Aller au contenu principal

La Reine du Tearling d'Erika Johansen

Editions JC Lattès

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.

Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.

La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
 

Erika Johansen nous entraîne dans une épopée fl amboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

 

Avis de Solyane :

Élevée et éduquée pour devenir une Reine, Kelsea vit avec une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Elle devra prendre des décisions alors qu'elle ignore tant de choses. Au loin, la Reine de Mort menace son pays et ses habitants.

Premier tome d'une trilogie, c'est une dystopie qui change de ce qu'on connaît déjà. Alors que dans d'autres histoires, on peut identifier la géographie actuelle, bien que modifiée, dans celle-ci, on sait peu de chose. L'auteur a laissé de très vagues indices sur les lieux géographiques. 
L'histoire commence avec la prise en charge de Kelsea, jeune femme de 19 ans, par des gardes très spéciaux pour l'amener vers son destin de Reine. Destin qu'on pourrait croire enviable. Excepté que le pays est exsangue, corrompu et Kelsea est menacée de mort. De plus, elle connait peu de choses de la situation actuelle, ses parents adoptifs ayant prêté serment. D'ailleurs, la trame principale est truffée de secrets.  Tout, pour elle, sera dangereux et elle faudra qu'elle assume. 
 
Lorsque j'ai lu la quatrième de couverture, j'ai été emballée par cette histoire. Mais, je pensais que c'était un one-shot, l'histoire d'une jeune femme dont le destin est de devenir reine. Le nombre de pages étant conséquent, un peu moins de 500 pages, cela m'a fortement induit en erreur. C'est un roman sur la confiance, les relations entre les royaumes. Mais, c'est surtout l'histoire d'un face à face entre deux reines dont la confrontation va remodeler leur monde. Si vous aimez les quêtes, la dystonie avec un brin de magie, je vous conseille fortement de lire cette série. D'ailleurs,  les tomes suivant dont prévus pour cette année.  L'attente va,  néanmoins,  être longue.
 
Plus d'infos sur : site JC Lattès

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.