Aller au contenu principal

Les Insurgés - Tome 2 "Addiction" de Elle Kennedy

Editions Hugo Roman

Lennox vivait dans un paradis sur terre avec sa meilleure amie Jamie, dans un endroit où les visiteurs allaient et venaient, permettant à leurs désirs de se dérouler gratuitement. Mais tout change lorsqu'une attaque mortelle les oblige à s'emparer de la bande des Outlaws de Connor Mackenzie. Lennox sait que Jamie est attaché à quelqu'un d'autre, mais il a toujours cru que pour elle il serait l'homme, et il ne la laissera pas partir sans combattre. Même si Jamie est bien consciente que Lennox est un spécimen très hot, elle refuse de laisser le sexe ruiner la relation la plus importante de sa vie. Mais quand l'objet de son intérêt l'ignore, elle se livre à une petite vengeance pleine de plaisir avec son très aimable et très amicale ami. Une nuit passionnée avec Lennox suffit à réveiller les désirs inattendus que Jamie a pour lui. Et maintenant qu'elle y a goûté, elle n'est pas sûre qu'elle puisse l'abandonner...

 

Avis d'Edelweiss :

Addiction tient vraiment son nom dans l’ensemble du livre.

Lennox et Jamie sont amis depuis leur plus tendre enfance et face à cette amitié qui perdure, jamais aucun des deux n’a osé franchir le pas de coucher ensemble, bien que l’envie et l’attirance ne manque pas.

C’est encore une fois un livre très ouvert sur l’érotisme, un peu cru, parfois gênant et vulgaire. Les habitants de terre libre nommés « les insurgés » ne connaissent aucune limite en relation sexuelle. Hétéro, homo, bi, en binôme et plan à trois, voyeur et joueur je n’ai malheureusement pas pu apprécier ma lecture. Ce livre est pour moi situé dans une zone qui me met mal à l’aise alors que l’intrigue de base depuis le premier tome se formait bien. La dystopie ne prend pas assez d’ampleur sauf à la fin du livre comme précédemment où l’action ramène un peu ses êtres déchainés toutes les trois pages à se toucher, se partager et plus si affinités, un semblant d’existence autre que le sexe, un but qui leur est donné, une mission à accomplir pour leur survie et d’autres émotions qu’être « émoustillés » ou « mouillés ». Lennox ne sait absolument pas comment gérer ses sentiments et Jamie m’a clairement énervée dans son comportement à toujours lui en vouloir alors qu’elle est fautive la plupart du temps. Je n’ai pas réussi à m’attacher à eux comme pour Connor et Hudson, dont les personnalités me convenaient mieux.

« Addiction » est tellement centré sur les besoins de Lennox et Jamie à « rattraper le temps perdu » que nous n’avons quasiment pas d’éléments supplémentaires sur la suite des derniers événements. Bien qu’on change de lieu et de cheffe, je n’ai pas trouvé d’intérêt à continuer ma lecture. J’ai sauté des lignes ensuite des pages, puis j’ai repris la lecture en pleine action cette fois au bout de 2 jours sans aucune motivation par contre.

Voici mon premier abandon de l’année et j’en suis peinée car j’ai adoré sa série « Off Campus ». Je ne sais pas à quoi m’attendre du tome 3, je ne supporte pas de ne pas connaitre la fin d’une histoire donc reste à voir la suite mais sans impatiente malheureusement.

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.