Aller au contenu principal

Chasseuse de vampires – Intégrale 4-5-6 de Nalini Singh

Editions J’ai Lu

Vampires décapités, runes oubliées, meurtre d’un affilié, intrigues de cour, vengeances, poisons et anges déchus : en théorie, rien d’insurmontable pour Dmitri, Honor, Jason et Elena.

Depuis qu’elle est pourvue d’ailes, la meilleure chasseuse de vampires de New York côtoie personnages de haut vol et Archanges redoutables, toujours prête à se mesurer au danger. Et mieux vaut garder l’œil ouvert, car nombreux sont ceux qui attendent une preuve de faiblesse de Raphael pour agir…

Cette intégrale réunit les tomes 4, 5 et 6 de la série Chasseuse de vampires.

 

 

Avis d’Arcantane :

Les éditions J’ai Lu ont eu la bonne idée de republier la série Chasseuse de vampires en attendant la publication de son tome inédit cette année. Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas cette série, ces intégrales sont un bon moyen de découvrir cette série ! Surtout que le prix est abordable (16€ pour lire 3 histoires en un tome)

Cette seconde intégrale regroupe les 3 tomes suivants : Tome 4 La lame de l’Archange, Tome 5 la Tempête de l’Archange et le tome 6 la Légion de l’Archange.

Avis sur le tome 4 – La Lame de l’Archange

Ce tome est consacré au bras droit de Raphaël, Dmitri, un vampire et d’une chasseuse nommée Honor.

Dmitri gère New-York en l’absence de son boss et il se retrouve face au cadavre d’un jeune vampire. Pour l’aider à élucider ce meurtre, il fait appel à la Guilde qui lui envoie Honor, une jeune chasseuse qui essaye de se remettre tant bien que mal de sa séquestration de deux mois par des vampires tarés.

Honor va devoir alors faire face et faire équipe avec Dmitri qui ne laisse pas insensible. Mais peut-elle faire confiance de nouveau. Petit à petit, le vampire intrigué par la jeune femme est bien décidé à percer cette carapace !

C’est une belle romance et cela permet de découvrir l’un des 7 du puissant Archange. Les premiers tomes étant consacrés à Elena et Raphaël, ce tome permet de faire une pause et d’en savoir plus sur le fameux et flippant bras droit de Raphaël.

Si vous êtes comme moi, vous allez dévorer cette romance !

 

Avis sur le tome 5 – La tempête de l’Archange

Ce 5ème tome est centré sur Jason, le maitre espion de Raphaël avec la Princesse Mahiya.

« Lorsque Neha, la Reine des Poisons et des Serpents, a découvert le meurtre de son affilié, elle est entrée dans une rage folle – une rage qui pourrait se révéler dangereuse si elle n’est apaisée par la vengeance. Qui mieux que Jason, le meilleur maître espion du Cadre, pourrait alors se charger de l’enquête ? Et qui mieux que moi, princesse Mahiya et nièce de Neha, pourrait le guider dans son palais de silence et de secrets… ? »

Ici l’on va découvrir le mystérieux espion des 7 : Jason. Un ange que l’on aperçoit dans les tomes précédents mais qu’on ne connait guère. Comme son titre l’indique, il reste toujours dans l’ombre et surveille les intérêts de son archange en déjouant les intrigues dans les autres cours.

C’est un tome que j’ai le moins apprécié même si la plume de Nalini Singh est toujours aussi plaisante. Cette histoire se laisse lire et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. C’est la patte de l’auteure à rendre ses histoires passionnantes, l’intrigue est toujours au top mais je me suis moins attachée aux personnages principaux.

 

Avis sur le tome 6 – La légion de l’Archange

Ce tome 6 revient sur la suite de l’histoire d’Elena et Raphaël pour mon plus grand plaisir ! Intrigue et politique angélique sont au cœur de ce tome ! Elena et son Archange vont devoir faire à une nouvelle menace qui menace l’équilibre de pouvoir des Anges.

J’ai totalement plongé dans cette nouvelle intrigue, toujours aussi bien structurée et addictive. Les pages défilent et on ne sait jamais ce qui va arriver. L’auteure nous bluffe une fois de plus et la fin est assez épique !

Bref, vous l’aurez compris, dès qu’il s’agit d’Elena et Raphaël je suis aux anges ! XD Car je sais que l’histoire va me passionner. C’est toujours un réel plaisir de les retrouver ensemble. C’est un couple fort qui monte en puissance au fil des tomes !  

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : LIEN

The Boy next Door de Penelope Ward

Editions Hugo Roman

Chelsea s’installe dans un nouvel appartement après une rupture amoureuse douloureuse. Le changement lui fera le plus grand bien et lui permettra de rencontrer de nouvelles personnes. Justement, son voisin d’en face, Damien, est sexy et amusant. Partager le même palier est un peu compliqué au début : il possède deux chiens très bruyants et les murs qui les séparent sont un peu trop fins. Cependant, ils deviennent vite les meilleurs amis du monde. Chelsea qui pensait ne jamais oublier son ex, Elec, se surprend à imaginer bien plus qu’une simple amitié avec Damien, mais il semble réticent à envisager autre chose. Chelsea n’est pas sûre de pouvoir se contenter de cette relation amicale et surtout, elle veut en savoir davantage sur Damien, qui paraît cacher bien des secrets.

 

Avis de Christy :

J'avais beaucoup aimé le 1er tome de ce dyptique, "Step brother" écrit par Penelope Ward. C'est donc avec un grand plaisir que je me suis plongée dans "The boy next door". Les deux tomes peuvent bien sûr être lus indépendamment l'un de l'autre.

Toutefois, pour ceux qui n'ont pas lu "Step brother", ne lisez pas les lignes ci-dessous...

Nous faisons plus ample connaissance avec Chelsea, l'ex-petite amie d'Elec...

Suite à leur rupture, la jeune femme a dû mal à se reconstruire. Elle a été profondément déçue de cette décision. Elle se projetait déjà avec Elec dans un futur et était amoureuse de lui.

C'est au retour des funérailles de son père que son copain lui a annoncé sa décision de retourner avec Greta, sa demi-soeur par alliance.

Chelsea est sous le choc, elle n'avait rien vu venir.

Chelsea est maintenant la Directrice de la section Arts de la Maison des jeunes de Mission District. Elle vient d'emménager dans un nouvel appartement, situé à quelques rues seulement de son travail.

Tout semble bien parti pour qu'elle reprenne sa vie en main et d'essayer d'oubli cette partie de sa vie.

Mais ce n'est pas facile...

La jeune femme fait pourtant la connaissance de son voisin de pallier, un artiste qui peint une fresque sur l'immeuble. Elle ne peut plus supporter que ses chiens aboient toute la journée!

Lorsqu'elle sonne à sa porte pour se plaindre, Damien, l'insupporte encore plus avec ses réflexions.

Pourtant, très vite, la jeune femme va se sentir attirée par cet homme. Ils vont passer de plus en plus de temps ensemble, Damien l'aidant même à oublier Elec en l'inscrivant sur un site de rencontre !

J'avais beaucoup aimé "Step brother" et je dois dire que "The boy next door" est tout aussi bien ! Pas question de s'ennuyer avec la plume addictive de l'auteure.

Dès les premiers mots, nous rentrons dans le quotidien de Chelsea, que nous avons connu dans l'histoire précédente. Ici, elle tient le premier rôle.

Elle est totalement déprimée depuis sa séparation avec Elec, il y a plus d'un an. Pourtant, elle essaye d'avancer, mais ce n'est pas facile.

Elle va toutefois tomber sous le charme de son beau et mystérieux voisin, un artiste qui vit avec ses deux chiens, dans l'appartement juste en face du sien.

C'est d'ailleurs à cause d'eux que nos deux héros vont finir par se rapprocher... Les chiens n'en faisant qu'à leur tête et aboyant à longueur de journée.

Cette histoire est passionnante à suivre car on veut savoir ce qu'il va se passer entre nos deux héros. Même si on se doute bien que les choses vont rapidement tourner à la romance entre eux, cela n'en reste pas moins très intéressant à lire. Les pages défilent à toute vitesse.

L'auteure n'en néglige pas moins ses personnages car ceux-ci se révèlent attachants. Nous avons envie de consoler Chelsea lorsqu'elle pense encore à Elec, allant même jusqu'à en vouloir à ce dernier de ne pas être resté avec elle ! Nous avons envie de découvrir les raisons de Damien et de son éloignement.

J'ai beaucoup aimé les réparties entre les personnages, qui se taquinent à de nombreuses reprises. Quant aux moments romantiques, ils sont absolument adorables à lire.

La romance entre Chelsea et Damien se construit au fur et à mesure du temps, sans précipitations, ce que je trouve parfait. Ici, ce sont les relations entre tous les deux qui sont mis en avant.

Damien va se tenir à distance de toute relation amoureuse avec Chelsea. Pourtant, on sent bien qu'il y a une attirance physique très forte entre eux. Ils décident donc de rester bons amis. Ils savent qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre en cas de problème... Le destin va se charger de les rapprocher...

La première partie du récit est plus centrée sur cette amitié, entre joutes verbales et humour. J'ai été émue dans la seconde partie où nous prenons connaissance des raisons du comportement de Damien. L'ambiance est beaucoup moins tournée vers l'humour, plus sombre.

J'ai beaucoup aimé tous les personnages qu'ils soient principaux ou bien secondaires. Chacun à son rôle à jouer dans l'histoire de Chelsea et Damien, même les chiens!

En bref, j'ai adoré lire "The boy next door"! La romance entre les deux personnages est tout simplement parfaite! Pas de précipitations, ils apprennent à se connaître au fil du temps. L'auteure n'en néglige pas moins les émotions: on rit, on pleure... mais on en redemande !

Plus d'infos : Hugo Roman

Midnight Blue de L.J. Shen

Editions Hugo Roman

Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.

Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au coeur de trop de scandales médiatiques.

Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.

Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son coeur.

 

Avis d’Arcantane :

Quand J’ai commencé cette lecture, la première chose est que je me suis dit est que la police du livre est petite par rapport à ce qu'Hugo Roman nous propose habituellement, ce qui veut dire plus de lecture pour ce roman. :-)

Indigo est une jeune femme qui vit avec son frère, sa belle-sœur et son neveu. Depuis la mort de leurs parents dans un accident de voiture, son frère Graig a tout abandonné pour élever sa petite sœur. Mais depuis quelques années, sans moyens financiers, ils ont du mal à survivre. Alors quand Indigo répond à une annonce, elle voit alors la chance de pouvoir sauver sa famille. Son nouveau job, être la baby-sitter du célèbre chanteur Alex Winslow, aussi connu pour son succès que pour ses déboires avec l’alcool et la drogue. Son rôle :  suivre Alex dans sa tournée et de la surveiller afin qu’il ne replonge pas. Bref Indigo sera une sorte de Baby-sitter !

Mais dès lors première rencontre, elle sait au vu du personnage qu’elle devra lui tenir tête car Alex, aussi beau que dangereux est bien décidé à lui mener la vie dure pour qu’elle démissionne.

LJ. Shen nous propose une très belle romance dans l’univers de la musique. J’ai beaucoup apprécié cette histoire, déjà par la plume de l’auteure, très agréable à lire, ses personnages principaux auxquels on s’attache très rapidement. On a Indigo alias Indie est une jeune femme qui est tout le contraire d’Alex. Bien que comme lui, son passé la ronge, elle est rafraichissante, pure et enjouée malgré ses problèmes personnels. Elle veut aller de l’avant pour aider sa famille. Jeune, elle n’a aussi que très peu d’expérience avec les hommes mais son caractère compense. Avec Alex, leurs relations évoluent au fil des semaines. Au début, elle le trouve arrogant, elle va se rendre compte que derrière cette façade de rock imbu de lui-même, se cache une personne blessée par la vie qui essaye de s’en sortir mais ne sait pas comment faire. A force de se dévoiler, un lien se crée entre eux. Pourtant Indie refuse de céder à ses avances car elle sait qu’Alex est dangereux et risque de lui briser le cœur.

Alex Winslow est THE Rock Star mais depuis quelques années, rien ne va plus,  il a sombré depuis que son ex-fiancé Fallon est partie avec son meilleur ami. Depuis c’est la guerre, Alex a plongé dans la drogue et l’alcool. Il n’est plus l’ombre de lui-même. Alors pour redécoller sa carrière, il n’a plus le choix, il doit prouver lors de cette tournée qu’il peut redevenir la star d’antan. Sa maison de production lui donne un ultimatum : écrire un nouvel album. Sa tournée de 3 mois à travers le monde doit lui permettre de remonter sur le devant de la scène et lui donner l’inspiration pour de nouvelles chansons. Sinon il pourra faire une croix sur sa carrière.

Dès qu’il rencontre Indie, il la prend en grippe, il veut la fasse démissionner comme pour les anciennes baby-sitters. Or dès le début, la jeune femme est bien décidée à rester quitte à s’opposer à lui. Alors qu’elle se lie d’amitié avec Lucas, le batteur, Alex voit d’un très mauvais œil cette relation et décide de séduire Indie et de coucher avec elle jusqu’à ce qu’il récupère Fallon. Un défi qui évolue au fil du temps car Alex n'est plus sûr de lui : est-ce par défi ou simplement il apprécie la présence de la jeune femme auprès de lui ?

Au fil des semaines, à force de passer du temps avec elle, il se rend compte qu’Indie est sa nouvelle muse qui lui permet de recomposer.

J’ai beaucoup apprécié cette histoire, car les deux personnages ne tombent pas rapidement dans les bras de l’un de l’autre comme certaines romances ! Bien au contraire, il faut du temps à Indie pour céder. Alex et Indie apprennent à se connaitre véritablement et laisse tomber leur masque de ce qu’ils sont réellement : soit deux âmes brisées.

C’est assez prenant, douloureux. Le style de L.J. shen n'en est que plus intense au fil des pages. Alors qu’on pensait connaitre la fin, l’auteure nous lance une révélation qui va tout remettre en question. J’avoue que je ne m’y attendais pas mais c’est très bien trouvé et n’ajoute qu’un peu plus de profondeur à ce roman. Bref Midnight Blue est une belle pépite qui mérite d’être découvert !

Je ne regrette rien et j’espère qu’Hugo Roman publiera d’autres romans de cette auteure car j’ai adoré son style !

 

Extrait :

Toi

Tu m’as arraché le cœur avec les dents

On s’est embrassés

On s’est disputés

Et on s’est réconciliés.

Toi

Tu disais aimer voir comment on brûle ensemble.

Alors tu as pris une allumette.

Tu nous as enflammés.

Et maintenant on brûle pour toujours.

 

Plus d'infos : Hugo Roman

Ashlon de H. Roy

Editions J’ai Lu

À Aurora, chaque citoyen a sa place, mais une place se mérite.

L’avenir de Sigal, destinée à transmettre le Savoir, semblait tout tracé avant que sa sœur ne fasse une chute fatale. Contrainte de la suppléer au cœur de l’Essaim, le bras armé de la cité, la jeune femme de 18 ans est propulsée dans un univers impitoyable et lutte chaque jour pour se montrer à la hauteur de sa mission.

Lors d’une ronde, le destin met sur sa route un inconnu dont la présence sur le territoire est sans doute illégale. La loi voudrait qu’elle le dénonce, voire qu’elle le tue. Or, pour une raison obscure, Sigal n’est pas certaine de pouvoir s’y résoudre. Et cela pourrait lui valoir de très gros ennuis…

 

Avis d’Arcantane :

Depuis que je connais la plume de H. Roy, il me tarde toujours de lire avec impatience ces nouveaux romans. H. Roy nous propose ici un one-shot, une belle romance sur fond de fantaisie. Bien que J’ai Lu l’a classé dans du Young Adult, je trouve qu’on est avec cette histoire plus dans de la new adult mais ce n’est que mon propre avis.

L’histoire se déroule à Aurora, une cité gouvernée par les femmes. Un peu comme pour la série Divergente, on y découvre 3 castes : Les Elites (les soldates), les Cyans (les Erudites) et les Magistrats (les Politiciennes/Juges). Pour reconnaitre chaque caste, chacun se voit affublé d’un tatouage sur la joue.

L’ainée de chaque famille doit alors rejoindre les Elites pour défendre la Ruche, la forteresse de la cité d’Aurora.

Sigal est une jeune fille de 18 ans dont la vie bascule. Deuxième de la fratrie, elle était censée rejoindre les Cyans mais à la suite d’un accident sur sa jumelle ainée de quelques minutes, la voilà contrainte de rejoindre alors le corps des Elites. Sigal n’a guère l’âme d’une guerrière et son tatouage de Cyan sur la joue ne lui fait que lui rappeler son triste passé. Cible de nombreuses railleries chez les Cyan, elle se lie pourtant d’amitié avec Perle, une jeune et talentueuse future Elite et fait tout pour faire honneur sa famille.

Lors d’un tour de garde près de la frontière, elle découvre un inconnu blessé. En temps normal, son devoir serait de tuer cet étranger mais prise de faiblesse, elle se sent incapable de tuer ce jeune homme inconscient. Elle décide alors de le cacher pour l’aider et d’en savoir plus sur lui avant de se décider. Aidée de Perle, elle lui procure les soins nécessaires pour le soigner. Au fil des jours, elle se lie d’amitié pour cet homme qui s’appelle Ashlon et une attirance naît entre les deux jeunes gens. Mais Sigal a déjà un destin tout tracé. Comme toutes les jeunes filles de son âge, elle doit épouser dans les semaines qui suivent un des natifs de la cité qui doivent revenir après des années passées en dehors du Royaume.

Devoir ou amour, Sigal va devoir choisir rapidement.

Difficile de lâcher ce tome tant la plume de H. Roy est toujours aussi addictive. On suit Sigal cette jeune femme qui n’a aucun choix dans son avenir et doit suivre malgré elle sa voie. Elle est tiraillée entre son devoir envers son peuple et Ashlon, ce mystérieux guerrier qu’elle sauve. Surtout que son peuple est impitoyable envers les traitres et elle sait ce qu'elle encourt !

J’ai beaucoup apprécié l’univers que l’auteure décrit, elle prend le temps de situer son histoire, les interactions entre les personnages.  On est vite propulsé dans la terrible histoire de Sigal. On en vient à l’aimer, cette jeune fille douce qui vit dans un monde de violence. Solitaire, elle n’a que son amie Perle à qui se confier. Bien qu’elle entretienne une complicité avec son père, elle ne peut rien lui révéler et les tensions avec sa mère qui a toujours eu une préférence pour sa jumelle, ne font que s’amplifier. Sigal sent qu’elle n’a pas sa place dans ce monde mais ne sait pas comment faire, alors elle subit tout en essayant de se montrer digne de sa famille. Avec Ashlon, elle peut être elle-même.

On craque pour Ashlon ! Ce terrible guerrier tatoué avec un cœur d’or derrière tous ses muscles. Il se dévoile et comprend que Sigal est sa destinée. Il va alors tout faire pour lui prouver !

L’intrigue est bien amenée, tout en douceur, l’auteure nous fait avancer dans son histoire. Personnellement j’ai adoré car elle fait monter petit à petit la tension et la pression sur cette romance.

J’ai passé un merveilleux moment avec ce tome et il est évident que c’est une lecture que je relirai avec plaisir plus tard !

Si vous ne connaissez pas encore la plume de cette française, je vous conseille de lire ce roman, vous serez conquis !

Si vous cherchez de la romance, de l'action et de l'émotion, "Ashlon" est fait pour vous !

NB : le petit plus est le glossaire au début du roman qui vous permet de situer les termes utilisés, bien pratique dans cette histoire.

Plus d’infos : J’ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Ce qui ne te tue pas -Tome 1 de Georgia Caldera

Editions J'ai Lu

Quand la haine est aux prises avec l’amour…

Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

 

Avis d'Edelweiss :

Je suis une fane incontournable de Georgia Caldera. J’ai lu tous ses livres, je les ai même dévorés pour ainsi dire. Puis, il faut avouer que les couvertures de ses livres sont toujours plus belles les unes que les autres, présentant des illustrations de qualités et représentatives du contenu du livre.

Ce n’est pas un hasard que la couverture représente un homme dans « Ce que ne te tue pas » même si nous commençons la lecture par l’avis de l’héroïne, Violette, le roman finalement dévoile les cicatrices et les parties sombres d’Adam plus que la véritable histoire du déménagement soudain de Violette.

L’écriture du récit ce fait ici à la première personne. Georgia sait aussi bien manier la troisième que la première selon ses romans donc aucun soucis pour rentrer dans son histoire qui est plein de bons sentiments entre nos héros même s’ils ont du mal à s’y prendre par peur du rejet et surtout indéniablement bouleversante par ce passé qui les détruit chacun à leur façon, à coup de paroles ou de coup de poings en plein cœur.

Violette a décidé d’emménager chez sa mère et son beau-père qu’elle ne connait que de nom pour étudier à l’école d’art à quelques kilomètres de chez eux. Elle y rencontre le fils de ce dernier, de son âge, Adam, aussi mystérieux que ténébreux et peu enclin à la discussion. La tension qui émane de lui ne fait que s’amplifier avec les jours qui passent, laissant Violette pleine d’interrogations et sur la réserve le concernant. Quand Violette arrive enfin à franchir la barrière de la parole avec Adam à force de conviction, Georgia trouve les mots pour nous faire chavirer… des mots justes, des pensées présumées mais censées, des attitudes qui nous dérangent mais que nous comprenons finalement. Adam est un personnage torturé émotionnellement comme physiquement, il n’est épargné par personne, incompris et désemparé, inexistant dans un sens comme on lui a appris à l’être, et Violette va le bousculer, le réinventer ou plutôt le choisir tel qu’il est avec ses peurs et ses démons.

« Ce qui ne te tue pas » est un roman New Adult authentique et surprenant. Georgia nous révèle la part d’ombre d’Adam mais surtout l’ombre derrière laquelle il se cache et le terrifie. C’est captivant mais troublant de découvrir ses secrets les plus enfouis sachant comme il est présenté physiquement par l’auteure, c’est inattendu et à cause de cela, il est ignoré et renfermé sur lui-même et finalement tellement fort et endurant.

Concernant Violette, nous ne connaissons pas pour le moment toute son histoire et ce passé qui la tourmente au point d’être sur la défensive pour chaque phrase susceptible de formuler une conduite qu’elle n’a pas ambitionnée. J’ai donc préféré à juste titre le personnage d’Adam.

Violette et Adam sont attachants et ensemble ils vont s’entre-aider et essayer de surpasser leurs peurs, leurs troubles. Leurs comportements sont finalement des leurres à ceux qui les entourent, famille et amis, pourtant ils n’aspirent qu’à une vie simple, ornée d’amitiés sincères et d’amour véritable.

Le deuxième et dernier tome, puisqu’il s’agit d’une duologie, intitulé « Ce qui nous consume » sortira le 15 mai prochain à notre plus grand bonheur, l’attente ne sera pas si longue, car qui lit ce livre a besoin d’un baume au cœur et de connaitre le fin mot de cette histoire, en espérant que l’avenir leurs soit favorable. Un petit mal en patience mais un mal quand même, car en refermant ce livre, la sensation d’avoir une lecture coupée en deux est désagréable.

 

Extrait: "Ce qui ne te tue pas… Altère peu à peu ce que tu es sans aucun retour possible, te fissure jusqu’à te rendre sec, dur et imperméable en apparence, mais tellement plus friable et chancelant à l’intérieur."

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu