Aller au contenu principal

Hadès – tome 1 « A Game of Fate » de Scarlett St Clair

Editions Hugo Roman

Redécouvrez le monde fantastique des dieux et des mortels, à travers le regard d’Hadès.

Hadès, le dieu des Enfers, est connu pour sa règle inflexible, ses luxueuses boîtes de nuit et ses marchandages impossibles. Habitué à tout contrôler, il n’est pas préparé à découvrir que les Parques ont choisi Perséphone, déesse du Printemps, pour être sa future épouse et reine.

Malgré son attirance pour le dieu, Perséphone, une ambitieuse étudiante en journalisme, est déterminée à dénoncer Hadès pour ses méthodes cruelles et impitoyables. Elle le défie à chaque instant, alors même que l’attraction entre eux explose. Hadès se retrouve face à l’impossible : prouver que sa future épouse a tort. Malgré ses efforts, certaines forces souhaitent les séparer et Hadès se rend compte qu’il est prêt à tout pour son amour interdit, même à défier le destin.

 

Avis d’Arcantane :

Si vous avez aimé la trilogie Hadès et Perséphone, vous allez adorer celle sur Hadès. L’auteure nous propose cette fois-ci la même histoire mais du point de vue du personnage masculin : Hadès. 

Ce premier tome fait référence au premier tome d’Hadès et Perséphone. On ne sera donc pas dépaysé. Il est vrai qu’au cours de la première trilogie, nous n’avions que le point de vue de Perséphone. Le personnage d’Hadès nous semblait donc mystérieux, solitaire et renfermé. Avoir le point de vue du Dieu des Enfers n’était pas chose facile mais cela permet aussi au lecteur de voir autrement ce personnage de le trouver plus « humain ».

On le croit insensible en tant que Dieu et il ne cherche pas à le démontrer et pourtant derrière ce masque se cache un personnage qui a envie d’être aimé et d’aimer. Lui qui est le Maître, n’a pas l’habitude d’avoir ses opinions remises en question. Et l’arrivée de la jeune déesse dans sa vie est un souffle de renouveau. Il se sent vivre et fera toute la jeune femme.

Ce n’est pas chose facile d’écrire la même histoire mais d’un autre point de vue car il faut bien suivre la chronologie des évènements. Ici on se retrouve facilement même si on suit de nouveaux évènements sachant qu’Hadès n’est pas toujours avec Perséphone. On comprend donc mieux son rôle, ses passions et son côté protecteur mais aussi ses actes. Il est vrai qu’il n’a pas l’habitude de devoir expliquer ses actions et doit s’adapter avec cette nouvelle femme dans sa vie et fait tout pour la protéger (chose qu’elle ne voit pas forcément).

Contrairement à la première trilogie, je m’attendais bien sûr à plus de scènes et ses interactions avec les autres dieux mais aussi sur son travail du Dieu des Enfers. Rôle qu’il prend très au sérieux. Et je n'ai pas été déçue. J’ai encore plus apprécié le personnage d’Hécate mais aussi d’Hermès (qui m’a fait beaucoup rire). Grâce à Hadès, on a une meilleur vision des dieux.

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de Scarlett St Clair C’est toujours aussi addictif, hot et sensuel. Les pages défilent naturellement et on ne s’ennuie pas une seconde dans ce premier tome sur Hadès.

J’ai vraiment hâte de lire la suite ! Même si on connaît déjà l’histoire entre les deux personnages principaux.  C’est toujours intéressant d’avoir un autre point de vue dans les évènements qui vont se dérouler.

