Aller au contenu principal

Interview de Laura Trompette

Solyane, notre chroniqueuse a rencontré Laura Trompette lors de la soirée organisée par les éditions Hugo Roman début avril à l'occasion de la sortie de son 1er tome de romance F/F.

 

 

Suite à cette rencontre, l'auteure a bien voulu répondre à quelques questions.

ABFA : Pourquoi avoir choisi de raconter une histoire F/F ?

Laura Trompette : J’avais envie de donner la parole à deux voix féminines intrinsèquement différentes et de parler du désir sans étiquette, du fait qu’il y a une tendance générationnelle selon laquelle on s’intéresse à une personne avant un sexe. Pour moi, il ne s’agit pas du tout d’un roman lesbien, mais plutôt de l’histoire d’une passion qui s’affranchit des codes et des carcans.

Crystal et Eléonore sont aux antipodes l’une de l’autre et elles vont se bousculer puis se bouleverser…

 

ABFA : Pourquoi avez-vous choisi d'écrire une trilogie ?

LT : J’ai été emportée par mes personnages. Si, en pleine écriture du tome 1, j’imaginais déjà une suite potentielle, c’est après l’avoir terminé que l’évidence est apparue : je ne pouvais pas quitter Crystal et Eléonore ainsi. Elles avaient encore beaucoup trop de choses à vivre ensemble… et séparément.

ABFA : Quelle est votre vision de l'univers F/ F, des romans M / M et des romans hétéro ?

LT : Je ne sais pas si j’ai une vision précise de chaque catégorie. J’ai tendance à refuser les étiquettes qu’on colle trop facilement. A titre personnel, si un livre me fait chavirer, ce sera pour la plume de l’auteur(e), ses personnages et son histoire. Je n’irai pas plus ou pas moins vers un roman qu’il soit F/F, H/H ou F/H.

La seule chose que je peux vous dire, c’est que je trouve un peu dommage que les romances hétéro répètent souvent le même scénario : un homme richissime qui va détourner une petite assistante / étudiante / subalterne.

 

ABFA :  Pourquoi avoir choisi des titres en anglais ? 

LT : C’est tout simplement venu en anglais. Je trouvais que cela sonnait bien, que ça correspondait à l’univers des trois tomes. Et puis, l’intrigue du tome 2 deux se déroule à New York…

ABFA :  Comment avez-vous créé vos personnages ? Pourquoi avoir choisi les surnoms de Barbie et Girafe ?

LT : Mes deux héroïnes sont nées en premier, presque avant l’histoire. Je voulais deux femmes diamétralement opposées dans leur quotidien, leurs choix et leurs physiques. La glace (Eléonore) et le feu (Crystal). Deux éléments que rien n’est censé rapprocher, et pourtant… C’est de la construction de ces personnages qu’a ensuite naturellement découlé l’histoire.

Quant aux surnoms, c’est une manie que j’ai aussi dans la vie, notamment avec mes proches. Je trouvais que pour la grande brune, toujours perchée sur talons, la Girafe collait bien. Et pour la blonde, très soignée, au regard de biche, Barbie semblait approprié.

 

ABFA :  Pourquoi le milieu de la mode ? Avez-vous des affinités avec cet univers ?

LT : Au-delà de ma passion pour les chaussures et les sacs à main, je ne suis pas une fashion victim même si j’aime remplir régulièrement mon dressing.

L’univers de la mode est surtout un cadre qui me paraissait idoine pour parler de création, de compétition entre femmes, de guerres de bureau, de courage dans l’adversité et d’une passion naissante.


ABFA : Quelles sont vos impressions sur cette première publication ? Avez-vous eu des retours du public ?

LT : C’est un peu tôt pour vous répondre. Je lis de tout sur la toile, des chroniques dithyrambiques et des avis plus mitigés. Je pense surtout qu’il ne faut pas s’arrêter au fait qu’il s’agit d’une histoire de femme, entre femmes… Pour moi, comme pour d’autres, lecteurs/lectrices, c’est bien plus que ça.  Je crois que l’on peut s’attacher aux personnages - ou les détester - que l’on soit hétéro, bi, gay ou bien lesbienne…

ABFA : Quels sont vos personnages préférés (livre / film / série)?

LT : Concernant les livres et les films, c’est vraiment difficile de choisir.

Pour les séries, je dirais que les personnages qui m’ont le plus marquée sont Hank Moody dans Californication, Carrie et Samantha dans Sex and the City, Tyrion Lannister et Daenerys Targaryen dans Game of Thrones, Olivia Pope dans Scandal, Christian Troy dans Nip Tuck et Harvey Specter dans Suits. Mais j’en oublie sûrement.

 

ABFA :  Si vous aviez le choix, quel personnage réel ou de fiction aimeriez-vous incarner?

LT : J’aurais bien aimé passer quelques semaines dans la peau de Françoise Sagan qui me fascine depuis longtemps.

 

ABFA : Quel serait votre idéal (masculin ou féminin)?

LT : Si la question ne porte que sur un aspect physique…

Masculin : Hum, un mélange de Jason Momoa aka Khal Drogo (Game of Thrones) et d’Eric Dane aka Mark Sloan (Grey’s Anatomy)

Féminin : Beyoncé et Shay Mitchell.

 

ABFA : Avez-vous d'autres projets dont vous souhaitez nous parler ?

LT : Finir la série Ladies, écrire d’autres romans et romances, des chansons et un jour j’espère, du théâtre !

 

Merci à Laura pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et à Hugo Roman pour nous avoir permis de réaliser cette interview.

Editions Hugo Roman

Éléonore, jolie blonde élégante et mère de famille de 33 ans, est directrice artistique du groupe de luxe Modus à Paris. De nature douce, ancien peintre, elle a cependant appris à s’adapter à la jungle du monde de la mode.

 

Crystal, 26 ans, est une grande brune incendiaire qui vit en colocation avec son chat caractériel et s’adonne depuis longtemps à un hédonisme sans étiquette sexuelle. Ambitieuse, elle débarque chez Modus avec l’idée secrète de développer la collection de chaussures qu’elle dessine et peaufine depuis longtemps avec son meilleur ami Lorenzo.

 

Leur rencontre bouleverse leurs vies.

 

Dès le début, une complicité se noue. Teintée d’ambiguïtés pour Crystal, auxquelles Eléonore se découvre étrangement sensible. Commence un intense jeu de séduction entre elles, dont l’issue semble incertaine. Entre le lancement du parfum Ladies’ Taste au cours d’une soirée grandiose, les mesquineries et les coups bas dans les couloirs de Modus, chacune apprendra à quel point la passion peut parfois s’affranchir de tout.

Retrouvez l'avis de Solyane : ICI

 

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.