Aller au contenu principal

La Vengeance dans le Sang - Tome 1 "En plein dans le mille" de Monica James

Editions MxM Bookmark

Ici pas de happy end où le prince charmant vient sauver la princesse et ils vivent heureux à jamais… Ce prince charmant est mort. Et c’est moi qui l’ai tué.

Pendant douze longues années, je n’ai pensé qu’à une chose… La vengeance.
Il a suffi d’une nuit pour changer la vie de nombreuses personnes et m’apprendre que les monstres sont bien réels.
Mais j’ai aussi appris que j’étais le pire d’entre eux.

Ils étaient quatre. Ils m’ont tout pris. Aujourd’hui, il n’en reste plus que trois.
Ils peuvent bien s’enfuir, car, tôt ou tard, je les retrouverai. On ne m’appelle pas Bullseye sans raison. Et rien ni personne ne se mettra en travers de mon chemin. Pas même elle.
Elle, cette tigresse féroce.
Elle qui aurait le pouvoir de me briser le cœur (si j’en possédais encore un).

Mais ce monde n’est qu’une jungle, et nous ne sommes que des animaux, prêts à s’entre-tuer.

#Vengance #DarkRomance #Suspense

 

Avis d’Arcantane :

Cette nouvelle série que l’auteure nous propose est beaucoup plus sombre que ce que j’avais déjà lu d’elle mais j’ai beaucoup apprécié cette dark romance. Je dois vous avouer que je ne suis pas très fan des dark romances mais celle-ci est assez prenante. On est vite plongé dans cette histoire qu’on a envie de savoir ce qui va se passer et on ne se rend pas compte qu’on dévore les pages jusqu’à ce qu’on arrive à la dernière page.

Ici il s’agit de vengeance mais aussi d’amour sombre, d’incertitude, de choix à faire…

Nous suivons le personnage principal, Bull. Après avoir purgé des années de prison pour meurtre, le jeune homme est enfin libre mais cet emprisonnement l’a totalement changé. Depuis la mort de son frère, Bull n’est plus que l’ombre de lui-même et ne cherche qu’une chose : se venger de ceux qui lui ont enlevé son frère, 4 ados devenus des hommes. Il en a eu déjà un qui l’a amené à purger une peine de prison. Cette vengeance il la prépare depuis des années dans sa cellule. Alors pour parfaire son plan, il doit rester réglo le temps de trouver les trois autres meurtriers de son frère.

Il se fait embaucher alors comme videur dans un club de striptease mais il ne s’attendait pas à tomber sur TigerLilly, une superbe danseuse. Dès le départ, il se sent attiré par elle mais lui fait comprendre qu’il n’est pas un homme à fréquenter. Il ne peut accorder à la jeune femme ce qu’elle cherche : un homme qui la sauverait ! Non lui il est plutôt le monstre qui se repaît des faiblesses des autres sur son passage et ne laisse que des regrets et de la tristesse. Pourtant la jeune femme est comme attiré tel un papillon vers la lumière et elle n’arrive pas à se détourner de Bull. Peu à peu, une certaine tension sexuelle s’accumule à chaque moment qu’ils passent ensemble. Malgré ses airs de méchants, Bull a finalement un cœur et il est très protecteur envers les personnes qu’il apprécie et Lilly en fait parti même si son attitude ne plaît pas à cette dernière qui ne comprend pas son comportement.

La jeune femme essaye de lui faire comprendre que la bonne partie de lui, son cœur, n’est pas mort comme il le prétend et que se cache une personne bonne. Même si elle comprend son désir de vengeance, elle ne peut pas l’oublier et passer à autre chose et le désire. Avec Bull, elle se sent vivante et oublie son passé.

Mais certains secrets révélés risquent de mettre à mal ce début de relation et de tout détruire… Des choix seront à faire : Bull ira-t-il jusqu’au bout de sa vengeance quitte à perdre l’amour de Lilly ?

Comme je l’ai précisé au début de mon avis, j’ai beaucoup apprécié cette première partie. Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de roman rempli de violence, de morts et de vengeance. D’une certaine façon, il est très réaliste. Notre héros est au fond du trou et il ne connaît qu’une façon d’en finir même si cela l’amène à la mort ou à la prison. Il se sent coupable de la mort de son frère et cherche alors à se pardonner en tuant les meurtriers de son frère. C’est une quête de vengeance. Pourtant on sent un certain espoir pour Bull qui n’a pas totalement plongé dans les profondeurs. Les deux personnages principaux sont attachants à leur manière en raison de leur passé. Ils se battent pour survivre et on ne peut que les aimer finalement, pour leur ténacité à arriver à s’en sortir.

