Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Le grand Nord - Tome 1 "Amertume" de Sarina Bowen

Editions Hugo Roman

Griffin s’attendait à tout sauf à tomber sur la fi lle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey, quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.

Pourtant, ces deux-là vont se retrouver par hasard sur le domaine agricole de Griffin, promu à vingt-sept ans seulement chef de famille au décès de son père. En plus de la ferme familiale, il lui incombe désormais de s’occuper de sa mère, de ses trois frère et soeurs et d’un grand-père entêté, et n’a pas de temps à accorder aux petites bourgeoises superficielles qui débarquent de Boston avec l’intention d’acheter sa production de cidre à moitié prix.

Missionnée par une grosse entreprise de restauration, Audrey doit passer plusieurs jours dans la région pour négocier l’achat de produits biologiques. Elle réussit à séduire toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière, et aucun fermier grincheux et moralisateur ne parviendra à entraver ses ambitions de devenir chef.

Adversaires, leurs attentes face à la vie divergent radicalement. Manque de chance, l’alchimie sexuelle qui existe entre eux deux est au moins aussi exceptionnelle que la sauce top secret des enchiladas que mijote Audrey…

 

Avis de Christy :

Ce premier tome faisait partie de mes envies lecture pour la rentrée et quel plaisir de l’avoir reçu!

Nous faisons la connaissance de Griffin, 27 ans, qui travaille très dur dans la ferme de sa mère. Il est l’aîné de la famille, composée de 2 frères et une soeur. Griffin ne rechigne pas à la tâche car il y a toujours quelque chose à faire, une réparation ou une récolte.

En début de saison, sa mère lui annonce qu’elle a embauché un ex-junkie pour les aider, lequel est également passé par la case “Prison” pour homicide involontaire (il a causé un accident de voiture sous l’emprise de la drogue).

Griffin est assez réticent au départ à l’idée de travailler avec ce nouvel employé. Mais ses doutes vont vite être balayés lorsqu’il va apprendre à le connaître.

Audrey, elle, est chef cuisinière. Après de nombreuses hésitations dans ses études, elle a enfin découvert une voie qui lui plaît beaucoup et dans laquelle elle semble épanouie. Si seulement les patrons du Boston Premier Group où elle travaille, lui laissait une chance de travailler en cuisine !

En attendant d’avoir son propre restaurant, ces patrons lui confient des tâches où elle n’a trop de connaissances. Suite à une petite erreur, Audrey est convaincue de se faire virer. Pourtant, ces patrons l’envoient dans le Vermont pour négocier des produits frais comme les pommes, le cidre ou autres produits pour les proposer dans leurs restaurants.

Audrey est obligée d’accepter pour ne pas perdre son emploi.

Arrivée sur place, elle a un accident de voiture, sur la propriété de Griffin… Et là, la jeune femme s’aperçoit qu’elle le connaît! Alors étudiants tous les deux, ils ont eu une brève mais intense aventure…

Maintenant, ils vont devoir travailler ensemble…

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. Dès les premières pages, nous rentrons de plain-pied dans le Vermont, une région où il y a beaucoup de fermes agricoles. Les gens comme Griffin travaillent dur pour gagner leur vie. Rien n’est simple pour eux. Ils doivent gérer les récoltes et faire tourner leur ferme, qu’elle soit en bon état… Le travail est particulièrement difficile et physique. Et surtout, ne rapporte pas beaucoup d’argent au final.

Griffin aime beaucoup ce travail qui l’occupe toute la journée. Du coup, il n’a pas vraiment le temps pour rencontrer quelqu’un et vivre une histoire d’amour.

Sa famille compte beaucoup pour lui et Griffin travaille dur pour assurer à sa petite soeur de 17 ans une chance d’entrer à la fac malgré les frais de scolarité élevés.

Ses employés forment également une autre partie de sa famille.

L’ambiance au travail est décontractée et très bonne. Tout le monde se soutient, même en cas de coup dur.

Audrey quant à elle, vient à peine de trouver ce qu’elle veut faire dans la vie. Elle a grandi auprès d’une mère, femme d’affaires, qui s’est toujours montrée dure et intraitable avec elle. Audrey a abandonné deux fois l’université, avant de se passionner pour la cuisine, pour laquelle elle semble passionnée. Elle a enfin trouvé sa voie.

