Aller au contenu principal

Calendar Girl - Tome 11 "Novembre" d'Audrey Carlan

Editions Hugo Roman

Le mois de Thanksgiving ne va pas réserver que de bonnes choses à Mia.

Wes a survécu à l’enfer et ils se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production l’envoie à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres. Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, elle passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père.

 

Avis d'Edelweiss :

Audrey Carlan nous plonge dans un mois de novembre annonciateur de bonnes nouvelles et de changements, le tout dans un bel esprit de Noël.

C’est toujours agréable d’avoir des lectures approchant des fêtes de fin d’année sur ce même thème, celui du partage, de la famille, de la bonne humeur. Nous sommes gâtés avec cette petite lecture où nous découvrons Mia s’enrichir dans son travail face aux témoignages parfois poignants d’inconnus rencontrés au cours du tournage de son émission. Il faut avouer qu’avec cette période festive, vient la nostalgie mais aussi la joie et l’amour. L’auteure a décidé d’embellir les événements et cela fait du bien après les mois éprouvants que viennent de subir ses personnages. Avec beaucoup d’émotions dans son texte, des retrouvailles, du bonheur autour d’un repas, des annonces qui égayent et surtout Wes apaisé auprès de sa bien-aimée et plus amoureux que jamais, cette lecture est tout simplement plaisante et attendrissante.

J’ai vraiment apprécié la tournure de l’histoire qui, des mois précédents, était dans l’attente du fil conducteur qui amène au mois de décembre. Après les difficultés rencontrées dans son couple suite à l’enlèvement de Wes, l’évolution de Mia n’est pas moindre. Elle prend soin d’elle mais encore plus de son fiancé, autant dans sa vie privée que dans son nouveau travail qui la passionne et qu’elle partage finalement avec lui. Nous nous rendons compte qu’elle aime la vie, celle qu’elle mène, qu’elle la vie à fond, que des désirs s’insinuent rêveusement sur son avenir. Mia est gentille, aimante et pense encore aux autres avant de pensez à elle-même, bien que la vie commence à éloigner sa famille tout doucement, chacun trouvant son chemin pour se bâtir mais s’entrecroiser inévitablement. Audrey Carlan nous dépeint un lien de famille qui s’avère fort voire indestructible.

Ce mois de novembre en dit long sur le prochain qui approche à grand pas. Un final tant attendu pour ma part, avec une hâte non dissimulée.

(Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour cet envoi)

Plus d'infos : site d'Hugo Roman

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.