Aller au contenu principal

Fangirl - Rainbow Rowell

Editions Milady - genre New Adult

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l'auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l'impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L'une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L'autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde - ses profs, sa famille et sa colocataire - méprise la fanfiction. C'est alors qu'elle tombe sous le charme d'un obsédé de la littérature...

 

 

 

 

 

 

Avis de Poison

Ce roman de New Adult à paraître chez Milady peut tout à fait convenir à un public young-adult. Même si l'héroïne entre à la fac, et donc que le lecteur suit sa découverte de cet univers, il n'y a rien qui puisse déranger/choquer/être incompréhensible pour des lecteurs plus "jeunes".

 

Cath et Wren sont jumelles et ont toujours tout partagé, de leurs chambre à leurs fringues. Néanmoins, elles sont profondément différentes et se réunissent dans leur passion pour Simon Snow, sorte de Harry Potter dans l'univers du roman.

Lorsqu'elles entrent à la fac, au choix de Wren, elles se séparent de leur père, mais également l'une de l'autre Wren ayant fait le choix de prendre une coloc sans sa soeur. Terrifiée, Cath se retrouve alors à partager une chambre avec une inconnue au comportement déroutant.

Mais Cath a une béquille, outre son amour pour sa soeur et son père, c'est Simon Snow. Elle écrit des fan-fictions sur cet univers et est maintenant suivi par des milliers de fans. Cath a un don pour l'écriture et se révèle capable de passer des heures dans cet univers imaginaire, sans vraiment ressentir le besoin de sociabiliser avec des êtres vivants.

Mais avec l'entrée à la fac tout change : elle va devoir affronter les cours, sa copine de chambrée, le refectoire et l'éloignement - tant physique que moral - avec son père ou Wren.

 

Je suis impressionnée par le monde imaginé par l'auteur : il y a plus qu'une histoire d'ado entrant à la fac et devant affronter de nouveaux problèmes. L'auteur a créé tout un univers parallèle où le héros Simon Snow est un Harry Potter détourné. En plus des fan-fictions de Cath, l'auteur s'est amusée à insérer des extraits des livres originaux de Simon Snow, créant un univers assez fantastique.

Ces fan-fictions illustrent à la fois une histoire, celle d'un jeune garçon et de Baz son ennemi (ou plus), mais également offre un certain écho à l'histoire de Cath ce qui m'a bien plu.

Je me suis identifiée sans peine à Cath : jeune fille préférant vivre dans son monde imaginaire et avec ses repère réels de longue date et totalement terrorisée à l'idée d'affronter l'inconnu (je reconnais que sa hantise de la coloc et du réfectoire a un côté réaliste très touchant avec un certain humour).

S'il y a parfois quelques longueurs et beaucoup de bon sentiments, j'ai passé un bon moment à la suivre et à suivre ses pensées. Elle affronte à la fois la nouveauté de son cursus mais également des problèmes personnels important où les personnages secondaires prendront une toute nouvelle importance. La soeur, le père, la mère, la coloc, la prof, les camarades de fac et autres, tous vont jouer un rôle important dans la maturité du personnage. Et même si tout est gentillet, ça marche bien.

 

Fangirl est une histoire agréable, qui nous berce et qu'on suit avec plaisir. Pas de drame ou de sexe, pas d'excès mais un récit doux sur la maturité et l'évolution d'une jeune fille.

Mon seul regret est la fin : un peu trop rapide à mon goût. L'auteur se charge de tout régler en quelques pages et après tout le roman c'est frustrant. Quitte à rallonger l'ensemble, j'aurai préféré que l'auteur développe un peu.

Chroniques des Arcanes - tome 1 "Princesse Vénéneuse" de Kresley Cole


Editions J'ai Lu 

"Je m'appelle Evie, et je pensais mener une vie normale - si l'on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits sont hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j'ai cru devenir folle; je me suis trompée. Si je m'étais fiée à ces prémonitions, j'aurai su que le Flash qui s'abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu'après cette apocalypse, je ne serais jamais plus la même.

Car j'ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d'une chose : l'avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n'ont pas dit leur dernier mot..."

 

 

 

 

Avis de Poison : 

J'étais vraiment impatiente de découvrir cette nouvelle série de Kresley Cole qui offrait une mythologie encore peu exploitée : les Arcanes du Tarot. Néanmoins, les quatrièmes de couverture française sont très peu détaillée et on ne sait pas vraiment ce qu'on aura en achetant le roman. Sur Amazon il n'y a même pas de synopsis. Il faut plutôt se pencher vers les synopsis en anglais pour en savoir un peu plus.

 

C'est très important parce que sinon, il faut attendre les deux tiers du roman pour commencer à avoir des éclaircissements et que c'est vraiment long. En effet, l'auteur commence l'histoire par un retour dans le passé, avant le Flash. Ainsi elle met en place ses deux personnages principaux : Evie et Jackson. Cette mise en place tarde un peu, néanmoins il y a quelque chose de plaisant là-dedans. En effet, même si Evie a l'aspect de la pom-pom girl blonde et propre sur elle, star de son école, sa "folie" la place à part. Elle ne se comporte pas comme un peste gâtée, même si parfois on a envie de la secouer. Jackson de son côté est l'archétype du mauvais garçon, avec tout ce que ça implique. Néanmoins, ils ne cèdent pas vraiment à leur attirance et surtout ils ne changent pas l'un pour l'autre. Dans le genre c'est assez inédit.

Pour ce qui est de l'environnement, on reste beaucoup trop dans le flou à mon goût. L'auteur délaye un peu trop son propos ce qui nous empêche un peu de nous représenter les choses. Pourtant, question atmosphère on y est ! En effet, le style de l'auteur nous plonge sans effort dans cette Apocalypse et dans cette période trouble et dangereuse.

 

Passons au dernier tiers. En effet, tout est concentré dans cette dernière partie. On commence à comprendre les tenants et les aboutissants de toute cette histoire et on commence à mieux voir quels seront les personnages inévitables. Evie de son côté est toujours aussi casse-pieds mais la fin est whaou !

 

La jeune femme accepte enfin ce qu'elle est, et franchement ça dépote ! On a enfin un personnage qui en veut, et qui est balèze ! Malgré des remords, compréhensible vu la personne dont on parle, l'Impératrice est un personnage qui en a sous le pied et dont j'ai hâte de découvrir les aventures. La réaction de Jackson est également très réaliste vis à vis de toutes l'histoire et ne tombe pas dans le cliché.

 

Je suis très curieuse de voir ce qu'il se passera par la suite maintenant.

Les sorties de février et mars

Chez Milady, ce vendredi 21 février :

 

Le Fil de l'Aube, Minuit # 11, de Lara Adrian

Mira est une puissante guerrière au service de l'Ordre qui maintient la paix précaire existant entre vampires et humains. Elle ne jure que par sa mission jusqu'au jour où celle-ci ramène dans sa vie Kellan Archer. Un combattant ex-membre de la Lignée qui a disparu mystérieusement après une nuit de passion torride, des années auparavant. À présent ennemis, les deux ex-amants sont obligés de choisir entre leur devoir et le désir qui les consume depuis toujours.

 

 

Vampire et paumée,Queen Betsy # 12, de Mary Janice Davidson

Bookée à mort !

Rien de surprenant à ce qu’un voyage en enfer soit… un enfer ! J’ai enfin réussi à me débarrasser du diable et dois désormais me comporter comme une monarque responsable. Mais entre mon mari, Sinclair, complètement intenable depuis qu’il a développé une tolérance au soleil, mon fils adoptif qui a commencé à faire ses dents, et ma soeur qui assume le rôle de Satan, j’ai bien peur d’user plus d’une paire de Prada à gérer tout ce petit monde…

 

 

Marque de l'Ombre, Dark Elite # 2, de Chloe Neill

La magie peut être votre meilleure amie… comme votre pire ennemie.

Lily doit apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs… en plus de supporter les pestes de son lycée, de faire ses devoirs et de se battre la nuit contre des magiciens maléfiques ! Tout cela lui laisse à peine le temps de rêver à Jason, le charmant jeune homme qui cache un secret… inquiétant. Quand, lors d’une patrouille nocturne, des créatures bizarres menacent ses amis, Lily prend conscience qu’il n’est plus temps de s’entraîner. Les Adeptes ont besoin de ses pouvoirs pour empêcher une bataille paranormale qui mettrait Chicago à feu et à sang !

 

 

L'amant réssuscité, La Confrérie de la dague noire # 10, de J.R. Ward

Depuis la mort de sa shellane, Tohrment est dévasté. Alors que la Confrérie fait face à un nouveau clan de vampires dont le dessein est de s’emparer du trône du Roi aveugle, un ange déchu aux intentions mystérieuses ramène Tohr auprès des frères. Mais celui-ci souhaite ardemment se venger. Lorsque sa bien-aimée lui apparaît en rêve – piégée dans un enfer glacé – , il se tourne versl’ange en espérant la sauver. Or, quand ce dernier lui explique qu’il doit apprendre à en aimer une autre pour libérer son ancienne compagne, Tohr comprend qu’ils sont tous condamnés…

 

Le 21 mars, chez Milady toujours :

 

Flirt, Anita Blake # 18, de Laurell K. Hamilton

Quand Anita Blake rencontre Tony Bennington, un potentiel client qui souhaite réanimer sa femme décédée récemment, elle éprouve une profonde compassion pour sa perte. 
Anita en connait un rayon sur l'amour et elle sait tout ce qu'il y a à savoir sur la disparition d'un être cher. Mais ce qu'elle sait aussi, et même si Tony Bennington ne semble pas convaincu, c'est que ce qu'elle a le pouvoir de faire en tant que nécromancienne n'est pas le miracle dont il pense avoir besoin.
La créature qu'Anita est en mesure de contraindre de sortir de la tombe de Madame Bennington pourrait ne pas être la charmante Mrs Bennington. Pas vraiment. 
Et pas pour longtemps.

 

 

La morsure du givre, Mercy Thompson # 7, de Patricia Briggs

Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, ç’aurait dû être un Thanksgiving paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.

 

 

Coup du sort, Dark Elite # 3, de Chloe Neill

Lily a décidé de profiter de sa vie de lycéenne. La soirée de l'année a lieu dans quelques jours... C'est l'occasion de mettre de côté les batailles contre les démons, vampires et autres magiciens sans scrupule. Pourtant, quand un Faucheur profite de cette trêve pour s'introduire dans l'école, Lily doit bien utiliser un sort pour le repousser... en vain!...

 

 

Riley Jenson – Volume double : Pleine Lune / Le baiser du mal, de Keri Arthur

 

Les deux premiers tomes de la série culte réunis en un volume ! Riley Jenson est une rare hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère jumeau, Rhoan, elle travaille pour le Directoire : un genre de police du surnaturel. Mais lorsque Rhoan disparaît une semaine avant la pleine lune, Riley va devoir jongler entre enquête à haut risque et désir de sa louve de s’accoupler avec tous les beaux mâles qu’elle croise. Depuis qu’elle s’est réveillée nue et couverte de bleus dans une ruelle abandonnée, Riley n’a plus qu’une idée en tête : découvrir qui l’a enlevée et pourquoi. Mais alors que son enquête l’entraîne sur la piste des manipulations génétiques, un proche va s’avérer impliqué dans ses déboires. Heureusement que pour la réconforter Riley peut compter sur l’homme le plus sexy qu’elle ait jamais vu…

 

 

Chez Bragelonne, le 19 février :

 

L’Échiquier des Dieux, L'ère des miracles # 1, de Richelle Mead

 

Combattante invincible à la beauté surnaturelle et entièrement dévouée à la République, Mae Koskinen a commis une grave erreur et elle est prête à tout pour racheter sa faute. Elle accepte de servir de garde du corps à l’arrogant Justin March, enquêteur de génie exilé depuis des années et rappelé  afin d’élucider une série de meurtres rituels. Mais alors que leur enquête  progresse, ils comprennent que leurs découvertes les exposent à un terrible  danger… et que leurs destins sont liés. Car dans l’ombre, de mystérieux ennemis  se regroupent, prêts à reprendre le contrôle de ce monde dans lequel les humains ne sont que des pions sur un échiquier.  

 

Le 19 mars : 

Famine, Les Cavaliers de l'Apocalypse # 2, de Larissa Ione

Unique Cavalier femelle, c'est également la seule à avoir grandi auprès de la mère qui les a enfantés. Elevée par Lilith et promise à Satan, Limos excelle dans l'art de la manipulation et du mensonge. Quand elle fuit Sheoul, elle retrouve ses frères et les réunit. Elle est très féminine et adore les vêtements colorés, les cocktails sucrés et le vernis à ongles. Sa couleur préférée est le rose.

 

 

Chez J'ai Lu, le 26 mars :

 

L'armée des âmes, Rebecca Kean # 5, de Cassandra O'Donnell

Ah les joies de la famille..les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes …tous ces petits bonheurs simples me reviennent à l’esprit depuis que grand-mère et les Vikaris m’ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l’intention évidente de me liquider… Nostalgie, quand tu nous tiens…

 

 

Le Salon du Livre de Paris

 

 

 

Comme chaque année, le Salon du Livre de Paris ouvre ses portes fin mars, Porte de Versailles. Pour cette 34ème édition, le salon se tiendra du 21 au 24 mars.

 

Cette année, le salon nous offre cinq grands axes thématique.

Il met notamment à l'honneur les lettres Argentines en invitant une délégation de 48 auteurs et met en avant les lettres au féminin . La ville d'honneur sera Shanghai au travers de 17 écrivains. En 2014 arrive aussi l'espace « Savoirs et connaissances ».

 

Pour retrouver tous les détails, c'est par ici : http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Les-5-grands-axes-thematiques-du-Salon-du-livre-de-Paris.htm ! (Le site est constamment mis à jour.)

 

D'autres thématiques comme l'art, la BD, la cuisine, la jeunesse, le manga et le numérique seront en avant lors de ce salon.

 

Vous pourrez également retrouver des expositions, notamment sur la BD chinnoise, sur « 14-18, le centenaire de la grande guerre » et sur Julio Cortazar, écrivain argentin.

 

Et bien évidement, de nombreuses maisons d'éditions seront présentes, avec leurs auteurs, pour des séances de dédicaces. Vous pourrez rencontrer notamment

  • Olivier Peru, Sophie Jomain (également chez Rebelle), Cassandra O'Donnell et Georgia Caldera chez J'ai Lu (F80)
  • Licia Troisi chez Pocket Jeunesse (F49)
  • Mathieu Gibé chez Les éditions du Chat Noir

 

A noter qu'il n'y aura que Milady Romance (R88) cette année au SDL.

 

 

Infos pratiques : 

Le salon sera ouvert :

  • Vendredi 21 mars : 10h - 20h
  • Samedi 22 mars : 10h - 20h
  • Dimanche 23 mars : 10h - 19h 
  • Lundi 24 mars : 13h - 19h

 

Pour la billetterie, il vous faudra débourser 10€ pour l'entrée, à moins que vous ayez moins de 18 ans, que vous soyez étudiant de moins de 26 ans ou bien seniors de plus de 65 ans (mais uniquement le 24 mars). Vous pouvez également profiter du tarif duo à 15,50€ si vous venez accompagné. (toutes les infos ici : http://www.salondulivreparis.com/Billetterie.htm)

 

Comme à chaque fois, possibilité de se restaurer sur place.

 

Pour venir en transport en commun, vous avez les lignes 12 (Porte de Versailles) et 8 (Balard), les tramways T2 et T3 (arrêt Porte de Versailles), les bus 39 et 80 (station Porte de Versailles).

Vous pouvez également prendre un taxi ou bien pour les plus courageux, le Vélib'.

Pour venir en voiture, depuis l'A1, l'A4, l'A6, l'A10 et l'A15, prenez direction Paris, accès par le périphérique Ouest, sortie Porte de Versailles. Depuis l'A3, l'A13 et l'A14, direction Paris, accès par le périphérique Sud, sortie Porte de Versailles.

 

Pour tout autre détail, vous pourrez les trouver sur le site officiel du salon : http://www.salondulivreparis.com

 

Anges d'Apocalypse - tome 1 "Le Tourment des Aurores" de Stéphane Soutoul

Editions Rebelle

Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et ex-meurtrière qui s'est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l'identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. Comme si je n'avais pas déjà suffisamment d'ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes... Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !

 

 

Avis d’Arcantane :

Il était dans ma PAL depuis un bon moment et c’est en rangeant ma bibliothèque dernièrement que l’envie de découvrir cette nouvelle série m’a pris. Mais pourquoi ai-je mis autant de temps à le lire ? La nouvelle série de Stéphane mérite le coup d’être lu, croyez-moi.

Je savais déjà que le style allait me plaire (ayant déjà lu quelques livres de l’auteur, je savais à quoi m’attendre), restait que j’allais le découvrir via sa nouvelle série de fantaisie urbaine. Allais-je être conquise ? Après lecture, je peux dire que oui, absolument !

L’histoire est vraiment originale. Stéphane Soutoul décide d’aborder son idée en intégrant le célèbre quator connu dans toute l’histoire :  les 4 cavaliers de l’apocalypse. L’originalité de son histoire vient qu’au lieu de mettre en scène des hommes, l’auteur a voulu que les cavaliers soient des femmes et soeurs par la même occasion. La seconde chose est que nos 4 soeurs combattent leur vrai nature et qu’elle sont plus ou moins du côté du bien.  Assez déroutant lorsqu’on parle des 4 cavaliers de l’apocalypse ! Mais ne vous fiez pas aux apparences  car elles sont toutes aussi dangereuses.

Avec ce premier tome, l’auteur se concentre sur la redoubtable Famine. Suite à une malédiction, Famine doit vivre dans deux corps : la nuit elle est Syldia, garde du corps bossant pour les surnaturels et le jour Samantha, une simple lycéenne.

Son nouveau contrat : protéger le Lord de la Cour des Sorciers de Toronto pendant une semaine. Ce qui n’est pas de tout repos, puisqu’un accord de paix entre les sorciers et les vampires doit être signé. Le danger est partout et Syldia doit être toujours aux aguets pour découvrir d’où vient la menace.

Outre le style d’écriture de Stéphane toujours aussi fluide, j’ai beaucoup aimé que les chapitres soient départagés entre Syldia (pour la nuit) et Sam (le jour). Cela permet au lecteur de suivre parallèmement les deux vies de Famine toutes aussi intéressantes.

En plus du personnage de Famine, les autres soeurs sont elles aussi attachantes. (J’espère qu’on en saura plus sur elles dans les autres tomes, peut-être aura-t-on mëme un tome consacré à chacune d’entre elles ? Qui sait ?)

Les 2 jeunes hommes qui gravitent autour de Syldia (et Sam): le séduisant sorcier Desmond et le mystérieux Nathan sont totalement oppposés mais ils ont chacun un style qui plait. J’apprécie qu’il ont chacun un rôle à jouer dans la vie de Syldia.

Au fil des pages, l’intrigue se met en place et les pièces du puzzle se rassemblent avec brio. Pas de temps mort, l’histoire se déroule avec fluidité avec pas mal de petits indices laissés par l’auteur. Au final, Stéphane a réussi à nous élaborer une super histoire bien organisée.

Ce 1er tome annonce une excellente série de fantaisie urbaine comme je les aime avec pas mal d’action. C’est toujours avec plaisir de découvrir une nouvelle histoire écrite par Stéphane Soutoul. Il arrive toujours à me bluffer ! Merci !  Maintenant que j'ai découvert les Anges de l'Apocalypse, je vais me jeter dessus pour lire la suite et cela tombe bien car Stéphane sera au SDL de Paris le 22 mars, une occasion  de faire dédicacer la suite  !

Syndiquer le contenu