Aller au contenu principal

Interview Alice Scarling

 


Le mois de mai arrive à grands pas, tout comme le beau temps et l’envie de se poser au soleil avec un bon bouquin ! C’est pourquoi nous vous dévoilons une nouveauté en vous proposant de découvrir Alice Scarling, une nouvelle auteure de bit-lit chez les éditions Milady, avec la sortie prochaine de son 1er tome : Lacrimosa.


Alice a eu la gentillesse de répondre à quelques unes de nos questions.

 

 

 

ABFA : Bonjour Alice,  Merci de nous avoir accordé cette ITW. Peux-tu nous raconter en quelques lignes ton livre ? Aura-t-on affaire à d’autres créatures que les vampires dans cette histoire : sorciers, garous ou autres ?

Alice Scarling : Mais de rien, c’est un plaisir. :-)

Lacrimosa c’est avant tout l’histoire d’une fille, Sascha. Elle est chanteuse dans un groupe de métal, elle a une bande de potes sympas, des petits copains à ne plus savoir qu’en faire… et un pouvoir étrange : elle peut posséder le corps de n’importe qui d’un simple contact. Elle s’en sert pour deux choses : piquer du fric et tuer des vampires. Jusqu’au jour où elle tombe sur bien plus fort qu’elle. Tout son petit monde, sa vie presque normale s’effritent alors pour laisser place aux ténèbres.

Concernant les autres créatures, la réponse est « oui ». Mais je n’en dirai pas plus !

 

- Qu’est ce qui t’as poussée à écrire de la “bit-lit” ?

Depuis que j’écris, j’essaie de réunir les différents ingrédients qui me plaisent dans un roman. Pour moi, la bit-lit, c’est exactement ça. Une héroïne forte, dans un univers à la fois familier et sombre, des vampires (et d’autres créatures surnaturelles), une histoire d’amour, de la violence, du sexe, de l’humour… Bref, j’écrivais de la bit-lit avant même de savoir que ça existait !

 

- Combien de tomes as-tu prévu pour ta série ?

Pour le moment, je suis partie sur une trilogie.

 

- As-tu d’autres projets ou te consacres-tu exclusivement à ta série Requiem pour Sascha ?

Sascha est une narratrice exigeante. Elle vit dans l’instant, elle ne réfléchit pas beaucoup avant de parler, elle est rentre-dedans… Bref, je n’ai pas le choix, je me consacre exclusivement à son histoire tant qu’elle a des choses à me raconter.

(Ne le lui dites surtout pas, mais je note toutes les autres idées qui me viennent dans un carnet pour y revenir plus tard et voir s’il y a quelque chose à en tirer.) En tout cas, Lacrimosa est mon premier roman publié et je n’ai pas l’intention de m’arrêter là.

 

- Avais-tu déjà tes idées ou l’inspiration vient-il au fil de l’écriture ? Avais-tu prévu autre chose pour le personnage de Sascha et de Raphaël ?

Je suis une auteure à plans. J’aime dérouler l’intégralité de l’histoire avant de commencer à l’écrire. Ça n’empêche pas mes personnages de décider par eux-mêmes de ce qu’ils veulent vraiment faire…

Sascha et Raphaël atterrissent à peu près là où j’avais prévu (je les connais bien !) mais, en revanche, il y a un personnage que je n’avais pas vu venir et qui s’est invité tout seul dans l’histoire (et clairement, il fait ce qu’il veut).

 

- Certains de tes personnages sont-ils inspirés de personnalités connues ?

Pour le physique, oui. J’aime bien avoir des supports visuels détaillés pour écrire. Sascha s’inspire d’une chanteuse. D’ailleurs, je suis super contente parce que, comme je savais exactement à quoi elle ressemblait, j’avais peur que la couv’ ne lui rende jamais justice et j’avais tort ! La Sascha de la couv’ est tout simplement parfaite.

L’apparence de Raphaël est un mélange de plusieurs choses…

Mais je ne vous dirai pas qui j’ai pris pour modèles : en tant que lectrice, j’aime avoir la liberté de me faire ma propre idée et je veux laisser cette possibilité à mes lecteurs. (Et puis, ça m’amuserait beaucoup de savoir ce que les gens imaginent.:-))

 

- Lacrimosa fait-il référence au groupe de musique du même nom ou au morceau de Mozart ?

