Aller au contenu principal

Amber Farrell – Tome 3 « La piste du loup » de Mark Henwick

Editions Milady

« Il fallait être extraordinairement courageux, ou incroyablement stupide, pour faire ce genre de chose.

Après avoir réussi de justesse à empêcher une guerre entre Athanates, Amber pensait pouvoir souffler quelque temps. Mais lorsqu’un loup rénégat entreprend de frapper au cœur de sa ville natale, c’est Amber qui se retrouve chargée de mettre un terme à ses actions. Alors qu’elle commence à peine à maîtriser ses pouvoirs d’Athanate, la meute locale veut l’obliger à se soumettre à son alpha, et les adeptes la soupçonnent d’être elle-même sur le point de succomber aux tentations de la magie. Et son ancienne unité militaire vient de se lancer à ses trousses…

 

 

Avis d’Arcantane :

Quel plaisir de retrouver la suite des aventures d’Amber. C’est une série qui m’avait convaincue et j’avais hâte de lire la suite et ce tome 3 ne déroge pas à la règle. Amber est de nouveau embarquée dans toute une série d’enquêtes tout en devant gérer son côté Athanate, méta et Adapte !

Après l’assemblée des Athanate qui ont reconnu sa maison. Amber n’a guère le temps de se reposer. De par sa particularité, elle devient un peu l’interlocutrice de la meute avec les Athanate. Sa nouvelle mission : retrouver le dissident, un métamorphe qui sévit depuis des années à Denver avant que le FBI s’en mêle et découvre la communauté surnaturelle. Elle doit alors éviter les obstacles que la communauté surnaturelle dresse sur sa route. En plus, croyant s’être débarrassé de l’OPS – 4, elle a maintenant à ses trousses les « nagas », un groupe d’élite qu’elle connaît et surtout une branche obscure de l’OPS qui n’hésite pas à employer les pires méthodes et laissant des cadavres derrière eux.

Comme dans le tome précédent, notre héroïne avance en aveugle sur un terrain glissant ne connaissant par les nombreux enjeux. Elle doit alors jouer avec les cartes qu’elle a et malheureusement Amber se retrouve dans des situations assez difficiles où elle réussit malgré tout à s’en sortir.

Le second tome était consacré à la partie Athanate, ce troisième tome se concentre sur la partie du loup qui sommeille en elle mais pas que. « La piste du Loup » est assez riche en actions, rebondissements mais aussi en révélations. Je suis toujours admirative car Amber s’accroche, elle fait tout pour concilier sa vie professionnelle et amoureuse. Sa relation avec Jen va devenir concrète, alors que dans le précédent tome, elle tâtonnait et ne savait pas comment gérer cette relation, elle va se laisser porter et voir où cela va l’emmener. Ce n’est pas de tout repos car elle considère Alex comme son compagnon et ce dernier n’aime guère Jen qui lui rend bien. Cela se complique au fur et à mesure car Alex est dans une position délicate avec la meute en soutenant Amber. J’ai apprécié ce tome car on rentre enfin dans les secrets de la meute et leur organisation. L’impact de l’arrivée d’Amber chez les loups, va créer des vagues.

L’intrigue est assez complexe car il se passe énormément de rebondissements et d’évènements qu’il faut suivre.  Ce qui peut être perturbant dans la lecture, est qu’on enchaine sur différentes pistes sur chaque communauté en même temps. C’est un choix de l’auteur pour montrer aussi que son héroïne doit tout gérer en peu de temps.  Tout comme Amber, on va apprendre peu à peu ce que signifient toutes les facettes surnaturelles. La partie Adapte est assez peu développée comparée à celle des Athanates et des métamorphes.

Amber doit continuer aussi à gérer sa famille et les relations avec sa sœur ne s’arrangent guère mais aussi son rôle de détective qu’elle laisse un peu de côté.

Il se passe tellement de choses qu’il faudrait une chronique de plusieurs pages alors je préfère vous laisser lire ce tome pour vous faire votre avis mais si vous avez aimé le tome 2, celui-ci est dans la même veine.

J’ai beaucoup apprécié ce tome et avec tout ce qui se passe, on comprend que ce tome soit beaucoup plus imposant (plus de 700 pages) mais il les vaut.  C'est une série de Bit-lit qui change des autres parutions chez Milady. J’espère que les éditions Milady continuent à publier la suite et qu’ils ne tarderont pas à le sortir.

 

Plus d’infos : Milady

Passionnels rendez-vous Partie 2 de Beth Kery

Editions J'ai Lu

Alice Reed vient d’être recrutée pour encadrer des adolescents au prestigieux Camp Durand, dont le propriétaire n’est autre que Dylan Fall. Pourquoi ce dernier l’a-t-il engagée, elle ? Alice l’ignore. Une chose est sûre : lorsqu’elle rencontre le séduisant PDG, l’attirance est immédiate. Comment résister à son regard de braise et à ses avances ? Impossible. Alice succombe et découvre à son côté, nuit après nuit, dès que le camp est endormi, les plaisirs d’une passion charnelle. Or, si expérimenté et aimant soit Dylan, elle devine en lui un être tourmenté qu’il lui tarde de percer à jour…  

 

 

Avis de Solyane :

Alice poursuit une relation passionnelle et cachée avec Dylan tout en s'occupant de son équipe de jeunes campeurs. Mais, des choses bizarres arrivent. que va-t-elle faire ?

Deuxième partie d'un diptyque divisé en quatre parties, le personnage principal est une jeune femme Alice Reed. Celle-ci est une étudiante brillante qui a des affinités avec les mathématiques. Confrontée à des jeunes en difficulté lors du Camps Durand, elle va détecter, chez elle, un comportement agressif et défensif  vis-à-vis de Dylan. Comment va-t-elle le justifier et a-t-elle réellement tort d'être aussi méfiante ?

Alors que dans la première partie, on voyait la relation naissante d'Alice et Dylan. Dans celle-ci, on a plus de détail sur son entourage et son environnement. Certains détails donnés vont prendre une proportion importante dans la suite. De plus, on aborde vraiment le nœud de l’intrigue. En fait, la relation d'Alice et Dylan cache un sujet plus grave qui concerne Alice directement et qui risque de changer sa vie. Enfin, l'auteur définit plus spécifiquement le caractère de certains des campeurs de l'équipe d'Alice et elle confronte la jeune femme à ces derniers, qui prend conscience de certains de ses mécanismes de défense. Plus, l’intrigue va avancer, plus les choses vont devenir plus étranges. D'ailleurs, l'auteur va s'amuser une partie des clefs pour comprendre le comportement de Dylan à la fin de cette partie. Il va prendre plus d'ampleur et vous faire chavirer le cœur (enfin j'espère). En ce qui concerne leur relation proprement dite, elle s'amplifie et Dylan fait connaitre de nouveaux aspects à Alice (que je vous laisse découvrir).

Contente d'avoir cette deuxième partie qui apporte beaucoup d'informations à l'intrigue secondaire que l'on ne voyait qu'esquisser dans le premier volume. Celle-ci va aller crescendo jusqu'au premier dénouement (fin de ce tome). Des secrets vont être révélés qui vont impacter la vie de nos protagonistes principaux. Comment vont-ils le gérer la poursuite de leur relation? Vous en serez plus en lisant la troisième partie.

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

La meute du Phenix - Tome 7 "Patrick Hardy" de Suzanne Wright

Editions Milady

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.

Dès l’instant où il pose les yeux sur Frankie, Patrick comprend qu’elle est son âme sœur. Mais il sait également qu’il ne peut la revendiquer immédiatement : Frankie est hantée par la mort tragique de ses parents, et la soudaine découverte que ses grands-parents lui ont menti toute sa vie. Et si Patrick fait battre son cœur plus vite, avant de pouvoir songer à son avenir, si tentant soit-il, elle doit affronter son passé. Alors que les secrets se dévoilent et que la vie de Frankie est mise en danger, Patrick fera tout pour protéger celle que le destin lui a promis.

 

 

Avis de Christy :

C’est avec grand plaisir que j’ai dévoré ce septième tome des aventures de la Meute du Phénix, après avoir dû attendre un an depuis le tome précédent.

Dans ce tome, nous faisons connaissance de Frankie Newman, une demi-métamorphe qui a grandi auprès de ses grands-parents, après le terrible drame qui a coûté la vie à ses parents.

Frankie est devenue une sculptrice au talent naissant. Ses oeuvres sont exposées depuis quelques temps dans des galeries d’art. Mais ses grands-parents et son oncle ne prennent pas au sérieux cette occupation. Ils souhaitent qu’elle trouve enfin un vrai métier.

Patrick Hardy fait partie de la Meute du Phénix, laquelle éprouve quelques difficultés avec une nouvelle Meute, appelée “Mortelle”, composée de mercenaires et dirigée par un certain Nash Morelli.

Ce dernier doit rencontrer Trey, l’Alpha de la Meute du Phénix pour mettre en place différentes alliances.

Patrick envie beaucoup ses camarades car ces derniers ont trouvé leurs âmes soeurs, les uns après les autres.

J’ai été pressée de découvrir cette nouvelle aventure.

Dès les premières pages, nous faisons la connaissance de Frankie une jeune femme pour qui la sculpture compte beaucoup. Quand elle reçoit un mail de sa tante qu’elle ne connaît pas et qui souhaite reprendre contact avec elle depuis qu’elle a quitté la Meute suite au décès de ses parents, le monde de la jeune femme bascule. Elle est perdue.

Elle s’aperçoit que ses grands-parents lui ont caché la vérité. Son père serait responsable de la mort de sa mère, avant qu’il ne se suicide, devant ses yeux. Frankie est le seul témoin de ce qu’il s’est réellement passé. Mais de cette épreuve, elle n’en garde aucun souvenir.

Elle ne sait plus à faire vraiment confiance...

Jusqu’à sa rencontre avec Patrick… Ce dernier est sûr que Frankie est bien son âme soeur et va tout faire pour la convaincre…

C’est à Patrick qu’elle va devoir se fier.

Tous les deux vont apprendre à se connaître et à se faire confiance. Le lieutenant est en effet prêt à prendre une compagne, après avoir vu ses camarades trouver leurs âmes soeurs. C’est maintenant à son tour. Dès qu’il a vu Frankie, il en est désormais sûr. Ils ont grandi ensemble lorsque la jeune femme vivait encore, avec ses parents.

Patrick va tout faire pour la convaincre que sa place est au sein de la Meute.

J’ai apprécié le fait que les personnages sachent ce qu’ils veulent l’un de l’autre. Ils ne se tournent pas autour pendant longtemps.

Pourtant, j’ai été agacée à de nombreuses reprises par le comportement égoïste des grands-parents. Ils ne pensent qu’à eux plutôt qu’au bien être de leur petite fille. Ils ne comprennent pas la passion de Frankie pour la sculpture et le fait que cela l’aide à exprimer ses émotions, surtout après ce qu’elle a vu étant enfant.

De plus, j’attendais avec impatience, à l'instar des autres tomes, le moment où l’action viendrait. Mais ce moment, arrive bien tard et n’est pas aussi, à mon sens, assez détaillé. Les scènes de bagarres sont trop courtes.

L’auteure, en effet, se consacre principalement à la relation entre Frankie et Patrick, laissant de côté les problèmes de la Meute, ce que je trouve dommage. Dans les autres tomes, j’avais beaucoup aimé l’interaction entre la Meute et ses problèmes d’intégration avec notre monde. Une problématique que je n’ai pas retrouvé ici.

De même, j’aurais aimé voir et lire une héroïne avec beaucoup de caractère, comme dans les autres précédents. J’ai trouvé qu’elle acceptait avec trop de facilité ce qu’il était en train de lui arriver. J’aurais aimé qu’elle se révolte plus face à ses grands-parents. Frankie est trop passive face à ce mensonge qui l’a privée de sa vie au sein de la Meute.

Même si l’histoire se dévore en quelques heures, c’est uniquement la relation entre Patrick et Frankie qui va permettre de pimenter un peu le récit. C’est un tome centré davantage sur les émotions des personnages du point de vue familial. Comment faire quand cette dernière décide ce qu’il est bien ou non? Que faire quand une partie de la famille est humaine et l’autre non?

J’aurais aimé que l’auteure développe davantage la menace grandissante de la Meute Mortelle, qui, au final, ne porte pas si bien son nom, car elle n’est pas une menace pour celle du Phénix…

En bref, un tome que j’ai dévoré même s’il se consacre principalement sur la relation du couple phare Patrick/Frankie au détriment de l’action. J’ai hâte de découvrir le prochain tome, centré sur Dominic, à paraître en 2019 !

Plus d'infos : Site Milady

Le grand Nord - Tome 3 "Secrets" de Sarina Bowen

Editions Hugo Roman

Avant, Lark n’avait peur de rien. Sa vie était une suite d’aventures, plus passionnantes les unes que les autres. Mais sa dernière virée par delà les mers fut celle de trop. À présent, ses nuits sont remplies de terreur.

Quand sa meilleure amie lui propose un séjour dans un verger contre son aide pour la vente de fruits au marché paysan, Lark saute sur l’occasion de passer l’automne dans le Vermont. Mais ses cauchemars persistent, quand elle choisit de se confier au résident le plus réservé de la ferme Shipley.

Zachariah est un survivant, lui-aussi. Cela fait quatre ans qu’il a quitté la secte polygame dans laquelle il a grandi. Il a trouvé la paix à la ferme Shipley, en cueillant des pommes et en réparant des machines agricoles. Mais être rejeté à l’âge de dix-neuf ans par sa propre famille laisse des traces, de surcroit dans un monde dont il de connaît ni les moyens de communication ni les codes. En fait, il y a beaucoup de choses qu’il n’avait jamais faites.

Zach et Lark apprennent peu à peu à se faire confiance. Une nuit, ils se rapprochent même plus l’un de l’autre. Finiront-ils par se comprendre pour grandir et ne faire plus qu’un ensemble ? L’amour peut-il tout conquérir ?

 

Avis de Christy :

J’avais eu un coup de coeur pour cette série et particulièrement pour le tome précédent. Quel plaisir de retourner à nouveau dans le Vermont aux côtés de la famille Shipley !

Dans “Secrets”, nous faisons plus ample connaissance avec Lark, une jeune femme qui a vécu une expérience traumatisante quelques mois auparavant, suite à un séjour au Guatemala. Plutôt intrépide et aventureuse, sa vie a complètement changé depuis. Elle est souvent effrayée et fait de nombreux cauchemars.

Sur l’invitation de May Shipley, sa meilleure amie, elle décide de passer quelques mois dans la ferme pour se remettre de ce qu’elle a vécu.

Zachariah, est un personnage que nous avons déjà aperçu dans les autres tomes de la série mais qui reste en retrait de la famille et dont nous ne savons pas grand chose. Cela maintenant quatre ans qu’il est arrivé dans le Vermont et qu’il a quitté la secte qui l’a vu naître et grandir. Désormais, il se sent mieux. Il s’habitue à vivre une vie “normale”: il cueille des pommes pendant la saison de la récolte et aide pour tous les autres travaux. Il est également passionné de mécanique.

Il a été rejeté par sa famille et se trouve, de part son éducation, souvent en décalage avec le monde actuel.

Zach et Lark vont se rapprocher et apprendre à se connaître…

Encore une fois, j’ai eu un coup de coeur pour cette histoire racontée sans faux semblants et avec beaucoup de sincérité. Nous suivons les personnages avec grand plaisir dans leur évolution.

L’alternance des points de vue entre Lark et Zach nous permet de nous immiscer dans leurs pensées et d’être proches d’eux.

Zach est un personnage touchant qui n'a pas eu une vie simple. Il a grandi dans une secte polygame où la maltraitance est bien trop souvent présente. Il a pu s’en sortir qu’à l’âge de 19 ans. Depuis, il apprend à vivre “normalement” et découvre plein de choses. Il peut paraître naïf, ce qu’il n’est pas. Il est heureux de sa nouvelle vie et de la famille qu’il s’est choisi.

C’est avec l’arrivée de Lark dans sa vie, alors qu’elle n’est de passage que pour quelques semaines que Zach va prendre conscience qu’il veut en apprendre encore plus. Il va se découvrir un côté protecteur à l’égard de la jeune femme. Il va montrer très attentionné et patient.

Celle-ci va devoir se battre contre les démons qui la hantent depuis son retour du Guatemala où elle a vécu une terrible épreuve. De nombreux cauchemars lui gâchent les nuits.

C’est pendant l’une d’entre elles que Lark va se confier sur ses doutes et ses peurs à Zach.

J’ai adoré suivre l’évolution de ces deux personnages qui souffrent. Chacun va apporter du soutien à l’autre.

Même si c’est une romance dont nous connaissons l’issue, il est très agréable de voir par quels chemins les personnages vont cheminer pour être heureux.

Les personnages sont terriblement attachants et touchants. Nous avons envie de les aider dans leurs démarches. L’histoire d’amour entre Zach et Lark a fait battre mon coeur à de nombreuses reprises, l’émotion étant toujours au rendez-vous. L’alchimie entre nos deux personnages est tout simplement parfaite. Il ne sera pas question pour eux d’aller trop vite, cela se fait en douceur, sans précipitations...

Comme dans les tomes précédents, nous passons un agréable moment en compagnie de cette famille (de sang et de coeur) au coeur du Vermont. Avec force détails, nous avons vraiment l’impression de séjourner dans ce paysage magnifique aux côtés des personnages.

C’est aussi avec plaisir que nous suivons les personnages des tomes précédents et de voir leurs vies continuer sous nos yeux. Nous partageons avec eux les bons moments comme les plus pénibles. C’est un roman tellement vivant !

En bref, j’ai eu un très beau coup de coeur pour cette romance portée par des personnages tellement attachants, dans un cadre idyllique qu’est le Vermont! C’est avec une pointe de regret que se referme ce troisième tome…

Plus d'infos : Hugo Roman

"Le territoire des Ames " - l’intégrale David Creem d’Olivier Descosse

Editions Pygmalion

À l’université de Cap Rock, les élèves qui suivent le cursus du professeur Wiseman ne sont pas comme les autres. Leur originalité? Ils possèdent tous des dons exceptionnels : télékinésie, télépathie, pyrokinésie… En s’y inscrivant, David n’espère pas seulement découvrir la nature de ses capacités. Il cherche surtout des réponses au secret qui le hante depuis son enfance : la mystérieuse disparition de son grand-père. Sa quête l’emportera au-delà des frontières de la réalité, dans les zones insoupçonnées de l’Invisible.

 

 

Avis d'Edelweiss :

J’ai lu, il y a quelques années les deux premiers tomes de cette trilogie, « La confrérie de l’invisible et « l’entrevie » de Richard Taleman. Avec l’arrivée du troisième tome, j’ai été ravi d’apprendre qu’il contenait les deux premiers romans d’où « l’intégrale » mais totalement perdue quand j’ai vu le nom de l’auteur « Olivier Descosse » sur la première de couverture. Après une petite recherche sur le net, j’ai compris qu’il s’agissait de la même personne mais que les premiers tomes édités étaient à son « nom d’auteur » et le dernier de son vrai patronyme. La petite frayeur disparue, je me suis replongée dans cette saga depuis le début et fort heureusement car beaucoup d’éléments me manquaient finalement pour entamer correctement ce troisième tome.

Je m’y suis donc plongée avec enthousiasme car j’attendais cette fin avec impatience. En relisant mes anciennes chroniques, concernant les tomes 1 et 2, je n’ai pas beaucoup à ajouter aujourd’hui, je suis toujours aussi charmée par l’écriture descriptive et inventive de l’auteur.

Le premier tome nous mettait dans l’ambiance et la découverte de ce monde invisible que rejoins les âmes après la mort de leur corps physique sur terre. Le jeune groupe d’étudiants de Cap Rock, composé de David, Louise, Robert et Alice va mener différentes enquêtes afin de retrouver l’âme de Daddy, le grand-père de David emprisonnée par le Voleur d’âmes dans un endroit qui leur est pour le moment inconnu. « La confrérie de l’invisible » nous pose les bases du savoir sur le procédé des projections astrales. Sachant que leur groupe voit leurs pouvoirs psychiques décuplés lors de ses voyages, ils vont découvrir des merveilles comme autant de danger. Mais le danger n’est pas toujours celui qu’ils croient…

J’apprécie de constater que l’auteur ne facilite pas la tâche aux étudiants. Suite à l’échec de leur dernière expédition dans l’entrevie, le groupe se solidifie avec des nouveaux membres dans leur équipe. Le professeur Wiseman va donc les aider à mener à bien la requête de David mais trouve finalement son compte dans toute cette histoire car il cache quelque chose d’important. Mais de cette requête découle vraisemblablement des conséquences inestimables sur leur monde physique.

Louise, paraplégique à la suite d’un accident est certainement la personne la plus proche de David sous bien des manières. Intelligente, dotée de pouvoirs quasi-semblables à David, la télépathe est la plus sensée mais aussi la plus sensible du groupe. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et lors de ses décorporations, Louise apparait de nouveau sur ses jambes, plus belle que jamais et enthousiaste à ravir des yeux ses camarades. Elle et David sont inséparables, un sentiment qui ne fera que se confirmer dans le temps.

Robert, est riche, il est présenté comme le beau gosse emmerdeur du groupe qui a la faculté métaphysique d’agir sur la matière. Il pense avoir toujours raison, déteste être remis à sa place à en devenir insolent et immature. Il ne parle pas de sa vie en dehors de Cap Rock, un mystère de plus qui se trouve avoir un lien avec ce qu’entreprennent les étudiants. Malgré un début difficile, David et Robert sont soudés et la confiance qu’ils ont en l’autre est sans faille. Sa relation avec Alice lui apporte une certaine stabilité émotionnelle.

Alice est la jolie fille posée, sereine et amoureuse de Robert, ce qui lui joue des tours dans son comportement par moment. Elle parait fragile mais sait se montrer perspicace et intrengisante dans son domaine qu’est la nature. Elle porte en elle un lourd secret qu’elle dissimule à tous.

David est le genre de héro qui a chaque tome s’affirme de plus de plus et prend confiance en lui et en son don. Il est typiquement le héros singulier qui ressemble à « monsieur tout le monde », sans particularité apparente si ce n’est ses yeux vairons, pour lequel on s’identifie assez facilement. Il est jeune, ambitieux et possède un don de clairvoyance très développé qui lui sera d’une grande aide dans le monde invisible. De ce fait et par son passif avec son grand-père et le voleur d’âmes, David devient leur guide lors de leur voyage. Il va découvrir que son existence a un but réel, qu’il va jouer un rôle primordial dans le monde de l’invisible pour continuer à maintenir l’équilibre entre le bien et le mal et pour cela, il va devoir affronter sa plus grande peur avec l’aide de ses amis et malheureusement au péril de leurs vies.

« Le territoire des âmes » est un roman complexe difficile à résumé véritablement. Le monde invisible décrit par Olivier Descosse contient énormément d’informations. D’une part sur nos étudiants, leurs vies, leurs sentiments, ce qui les lient aux autres et d’autre part, ce monde surnaturel où les épreuves vont être rudes pour chacun d’entre-eux. Un cheminement compliqué, passant d’une étape à l’autre pour arriver finalement à…. Et là le bug ! Je n’ai pas compris, il n’y a pas de fin dans « l’INTEGRALE » de David Creem. Oui, oui, surprise qui m’est assez désagréable car dans le mot « intégrale » j’y mets forcement la fin définitive du livre. Sauf qu’ici, on s’attend automatiquement à une suite donc frustration totale pour ma part. Après 1054 pages de lecture, j’espérais ne pas avoir à attendre encore pour connaitre le fin mot de l’histoire (--> 4 ans pour le tome 3).

Au final, ce roman est une très bonne (re)découverte. C’est explicite, animé, on y trouve notre compte entre romance et fantastique, humour et action et évidement ce combat entre le bien et le mal pour maintenir l’équilibre des mondes.

C’est une lecture que je conseille car je ne me suis pas ennuyée, j’ai apprécié le récit plongée dans ce monde impitoyable qu’est l’invisible car il ne faut pas croire que tout est beau et les âmes sombres comme les fantômes font parties intégrante du roman. L’intrigue très bien menée par Olivier Descosse me fait espérer que la suite sera à hauteur de mon attente car « la confrérie de l’invisible » n’a pas fini de faire parler d’elle et vu la fin du tome 3, leur mission s’annonce longue et compliquée !

 

Extrait : «Peu importait ce qui était vrai ou ce qui ne l’était pas. La réalité du Monde Physique ou celle qu’il éprouvait à cet instant dans l’invisible. Les deux se valaient. Il lui appartenait juste de choisir celle dans laquelle il se sentait le mieux. Et à cette seconde, c’était celle-là.»

Plus d'infos : Pygmalion

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu