Aller au contenu principal

Tu n'étais pas là de Mary Torjussen

Editions Hauteville

Leur plan était presque parfait…

Ruby est malheureuse en couple. Cela fait des années que Tom saisit la moindre occasion pour la dénigrer, mais chaque fois qu’elle essaie de le quitter, il trouve les arguments pour l’en dissuader. Quand elle rencontre son nouveau patron, Harry, c’est le coup de foudre. Ensemble, ils se sentent revivre. Aussi décident-ils de quitter leur conjoint respectif pour prendre un nouveau départ. Ils se donnent rendez-vous dans un hôtel qu’ils connaissent bien tous les deux : c’est là qu’ils ont passé clandestinement leurs premières nuits. Mais le jour J, Ruby attend Harry jusqu’à la nuit tombée, en vain. Il a mystérieusement disparu et ne donne plus signe de vie. Du jour au lendemain, la vie de Ruby devient un enfer. Qui s’acharne sur elle ? Une trahison peut en cacher une autre…

 

Avis de Christy :

J’ai été immédiatement intriguée par le résumé de “Tu n’étais pas là”, d’autant plus que je connaissais déjà la plume de l’auteure, Mary Torjussen, avec son roman “ Ne me quitte pas” que j’avais lu en 2019. Une plume dont j’avais gardé un très bon souvenir.

Nous faisons connaissance de Ruby, une jeune femme qui est mariée depuis quelques années avec Tom. Mais Ruby est malheureuse. Il semble que Tom saisisse la moindre occasion pour la dénigrer, la rabaisser. Leur relation n’est plus au beau fixe depuis quelque temps.

Lorsque notre héroïne rencontre Harry, son nouveau patron, elle est sous le charme. Ils vivent une belle histoire, tant, et si bien, qu’ils décident d’emménager ensemble.

Le jour J, Ruby quitte enfin Tom et se rend dans la chambre d'hôtel où elle avait rendez-vous avec Harry.

Mais les heures passent et ce dernier n’arrive pas. Il ne donne plus aucun signe de vie à Ruby. Que s’est-il passé?

Comme je connaissais déjà la plume de l’auteure, je savais que cette lecture n’allait pas être de tout repos. Effectivement, ce fut encore le cas avec “Tu n’étais pas là”.

On s’attache tout de suite à Ruby, cette jeune femme que l’ont sent à la fois perdue dans son couple avec Tom, mais aussi follement amoureuse d’Harry avec qui elle espère vivre une belle histoire et tourner la page.

Pour la première fois depuis longtemps, on la sent libérée d’un immense poids. Son mariage avec Tom n’était vraiment pas de tout repos.

Ruby souffrait beaucoup, se sentant critiquée pour tout, surveillée tout le temps dans ses moindres faits et gestes mais aussi dans ses paroles. Il était temps de mettre fin à cette histoire.

Lorsqu’elle prend la décision de quitter Tom, elle sait que sa vie va prendre un tournant décisif.

Pourtant, tout va basculer alors qu’Harry ne se montre pas à leur rendez-vous. Ruby va alors en subir les conséquences.

Si elle est d’abord perdue et ne comprend pas un tel silence de la part de son nouvel amoureux, Ruby va devoir poursuivre son travail de reconstruction. Elle, qui pensait avoir l’aide d’Harry, devra se débrouiller toute seule. Pourquoi Harry ne l’a-t-elle pas prévenu? Que s’est-il passé? Où est-il?

Mais c’est aussi le début des ennuis. Certaines choses vont lui arriver et vont la perturber.

On sent que Ruby vacille. Elle a des doutes, elle a peur… A-t-elle pris la bonne décision? Qui semble lui en vouloir?

Je ne vais pas vous en raconter plus car il faut que votre lecture soit une surprise totale comme cela été le cas pour mo

Je dois vous avouer que j’ai été entièrement captivée par ce roman. Je me demandais ce qu’il allait se passer ensuite. La plume de l’auteure est totalement addictive et nous avons envie de soutenir Ruby, de l’aider dans ses interrogations, quand cela ne va pas bien.