Au morceau de Mozart. J’ai toujours adoré le requiem de Mozart (une des rares œuvres classiques que j’aime vraiment) et j’ai une fascination pour le concept de requiem (et le fait que tous les grands compositeurs ou presque sont morts pendant ou juste après avoir composé le leur). J’ai voulu créer un requiem pour Sascha, mon héroïne. Parce que cette série raconte la fin de sa vie telle qu’elle la connaissait. Chaque tome porte donc le titre d’un mouvement de requiem.

 

- Dans quelles conditions écris-tu ? Quelle ambiance : en silence ? En musique ?

J’écris en musique. J’en ai besoin pour me mettre dans l’ambiance, m’inspirer, influencer mon humeur, me couper du monde réel. Dans ma playlist, il y a tout et n’importe quoi : du metal, du classique (le requiem de Mozart notamment), de la pop, de la B.O. de film…

C’est la seule chose indispensable à mon écriture. Pour le reste, un clavier et un écran posés n’importe où (chez moi, dans un café, au milieu d’un champ) me suffisent.

 

- Si tu devais être un être surnaturel, que choisirais-tu d’être ?

Sans hésiter : un vampire. Vivre éternellement sans jamais devoir se lever le matin ? Bon sang, on signe où ?

 

- Ton top 5 de romans/films préférés ?

J’ai toujours du mal à répondre à ce genre de questions : pas facile de s’arrêter à cinq ! Alors on va dire que c’est une petite sélection variée dans le désordre (et oui, il y en a qui jouent dans les deux catégories).

Entretien avec un vampire, Le Seigneur des Anneaux, Terminator, Buffy contre les vampires (les séries ça compte ?) et Conan le barbare.

 

- Un message à passer pour tes futurs lecteurs ?

Chers futurs lecteurs et futures lectrices, j’espère que vous apprécierez de lire l’histoire de Sascha autant que ça m’a plu de l’écrire. J’en ai fait (essayé d’en faire) tout ce que moi, en tant que lectrice, j’apprécie de trouver dans un roman (donc sexe, drogue et rock’n’roll, plus  ou moins).

 

 

 

Mais qui est Alice ?
Alice Scarling est l’auteur de la série Requiem pour Sascha, publiée chez Milady. Fan de bit-lit, metalleuse devant l’éternel, avec une passion inconsidérée pour le Coca et les Doc Martens, et un fetish bizarre pour les stylos qui bavent.

Pour la suivre sur la toile :

Twitter : http://twitter.com/AliceScarling
Facebook : http://facebook.com/AliceScarling
Site : http://www.alicescarling.com

 

 

Editions Milady

Parution 23 mai 2014

Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d'où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d'un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s'en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance... au risque de la conduire à sa perte.

 

Nous tenons à remercier Alice pour avoir pris le temps de répondre à nos questions et aussi les éditions Milady.

Restezà l'affut, il se pourrait bien qu'on vous propose quelques tomes à gagner sur ABFA... :-)

Les sentinelles de l'ombre - tome 1 "Le souffle de la lune" de J. Arden

Editions Rebelle

Tout allait bien dans ma vie jusqu’à ce que je me transforme en loup devant une assemblée de vampires. Encore qu’il s’agit là d’un euphémisme, du genre capable de vous étouffer en moins de deux. Car s’il est de notoriété publique que les crocs et les poils ne font pas bon ménage, c’est encore pire quand vous êtes la fille de la reine du clan vampirique le plus rigide qui soit. Et je parle d’expérience... Bref. Munie d’un aller simple pour la meute paternelle, me voici partie pour San Francisco, à la découverte d’un monde où vampires et loups se côtoient. Appelons plutôt ça de la cohabitation forcée. Personne n’est prêt à voir sa vie chamboulée, et quand l’amour et des dieux censés avoir disparu s’en mêlent, laisser la bête me dévorer de l’intérieur devient de plus en plus tentant...

 

 

 

Avis d’Arcantane : Anya est une hybride : mi-vampire, mi loup garou. Elle ne sait jamais sentie intégrée parmi les vampires et est seulement tolérée grâce au lien du sang par sa mère qui règne en maître chez les vampires Reus. Mais sa condition va changer lorsque par mégarde, elle se transforme, à la pleine lune et lors d’une soirée vampirique, en loup-garou à la vue de tous. Rejetée par les vampires, elle va se tourner vers son père, Alpha de la meute de San Francisco qu’elle n’a jamais connu.

Arrivée dans sa nouvelle famille, Anya va devoir s’acclimater à sa nouvelle vie et accepter sa nature de loup tout en cohabitant avec sa partie vampirique ce qui n'est pas de tout repos pour elle et sa famille.

 

Sorti depuis quelques mois déjà, je me suis enfin lancée dans cette nouvelle série avec ce 1er tome “Le souffle de la lune” et je n’ai qu’un seul regret : ne pas l’avoir commencer plus tôt !! C’est une très belle découverte et l’idée est assez originale et change un peu de ce qu’on peut lire sur le même thème.

J’ai vraiment apprécié le personnage d’Anya qui ne sent pas à sa place et qui doit essayer s’adapter. Pas facile comme on ne connait rien au loup-garous. Anya a un bon fond mais est totalement perdue dans ce monde et essaye de faire au mieux.  Elle va rencontrer Aidan, un séduisant et puissant vampire qui va lui révéler une autre partie de la société vampirique qu’elle ne connaissait pas. Parallèllement, elle doit gérer l’attraction qu’exerce Kyle, le beau loup-garou qui vit dans la famille de son père. Bien qu’on sente venir le triangle amoureux entre ces 3 personnages, j’étais curieuse de savoir comment l’auteure allait bien faire, ce n'est jamais facile mais le côté hybride de l’héroine aide bien.

Malgré quelques longeurs au début où Anya se cherche, on prend plaisir à lire ce 1er tome.

Le style de l’auteur est simple mais elle a su ajouter de nombreux details qui petit à petit nous dévoilent la trame.

J’étais un peu surprise au début avec les rêves d’Anya qui l’entrainait dans une vie antérieure au temps des pharaons et je me demandais bien ce que l’auteur voulait en faire surtout qu’il n’y avait aucun rapport avec l’histoire actuelle; cette idée est pas mal mais mérite d’être un peu plus approfondie, malgré tout, quelques indices nous permettent d’en savoir un peu plus notamment sur les sentinelles (j’espère qu’on passera à la vitesse supérieure dans le tome 2 et qu’on en saura beaucoup plus car cela a tendance à me laisser sur ma faim et à me poser pas mal de questions !!!).

Au final, pour son premier tome, J. Arden a su nous entrainer dans un monde rempli de vampires, de loups ainsi que de magie le tout avec une héroine attachante et des personnages secondaires charismatiques. Je ne me doute pas que la suite nous réserve pas mal de surprises et je lirai le second volume avec plaisir.

 

Quoi de neuf du côté d'Anita Blake et cie ?

  • Quelques news du côté de l'auteur qui vient de publier sur son site des informations sur ses 2 séries phares Anita Blake et Merry Gentrymais aussi sur son nouveau projet d'une nouvelle série :

"Une de mes résolutions de cette année était de travailler avec plus de plaisir et de joie. Je me suis donc donné la permission d’écrire ce que je voulais, quelque chose de différent et c’était super. J’ai déjà rédigé des notes et même quelques chapitres dans un nouveau monde totalement différent ».

Pour le moment Laurell doit d’abord écrire de nombreuses pages sur ce nouveau monde avant de pouvoir réellement écrire le premier tome. C’est ce qu’elle avait fait pour le tome 1 de Merry Gentry.
Elle a également rédigé une nouvelle sur Anita Blake et 2014 sera l’année de Merry Gentry avec un nouveau tome, le premier en 5 ans. Et 2015 sera l’année d’Anita Blake, elle a décidé d’en rédiger un nouveau.
Elle a tout mis en ordre afin d’être prête pour commencer à rédiger un nouveau livre, elle ne sait pas encore quoi mais elle a beaucoup d’idées autour des personnages d’Anita Blake :  Requiem, Valentina, Edward, Olaf.

Source : http://www.laurellkhamilton.org/2014/05/whats-next-for-anita-blake/

 

  • Du côté de l'éditeur français Bragelonne :

Le poche du tome 19 "Coups de Feu" sortira le 11 juillet prochain chez Milady. Sans surprise, la couverture reste  la même que pour le Grand Format.

L'ennemie la plus redoutable d'Anita Blake, première vampire et créatrice de leur race, censée avoir succombé à une explosion, est de retour. Il ne lui manque plus qu'un corps. Elle a jeté son dévolu sur celui d'Anita et compte bien se servir de Jean-Claude et de Richard pour s'en emparer. L'exécutrice ferait peut-être mieux de fuir car même si elle n'en est pas à son premier combat, affronter une déesse pourrait bien signer sa fin.

 

Le Tome 20 n'est pas encore annoncé sur le site de Bragelonne mais il y a de forte chance qu'il sorte en fin d'année ou début de l'année prochaine.

Mystic City de Théo Lawrence

Editions Pocket Jeunesse

Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds. Mais Aria à un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ! Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs... Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ? De ses choix dépend le salut de Mystic City...

 

 

 

 

Avis d'Edelweiss : La symbolique « Roméo & Juliette » est effectivement repris dans ce livre, livrant bataille dans un New-York futuriste divisée en 2 grandes classes sociales :

- Les Hauteurs : Les humains riches, hautains et méprisant le petit personnel des bas-fonds ne manquant de rien à leurs envies et besoins. Ils vivent dans une ville magnifiquement éclairée mais dont la nature a presque disparu.

- Les bas-fonds : Les mystiques pauvres, affamés, affaiblis suite au drainage de leur pouvoir. Ils vivent dans un univers sombre, insalubre de puanteur. Certain d’entre eux forment une petite communauté secrète, ceux qui détiennent toujours leur magie que l’on appelle les « Rebelles ».

Le pouvoir, voilà le thème abordé. Les élections municipales pour déterminer qui sera le nouveau Maire de la ville de Manhattan !

S’affronte enfin, les Hauteurs avec Garland Foster et les Bas-fonds avec la politicienne Violets Brooks.

Un première qui effraie le clan Foster/Rose pourtant rivale depuis toujours.

 

Aria Rose, notre jeune héroïne se réveille un beau matin amnésique promise à Thomas Foster, longtemps ennemi de sa famille. Les familles voient dans ses fiançailles le moyen d’affronter les Mystiques et gagner le vote de la population.

Le problème se pose suite à son overdose, Aria doit-elle réellement épouser cet homme qu’elle ne connait pas et dont elle ne noue aucun sentiment et comment aurait-elle pu faire une overdose de stick et s’en procurer, elle qui n’y a jamais touché ?

Elle va entreprendre et chercher la vérité du faux dans les propos de ses proches dont elle voue une entière confiance mais cela va la mener à croiser le chemin d’Hunter un « Rebelle » des bas-fonds dit dangereux pour la communauté et dont les pouvoirs pourrait la réduire à jamais au silence.

Malgré les préjugés et allant à l’encontre de sa famille, elle décide de retrouver Hunter, ce mystérieux et séduisant mystique ayant provoqué sa curiosité et dont la présence lui apporte un certain réconfort et bien-être. Elle pense qu’il détient les réponses à ses questions mais ce petit jeu devient risqué surtout quand on s’appelle « Rose » !

Aria est une petite nature, un peu naïve mais courageuse. Entre incertitude et suspicion Aria veut accomplir de grandes choses, elle opère des changements, prend sur elle, affronte ceux qu’elle aime pour faire valoir la vérité.

On se doute du dénouement au fil de l’histoire. On découvre les personnages secondaires, qu’on aime ou qu’on déteste ! Ils tiennent une place considérable dans l’intrigue mêlant action, sentiments, magie et frayeur. 

Théo Lawrence à une écriture agréable et simple, on le lit facilement pour passer un bon moment.

Il reprend les éléments essentiels du récit « Roméo & Juliette » de William Shakespeare.

Petit + : La couverture magnifique de « Mystic City » et  le 1er chapitre du tome 2 à découvrir à la toute fin du livre ! Pour nous tenir en haleine avant sa sortie prévue en 2015.

Concours d'avis

 

Après plus de dix ans de bon et loyaux services, nous avons décidé d'échanger les rôles ! Votre nouvelle mission ? Donner votre avis !

 

Je m'explique : chaque mois (ou tous les deux mois), nous allons mettre un ou deux livre, une saga  en avant, déjà publié ou bien à venir, sélectionné par les membres de la Team (urban fantasy, fantasy, fantastique...le choix est varié !). Et c'est à ce moment là que vous intervenez !

 

Chacune et chacun d'entre vous pourra nous faire parvenir son avis par mail (conseilsaintlouis[at]gmail.com) et chaque mois, nous publierons sur le site l'avis qui nous aura le plus convaincu.

 

Alors, tentés ? A vos plumes !

 

Ce mois-ci, honneur à Marika Gallman et sa série Maeve Reagan !

 

     

 

A l'occasion de la sortie du cinquième et dernier tome de la série le 23 mai, nous vous proposons de donner votre avis sur les quatre premiers tomes. La ligne de conduite de cet avis ? "Parlez de cette saga comme si vous vouliez convaincre un(e) ami(e), pas habitué à ce genre, à la lire !"

 

Fin du "concours" : 23 mai !

Syndiquer le contenu