Plus d’infos : Hugo New Roman

Les Exilées de Troie - Tome 2 de Pat Barker

Editions J'ai Lu

Troie est tombée. Les Grecs ont remporté leur guerre. Ils peuvent rentrer chez eux couverts de gloire et de trophées. Mais les dieux, offensés par ces années de sanglants combats, en ont décidé autrement. Les vents contraires se lèvent, retenant les navires dans l'ombre de la cité détruite. Pour Briséis, la reine déchue qui porte à présent l'enfant d'Achille, et pour toutes les Troyennes, une longue attente s'annonce, mais peut-être aussi la chance, au cœur de cette guerre d'hommes, de changer le cours de l'histoire... Après Le silence des vaincues, Pat Barker poursuit sa réécriture du plus grand mythe fondateur de notre littérature, dans un récit qui laisse enfin entendre la voix des femmes.

 

 

 

Avis de Poison :

Voici la suite du Silence des Vaincues qui nous contait, à travers les yeux de Briséis, la guerre de Troie. On se plaçait alors dans le camp des grecs et nous suivions principalement l’épopée d’Achille jusqu’à sa chute.

Ici non reprenons quelques temps après et l’ouvrage débute sur la ruse d’Ulysse, le fameux « Cheval de Troie » qui a mené à la perte de la Cité. Nous suivons toujours Briséis en tant que narratrice principale, même si nous avons de (très) brèves incursions chez d’autres personnages (comme Calchas ou Pyrrhus). Après la mort d’Achille, enceinte et esclave, la troyenne a été offerte en mariage à l’un des meilleurs amis d’Achille afin qu’il prenne soin d’elle et du bébé à naître après sa disparition.

Briséis dispose donc d’un statut assez spécial dans ce camp. Les grecs sont bloqués au pied de Troie car la météo les empêche de monter à bord de leur navire. Malgré la victoire, l’ambiance est tendue. Briséis est une femme (inférieure et invisible donc pour ces hommes) mais également troyenne. Après la mort d’Achille, elle a à nouveau échappé à l’esclavage de par son « mariage » avec un Myrmidon. Elle essaye d’aider les troyennes, devenues esclaves, à se faire à la vie au camp et à les aider au mieux de ses maigres capacités.

Mais on va surtout suivre l’ambiance dans le camp durant ces longues semaines où les grecs sont bloqués sans pouvoir enfin rentrer chez eux. Tensions, affrontement, mais également agendas politiques se bousculent.

J’ai trouvé ce second tome un peu en dessous du premier. On a moins d’événements à suivre car on est dans une période un peu intermédiaire où rien ne se passe. Si j’ai apprécié découvrir un peu Hécube, Andromaque ou encore Cassandre, j’ai trouvé cela « trop peu ».

Le résumé le dit bien, c’est un tome « d’attente ». En revanche, changer le cours de l’histoire ? Comment ? Ces femmes tentent avant tout de survivre dans ce nouveau statut qu’on leur a imposé. Elles ont été violées, on a parfois tué leur bébé sous leurs yeux, elles sont réduites en esclavage et parquées comme des bêtes alors qu’elles n’ont rien demandé à personne.

A nouveau on a un récit qui ne décrit pas réellement l’horreur de la situation, mais ce n’est pas utile pour comprendre ce qu’il se passe et ce que chacun subit. Alors oui je trouve intéressant cette autre visage de la guerre de Troie et la plume de l’autrice est vraiment fluide. Toutefois, ce récit ne plaira pas à tout le monde car il est lent.

On est bien plus dans de l’introspection et de l’attente que dans de la tension et de l’action.

Il est à noter qu’un troisième tome en VO est prévu pour l’an prochain, se centrant cette fois sur Cassandre.

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Les loups du Millénaire Tome 3 de Sapir A. Englard

Editions Hugo Roman - collection Romantasy

Monica Birch, la journaliste de la meute, jette son dévolu sur Aiden et Sienna. Elle convainc le couple de participer à l’émission de télé-réalité The Real Mates of the East Coast Pack, qui filme tous les drames de Sienna et Aiden. Leur relation pourra-t-elle survivre aux yeux du public ?

 

 

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Konstantine a causé de graves dégâts dans la Meute du Millénaire. La meilleure amie de Sienna, Michelle est dans le coma. Sienna s’en veut d’avoir laissé le maître vampire rentrer dans sa vie et d’avoir autant de torts. Tout autant Aiden qui n’a pas vu la menace avant qu’elle n’arrive et ébranle sa meute. Les relations avec son beta, Josh, sont plus que tendues.

L’arrivée de Monica Birch une journaliste en quête de succès, ne va pas améliorer les choses. Alors quand Michelle sort du coma, elle propose à cette dernière et à Sienna de participer à une téléréalité mettant en scène leurs couples en filmant leur quotidien. Mais derrière cette façade, la journaliste est prête à tout pour obtenir un scoop qui propulserait sa carrière quitte à piéger la meute. Et quoi de mieux de le faire avec un scandale ?

Dans ce 3ème tome, Sienna se relève difficilement. Elle est pleine de remords avec la traîtrise de Konstantine et des conséquences que cela a eues sur la Meute notamment sur sa meilleure amie tombée dans le coma. Lorsque Michelle sort de son coma et lui demande de participer à une téléréalité, Sienna accepte pour son amie. Elle qui n’aime pas être sous les feux des projecteurs, elle veut qu’on accorde de l’attention à son amie qui ne réclame que cela. Mais tout ne se passe pas comme il faut et c’est Sienna qui se retrouve la star. Créant alors de nouvelles tensions entre les deux jeunes femmes alimentées par Monica qui savoure cette discorde.

Sienna se montre plus fragile dans ce tome. Son combat avec le vampire a laissé des traces et elle a perdu sa confiance en elle. Elle n’arrive pas à s’en remettre et ne veut pas se confier à son mari qui a déjà de lourdes responsabilités, ce qui va l’isoler petit à petit. Elle aimerait compter sur ses amies mais la jalousie de Michelle lui fait du mal alors qu’elle fait tout pour qu’elle lui pardonne.

Du côté Aiden c’est aussi difficile car il voit sa femme sombrer. Sa vengeance envers Constantine ne le quitte pas mais en tant que chef, il ne veut pas se précipiter et tomber dans un piège en mettant e nouveau sa Meute en danger ce que ne comprend pas Josh son beta et meilleur ami. Il veut venger Michelle de ce qu’elle a subi et est prêt à tout, même à défier son Alpha.

Il y aussi Jocelyn la soigneuse. Bien qu’elle soit moins présente dans ce tome, on va tout de même suivre le cours de sa vie et les conséquences de ses choix sur sa vie. J’espère qu’elle prendre un peu plus de place dans les futurs tomes car c’est un personnage qui mérite d’être développé.

Je trouve l'idée d'une télé-réalité assez originale et innattendue dans ce style de roman et je dis pourquoi pas ! Certains n'aimeront pas l'idée proposée par l'auteure car jugée peut-être incohérente avec l'univers. Pour ma part, je me suis laissée entrainer et cela ne m'a nullement gênée même si j'aurai aimé plus d'approndissement sur cette partie.

Toutefois, ce que j’aime dans cette série, ce sont les émotions dégagées par chacun. L’auteure sait s’y prendre avec le point de vue différent de ses personnages ce qui nous permet une meilleure compréhension du moment et de l’intrigue.

C’est un tome qui se lit rapidement (en quelques heures) tout comme les précédents tomes mais je prends plaisir à suivre la Meute du Millénaire. Je suis curieuse de savoir ce qui peut leur arriver et comment ils vont déjouer le plan de Konstantine…

L’amour d’Aiden et Sienna survivra-t-il aux nombreux obstacles sur leur route ?

Affaire à suivre…

Plus d'infos : Hugo Roman

Les loups du Millénaire - Tome 2 de Sapir A. Englard

Editions Hugo Roman - Collection Romantasy

Sienna doit faire face aux défis que représente lefait d’être la compagne de l’Alpha, ainsi qu’auxpressions incessantes des parents d’Aiden pourqu’elle tombe enceinte. Elle rencontre également Konstantin, un vampire,qui lui promet de l’aider à en savoir plus sur sapropre famille.

 

 

 

Avis d’Arcantane :

En se mariant à Aiden, Sienna devient la femelle Alpha de la meute et par conséquent a de nouvelles responsabilités envers son clan comme respecter certaines traditions qu’elle trouve archaïques.

Et lorsque débarque ses beaux-parents cela complique la donne car sa belle-mère est bien décidée à faire d’elle une parfaite femelle alpha ce qui n’est pas aux goûts de la jeune femme qui veut garder son indépendance.

Difficile pour la jeune femme de tenir le coup et Aiden est pris entre eux deux entre son rôle d’Alpha et ses parents. Et cela crée rapidement des conflits.

Surtout que pour la jeune femme, sa situation n’est pas simple, elle aimerait connaitre ses origines. Elle se sent perdue. Alors quand débarque Konstantin, un psychologue, qui lui propose de l’hypnose pour remonter à ses souvenirs, c’est peut-être la solution pour la jeune femme d’avoir enfin des réponses…

Mais le danger rode et se rapproche de plus en plus de la Meute et il faut alors que Sienne et Aiden montrent un front uni pour leur clan…

Ce second tome est plus intéressant que le 1er tome, nous rentrons enfin dans l’intrigue maintenant que les bases sont posées.

Il est intéressant que l’auteure propose plusieurs narrations dans son histoire, cela nous permet d’avoir une vue d’ensemble et le ressenti des personnages et pas seulement de Sienna et Aiden. Toutefois, l’auteure reste concentrée principalement sur le couple principal que sont les Alphas.

On sent la détresse de Sienna et sa volonté de changer les traditions. Elle veut rester simple mais sait qu’elle n’a pas non plus le choix en tant que femelle Alpha. Cependant son amour pour Aiden est sincère et fort, elle essaye de faire au mieux malgré la situation surtout avec Josh le second d’Aiden qui n’apprécie pas la façon dont Sienna prenne ses responsabilités à la légère.

De nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome ce qui rend l’histoire plus intéressante :

-    Les parents d’Aiden dont Charlotte, la mère d’Aiden qui s’immisce dans la relation du couple et va créer certaines tensions. Un personnage que l'on méprise dès les premiers moments.

-    Konstantin, le psychologue qui n’est pas ce qu’il parait. Est-il là pour aider Sienna ou pour autre chose ?

-    L’arrivée de Nina, une jeune louve qui va fortement perturber Jocelyn, la soigneuse de la meute qui se sent seule après avoir vu ses ex se mettre en couple.

Au final, ce second tome se lit très vite (comme le premier) mais il devient assez addictif au fil de la lecture car on veut savoir les aboutissements et les conséquences des actes de chacun.

La fin nous permet de rebondir sur de nouvelles questions et on sait qui est vraiment leur ennemi. Reste à savoir comment Sienna va gérer toutes les révélations et l’impact que cela va avoir sur la meute…

Si vous avez aimé le tome 1, vous allez adorer cette suite.

Plus d'infos : Hugo Roman

Mysteries of Thorn Manor de Margaret Rogerson

Editions Castelmore

La suite tant attendue de Sorcery of Thorns !

Elisabeth Scrivener vit désormais auprès du sorcier Nathaniel Thorn et de Silas, leur compagnon démon, revenu auprès d’eux. Mais il se passe quelque chose d’étrange au manoir : les protections magiques de la résidence font des siennes et emprisonnent de force ses occupants. Il va falloir découvrir rapidement l’origine de la magie qui a détraqué ces défenses, car le fameux Bal d’hiver approche… Ce qui ne sera pas une tâche aisée quand la maison se révèle pleine de secrets inattendus, et que tout ce à quoi Elisabeth aspire, c’est de pouvoir embrasser Nathaniel en paix. Mais il devient bientôt clair que le manoir ne redeviendra docile que si on lui paie le prix qu’il exige… 

 

Avis de Christy :

En 2020, nous découvrons “Sorcery of Thorns”, un roman qui plaçait les livres au centre de l’intrigue et de son univers fantastique, pour créer un récit passionnant et sans temps mort.

