Aller au contenu principal

Anges Déchus - tome 1 "Convoitise" de J.R. Ward

Editions Milady 

Dans l’univers de La Confrérie de la dague noire… 7 péchés capitaux. 7 âmes à sauver. Le premier combat entre un rédempteur qui n’a plus la foi et un démon qui n’a rien à perdre vient de commencer. Jim Heron est capable du pire comme du meilleur. C’est la raison pour laquelle il a été choisi par les forces du bien et du mal afin de décider du destin de la Terre. Sa première mission : Vin diPietro, un entrepreneur obnubilé par l’appât du gain qui n’a jamais fait de place à l’amour dans sa vie jusqu’au jour où il rencontre Marie-Terese. Mais, entre eux se dresse un démon, bien décidé à collecter l’âme de Vin…

 

 

Avis de Poison :

L'auteur est bien connue en France pour sa série sur la Confrérie de la Dague Noire (chroniques sur le blog) passe maintenant au monde des anges. Néanmoins vous vous rendrez rapidement compte en lisant cette nouvelle série qu'elle n'a pas totalement réussir à s'affranchir de ces mâles plein de testostérone. En effet, il y a plusieurs petites allusions (le Révérend, Trez, les boîtes de nuits, le Commodore, Phury - qui n'est pas nommé) qui permettent au lecteur fan de ne pas se sentir totalement déconnecté.

 

Ce roman c'est de la romance...mais vraiment. En explorant l'univers des anges, l'auteur prenait un certain risque et finalement ne réussit pas à changer de genre. Le début est laborieux et on ne sait pas encore où l'auteur nous emmène. Mais je vous rassure, en trois chapitres c'est fait. On sait qui est de quel côté et comment finira l'histoire dans les grandes lignes.

 

Je n'ai pas réussi à adhérer à l'univers de l'auteur que je trouve moins attrayant que celui de la confrérie. Les personnages principaux sont ennuyeux ou alors me laissent indifférents ce qui fait que je ne réussi pas à m'intéresser à leurs vies.

Je trouve ça un peu dommage, mais bon tant pis. Je suis passée à côté, mais les amateurs de romance paranormale et surtout les fans de Ward trouveront leur compte en grande majorité dans cette histoire.

 

Juste un bon point pour la fin qui réussit à amener un peu de suspens et de questions chez le lecteur, sans toutefois aller jusqu'au point où je rêve de lire la suite.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.