Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Le royaume des Carpates - tome 3 "Désirs dorés" de Christine Feehan

Edition J'ai Lu - collection Crépuscule

 Entièrement dévouée à son jeune frère, Alexandria Houton donnerait tout pour le protéger des créatures qui rôdent à San Francisco. Un jour, alors qu'ils sont attaqués par un vampire, un inconnu surgit de l'obscurité : Aidan Savage, un Carpatien.

 

 

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : Une série qui dès le début m’avait plu (c’est mon côté fleur bleue qui ressort). De la romance paranormale mais relativement bonne.

Chaque tome est dédié à un des Carpatiens (sorte de gentil vampire qui vit en paix avec les humains).

Après avoir suivi les histoires de Mikhael (tome 1) et son frère Jacques (tome 2), nous retrouvons dans ce tome 3, l’un des jumeaux Aidan Savage vivant aux Etats-Unis, loin de sa terre natale par choix. En effet, étant un chasseur, il tue les anciens Carpatiens qui sont passés du côté obscure.

Aidan fait parti des anciens de sa race et lui aussi commence à penser que la mutation en vampire est proche. C’est le sort réservé aux Carpatiens n’ayant pas trouvé de compagne qui leur est prédestinée.

Lors d’une chasse, son chemin croise celui d’Alexandria, une jeune humaine qui a été mordue par un vampire. Il réalise que la jeune femme n’est autre que son âme sœur tant attendue. Pour qu’elle survive  à la morsure du vampire, il n’a pas d’autre choix que de la transformer en Carpatienne. Mais Alexandria n’est pas du même avis et refuse de quitter son ancienne vie d’humaine.

Aidan fera tout pour la convaincre qu’elle est faite pour lui…

Si vous avez aimé les précédents volumes, celui-ci vous plaira. Bien qu’il y ait beaucoup moins d’actions, l’histoire est plus centrée sur les sentiments d’Alexandria et son changement de vie. Gregori fera un bref passage dans ce tome et on y découvre que ce 3ème volume se déroule plusieurs années après le tome précédent.

C’est bien écrit et on ne s’ennuie pas une seconde. Vivement le tome qui sera dédié à Gregori !

Série à conseiller pour tous ceux qui aiment la romance paranormale.

Demonica - tome 3 "Passion déchainée" de Larissa Ione

 

Editions Milady

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.

Serena Kelley doit son immortalité à un précieux talisman que de nombreux démons convoitent. Wraith en fait partie. Empoisonné par un vieil ennemi, il va mourir s’il ne s’en empare pas. Prêt à tout pour sauver sa peau, le seminus va entreprendre de séduire Serena afin de lui subtiliser l’amulette, au risque de mettre la jeune femme en danger. Un plan qui fonctionnerait à merveille si Wraith n’était pas sensible aux charmes de celle qu’il avait l’intention de sacrifier…

 

 

 

Avis d'Arcantane : Ce tome est consacré au 3ème des frères : Wraith, le seminus à moitié vampire et bad boy de service.

Vivant dangereusement sans peser les conséquences de ses gestes, sa vie bascule lorsqu’il est empoisonné par un démon et qu’il ne lui reste que très peu de temps à vivre. Sa seule chance pour rester en vie est de prendre la bénédiction d’une jeune humaine, Séréna en lui prenant sa virginité. Un défi plus que facile pour un démon incube. Et même si cela la tue, qu’importe ce n’est qu’une humaine !

Mais, il n’est pas le seul sur le coup et il devra tout faire pour être le premier à séduire la demoiselle. Et lorsque les sentiments s’en mêlent, Wraith devra choisir entre sa vie ou la jeune femme dont il est tombé éperdument amoureux.

Très agréablement surprise part ce 3ème tome. Je n’appréciais pas forcément le personnage de Wraith dans les précédents tomes. Le personnage est beaucoup plus intéressant qu’il n’en parait dans ce volume. On y découvre un personnage sensible avec un passé rempli de souffrance qui se cache derrière son côté froid et bourru.

C’est  à travers Séréna, jeune humaine bénie des anges et travaillant pour les Aegis (communauté d’humains qui combattent les démons), que notre bad boy va dévoiler son autre facette.

Chasseuse de trésors, Séréna rencontre Wraith qui se fait passer pour son contact lors d’une mission en Egypte. Le démon trouve le moyen de l’accompagner dans sa chasse au trésor pour se rapprocher d’elle. Ce qu’il n’a pas prévu c’est de tomber amoureux de la jeune femme. Car malgré ses défauts, elle l’accepte tel qu’il est.

Oui mais voilà tout serait trop simple dans cette histoire, Séréna n’est pas simplement une jeune humaine bénie, elle possède une amulette qui pourrait changer la face du monde. Tout repose sur ses épaules sans qu’elle le sache vraiment et si cette amulette devait tombait entre de mauvaises mains cela entrainerait la fin du monde.

On apprécie l’intrigue de ce volume pas simplement qu’une romance paranormale. Bien que Séréna doit rester vierge, les scènes sont assez hot avec Wraith.

Parallèlement à l’histoire d’amour principale, on revoit aussi Kynan et Gem (la sœur de Tayla). Les passages entre ces  2 protagonistes sont trop courts et rapides à mon goût, j’aurai pensé que l’auteur leur réserverait à un livre complet entre Kynan et Gem. Malheureusement ce n’est pas le cas et c’est bien dommage.

Un tome 3 qui relève le niveau par rapport aux  tomes précédents, reste à voir si le prochain tome de cette série sera du même acabit.

Felicity Atcock - tome 1 et 2 "Les Anges mordent aussi" et "Les Anges ont la dent dure" de Sophie Jomain

Felicity Atcock - Tome 1 - les anges mordent aussi

 

Editions Rebelle

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

 
 
 
 
 
 
Felicity Atcock - Tome 2 - Les anges ont la dent dure
 
 
Editions Rebelle
« Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !
Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.
C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis. »
 
 
 
 
 
Avis d'Arcantane :

Ca y est je me suis enfin lancée dans la série Félicity Artcook (Les anges mordent aussi) de Sophie Jomain et  globalement j’ai beaucoup aimé cette série.

A la base je voulais me faire ma propre opinion car beaucoup de personnes de mon entourage en parlaient positivement. Lors d’un évènement où Sophie était présente, je me suis donc jetée à l’eau en achetant les 2 premiers tomes et dans la foulée les faire dédicacer par l’auteur (C’était le petit bonus).^^

 

En commençant la lecture du tome 1, je n’ai pas été très emballée. Dès les premières pages, l’héroïne m’a énervée (le fait qu’elle dit oui à tout, j’avais très envie de la secouer. Elle ne peut pas dire à sa copine de se débrouiller toute la seule ? La bonne poire cette Féli ! En même temps, si elle n’avait pas fait plaisir à Daphnée sa meilleure amie, elle n’aurait jamais fait la connaissance de Stan et toutes les conséquences qui en découlent… c’est sûr mais quand même, aarghh une héroine comme elle, ça commence mal ! ). J’ai trouvé le début assez long, j’avoue qu’au bout de 100 pages, je n’avais toujours pas accroché à l’histoire et me posais la question de ce que les lecteurs pouvaient bien trouver à cette série. Pourtant j’avais déjà lu un des livres de Sophie (Pamphlet contre un vampire qui m’avait beaucoup plu par sa légèreté et son humour). J’ai tout de même continué ma lecture des anges car je voulais finir le livre et me faire une idée d’ensemble. Il est toujours difficile de commencer une série et de présenter l’histoire ainsi que les personnages, ce n’est pas un exercice facile pour l’auteur, c’est pour cela qu’en général, je lis le second tome pour me faire une idée d’ensemble.

J’ai trouvé un peu de similitude avec la communauté du sud. Soit une héroïne qui travaille pour survivre vivant dans la maison familiale sans parent et qui se retrouve du jour au lendemain au cœur des affaires surnaturelles. Féli ressemble un peu à Sookie qui aimerait bien vivre une vie normale malheureusement, y a toujours une boulette qui lui tombe dessus et la voilà empêtrée dans des histoires pas possibles. Mais la similitude s’arrête là. Félicity reste une héroïne fraîche et pleine d’humour.

Quant aux anges, ne pensez pas qu’ils sont des chérubins en culotte, non là ce sont des beaux gosses et avides de sexe. On pourrait croire qu’en étant du côté de Dieu, ils seraient plus « sages » que nenni ! Ce qui fait quand même un peu peur c'est si les anges sont comme ça, que dire des démons !