Je me doutais bien des révélations de l’auteure qui allaient bouleverser leurs débuts de relation, c’était à prévoir. Le plan de Bull est alors remis en question lorsqu’il rencontre peu à peu les meurtriers de son frère et découvre la vérité.

Pour finir, j’ai passé un bon moment dans ce premier tome, je ne m’attendais pas à apprécier autant cette histoire mais la plume de Monica James y est pour quelque chose ! J’ai vraiment envie de savoir la suite et fin de cette série.

Toutefois, ce roman n’est pas à mettre dans toutes les mains en raison de sa violence, certaines scènes peuvent choquer le lecteur.

Plus d'infos : MXM Bookmark

BLOG TOUR - Piper Fallon - Tome 1 "Chasseuse de Primes" de Kel Carpenter

Editions MxM Bookmark

Résumé : Piper est hantée par son passé et par ses échecs. Elle va devoir en assumer les conséquences. Quoi qu'il en coûte. Pendant une décennie, j'ai traqué les surnaturels qui ont envahi mon monde. Et maintenant, par le plus formidable coup du destin, me voilà liée à l'un d'entre eux. Lorsqu'une invocation tourne mal, l'être qui entre dans ce monde bouleverse tout. J'ignore s'il s'agit d'un démon ou d'un dieu, mais une chose est sûre : il en a après moi. Qu'il essaie donc. J'ai une promesse à tenir et je ne reculerai devant rien. Une seule option pour se sortir de ce bourbier : sa mort. Ou la mienne. Et je n'ai aucune intention de passer l'arme à gauche. Même si ça signifie conclure un pacte avec le diable.

 

 

Extrait :

— Je sais qui tu es, Piper Fallon. Je sais ce que tu es. Je sais pourquoi tu traquais Kenneth du Lac, et je serais prêt à parier que c’est la même raison pour laquelle tu m’as appelé depuis l’autre monde, souffla-t-il en s’approchant de nouveau. Mais tu as sous-estimé la personne que tu as appelée. Qui je suis. Tu as ouvert une porte et j’ai senti ton odeur, ta magie, j’ai entendu les battements de ton cœur, et ils m’ont happé comme rien dans l’univers n’a jamais réussi à le faire. Je suis là parce que tu m’as fait venir. Peu importe là où tu fuis, je te retrouverai.

Je déglutis avec peine. Le feu en moi brûlait toujours. Dans cet état, j’étais plus sensible à la magie que jamais. Mes instincts de survie les plus profonds étaient faussés. Je brûlais, mes émotions prenaient le pas un peu plus à chaque seconde qui passait alors que l’aphrodisiaque s’insinuait sous ma peau et m’emplissait d’une brume horrible.

— Pourquoi ? demandai-je dans un grondement furieux.

Les crocs qui sortaient de mes gencives dégoulinaient de sang et rendaient mes mots confus.

— Parce que tu m’appartiens, répondit le démon, comme si c’était aussi simple que ça.

— Je n’appartiens à personne, répliquai-je.

Il sourit de plus belle. Et même si ce sourire était cruel, il était aussi compatissant.

— C’est ce que tu penses maintenant, dit-il en parcourant ma forme du regard. Mais je t’en convaincrai. Il n’y a que moi pour toi dans cet univers, femme.

Je sus ce qu’il sous-entendait, même s’il n’utilisait pas les mots précis.

Il avait dû voir dans mes yeux que j’avais compris, car cette pointe de pitié disparut derrière un amusement cruel.

— Oui, murmura-t-il. Tu sais de quoi je parle.

— Je suis humaine. Ce n’est pas possible.

— Peut-être que tu l’as été, dit-il en examinant les flammes blanches avant de me regarder dans les yeux. Mais tu ne l’es plus. Tu es tout aussi dépendante des lois de la magie que nous autres.

Les fragments restants de sa chemise tombèrent, révélant sa peau lisse, marquée par endroits de symboles.

— Tu mens, me récriai-je.

Il s’avança, diminuant l’espace entre nous, et encercla mes poignets en flammes de ses mains nues.

— Si je mentais, je serais mort. Ton feu m’aurait tué. Tu comptais là-dessus quand tu as sauté dans le cercle d’invocation, déclara-t-il en approchant son visage jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’à quelques centimètres du mien. Mais tu n’avais pas prévu que je t’entendrais. Tu t’attendais à un démon plus faible…

— Tu ne sais pas de quoi tu parles, sifflai-je en luttant contre la fureur, le feu et la passion, alors qu’ils menaçaient de nous consumer tous les deux.

Chronique à venir...

Gallant de Vi Schwab

Editions Lumen

Toute chose projette une ombre, même notre monde...

TToute petite, Olivia Prior a été déposée sur les marches de l'orphelinat où elle vit désormais. Incapable de parler, elle n'en sait pas moins se faire respecter des autres pensionnaires. De sa mère, il ne lui reste plus qu'un journal intime relié de cuir, plein de dessins étranges et marqué par la folie, dont les derniers mots sont : " Tu seras à l'abri tant que tu ne t'approcheras pas de Gallant. "

Mais la jeune fille ne rêve que d'une chose : avoir, un jour, une famille. Alors, quand elle apprend que son oncle l'a enfin retrouvée et l'invite à venir vivre dans le domaine familial de Gallant, Olivia n'hésite pas une seule seconde. Sur place, elle ne trouve que deux domestiques et un cousin, Matthew – qui, de toute évidence, ne veut pas d'elle. Elle découvre surtout que son oncle est mort et enterré depuis plusieurs mois déjà... Elle remarque enfin que tous les habitants du manoir semblent éviter comme la peste le mur qui s'élève derrière la propriété, au milieu d'une nature luxuriante. Quel mal se dresse là, au fond de ce jardin niché au bout du monde ? Qu'est-il vraiment arrivé à la mère d'Olivia, toutes ces années plus tôt ?
 
Avis de Syb :
 
Olivia est muette. Elle vit à l’orphelina de Merilance où elle a grandit avec pour seul possession le journal de sa mère, dernier vestige de la femme qui l’a abandonnée. Entrecoupées de dessins s’apparentant plus à des tâches d’encre qu’à de véritables oeuvres, les pages se succèdent dans lesquelles la mère d’Olivia perd la tête au fil du temps. Seule la dernière page du journal s’adresse directement à elle : “Olivia, Olivia, Olivia,”. Elle la prévient d’un danger duquel elle sera protégée uniquement si elle reste éloignée de “Gallant”.
Seulement un beau jour, elle reçoit une lettre à l’orphelina. Elle est signée de la main de son oncle dont elle ne connaissait pas l’existence. Elle a enfin une famille qui pourrait la sauver de cette prison ! Ni une ni deux, elle saute sur l’occasion et ne se préoccupe pas de la provenance de la fameuse missive : Gallant.
Autant le dire, Olivia plonge dans la gueule du loup. Arrivée sur place, elle est accueillie par un vieux manoir, un cousin grincheux et deux domestiques. Vraisemblablement, pas d’oncle à l’horizon. Alors quand elle apprend que celui-ci est mort il y a plusieurs mois, ça lui fait un choc.
Beaucoup de mystères rodent autour de la demeure et de ce mur que tout le monde semble dévouer à protéger au fond du jardin et Olivia est bien décidée à tous les élucider, quittes à aller à l’encontre de la lettre de sa mère.
 
Ce roman, signé Victoria Schwab, va à l’encontre de tout ce à quoi je m’attendais. Je suis pour ainsi dire habituée à la plume de l’auteure mais je ne m’attendais pas à une histoire si éloignée de ce qu’elle écrit en général. Il est vrai que j’ai enchaîné La vie invisible d’Addie Larue avec Gallant, et j’avais l’impression de lire deux auteurs différents. Après mûres réflexions, j’en suis venue à la conclusion que ce sentiment venait peut-être du fait que la narratrice de Gallant soit bien plus jeune que dans la plupart des récits de Schwab (je pense notamment à Vicious), mais ça n’en était pas pour autant un mauvais roman.
Mêlée de fantastique et d’horreur, c’était une histoire à n’en plus fermer l’oeil. Des êtres fantomatiques, des manoirs glauques, des personnages atypiques, il y a tout pour avoir la recette parfaite. Mais j’avais quand même le sentiment qu’il manquait quelque chose. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages. Olivia était vraiment interressante, j’en oubliais même qu’elle ne pouvait pas parler. Mais l’attention était concentrée sur le personnage principal et la trame, ce qui à conduit à ce que les autres personnages soient un peu fades en comparaison. Malgré tout je vous recommande ce livre si vous cherchez des frissons sans trop vous empêcher de dormir ! (disons un petit 5/10 sur l’échelle de la frousse).
 
Plus d'infos : Lumen éditions

La Reine des Ombres de Tricia Levenseller

Editions Hugo Roman – Collection Stardust

D'abord, courtiser le Roi des Ombres. Puis l'épouser.

Enfin, le tuer et récuprer son royaume...

Personne ne connait l'étendue des pouvoirs du Roi des Ombres, fraîchement couronné. Certains disentqu'il peut contrôler les ombres qui errent autour de lui et les manipuler à sa guise. D'autres que les ténèbres lui murmurent les secrets de ses ennemis.

Peu importe, Alessandra sait ce qu'elle veut, et rien ne pourra l'emp.cher de mener son plan à la réussite.

Mais la jeune fille n'est pas la seule personne qui cherche à conquérir le trône. Et alors que les attaques envers le Roi se multiplient, elle se retrouve à devoir mettre toute son énergie à le défendre, le temps qu'il puisse faire d'elle sa reine. Car après tout, quoi de mieux pour un roi des ombres qu'une reine perfide et rusée ?

 

Avis d’Arcantane :

Nouvelle collection des Editions Hugo Roman sur le thème de la fantaisie Jeunesse, fantastique et paranorma, Stardust nous propose sa première histoire de fantaisie.

La Reine des ombres met en scène Alessandra, une jeune fille. Cadette de la famille, Alessandra n’a jamais eu l’attention de son père et est considérée comme le petit canard noir de la famille. Depuis que la jeune fille a eu son cœur brisé par son premier amour, Alessandra s’est juré de ne plus jamais tomber amoureuse, c’est elle qui se servira des hommes maintenant. D’un côté très indépendant, elle n’accepte pas les nombreuses règles qui l’enferment, elle veut vivre sa vie comme elle l’entend, ni avoir personne pour lui donner des ordres. La seule solution serait de devenir Reine mais pas juste une épouse. Son plan : séduire le Roi, devenir Reine et le tuer pour prendre sa place et gouverner sur tout le royaume.

Alessandra a tous les atouts pour réussir son plan : séduisante, stratège, intelligente. Elle va mettre à profit ses nombreux atouts pour réussir à ses fins.

Elle se rend donc à la cour du Roi avec son père lors d’un bal. Il faut alors qu’elle se démarque des autres prétendantes pour attirer l’attention du roi. Elle suscite son intérêt lors de la soirée et la voilà donc comme invitée permanente de la cour. Il ne lui reste plus qu’à la séduire et trouver ses points faibles pour pouvoir l’éliminer.

Mais tout plan a une faille et il se pourrait que les sentiments s’en mêlent…

J’ai beaucoup aimé cette histoire, on y découvre une jeune femme pleine d’espoir qui rêve d’une vie meilleure pour elle. Alessandra a des ambitions et sait les mener à bien. Même si elle passe un peu comme une jeune fille assoiffée de pouvoir, il n’en est rien. Elle a un but et s’y tient. Mais au fil des pages, on y découvre une personne solitaire qui n’a jamais eu une personne qui l’écoute et la comprend. En faisant connaissance de Kallias, le Roi des ombres, elle se rend compte qu’ils ont beaucoup de points communs.

Lui aussi vit dans la solitude pour éviter d’être vulnérable. Tout comme la jeune femme, il a des contraintes même en tant que Roi et ne peut pas faire ce qu’il veut. Son Conseil qui a tout pouvoir jusqu’à sa majorité, souhaite qu’il trouve une femme pour avoir une descendance.

Il voit en Alessandra, l’opportunité de convaincre son conseil. En s’associant tous les deux, ils pourraient obtenir ce qu’ils veulent : lui une liberté pour pouvoir régner éternellement en ayant une Reine qui sert d’artifice, elle du pouvoir et de la richesse et faire ce qu’elle veut.

Cet interdit de le toucher complique la tâche de la jeune femme mais elle est bien décidée à suivre son plan. Au fil des pages, Alessandra s’en vient à apprécier ce jeune roi, lui confier des choses des secrets qu’elle n’a jamais révélé et le soutenir, elle va peu à peu s’éprendre et tenir à lui.

Malgré cette volonté, la jeune femme a une nature complexe, elle n’hésite pas à éliminer tout problème sur son chemin mais elle est aussi bienveillante envers ses amis et leur venir en aide.

Nous n’avons dans cette histoire que le point de vue de l’héroïne et tout comme elle, on découvre qui est le véritable Roi des ombres. Ses pouvoirs, ses faiblesses et sa volonté de gouverner. Lui aussi est séduisant et on comprend qu’Alessandra tombe sur son charme. Impitoyable envers ses ennemis, il doit découvrir le ou les assassins de ses parents tout en essayant de rester en vie.

L’intrigue est assez simple mais toutefois assez bien menée. On plonge dans cette histoire d’amour, on a envie de découvrir jusqu’où Alessandra ira. Va-t-elle tuer le Roi pour prendre sa place ou l’amour sera plus fort ? Au final, c’est une histoire assez entrainante. Complots, intrigue, stratégie, sentiments sont au cœur de cette histoire.

C’est un roman à découvrir, qui se lit assez rapidement car on rentre facilement dans l’histoire.

Je valide ce premier tome dans cette nouvelle collection !

Plus d'infos : Stardust

Psi-Changeling – Tome 20 "La Dernière garde" de Nalini Singh

Editions Milady

La loyauté avant tout.

Jugé imparfait à cause d’une blessure à l’échine, le télépathe Canto dirige l’influente famille Mercant depuis l’ombre. Il est également une ancre, l’un des mystérieux membres du réseau qui stabilise le PsiNet, et dont l’effondrement subit menace d’éradiquer la race Psi tout entière. Pour sauver ceux qu’il aime, Canto aura besoin de l’aide d’une femme qui est liée à lui par un sombre passé qu’ils ne peuvent oublier. La plus puissante des ancres : Payal Rao, télékinétique parfaite, aussi belle que dépourvue d’émotion. Mais ni l’un ni l’autre ne sont préparés à l’enfer qui s’apprête à se déchaîner sur le PsiNet…

 

 

Avis d’Arcantane :

Psi-Changeling est une de mes séries préférées chez Milady car j’adore l’univers que l’auteure Nalini Singh a su créer. Je suis à chaque fois bluffée d’avoir un tome d’aussi bonne qualité malgré le grand nombre de tomes dans cette série. Chaque histoire est travaillée avec détails et je vous avoue qu’à chaque fois ma patience entre chaque parution, est récompensée et je me régale à chaque tome.

Ce 20ème tome se consacre sur l’histoire de Canto Mercant et de Payal Rao. Deux ancres qui vont s’allier pour pouvoir protéger le Psi-Net de ses nombreuses attaques.

Mais cette alliance va révéler un certain passé commun entre les deux personnages et va les lier plus qu’ils n’auraient pensé.

Outre l’histoire romantique entre Canto et Payal, j’ai beaucoup aimé que l’auteure s’intéresse à une classification très peu abordée dans les précédents tomes : les Ancres. Pourtant c’est une classification indispensable pour la survie des Psi et du Psi-Net. Ils sont la base du Spi-Net et permettent avec les Empathes de maintenir la structure.

Lorsque Canto décide de rencontre plusieurs ancres pour leur expliquer son projet, il voit en Payal Rao, cette puissante PDG, une véritable meneuse pour représenter l’ensemble des ancres et se dresser pour faire valoir leur voix auprès de la Coalition régente.

Dès leur rencontre, leurs relations évoluent et Canto de nature protectrice, fait tout pour protéger la jeune femme et lui assurer une loyauté à toute épreuve en raison de leur passé qui les lie. Mais il est très difficile pour Payal de faire confiance aux autres psis surtout lorsqu’on connait son passé et sa famille. Pourtant au fil des pages, Payal baisse sa garde auprès de Canto et rechercher son contact.

Comme à son habitude, Nalini Singh nous offre une histoire forte et pleine d’émotion, toujours aussi prenante. Tous ses personnages même les secondaires sont très bien exploités et restent tous à leur manière attachante. Cela m’a fait plaisir de revoir la puissante famille Mercant lié aux ours.

Même si l’histoire se situe entre deux psis, les changelings ne sont jamais loin !

Par ailleurs, il est intéressant que l’on continue à avoir un aperçu de nouvel ennemi : l’Architecte qui continue à tisser sa toile et avancer ses pions pour la prise de pouvoir. Rappelons que l’Architecte est le nouvel ennemi de cette nouvelle saison. Nous avons peu à peu quelques indices mais pas assez pour savoir quel est cet ennemi aussi puissant mais son plan risque de fragiliser le Psi-Net déjà en grande souffrance et prêt à s’effondrer.

Il me tarde de lire la suite car l’intrigue risque une nouvelle fois de nous réserver de sacrées surprises !

Un tome toujours au top dans la série !

Plus d'infos : Milady

Syndiquer le contenu