Son questionnement est particulièrement bien travaillé. On se sent aux côtés de Ruby. Nous éprouvons les mêmes émotions et sentiments qu’elle.

Alors que le suspense est à son comble, l’auteure réussit à nous surprendre en nous dévoilant le point de vue d’un autre personnage. Le récit prend alors une autre ampleur. Nous prenons conscience de certaines choses, des liens entre tout le monde.

Nous avons les sentiments et les émotions de tout le monde. Cela nous aide à les comprendre et à les connaître.

L’auteure nous offre un récit sans temps mort. On a le souffle coupé à de nombreuses reprises. Les rebondissements arrivent fréquemment et rythment le roman. Il m’a été impossible de poser le livre avant la fin de ma lecture. Je me demandais constamment ce qu’il allait ensuite se passer.

En bref, “Tu n’étais pas là” est un thriller au style efficace qui nous emmène dans la psychologie des personnages d’une main de maître. J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a tenu en haleine d’un bout à l’autre!

Une très belle découverte!

Plus d'infos : Hauteville

Holly Boldt- Tome 1 "Une sorcière aux commandes" de Danielle Garrett

Editions Alter Real

Envie de vacances ? Découvrez Beechwood Harbor, une station balnéaire pas comme les autres.

Je suis une sorcière et j’ai un problème. Bon, d'accord, pas « un » problème. « Des » problèmes. Des tas de problèmes.

À la suite d'un léger malentendu avec les forces de l'ordre magiques, on m’a expulsée de Seattle Haven, la communauté secrète des êtres surnaturels et mise en probation dans une petite ville balnéaire. Au prochain écart, je serai bannie pour toujours du monde magique.
Injuste, non ?

Je suis bien d’accord, c’est galère. Surtout que vivre parmi les humains, c’est pas mon truc. Alors quand on me demande de choisir entre purger ma peine en prison ou vivre dans une maison hantée, devinez ce que je choisis ? La maison hantée, bien sûr !

Et à ma grande surprise, ce n’est pas si mal : j’ai trouvé un job dans le café du coin et j’ai même réussi à me faire des amis. Incroyable, non ? Mais mon patron est retrouvé mort dans une ruelle et une de mes amies est accusée à tort. Bon, pas d’autre option : il faut que je m’en mêle, quitte à risquer de révéler ma vraie nature et de froisser la communauté des êtres surnaturels.

Comme si ce n’était pas suffisant, je dois aussi gérer une logeuse fantôme capricieuse et mes colocs : une vampire un tantinet irascible et un loup garou beaucoup trop sexy.
Finalement, j’aurais peut-être mieux fait de choisir la prison...

Une sorcière aux commandes est le premier tome de la série Holly Boldt, un cozy mystery paranormal drôle et haletant que les fans d'Amanda M. Lee, Kristen Painter et Angie Fox apprécieront.

 

Avis d’Arcantane :

Cette lecture fait partie d’un Blog Tour organisé par Between dreams and reality à l’occasion de la sortie du premier tome de la série Holly Boldt chez les Editions Alter Real.

Nous faisons la connaissance d’Holly Boldt, une jeune sorcière. A la suite de son bannissement du monde des sorciers pour une obscure raison, la jeune femme s’est réfugiée dans une petite ville Beechwood Harbor où elle doit faire profil bas que ce soit chez les humaines ou chez les surnaturels. Le manoir où elle vit, abrite d’autres surnaturels tels qu’un Métamorphe, une vampire, un fantôme et un personnage mystérieux.

Holly est Barista dans le café de cette petite bourgade. Mais lorsque sa patronne est assassinée et que les soupçons se braquent sur sa meilleure amie, la jeune sorcière décide de mener son enquête pour résoudre cette affaire et innocenter son amie.

Elle peut compter sur Nick, un nouvel arrivant qui est détective privé mais aussi sur son séduisant colocataire Adam, le Métamorphe qui vont l’aider dans son enquête…

C’est une lecture sympathique que je nommerai « mignonne » pour ma part et qui se lit assez rapidement. J’ai passé un bon moment mais n’ai pas eu un effet « waouh ». L’histoire est chouette, l’héroïne est attachante avec son familier chat mais cela manque cruellement de rebondissements et d’actions. Même si cela est bien écrit, il n’y a rien de transcendent.

Ce premier tome ressemble plus à une mise en bouche pour préparer la série et nous faire découvrir l’univers de l’héroïne.

L’auteure nous laisse supposer à un possible triangle amoureux mais rien n’est moins sûr, cela reste à voir pour la suite et l'arrivée d'une nouvelle colocataire à la fin risque d'être assez intéressante pour la jeune sorcière.

Bref, si vous avez envie de vous changer les idées sans vous prendre la tête entre deux lectures, ce livre est idéal.

Plus d’infos : Alter Real

Dark Protectors - Tome 8 "Ronan" de Rebecca Zanetti

Editions Milady

Chaque guerrier a son âme soeur.

Ronan s’est sacrifié pour détruire le mal ultime. Il aurait dû mourir… et non réapparaître des siècles plus tard dans un monde moderne où les vampires taisent leur existence, où la menace posée par l’ennemi est plus réelle que jamais, et surtout, où la femme qui hante ses rêves depuis toujours détient un pouvoir dont elle ignore tout. Faith est une femme de science, pourtant sa rencontre avec un vampire en chair et en os met toutes ses théories à l’épreuve. Car Ronan est dévoré par une faim qu’elle seule peut assouvir – à condition qu’ils survivent au mal qui les traque…

 

 

Avis de Christy :

J’avais beaucoup aimé les tomes précédents de la série “Dark Protectors”. Un cycle s’est terminé avec le tome 7 et j’attendais donc le tome consacré à Ronan avec beaucoup d’impatience et un peu d’appréhensions.

Dans ce tome 8, nous faisons donc plus ample connaissance avec Ronan Kayrs. Depuis plus de 1000 ans, suite à un rituel effectué pour protéger les vampires, il était coincé dans une autre dimension. Mais il débarque un jour dans notre réalité.

Un monde où personne ne connaît l’existence des vampires et où une nouvelle menace semble croître.

Ronan est hanté par le visage d’une femme qui ne croit pas du tout en son existence.

Faith, quant à elle, prend soin de sa sœur, plongée dans le coma depuis quelques années. Faith est médecin et a du mal à croire en l'existence des vampires et autres créatures. Sa rencontre avec Ronan va changer sa vie.

Comme je l’ai dis plus haut, j’avais quelques doutes sur la poursuite de la série avec ce tome 8. J’avais peur que l’auteure, Rebecca Zanetti, ne réussisse pas à me surprendre. À la fin de la lecture de ce tome 8, je dois vous avouer qu’elle reprend ici, avec ce second cycle, certains éléments que nous connaissons déjà pour les avoir lus dans les tomes précédents. Nous ne sommes donc pas perdus dans l’univers ou les codes, mais il manque un peu de surprise de ce point de vue-là.

Cependant, l’intrigue de “Ronan” a réussi à maintenir notre intérêt grâce à l’apparition de nouveaux personnages, de nouveaux enjeux et de nouveaux méchants.

Nous avons également la présence de Logan et de Garrett, vu précédemment. Ils ont grandi, l’action se déroulant quelques années plus tard. Ils vont avoir une plus grande importance ici.

L’action est omniprésente. Les rebondissements arrivent régulièrement, chapitre après chapitre et il nous est très difficile de laisser notre lecture.

La plume fluide de l’auteure nous fait dévorer le roman en peu de temps.

J’ai beaucoup aimé les premiers chapitres, remplis d’humour, où Ronan se rend compte qu’il se trouve dans notre monde moderne. On rit devant les facéties de ses découvertes. Je pense notamment à son dialogue avec Siri…

Ronan est un personnage qui ne se laisse pas abattre. Il sait qu’il peut compter sur l’aide de ses frères avec qui il est très lié. C’est un vampire très protecteur à l’égard de Faith. Il pense constamment à son bien-être et cherche à la faire rentrer dans son univers même si elle n’y croit pas du tout. Il peut avoir des manières un peu brusques pour obtenir ce qu’il veut.

