Aller au contenu principal

Les Héritiers - Tome 1 " La princesse de Papier" de Erin Watt

Editions Hugo Roman

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu'un jour elles allaient s'en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde... Jusqu'au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l'argent, du luxe du confort... Et... les cinq fils de Callum. Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d'entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu'est sa place, dans un monde de dénuement qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d'elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal. Et s'il avait raison ? Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu'Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu'elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

 

Avis d'Edelweiss :

Je n’ai pu détacher mes yeux de ce roman. En à peine une journée (et une nuit…) j’ai englouti les 420 pages avec une bonne dose de café. En refermant ce livre, j’étais en hâte de lire le tome 2 « Le Prince Brisé » qui malheureusement ne sortira pas avant le 1er février, imaginez mon désarroi… (Bon ok, ce n’est qu’un mois, mais quand même, snif)

Erin Watt est le pseudonyme qui réunit deux auteures de New Romance, Elle Kennedy et Jen Frederick. Avec leurs créativités et leurs passions pour les belles histoires, elles ont donné vie à « La Princesse de Papier » pour laquelle j’ai un énorme coup de cœur.

Un coup de cœur pour les fous rire en pleine lecture avec la répartie stupéfiante de certains personnages et un coup au cœur face au plein d’émotions que nous livre cette touchante histoire.

Ella Harper est une adolescente de 17 ans, qui a un vécu difficile et malgré cela reste confiante pour l’avenir. Depuis le décès de sa mère, survenue deux ans auparavant, elle se débrouille seule et fait face au monde avec pour seul bagage son sac-à-doc. Son combat, c’est la lutte pour subvenir à ses besoins et terminer l’école pour enfin faire des études et lâcher ses deux emplois, serveuse le jour et strip-teaseuse la nuit. Elle se démène d’arrache-pied pour éviter les foyers d’accueil et cela fonctionne bien jusqu’au jour où débarque Callum Royal, son prétendu tuteur légal.

Cette révélation sort comme une bombe dans les oreilles d’Ella qui tente d’y échapper encore une fois. Elle ne veut personne pour lui dicter sa vie, ni lui dicter des ordres et pourtant, la jeune fille n’a plus le choix. Callum l’arrache des bras de la pauvreté pour la projeter dans sa famille Royal, qui tient bien son nom. Richesse, excès, luxure, drogue et j’en passe, Ella part à la découverte de la vérité sur ses origines et de cette famille qu’elle n’a pas désirée. Prise sous son aile, elle devient la protégée de Callum mais aucun de ses cinq fils, dont l’autorité parentale est quasi nulle, ne souhaite voir la lycéenne débarquer dans leurs vies.

L’ainé, Gidéon, ne revient que le week-end de la fac.

Les plus jeunes, Sawyer et Sébastian, joue de leur gémellité pour tromper les gens.

Easton, qui partage plusieurs cours avec Ella, est le tombeur du lycée et Reed, en dernière année, apparait comme le leader du groupe restant au « palais » Royal. Ils sont tous les cinq beaux et en jouent beaucoup. Athlétiques et riches, cela fait d’eux des personnes redoutables qui contrôlent tout au lycée « Astor Park ».

Bien que Reed soit le meneur, il est tout sauf bienveillant et mature à la rencontre d’Ella. Dès son arrivée, son tempérament de feu va croitre progressivement à la vue que cette très belle fille sait se défendre face aux avertissements et aux répliques cinglantes.

Ella, qui a fait face à la pauvreté doit dorénavant faire face au pouvoir qu’ambitionne la richesse. Elle doit trouver sa place dans son nouveau lycée pour « gosses de riches » et auprès d’une famille qui ne veut pas d’elle. Tous les coups sont permis, entre mensonge, trahison, fourberie ou violence, notre nouvelle riche va retrousser ses manches et montrer ce qu’elle a dans le ventre face aux réprimandes et conspirations qu’elle attise. Mais quand son cœur bat plus fort pour ce frère qui la malmène où qu’elle soit, peut-elle finalement se construire un avenir sous cette nouvelle catégorie sociale ou est-ce une voyage vers sa propre destruction...

Vous vous doutez que j’attends la suite avec impatience. Beaucoup de questions se posent à la fin du tome et les réponses, nous devrions les avoir avec Reed cette fois-ci, qui nous donnera accès à ses pensées dans le « Prince Brisé ».

 

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.