Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Les étoiles du Nord - Tome 1 "Renouveau" de Sarina Bowen

Auto-éditions

Il était une fois un touriste aux cheveux cuivrés, plein de charme et d’assurance. Il est entré dans le bar de Zara, et au mépris de la raison, la jeune femme s’est offert un remède contre le blues de la campagne. Ce devait être une aventure sans prise de tête – quelques semaines torrides avant qu’il retourne à sa vie et qu’elle reprenne la sienne.

Jusqu’à ce qu’une grossesse inattendue vienne bouleverser la vie de Zara. Deux ans plus tard, elle a fini par accepter qu’elle ne retrouverait jamais le fameux Dave de Brooklyn. Jusqu’à cette soirée d’été, quand il entre dans son café avec ce même sourire brûlant qui lui fait oublier toutes ses défenses.

Dave Beringer, star du hockey, n’a jamais oublié le mois intense qu’il a passé avec la pétillante Zara. Avec elle, c’était la première fois qu’il vivait une véritable intimité. Mais en apprenant l’existence de l’enfant, il a le choc de sa vie. Son passé douloureux l’empêche d’avoir une relation de couple et une
famille. Vraiment ?
La campagne du Vermont n’a pas son pareil pour guérir même les âmes les plus tourmentées. Les champs et les vergers, ainsi que l’amour durement conquis, sont propices au Renouveau.

 

Avis de Christy :

Il y a deux ans maintenant, je découvrais “Le Grand Nord” de Sarina Bowen, une série qui se déroulait dans le Vermont.

L’auteure est de retour ici, avec “Renouveau”, le quatrième tome, pour notre plus grand plaisir avec la suite des aventures de ses personnages, bien que cette nouvelle série s’intitule “Les étoiles du nord”.

Les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres, chacun des tomes étant consacré à un couple, mais pour éviter tout spoiler, je vous conseille grandement de les lire dans l’ordre.

Après avoir donc consacré trois tomes aux Shepley et à leur ferme où ils cultivent la pomme pour en faire du cidre, voici que l’auteure revient avec de nouvelles intrigues portant sur les personnages qui gravitent autour de cette famille.

Le roman est composé de deux parties, l’une étant consacrée à la rencontre entre Dave et Zara, l’autre au moment où Dave revient dans la région.

“Renouveau” est ainsi consacré à Zara, l’ex de Griffin Shepley. Elle gère toute seule le bar de son oncle. Elle y fait la connaissance de Dave, qui depuis quelques temps, vient boire une bière. L’alchimie entre eux est immédiate et explosive.

Zara sait que Dave n’est pas de la région, ça tombe bien, elle ne recherche pas une relation à long terme, car elle vient à peine de se faire plaquer par Griffin Shepley. Mais comment trouver l’amour quand on habite une petite ville? Elle se sent seule et accepte la proposition de passer une nuit avec le beau Dave, ce bel inconnu, qui n’arrête pas de la regarder au bar où elle travaille. Une relation sans attaches, sans lendemain et surtout sans question personnelle.

Dave est un joueur de hockey assez connu et plutôt doué. Il passe l’été dans le Vermont, avant de reprendre la saison des compétitions. Il a beaucoup de charme et il sait ce qu’il veut. Il va rapidement tomber sous le charme de Zara.

L’entente entre eux est immédiate. On ressent l’alchimie sexuelle qui va les lier pendant un mois pour une liaison torride.

Deux ans plus tard…

Dave Beringer est une star de l’équipe de Hockey. Pour la première fois depuis deux ans il décide de passer ses vacances dans le Vermont, en compagnie de quelques coéquipiers. Il espère revoir Zara dont il a gardé de doux souvenirs.

Il ne se doute pas que Zara a beaucoup changé depuis cette époque et qu’elle est maintenant la mère de l’adorable Nicole…

D’une plume fluide, l’auteure, Sarina Bowen nous embarque dans l’histoire pas toujours très simple de ce nouveau couple. Car Dave est avant tout un joueur de hockey qui est en train de vivre ses dernières saisons de compétition, avant de partir peut être en retraite. Avec sa soeur, Bess, qui est également son agent, il est en train de négocier son prochain contrat.

Il est donc loin de s’imaginer en père de famille! Mais son attirance pour Zara est toujours aussi présente et forte.

Sarina Bowen arrive à nous faire ressentir la moindre des émotions et sentiments des personnages grâce à l’alternance des points de vue qui nous permet de rentrer dans leur tête. On a envie d’aller faire un petit tour dans cette petite ville du Vermont où la pomme règne en maître.

J’ai beaucoup aimé la force de caractère de Zara. Elle dit ce qu’elle pense même si parfois elle n’arrive pas à s’imposer, surtout face à sa famille. Elle va assumer seule ses choix de garder Nicole. Elle sait que sa vie va changer ce qui lui fait peur, mais cela sera un changement positif pour elle. Elle fait tout pour que sa fille ait une belle vie et s’occupe d’elle autant qu’elle le peut car elle gère aussi un café en ville en compagnie d’Audrey (la fiancée de Griffin). L’arrivée de Dave dans son quotidien va tout bouleverser. Elle se retrouve face à ses choix passés.

Dave quant à lui est assez brut. Il ne s'attendait pas à ce que sa vie soit bouleversée en apprenant l’existence de Nicole. Il ne souhaitait pas être père, du moins de cette façon. Il voulait juste prendre des nouvelles de Zara après leur relation. Il va prendre peur. D’où ses répliques assez inattendues.

Puis il va commencer à réfléchir. Il commence à comprendre le point de vue de Zara et entre dans sa vie petit à petit, à se faire une place dans un quotidien déjà réglé sans lui. Il en devient ainsi attachant et très humain. Il a compris que sa vie allait changer. À lui de faire des efforts pour entrer dans la vie de sa fille.

Les interactions entre Dave et Zara sont très compliquées au vu de la situation mais tous les deux vont faire des efforts pour aller dans le sens de l’autre. Ils apprennent à vivre selon le point de vue de l’autre et surtout ils apprennent à se connaître, chose qu’ils n’avaient pas fait deux ans plus tôt. Une confiance mutuelle va naître entre eux. On assiste à leurs doutes, on affronte leurs peurs en même temps qu’eux. J’ai apprécié de voir leur relation évoluer sous nos yeux. L’alchimie entre eux est toujours présente.

On ne s’ennuie pas une seule seconde. On s’attache beaucoup aux personnages car l’auteur ne rentre pas dans la surenchère et il est difficile de les quitter une fois la dernière page lue. Pourtant, l’avancée dans leur histoire ne se fait pas dans la précipitation. Les choses se mettent doucement en place, d’une façon crédible.

J’ai beaucoup aimé les moments qui se déroulent en compagnie de Zara, sa fille et Dave. On sent que quelque chose est en train de naître sous nos yeux. Ces moments sont particulièrement touchants. Dave ne sait d’abord pas comment faire pour interagir avec Nicole. Il avance doucement, d’abord parce qu’il a peur mais aussi il a peur de ne pas savoir faire. Les liens qui vont se nouer entre eux sonnent vrais. La plume de l’auteure rend les choses belles à lire.

On referme le livre avec des étoiles plein les yeux, ravis d’avoir passé un excellent moment en compagnie de personnages touchants et tellement vrais. J’ai maintenant hâte de découvrir le prochain tome !

Plus d'infos : Site de Sarina Bowen

Tes yeux Noirs de fleur Hana

Autoédition

Sa main dans la mienne, je peux tout surmonter…

Je ne regarde jamais mes potes trop longtemps.

Surtout pas mon meilleur ami.

Alors quand il me serre contre lui et flirte avec mes interdits, l’Univers se met sur pause.

On rationalise de quelle façon quand tout est sens dessus dessous ? On se raccroche à quoi pour ne pas perdre pied ? Couler. Plonger dans une fiction si réelle que pendant un moment, on oublie que c’est impossible.

Toute ma vie, je me suis convaincu que je n’y avais pas droit. Quel est le mode d’emploi pour accepter que ton existence est sur le point de basculer ?

 

Avis de Christy :

J’aime beaucoup les romans de Fleur Hana qui sait nous passionner et ce, dans différents types de romans, la chick-lit, le fantastique, la romance… Cette fois-ci, il s’agit d’une novella M/M Young adult. Fleur Hana va en quelques mots nous happer dans ce nouveau récit qui est très court, mais qui aborde des thèmes forts et bouleversants. J’ai littéralement dévoré “Tes yeux noirs”.

Nous faisons la connaissance de Flo, un jeune homme des plus attachants qui est le narrateur principal. Depuis quelques temps, il ne sait plus comment agir à l’égard de son meilleur ami, Louis. Ils sont amis depuis toujours, se connaissent par coeur, comme des vrais amis peuvent l’être. Pourtant, Flo qui a récemment fait son coming out auprès de sa famille et de ses amis, éprouve des sentiments pour Louis. Ces changements le perturbent beaucoup. Doit-il avouer à Louis qu’il est amoureux de lui? Va-t-il mettre en danger leur amitié? À l’occasion de la soirée d’anniversaire de Louis, tout va changer…

Je ne vous en dit pas plus pour vous laisser découvrir ce texte qui m'a happé d’un bout à l’autre. J’ai beaucoup aimé découvrir cette amitié si profonde et puissante entre ces deux adolescents. Ils se connaissent depuis qu’ils sont tous petits, depuis leurs 7 ans. Ils ont déjà connu quelques épreuves: la perte d’un être cher et le récent coming out de Flo. C’est une amitié sans faille. Ils connaissent tout sur la vie de l’autre et passent la majorité de leur temps ensemble, même si Louis sort avec Aurore.

On assiste aux réflexions de Flo qui s'interroge beaucoup sur le changement de ses sentiments à l’égard de Louis. On le sent perdu. Il est très sensible pour quelqu’un de son âge. Il a trop peur de perdre son ami s’il lui avouait ce qu’il ressent. Mais doit-il pour autant taire ce qu’il se passe en lui?

L’histoire est captivante, on se sent touché par Flo et ses réflexions. Il est gay et il assume totalement. Ses parents sont fiers de lui et de ses convictions. Flo est soutenu dans ses choix de vie. On admire sa force et sa détermination au travers de ses mots.

On sent que Fleur Hana a voulu écrire une histoire avec un côté positif et beaucoup d’espoir. Elle aborde des thèmes qui parlent à tous comme l’amour, les sentiments, mais aussi de l’amitié. Le tout sonne vrai. Sa plume est toujours aussi fluide et agréable à lire. Les pages défilent toutes seules sous nos yeux.

On rentre dans la tête de Flo, on apprend à le connaître au fil des pages. J’ai beaucoup aimé la manière qu’il avait de présenter les choses. On sent qu’il a réfléchi à toutes les implications de ces choix. On le sent mâture pour son âge.

J’ai dévoré ce texte en quelques heures tant je voulais savoir ce qu’il allait se passer ensuite. Et Fleur Hana a réussi à retourner les événements. On ne se doute de rien. J’ai été sous le choc pendant ma lecture, car cela était totalement inattendu dans le récit. La soirée d’anniversaire de Louis ne va pas se passer comme prévue. Des éléments de suspense font en effet augmenter la tension au fil des pages.

Si le format “court” peut en rebuter certains, je dois dire qu’il m’a été difficile de quitter Louis et Flo. J’aurais bien aimé, évidemment que le texte se poursuive pour rester avec eux le plus longtemps possible. En bref, je ne peux que vous recommander de découvrir à votre tour “Tes yeux noirs” que j’ai dévoré d’une traite et dont j’ai adoré suivre les réflexions sentimentales de Flo et Louis, deux personnages attachants.

Plus d'infos : Site de Fleur Hana

Black Riders – Tome 3 "Tinkerbell" de CJ. Ronnie

Editions Hugo Poche

Les Black Riders ont combattu les Hell’s Eagles et ont réussi à éviter la destruction leur club. Maintenant que Pop’s a cédé les rênes à Jace, il est temps de montrer à tous que les motards de L.A. sont plus féroces que jamais.

Le nouveau Prés’ propose à Splinter, le solitaire du groupe, de monter un chapitre à Austin. C’est le moment pour l’ancien Marines de faire le point sur sa vie au sein du club : nomade ou sédentaire ?

Un choix qu’il lui semblait avoir déjà fait, mais c’était sans compter la demande de Pop’s de veiller sur June.

L’ancienne camarade de Hayley et Beverly a quitté Los Angeles depuis quelques mois : elle a du mal à se remettre de la mort de Danny, décédé lors de la rixe avec les Eagles. Ce n’est cependant pas sa seule source d’inquiétude, puisqu’elle a la sensation qu’une ombre rôde dans ses pas.

Avec Splinter en babysitter, la colocation s’annonce électrique. Pourtant, ces deux âmes que tout oppose ont peut-être plus en commun qu’ils ne le pensent.

Elle a tout perdu. Il va tout quitter. Et si l’un se sacrifiait pour l’autre ?

 

Avis d’Arcantane :

3ème et dernier tome de la trilogie Black Riders de CJ. Ronnie que j’attendais depuis quelques mois.

Je dois dire que ce roman n’est pas tombé au bon moment. En pleine période de mon creux de lecture où je n’arrivais pas forcément à lire et me poser. Forcément cela s’est ressenti dans ma lecture du moment où j’ai eu du mal à me plonger dedans dès le départ. Pourtant malgré ce fait, à force de continuer à faire défiler les pages, l’auteure a réussi à l’exploit : moi qui n’arrivais pas à accrocher à cette histoire, je suis tombée dedans et au fil de la lecture, j’ai eu un coup de cœur pour ce couple hors du commun (même si Harley et Jace reste mon couple chouchou ;-)) Splinter et June ont su me redonner goût à la lecture.

Après la mort de son copain, June a tiré un trait sur son ancienne vie et est repartie vivre à Austin. Mais ce tragique accident l’a marqué et elle a du mal à remonter la pente et renouer avec ses anciennes et meilleures amies. Elle garde tout de même un lien avec le gang de motard en la personne de Pop’s l’ancien président du club avec qui elle est en contact chaque semaine. Se sentant épiée, elle se confie alors à Pop’s qui n’hésite pas à lui envoyer Splinter pour veiller sur la jeune femme.

Une pierre deux coups pour le Club, cela permettra à Splinter de faire une pause et le point sur sa vie au sein du Club. Outre sa mission de surveiller June, il doit aussi monter une antenne à Austin. Splinter de nature solitaire a toujours eu le béguin pour June surtout depuis qu’il a découvert la véritable personnalité de la jeune femme qui se cache sous ses airs de fofolles. Le jeune homme n’a jamais été dupe. Et lorsqu’il sent qu’elle est en danger, il n’hésite pas à bouleverser la vie de June en s’installant chez elle, ce qui n’est pas au goût de la jeune femme qui va tout faire pour rendre sa vie infernale. Peu à peu, elle se rend compte que Splinter a le pouvoir de lui faire oublier sa tristesse et lui faire passer à autre chose…

J’ai vraiment apprécié ses deux personnages tous les deux torturés par leur passé qui n’arrivent pas à avancer. Il suffira que leur route se croisent pour comprendre leurs sentiments réciproques et les faire évoluer. Splinter est un personnage complexe, on ne sait pratiquement rien de lui. Ancien soldat, il est la main à tout faire du club mais cette vie le ronge petit à petit. De nature calme et solitaire, il n’y a qu’avec June qui se dévoile. Au fil de la lecture, on va découvrir qu’il a un secret qui le ronge (et je dois dire que je suis passée par pas mal de théories sans tomber sur la bonne, bien joué CJ, tu as réussi à me tenir en haleine pendant une grande partie de ton histoire !). Il va tout faire pour protéger June. Toutefois malgré son attirance envers la jeune femme, Splinter n’arrive pas à s’investir auprès d’elle, il lui faudra alors cette électrochoc qui lui permettra de faire un trait sur son passé pour avancer.

Quant à June, c’est le personnage que j’avais le mien aimé au début et finalement que j’ai appris à aimer. Sous ses airs de gaffeuses et folle, se cache un cœur tendre. La mort de Danny son petit-ami l’a anéanti et elle ne sait plus vraiment qui elle est. Lorsque Splinter déboule dans sa vie et son appartement, elle va de nouveau se sentir en sécurité, se sentir vivre même si ces deux-là vont passer leur temps à emmerder l’autre. (J’ai d’ailleurs adoré leurs joutes verbales et ce qui s’en suit). Petit à petit, elle va tirer un trait sur son passé et surtout Danny pour s’accorder à être de nouveau heureuse. Elle sait que Splinter est totalement différent et elle l’apprécie par son côté mystérieux et protecteur. June va alors tombée totalement amoureuse de lui. Elle souhaite avant tout que Splinter règle ses histoires avant de vivre quoi que ce soit avec lui et ne pas avoir de nouveau le cœur brisé.