Elle est quand même obligée d’accepter l’offre de ses patrons pour trouver des nouveaux fournisseurs dans le Vermont, car elle a fait une monstrueuse erreur en apportant des “spaces brownies” au travail… Le Vermont est sa dernière chance de prouver ce qu'elle vaut.

Lorsqu’elle se rend compte qu’elle va devoir travailler avec Griffin, elle s’aperçoit que sa mission ne sera pas simple. Car Griffin va tout d’abord lui mettre quelques bâtons dans les roues.

Leur relation sera quelque peu compliquée par les propositions d’offre d’achat des patrons d’Audrey qui ne veulent acheter qu’à bas coût.

Pourtant, la personnalité pétillante et attachante d’Audrey va faire qu’elle et Griffin vont se rapprocher de nouveau.

On passe un très beau moment en compagnie de ses personnages très humains et surtout très attachants. Au fil des pages, on apprend à les connaître. Ils ont quelques petits défauts.

J’ai adoré le fait que les personnages vivent dans une région que j’ai appris à connaître au fil d’”Armertume” et qui doit être magnifique à visiter en vrai. L’auteure a parfaitement su nous dépeindre la nature environnante, avec ses paysages et ses habitants.

De plus, l’auteure a su nous montrer via cette histoire les difficultés des fermiers à travailler tous les jours pour gagner leurs vies. De réparations, en récolte, en choix de produits à offrir à la vente, tout nous est parfaitement décrit. C’est parfois dur pour les fermiers, mais ils aiment tellement ce qu’ils font que les difficultés semblent moins importantes.

“Amertume” est aussi vecteur de l’agriculture biologique, très prisée en ce moment. Griffin doit faire beaucoup d’effort pour réussir à produire des produits de qualité, mais ses efforts seront peut être récompensés…

J’ai été aussi sous le charme de la cuisine d’Audrey. La description de certains plats qu’elle prépare tout le long du roman a de quoi nous mettre l’eau à la bouche. On ressent presque les odeurs de cuisine…

En bref, j’ai adoré ce 1er tome qui nous emmène aux côtés de personnages attachants et très vrais à découvrir une région qui semble magnifique…Une très belle découverte !

Plus d'infos : Hugo Roman

 

New York Challenge – Tome 1 "Le Boss" de Nancy Herkness

Editions J’ai Lu

Si sa société est florissante et sa carrière au beau fixe, il n’en reste pas moins que Nathan Trainor désespère. Trouver une femme qui s’intéresse à lui et non à son portefeuille bien rempli n’est pas une mince affaire. À défaut d’en rencontrer une, c’est de deux hommes célibataires qu’il fait la connaissance dans un club sélect de New York. Tous trois font un pari de coeur : chacun doit mettre la main sur celle qui l’aimera pour lui-même. Alors que Nathan tombe malade, sa nouvelle assistante, Chloé Russell, vient lui apporter son aide à domicile afin de traiter ses dossiers. Et si, malgré leurs différences, la jolie Chloé était la bonne ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Ce que j’aime bien dans cette collection « Love addiction », ce sont le genre de romance où l’on passe du bon temps sans prise de tête. Et ce 1er tome d’une nouvelle série ne fait pas exception à la règle.

Nathan Trainor est un jeune milliardaire, la trentaine qui a réussi dans la vie. Il a tout pour lui mais désespère de trouver la perle rare qui partagera sa vie. Sa dernière conquête lui laisse un goût amer car les femmes ont en plus pour son argent que pour l’homme qui se cache derrière le riche homme d'affaires. Lors d’une soirée dans un club très select, il fait le pari de trouver la femme de sa vie en moins d’un an. La tâche est rude mais pas impossible !

Alors qu’une épidémie de grippe sévit dans son entreprise, son assistante en congé maladie est remplacée par une jeune intérimaire, Chloé Russel. La jeune femme prouve dès le premier jour ses compétences dans ce job passager. Alors que Nathan tombe lui aussi malade, il engage Chloé à le suivre et l’aider chez lui à son domicile pour traiter ses dossiers. Notre héros va peu à peu tomber sous le charme de la jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche.

