Aller au contenu principal

Lectures

Follow me – Tome 1 "Seconde chance" de Fleur Hana

 

Editions Hugo Roman

Lise et Ange. Ils étaient amoureux, avec la douceur et l’émerveillement qu’un premier amour peut apporter. 17 ans, il savait déjà. 18 ans, elle est partie. Il ne s’en est jamais vraiment remis. Elle ne l’a jamais vraiment oublié. Et puis elle est revenue. Pas pour lui. Mais maintenant qu’elle est là, elle le veut, lui. Il essaie vraiment, mais il a tellement souffert qu’il ne sait plus lui faire confiance… L’histoire de Lise et Ange est une histoire de la deuxième chance. Celle qu’elle lui demande et qu’il n’est pas sûr d’être en mesure de lui offrir.

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Honte à moi, je n’avais pas encore lu un seul des livres de Fleur Hana. La série Follow me a été alors l’occasion de découvrir enfin la plume de Fleur. (Fleur si tu passes par-là, ne m’en veut pas mais j’ai enfin sauté le pas).

Ce premier tome est dédié au couple Lise/Ange.

Lise est une jeune femme journaliste qui vit pour son job. Elle a tout quitté : sa ville, son petit ami de l’époque pour faire ses études à plusieurs centaines de kilomètres. 9 ans ont passé depuis. Mais là voilà revenue dans cette ville en raison d’Annabelle, une personne âgée qu’elle considère comme sa grand-mère. Venue pour s’en occuper, elle est heureuse de la revoir mais angoissée car elle a peur de recroiser Ange, son ex qu’elle n’a jamais pu oublier. La surprise est totale lorsqu’elle s’aperçoit que le jeune homme est l’infirmier de sa grand-mère. N’est-ce pas un signe du destin ? Et si elle pouvait avoir une seconde chance ? Lise va alors tenter le tout  pour se remettre avec lui et lui faire comprendre qu’elle ne l’a jamais oublié.

J’ai vraiment apprécié cette romance. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Lise. C’est une jeune femme assez fofolle qui se fout du regard des autres. Elle a un style bien à elle, très rock, cela change un peu des autres héroïnes du moment. Lorsqu’elle revoit Ange après des années passées, elle est toujours aussi attirée vers lui surtout qu’Ange a beaucoup changé depuis sa séparation. Il est devenu infirmier et a une petite fille.

Malgré ses airs confiants, Lise est bouleversée surtout lorsqu’elle apprend la maladie d’Annabelle. Heureusement Ange est là pour l’épauler et va l’aider dans cette épreuve.

On va suivre au fil des pages, l’évolution de leur fragile relation qu’ils vont reconstruire peu à peu. Beaucoup de choses ont changés depuis 9 ans, pourtant ils vont peu à peu se retrouver.  Ange est un peu réticent face à la détermination de la jeune femme, il l’aime toujours mais a eu beaucoup de mal suite à leur séparation et ne souhaite pas revivre la même chose. Il espère mais va aussi se préserver dans cette nouvelle relation. Il faudra alors beaucoup de persuasion pour le convaincre et qu’il brise enfin cette carapace qu’il s’est forgé.

Alors que Lise est plus insouciante, Ange est celui est qui posé et plus mature. Ils vont s’équilibrer. Lise va alors faire la connaissance de la deuxième famille d’Ange : ses colocataires tous infirmiers : Audrey, Antony, et bien sûr Sofiane que l’on retrouvera dans la suite de la série. On apprécie les liens d’amitié qu’elle va nouer avec eux. J’ai adoré les moments avec la petite Emma et les réactions de Lise qui m’ont fait beaucoup rire.

En ce qui concerne la plume de Fleur Hana, celle-ci est très fluide et son style m’a conquis. J’ai passé un super moment, j’ai souri, ri et même verser ma petite larme par moment. Bref, c’est une belle romance. Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous conseille de lire ce premier tome, vous allez tomber amoureuse d’Ange et de Lise !

Plus d’infos : Hugo Roman

Kate Daniels – Tome 5 “Meurtre magique” d’Ilona Andrews

Editions MxM Bookmark

Ravagée par une guerre entre la magie et la technologie, Atlanta n’a jamais été aussi dangereuse. Par chance, Kate Daniels est sur le coup. Kate Daniels a peut-être quitté l’Ordre de l’Aide Miséricordieuse mais elle est toujours plongée jusqu’au cou dans les problèmes paranormaux. Ou, plutôt, elle le serait si quelqu’un daignait l’embaucher. Maintenant que l’Ordre s’emploie à ruiner sa réputation, lancer sa propre affaire s’avère plus difficile qu’elle ne l’aurait cru… Sans compter les nombreux clients potentiels qui craignent d’indisposer le Seigneur des Bêtes, qui n’est autre que le compagnon de Kate. Quand le premier Maître des Morts d’Atlanta l’appelle pour lui demander de l’aider à capturer un vampire en cavale, Kate saute sur l’occasion de décrocher un travail rentable. Cependant, elle découvre vite qu’il ne s’agit pas d’un incident isolé. Kate doit alors absolument découvrir le fin mot de l’histoire, et rapidement, sinon la ville et tous les êtres qui lui sont chers risquent de payer le prix fort.

 

Avis d’Arcantane :

Après des années à attendre une possible traduction en français de la suite de cette série, MxM Bookmark exauce enfin le vœu des fans en proposant le tome 5 « Meurtre Magique » et je peux vous dire que ce tome vaut le coup d’une si longue attente !

Nous retrouvons notre célèbre mercenaire, Kate Daniels. Après avoir quitté l’Ordre de l’Aide Miséricordieuse (dans le précédent tome), la jeune femme s’est lancée dans sa propre affaire mais celle-ci a bien du mal à décoller. Habituée à l’action, Kate commence à s’ennuyer. Alors lorsque Ghastek l’appelle pour avoir de l’aide pour coincer un vampire hors de contrôle, Kate saute sur cette occasion. Dès lors les affaires reprennent ; une nouvelle affaire lui est alors confiée via la Garde Rouge qui souhaite l’engager pour retrouver un scientifique travaillant sur un projet confidentiel. Au cours de l’enquête, Kate va s’apercevoir que tout le sort d’Atlanta est entre ses mains et si elle veut sauver les gens qu’elle aime, il va falloir aller jusqu’au bout de cette affaire…

J’ai totalement adoré ce nouveau tome, j’ai savouré cette nouvelle enquête qui est toujours aussi bien structurée (C’est l’effet Ilona Andrews, me direz-vous !). Ce tome sonne aussi le grand retour d’Andrea dans la vie de Kate qui était partie du jour au lendemain après la fameuse bataille du tome 4. À chaque tome, une révélation et cette fois-ci l’auteur va se pencher sur la mère de Kate. On va y découvrir des pans du passé de Kate mais surtout son affiliation. Cette grande révélation va bouleverser la jeune femme qui va remettre en doute tout l’amour qu’elle vouait à son père adoptif Voron. Cela va être aussi pour elle, une grande partie de crainte, de questionnement et la faire réfléchir sur son avenir, notamment avec Curran. Elle qui a toujours été solitaire ne fait-elle pas une bêtise en restant avec le Seigneur des Bêtes et risquer que tous ceux qu’elle aime, finissent par mourir ?

Quelques nouveaux personnages vont faire leur apparition mais dans l’ensemble on va retrouver les personnages que l’on connaît bien. J’ai apprécié les interactions avec Julie même si elles ne sont pas nombreuses au final mais c’est un personnage qui va évoluer dans les prochains tomes (une mini Kate en puissance ?). Les scènes entre Kate et Curran sont tendres même parfois intenses mais assez courtes car l’auteur se concentre sur l’intrigue principale.

J’aurais aimé qu’Ilona Andrews développe un peu plus la partie des pouvoirs de Kate avec son sang mais je pense qu’aux vues de ce qui se passe, on aura plus d’informations dans les prochains tomes.

En résumé, ce tome est d’aussi bonne qualité que les précédents. Vraiment rien à redire. Une vraie pépite !  Ilona Andrews nous livre un tome réussi comme elle a l’habitude d’écrire.

Plus d'infos : MxM Bookmark

Spring Girls d’Anna Todd

Editions Hugo Romance

Les quatre filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Meredith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans, alors que leur père est en mission en Irak. Durant les vacances de Noël, Meg, l’aînée des Spring qui espère la demande en mariage de son petit ami militaire, est perturbée par le retour d’un ancien « ami » . Sa cadette Jo, 17 ans, ambitieuse et révoltée, se découvre de nombreuses affinités avec le nouveau voisin, Laurie. Amy, la plus jeune des sœurs, peste contre leurs problèmes d’argent et l’absence de cadeaux sous le sapin tandis que Beth, calme et discrète, fait de son mieux pour seconder leur mère à la maison. Entre premiers émois amoureux, trahisons entre amis et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquels les quatre sœurs font face chacune à leur manière. Dans cette période riche en changements, les Spring Girls parviendront-elles à trouver leur place dans le monde ?

Anna Todd revisite les Quatre filles du docteur March et réussit le tour de force de rendre hommage à l’œuvre de Louisa May Alcott en l’adaptant aux questionnements et aux mœurs du xxie siècle. Une histoire intemporelle, pour des lectrices libres et modernes.

 

Avis d’Eldi :

Je me suis lancée dans ce roman sans a priori, sans attente puisque je n’ai jamais lu l’œuvre originale de Louisa May Alcott, je ne vais donc pas pouvoir comparer les deux œuvres.

Spring girls raconte l’histoire de quatre sœurs qui vivent avec leur mère sur une base militaire, leur père étant officier il est très souvent absent. Les cinq femmes doivent combler au mieux l’absence d’un père qu’il leur manque et surtout ensemble faire face à des difficultés du quotidien mais aussi liées à l’adolescence et tout simplement aux difficultés d’être une femme.

Le roman est rédigé selon le point de vue de quatre protagonistes différents. Au tout départ nous suivons la narration de la mère, ce qui va servir d’introduction à l’œuvre. En effet, elle nous présente ses quatre filles et nous décrit leur personnalité. L’ainée est Meg, elle aspire à devenir une mère et une épouse, elle souhaite se marier très jeune et au début du roman elle attend le retour de son prince charmant, John Brooke à qui elle espère secrètement se fiancer dès qu’il rentrera de l’université. Elle est tout l’opposé de sa sœur Jo, qui elle rêve d’être journaliste, elle a un côté un peu rebelle et par-dessus tout elle aspire à une certaine liberté, elle veut vivre sa vie de jeune femme, se créer une carrière et parler de sujets importants qui comptent pour elle. Ensuite il y a Beth, elle est déscolarisée, très casanière et discrète, elle est très rigoureuse dans sa scolarité à domicile et aide sa mère dans toutes les tâches ménagères, surtout à faire de bons petits plats. Ces trois sœurs vont être les autres narrateurs du roman, tour à tour nous suivrons leur récit. La plus jeune des sœurs, Amy, n’apparait dans le roman qu’à travers les yeux des autres membres de sa famille, sa personnalité se rapproche de celle de Meg, qu’elle prend comme modèle.

 L’avantage de cette narration, c’est de pouvoir suivre tour à tour un univers différent et différentes aspirations. Cela nous permet de rentrer dans cet univers féminin où le lecteur va pouvoir s’identifier à plusieurs personnages. En revanche cela a tendance à couper un peu trop la lecture et dès que j’arrivais à rentrer dans l’histoire et dans l’univers d’un des protagonistes, hop cela changeait à nouveau de point de vue. Dans cette œuvre, Anna Todd a voulu moderniser un grand classique, le mettre au goût du jour.

Mais personnellement je n’ai pas réussi à apprécier ce roman, j’ai eu beaucoup de mal à le terminer. En effet, il manque de rebondissements, de passion… au lieu de parler de souvenir ou de rêves j’aurai préféré vivre ses souvenirs avec les protagonistes. Ou même suivre un peu plus loin dans le futur pour vivre leur rêve, mais dans le présent, dans la narration que nous suivons il ne se passe pas grand-chose. Je dirai presque que ce roman est contemplatif, il comporte beaucoup de descriptions et très peu de dialogues ou d’actions.

Je trouve aussi que les trop grands écarts dans la personnalité des filles sont peu réalistes. En effet, chaque sœur a une personnalité différente mais toujours dans les extrêmes, ce qui manque un peu de crédibilité et par conséquent cela tombe parfois trop dans le cliché…

Cependant, je pense que ce roman est tout de même intéressant car il présente le passage de l’adolescence à l’âge adulte, il représente un univers de femmes qui vont se soutenir malgré leurs différences. Nous y retrouvons de nombreuses épreuves que n’importe quelle femme peut rencontrer dans sa vie, difficultés financières, harcèlement scolaire, affronter le regard des autres, difficultés liées aux familles de militaires…

Au final, c’est un roman léger où j’ai apprécié lire l’évolution des relations entre les sœurs, les voir devenir adultes au fil de la lecture a été quelque chose de différent et d’agréable. Ce roman m’a tout de même donné envie de lire l’œuvre originale ou de regarder une des adaptations.

 

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Above All – Tome 2 "Résister" de Battista Tarantini

Editions BMR

Parce qu’elle a accepté de relever le défi de ses supérieurs et de devenir pilote de chasse embarquée, Alexi a suivi un programme d’entraînement intensif. Avec sérieux et détermination, elle a su mener à bien sa formation en impressionnant tout l’équipage, et plus particulièrement Andreas van Allen, le tumultueux capitaine du navire, devenu son instructeur de vol, et surtout son amant…  Alors que leur relation prend de la vitesse, il devient de plus en plus difficile pour eux de faire la part des choses entre vie professionnelle et vie privée. Difficile aussi pour Alexi de se frayer un chemin au cœur du mystère qui entoure la vie d’Andreas. Lorsque le navire accoste à Hawaï pour une courte permission, une tornade de révélations souffle sur leur relation cachée, rendant plus précaire que jamais l’équilibre qui la maintenait à flot…

 

Avis d’Arcantane :

Après avoir lu le 1er tome  que j’ai trouvé très addictif, je me suis jetée sur la suite en achetant les deux suivants, j’avais vraiment hâte de découvrir ce que l’auteure nous réservait dans cette suite. Above All est une trilogie que je vous conseille de lire d’une traite car l’histoire est continue dans chaque tome.

Dans ce second tome intitulé « résister », on retrouve Alexi  dans sa préparation à devenir pilote de chasse. Elle subit  beaucoup de pression car son entraînement est très intensif. Elle doit réussir en quelques semaines  sa formation. Chose difficile mais pas impossible pour la jeune femme car elle en veut. Malgré quelques doutes, elle prend plaisir de voler surtout lorsqu’elle est avec Andreas son instructeur !

Au fil des pages, sa relation avec Andreas  va évoluer. Même si celle-ci reste secrète, les deux jeunes gens vivent une tumultueuse relation se retrouvant le soir pour passer la nuit ensemble ou dans quelques endroits isolés.

Pourtant malgré tout Andreas reste assez mystérieux vis-à-vis de la jeune femme.  Son comportement a de quoi perturber Lex. Tantôt lunatique et autoritaire, Lex a du mal à le cerner et forcément certaines situations ont tendance à déraper surtout lorsque la jeune femme lui tient tête !  Andreas porte bien son surnom « Ice » car il ne laisse pas ressortir ses émotions sauf lorsqu’il est seul à seul avec Lex. Pourtant on va découvrir que le jeune homme peut être  romantique quand il le veut. Sa carapace de froideur va se fissurer au fil des pages. J’ai vraiment adoré de voir l’évolution de ce personnage et même s’il ne le montre pas, il tient énormément à Alexi.

Leur relation reste toutefois fragile car chacun a ses propres secrets qu’ils vont peu à peu dévoiler.

On en apprend plus avec l’arrivée d’un nouveau personnage : Thaddeus Nishimura, le mentor d’Andreas qui a une place très importante dans sa vie. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié.

Parallèlement on va suivre aussi les relations qui se sont tissés entre Drake et  Zora Weet ou que ce soit April le médecin de bord avec Rios… Toutefois, l’auteure reste concentrée sur la relation entre Lex et Andreas et c’est ce qui m’a le plus plu.

Au final, j’ai vraiment eu du mal à lâcher ce second tome, je me demandais jusqu’où ira cette relation. Simplement passagère ou plus importante pour eux ? Je me suis régalée avec cette histoire mais aussi le style de l’auteure qui arrive à nous retranscrire les émotions  et les doutes de ses personnages, on vit l’histoire avec Lex. J’ai vraiment hâte de lire le 3ème tome qui  va sûrement nous réserver de belles surprises et qui clôture cette trilogie.

Plus d’infos : BMR

Dynasties – Tome 3 “De feu et de braises” d’Ilona Andrews

Collection J’ai lu pour elle

Nevada devrait se méfier de Rynda Charles. Cette irrésistible beauté, fille d’une puissante meurtrière, devine les émotions d’autrui et peut les influencer. Et surtout, elle a autrefois été fiancée à Rogan, le petit-ami de Nevada ! Pourtant, quand Rynda la supplie de retrouver son mari, Nevada n’a pas le cœur à refuser. Son don pour déceler la vérité en toutes circonstances devrait lui garantir un succès. Ni une ni deux, elle se lance dans cette nouvelle enquête, aidée de Rogan. Lorsqu’il est à son côté, Nevada est prête braver tous les dangers... y compris ceux qui menacent leur amour.

 

 

Avis d’Arcantane :

Dynasties a été la série coup de cœur de l’année 2017 et ce troisième ne fait pas exception, bien au contraire ! Plus on avance dans les tomes et plus je suis amoureuse de cette série !

Ce tome 3 se situe dans le prolongement du tome 2. Alors que Nevada et Rogan s’accordent quelques jours de répit coupé du monde, ils vont devoir toutefois revenir à Houston pour annoncer la mauvaise nouvelle : la grand-mère de Nevada, Victoria Tremaine, les a retrouvé. Alors que la famille Baylor s’organise comme elle peut face à cette annonce, Nevada va devoir venir en aide à Rynda Sherwood dont le mari Brian a disparu. Outre le fait que Nevada est responsable de la mort de la mère de Rynda, Rynda  est aussi l’ex-fiancée de Rogan. Ce qui ne facilite pas les relations. Pourtant Nevada est bien déterminée à aller jusqu’au bout de cette nouvelle enquête et elle peut compter sur l’aide de Rogan pour la protéger…

Cette nouvelle enquête nous permet de continuer dans l’intrigue principale découverte dans le 1er tome. Parallèlement, Nevada sous les conseils de Rogan décide de former sa propre Maison Baylor pour pouvoir se protéger de sa grand-mère mais cela a des conséquences car elle et ses sœurs doivent alors dévoiler au grand jour leurs pouvoirs, chose qu’elles avaient cachés pour pouvoir être en sécurité. C’est la seule solution pour ne pas être incorporée dans la Maison Tremaine.

Au fil des pages, alors que Nevada va résoudre la sombre affaire de disparition du mari de Rynda qui s’avère plus complexe qu’il n’en paraît, la jeune femme va devoir se surpasser tout en restant en vie.

Personnellement, j’ai adoré ce troisième tome, il est encore meilleur que les précédents. L’intrigue est toujours aussi passionnante et percutante, l’action est au rendez-vous et tous les événements s’enchaînent parfaitement sans temps mort comme dans les précédents tomes. La relation entre Connor et Nevada évolue au fil des pages et gagne en puissance.  J’ai beaucoup aimé les passages entre eux deux. Ilona Andrews n’en oublie pas d’incorporer sa petite touche d’humour pour rendre cette histoire de fantaisie urbaine d’aussi bonne qualité.  Je ne peux que vous conseiller cette série et même la lire d’un trait. Avant de commencer de feu et des braises, j’ai pris le temps de relire les deux tomes précédents (alors quel cela ne faisait que 3 mois que j’avais fini le tome 2) mais cela m’a permis  de comprendre certains indices laissés par l’auteur et la lecture n’en est que meilleure !

Pour rappel, cette série comporte trois tomes et J’ai Lu pour elle les a tous publiés. Même si la fin de ce tome laisse présager une suite, je vous conseille de la commencer si vous ne la connaissez pas car elle veut vraiment le coup.

Plus d’infos : Site J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu