Aller au contenu principal

Un salon à ne pas rater : Les Halliennales : 3ème édition

Si vous ne savez pas quoi faire le 11 octobre 2014, sachez qu'aura lieu, à cette date, la prochaine édition des Halliennales dans le nord à Hallennes-lez-Haubourdin (59).

 

Affiche illustrée par Olivier Peru

Cette annèe, ils vont nous embarquer dans l'univers de la magie par le biais d'auteurs, dessinateurs et illustrateurs talentueux. (http://www.halliennales.com/auteur/)

 

Comme les annèes précédentes, en plus de pouvoir acheter et faire dédicacer vos livres, vous aurez aussi la possibilité de faire de craquer dans le marché fantastique.

De nombreuses animations sont prévues :

Pour les plus geeks, une partie "Jeu de rôles" vous sera dédiée et pour les fans d'Harry Potter, vous pourrez découvrir en live le Quidditch grâce aux Black Snitches. Pour continuer dans cet univers, Obscurus Presse vous dévoilera dans quelles maisons de Poudlard vous auriez affuter vos baguettes, par ailleurs, vous pourrez plonger dans des articles de journaux...

D'ailleurs, ce sera aussi l'occasion d'assister à la "battle cosplay". Qui sera le grand vainqueur ?

Grâce au Projet.Ayiti15-812 vous pourrez partir dans l'humanitaire et la magie vaudou, en vous procurant deux ouvrages : le recueil qui contient 32 nouvelles et l'artbook contenant 36 illustrateurs et 42 créations (la totalité des bénéfices issus de la vente de ces recueils sera intègralement versée au seul profit des Haïtiens).

Autre nouveauté cette année, le "Prix des Halliennales". Y sont nominés :
- Jean-Michel Calvez pour ASH
- Manon Fargetton pour Le suivant sur la liste
- Gabriel Katz pour La maÓtresse de guerre
- David Moitet pour Les mondes de líalliance/Líombre blanche
- Richard Taleman pour La confrérie de líinvisible
Le grand gagnant sera bien sûr annoncé lors du salon.

Et n'oublions pas le concours de nouvelles, parrainé cette année par Jean-Luc Bizien.

 

Tout un programme en perspective !

Pour vous tenir au courant, n'hésitez pas à aller faire un tour régulièrement sur

le site :http://www.halliennales.com/

ou de suivre bien entenud la page FB : https://www.facebook.com/halliennales/

Sidhe - tome 3 "Double vue" de Sandy Williams

 

 

Editions Milady

Une guerre sanglante, un amour impossible.

McKenzie est une diseuse d’ombres, mais son inestimable don n’a cessé de mettre sa vie et celles de son entourage en péril. Déchirée entre le fae qu’elle aime et celui auquel elle est liée, la jeune femme doit faire la lumière sur les dessous de la guerre si elle veut y mettre un terme. Armée de dangereux secrets et épaulée par de puissants alliés, par ses actes elle divisera le Royaume à tout jamais… à moins qu’elle le sauve.

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : J’avais déjà un petit pincement au coeur en pensant que c’était le dernier tome de la trilogie. Je sais c’est un peu idiot mais j’adore cette série et me dire qu’il n’y aura pas de suite m’attriste un peu. Quand on aime une série, on n'a pas trop envie qu'elle se termine.

Mais revenons à ce 3ème volume “Double-vue”. Souvenez-vous dans le précédent tome, les Rebelles ont réussi à prendre le Royaume et vaincre l’ancien roi. McKenzie a donc repris le cours de sa vie en tant qu’humaine dans son monde. Bien qu’elle soit lié par Kyol, elle en aime un autre, le séduisant rebelle Aren, devenu Maitre d’Armes de la future Reine Lena.

Au tout début du volume 3, nous retrouvons notre héroine se morfondant; sans nouvelles des Faes depuis plusieurs semaines, McKenzie s’ennuie terriblement et sa petite vie lui semble bien morne. Lorsqu’elle sent à travers son lien que Kyol est en danger, elle plaque tout pour retourner dans le Royaume afin de le retrouver pour l’aider. Et retourner chez les Faes n’est pas sans conséquences pour cette diseuse d’ombre…

Dans ce dernier opus, les nerfs de McKenzie vont être mis à rude épreuve car Aren le fae qu’elle aime la rejette à cause du fameux lien qu’elle a avec Kyol. Elle va devoir se battre pour prouver au Fae que l’amour qu’elle lui porte est plus fort qu’un simple lien magique mais rien n’est évident quand un nouvel ennemi menace le fragile équilibre instauré par les rebelles. Tout en essayant de déjouer les plans de ses ennemis, notre diseuse d’ombre va devoir aussi enquêter sur le serum de Double-vue injecté aux humains et tout faire pour aider son amie Paige à s’en sortir et aussi rester en vie !

On retrouve comme pour la “Diseuse d’ombres” (tome 1) et “Eclats de chaos” (tome 2), tout ce qui nous a fait aimer la série : les complots, la lutte de pouvoir, de l’action mais aussi cette touche de romantisme.

Lorsqu’il y a un triangle amoureux dans une histoire, le lecteur sait qu’un des 3 personnages va se retrouver sur la touche. Ici, McKenzie veut être avec Aren mais ne souhaite pas blesser son ami Kyol. Ce qui n’est pas facile quand elle sait que Kyol ressent toutes ses émotions et son désir envers Aren.

Bien qu’il y ait ce fameux "triangle amoureux", toute l’histoire n’est pas centrée sur eux, il y a aussi une très bonne intrigue en parallèle avec le combat entre les Rebelles et les Impurs;  le suspense est bien au rendez-vous. L'auteure fait avancer son histoire avec un bon rythme qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer. On ne se lasse pas de son style qui est toujours aussi fluide, c’est simple j’ai dévoré le livre en deux jours, j’ai vraiment du mal à le lacher tellement j'étais plongée dedans.

Il est vrai que certains personnages que l’on a découvert dans les tomes précédents comme Paige et Lee sont très peu présents mais ce manque est largement compensé avec les autres tels que Lena, Lorn et d’autres nouveaux persos qui font leur entrée dans l’histoire.

Et cette fin, je l’ai adoré. (Mon côté fleur bleue est ressorti) lol

En résumé, Double-vue est un excellent tome qui clôture cette trilogie. La série Sidhe rentre dans mon top 5 d'urban fantasy. Merci à Milady de l’avoir publié car c’est une véritable perle et Sandy Williams est une talentueuse auteure et j'espère que ses autres livres seront publiés en France.

Salon du livre 2014

Voici un retour de Karline (du blog un brin de Lecture) qui a participé au Salon du Vampire qui s'est déroulé ce week-end à Lyon.

 

En ce beau samedi de fin d'été, le salon du vampire 2014 m'a ouvert les bras à la maison des italiens à Lyon.

Petit salon extrêmement convivial où les exposants et les bénévoles sont souriants et particulièrement accueillants.

Un peu surprise par la petite taille de ce salon au départ, on se rend vite compte que chaque exposant présente tout un tas de lives, Comics, BD, gadgets ou autres indispensables aux vampires ou chasseurs de vampires....

Des tables rondes ont animées tout l'après-midi avec notamment un grand moment avec le cours de self défense contre les vampires avec participation active de Marika Gallman et Sophie Dabat.

 

En effet, les fans de dédicaces n'étaient pas en restent avec la présence d'auteurs eux aussi tout sourire et prêts à partager avec leurs lecteurs.

Enchantée par ma rencontre avec Sophie Dabat, accessible , naturelle et charmante, j'ai eu le plaisir d'échanger avec Fabien Clavel, Marika Gallman, Jean Vigne (Stand Les éditions du chat noir), Astrid et Aurélie Mendonça, Stéphane Guilbé et Cécile Guillot.

Le tirage au sort pour gagner les jolis lots ne m'a pas été favorable mais il a comblé quelques bienheureux visiteurs.

En sortant, une surprise vampiresque nous attendais sur le trottoir avec cette voiture customisée qui a même attirée l'oeil de la police locale....

Un brin de lecture :http://unbrindelecture.blogspot.fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Un-brin-de-lecture/215543691798024?ref=hl

 

 

Merci à Karline pour ce retour.

Toutes les autres photos sont disponibles sur la page FB : ICI

Les Sorcières de North Hampton de Melissa de la Cruz

Editions Livre de Poche / Orbit

Joanna Beauchamp et ses filles Ingrid et Freya vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible. Mère et filles sont en réalité des sorcières. Ressusciter les morts, guérir les blessures graves, prédire le futur et guérir les peines de cœur… leurs pouvoirs sont puissants, même si depuis des centaines d’années, on leur a interdit de les utiliser. Mais un jour Freya, la fille rebelle, emportée dans un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Ingrid et Joanna connaissent le même dilemme, et les femmes de la famille Beauchamp comprennent qu’elles ne peuvent plus dissimuler leur vraie nature. Même s’il faut pour cela bouleverser la petite ville tranquille de North Hampton.

 

 

 

Avis de Sabbata : Avant de donner mon avis sur le roman, je tiens à dire que les créateurs de la série TV sont complètement à côté de leurs pompes, car je n’ai rien vu d’aussi absurde depuis Eragon. En effet, si les noms des personnages restent, l’histoire n’a rien à voir. C’est un semblant pareil, mais avec des démarches complètement différentes. Quant aux personnages... Bram est censé être brun (mais celui qui l’incarne me va, mais pourquoi s’appelle-t-il Dash ?), Freya blonde, la mère des garçons est en vérité leur belle-mère, les sorcières ont des animaux de compagnies, se souviennent de leur anciennes vies,... bref, on peut dire pour le coup que la série s’INSPIRE du roman, mais elle s’en inspire de loin, croyez-moi. C’est perturbant, on a la série en tête, puis on fait abstraction.

Pour le roman, j’ai trouvé que l’histoire était intéressante, l’auteur sait comment s’y prendre pour faire patienter son lecteur, même si certaines choses sont prévisibles (mais elles le sont à cause de la série). On savoure tout de même les découvertes. Il se lit vite et c’est le genre de bouquin qu’on prend plaisir à prendre pour aller à la plage, les pieds dans l’eau. Si la série se aisse regarder, je dirai que le roman se laisse lire avec un petit plus. Il y a une mythologie qui s’installe et la suite semble... mouvementée.

Chaque personnage est unique, Freya est très coquine, quand Ingrid est plus austère, réfléchie. La mère est sage, prudente et aimante. Bien entendu, on veut fondre devant Killian et apprendre sa véritable identité fut un véritable choc pour moi, mais celle de son frère est encore pire. A mon avis, si les scénaristes ont changé l’intrigue, c’est pour ne pas empiéter sur un film qui cartonne en ce moment, ce qui est, pour le coup, dommage, car le film en question respecte les codes des films d’actions, alors que ce roman respecte une mythologie. Cette dernière remarque peut vous paraitre obscure et cela est fait exprès pour ne pas vous spoiler, au cas où vous voudriez lire ce livre.

Pour conclure, je dirai que c’était une lecture divertissante qui ne prend pas la tête et je suis curieuse de connaître la suite, car même si ce n’est pas le roman de l’année, j’ai aimé me plonger dans cette histoire.

Couverture pour Jason, le nouveau Anita Blake

La couverture pour le prochain Anita Blake qui s'intitulera Jason vient d'être dévoilée par l'auteure sur sa page Facebook. Comme pour le tome Micah, Jason s'inscrit plus comme une nouvella.

Pour rappel, il sortira le 2 décembre prochain aux USA. Il inclura un extrait du prochain tome d'Anita Blake : Dead Ice.

Résumé (traduction de Fleur H.) : « Le concept d’aimer souffrir en prenant son pied, on l’a en soi… ou pas. Si vous l’avez, vous n’avez vraiment pas besoin qu’on vous l’explique parce que vous savez à quel point ce peut être bon. Et si vous ne l’avez pas, alors aucun argumentaire n’arrivera à vous convaincre de son bien fondé. »

Mais il faut parfois expliquer l’inexplicable, surtout si l’amour de votre vie a besoin de le comprendre, sans quoi elle vous quittera. Jason Schuyler est l’un des meilleurs amis et le loup-garou préféré d’Anita Blake… et plus si affinités. J.J. , danseuse dans l’un des meilleurs ballets de New York, est son amour de jeunesse. Elle est talentueuse, belle et folle de lui. Ni l’un ni l’autre ne souhaite une relation monogame, alors que pourrait-il se passer de travers ? J.J. est une bisexuelle épanouie, avec une préférence pour les femmes. Elle prévoit de continuer à coucher avec elles car Jason ne peut subvenir à ces besoins, de la même façon qu’elle ne peut combler ses tendances sexuelles violentes et bondage. J.J. ne comprend pas pourquoi Jason ne se réjouit pas à l’idée d’aller voir ailleurs alors qu’elle ne peut satisfaire ce penchant. Jason demande donc à Anita de l’aider à le lui expliquer. Anita a sa propre relation compliquée avec sa seule conquête féminine, Jade. Jason suggère l’aide de J.J. pour résoudre ses problèmes de fille en échange de son appui avec son explication alambiquée. Suite aux encouragements de quelques-uns de ses amants, Anita accepte à contre-cœur, et J.J. planifie une sortie en ville pour une expérience qu’aucun d’entre eux ne risque d’oublier…

 

 

Arcantane

Syndiquer le contenu