J’ai passé un bon moment avec ce couple. Chloé est une jeune femme têtue mais intelligente qui ne se laisse pas faire face aux exigences de son patron. Au fil des pages, elle ne voit plus Nathan comme son patron mais comme un homme charmant, humain et terriblement sexy. Elle est souvent mal à l’aise avec l’étalage de sa fortune et ses avantages. Elle considère que sa relation avec Nathan n’est que passagère en raison du statut de Nathan. Mais peu à peu, elle va s’attacher à lui surtout lorsqu’il lui dévoile ses secrets qu’il n’a jamais partagés avec personne.

Quant à Nathan, il s’émerveille au contact de Chloé. La jeune femme reste simple dans sa façon d’agir, il en vient à redécouvrir les petits plaisirs de la vie et se rend compte qu’il n’y a pas que le travail dans la vie.  Nathan va devoir être patient car Chloé ne se dévoile pas énormément et a des réticences de vivre dans un monde de luxe.

L’intrigue est assez banale mais très bien écrite et l’on suit avec un certain plaisir l’évolution de leur couple. Malgré certaines épreuves, leur couple va être mis à mal mais ne s’en retrouve plus renforcé. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires comme Ed, le majordome, Ben son meilleur ami et médecin mais aussi la grand-mère de Chloé. Les deux personnages (l’écrivain et le sportif) avec qui Nathan va faire son pari sont eux aussi présents et je l’espère que l’on va les retrouver dans la suite de cette série.

Plus d’infos : J’ai lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Minuit - épisodes 13.5, 14.5, 14.6, 14.7 "Rêves de Minuit" de Lara Adrian

Editions Milady

Quatre nouvelles inédites dans l'univers de Minuit !

Prisonniers du pacte ancien qui lie leurs deux familles, Jehan et Seraphina se trouvent bien malgré eux obligés de partager huit nuits de fiançailles. Mais tandis qu’ils luttent contre l’appel de leur sang, un ennemi mortel cherche à mettre un terme à leur trêve fragile avant même qu’elle se soit installée...

La dernière chose à laquelle s’attend Sauvage est de trouver dans le lit de sa cible la femme dont il a été éperdument amoureux des années plus tôt. Une époque qu’il s’est efforcé d’oublier, comme le désir ardent qu’il éprouvait alors pour elle... et l’appel irrésistible de son sang, qui se réveille à présent bien qu’elle appartienne à un autre mâle. Bella s’avérera-t-elle être la seule femme indispensable à son bonheur ou l’arme de sa perte ?

 Dans le monde d’un tueur, pas de place pour l’amour ou le désir, particulièrement quand ceux-ci prennent la forme d’une Compagne de sang vulnérable. Une fois déjà, Scythe a aimé, et il en a payé le prix. Pas question pour lui de s’enchaîner de nouveau. Mais lorsque Chiara se retrouve la cible d’un ennemi caché, l’assassin devient son meilleur espoir de survie...

Chassée du paradis terrestre des Atlantes pour trahison, Tamisia s’efforce de se racheter en travaillant dans un refuge pour femmes battues. Lorsque l’une de ses protégées est victime d’un criminel recherché par l’Ordre, son chemin va croiser celui de Trygg, pour ne plus le quitter...

Ce recueil contient les nouvelles Caresse de minuit, Le dragon de minuit, Le sang de minuit et La lumière de minuit

 

Avis de Poison 

 

Voici un recueil que j'ai trouvé assez différent des autres. En effet, dans l'ensemble nous suivons des nouvelles qui ont un fil rouge : la nouvelle suivante est introduit dans la précédente, à travers un lieu, un élément ou un personnage. C'est assez plaisant car on peut le lire en une fois sans avoir cette sensation un peu étrange de lire des éléments décousus. 

Côté intrigue, l'auteur a des idées intéressantes, mais développées sur un intervalle très court. Forcément elle ne va s'intéresser qu'à des petits détails, mais qui donne de la profondeur au monde dans son ensemble. On en sait ainsi un peu plus sur les différentes missions de l'Ordre à travers le monde. Comment agisse les différents membres qui ne sont pas liés directement au "noyau" dur. 

L'auteur s'autorise ainsi la fantaisie de voyager à travers le monde. On va par exemple être charmé par le Maghreb dans la première nouvelle, ou faire un tour dans les vignobles italiens. Cela change de toutes les histoires qui se déroulent (majoritairement) aux Etats-Unis. Et cela prouve également que ce n'est pas nécessaire pour faire un bon décor !

