu mais une espèce de chronique du quotidien assez chiante.

Rajouter à cela des personnages avec des actions incohérentes et vous aurez quelque chose de relativement indigeste.

Aurora m’a plus énervé qu’autre chose, elle se montre trop frivole et prend des décisions plus que discutables. La suivre chaque jour m’a ennuyé comme une mauvaise télé-réalité.

Autour d’elle, pas mal de nouveaux personnages mais eux aussi très fades. Pour tout vous dire, je ne sais pas trop quoi écrire car au final, il n’y a pas grand-chose à en dire.

L’auteur nous livre ici un livre assez décousu et sans grand intérêt où l’intrigue est résolue en un chapitre.

Je suis vraiment déçue car jusqu’ici, j’ai toujours aimé les séries de Mme Harris (excepté celle de Sookie), je trouvais qu’elle se débrouillait très bien dans le domaine du policier mais visiblement, ce n’est pas le point fort de cette première série.

Bref, heureusement que le livre est court et qu’il se lit vite, mon aventure avec Aurora s’arrête là.

Maeve Regan - tome 3 "La dent longue" de Marika Gallman

Maeve Regan 3

Editions Milady

 

Résumé :

Depuis que je sais qu'il y a un traître parmi nous, ma vie n'a plus rien de facile. Je dois recruter un max de vampires pour constituer ma propre armée afin de combattre celle de mon père, qui a toujours la ferme intention de me tuer pour me voler mes pouvoirs. Rien que ça. Mais c'est une excellente motivation pour parfaire mon apprentissage de la magie, puisque l'heure de la confrontation approche. Tout ça serait déjà bien assez compliqué sans y ajouter mon imbécile de frère, qui essaie de me mettre des bâtons dans les roues. Et le fantôme de mon ancien amant, qui me poursuit. Je crois que je suis en train de devenir folle.

 

 

 

 

Avis de Némésis : Celui-ci, je devais normalement le garder pour les vacances, le lire près de la piscine accompagné du chant des cigales mais à peine était-il dans ma boîte aux lettres que je me suis ruée dessus…je suis faible.

Mais tout n’est pas entièrement de ma faute, l’auteur a aussi sa part de responsabilité : si elle n’avait pas écrit une telle fin pour le tome 2, peut-être aurais-je été plus patiente. Oui, je suis de mauvaise foi J

Par contre, avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous conseille de relire les deux tomes précédents pour essayer de choper des indices et surtout de ne pas être trop paumés comme moi (entre le tome 2 et celui-ci, j’ai lu plein d’autres livres combiné au fait que je sois blonde, j’étais un peu perdue).

Bref, ce tome 3 reprend sur les chapeaux de roues et ne m’a pas laissé une minute de répit. Maeve m’a tout de suite embarqué avec elle et le moins que je puisse dire c’est que sa vie n’est pas un long fleuve tranquille. Maintenant qu’elle soupçonne d’avoir un traitre à ses côtés, elle doit redoubler de vigilance tout en continuant à s’armer pour la bataille contre son père. Tout cela n’est pas de tout repos et notre héroïne brise encore un peu plus la glace en nous montrant sa fatigue et ses doutes.

Pour ceux qui pouvaient la trouver trop froide ou trop distante, nul doute qu’ils sauront (enfin !) l’apprécier à sa juste valeur et convenir avec moi que Maeve est une héroïne qui en dégage et que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

A ses côtés, parmi les personnages que j’ai le plus apprécié, j’ai retrouvé avec plaisir Barney et son indécrottable humour, ce mec sait toujours trouver le bon mot sans tomber dans le cliché du gros lourd, je suis fan !

Très fan aussi de Trevor, vampire que j’avais déjà rencontré dans le tome 2 et qui est plus présent dans celui-ci pour mon plus grand bonheur, son histoire m’a beaucoup touché, je lui aurais bien fait un câlin.

Et enfin, une petite pensée pour Connor, petit con va !

