Aller au contenu principal

Anges d'Apocalypse - tome 1 "Le Tourment des Aurores" de Stéphane Soutoul

Editions Rebelle

Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et ex-meurtrière qui s'est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l'identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. Comme si je n'avais pas déjà suffisamment d'ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes... Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !

 

 

Avis d’Arcantane :

Il était dans ma PAL depuis un bon moment et c’est en rangeant ma bibliothèque dernièrement que l’envie de découvrir cette nouvelle série m’a pris. Mais pourquoi ai-je mis autant de temps à le lire ? La nouvelle série de Stéphane mérite le coup d’être lu, croyez-moi.

Je savais déjà que le style allait me plaire (ayant déjà lu quelques livres de l’auteur, je savais à quoi m’attendre), restait que j’allais le découvrir via sa nouvelle série de fantaisie urbaine. Allais-je être conquise ? Après lecture, je peux dire que oui, absolument !

L’histoire est vraiment originale. Stéphane Soutoul décide d’aborder son idée en intégrant le célèbre quator connu dans toute l’histoire :  les 4 cavaliers de l’apocalypse. L’originalité de son histoire vient qu’au lieu de mettre en scène des hommes, l’auteur a voulu que les cavaliers soient des femmes et soeurs par la même occasion. La seconde chose est que nos 4 soeurs combattent leur vrai nature et qu’elle sont plus ou moins du côté du bien.  Assez déroutant lorsqu’on parle des 4 cavaliers de l’apocalypse ! Mais ne vous fiez pas aux apparences  car elles sont toutes aussi dangereuses.

Avec ce premier tome, l’auteur se concentre sur la redoubtable Famine. Suite à une malédiction, Famine doit vivre dans deux corps : la nuit elle est Syldia, garde du corps bossant pour les surnaturels et le jour Samantha, une simple lycéenne.

Son nouveau contrat : protéger le Lord de la Cour des Sorciers de Toronto pendant une semaine. Ce qui n’est pas de tout repos, puisqu’un accord de paix entre les sorciers et les vampires doit être signé. Le danger est partout et Syldia doit être toujours aux aguets pour découvrir d’où vient la menace.

Outre le style d’écriture de Stéphane toujours aussi fluide, j’ai beaucoup aimé que les chapitres soient départagés entre Syldia (pour la nuit) et Sam (le jour). Cela permet au lecteur de suivre parallèmement les deux vies de Famine toutes aussi intéressantes.

En plus du personnage de Famine, les autres soeurs sont elles aussi attachantes. (J’espère qu’on en saura plus sur elles dans les autres tomes, peut-être aura-t-on mëme un tome consacré à chacune d’entre elles ? Qui sait ?)

Les 2 jeunes hommes qui gravitent autour de Syldia (et Sam): le séduisant sorcier Desmond et le mystérieux Nathan sont totalement oppposés mais ils ont chacun un style qui plait. J’apprécie qu’il ont chacun un rôle à jouer dans la vie de Syldia.

Au fil des pages, l’intrigue se met en place et les pièces du puzzle se rassemblent avec brio. Pas de temps mort, l’histoire se déroule avec fluidité avec pas mal de petits indices laissés par l’auteur. Au final, Stéphane a réussi à nous élaborer une super histoire bien organisée.

Ce 1er tome annonce une excellente série de fantaisie urbaine comme je les aime avec pas mal d’action. C’est toujours avec plaisir de découvrir une nouvelle histoire écrite par Stéphane Soutoul. Il arrive toujours à me bluffer ! Merci !  Maintenant que j'ai découvert les Anges de l'Apocalypse, je vais me jeter dessus pour lire la suite et cela tombe bien car Stéphane sera au SDL de Paris le 22 mars, une occasion  de faire dédicacer la suite  !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.