Aller au contenu principal

Arcadia Bell – Tome 1 "Transpercer la pénombre" de Jenn Bennett

Edition Alter Real

Servir des verres au Tambuku Tiki Bar, un bar à démons, et utiliser sa magie pour calmer les clients dans un bled inconnu ? La routine pour Arcadia "Cady" Bell, du moins en apparence. Parce qu’en réalité, elle vit sous une fausse identité et se terre depuis des années.

Un soir, son passé lui explose en pleine figure. Elle tombe sur un flash info à la télévision : ses parents, des adeptes de la magie noire accusés d’avoir assassiné des membres éminents de plusieurs Ordres magiques, ont refait surface. Les ennemis publics numéro un sont de retour !

Sauf qu’ils ont toujours clamé leur innocence.

Il est peut-être temps pour Arcadia de faire éclater la vérité. De toute façon, elle n’a plus le choix : si elle ne fait rien, elle sera livrée à Luxe, le plus puissant des Ordres magiques, qui réclame la tête de ses parents, et à défaut, la sienne.

Et le pire ? Elle n’a que deux semaines pour sauver sa peau. Une partie de plaisir...

Pour avoir une chance de s’en sortir, elle doit faire appel à l’exaspérant Lon Butler. Elle le sent, ce démonologiste aussi arrogant que mystérieux cache bien des secrets.

Une course contre la montre s’engage, et cette fois, la fuite n’est pas une option.

Avertissement : ce tome parle d’une barmaid-magicienne-renégate badass, d’un passé qui lui colle à la peau, d’un démonologiste trop sombre et sexy pour sa santé mentale, de secrets de famille, de meurtres et de magie. Un cocktail démoniaque !

 

Avis d’Arcantane :

Dans un premier temps, c’est cette couverture qui m’a séduite et m’a donné envie de lire cette nouvelle série puis son résumé que j’ai trouvé sympa. Alors quand le Blog Between Dreams and Reality nous a proposé un blog tour, j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir ce premier tome.

Arcadia Bell alias Cady est une jeune magicienne de 25 ans. Barmaid, elle se cache depuis de nombreuses années sous cette fausse identité. Mais lorsqu’elle aperçoit ses parents dans un flash info, elle n’a plus le choix et doit les aider. Accusés de plusieurs meurtres, les parents de Cady ont mis en scène leurs morts ainsi que celle de leur fille pour pouvoir s’échapper. Mais la puissante organisation Luxe (un ordre magicien) dont le dirigeant a été attaqué demande réparation, soit les parents de Cady se livrent soit c’est elle. Dès lors la jeune femme n’a plus le choix, elle doit trouver le meurtrier pour innocenter ses parents. Les victimes ayant été par un démon invoqué, Cady part donc à la recherche de ce fameux démon pour l’invoquer et qu’il lui dévoile la vérité.

Lors de cette enquête, elle fait la connaissance du mystérieux Lon Baxter, spécialiste dans les livres magiques et rares. Ce dernier accepte de l’aider dans sa quête difficile mais le temps leur est compté s’ils veulent retrouver ce démon assez rare …

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce premier tome. On y découvre un univers assez particulier où les Terrestres (démons et autres créatures magiques) côtoient les humains sans qu’ils connaissent leurs existences.

J’ai particulièrement aimé le personnage de Cady qui au fil des pages découvre une partie de son passé mais aussi certains de ses pouvoirs. Ses particularités la rendent unique mais pour la jeune femme, elle se trouve un peu quelconque et ne comprend pas l’engouement qu’ont certains membres de son ordre de la vénérer car pour elle, elle ne se considère pas comme puissante. C’est un personnage que l’on s’attache dès le départ car elle a dû survivre seule et apprendre d’elle-même en apprenant des sorts pour se défendre. C’est une solitaire courageuse qui ne s’attache pas aux autres. On le sent dans ses relations où elle cache la vérité et reste assez vague sur sa vie.

L’autre personnage principal qui suscite une certaine curiosité est Lon Baxter. Personnage ronchon, Père célibataire. Il intrigue beaucoup la jeune femme.  Le début de leur rencontre est assez électrique et tendu mais peu à peu ils vont apprendre à se connaitre et Lon va être d’une grande aide. J’ai beaucoup aimé leurs relations et ils apprennent chacun à faire tomber les barrières et laisser l’autre entrer dans sa vie. Lon se dévoile au fil des pages et on ne l’apprécie encore plus !

Un autre personnage que j’ai aimé est Jupiter, le fils de Lon. Ado, il se lie très rapidement à Cady. Il apprécie sa gentillesse et cette dernière apprécie son côté loufoque et pipelette. Quant à l’intrigue, je la trouve bien menée, peu à peu les indices se dévoilent pour faire avancer l’enquête. Je dois dire que je ne m’attendais pas à ce dénouement surprenant !

En résumé, je vous conseille de lire ce premier tome assez original et bien écrit. Je valide ce premier tome dans l’univers de la fantaisie urbaine.

Action, magie, romance, enquête sont au menu de cette série, vous serez servi !  J’ai hâte de pouvoir lire la suite et savoir comment la relation de Cady et Lon va évoluer.

Extrait :

Voir un tel être debout juste devant moi… Voir Lon comme ça… C’était à la fois intimidant et stupéfiant. Je ne me rendis compte que je me tortillais les mains devant ma poitrine que lorsqu’il les déplia délicatement. Mes doigts étaient si crispés que les jointures étaient blanches.

— C’est toujours moi, dit-il.

Bien que douce, sa voix était plus grave… si dense qu’elle fit naître des frissons sur mes bras.

Il garda l’une de mes mains dans la sienne alors que je tendais l’autre timidement vers l’une de ses cornes en spirale. Le bout de mes doigts en effleura la surface et en inspecta la texture. La corne était étonnamment chaude. Vivante. Ce n’était pas une illusion, c’était bien réel.

Captivée, je continuai de toucher ses deux cornes avec précaution, comme s’il était une chèvre dans un zoo. Il émit un petit son, et je me sentis soudain gênée.

— Désolée, marmonnai-je tout en écartant ma main.

Les narines dilatées, il m’adressa un sourire malicieux qui me comprima la poitrine.

Mon visage et mon cou rougirent et je laissai échapper un rire nerveux, réalisant soudain que les cornes et l’auréole dorée n’étaient que la partie physique de sa transformation. Comment avais-je pu oublier ? Il pouvait m’entendre, maintenant. Pas seulement mes émotions, mais aussi mes pensées. Tout.

 

Plus d'infos : Editions Alter Real

 

Les monstres de Rookhaven de Padraig Kenny

Editions Lumen

Dans un manoir isolé, perdu en pleine forêt, vit une famille mystérieuse, dont les membres n’ont absolument rien de classique : tous ont des pouvoirs ou des attributs bien particuliers qui font d’eux, aux yeux du reste du monde, des monstres que l’on craint et que l’on persécute. Même les fleurs du jardin sont de féroces carnivores ! Aussi les monstres de Rookhaven restent-ils cachés. En échange d’un approvisionnement régulier en vivres, ils ont promis d’épargner les habitants du village voisin. C’est la vie qu’a toujours connue Mirabelle, une des dernières arrivées au sein de cette famille atypique faite de bric et de broc. Jusqu’au jour où deux orphelins humains échouent par hasard au manoir…

 

 

Avis de Syb:

Dans le village de Rookhaven, tous les habitants connaissent l’existence de ce qu’ils appellent la Famille. Il s’agit bien d’une famille mais pas n’importe laquelle. Elle se compose de neuf membres plus étranges les uns que les autres dont une tante au corps fait d’araignées ou encore un oncle qui se transforme en ours. Ils vivent tous dans un manoir au beau milieu de la forêt, protégé par un Enchantement.
Les membres du Conseil (composé des quelques villageois les plus importants et du chef de la Famille, oncle Enoch) ont mis en place, il y a des siècles, un Pacte promettant la discrétion des villageois et l’apport de viande hebdomadaire à la Famille si leur membres restait uniquement dans l’enceinte du manoir. Seul le médecin et le boucher du village peuvent traverser l’enchantement grâce à une clé bien spécifique.
Jem et son frère Tom, deux orphelins vagabonds, se baladant de nuit dans la forêt, tombent sur une étrange fissure dans la trame de l’univers : une déchirure semble flotter au milieu des arbres et donner sur un chemin remontant jusqu’à un manoir.
Tom, l’aventureux, enjambe la déchirure malgré l’inquiétude de sa sœur qui finit par le suivre. Une amitié se lie alors entre Jem et Mirabelle, une des plus jeunes habitantes du manoir.
Les secrets les plus mystérieux mènent les deux jeunes filles à vivre une aventure pour sauver la famille d’un Fléau qui se rapproche rapidement.
Une jolie histoire de forts liens familiaux qui plaira aux jeunes lecteurs.
Une touche subtile de Miss Peregrine et les enfants particuliers agrémentée d’illustrations et de descriptions de monstres tous droit sortis de l’imagination de l’auteur qui font froid dans le dos. C’est une merveilleuse lecture d’Halloween à lire au coin du feu.
Je recommande chaudement en l’attente du deuxième tome !
 
Plus d'infos : Lumen
Lire un extrait : ICI

Je serai ton ombre de Lisa Jewel

Editions Hauteville

Il n'y a pas de fumée sans feu...

Cate vit à Londres avec son mari et leurs deux enfants. Ces derniers temps, Roan rentre de plus en plus tard, et ses petites attentions se raréfient. Il y a des signes qui ne trompent pas : persuadée que son mari a une liaison, Cate se met à l'épier de façon maladive. Mais cette mère de famille va bientôt avoir d'autres sources d'inquiétude : sa fille, Georgia, affirme avoir été suivie à son retour de l'école. Et l'une de ses camarades prétend avoir été agressée à deux pas de là, avant de retirer sa plainte.

Cate a sa petite idée sur le coupable : son voisin d'en face, Owen Pick, un vieux garçon qui la met mal à l'aise. Le soir de la Saint-Valentin, une jeune femme disparaît dans le quartier – et la dernière personne à l'avoir vue vivante, c'est lui.

 

 

Avis d'Edelweiss:

Voici l’histoire d’une famille totalement ordinaire, au premier abord, qui se voit obligée de déménager dans un appartement des beaux quartiers de Londres suite aux travaux de rénovation de leur maison. 

Un changement de vie que Cate, épouse depuis de longues années et mère de deux adolescents pensait revigorant pour tous. Ce qui est certain, c’est que ce nouveau climat soulèvera le brouillard qui berce ses illusions de la parfaite vie de famille.

 

Ce thriller domestique, nous plonge dans un conflit de famille, de voisinage. Il aura fallu une agression proche de leur domicile pour que Cate ouvre enfin les yeux au monde qui l’entoure.

Cate est mère au foyer depuis la naissance de ses enfants. Elle entretien un lien fort sa progéniture, mais l’adolescence est un monde étranger auquel elle participe de moins en moins face à la rébellion de sa fille, Georgia. Des moments difficiles comme des discutions impossibles, elle se sent de plus plus lasse et inutile. Le besoin de reprendre une activité à temps plein se fait sentir et dans un instant d’incompréhension et de peur Cate va reprendre sa vie en main.

 

Cet ouvrage est très bien travaillé sur ses personnages. La psychologie est ici un point fort. On analyse chaque personnage et sa vision de l’histoire, commune à tous. Plusieurs d’entre-eux donnent leur point de vu ce qui permet une meilleure compréhension des événements passés et actuels. A chaque chapitre, une partie du puzzle s’assemble.

Beaucoup de questions sont soulevées tout au long du roman auquel nous avons certes des réponses mais surtout le loisir d’interpréter à notre manière avant d’avoir le fin mot de l’histoire.

 

C’est pourtant une histoire ordinaire, oui. 

 

La mère de famille qui croit son mari infidèle et s’angoisse de la sécurité de ses enfants. Le mari sous pression professionnelle, qui délaisse son épouse.

Une adolescente qui répond en monosyllabes et s’énerve à tout bout de champs. Un jeune garçon qui l’air de rien se rend coupable de bien des choses. Un malheureux voisin qui fait peur à voir et une jeune fille disparue qui garde au chaud les secrets de tout le monde.

 

Ce roman est à la fois angoissant et juste. Il aborde des sujets sensibles comme l’exclusion, la sexualité, l’automutilation mais surtout les ravages psychologiques que peuvent subir certaines personnes après un traumatisme dans l’enfance.

J’ai été touché par Saffyre, attendrie par Cate qui passe par tellement de phases sentimentales et contradictoires dans ce livre qu’elle doit se perdre entièrement pour enfin se trouver et entendre la vérité.

 

C’est un roman qui parle aussi de combat. Son propre combat face à ce monde incorrect, a une justice qui n’en est pas forcément une et dont Saffyre nous montre du doigt au fil des pages. 

C’est une livre qui parle d’amitié au moment où s’y attend le moins. De soutien quand on n’en demande aucun. Deux personnages se démarquent finalement et ont le mérite d’apporter un élan de générosité et de simplicité dans des actions du quotidien malgré leur implication dans l’enquête menée par la police.

 

L’histoire se met en place doucement, pour s’accentuer grandement afin de semer le doute et la confusion sur tout le monde. Par contre, la fin n’a rien de spectaculaire, on s’y attend, je pense et l’épilogue n’apporte pas une cohérence supplémentaire à tout cet enchaînement dynamique qu’est l’intrigue. 

 

Il est clair qu’il s’agit d’un bon roman, pas un coup de cœur, mais qui permet de mettre des mots sur des maux, de choisir de dire « stop » et d’avancer tout en sachant ce qu’on laisse derrière soi.

 

Citation:

« C’est terrible de savoir des secrets que les autres ignorent. Ça vous donne l’impression d’être responsable de leur malheur. »

 

Plus d'infos : Hauteville

Le Voleur de Fumée - Tome 3 "A feu et à sang" de Sally Green

Editions J'ai Lu

La guerre s’étend maintenant à tout le pays, et le roi Aloysius resserre son étau sur le Plateau septentrional, centre de toutes les attentions. Catherine et Ambrose se donnent pour mission désespérée de saboter l’approvisionnement de son armée en fumée de démon. Pendant ce temps-là, March, banni du Calidor par le père de celui qu’il aime, infiltre le contingent des adolescents de l’armée brégantine. De son côté, Tash, restée coincée dans le monde des démons, va faire une découverte qui pourrait changer non seulement le cours du conflit, mais aussi l’histoire…

 

 

Avis de Christy :

L'année dernière, j'avais découvert les deux premiers tomes des Voleurs de fumée, une série de fantasy, pour lesquels j'avais eu un coup de cœur livresque.

J'attendais donc ce troisième et dernier tome avec beaucoup d'impatience.

Je peux vous dire que ce tome n'a pas attendu beaucoup de temps dans ma PAL!

Désormais, la guerre s'étend à tout le pays, notamment en Pitorie où le roi tyrannique Aloysius a placé ses hommes face ceux du roi Tzsayn, près du Plateau Septentrional. Nos personnages vont tout tenter pour mettre des bâtons dans les roues à Aloysius et à son armée.

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les personnages de la saga: Catherine, la fille d'Aloysius et la fiancée de Tzsayn; Ambroise, son fidèle garde du corps; March, toujours en quête de vengeance; Edyon, le fils caché du roi du Calidor, et Tash, la chasseuse de démons.

Au fil des pages et des rebondissements, ils se sont croisés, ont fait un bout de chemin ensemble et se sont parfois séparés.

Nous avons appris à les connaître, à savoir ce qu'ils avaient dans leurs têtes, dans les moments glorieux ou non. On a souffert avec eux ou célébré leurs victoires.

Ces personnages ont grandi sous nos yeux, assez rapidement pour faire face à la guerre qui les menace.

Car cette dernière s'annonce comme une terrible épreuve, entre violence, combats et choix difficiles.

Sans trop vous en raconter sur l'intrigue de ce troisième et dernier tome de la série, je peux vous avouer que j'ai dévoré cette nouvelle histoire qui reprend là où le tome 2 s'était arrêté précédemment.

D'une plume fluide et complètement addictive, l'auteure, Sally Green, nous plonge dans l'action et les rebondissements dès les premières pages. À l'image des tomes précédents, nous suivons, chapitre après chapitre, les points de vue de tous les personnages. Cela crée un bon rythme de lecture et nous donne envie d'enchaîner les pages les unes après les autres pour savoir ce qu'il allait se passer ensuite.

J'ai adoré ce final d'un bout à l'autre. Il faut dire que les personnages ont bien changé depuis le début de la série. Quel plaisir de les avoir vu évoluer et grandir sous nos yeux !

Comme les tomes précédents, j'ai adoré le personnage de Catherine, qui, de jeune femme, effacée, est devenue une femme forte, qui n'hésite pas à se battre, à prendre de lourdes décisions pour son peuple et pour ceux qu'elle aime.

Les autres personnages ne sont pas en reste et eux aussi, devront se battre pour leurs convictions. Cette guerre ne sera pas sans séquelles pour eux. Chacun d'eux va souffrir et devra faire des choix. Ils ont leurs forces mais aussi leurs faiblesses, ce qui les rend hautement attachants et humains.

Mais je dois dire que j'ai été un peu déçue par le rôle de Tash. Je pensais qu'elle allait être plus importante dans le déroulement de l'intrigue mais l'auteure lui permet d'avoir un autre point de vue sur les démons, créatures qu'elle chassait auparavant.

L'intrigue n'a pas un seul temps mort. J'ai retenu mon souffle à de nombreuses reprises lorsque les personnages se retrouvent en mauvaises postures. Et ces moments arrivent assez régulièrement ! C'est les montagnes russes émotionnelles pendant la lecture !

Certaines scènes sont parfois assez insupportables à lire tant la tension est à son comble. Nous sommes vraiment dans une ambiance digne de "Game of thrones" où tout peut basculer à tout moment. Les rebondissements rythment le récit et donnent envie de tourner la page pour savoir comment les personnages vont s'en sortir. Certains moments sont assez sanglants…

En bref, "À feu et à sang", le troisième tome de la saga porte parfaitement son titre et nous propose un final qui vous coupera le souffle à de nombreuses reprises.

Une très belle découverte que je vous conseille fortement si vous aimez les récits passionnants en fantasy.

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Les Héritiers de Chicago – Tome 3 "Mordre peut attendre" de Chloe Neill

Editions Milady

Le sang doit couler.

Seule personne née vampire, Elisa Sullivan est la dépositaire d’un héritage parfois lourd à porter. Après avoir transformé une jeune femme en vampire pour lui sauver la vie, la voilà de retour chez elle. Mais l’assemblée des maîtres vampires est furieuse qu’elle ait agi sans leur permission, et lorsque l’un de ses membres est assassiné, Elisa devient la principale suspecte. Un ennemi inconnu rôde dans Chicago, et Elisa devra jouer serré pour lui échapper, car toute la ville semble avoir décidé de faire d’elle la femme à abattre…

 

 

Avis d’Arcantane :

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu la suite des Héritiers de Chicago, le spin-off de la série Les Vampires de Chicago (NB : le tome 2 date d'octobre 2020). Pour rappel, ce spin-off se situe quelques années après la série quand la fille de Merit et Ethan Sullivan, Elisa Sullivan est devenue une jeune vampire adulte. Même si j’ai un faible pour l’histoire de la Sentinelle et du Maître Cadogan, je trouve que c’est une bonne idée de développer l’histoire avec les descendants. Cela apporte de la nouveauté et de nouvelles connexions et intrigues. On avait fait le tour avec l’ancienne série et ce spin-off apporte du « sang neuf ».

Elisa Sullivan, l’enfant chérie de la Maison Cadogan est de retour à Chicago pour de bon. Elle travaille partiellement pour le BDM (Bureau du Médiateur), la branche surnaturelle qui maintient la paix à Chicago. Lors de son dernier périple avec Connor, le futur Meneur de la Meute et ami d’enfance, Elisa a sauvé une humaine en la transformant en vampire ce qui n’est pas du goût de certaines personnes. Et voilà que débarque une congrégation de l’AMA, l’instance dirigeante des Vampires à sa porte pour que la jeune vampire réponde de ses crimes. Malheureusement tout dérape lorsqu’un membre de l’AMA est assassiné quelques nuits après. Elisa devient alors la principale suspecte.

La jeune femme est bien décidée à résoudre cette enquête pour prouver son innocence et elle peut compter sur son équipe de choc pour l’aider !

Quel plaisir de lire une nouvelle histoire écrite par Chloe Neill, si vous aimez sa série les Vampires de Chicago, les Héritiers de Chicago vont vous plaire !

Dans ce nouveau tome, outre l’enquête, les relations entre Elisa et Connor évoluent et passent à un cap plus sérieux et plus intime. Ils affichent enfin leur amour.  Et c’est tout naturellement que Connor est au côté d’Elisa durant cette enquête. Ils se considèrent comme une équipe et n’hésitent pas à être présent l’un pour l’autre et se soutenir. De plus Connor est d’une grande aide pour Elisa qui lui a avoué son secret à savoir la bête qui l’habite et dont elle n’a jamais parlé de peur d’être pourchassé. Se sentant déjà unique, elle ne veut pas devenir un monstre. Avec Connor, La jeune vampire peut parler librement et être elle-même sans avoir besoin de se cacher. C’est une relation assez intéressante et inédite dont on ne connaît pas l’aboutissement car Connor est le futur Meneur de la Meute avec un destin tout tracé et Elisa un vampire. Je suis assez curieuse de savoir où cette romance va nous amener.

Elisa apprend petit à petit à laisser sa bête faire corps avec elle, en lui laissant des moments de liberté ce qui lui permet de trouver un certain équilibre.

Quant à l’intrigue, elle est bien menée comme à son habitude avec la plume de l’auteure qui réussit à nous convaincre à chaque fois. Elle reste simple dans l’ensemble mais bien structurée et agréable à lire.

L’auteure se concentre beaucoup sur l’évolution du couple Elisa/Connor mais elle n’en oublie pas les personnages secondaires tels que Lulu et Alexei, même s’ils sont en second plan, Ils restent des personnages qui vont évoluer par la suite à ne pas en douter !

C'est un bon tome comme les précédents volumes de la série mélangent action, romance, magie et combats !

Vivement la suite ! 

Plus d’infos : Milady

Syndiquer le contenu