Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Nora Jacobs – Tome 3 "Déchirée" de Jackie May

Editions Milady

Sa véritable nature à présent révélée, Nora souhaite plus que jamais faire profil bas dans le monde occulte, d’autant qu’elle n’est pas sûre d’être prête à se lancer dans une relation avec l’un de ses nombreux prétendants. Malheureusement, son ami Terrance est victime d’une tentative de meurtre, et il n’est pas le seul. Partout dans la ville, des faes périssent aux mains du tueur. Précédée par sa réputation, Nora se voit de nouveau sollicitée pour mener l’enquête. Impossible pour elle de refuser : non seulement son héritage fae fait d’elle une cible potentielle, mais l’assassin a osé s’en prendre à son ami. Elle compte bien le lui faire payer…

 

 

Avis d’Arcantane :

C’est un réel plaisir de retrouver cette série bit-lit et surtout cette héroïne pas comme les autres.

Nora Jacobs sait maintenant qu’elle fait partie du monde surnaturel et plus particulièrement des faes, sa véritable nature s’est enfin révélée lors du précédent tome, une espère assez rare mais puissante et elle ne peut plus se résoudre à être une humaine ordinaire.

Pourtant pas question de changer sa vie, bien au contraire, Nora aspire à une normalité ce qui n’est pas gagné. Avec une telle puissance, elle sait qu’elle va devoir faire profil bas si elle ne veut pas attirer tous les regards vers elle. Elle doit encore comprendre ce qu’elle est réellement et appréhender ses pouvoirs.

Surtout qu’elle peine à choisir l’homme avec qui elle aimerait commencer une relation. Beaucoup d’hommes lui tournent autour : il y a Rook, l’alpha loup, Parker le séduisant vampire et Oliver son meilleur ami, puissant sorcier. Difficile pour elle d’y voir clair dans ses sentiments. Elle est attirée par les trois et n’arrive pas à choisir. Malgré son passé désastreux avec les hommes, elle arrive grâce à ses amis à se sentir en sécurité et heureuse.

Mais Nora n’a pas le temps d’y réfléchir qu’elle doit trouver l’auteur qui a blessé Terrance son ami troll. Victime d’une tentative de meurtre, elle va vite comprendre qu’elle va devoir elle-même mener sa propre enquête car l’AFO, l’agence d’enquêtes surnat’ ne peut guère intervenir et intervenir lorsqu’il s’agit des faes. Et Terrance n’est pas la seule victime, quand d’autres faes lui demandent de l’aide, elle n’a pas le choix si elle veut les aider et se protéger car elle pourrait elle-même devenir une future victime en tant que Fae…

J’aime beaucoup cette série car c’est une série de fantaisie urbaine qui mélange enquête et romance. Et le style de Jackie May me plaît. Elle sait rendre sa série assez prenante du début à la fin. Son intrigue est bien structurée et moi qui avais peur que cela vire très vite en harem avec scènes de sexe à gogo comme pour certaines séries, je trouve que l’auteure arrive à être original dans sa vision et les liens entre ses personnages.

On comprend petit à petit la nature de Nora et ce qui fait d’elle une fae aussi puissante. Tout comme l’héroïne on va découvrir petit à petit ses autres « pouvoirs » et l’histoire du « harem » prend tout son sens. Ce que j’apprécie c’est que Nora est une jeune femme sensible et douce qui n’a pas peur d’aider ses amis qu’elle chérit, elle connaît ses faiblesses et n’hésite pas à demander de l’aide sans vouloir jouer les super héroïnes badasses que l’on peut voir dans d’autres séries. J’aime bien cet aspect de son personnage car malgré sa puissance, Nora a les pieds sur terre. Elle ne se laisse pas faire mais reste elle-même malgré son nouveau statut.

Ce qui est appréciable est que l’auteure ne tourne pas son intrigue seulement autour de la romance, elle intègre aussi une bonne enquête.

J’ai totalement dévoré ce tome parce que tout s’incorpore parfaitement. On va enfin découvrir la nature de Nick le Sublime (ce qui ne m’a pas surpris car je l’avais découvert grâce à un indice lâché par l’auteure : un métamorphe puissant avec des écailles, il n’y en pas beaucoup).

Un nouveau personnage va faire son apparition dans l’entourage de Nora , Illren, un fae mercenaire très puissant qui est intrigué par la jeune femme. Lorsqu’il découvre sa nature, il va tout entreprendre pour faire partie de son entourage proche.  Je pense que ce personnage va nous réserver pas mal de surprise.

Au final, j’aime de plus en plus cette série, à chaque tome. Nora a réussi à m’envouter, à l’apprécier pour son personnage fort sympathique. Et je suis assez curieuse de découvrir la suite et comment elle va gérer son statut de fae et tous ses hommes dans sa vie.

Un tome encore meilleur que les précédents ! Nora Jacobs est une série que je conseille fortement pour les fans de fantaisie urbaine !

Plus d’infos : Milady

Stars - Tome 2 "Nos étoiles manquées" d'Anna Todd

Editions Hugo Roman

Karina exerce son métier de massothérapeuthe avec beaucoup d’empathie pour ses patients. C’est dans le salon de massage où elle travaille qu’elle rencontre Kael, un militaire silencieux tout juste rentré d’Afghanistan.

Très vite, ils se lient d’amitié. Alors Karina parle, parle… elle se livre à Kael, comme à personne avant lui, même si c’est à sens unique. Il l’apaise, l’aide à se découvrir et à surmonter ses angoisses. Il la pousse à affronter son père, autoritaire et manipulateur, et à essayer de gérer le chaos de la vie d’Austin, son frère jumeau. De son côté Kael semble apprécier que Karina lui ôte de la tête les souvenirs des moments douloureux qu’il a vécus en mission à l’étranger.

Petit à petit, et sans se le dire, leur amitié se mue en une relation amoureuse addictive. Karina sent qu’ils ont besoin l’un de l’autre, que leurs corps vibrent à l’unisson, qu’ils sont complémentaires dans leurs peurs comme dans leurs envies.

Mais leur rencontre est-elle un heureux hasard ? Les silences de Kael ne cachent-ils pas des secrets qui pourraient exploser et entraîner les deux héros dans une spirale de malheur ?

 

Avis de Christy :

J’avais apprécié le tome 1 de la nouvelle série de l’auteure d’”After”, Anna Todd, mais comme cela faisait plus d’un an que j’allais lu le roman, j’ai décidé de reprendre “Nos étoiles perdues”, avant de me lancer dans “Nos étoiles manquées”, histoire de me remémorer l’intrigue ainsi que la psychologie des personnages.

Karina est une jeune femme plutôt solitaire qui travaille en tant que massothérapeuthe dans un spa. Elle aime beaucoup son métier qui permet d’apporter un sentiment de bien être à ses clients.

C’est pendant ses heures de travail qu’elle avait rencontré le mystérieux Kael, un militaire, qui venait alors juste de rentrer d’une mission très difficile en Afghanistan. Avec le temps, une relation s’était nouée entre eux. Pour la première fois, Karina avait senti le besoin de se dévoiler auprès de Kael qui lui apportait une oreille attentive.

Cependant, ce dernier n’arrive pas totalement à se livrer et sa vie, son expérience car ce qu’il a vécu “là-bas” a laissé des traces autant physiques que psychologiques.

Grâce à la présence de Kael, Karina gagne en maturité. Elle ose enfin s’affirmer vis à vis de son père, lui-même ancien militaire, qui est très autoritaire à son égard. La jeune femme doit également gérer son frère jumeau, Austin, qui n’est pas stable.

Kael apprécie de passer du temps avec Karina car elle lui permet de voir un avenir, en dehors de l’armée et de tourner la page sur ce qu’il s’est passé en mission.

Entre ces deux personnages fragiles, une amitié se met en place très vite suivie par une relation amoureuse qui les chamboule profondément.

Mais ils ont peur de leurs sentiments si forts et si soudains…

D’autant plus que certains morceaux de la vie de Kael ont une incidence sur leur vie actuelle.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai dû relire le tome 1 pour me remettre en mémoire l’intrigue du roman, avant de me saisir du tome 2. Il y a en effet eu beaucoup d’attente entre les deux tomes.

J’étais restée sous le choc quant à la dernière révélation du tome 1 et je voulais savoir ce qu’il allait se passer par la suite.

Je dois dire dire que ce second tome est dans la lignée de son prédécesseur. Nous y retrouvons les mêmes personnages, quelques semaines après.

Si le premier “Nos étoiles perdues” était assez plaisant à lire, et à découvrir, j’ai trouvé le second tome en demi-teinte.

Karina est blessée par le comportement de Kael et sa manière de lui cacher des choses et de ne pas se dévoiler, alors qu’elle lui à tout partager. La jeune femme est aussi irritée que son frère ne lui ait pas avoué son envie de s'engager dans l’armée.

Du coup, elle s’est éloignée des seules personnes à qui elle avait fait confiance. On la sent beaucoup plus solitaire, sur la retenue.

Dans ce tome, nous avons, à la différence du premier, le point de vue de Kael. Nous avons quelques descriptions sur ce qu’il s’est passé lorsqu’il était en mission en Afghanistan, à peine quelques mois plus tôt.

Ici, il sera question de sa démobilisation. Kael ne peut plus assurer de nouvelles missions à cause de sa jambe qui le fait souffrir dans la vie de tous les jours.

Austin va devoir assumer ses choix vis à vis de sa famille et montrer qu’il a pris la bonne décision pour son avenir.

Je dois dire que j’attendais beaucoup de “Nos étoiles manquées”.

Je voulais que l’auteure, Anna Todd, revienne sur la romance entre Karina et Kael. J’aurais voulu qu’ils montrent davantage de maturité quant à leur relation. Mais cela ne fut pas le cas. Chacun reste planté dans ses positions sans véritables explications.

Karina et Kael passent leur temps à s’éviter et ne pas se dire ce qu’ils ressentent.

Au final, Anna Todd nous décrit leur quotidien, mais sans aller au fond des choses et surtout aller au coeur du problème: les émotions des personnages.

Il en va de même concernant l’intrigue autour de ce qu’il s’est passé en Afghanistan, avec le père de Karina.

J’aurais voulu en savoir tellement plus ici. Anna Todd ne fait que répéter les mêmes choses, sans les développer. On ne sait toujours rien de cette fameuse mission et j’en ressors assez frustrée.

L’intrigue de “Nos étoiles manquées” va mettre en avant certains personnages secondaires comme Mendoza et Elodie. J'aurais aimé que l’auteure développe davantage les retombées du retour au pays du premier, ainsi que les conséquences de la vie en solitaire, pour Elodie, dans un pays qui n’est pas le sien, alors que son mari se bat à l’autre bout de la terre.

Le résultat qui nous est proposé, manque cruellement d’émotions. J’en attendais peut être beaucoup. J’aurais aimé retrouver l’alchimie présente dans le tome 1 entre Karina et Kael.

J’ai été assez déçue par le comportement de ces personnages qui manquaient de maturité, alors qu’ils ont vécu des choses qui auraient mérité d’être davantage exploitées.

Pour moi, le point positif de “Stars” c’est la mise en avant de la vie des militaires, des impacts de leur mission sur leur vie familiale, pour ceux qui restent au pays, sans édulcorer ce qu’ils ressentent.

En bref, je ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. J’ai aimé l’interaction entre Karina et Elodie, sa meilleure amie, davantage présente ici, mais il m'a manqué le côté “romance” entre Karina et Kael qui ne se donnent pas plus d’explications et qui manquent de maturité dans leur relation. J’aurais aimé qu’Anna Todd revienne sur certaines révélations du tome précédent mais cela n’a pas été le cas.

J’attends néanmoins la sortie du tome 3, en espérant avoir plus d’explications ainsi que le retour de la romance entre nos deux héros.

Plus d'infos : Hugo Roman

Everyday Heroes – tome 3 "Cockpit" de K. Bromberg

Editions Hugo Roman

Quand l’amour surgit alors qu’on s’y attend le moins…

Toute cette histoire de concours était censée se dérouler simplement. Je sais, je sais. Lancer le concours du  » Papa le plus sexy  » pour regagner la confiance de mon patron, et sauver l’un des magazines en ligne pour lequel je travaille, c’était mon idée. Mais je ne pouvais pas pévoir que le concurrent numéro dix, soit le terriblement sexy Grayson Malone. Mosieur Compliqué en personne. Parce que Grayson m’a bien connue lorsqu’on était plus jeunes, et je lui rappelle son passé. Et aussi la femme qui lui a brisé le coeur, et qui l’a quitté, le laissant élever seul le petit garçon le plus adorable que j’ai jamais vu.

Mais pas question d’entamer une relation, encore moins avec un papa célibataire qui trimbale des valises. Même s’il a des abdos d’enfer et le sourire ravageur. Et maintenant que le concours touche à sa fin, les six mois qui viennent de s’écouler, c’était juste pour s’amuser, ou nous avons créé quelque chose qui vaut la peine de tout risquer ?

 

Avis d’Arcantane :

Dernier tome consacré aux frères Malone, l’auteure s’intéresse à Grayson, jeune papa célibataire et pilote secouriste.

L’auteure rappelle qu’il est possible de lire les tomes indépendamment des autres tomes. Personnellement, je vous conseille toutefois de le lire dans l’ordre, car les deux précédents couples sont déjà formés mais cela n’a pas trop d’incidence dans la lecture du tome 3 car Dylan et Emerson ne sont que quelques fois citées et n’interviennent pas. Ce sont juste des petits clins d’œil mais j’ai préféré pour ma part les lire dans l’ordre.

Le dernier frère est le séduisant Grayson Malone, père célibataire, il élève seul son fils Luke. Pilote secouriste chevronné, il est actuellement suspendu pour avoir désobéi aux ordres et le concours du Papa le plus sexy va tomber à point !  Lorsque Sydney une ancienne connaissance frappe à sa porte pour lui annoncer qu’il fait partie des candidats pour ce concours, Grayson n’en croit pas ses yeux. Hors de question d’y participer, il soupçonne même Sidney de se servir de lui. Que fait donc elle de retour dans son ancienne ville ? Elle, la fille à papa et citadine branchée avec ses talons et son tailleur n’est pas dans son environnement à la campagne !

Le jeune papa est d’ailleurs de nature secrète et discrète, il a horreur d’être mis en avant et ce concours risque de bien lui apporter des problèmes. Mais c’est sans compter sur la ténacité de Sidney qui est bien décidé à avoir le dernier mot dans l’histoire !

J’avais un gros coup de mou dans mes lectures et je dois dire que j’avais fait une pause car impossible pour moi de lire. Hors le livre de K. Bromberg est tombé à point. Moi qui aime cette auteure, je me suis donc lancé dans ce troisième tome et je n’ai pas été déçue.

Les personnages principaux sont toujours attachants et pleins de surprises. Grayson est très attiré par Sidney mais il est très en colère contre elle dès le départ car elle lui rappelle trop Claire, la maman de son fils qui les a quittés. Il projette donc cette image négative sur Sidney qu’il juge trop superficielle et fille à papa qui ne cherche qu’à satisfaire ses envies sans se préoccuper des autres. On pourrait le penser au départ lorsque Sidney revient à Sunnyville. Qua fait cette fille branchée ici ? Après avoir déçue son père, elle doit alors se racheter et sa mission si elle veut le poste de ses rêves et de sauver le petit magazine familial de la ville dont son père est le propriétaire. Pour augmenter les ventes, elle a alors l’idée d’organiser ce concours. Mais cette mission risque bien de bouleverser sa vie. Elle tombe sur le charme de Grayson. Le jeune garçon qu’elle a connu, a bien changé, il est devenu un homme très sexy.

J’ai adoré dès le départ leur histoire qui commence sur des chapeaux de roue. Dès le départ Grayson ne veut pas participer à ce concours et il rejette Sidney malgré ses tentatives de lui parler. Il y a de la tension dans l’air qui se transforme vite en bien plus. Leur attirance est plus forte que toute et ils finissent alors de tomber dans les bras de l’un de l’autre. Grayson n’est pourtant pas prêt à laisser la jeune femme à entrer dans sa vie pourtant cette dernière s’infiltre peu à peu dans sa vie et celle de son fils.

On découvre que Sidney est loin d’être la fille qu’elle parait être. De nature généreuse et gentille, elle va le montrer peu à peu et se fait accepter par les habitants de Sunnyville.

J’ai beaucoup aimé le fils de Grayson, Luke. Il est adorable et comment ne pas tomber sur son charme ? Je comprends toute à fait que Sidney craque. Il est vraiment mignon dans son attitude et cherche une « maman ». Pour lui Sidney est parfaite, à l’écoute et elle s’occupe vraiment bien de lui.

Dans ce tome, on passe par plusieurs émotions : colère, attirance, amour, peur et acceptation pour Grayson. On se rend compte que Grayson a peur. Peur de s’investir dans une nouvelle relation et d’en souffrir et d’avoir le cœur brisé surtout pour son fils. Il ne veut pas revivre ce que Claire lui a fait subir et il est réticent dans sa relation avec Sidney, ne voulant pas aller de l’avant.  C’est un peu la même chose pour Sidney, son retour n’est que passager mais Grayson est l’élément qui va changer sa vie. Elle va tomber amoureuse de lui et ne sait pas comment gérer ce sentiment. Elle qui a toujours rêvé d’avoir le poste de ses rêves dans la mode va devoir choisir. Est-elle prête à tout sacrifier pour le jeune papa ?

C’est un tome comme pour les précédents que l’on dévore. La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et hot ! Perso, je dirais que c’est mon tome préféré. Moi qui pensais que ce tome clôturait la trilogie Everyday Heroes, j’ai la surprise d’apprendre à la fin que l’auteure a prévu un tome sur Desi, l’amie d’Emerson que l’on découvre dans le 1er tome. On aura le droit à une rencontre avec un membre du Swat. Ce tome risque d’être très étonnant connaissant le personnage de Desi !

Vivement cette publication !

Plus d'infos : Hugo Roman

Consécration de Lauren Rowe

Editions Collection Emoi

Josh Faraday, dont la réputation de playboy n'est plus à faire, est désormais complètement accro à Kat Morgan. Si tout a commencé par un jeu entre eux, Kat ne peut plus se contenter d'être une simple distraction et réclame à présent son cœur. Reste à savoir s'il est en mesure de lui donner ce qu'elle veut. Mais il se pourrait bien que Josh considère avec elle ce que jamais il ne se serait cru capable d'envisager avec quiconque : un futur. Il doit toutefois encore faire ses preuves et passer le test de la famille excentrique de Kat – pas une mince affaire face aux frères Morgan. Josh parviendra-t-il à se montrer à la hauteur et à sauter le pas ? Car il risque de perdre Kat pour toujours…

 

 
Avis de Solyane :
Attention, ne lisez pas la suite si vous n'avez pas lu la trilogie "Le Club" et / ou  "Aspiration"  et "Obsession" sous peine de vous retrouver spoiler sur certaines informations. Sinon, cela sera à vos risques et périls.
 
Troisième tome de la nouvelle trilogie autour du Club en toile de fond, l'auteure a changé d'angle pour se consacrer à Josh et Kat, dits le play-boy et la grosse fêtarde avec un trait d'union. Sur le tome précédent, on a fini sur un cliffhanger entre Kat et Josh. Kat s'est aperçue que ses attentes n'étaient plus en phase avec celles de Josh et elle se remet complètement en question. Car, dans leur couple, l'un vit au jour le jour alors que l'autre aimerait planifier sa vie au-delà de quelques jours. De plus, un autre point va les opposer. Le clash est donc arrivé. Ou peut-être pas on peut le penser.
 
L'auteure continue de nous montrer les autres aspects de Josh le Bienheureux, Josh le jumeau stable et réfléchi, des aspects qui se révèlent plus sombres. Elle va jouer sur les attentes des deux protagonistes principaux qui semblent. Pour complexifier les choses, elle va également opposer les jumeaux sur leurs sentiments et comportement respectif. Jusqu'à présent, on avait l'impression d'en avoir un stable, bien dans sa peau alors que l'autre avait tendance à faire des dépressions sévères, à être complètement détruit. Il s'avère que le contraste entre les jumeaux est moins important que les tomes précédents le laissaient présager. En fait, on s'est fait balader par l'auteure. Et, un événement va rééquilibrer la balance.
 
Il y a une autre composante qui va enrichir la relation entre Josh et Kat, c'est la famille de cette dernière. Composante plus ou moins difficile à appréhender pour les deux jumeaux car la vie de famille n'est pas un aspect familier.
 
Comme pour les tomes précédents, l'histoire est racontée selon la double narration. Cela permet d'apprécier les attentes des deux protagonistes principaux.
Je peux dire que j'attendais ce troisième tome avec impatience. L'auteure m'a encore laissé sur une situation impossible à gérer émotionnellement. Comment mon couple fétiche allait se sortir de ces sables mouvants? Allait - on perdre l'humour qui fait le charme de ce duo hors du commun? Pari gagné ! On va rester dans ce mode déjanté mais avec Josh aux commandes. J'ai adoré le passage de la robe et des toilettes. C'est sympa de retrouver les interactions entre nos deux couples préférés, voire entre nos deux filles préférées. Il y a des passages croustillants autour d'un certain sujet. Vous m'en direz des nouvelles. Et les frères de Kat sont juste à croquer mais je vous laisse les découvrir. D'ailleurs, les parents ne sont pas en reste. Vivement le prochain tome qui devrait arriver bientôt (?). J'en tremble déjà d'impatience.
 
Plus d'infos : Collection Emoi
Lire un extrait : ICI

Les brumes de Cendrelune - Tome 2 "la Symphonie des temps" de Georgia Caledera

Editions J'ai Lu

Propulsée au poste de Premier Violon de l'orchestre impérial par un concours de circonstances, Céphise se voit contrainte d'intégrer la cour de Cendrelune. Elle y découvre un univers où règne un danger permanent, où faux-semblants et complots de toutes sortes rythment la vie quotidienne des courtisans.
 
En parallèle, les prémices de la dissidence se propagent au cœur de la Cité d'Acier, et la légion censée mater la révolte à Achéron tarde à revenir au palais. Céphise saura-t-elle déjouer les pièges de cette nouvelle vie et reconnaître ses véritables alliés - ceux qui partagent son vœu le plus cher...? 
 

Avis d'Edelweiss :

Georgia Caldera est pour moi une valeur sur de la littérature fantastique. Totalement fane de ses livres depuis ses débuts, impossible de passer à côté de cette nouvelle dystopie et ce monde singulier qu’elle nous offre avec « Les brumes de Cendrelune ». 
 
Le premier tome « Le jardin des âmes » mettait en place le décor et l’univers de ce roman. Un jamais vu pour ma part, ce que j’apprécie d’autant plus. (Lire une histoire qui ne ressemble à aucune autre est une aspiration recherchée chez le lecteur).
 
Dans le premier tome, Nous allons à la rencontre de Céphise, une jeune héroïne de treize ans qui, pour survivre dans Cendrelune après sa condamnation par les Dieux et la disparition de sa famille, nourrie une vengeance sans faille envers eux. A dix-sept ans, la haine qui la pousse parfois à commettre des actes par désespoir erre dans son cœur. Amputée et membrée dorénavant d’un bras et d’une jambe d’Acier, sa rébellion commence à prendre une tournure inattendue.
 
Cephise est un personnage fort, attachant et mature, un brin badasse qui surmonte jour après jour des épreuves terrible de la vie. Son histoire est bouleversante. 
Sa rencontre avec Verlaine, qui cache une part sombre de lui-même va nettement changer ses plans d’actions. Ils vont s’exploiter mutuellement par leur don et Verlaire va tant bien que mal inspirer Cephise dans sa quête en découvrant qu’elle n’est pas seule dans sa détermination, que ce sentiment d’injustice est partagé autour d’elle et qu’il serait certainement sa seule chance pour faire basculer le Dieu des Dieux, Orion, le manipulateur d’esprits et capteur de pensées.
 
Après maintes péripéties dans la cité de Cendrelune, l’intrigue prend forme presque essentiellement au Palais ce qui nous permet de découvrir la teneur du lien qui uni enfin Céphise à Verlaine. Ce monde antérieure, de réminiscences auquel Georgia nous immisce permet de mieux cerner nos deux héros entre passé et présent. D’ailleurs la lecture à plusieurs voix dont Hephaïtos qui cette fois est plus omniprésent est primordiale pour comprendre l’étendue du roman et le tournant que prend justement l’histoire, car tous jouent véritablement un rôle important dans cette guerre qui se prépare. 
 
Une rébellion pour la justice et des droits communs, entre les habitants de Cendrelune sous servitude, mis littéralement de côté dans la cité et sa pauvreté et ceux qui ne manque de rien au Palais sous la coupe et la protection des Dieux.
 
L’univers de Georgia est innovant, enchanteur avec des références sur la mythologie grecque. L’intrigue est menée de façon à piquer notre curiosité laissant juste des sous-entendus et des interrogations a soulever dans son prochain opus. Les personnages sont bien plus approfondis dans ce second tome, on alterne joie, tristesse, colère et amertume ce qui nous fait observer le contraste entre Cephise et Verlaine. Un duo qui se caractérisent entre le bien et le mal et comme Georgia le dit si bien dans son roman, et je cite :« Il existe forcément des solutions. Rien n’est tout blanc ou tout noir, les nuances sont importantes ». 
 
Voilà donc un deuxième tome tout aussi fabuleux et plus révélateur que le premier. Si vous aimez les récits de fiction, les mondes utopiques, vous serez gâtés. On plonge dans l’imaginaire propre de Georgia avec un soupçon d’espoir et d’amende honorable.
 
C’est un roman à découvrir qui répond à mes attentes... Merveilleux !
 
Malheureusement la suite n’est pas pour tout suite. Sa sortie n’est prévue qu’en 2021.
 
Plus d'infos : J'ai Lu pour elle
Lire un extrait : ICI
Syndiquer le contenu