Côté romance, aucune surprise en revanche. C'est cohérent, fidèle au style de l'auteur pour ceux qui connaissent la série. Pour les autres, en raison du format court, l'auteur accélère pas mal les choses. On a donc droit à deux cas de figure : le coup de foudre immédiat et absolu, ou un ancien amour qui refait surface. 

Soyons d'accord, je ne suis pas fan d'une romance aussi éclair. Cela me semble bien trop artificiel. En particulier la première nouvelle. Cela sonnait "faux". Pour les autres nouvelles, la troisième en particulier, c'était un peu mieux. Mais je suis consciente que c'est du au format choisi. Donc si vous n'aimez pas cela, attention. 

 

Dans l'ensemble, c'est un receuil plutôt agréable et bien ficelé, qui nous fait retrouvé avec un certain plaisir l'univers de la série Minuit, plaisir qui s'était un peu essouflé ces derniers temps. 

Plus d'infos : Milady

Les étoiles de Noss Head – Tome 2 – Version illustrée de Sophie Jomain

Editions Pygmalion

Les légendes sont parfois plus réelles que l'on croit...

(résumé du poche chez J'ai Lu : our moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.)

 

Avis d’Arcantane :

Quel plaisir de replonger dans "les Etoiles de Noss Head" mais surtout dans sa version illustrée !

Fin 2016, les éditions Pygmalion avaient décidé de sortir  "Les Etoiles de Noss Head" de Sophie Jomain, une belle histoire de young adult sur fond de fantastique. Cette série est déjà sortie aux Editions Rebelle puis chez J’ai Lu. Encore une réédition, me diriez-vous ? Oui et non, Pygmalion a fait fort cette fois-ci car la maison d’édition nous propose une version illustrée avec les dessins de Marie-Laure Barbey-Granvaud, illustratrice et surtout grande fan de la série. Le tome 1 était superbe et le tome 2 n’en est pas moins époustouflant.

Moi qui n’avais lu que le 1er tome de la série (Honte à moi), j’ai voulu le découvrir dans cette version illustrée et je ne suis pas du tout déçue de ce résultat. J’ai donc relu le tome 1 aux Editions Pygmalion pour pouvoir enchaîner avec le tome 2 qui est sorti fin septembre.

La qualité est toujours au rendez-vous : une couverture rigide et simple qui reprend le même design que le tome 1, des pages glacées, de nombreux dessins. Outre l’histoire prenante, c’est surtout les dessins qui m’ont totalement plongée dans l’histoire car le lecteur à travers les illustrations de Marie-Laure peut totalement se plonger et faire vivre cette histoire dans sa tête comme si nous y étions. Marie-Laure m’a vraiment épatée par la qualité de ses illustrations, je trouvais déjà qu’elle avait du talent en découvrant son travail dans le tome 1, mais avec ce 2ème tome, certains de ces dessins sont magnifiques !  

J’ai été étonnée du rendu et de tous ces petits détails que Pygmalion propose dans cette version illustrée comme par exemple les pages en noir pour se mettre dans l’ambiance de la nuit.  J’ai trouvé cela génial et très original. J’avais hâte de tourner chaque page, pour savoir ce que la suite allait nous dévoiler !

Quant à l’histoire puisque je la lis pour la première fois, elle est aussi passionnante que le tome précédent. L’intrigue est assez simple (rappelons que c’est du young adult) mais toujours aussi bien écrite. Hannah est partie avec Leith étudiait à l’Université. Elle va vite se rendre compte que cette Université n’abrite pas que des loups mais bien d’autres créatures surnaturelles et bien malgré elle, la jeune humaine va se retrouver au beau milieu d’un conflit.

Si vous souhaitez un avis plus complet, nous l’avons fait pour le poche lors de la publication chez J’ai Lu : ICI. Je ne reviendrai donc pas sur l’histoire en elle-même car j’adhère avec l’avis d’Edelweiss.

Je préfère plus me concentrer sur les "à côté" proposés par Pygmalion et les raisons pour vous procurer cette version illustrée.