L’intrigue est bien faite et se tient tout au long de ce roman. On cherche à savoir qui s’en prend à June, est-ce la même personne qui la harcèle et qui veut tuer Splinter ? Comment Splinter va-t-il retrouver le coupable sans que June soit blessée ?  Pour avoir les réponses à ces questions, il faudra vous plonger dans ce roman !

Au final, j’ai trouvé ce tome très réussi et même meilleur que le second tome et finalise bien cette trilogie même si je ne serai pas contre une nouvelle sur Cheyenne, l’amie de June.

 

Plus d’infos : Hugo Roman Poche

Les gardiens de l'éternité - Tome 14 "Tarak" d'Alexandra Ivy

Editions Milady

L’amour les délivrera...

Libéré après cinq siècles de captivité, le vampire Tarak ne rêve que de se venger de celui qui lui a dérobé son pouvoir. Mais sa quête est compliquée par la présence de la sirène qui a pris soin de lui pendant son calvaire et l’a empêché de basculer dans la folie. Waverly a toujours espéré que Tarak retrouve les siens après son évasion et l’oublie. Cependant, le retour inattendu du vampire l’entraîne dans une alliance aussi dangereuse que la passion qui s’empare d’eux. La haine a donné à Tarak la force de survivre… Seul l’amour lui permettra d’être enfin libre.

 

 

Avis de Poison :

Ce tome 14 est la suite directe du tome 13, on reprend les évènements après la libération de Tarak. Si vous n’avez pas lu le tome 13, ou si vous avez la mémoire qui flanche, pas d’inquiétude. L’autrice réussi à nous laisser suffisamment d’éléments pour ne pas être perdu, sans pour autant nous assommer de répétitions.

On continue notre exploration de ce monde avec la découverte d’un nouveau peuple : les sirènes. Celle d’Alexandra Ivy ne sont pas sans rappeler le monde de la Petite Sirène par l’aspect insouciant de ce peuple et le palais superbe, mais ici les sirènes peuvent avoir deux jambes hors de l’eau naturellement.

Si elles sont isolées, au point d’être presque un mythe, c’est par volonté de les protéger. Malheureusement, cela se retourne contre elle et elles sont à la merci du nouveau roi, Riven, qui a de grandes ambitions pour son peuple…

Pour ce peuple, le pouvoir n’est pas héréditaire ou par choix du précédent souverain : le sceptre décide de lui-même qui va diriger. Ainsi Waverly, fille de l’ancien roi, n’est pas l’héritière du trône. Toutefois, elle est respectée par les siens, et donc prisonnière du nouveau roi qui se sert d’elle pour maintenir sa légitimité aux yeux des autres.

Pourtant, la jeune femme veut plus. Entre autres, elle veut libérer Tarak, le vampire emprisonné par Riven.

Tarak de son côté n’aspire qu’à la vengeance. Devenu presque fou à la suite de sa captivité, il en veut à ceux qui n’ont pas su l’aider, ont détourné les yeux. Il ne veut pas entendre que les autres l’ont recherché ou même pleuré. Ivre de vengeance, il est aveugle au reste. Pourtant, il devra bien se rendre à l’évidence : le monde a changé, ses amis ont changés et lui-même a changé.

Lorsqu’il tombe sur Waverly, qui le nourrissait durant sa captivité, il envisage d’abord de se servir d’elle. Pourtant, petit à petit, il se laisse séduire par la jeune femme qui est pleine de courage.

Ensemble ils vont réussir à rétablir l’équilibre au sein du peuple des sirènes et réparer les injustices cruelles faites par Riven.

On retrouvera Levet, notre gargouille absolument irrésistible et maintenant incontournable personnage de la saga. Mais aussi Styx, qui fera quelques apparitions.

Si je regrette de ne pas revoir plus les autres personnages, cela reste une histoire qui se tient bien, et qui pourrait même être lu sans avoir lu les précédentes aventures.

La romance est facile et assez prévisible. Pourtant on se laisse prendre au jeu et on a de l’attachement pour ce couple improbable entre pacifisme et buveur de sang ivre de vengeance.

Un quatorzième tome tout à fait honorable donc, et si certains opus étaient plus exaltants ou passionnants, celui reste tout à fait agréable.

Une bonne romance paranormale à recommander aux amateurs du genre.

Plus d'infos : Milady

L'héritage de la Dague Noire - Tome 4 "Serment de Sang" de JR. Ward

Editions Milady

La Confrérie de la Dague noire s'agrandit...Boone a réussi haut la main le programme d'entraînement de la Confrérie et a à présent rejoint leurs rangs. La mort inattendue de son sire le propulse aux côté de Butch O'Neal, ex-flic, sur la piste d'un tueur en série qui prend les femelles de leur espèce pour cible. Boone s'attend à tout... sauf à rencontrer Helaine, dont la soeur a été victime de l'assassin, et qui est prête à tout pour le retrouver. Lorsqu'elle-même devient la cible du tueur, Helaine n'a d'autre choix que de faire confiance à Boone, en espérant que leurs efforts conjugués leur permettent d'appréhender le coupable avant qu'il ne soit trop tard...

 

 

Avis de Christy :

J’attends toujours avec impatience chaque parution de JR Ward, l’auteure de “L”héritage de la dague noire”.

Dans “Serment de sang”, le dernier tome de la série spin-off de la Confrérie, nous allons faire plus ample connaissance avec Boone, une recrue de la Confrérie.

Contrairement aux autres, il a choisi de s’enrôler parce que son histoire familiale est assez compliquée. Boone est en effet issu de la Glymera, l’aristocratie vampirique et rien ne le prédestinait à une telle carrière.

L’auteure, JR Ward prend son temps pour nous dépeindre sa situation, dans une première partie.

Car Boone ne se sent pas à sa place dans ce monde régit par de nombreux codes. Il ne s'entend pas du tout avec son père et prend la décision de faire partie de la Confrérie, de donner un sens à sa vie. C’est ainsi qu’il se retrouve sur l'enquête concernant la mort de plusieurs femelles vampires en compagnie de Butch.

Bonne va croiser Helania, jeune vampire qui a récemment subi une douloureuse perte.

Cette jeune femme mystérieuse pourrait bien être la clé de l’énigme concernant les meurtres.

J'ai été touchée à de nombreuses reprises par la détresse et la peine de cette jeune vampire, Helania, que nous ne connaissons pas du tout. Nous allons apprendre à la connaître au fil de l’intrigue.

On ressent ses émotions à travers les lignes du roman.

C'est un personnage qui, par delà sa perte, nous dévoile une force de caractère et un grand courage pour avancer dans la vie et surtout pour trouver celui qui est responsable de la mort de la personne qui comptait le plus pour elle.

Si au début elle a du mal à faire confiance aux autres, elle se sent attirée par Boone et finira par lui faire confiance.

Mais comment construire une relation quand on est issu de deux mondes différents et que le passé les empêche d'avancer ?

Comme à chaque nouveau tome, je me suis laissée embarquée dans cette intrigue mêlant habillement combats contre les Eradiqueurs, romance entre les deux personnages principaux et une enquête “policière”. Un tome sans temps mort que j’ai dévoré en quelques jours, tant je voulais savoir ce qu’il allait se passer ensuite.

J’ai aimé la façon dont l’auteure arrive à nous décrire les personnages au centre de chacune de ses histoires. Nous ressentons les mêmes choses qu’eux. La difficulté qu’ils ont à avouer ce qu’ils ressentent parfois, avec maladresse. Ces doutes les rendent particulièrement touchants et attachants, presque humains. C’est une histoire, une romance qui sonne vraie.

L’auteure n’en oublie pas moins la présence d’autres personnages. C’est ainsi que nous retrouvons avec grand plaisir les autres personnages issus de la série “La Confrérie de la dague noire”. Nous les voyons évoluer au fil des tomes.

Malgré le nombre de tomes de chaque série, JR Ward arrive à chaque fois à nous surprendre, sans répétitions, mais avec de nombreux rebondissements qui rythment le récit. Les pages défilent à toute vitesse sous nos yeux.

Notre intérêt est toujours présent au fil du temps. Nous avons toujours autant envie de lire ce qu’il va se passer à chaque tome car sa plume se fait addictive à tous les coups.

En bref, j’ai adoré découvrir cette nouvelle histoire. On s'attache aux personnages et à leur belle histoire qui naît sous nos yeux, sous la plume totalement addictive de l’auteure, dans un récit mené tambour battant.

J’ai hâte de lire un autre tome de cet univers !

Plus d'infos : Milady

Syndiquer le contenu