Aller au contenu principal

Covenant - Tome 1 " Démon suivi de Sang Mêlé" de Jennifer L. Armentrout.

Editions J'ai Lu

Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.

De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel...

En bonus, découvrez les origines d’Alexandria dans le préquel Démon : bienvenue au Covenant !

 

Avis d'Edelweiss :

Quel bonheur de retrouver l’écriture de Jennifer L. Armentrout qui a su encore une fois faire palpiter mon cœur. Après Daemon & Katy de sa magnifique série « Lux », je découvre Aiden & Alexandria dans « Covenant » et j’en suis juste épatée.

Ce premier tome à la fois différent mais tout aussi divertissant que ses précédents romans, m’a totalement subjuguée par ce choix mythologique dans lequel elle s’est investie.

Le fait d’avoir en premier lieu « Démon » un court récit descriptif sur la relation d’Alex et sa mère est un bon point en mon sens. Il nous permet de nous centrer sur leur vécu depuis trois ans maintenant chez les humains. En effet, Alex a quitté le Covenant dans un tel empressement au côté de sa mère qu’elle n’a jamais eu d’explication sur son acte.

Lieu de magie et d’interdit où vivent en communauté les Hématoïs, des sang-pur considérés comme des Dieux et les sang-mêlé, acte d’amour entre Purs et simple mortel, le Covenant est l’école de la discipline et l’endroit le plus sûr pour leur nature surnaturelle. Bien évidement, on pouvait s’attendre à ce que les Pures revendiquent tous les droits, ce qui est le cas d’ailleurs. Entre interdit, restriction, esclavage et maltraitance relatifs aux sang-mêlé, leur destin est tracé dès leur plus jeune âge, quant aux autres, ils finissent Gardiens du Covenant ou Sentinelles pour les plus forts et courageux d’entre-eux afin de maintenir l’ordre sur l’île et chasser les Démons.

Après ce préquel, nous enchainons directement sur toute son œuvre ! Une très belle œuvre originale également. Je suis toujours abasourdie par l’imagination de l’auteure et son écriture toujours fluide, compréhensive et prenante. Je n’ai pas pu décrocher mes yeux de ce premier tome ou à contrecœur, cherchant à connaître la suite le plus vite possible tellement ses deux personnages principaux sont mordants ! Avec toutes les épreuves que rencontrent Alexandria et son audace face à cette communauté, elle va affronter la mort, la vérité et l’amour et ce n’est pas sans savoir que tout rapprochement lui est interdit, car si Aiden est un sang-pur, Alex est la fille d’un mortel.

J’apprécie que ce roman ne tourne pas uniquement autour des beaux yeux d’Aiden et des sentiments qu’Alex éprouve pour lui car forcement nous nous en doutons dès le début. Non, Jennifer L. Armentrout a une fois de plus réussi à mettre l’histoire d’amour en suspend pour plusieurs raisons mais surtout pour développer le côté plus sombre du roman, celui qui met chaque habitant du Covenant à fleur de peau : les Démons.

Du début jusqu’à la fin, le suspens et l’action sont au rendez-vous. Les répliques sont à la fois sérieuses et amusantes, l’histoire est intrigante et nouvelle pour ma part, je n’ai pas lu de livre qui ressemble à celui-ci pour le moment. Les personnages sont absolument attachants même si Alex est une tête de mule et Aiden ^^ (euh un ange passe…), le troisième personnage, Seth, prend de l’ampleur vers la fin du roman avec une entrée fracassante en matière de sarcasme et de mystère pour mon grand plaisir.

Au final, une lecture distrayante et clairement captivante que nous offre Jennifer L. Armentrout !

Après les Extraterrestres, voici les Dieux !

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.