Le prix est conséquent (24€) mais il les vaut largement. Personnellement, l’histoire de Sophie m’a donné envie de lire le tome 3 mais j’attendrai car j’ai envie de la découvrir en version illustrée comme pour les précédents tomes. Je croise les doigts pour que Pygmalion publie la suite !

AU final c’est un très beau livre à avoir dans sa collection et surtout à exposer dans sa bibliothèque. Un parfait cadeau à offrir !  

Plus d’infos : Pygmalion

Lien pour le feuilleter : Lien

Betty Angel - Tome 1 "La mort me va si bien" de Louisa Méonis

Editions Milady - Collection Emma

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes... Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée... C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

 

Avis de Christy :

Lorsque j’ai lu le résumé de la nouvelle série de Louisa Méonis, j’ai été immédiatement intriguée. Je connaissais l’auteure pour ses séries précédentes mais sans avoir jamais eu l’occasion de me lancer dans celles-ci.

Ce fut une très belle occasion de découvrir la plume de l’auteure.

Nous faisons la connaissance de Betty, une jeune femme de 20 ans qui vit avec sa grand-mère. D’un physique pourtant très avantageux, personne ne semble la remarquer. Alors qu’elle vient à peine de terminer un dur régime pendant les deux mois auparavant, pour justement maigrir !

Hélas, ledit régime ne semble pas avoir fonctionné!

L’histoire commence quand Betty, se lève, motivée en cette nouvelle journée qui débute, elle est pleine d'enthousiasme. Sauf, qu’au final, rien ne se passe comme prévu (la faute à un chat!) et Betty a un accident dans ses toilettes et elle meurt.

La jeune femme se réveille dans une pièce blanche, où Gabriel lui annonce qu’elle fait partie des élus choisis pour devenir un Ange au Paradis ! C’est le choc pour Betty !

Elle va devoir subir de nombreuses épreuves dignes d’un épisode de “Koh-Lanta”, pour traverser l’Enfer et rejoindre le Paradis par ses propres moyens.

Contre toute attente et malgré un physique très peu sportif, Betty réussit toutes les épreuves.

On lui assigne comme Maître La Mort qui va lui apprendre à devenir un Ange. L’entraînement physique se révèle particulièrement difficile pour la jeune femme.

Je ne vais pas vous en dévoiler plus et vous laisser découvrir à votre tour ce premier épisode de cette nouvelle série!

Je dois vous dire que j’ai passé un excellent moment en compagnie de Betty. On rit beaucoup de ses mésaventures! Je dois dire que ça fait du bien de temps en temps de lire quelque chose d’aussi bien écrit et avec autant d’humour.

Il est vrai que la vie de Betty n'a été, jusqu’à présent, pas des plus joyeuse… Elle n'a jamais connu l’amour, n’a pas d’amis et vient de vivre une expérience de la mort des plus traumatisante en mourant dans ses toilettes, à cause d’un chat!

Alors qu’elle aurait pu mourir “simplement”, Betty va devoir traverser l’Enfer et finir par devenir l’apprentie de La Mort.

Loin d’être complètement traumatisée par cette nouvelle situation, Betty tombe sous le charme (et nous aussi!!) de la Mort. Et oui, celui-ci est canon et a un physique de rêve. Les deux personnages sont d’ailleurs complètement différents l’un de l’autre, ce qui donne lieu, à de nombreuses reprises, à des scènes cultes où les répliques fusent. Car Betty n'a pas vraiment le physique pour être un Ange, ainsi que le caractère.

Elle ne se laisse pas faire et a beaucoup de répondant.

L’intrigue de “La mort me va si bien” mélange habilement l’humour, l’aventure, une bonne dose de mystère (surtout vers la fin) ainsi qu’une touche de romance. J’ai hâte de savoir ce qu’il va se passer entre Betty et La Mort dans les prochains épisodes.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteure revisite avec brio certains mythes. On est à la fois en terrain connu et l’on redécouvre d’autres choses.

Le seul regret que je puisse faire, c’est par rapport au nombre de pages (le roman est trop court!) et au fait que l’on va devoir attendre jusqu’à décembre pour lire la suite!

En bref, j’ai passé un excellent moment, le sourire aux lèvres en compagnie de Betty et de La Mort! J’ai hâte de découvrir la suite!

Plus d'infos : Milady

Syndiquer le contenu