Cette année, le tome compagnon sort enfin pour notre plus grand plaisir où nous pouvons retrouver Elisabeth, Nathaniel et Silas dans une nouvelle histoire au style très cosy.

Dans ce récit, qui se déroule quelques mois après les événements de “Sorcery of Thorns”, Elisabeth vit désormais dans le manoir des Thorn en compagnie de Nathaniel et son démon, Silas.

Leurs journées sont plutôt calmes jusqu’au jour où ils se rendent compte que le manoir les a piégé à l’intérieur, sans contact possible avec la ville autour. Au-dessus d’eux, la météo devient de plus en plus désastreuse.

Nos héros vont devoir découvrir les raisons de cette colère en essayant de révéler les secrets du manoir, qui devient un personnage central de l’intrigue.

Ce court roman se dévore en quelques heures. Je dois vous avouer que j’ai relu “Sorcery of Thorns” avant de me plonger dans cette novella, histoire de retrouver l’univers, la magie et l’alchimie entre les personnages… Je me suis aperçue que j’avais laissé plein de détails de côté depuis. Toutefois, j’en avais gardé un excellent souvenir.

J’ai adoré retrouver cette ambiance si particulière où la moindre chose à son importance, où l’ambiance nous donne envie de nous blottir dans un fauteuil et de lire. C’est un moment très cosy que nous propose l’auteure Margaret Rogerson.

La plume de l’auteure est toujours aussi agréable à lire et les pages défilent toutes seules sous nos yeux et pour notre plus grand plaisir.

Si le roman précédent était davantage tourné vers l’action et les nombreux rebondissements avec un suspense qui nous faisait retenir notre souffle à de multiples reprises, ici, ce n’est donc pas le cas. L’ambiance est plus calme. C’est un huis-clos qui nous coupe du monde extérieur, où rien d’autre n’a d’importance.

L’intrigue tourne aussi des personnages et des liens entre eux. J’ai adoré les répliques de Elisabeth et Nathaniel qui se tournent autour depuis le roman précédent. L’alchimie entre eux est évidente. J’ai beaucoup aimé voir leur relation évoluer sous nos yeux.

Leurs interactions sont vraiment bien décrites et on se croirait à leurs côtés. Quand l’un deux à des problèmes, l'autre va tout faire pour les résoudre. On sent qu’ils tiennent l’un à l’autre et que les sentiments sont bien présents. Certains moments sont vraiment mignons, drôles, émouvants et sonnent tellement vrais.

Comme précédemment, les livres ont vraiment une place à part dans l’univers et auprès des personnages. S’ils dissimulent des secrets, chacun à son propre caractère. Pour notre plus grand plaisir, j’ai adoré les interactions qu’ils peuvent avoir avec Elisabeth ou Nathaniel. Cela ajoute une touche de magie à l’univers. Il en va de même pour le manoir où certaines pièces apparaissent ou disparaissent selon les besoins ou les envies des personnages.

Le seul reproche que je pourrais faire à “Mysteries of Thorn manor”, c’est que les pages défilent bien trop vite. Nous voudrions rester dans cette ambiance, cet univers que nous avons appris à connaître au fil des pages… Et Margaret Rogerson nous dévoile en plus certaines choses sur Silas, dans le final, qui donnent envie d’en savoir plus sur ce mystérieux personnage.

En bref, j’ai tout simplement adoré cette suite qui nous replonge dans cet univers si particulier que l’on n’a pas envie de quitter. C’est une lecture qui fait du bien. Je ne serais pas contre un autre roman dans la même veine….

Plus d'infos : Castelmore

Syndiquer le contenu