Faith est également un personnage des plus attachants. Elle est très impliquée dans son travail. Il n’y a que ça dans sa vie. D’autant plus que sa sœur, Grace, sa seule famille, est plongée dans le coma depuis son agression. Faith fait tout pour trouver une solution pour retrouver sa sœur, quitte à prendre de nombreux risques.

L’interaction entre Faith et Ronan est passionnante à suivre. C’est le choc entre deux personnalités et deux mondes différents. Pourtant, ils vont finir par se rapprocher, notamment quand Faith va se rendre compte que le monde qu’elle connaissait est bien plus complexe qu’elle ne le pensait.

L’intrigue et le fil rouge de ce second cycle est aussi très intéressant. Nous avons une autre perspective sur les méchants et même parfois quelques doutes. Il me tarde de savoir ce que l’auteure nous réserve prochainement.

En bref, ce nouveau roman devrait plaire aux lecteurs qui suivent la série depuis le début, même si l’auteure reprend certains éléments vus précédemment.

Le tome 9 sera consacré au personnage de Logan.

Plus d'infos : Milady

One last stop de Casey McQuiston

Editions Lumen

Le dernier arrêt ? Non, c'est là que tout commence...Après My Dear F***ing Prince, découvrez la nouvelle comédie romantique de Casey McQuiston !
À vingt-trois ans, August s'installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d'un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu'elle découvre peu à peu.
Et si ce n'était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d'une certaine Jane qui n'hésite pas à la sortir d'un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu'elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n'est pas ce qu'elle prétend... Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d'argent, le visage de Jane illumine une photo prise... dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?
Après le succès phénomène de My Dear F***ing Prince, découvrez le nouveau roman né de l'imagination de Casey McQuiston ! L'impossible devient possible dans cette histoire belle et émouvante, pleine de cœur et de dialogues étincelants, où se niche une énigme qui fait écho au mystère même de la ville de New York...

 

Avis de Syb :

August emménage en colocation à New York, loin de sa mère. Cette dernière a, pendant toute sa vie, utilisé sa fille comme assistante dans la recherche de son frère disparu. Désormais c’est du passé puisqu’August tourne la page pour commencer ses études. Elle rencontre ses colocataires, un trio déjà vivace avec un tatoueur silencieux, une sculptrice extravertie et un médium, rien que ça. Elle va et vient entre l’université et l’appartement par la ligne Q du métro où elle rencontre une fille magnifique. C’est le coup de foudre. Mais plus elle apprend à la connaître, plus elle se rend compte que quelque chose cloche. Elle va alors déterrer les talents d’inspectrice qu’elle a acquis au cours de ses années à assister sa mère dans ses enquêtes pour révéler le mystère de la fille de la ligne Q, Jane. Celle-ci semble être toujours dans la même ligne au même moment qu’August. C’est du moins ce que se dit cette dernière jusqu’à ce que la photo de Jane qui trône fièrement dans le restaurant où elle travaille complique grandement les choses : elle date des années 1970.

One last stop est un roman mêlant science fiction et histoire d’amour avec une intrigue basée sur les sauts temporels. Dans un décors de métro qui en devient douillet, on suit des personnages atypiques dans leur quête de réponses. D’ailleurs, ceux-ci sont plus qu’intéressant : il n’y en a pas deux qui se ressemblent. J’ai particulièrement aimé le personnage de Niko, le médium.

Ce fut un roman très divertissant malgré les migraines qu’il m’a donné avec tous ses retournements de situation et ses sauts temporels que j’ai arrêté d’essayer de comprendre. La communauté LGBT+ est fort bien représentée et de façon fidèle tout en montrant aussi les grandes difficultés qu’elle a dû enduré par le passé à travers le personnage de Jane.

Chaque petite histoire était intéressante mais malheureusement j’ai trouvé qu’elles auraient pu être mises encore plus en avant, notamment l’histoire de l’oncle disparu d’August. Je pense que ça aurait pu être fait si seulement le milieu du roman ne s’attardait pas autant sur le dénouement de l’histoire d’amour entre Jane et August. Je trouve que l’on se lasse vite vers le milieu mais une fois que l’intrigue reprend de la vitesse, on est vite emportés.

Tout compte fait, je recommande vivement cette romance !

