Aller au contenu principal

Sur le blog de Laurell : More in Love Than When We Started

Traduction rapide de Poison et d'Eldi sur l'article de Laurell sur son blog concernant la série Anita Blake.

 

Je me suis promis à moi-même que j’écrirais quelque chose de différent après avoir terminé le dernier Anita Blake Dead Ice, qui sort le 9 juin, dans environ 1 mois. J’ai donc écrit une courte nouvelle qui a lieu dans un nouveau monde avec de tous nouveaux personnages. C’était merveilleux, exaltant et étonnamment fatiguant. J’avais oublié à quel point cela peut être fatiguant de se tracer un chemin travers une toute nouvelle création. Cela m’a fait hésiter à écrire la nouvelle que je pensais faire par la suite car c’est aussi un monde nouveau avec de nouveaux personnages principaux, un nouveau système de magie et tout ce qui en découle. L’histoire que j’ai tout juste terminer m’a faite réfléchir, c’est pourquoi j’ai décider d’écrire un nouvel Anita Blake, mais lequel ?

J'ai écrit une liste des intrigues pour Anita auxquelles je pense depuis un moment. Quand j'en suis arrivée à "Q" je me suis arrêtée (jeu de mot avec l'alphabet). J'avais d'autres idées à coucher sur le papier, mais dix-sept me semblaient offrir un choix assez vaste dans lequel piocher.
Depuis le début, Anita a un grand choix d'intrigues pour de nouveaux romans ; je pense que j'ai commencé avec treize complots. Quand j'ai écris la liste initiale je ne savais pas que j'aurai l'opportunité de tous les exploiter. Le fait que mon contrat initial pour Anita avec Penquin/Putnam (aujourd'hui Penguin Random House) étaient pour trois romans m'avais transporté, parce que je savais qu'il y en aurait au moins ceux là dans ma série. Mon premier roman, Nightseer, devait à l'origine faire parti d'un groupe de quatre mais mon premier éditeur, ROC, n'en a finalement publié qu'un. Comme ce roman ne s'est pas bien vendu, comme la plupart des premiers romans, ils n'étaient plus intéressés à l'idée de me voir continuer la série. Trois livres étaient donc à luxe après ça.

Mais alors, pourquoi faire une liste d'intrigues futures si je n'étais même pas sûre de pouvoir un jour les écrire ? Je n'en suis pas sûre, mais les idées viennent à moi et j'ai appris il y a des années à écrire toutes mes idées. Vous pensez que vous allez vous en souvenir, après tout elles sont géniales, mais ce n'est pas vrai. Posez les sur le papier, toutes, ainsi vous ne les perdrez pas. C'est peut-être pour cela que je fais cela, et cela aurait du sens, mais retrospectivement cela me semble terriblement optimiste.

Actuellement, j'ai utilisé les 13 idées d'origines que j'avais écris, excepté une ou deux. Ces intrigues ont été écartées en raison de l'évolution des personnage, des règles logiques du monde d'Anita ou mon propre système magique.
Le temps que j'arrive à la fin de cette liste je savais que certaines créatures de légende n'existaient pas dans le monde d'Anita, donc certaines idées ont été éliminées facilement.

Et pourtant, me voilà avec 17 nouvelles trames, et plus encore que je pourrais lister. Certaines sont particulièrement fascinantes. Par exemple, le retour d'Olaf. C'est peu, mais c'est deux mots suffisent à me faire imaginer ce que le tueur en série préféré de mes fans fera la prochaine fois qu'il sera sur le devant de la scène. Il y a le Livre Anglais, qui se déroule en Angleterre ; le Livre Irlandais, qui se déroule en Irlande où attend la maîtresse de Damian ; le livre de Nathaniel, qui sera une intrigue longue et complexe; l'histoire de Jean-Claude, mais il y a tellement de manière de l'agencer que je n'ai meêm pas commencer à en écrire le fil rouge ; le livre de Nicky, où il rentrera chez lui pour l'audition de liberté conditionnelle de sa mère et où il demandera à Anita de l'accompagner ; le Nouveau Mexique et le mariage d'Edward, où il remontera enfin l'allée ; la première chasse de Peter, trois petits mots avec un tel potentiel de douleur et de possibilités ; et tellement d'autres idées et de personnages qui veulent que leur histoire soit racontée. Je sais que d'autres écrivains ont du mal à trouver des idées, même des romanciers qui ont leur propres série à succès et qui ont cessé d'aimer leur(s) personnage(s) phare(e). Je constate souvent qu'une idée mène à une autre et que la fin d'un livre me donne des idées pour de nouveaux romans. Je ressens pour Anita - et les gens de sa vie et de son monde - la même chose que ce que je ressens pour mon propre mariage : encore plus amoureuse qu'au début.

 

Source : blog de LKH

Peut-être des idées supplémentaires ?

Quid de la famille Blake (père, belle-mère, etc ?

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>

Plus d'informations sur les options de formatage

Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.