Comme toujours, il est très difficile de faire une chronique sur un des livres de Mme Gallman (non, je ne l’appellerai pas par son prénom, je sais me tenir ;-) ) sans risquer de faire des spoilers, ce qui serait dommage tant ces livres recèlent de rebondissements et de surprises.

Laissez-moi juste vous dire que lire ce tome, c’est comme faire une partie de Cluedo mais version hard-core : ici, vous ne serez pas tranquillement assis autour d’une table à vous demander si c’est le fameux colonel moutarde qui a encore pété une durite. Non, vous serez cramponnés au livre en poussant de grands cris de surprise du style « Non, ce n’est pas vrai ! » (si), « Non, elle ne peut pas faire ça » (mais si), « Mais c’est juste pas possible ?! » (mais puisque je vous dis que si !).

Vous l’aurez compris : accrochez-vous à vos culottes, ce tome déménage encore plus que le précédent !

La Chronique des anciens - tome 2 "Un cœur de Pierre" de Thea Harrison

 

Edition J’ai Lu

Ce jour-là, à la réunion du conseil de Cuelebre Enterprises, un siège est vide. Celui de Tricks, la porte-parole de la société et l'une des plus célèbres personnalités des Anciens. Quelques jours plus tôt, on apprenait que Tricks était en réalité Niniane Lorelle, la fille de feu Rhian, le roi des Files noires. L'héritière du trône, au coeur de toutes les convoitises, est portée disparue depuis la nuit dernière. Seul indice : une vidéo amateur de son agression dans une ruelle de Chicago. Tiago, seigneur de la guerre et puissant oiseau-tonnerre, part sur ses traces. Il la retrouvera, même s'il doit y laisser son coeur...

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : L’auteur avait déjà  placé la barre haute avec le tome 1 sur la romance entre Dragos et Pia et j’attendais ce 2ème tome avec beaucoup d’impatience. Au final, ce volume est un peu décevant. Il n’est pas mauvais non plus, cela reste de la bonne romance paranormale (je l’ai quand même dévoré en très peu de temps) mais l’histoire n’est pas du niveau du tome précédent. Peut-être est dû aux personnages qui m’ont moins convaincus ou à l’histoire car je n’ai pas réussi à retrouver la même ambiance qui m’avait fait chavirée dans le 1er volume.

Ce 2nd tome est consacré aux personnages de Tricks alias Niniane Lorelle, l’héritière du trône des faes noires et de la sentinelle Tiago, seigneur de guerre de Dragos. Ces 2 personnages avaient déjà fait leur apparition dans le baiser du dragon (tome 1), on sentait déjà une situation tendue et on se doutait qu’il y aurait quelque chose par la suite vu leur comportement.

Comme toute romance, on retrouve cette tension érotique entre les 2 protagonistes, qui des 2 cèdera en premier ? On apprécie ce jeu de chat et de la souris car il y a pas mal d’étincelles entre eux. Ce qui m’a le plus ennuyée  dans leur relation est que Tricks est trop souvent indécise, elle est totalement paumée et ne sait pas trop gérer ce qui lui arrive entre ses nouvelles responsabilités, sa solitude et Tiago. On a l’impression que dès qu’un pas est franchi entre eux, elle recule de 3 pas, ce qui est assez agaçant.

Parallèlement à leur histoire d’amour, Tiago doit trouver le commanditaire des  nombreuses attaques contre la petit fée pour qu’elle puisse devenir Reine. L’histoire est pas mal mais il y a certains passages longs. Ce qui reste intéressant est la venue des vampires avec la mystérieuse Carling chancelière des anciens qui sert de modérateur entre la délégation des faes noires et les wyrs qui ne souhaitent que protéger Tricks. Un personnage qui m’a plu et au vu d’une des scènes de la fin, on suppose qu’on reverra très prochainement  le griffon Rune avec Carling : une future histoire d’amour entre eux, qui sait ?

Le lecteur appréciera  surement ce 2nd volume mais risquera d’être déçu s’il s’attendait à retrouver le même niveau que le 1er tome.

 

Syndiquer le contenu