Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Hybrides – Tome 15 "Heros" de Laurann Dohner

Editons Milady

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Candi a perdu son premier amour, mais jamais elle ne l’a oublié. À présent, les Hybrides représentent sa seule chance de venger la mort de 927, dont elle a partagé la cellule enfant. Lorsque Héros apprend qu’une femme prétendant avoir été élevée à Mercile demande à entrer sur leur territoire, il se précipite à sa rencontre. Un seul regard lui suffit pour confirmer que son passé vient de resurgir, menaçant de détruire la vie qu’il a construite depuis sa libération. Pourtant, pour retrouver la compagne de son enfance, la seule personne qu’il ait aimée, il est prêt à replonger dans l’enfer de leurs souvenirs partagés…

 

 

Avis d’Arcantane :

Héros et Candi sont les personnages principaux de ce 15ème tome.

Candi, jeune humaine a été enfermée depuis son plus jeune âge chez Mercile Industrie par son père en compagnie du n°927 pour des expériences de reproduction puis dans son adolescence dans un asile psychiatrique. Lorsqu’elle apprend la mort de son père et que sa psychiatre de mèche veut la tuer pour effacer les preuves de son existence, la jeune femme fait tout pour s’échapper et tuer sa tortionnaire. Son but : arriver à Homeland sur les territoires des hybrides pour demande asile et venger 927.

Mais quelle surprise à son arrivée car 927 est toujours vivant et a pris un nouveau nom : Héros ! Ce dernier a du mal à croire que Candi soit toujours vivante après toutes ses années.

Et si une seconde chance leur était donnée d’être de nouveau ensemble ?

Candi et Héros vont devoir réapprendre à être ensemble et faire table rase du passé…

J’ai beaucoup apprécié ce tome 15 comparé au précédent tome qui pour moi s’apparentait plus à une nouvelle.

Ici l’on retrouve ce qui me fait tant aimer cette série. La romance est bien exploitée et assez prenante, forte en émotions.

Après de nombreuses années Candi et Héros vont se retrouver. Incrédibilité, colère, joie. Beaucoup d’émotions pour Héros qui n’en revient pas que la jeune femme soit encore en vie après toutes ces années. Alors que cette dernière souhaite être près de l’hybride, Héros a du mal à gérer ce retour et ne souhaite pas la présence de la jeune femme ce qui la peine.

Mais peu à peu, après une discussion avec elle, il réalise qu’il tient toujours à elle. Mais il ne sait pas trop comment se comporter avec elle car il a peur de la blesser physiquement.

Candi va devoir lui prouver que malgré son physique humain, elle est bien plus hybride ! Elle va donc se battre pour lui faire comprendre ses sentiments et ce qu’elle veut. Héros va alors se découvrir un véritable côté protecteur dès qu’il s’agit du bien-être de la jeune femme.

J’ai bien aimé que cette fois-ci, le personnage féminin est une histoire assez tragique et qu’elle soit déjà proche des hybrides. Candi est finalement plus hybride qu’humaine étant élevé avec un hybride, elle a adopté alors leurs comportements. Lorsqu’elle se retrouve à Homeland, elle doit apprendre à vivre en adulte et libre comme un hybride libéré. Elle veut surtout retrouver son amour, être pardonnée et continuer maintenant une relation libre sans avoir à rendre de compte à personne.

C’est un personnage courageux qui n’a jamais baissé les bras malgré ce qui lui est arrivé. Elle a toujours eu l’espoir de s’en sortir.

Héros quant à lui est comme tous les hybrides, fidèle, protecteur et à l’écoute des besoins de sa compagne.

La romance est là avec quelques passages hot comme l’auteure a l’habitude de nous proposer. L’intrigue est assez légère mais j’ai apprécié qu’elle soit centrée sur Candi et Héros. Ce tome ne fait pas avancer l’intrigue principale mais il permet de découvrir d’autres personnages et leurs histoires.

Plus d'infos : Milady

 

Hybrides – Tome 14 "Deuil" de Laurann Dohner

Editons Milady

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

En visite à Homeland, Dana rencontre un Hybride qui la touche au plus profond de son âme. Elle-même veuve, elle comprend mieux que quiconque la douleur de cet être ravagé par la perte de sa compagne. Deuil n’est pas certain que parler à une femme humaine puisse l’aider à guérir, malgré toutes ses bonnes intentions, mais pour la première fois depuis longtemps, elle éveille du désir en lui. S’il accepte de lui ouvrir son cœur, elle pourrait devenir sa nouvelle raison de vivre…

 

 

 Avis d’Arcantane :

Ce 14ème tome est consacré à Deuil, un personnage que le lecteur n’a jamais rencontré pour l’instant.

