Aller au contenu principal

Reckless & Real - Tome 0.5 "Something Wild" de Lexi Ryan

Editions J’ai Lu pour elle

Samuel Bradshaw a une réputation qui le précède, à savoir celle d’un bad boy qui collectionne les filles. Un homme tel que lui ne changera jamais, nul besoin d’espérer en faire un amoureux transi puisqu’il a l’âme d’un don juan et un cœur de pierre. Si Liz en a parfaitement conscience, elle ne peut pour autant faire taire la petite voix en elle qui la pousse à se jeter dans ses bras. Samuel pourrait briser ses illusions d’un claquement de doigt mais Liz s’en moque. Elle ne cherche pas le grand amour, elle veut vivre une aventure excitante et sensuelle…

 

 

Avis d’Arcantane :

"Something Wild" est une novella et surtout un préquel au roman "Something Dangerous" (déjà paru chez les Editions Hugo Roman) et qui paraîtra prochainement en poche chez J’ai Lu.

Cette novella met en scène Samuel Bradshaw et Lizzie Thompson. Comme le précise l’auteure, il peut être lu séparément mais cette histoire nous permet de mieux comprendre la série.

Depuis quelque temps Samuel est préoccupé, sans rien laisser paraître mais cela inquiète son entourage suite à un retrait important d’argent. A la demande Connor, le petit ami de Della et soeur de Samuel, Liz part se renseigner et quoi de mieux que lui proposer un coup d’un soir pour se rapprocher de ce bad Boy ?

La jeune femme voit l’occasion pour elle de pouvoir prendre sa revanche sur son passé. Elle connaît bien Sam et a toujours un petit faible pour lui durant son adolescence. Elle garde toujours un mauvais souvenir depuis que Sam a refusé de coucher avec elle lors d’une soirée à la Fac la voyant trop jeune et plus comme la copine de sa soeur. Maintenant, Liz est une belle jeune femme, sûre d’elle. Elle propose alors à Samuel, une relation basée sur le sexe sans sentiment… Mais la jeune femme sait qu’elle se voile la face car une partie d’elle est toujours autant attirée par lui…

Si vous connaissez déjà le style de l’auteure, vous saurez que cette histoire est très hot et très addictive dès les premiers pages. Le fait que nous ayons les points de vue de Liz et de Sam nous permet de comprendre leurs sentiments qu’ils n’arrivent pas à s’avouer. Ce préquel de 156 pages se lit très rapidement et nous donne envie de découvrir la série.

Le seul point négatif est le prix du roman : 6€ que je trouve trop cher. Il aurait été préférable de le trouver en numérique vu sa taille mais on ne va pas se plaindre que J’ai Lu publie en papier cette novella.

Si vous n’avez pas encore lu les romans de Lexi Ryan, vous allez vite vous rendre compte que ses romances sont très prenantes.

Plus d’infos : J’ai Lui pour elle

Tout ce que je n’ai pas dit de Tamara Ireland Stone

Editions Hugo New Way

Hannah et Emory sont meilleures amies depuis toujours. Et pourtant, elles ne se sont pas parlé depuis des mois. Depuis ce fameux jour où elles ont dit des choses qu'elles ne peuvent retirer... Depuis, Emory se concentre sur ses concours pour intégrer une école d'art à la rentrée prochaine. Ainsi que sur Luke, son petit ami. Pendant ce temps, la vie d'Hannah est chamboulée par les problèmes de ses parents. La famille de cette fille de pasteur éclate à petit feu. Jusqu'au jour où Luke a un accident juste en bas de leur rue. Et c'est Hannah qui est là pour le découvrir. Cette nuit va tout changer dans la vie du trio. Ils devront affronter leurs plus intimes convictions et apprendre à dire tout haut ce qu'ils n'ont jamais osé avouer.

 

 

Avis d'Edelweiss :

Ce roman est le premier de cette auteure que je lis. Une écriture plaisante, simple, pleine de réalisme et pour cause un peu monotone mais dont les sujets sont intéressants et bien abordés.

La religion est souvent une question de famille. Hannah est chrétienne et pratiquante, croyance transmise de ses parents depuis sa naissance. Elle ne manque ni de prier ni de prêcher la bonne parole de son père, pasteur de la communauté, croyant dur comme fer à chaque sermon qui alimente sa vie quotidienne.

Sa voisine, Emory, est une jeune fille dynamique et dévergondée. A bien des égards, les deux jeunes amies sont différentes mais l’amitié qui les lie a toujours tout supporter de leur enfance à l’adolescence jusqu’au jour où des mots blessants mais pensés ont été exprimé.

Nous démarrons finalement la lecture par cette rupture amicale entre Hannah et Emory. En avançant dans l’histoire nous décelons des brides de conversations qui les ont menés à rompre cette amitié. Hannah est bien plus sensible à cette cassure et ne cesse de regretter ce qu’elle a dit ou n’a pas dit définitivement, pour améliorer leur relation. Elle se sent dorénavant engouffrée dans sa religion dont l’emprise de son père est un impact fréquent à son bien-être, sa volonté de penser par elle-même et découvrir de nouvelle expérience comme toute jeune fille de son âge.

Emory mène une vie bien remplie. Entre le lycée, son petit-ami Luke et ses cours de théâtre pour se perfectionner et entrer dans une école d’art réputée. Il lui manque seulement sa meilleure amie pour tout partager mais elle est bien plus réservée tout au long de l’histoire sur leur relation, on sent qu’elle n’est pas complètement épanouie, qu’elle est bien plus sensible qu’il n’y parait et s’attache un peu trop à sa routine pour éviter d’affronter certaines peurs.

L’auteure fait évoluer ses personnages dans leur quotidien comme dans cette rédemption et malheureusement il faut souvent une perte pour reconsidérer certaines choses qui ont de la valeur. Un événement dramatique va survenir autour d’elles et chambouler l’existence presque paisible des deux jeunes filles. Mais quand l’une peut venir en aide spirituellement à cette personne, que l’autre se retrouve au pied du mur, leur relation devenue inexistante devient lourde en conséquence, semant le doute dans les relations familiales d’Hannah qui commence à s’émanciper peu à peu de tout ce en quoi elle croit et Emory qui réalise enfin que beaucoup de choses l’échappent et que la vérité peut être une délivrance.

L’auteure nous offre une histoire douce-amère qui parle d’amour de jeunesse, de la place de la religion au sein d’une famille mais surtout d’une grande amitié qui malgré l’adversité ne s’éteint

jamais. Elle décrit avec justesse le fait de se remettre en question, de croire en quelque chose de plus grand, parfois de différent mais surtout de ce qui nous lie aux autres même dans nos divergences.

 

Extrait : «Je pense que le monde irait mieux si les gens s’arrêtaient de temps en temps pour remettre en question tout ce qu’ils croient savoir ».

Plus d'infos : Hugo Roman

Orion – Tome 2 "Les étoiles ne meurent jamais" de Battista Tarantini

Editions Hugo Roman

Entre Orion Atlay, chorégraphe réputé pour son irrévérence, et Leo Kats, talentueuse première danseuse de l’Opéra de Sydney, ce fut une collision, un intense pas de deux entre ténèbres et lumière. Un nouveau ballet est né : Perséphone consacrera l’envol de la jeune artiste et achèvera en apothéose l’œuvre du chorégraphe français. Désormais libre et amoureuse, Leo part avec Orion en résidence artistique à Tokyo. L’antre de Hiro Neruji, maître de ballet japonais, abrite l’envol sensuel et amoureux des deux Étoiles. Entre souvenirs et espoirs, désir et passion, Orion et Leo s’enlacent et créent pour la scène l’histoire de leurs propres âmes qui se cherchent et s’attisent. De Tokyo à Barcelone, de New York à Paris, Perséphone et Hadès grandissent avant la représentation finale. Au point qu’on ne sait plus lequel soutient l’autre… Orion renoncera-t-il pour autant à ses funestes projets ? Dans ce ballet de l’amour et de la mort, à l’heure où le rideau tombe, c’est encore la danse qui gagne, envers et contre tout.

 

Avis d’Arcantane :

J’avais pris une claque avec le tome 1 et j’attendais avec impatience cette suite. Je voulais savoir ce que Battista Tarantini allait nous réserver pour ce tome 2. Nous sommes de nouveau entrainées dans un tourbillon d’émotions avec cette suite. Depuis que Leo connaît le secret d’Orion et son projet, elle ne souhaite pas le quitter mais elle n’y adhère pas à cette décision. Elle est tombée amoureuse de lui et ne veut pas le perdre même si pour cela elle doit s’engager dans ses ténèbres…

En parcourant le monde, ce couple atypique va devoir se trouver et s’accepter s’ils veulent survivre à travers ce tsunami et allaient de l’avant !

Personnellement, j’ai suivi avec plaisir cette suite toute aussi addictive. Il est vrai qu’il était difficile de comprendre les choix d’Orion tout le long. On revient sur son parcours à travers son passé et ses amis qu’il côtoie : Ruben, Neru… sur ses failles, et ses forces. Ce que j’ai apprécié dans cette romance c’est qu’on ne sait pas où l’auteure va nous entrainer, quelle va être la finalité de ce couple ? Orion choisira-t-il sa mort ou simplement celle qu’il aime ?

On se laisse porter par la plume de Battista sans jamais savoir ce qui va se passer. C’est agréable, puissant et a un certain côté angoissant.  Le fait qu’on ait le point de vue alternatif des deux personnages principaux renforce cette lecture.

Si vous avez aimé le 1er tome, ce second va vous surprendre, il est dans la continuité et si vous voulez savoir ce qui va se passer, il ne vous reste plus qu’à le lire !

J’ai déjà lu divers romans de Battista Tarantini mais je trouve qu’"Orion" est le plus abouti et j’espère que ses prochaines histoires seront de la même qualité voir même plus ! Qu’elle continue à nous faire rêver comme elle l’a fait avec cette romance.

 

Plus d’infos : Hugo Roman

Covenant - Tome 4 "Apollyon" de Jennifer L. Armentrout

Editions J'ai Lu

Confrontée à ce qu'elle craignait le plus - s'égarer au moment de l'Eveil et être sous l'emprise de l'Elixir -, Alexandria n'est plus certaine de savoir à qui se fier. Seth lui a promis beaucoup... mais Aiden a toujours été là pour la protéger et la guider, quitte à défier les dieux.

Alors que le chaos règne sur terre, ces derniers ne reculeront d'ailleurs devant rien pour empêcher le Premier d'atteindre sa toute-puissance. Pour cela, il faudrait briser la connexion entre les deux Apollyons, or, la personne à même d'intervenir est morte depuis des siècles.

Alex prendra-t-elle le risque de partir à la recherche de cette âme ? A moins qu'elle n'empêche Seth d'accomplir son destin...en prenant sa place ?

 

Avis d'Edelweiss :

Je crois qu’avec cette auteure rien ne peut mettre en doute sa capacité à me faire rêver par ses histoires, à avoir le cœur qui palpite plus fort à chaque action et à tomber amoureuse des ses personnages masculins. Je sais par expérience avec elle que je ne suis jamais déçue, quelle que soit le genre de lecture, romance ou fantastique, je suis charmée et envoutée.

En commençant ce livre, ne vous attendez pas à revenir sur les dernières pages du tome précédent. En effet, elle indique clairement qu’il reprend la suite du tome 3,5 « Elixir » (plutôt une nouvelle) qui malheureusement n’est pas sortie avant « Apollyon ». Toutefois, on a suffisamment une bonne compréhension pour savoir ce qu’il s’est produit et ne pas être perdu dans l’histoire. Un petit bémol qui n’en est pas trop un.

La première partie du roman est un supplice. Je ne l’ai pas aimé car nous découvrons Alex sous sa forme la plus abjecte, celle que nous détestons complètement, absorbée et manipulée par Seth. Elle est juste horrible avec Aiden qui s’acharne à la maintenir enfermée afin de lui rendre sa lucidité et ses propres pensées. C’est une partie un peu trop longue à mon goût, qui reflète incontestablement la dépendance du Premier avec le Second Apollyon qui ne font qu’un en pensée et en sentiment.

Par la suite tout au long de la lecture nous découvrons une nouvelle facette de notre héroïne, mature, réfléchie, courageuse et force est de penser que la pauvre Alex subie son statut d’Apollyon tel une épée de Damoclès au dessus de sa tête.

Sans aucun répit, Aiden va faire ce qui doit être fait pour sauver Alexandria de ce destin chaotique qu’est la vie du second Apollyon. Il ne l’abandonne pas, croit en elle et lui porte un amour digne des plus belles histoires car cette fois, il ne se cache plus et assume aux yeux de tous ses sentiments, qui d’ailleurs dans ce tome 4 sont particulièrement ardents. Aiden, devient alors un amant, un ami, un protecteur et un guide dans cette aventure houleuse dont l’action ne manque pas de nous intriguer entre révélations, trahisons et pertes dans chaque camp. Une action à mi-parcours du livre par contre mais très intéressante et dont les réponses sur beaucoup de questions sont enfin émises.

Comment vous expliquer à quel point j’ai détesté Seth dans ce tome ? Même si dans un sens il est manipulé, son instinct de survie de Premier est tellement éveillé et pénible que je ne peux ressentir envers lui la moindre parcelle de sympathie. Il sème la peur et le chaos sur terre, et tout autant dans

les cieux avec les Dieux. Il sait que ce qu’il fait est mal mais reste dans ses retranchements malgré les paroles subtiles d’Alex et sa douleur pourtant véritable à plusieurs moments qu’il perçoit.

Ce tome annonce une fin pleine de rebondissements. Je dois avouer qu’un passage m’a éclairé sur un mystère qui j’espère s’avèrera juste par la suite. Je suis toujours aussi fan de cette série et le dernier tome « Sentinelle » n’est prévu que pour le mois de juin à mon grand désespoir d’obtenir réponse rapidement…

 

Extrait : «Tout le monde finit par mourir un jour, mais ce qui compte, c’est de savoir pour quoi on est prêt à mourir, Alexandria ».

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Redwood – Tome 1 "Jasper" de Carrie Ann Ryan

Editions Milady

Depuis toujours, Jasper sert la meute Redwood en attendant de rencontrer son âme sœur. Lorsque son chemin croise celui de Willow, il sait qu’il a trouvé celle avec qui il partagera sa vie. Alors qu’une meute rivale rôde dans les alentours, se livrant à des cérémonies d’invocation démoniaque, Jasper parvient de justesse à tirer Willow de leurs griffes. Mais celle-ci se retrouve propulsée dans un nouveau monde terrifiant, tandis que le loup en lui se fait violence pour ne pas la revendiquer immédiatement. Luttant pour leur vie, ils devront apprendre à se faire confiance avant qu’il ne soit trop tard…

 « J’adore tous les loups de la meute Redwood et j’anticipe avec plaisir l’histoire de chaque frère. Une excellente série que tous les fans de bit-lit aimeront ! » Book Vixen

« Des métamorphes sexy comme on les aime ! » Under the Covers Book Blog

« Un roman de bit-lit sexy et bourré d’action ! » TBQ Book Palace

 

Avis d’Arcantane :

Je suis toujours enthousiaste quand les éditions Milady publient une nouvelle série de Bit-Lit. « Redwood » de Carrie Ann Ryan est cette nouvelle série.

En lisant le résumé de ce 1er tome, cet univers m’a fait directement penser à celui de Suzanne Wright avec « la Meute du Phénix ». Allais-je retrouver la même ambiance ? Surtout que la couverture pour Redwood est magnifique, je la préfère même à celle faite pour la Meute du Phenix.

Finalement après lecture, bien qu’on parle de loups et d’imprégnation, l’univers construit par Carrie Ann Ryan est totalement différent. Ce premier tome a du potentiel mais il a pour moi un goût d’inachevé. Bien que j’aie aimé la relation construite entre nos deux héros, j’ai trouvé que l’auteur allait à certains moments à la facilité comme par exemple pour l’histoire d’âme sœur. (OK on est âme sœur, je l’accepte donc on couche ensemble, je trouve que sur cette partie l’héroïne cède bien vite, tout comme à leur dispute où elle lui pardonne très rapidement). Du coup, j’ai une impression de rapidité dans toute la romance et l’histoire qui méritait d’être beaucoup plus développée. Mais il y a quand même des points positifs. J’ai beaucoup aimé l’ambiance sombre et maléfique que l’auteur a fait ressortir sur la meute rivale. On a alors deux meutes en totale opposition que cela soit par leur mode de vie ou par leurs convictions. Alors que la Meute de Redwood, la plus puissante vit en harmonie, il n’en ressort que de la noirceur chez les Reyes. D’ailleurs, le premier chapitre nous met directement dans cette ambiance malsaine.

Ce premier tome nous permet de découvrir l’univers si particulier des loups garous. J’ai trouvé ça chouette que d’autres espaces naturelles y soient incluses même si on se concentre principalement sur les loups et leur culture.

Par contre, j’ai été frustrée par cette fin qui n’en est pas une. Heureusement que le tome 2 sort très rapidement car on reste terriblement sur notre faim.

J’attends donc de lire le tome 2 pour pouvoir me faire une opinion plus globale, j’espère que ce prochain tome sur Reed sera à la hauteur de mes espérances.

Plus d’infos  : Milady

Syndiquer le contenu