Aller au contenu principal

On y était : AVP de Nos étoiles contraires

Date de sortie : 20 août 2014 (2h5min)

Réalisé par Josh Boone

Avec Shailene Woodley, Ansel Elgort, Nat Wolff ...

Genre : Romance , Drame

Nationalité  : Américain

 

Synopsis :

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer.

 

 

Nous avons eu la chance de pouvoir assister à l'avant-première du film Nos étoiles contraires, adapté du roman de John Green.

L'AVP s'est tenue au Grand Rex le 7 juillet dernier, en présence de la talentueuse Birdy qui nous a interprété à cette occasion 2 titres de la BO de nos étoiles contraires.

 

 

 

Edelweiss, Arcantane et Poison

Edelweiss nous livre son avis sur ce film qui sortira officellement en France le 20 aôut prochain.

 

Avis d'Edelweiss : Avant de voir l’avant première du film, j’ai tout de même lu le livre un peu plus tôt.

Un livre marquant. Une histoire bouleversante mêlée d’humour et de souffrance racontant la vie d’une enfant atteinte du cancer depuis l’âge de 13 ans. Hazel Grace exprime clairement sa manière de percevoir le monde et les gens qui l’entourent face à sa maladie. La rencontre inattendue avec Augustus va chambouler ses habitudes. Gus représente certainement la rencontre la plus poignante et émouvante qu’elle fera et d’où un amour sincère naîtra.

 

Le film est particulièrement bien tournée, la bande son est juste fantastique et émouvante placée au bon moment, les frissons nous parcours le corps (on remercie la jeune Bridy pour son interprétation remarquable le 7 juillet au grand Rex).

Hazel, nous dévoile ses pensées comme dans le livre, un véritable atout pour comprendre ce qu’elle ressent à l’encontre de ses parents et de ses amis qui ont une place importante dans le livre. Les acteurs qui interprètent Hazel (Shailene Woodley) et Augustus (Ansel Elgort) ont un très bon jeu. D’ailleurs nous pouvions les retrouver également à l’affiche de « Divergente » quelques mois plus tôt… une entente et une complicité qui est un privilège dans ce film.

Le style narratif de l’écrivain John Green, est bien repris, en particulier les notes d’humour, à savoir que nos personnages principaux ont tendance à voir le bon côté de leurs maladies comme le mauvais avec intelligence, connaissance, simplicité et hilarité.  

Le spectateur peut réellement apprécier ce film même s’il n’a pas lu le livre. Ce film est certes dramatique avec une touche de romance mais qu’elle histoire d’amour n’a pas sa pointe de tristesse ?

Forcément, il manque des passages en 2h00 de film, pas forcement primordiales pour la suite des événements, mais j’ai aimé qu’on ait une touche voire une image dans le film représentant certains de ses passages manquants sans plus d’explications… en bref, ceux qui ont lu le livre le devine clairement (comme l’histoire de la vieille balançoire par exemple).

Attention, vers la fin du film et grâce à nos adorables acteurs, des larmes peuvent être versées…

Un film attendrissant et touchant retraçant la dure réalité de la vie des personnes atteintes du cancer.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.