Plus d'infos : Lumen

La Neuvième maison - Tome 1 de Leigh Bardugo

Editions J'ai Lu

Alors qu'elle se remet de ses blessures à la suite d'un massacre inexpliqué, Alex Stern se voit proposer d'intégrer l'université Yale au sein de la Maison Léthé. Cette société secrète a pour mission de contrôler l'usage de la magie au sein des huit autres maisons que compte la prestigieuse institution. La jeune femme doit cette position enviable quoique dangereuse à un talent très particulier : elle est capable de voir les fantômes. Mais un soir, elle est témoin d'un meurtre d'une violence rare. Son enquête la confrontera à des forces qui défient l'imagination...

 

 

Avis d'Arcantane :

J’avais été très intriguée par ce roman publié en grand format aux Editions De Saxus mais je n’avais pas eu l’occasion de le lire. Lorsque les Editions J’ai Lu l’ont sorti en poche, j’ai eu envie de sauter sur l’occasion pour le découvrir surtout que j’aime beaucoup cette couverture qui est magnifique, simple mais classe.

Au final, je ressors de cette lecture très mitigée.

Il faut dire que j’ai mis plus de 2 semaines à finir ce roman. Les premières deux cents pages ont été très compliquées pour moi. Peut-être n’était-ce pas le bon moment pour lire ce roman. J’ai eu beaucoup du mal à rentrer dans l’histoire. L’auteure nous présente les 9 maisons durant la moitié de l’histoire. Il faut bien suivre car il y a de nombreux détails mais j’avais plus l’impression de m’ennuyer dans cette lecture même si cela a de l’importance dans l’univers afin de comprendre tous les enjeux. Pour ma part, c'était trop long.

Par ailleurs, le fait aussi que l’auteure passe du passé au présent à chaque chapitre m’a beaucoup perturbé car j’avais du mal à me situer dans l’histoire. Il ne se passe pas grand-chose dans cette « première partie » entre Alex et son mentor Darlington.

Je dois vous avouer que j’ai même failli arrêter cette lecture. Fallait-il que je stoppe ou que je continue un peu ? Telle est la question !

Passé la description des maisons et de l’univers, on rentre enfin de l’intrigue et l’on suit l’enquête de l’héroïne Alex Stern à résoudre un meurtre qui d’un premier œil paraît banal mais qui pourrait impacter l’avenir des Maisons.

Et à partir de là, je me suis plongée dans cette histoire. J’ai aimé découvrir le personnage d’Alex Stern, son passé, ses blessures et ce qui la rend aussi unique auprès du Léthé, la 9ème Maison.

C’est un personnage solitaire qui a du mal à faire confiance. Ses pouvoirs l’ont isolée d’une vie normale et elle en a beaucoup souffert. L’arrivée à l’université de Yale est pour elle une seconde chance de reprendre sa vie en main et d’oublier son passé. Même si elle doit passer pour une étudiante sans histoire, elle apprend alors son rôle de Dante qui est de protéger les autres maisons lors de leurs pronostications et d’éloigner les Gris (fantômes) qui pourraient intervenir. Elle apprend grâce à son mentor Darlington qui lui apprend les ficelles du métier et lui fait découvrir un monde totalement caché rempli de magie et de pouvoirs. Alex doit malheureusement se débrouiller toute seule suite à sa disparition et enquêter sur cette affaire qui s’avère plus compliquée et qui désigne certaines Maisons.

Petit à petit, l’intrigue se dévoile, Alex est prise pour cible et doit se trouver des alliés sans la présence de Darlington qui ne peut malheureusement plus l’aider et la conseiller.

Elle se trouve une alliée étonnante avec Dawes qui avec sa connaissance l’aide à rester en vie et de l’inspecteur Turner qui l’aide dans cette enquête de meurtre.

C’est un roman assez étrange rempli de la magie, de noirceur, d’espoir. L'intrigue est très bien et je ne m'attendais pas à cette fin.

Ce roman plaira à un certain lectorat mais je ne suis pas sûre de continuer la suite (NB: la neuvième maison est une trilogie) au vu de ma difficulté à rentrer dans cet univers.

Plus d'infos : J'ai Lu

Syndiquer le contenu