Pour en revenir au 1er tome, dès qu’il y a eu de l’action avec les anges et les vampires, je n’ai plus lâché le livre. J’ai tout naturellement enchainé avec le second volume. Et il est vraiment bon, surtout avec l’histoire avec l’un des personnages secondaires qu’on l’on découvre dans le tome 1. On ne s’attend pas du tout à ce retournement de situation avec lui. Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler le lecteur qui n’a pas encore découvert ce second tome « les anges ont la dent dure » mais j'ai été assez bluffée.

J’aime bien aussi le fait qu’on en apprenne plus sur le monde des anges, le passé de Stan mais aussi la particularité de Félicity, tout est amené par petite touche et c'est agréable.

Je ne suis pas fan de Terrence mais j’ai un faible pour Stan, le bad boy. (En même temps qui n’aurait pas un faible pour lui ?). J’ai vraiment hâte de lire la suite pour savoir ce qui va se passer entre Félicity et Stan. C’est un véritable jeu de la souris entre eux 2 et à mon avis il va y avoir des étincelles pour la suite.

Bien sûr Sophie est une véritable sadique et nous lâche à la dernière phrase une bombe que tous les lecteurs restent sur leur faim et en se hurlant "Nooonnn mais où est la suite ? mais comment l'auteur a pu faire ça ????" Résultat pour les accros, il faudra attendre le volume 3 pour avoir la réponse ! (Quand je vous dis que l'auteur est sadique !)

 

En résumé, je vous conseille cette série et de lire au moins les 2 premiers tomes pour vous faire un avis.

Une série vraiment mordante, agréable à lire et bourrée d'humour !

 

Chasseuse de la Nuit - "Cat & Bones" de Jeaniene Frost

Editions Milady

Retrouvez la Chasseuse de la nuit dans trois inédits !

Cat et Bones sont de retour dans trois aventures qui vous feront découvrir vos personnages préférés comme vous ne les avez jamais vus.
Du passé trouble de Bones à ses retrouvailles familiales inattendues, embarquez pour un voyage captivant en compagnie de ce couple explosif qui n’a pas fini de vous faire rêver.
 
Ce recueil comprend les nouvelles suivantes : Home Sweet Home, La prime et Un plat qui se mange froid.
 
 
 
 
 
Avis d'Arcantane : En attendant la suite des aventures de notre célèbre Faucheuse rousse (tome 7), Milady nous offre un reccueil de 3 nouvelles.
 
Home Sweet Home relate l’arrivée du demi-frère de Bones, Wraith lors de l'anniversaire surprise de Bones organisé par Cat. Un demi-frère vampire qui réserve pas mal de surprise à notre couple chéri. Cat est plus que jamais determinée pour sauver Bones et ses amis de ce nouvel ennemi…

Cette nouvelle, la plus longue de ce reccueil (168 pages), reste quand même ma préférée. Bien qu’elle soit plus centrée sur Cat & Bones, on y retrouve aussi notre charmant vampire Ian qui est d’un grande aide pour Cat.  Spade, Mencheres et Kira sont aussi présents mais très brièvement. Cette fois-ci notre faucheuse va devoir s’allier à un demon pour gagner. C’est fun et ryhtmé comme on aime chez Jeaniene Frost.

Une chose est sûre, on ne touche pas à Bones sans en payer les conséquences et ce ne sont pas des démons qui feront peur à notre tueuse vampire !

La Prime : Notre couple doit jouer les gardes du corps pour protéger une jolie héritière menacée de mort. Mais leur plan ne se déroule pas comme il le souhaiterait…

Dans cette nouvelle on y retrouve Justina, la maman de Cat fraichement transformé en vampire. C’est la plus courte des nouvelles (environ une cinquantaine de page).

Un plat qui se mange froid : Bones est de retour à la Nouvelle-Orléans et  prend en chasse un couple de goules tueurs en série qui s’en prend aux humains. Tout en les cherchant, Bones devra déjouer les pièges d’un vampire qui souhaite sa mort. Bref la vie d’un vampire n’est jamais de tout repos surtout dans la ville de la Reine du Vaudou !

Point de Cat dans cette nouvelle, que du Bones ! Ce qui est assez étrange quand on est habitué à voir Cat & Bones tout le temps ensemble. On en déduit que cette histoire se déroule bien avant l’arrivée de Cat dans la vie de Bones.

 

En résumé, un petit reccueil qui se lit très vite mais toujours aussi sympatique pour les fans de Jeaniene Frost.

Rebecca Kean - tome 4 "Ancestral" de Cassandra O'Donnell

Editions J'ai Lu

Présentation de l'éditeur : « Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d'envahir la Nouvelle Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires est tout ce dont j'avais besoin... Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d'organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serré ! »

 

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : C’est une série que j’avais acheté depuis sa sortie en 2011 et qui trainait depuis sur ma PAL et à l’occasion de la sortie du tome 4 en février, je me suis donc lancée dedans. Honte à moi, si j’avais su ! Au moins, ce qui est bien c’est que j’ai pu enchaîner les 4 tomes d’un coup, pas besoin d’attendre leur sortie. Le 1er volume de la série m’avait plu mais sans plus. Pour moi Rebecca était déjà trop puissante à mon goût, totalement imbue d’elle-même, mégalo, grande gueule, sans sentiments … Bref une héroïne qui pourrait énerver le lecteur. Ce qui me plaisait par contre, c’est qu’elle devait élever et gérer sa jeune fille. Cela ne pouvait qu’être intéressant surtout quand on sait que les sorcières de guerre n’éprouvent pas de sentiments.

Et à force de lire les autres tomes, j’ai apprécié l’héroïne qui s’humanise petit à petit. On aime ses traits d’humour et ses réactions face aux évènements. L’évolution aussi avec de nombreux personnages qui gravitent autour d’elle (Raphael, Beth, Bruce, Gordon, Maurane, Ali, Baetan…)

A chaque tome, on découvre plus sur son passé, ses capacités et ses réels pouvoirs mais aussi sur les différents clans et le développement des relations qu’elle a avec eux.

A la fin du tome 3, Rebecca doit se battre pour protéger le clan de vampires pendant l’absence de Raphael et contrer l’invasion du Mortefilis. Comment faire lorsqu’on a que des bébés vampires face à une armée de tueurs vieux de plusieurs centaines d’années ? C’est sans compter sur le soutien des autres chefs de clans qui lui viennent en aide ainsi que de sa bête intérieur.

Etrange c’est que ce 4ème volume peut se découper en 2 parties (comparé aux précédents volumes où le principal thème était centré sur l’enquête). Pour ce tome, l’auteur a décidé de faire autrement, la première partie concerne la bataille contre l’armée du Mortfilis et la seconde, l’enquête contre un série-killer qui s’en prend au clan des muteurs.

Parallèlement, Rebecca doit gérer aussi pas mal de chose : sa relation avec Raphael avec qui elle a plus ou moins rompu, ses nouveaux liens avec l’Ancestral Ali qui l’a nommé Chaligar, Beatan, le chef de démon qui s’intéresse de plus à elle mais aussi sa fille Leonora qui grandit trop rapidement et développe de nouveaux pouvoirs et rentre dans sa prériode puberté et éprouve des sentiments auprès de William, petit-fils de Gordon, chef du clan des loups. Ce qui va entrainait pas mal de problèmes.

Avec Rebecca, on peut dire qu’on ne s’ennuie pas une seconde, l'héroine a une vie bien mouvementée ! Et à chaque tome, ses problèmes.

 

Cassandra O’donnell a la capacité de nous plonger dans son propre univers. Déjà son héroine est différente des autres héroines qu'on a l'habitude de croiser dans l'urban fantasy et c'est appréciable. L’histoire est rythmée et l'intrigue bien menée. Les personnages (qu'ils soient principaux ou secondaires) ont du charisme et c'est agréable à lire.

Le style de l'auteur est simple et j'ai beaucoup aimé ses références que cela soit télévisuel ou filmographique. Elle mélange tout ce qui fait l’urban fantasy avec brio et qui c’est ce qui rend sa série attractive que le lecteur en redemande.

Cette série est une bonne suprise et chaque tome en devient meilleur.

Série à suivre avec beaucoup d'attention et vivement la suite en octobre !

 

A NOTER: La bonne nouvelle pour tous ceux qui ont aimé la série et Leo, l’auteur met en ligne chaque mois un chapitre sur la relation entre 2 personnages secondaires : Leo, la fille de Rebecca Kean et William, le futur chef des loups-garous  sur son tout niveau site : http://www.rebeccakean.com/

Syndiquer le contenu