Dana, est une humaine en visite à Homeland pour y revoir son frère, Paul infirmier là-bas. Lors de sa visite, elle va faire la rencontre avec Deuil, un hybride qui passe son temps à chercher la bagarre et qui se retrouve régulièrement à l’infirmerie. Emue par son histoire de la perte de sa compagne, Dana cherche à lui remonter le moral car elle aussi connaît ce chagrin de la perte d’une personne chère à son cœur. Elle-même veuve depuis quelques années, elle comprend son besoin de solitude, de colère et de culpabilité.

Deuil dans un premier temps ne fait que la repousser mais il va trouver en l’humaine une personne à l’écoute de sa douleur qui ne le juge pas. Peu à peu, Deuil et Dana vont se rapprocher et Deuil voit en elle, la solution à son cœur brisé. Il ne lui reste plus qu’à lui faire comprendre que la jeune femme est son âme sœur.

C’est un tome assez court par rapport aux précédents tomes qui se lit assez rapidement. Très peu d’intrigue, la romance est au premier plan et l’auteure s’y consacre totalement.

On découvre Deuil, un hybride aux tendances suicidaires qui n’arrive pas à trouver la paix depuis le décès de son ancienne compagne.

Quand il rencontre Dana, c’est un bouleversement dans sa vie. La jeune femme est à l’écoute et lui prodigue des conseils car elle-même a vécu le deuil de son compagnon. Peu à peu, Deuil s’ouvre à la jeune femme et réapprend à vivre grâce à sa présence. Il voit en elle un but et une raison de continuer à vivre et met tout en œuvre pour lui prouver qu’il sera le parfait compagnon pour elle.

Quant au personnage de Dana, elle ne s’attendait pas à retrouver l’amour avec Deuil. Cette visite à Homeland était pour elle l’occasion de souffler loin de sa mère un brin envahissant. Pourtant le fait de rencontrer une personne qui comprend sa peine lui fait du bien. Pour la première fois depuis des années, elle se sent bien et apprécie grandement sa compagnie. Elle est un peu réticente à vouloir se mettre en couple aussi rapidement car cela n’est pas dans la nature humaine et elle a peur de ses sentiments et de la rapidité de leurs relations. Pourtant elle l’accepte assez rapidement car Deuil fait tout pour la mettre à l’aise et à l’écoute de ses envies.

Il y a très peu d’interactions avec les précédents personnages que l’on a pu découvrir dans la série.

Ce n’est pas le meilleur tome de la série mais il se laisse lire et on passe un bon moment. J’aurais aimé une histoire un peu plus complexe comme pour les autres tomes car j’ai trouvé l’histoire un peu trop simple sans de réels rebondissements. C’est une romance assez courte et très prévisible mais avec quelques touches d’humour.

En résumé, même si j’ai aimé cette romance, j’aurais apprécié que l’auteure exploite un peu plus son histoire.

Plus d’infos : Milady

Play Hard – Tome 4 "Hard to Lose" de K. Bromberg

Editions Hugo Roman

Comme ses 3 soeurs, Chase Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l'agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l'aile. Mais lorsqu'elle reçoit avec cinq ans de retard, une simple lettre égarée du joueur de baseball, lanceur prodige du club de LMB (ligue majeure de baseball) qu'elle est censée signer, comment renoncer à lui, sans tirer au clair, un mystère qui la hante depuis des années.

 

 

 

 Avis d’Arcantane :

Dernier tome de la saga avec les sœurs Kincade, c’est au tour de la cadette, Chase d’être mise en avant ! Alors que toutes ses sœurs sont en couple, Chase a d’autres objectifs que de tomber amoureuse. Son job avant tout ! Et c’est une vraie compétitrice dans l’âme. Petite dernière, elle redouble d’efforts pour montrer qu’elle peut être à la hauteur de ses autres sœurs.

Lorsqu’elle reçoit un courrier perdu depuis quelques années adressé à KSM, Chase est très intriguée par cette lettre et ce mystérieux Ryan Camden qui a sacrifié sa passion pour s’engager dans l’armée. Elle est bien décidée à en savoir plus. Et cela tombe bien, elle propose à son père un projet de publicité avec des anciens vétérans pour donner plus de visibilité à leur entreprise, c’est l’occasion idéale pour Chase de partir loin de tout pour retrouver ce fameux Camden.

Comment ne pas aimer cette nouvelle romance lorsqu’il s’agit de la plume de K. Bromberg ? Toujours aussi juste et remplie d’émotions ! Je savais qu’en commençant cette nouvelle histoire que je n’allais pas être déçue. C’est toujours un plaisir de la lire.

Cette histoire entre Chase et Gunner est tout aussi belle qu’émouvante entre deux âmes perdues et fracturées qui vont se découvrir et guérir ensemble.

K. Bromberg écrit beaucoup sur des héros fracturés qui retrouvent une seconde chance grâce à l’amour. Personnellement je ne m’en lasse pas. Chaque tome de cette saga « Play hard » est différent par leur histoire mais toujours aussi passionnant !

A chaque tome, son sport. Ici elle nous propose une romance sur le thème du base-ball. Même si cela permet d’avoir le lien avec KSM, l’auteure va plus se pencher sur le vécu des soldats américains après leur retour.

On se prend d’attachement avec Chase qui a toujours été une bosseuse non stop et qui va se découvrir une nouvelle facette d’elle : prendre son temps et apprécier le moment présent grâce à Gunner qui vétéran a toujours des blessures psychologiques du survivant.

Lorsqu’elle débarque dans cette petite ville au milieu de nulle part, elle sait que retrouver ce mystérieux militaire va être dure. Afin d’y arriver, elle invente un petit mensonge et se fait passer pour une étudiante.

Elle se lie d’amitié avec Gunner le barman du bar de la ville qui ne le laisse pas indifférent. Peu à peu les deux jeunes gens vont apprendre à se connaitre et entamer une relation.

Chase est directe : elle n’est que de passage mais veut profiter du temps qu’elle a avec Gunner. Elle découvre peu à peu qui il est ; sa gentillesse auprès de la population des vétérans, son temps consacré aux enfants de militaires mais aussi ses nombreuses blessures psychologiques : ses raisons de son engagement face à sa famille détruite, sa culpabilité d’être un survivant de la guerre. Chase tombe peu à peu amoureuse de cet homme au grand cœur fracturé.

Pourtant lorsqu’elle apprend que Gunner est l’homme qu’elle recherche, son monde s’écroule. Elle sait qu’elle va le faire souffrir lorsqu’il apprendra la vérité et elle ne sait pas comment lui avouer sans le blesser. Les jours passent et Chase sait que cette relation la changera à jamais mais comment continuer lorsque son cœur appartient à Gunner ? Grâce à cet homme, elle se sent enfin chez elle, lui qui la comprend avec la perte de sa mère et sait ce qu’elle ressent !

Qui n’aurait pas envie de craquer sur Gunner, ce héros aux multiples blessures émotionnelles ? On éprouve tout de suite de la sympathie pour son histoire, son lien détruit avec sa mère à cause de son beau-père, son engagement forcé pour au final revenir en héros aux pays mais à quel prix ? Gunner est un personnage hanté par son passé qui n’arrive pas se pardonner les évènements du passé. Lorsqu’il rencontre Chase, il l’apprécie d’emblée cette jolie jeune femme pleine d’humour et de charme. Elle lui fait ressentir de nouvelles émotions et il revit grâce à elle. Appréciant sa compagnie, leur discussion et leur passion pour le sport. Chase va lui permettre de tourner la page et de commencer de nouveau à vivre.

En résumé, c’est une jolie romance assez addicte car on s’attache très vite aux deux personnages principaux ! Et le fait qu’on ait chacun leur point de vue par chapitre, nous permet de ressentir pleinement leurs émotions et leurs doutes.

N’hésitez pas à le lire car vous allez vite succomber aux charmes de Gunner !

Une saga qui se termine comme elle avait commencé par  une histoire comme on les aime !

Plus d’infos : Hugo Roman

365 jours -Tome 3 de Blanka Lipinska

Editions Hugo Roman

Le troisième tome de la saga fourmille de surprises et de rebondissements.
Rien ne sera simple pour la jeune femme et ses sentiments seront mis à rude épreuve.

 

 

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Je n’avais pas trop aimé le tome précédent qui m’avait déçue mais l’auteure se rattrape avec ce dernier tome qui clôture bien cette saga.

Laura a enfin retrouvé Massimo qui l’a sauvé des griffes de ses kidnappeurs mais sa vie a été bouleversé littéralement. Blessée par balles, la jeune femme a perdu son bébé. Depuis, elle n’est l’ombre que d’elle-même, sombrant peu à peu dans la dépression. Olga n’en pouvant plus de voir son amie sombrer décide de la motiver et peu à peu Laura reprend goût à la vie. Elle se plonge même dans sa nouvelle société de création de vêtements qui l’aide à surmonter son chagrin mais hélas, son mari est plus que distant avec elle se plongeant lui aussi dans les affaires de mafieux pour oublier ce drame.

C’est une période où Laura se sent de nouveau seule et aurait besoin de son mari surtout qu’elle ressasse beaucoup ce qui lui est arrivé et surtout la période avec Nacho son kidnappeur qui lui laisse de bons souvenirs. Ce qui est compliqué car ses sentiments s’en mêlent et elle ne sait plus où elle en est. Surtout que Nacho revient dans sa vie et lui aussi est bien décidé à conquérir son cœur…

Ce tome et dernière partie va être décisif pour la vie de Laura car elle va réaliser car qu’elle veut vivre en étant heureuse sans que sa vie lui soit dictée par une autre personne.

Il va suffire d’un évènement majeur pour que sa vie bascule et qu’elle trouve le courage d’affirmer ses opinions et ce qu’elle veut. Fera-t-elle le bon choix entre Massimo ou Nacho ?

Ce tome est très intense au niveau des émotions. L’auteure nous fait passer sur des montagnes russes avec le personnage de Laura : la dépression, la solitude, la colère, la peur, l’espoir et le bonheur !

C’est aussi l’occasion de découvrir une autre facette de Massimo, plus cruelle et sombre. Cette vie avec lui n’est pas si idyllique que ce que pensait la jeune femme et sa jalousie et sa possessivité vont l’étouffer jusqu’à détruire leur couple.

Quant à Laura, elle reste toujours aussi naïve et manipulable. On ne la change pas ! Mais ses retrouvailles avec Nacho vont lui faire réaliser l’homme qu’il est et surtout à l’opposé de Massimo. Une personne toujours à l’écoute qui prend en compte les désirs de Laura.

Et le cœur de la jeune femme balance entre ses deux hommes.

Je dois dire qu’en commençant cette trilogie, je ne m’attendais pas à une fin comme cela !

Même si certains petits détails ne me semblent pas très réalistes, l’auteure nous livre un bel happy end pour son personnage qui en aura vu et subit des évènements dans une année.

C’est un tome qui j’ai aimé autant que le premier. Beaucoup plus sombre, plus brutal mais plein d’espoir !

Plus d’infos : Hugo Roman

365 jours -Tome 2 de Blanka Lipinska

Editions Hugo Roman

La vie Sicilienne de Laura Biel ressemble à un conte de fées.

Tout serait idéal si le monde de Massimo ne tournait pas autour de manipulations, trahisons, et violences.
Laura réalise douleureusement quelles sont les conséquences d'être la femme de l'homme le plus dangereux de Sicile.
Cette deuxième partie de 365 jours est un roman plein d'action, de retournements de situation, de trahisons et de combats pour l'honneur. Chaque chapitre est étonnant, rien n'est évident, mis à part un amour passionnel où il n'y ni de bons ni de mauvais héros mais beaucoup d'incertitude, d'aventure et de passion.

 

 

Avis d’Arcantane :

Autant j’avais adoré le premier tome, autant je suis plus mitigée voire déçue sur cette seconde partie.

La vie de Laura prend une grande tournure avec son mariage avec Massimo et sa grossesse mais cette vie toute dorée, lui laisse un goût de solitude car elle ne peut pas oublier le côté mafieux de son mari et ses contraintes. Le danger aussi rode plus dans ce tome et elle n’est malheureusement pas libre de ses mouvements depuis qu’elle est devenue la femme d’un chef mafieux.

Avec la grossesse, Laura est plus émotive et part plus rapidement dans des colères. Cette grossesse la rend aussi nymphomane et on enchaîne avec beaucoup de scènes de sexe dans ce tome, ce qui pour moi était trop car ses nombreuses scènes n’apportent rien à l’histoire, on tombe un peu dans l’excès ce qui noie l’intrigue principale. J'ai eu l'impression de lire une scène à chaque chapitre et ce n'est pas ce que j'attendais de ce livre même si j'aime la partie érotique mais comme on dit trop de sexe, tue le sexe enfin plutôt le plaisir de lire ce second tome.

Dans cette seconde partie, on va suivre la nouvelle vie de femme de Laura, la découverte de nouveaux secrets de son mari, son sentiment de trahison et sa fuite pour mieux revenir ! Laura est un personnage qui vit un peu au jour le jour. Elle accepte cette vie par amour pour Massimo et pour son futur bébé. Heureusement elle peut compter sur sa fidèle amie Olga qui lui est toujours d’un grand secours et la comprend.

Olga est le personnage qui amène de l'ambiance dans l'histoire, un brin déluré, elle assume totalement ce côté folledingue et extravagant avec les hommes. un vrai coeur d'artichaut ! C'est un personnage qui évolue dans ce tome et va devenir un peu plus mature face à sa nouvelle relation.

Ce roman est principalement raconté du point de vue de Laura et son attitude insouciante m’a énervé par moments car elle est désinvolte et ne prend pas au sérieux les conséquences de ses actes.

J’ai trouvé ce tome plus long aussi car on n’avance guère dans l’intrigue mais l’arrivée d’un nouveau personnage vers la fin du tome est la partie la plus intéressante du livre pour ma part. Les émotions qu’éprouve Laura pour ce personnage sont déroutants. Ami ? ennemi ? A qui se fier ?

On finit sur un beau cliffhanger et j’avoue cela me donne envie de lire la suite et de savoir ce qui va arriver à Laura.

J’espère que le prochain tome qui clôtura l'histoire sera au niveau de mes espérances.

Plus d’infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu