Aller au contenu principal

Library Jumpers - Tome 1 : La voleuse de secrets de Brenda Drake

Editions Lumen

Fervente lectrice, passionnée d'escrime, Gianna a perdu sa mère à l'âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l'Athenæum, l'une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d'un mystérieux jeune homme. L'inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s'approche à son tour de l'ouvrage, elle se retrouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson...

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s'affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu'elle est l'une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu'elle est la fille de deux de ces guerriers d'exception – une union interdite – et que sa naissance n'est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d'Arik, l'inconnu aux yeux noirs de l'Athenæum...

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers... Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

 

Avis de Solyane :

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir visiter les plus grandes et les plus belles bibliothèques du monde à sa guise ? A des moments où on peut en profiter tranquillement, sans personne pour nous gêner dans la contemplation de notre univers préféré ? En revanche, qui pourrait croire que ces lieux si paisibles et si extraordinaires se révèlent être des lieux de combats pour la défense de notre monde ? Bienvenue dans le monde de Gia, de Nick, d'Afton, d'Arik, ...

Premier tome de la série (enfin, j'espère) "Library Jumpers", "la voleuse de secrets" ou "Thief of Lies" pour son titre en anglais propose un mélange des genres. A la croisée entre le fantastique, la fantasy et le young adult, on se retrouve aussi bien confronter à une quête, je dirai même plus, à deux quêtes, une de de soi et une sur des objets étranges, une guerre fratricide et le risque de la destruction des mondes, agrémentés de plusieurs peuples issus de différentes mythologies. L'auteur a repris des éléments existant combinés à d'autres nouveaux et elle nous décrit un univers fascinant avec des règles qui semblent archaïques. Univers pour lequel elle nous donne un certain nombre de clés et qui semble de plus en plus étrange au fur et à mesure de l‘avancée dans l’intrigue. Les personnages sont principalement des adolescents qui ont été élevés pour combattre et obéir aux règles. Ils appartiennent aux deux mondes. Ils vont sembler s’épanouir dans les limites du règlement. L’arrivée de Gia va tout bouleverser et donner une autre dimension à ces dernières.

En revanche, le récit est à la première personne car on suit les péripéties de Gia. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, d'autres personnages vont également pendre de l'importance et l'histoire va prendre une tournure inattendue. Peut-être que le prochain tome nous en apprendra plus sur le sujet.

Enfin, comme pour un certain nombre de livres, le titre choisi par l'auteur n'est pas anodin. Si vous voulez en comprendre la signification, je vous invite à lire ce roman.

Un roman d'aventures avec des bibliothèques ?? J'adhère tout de suite. De plus, intriguée par le titre et aussi par la couverture qui est une reprise de celle de la version américaine et qui est juste magnifique, surtout dans une bibliothèque, je me suis lancée dans cette nouvelle aventure avec des étoiles dans les yeux. J'ai eu quelques difficultés avec le concept des livres-portes ainsi que des combats dans les bibliothèques. Peut-être parce que, pour moi, ce sont des endroits sacrés à révérer ? N’empêche qu'une fois cette problématique mise de côté, j'ai lu ce roman d'une traite. D'ailleurs, j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher pour faire autre chose. J'ai adoré les différents personnages, particulièrement Nana. Il y a juste un minuscule détail qui risque de vous perturber.

Le prochain tome intitulé « Guardien of secrets » sera disponible en anglais en février 2017. Trop hâte de connaitre la suite.

Comment j'ai appris à voler de Kathryn Holmes

Editions Hugo Roman - collection New Way

Sam rêve depuis toujours d'être une ballerine professionnelle. Mais c'était avant que son corps ne s'en mêle, à s'arrondir à des endroits inappropriés... Bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère.

Après une série d'attaques de panique, sa mère qui ne fait qu'accentuer ses complexes décide de l'envoyer dans un centre de traitement pour jeunes filles rencontrant des problèmes d'acceptation de soi.

Obligée de se livrer devant de parfaits étrangers, Sam n'a plus le choix. Si elle veut participer au ballet dont elle rêve tant depuis des mois, elle doit aller jusqu'au bout du programme. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l'un des animateurs, et apprend peu à peu à dompter ses démons.

Mais alors que les désillusions et les trahisons s'enchaînent, Sam trouvera-t-elle la force d'accomplir ses rêves ?

 

Avis d'Edelweiss :

La collection New Way, a le don de dénicher des petites perles concernant des thèmes identifiants beaucoup d’adolescents. « Comment j’ai appris à voler » évoque la pire crainte d’une ballerine, celle qui fera que ses rêves ne se réaliseront pas si elle n’est pas prise en main : son « physique ».

Je n’ai jamais été ballerine petite, mais ce que je comprends dans cette histoire c’est son changement physique. Sam à 16 ans, passe en première et c’est une année décisive pour se voir évoluer en tant que professionnelle dans une école spécialisée et dédiée à la danse classique.

Le rêve de Sam fût autrefois celui de sa mère, professeure de danse maintenant. Vous me direz que certainement sa mère projette ses ambitions et son échec professionnel sur la vie de sa fille. Sam, ne se sent pas soutenue et trop souvent rabaissée depuis que son père a pris le large. Sa mère la tient constamment à l’écart des décisions et c’est sans son accord, qu’elle l’envoie dans un centre de gestion de l’anxiété pour athlètes de haut niveau.

Sam, est effectivement anxieuse depuis plusieurs mois, sujette à des crises de panique mais surtout en souffrance face à son mal-être quotidien. Son reflet dans le miroir la renvoie à une personne étrangère, repoussante. Tout ce qu’elle aimait d’elle a disparu dans sa prise de poids. Son talent, son équilibre, sa maîtrise, son corps mince et souple. Sam est en pleine croissance inévitablement et des courbes féminines se dessinent là où il n’y en avait pas, des hanches plus larges, une poitrine plus volumineuse, des fesses rebondies… Des rondeurs qui ne plaisent pas dans le monde du ballet (Vive les Diktats!).

Sa thérapie de groupe et individuelle avec le Docteur Lancaster, psychothérapeute, a pour but l’acceptation de soi et la gestion du stress. Sam doute en permanence, ne se fait pas confiance, se torture l’esprit avec son autre « moi » qui ne cesse de la dévaloriser, comme elle l’a souvent été dernièrement. Les moqueries sur son poids, les regards malvenus d’autres ballerines, les remarques désobligeantes de sa mère quand elle danse. Sam est en pleine crise, elle se recherche et doit s’ouvrir aux autres pensionnaires qui finalement sont un peu comme elle. Elle va trouver de nouvelles occupations, se dévoiler différemment mais aussi revivre des passages douloureux et amers de sa vie et faire face à des problèmes qu’elle pensait avoir résolus.

Andrew, un conseillé de « J’optimise mes performances » est d’un soutien à toutes épreuves pour ses six pensionnaires. Sam se livre peu à peu à lui, plus facilement qu’avec le Docteur Lancaster, bien que l’ambiance de groupe soit bonne et propice aux confidences, elle se sent libre et en confiance à ses côtés. Si elle veut réaliser son rêve, elle devra passer à plusieurs stades d’émotions, entre pression, ambiguïté, solitude, désillusion, sacrifice, Sam doit se persuader qu’elle peut réussir à changer mais surtout se garantir un avenir dans le domaine qu’elle aime… même si ce n’est pas toujours celui qu’on souhaite.

Un excellent livre, bien écrit et représentatif du monde de la danse. Un univers de complications, de troubles alimentaires et d’obsessions du poids. Du sentiment de supériorité mais aussi des combats acharnés pour l’obtention d’un premier rôle. C’est une histoire qui parlera à beaucoup d’entre nous, jeunes ou moins jeunes car l’adolescence, cette puberté ingrate parfois, a un impact sur soi mais autour de nous également. Les regards de travers, de défiance ou de jalousie, la solitude ou l’incertitude sont des instants que beaucoup ont traversés et souhaitent oublier.

L’acceptation de soi est un long cheminement qui se fait progressivement, étape par étape comme notre jeune héroïne, Sam. Kathryn Holmes a su nous montrer ce que la pression sociale peut créer de désastreux chez des adolescents souvent en manque d’affection, incompris et sensibles.

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Demonica – Tome 7 : Ardente Tentation de Larissa Ione

Editions Milady

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.

Depuis cinq mille ans, Revenant se croit seul au monde. La découverte d’un frère jumeau qui a reçu tout l’amour dont lui-même a été privé va réveiller une terrible soif de vengeance… Blasphème, poursuivie par l’enfer et le paradis, ne fait confiance à personne. Lorsque Revenant prétend pouvoir les sauver tous deux, Blasphème n’ose y croire, mais la persévérance de l’ange n’a d’égal que le désir qu’il éprouve pour elle…

 

 

Avis d’Arcantane :

Ardente Tentation est le dernier tome qui clôture la série Demonica de Larissa Ione et l’auteur se concentre sur l’histoire tant attendue de Revenant le frère jumeau de Reaver que l’on rencontre dans le précédent tome.

Après la fin explosive de tome 6, Revenant était un personnage que je voulais découvrir notamment sur son passé et sa fragile relation avec son frère. C’est un personnage, d’un premier abord détestable mais complexe qui s’est senti toujours seul et abandonné de tous. Malgré ses actions dans le camp du mal, l’ange cherche la reconnaissance mais doit toujours se cacher derrière un masque de froideur pour éviter que l’on découvre et qu’on exploite ses faiblesses. Sa rencontre avec Blasphème un faux ange va changer la donne. Il est tout de suite attiré par la jeune femme médecin et fait tout pour se rapprocher d’elle. A force de la côtoyer, il va découvrir qu’elle aussi cache des secrets mais l’accepte tel qu’il est et ne le juge pas. Revenant est touché par sa douceur et son empathie envers ses patients et il développe à son contact un comportement de possessivité envers la jeune femme et souhaite la protéger malgré tout. Tout au fond de lui, il a toujours voulu pouvoir se poser et être heureux. C’est grâce à cette rencontre qu’il en prend conscience. Le faux ange lui apporte un sentiment de paix et d’un avenir meilleur à ses côtés.

Blasphème est un médecin travaillant à l’Underground General. Elle se sent sur le fil du rasoir car son secret risque à tout moment d’être dévoilé. Elle a surtout  peur d’être traquée par les deux camps car son existence est contre nature et devoir abandonner sa vie et surtout son métier qu’elle adore. Même si elle paraît douce, la jeune femme a du caractère et sait remettre Revenant à sa place quand il le faut et certaines scènes sont assez amusantes.

J’ai quand même eu un petit pincement au cœur en lisant ce dernier tome. Bien que j’eusse hâte de découvrir la dernière histoire, j’étais un peu triste que la série s’arrête car je trouvais qu’au fil des tomes, la série Demonica s’améliorait surtout au niveau de l’intrigue qui devenait plus complexe et pour ma part bien plus intéressante qu’au début qui était plus centré sur le sexe.

Ce dernier tome m’a vraiment plu car l’action monte en crescendo, l’histoire est bien amenée et fluide. Je me demandais bien comment allait faire l’auteur pour rapprocher les deux frères et je n’ai pas été déçue par certains revirements dans l’histoire. C’est un happy end comme je les aime.

 

Plus d'infos : Site de Milady

 

A ne pas manquer : Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis 2016

Cette 32ème édition se déroulera du 30 novembre au 5 décembre 2016 à Montreuil.

 

Quelques petites informations :

La nouveauté est que ce salon est  gratuit pour tous les mercredi 30 novembre, jeudi 1er et vendredi 2 décembre.

Et pour les autres jours (Samedi 3, dimanche 4 et lundi 5 décembre) : 5€

Si vous achetez en ligne votre billet :  le billet d’entrée à 5 € comprend un chèque lire de 4€ valable sur place (sinon achat aux caisses : 5€ sans chèque lire)

Tous les jours : l’accès du Salon est gratuit pour les – de 18 ans, ainsi que pour les demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, handicapés et leur accompagnateur, professionnels préalablement accrédités en ligne dès fin octobre.

Horaires

Mercredi 30 novembre /9h -18h

Jeudi 1er décembre /9h -18h

Vendredi 2 décembre /9h – 21h30

Samedi 3 décembre /9h -20h

Dimanche 4 décembre /10h- 19h

Lundi 5 décembre /9h- 18h

 

Il y a encore du beau monde côté auteurs cette année ! Notamment la venue de Rebecca Donavan qui n'avait pas pu venir l'année dernière, Amy Harmon et Arnaud Cathrine...

Quelques dédicaces que nous avons listé pour vous : (pour accéder à toutes la liste des dédicaces : Lien)

 

Vendredi 2 décembre :

De 14h30 à 15h30 : Brenda Drake (La voleuse des secrets) (Stand Lumen éditions – F28)

De 17h30 à 18h30 : Brenda Drake (La voleuse des secrets) (Stand Lumen éditions – F28)

De 18h30 à 20h30 : Jeanne Faivre d’Arcier (Le vampire de Bacalan)  et Paul Beorn (14-14) (Stand Castelmore – F30)

 

Samedi 3 décembre :

De 10h à 12h : Victor Dixen (Phobos) (Stand Collection R- D43)

De 10h30 à 12h : Brenda Drake (La voleuse des secrets) (Stand Lumen éditions – F28)

De 10h30 à 12h : Manon Fargetton (L’héritage des rois passeurs) et Méropée Malo (l’Héritière des Raeven) (Stand Castelmore – F30)

De 11h30 à 12h30 : Amy Harmon (Nos faces cachés, infiniti + un, la Loi du coeur) (Stand Collection R- D43)

De 12h à 13h30 : Paul Beorn (14-14) et Silène Edgar(14-14) (Stand Castelmore – F30)

De 14h à 16h : Rebecca Donovan (Ma raison de vivre) (Stand Pocket Jeunesse – E38)

De 14h à 16h 30 : Amy Harmon (Nos faces cachés, infiniti + un, la Loi du coeur) (Stand Collection R- D43)

De 14h30 à 16h : Brenda Drake (La voleuse des secrets) (Stand Lumen éditions – F28)

De 15h à 16h : Pierre Pevel (Les Lames du cardinal) et Lise Syven (La balance brisée) (Stand Castelmore – F30)

De 16h à 18h :  Arnaud Cathrine (à la place du cœur) (stand Collection R- D43)

De 16h à 17h : Mel Andoryss (Les enfants d’Evernight) et Olivier Gay (Faux frère, vrai secret) (Stand Castelmore – F30)

De 16h à 18h : Cassandra O’Donnell (Malenfer, le monde secret de Sombreterre) (Stand Flammarion Jeunesse – H12)

De 16h à 18h : Estelle Maskame (Did I mention I love you ?) (Stand Pocket Jeunesse – E38)

De 17h à 18h : Silène Edgar (14-14) et Lise Syven (La balance brisée) (Stand Castelmore – F30)

De 18h à 19h30 : David Lafarge (Stand Castelmore – F30)

De 18h30 à 20h : Carina Rozenfeld (Phaenix, La symphonie des Abysses, le Feu secret) (Stand Collection R- D43)

 

Dimanche 4 décembre :

De 10h à 11h30 : Méropée Malo (L’Héritière des Raeven) et Lise Syven (La balance brisée) (Stand Castelmore – F30)

De 10h à 12h : Victor Dixen (Phobos) (Stand Collection R – D43)

De 10h à 12h : Carina Rozenfeld (Phaenix, La symphonie des Abysses, le Feu secret) (Stand Collection R- D43)

De 10h à 12h : Amy Harmon (Nos faces cachés, infiniti + un, la Loi du coeur) (Stand Collection R – D43)

De 11h30 à 13h : Olivier Gay (Faux frère, vrai secret) et Pierre Pevel (Les lames du Cardinal) (Stand Castelmore – F30)

De 13h30 à 15h30 : Cassandra O’Donnell (Malenfer, le monde secret de Sombreterre) (Stand Flammarion Jeunesse – H12)

De 14h à 15h : Paul Beorn (14-14) et Silène Edgar (14-14) (Stand Castelmore – F30)

De 14h à 16h : Victor Dixen (Phobos) (Stand Collection R- D43)

De 14h à 16h : Rebecca Donovan (Ma raison de vivre) (Stand Pocket Jeunesse – E38)

De 14h à 16h :  Arnaud Cathrine (à la place du cœur) (stand Collection R- D43)

De 14h à 16h : Amy Harmon (Nos faces cachés, infiniti + un, la Loi du coeur) (Stand Collection R- D43)

De 14h à 15h150 : Brenda Drake (La voleuse des secrets) (Stand Lumen éditions – F28)

De 15h à 16h : Oliver Gay (Faux Frère, vrai secret) et Pierre Pevel (Les lames du Cardinale) (Stand Castelmore – F30)

De 15h à 17h : Meg Cabot (Insatiable) (Stand Hachette Romans – G25)

De 16h à 17h : Jeanne Faivre d’Arcier (Le Vampire de Bacalan) et Magali Ségura (Leïlan) (Stand Castelmore – F30)

De 16h à 18h : Estelle Maskame (Did I mention I love you ?) (Stand Pocket Jeunesse – E38)

De 17h à 18h30 : David Lafarge (Stand Castelmore – F30)

Résultat Concours La chronique des anciens Tome 7 de Thea Harrison

A l'occasion de la sortie du tome 7 de la série "La Chronique des anciens" de Thea Harrison, ABFA a le plaisir de vous proposer, en partenariat avec J'ai Lu, un concours pour gagner un des 3 exemplaires.
 
Les 3 gagnantes sont :
 
  • Isabelle J. (29)
  • Sonia L. (93)
  • Nathalie M. (44)
 
Bravo à vous !
Un mail vous a été transmis et la Maison d'Editions vous enverra votre lot.
 
A très bientôt pour un nouveau concours.
 
 
 
Syndiquer le contenu