Aller au contenu principal

The Elements - Tome 4 "The Gravity of Us" de Brittainy C. Cherry

Editions Hugo Roman

Si tout les oppose, vont-ils parvenir en dépit de leurs différences, à se comprendre, et chacun, à livrer à l'autre ses secrets ? C'est une histoire de deuil et d'amour. Ce sentiment qui embrase les êtres humains et réduit leur coeur en cendres. L'alpha et l'oméga de chaque voyage. Lucy perd sa mère à 18 ans, la laissant elle et ses deux soeurs aînées orphelines. Lorsqu'elle emménage, quelques années plus tard, avec la cadette Mary et son époux, à Wauwatosa dans le Wisconsin, elle rencontre, Graham, mi-écrivain mi- artiste, qui vient lui, de perdre son père. Ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre. Moi je rêvais. Pour lui la vie n'était qu'une succession de cauchemars. Il nous arrivait de partager de brefs instants au cours desquels nous étions sur un petit nuage, quand la réalité nous heurtait de plein fouet, et nous forçait à redescendre sur terre. Cependant, si l'occasion m'était accordée de tomber, une fois encore, je tomberais avec lui pour toujours. Même si nous devions, inéluctablement, nous écraser au sol.

 

Avis de Christy :

J'avais adoré les autres tomes de cette magnifique série de Brittainy C. Cherry et je dois vous dire que j'attendais ce tome avec beaucoup d'impatience!

Et je dois dire que je n'ai pas été déçue !

Graham, jeune auteur à succès, s'est marié à une femme qui lui ressemble. Ils font passer leur travail avant tout le reste, faisant passer l'amour et la moindre émotion au second plan.

Lucy, le second personnage principal, est son opposée. Elle vit une vie remplie d'émotions qu'elle ressent avec intensité.

Mais un jour, ces deux personnages que tout oppose vont finir par se rencontrer...

Dès les premières lignes, je me suis attachée à Lucy, qui vit et travaille avec sa soeur. Elle fait montre de beaucoup de courage et d'amour pour cette dernière. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui est crédible et très réel. On a vraiment l'impression de la côtoyer pendant la lecture.

Par contre, je dois avouer que j'ai eu du mal à apprécier Graham au début de l'histoire. Son ton froid et sans émotions m'a vraiment rebuté. Sa relation avec sa femme est assez particulière et est fondée sur les effets positifs de leur mariage et non pas sur l'amour. C'est choquant.

Puis au fur et à mesure que l'histoire avance, que Graham nous dévoile un pan de son passé, de son quotidien, je suis surprise à l'apprécier.

Les événements vont pousser ces personnages à se côtoyer, à se soutenir mutuellement face aux difficultés. Ça se sera pas facile pour l'un et pour l'autre, car ils ont des caractères assez forts...

J'ai adoré cette histoire du début à la fin. Sous la plume très fluide de l'auteur nous sommes embarqués dans le quotidien de Lucy et Graham. Encore une fois, Brittainy C. Cherry nous raconte une très belle histoire pour laquelle j'ai eu un très beau coup de coeur.

"The gravity of me" fût pour moi une histoire qui a su me bouleverser. Je l'ai dévoré en quelques heures, impossible pour moi de lâcher le roman sans savoir ce qu'il allait arriver à Graham et Lucy.

En quelques pages, je suis passée du rire aux larmes, tant les émotions étaient intenses. Ce roman est rempli d'amour, d'espoir qui vous toucheront autant que moi, je l'espère.

Mais il y a aussi de la colère que j'ai ressenti à l'égard de Lyric. je dois dire que je n'ai pas approuvé ces choix tout au long de l'histoire. C'est un personnage qui n'a pas su, selon moi, évoluer. Elle reste campée sur ses positions.

Ce dernier tome clôt avec brio la série "The Elements", notamment grâce à la phrase que prononce Lucy à de nombreuses occasions pour se donner du courage: “L’air au-dessus de moi, la terre au-dessous, le feu en moi, l’eau tout autour…”.

Du coup, on ressent un lien entre les histoires. La boucle est bouclée.

Même si ce roman nous propose une trame somme toute assez classique en terme de romance, je me suis complètement laissée transportée par l'intrigue et le charisme des personnages.

En bref, j'ai eu un très beau coup de coeur pour "The gravity of us" qui a su me toucher. Les émotions sont intenses du début à la fin. L'auteur a su, sans surenchère, nous présenter et nous raconter des histoires magnifiques avec réalisme et authenticité. Une très belle découverte !

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Dragonfury - tome 6 "Furie Délivrée" de Coreene Callahan

Editions Milady

LES DRAGONS VIVENT CACHÉS PARMI LES HOMMES DEPUIS TOUJOURS.

Le guerrier dragon Forge a été condamné à mort par les siens. Pour prouver son innocence, il lui faut se remémorer le meurtre de sa famille, au risque d’en perdre la raison. Afin de protéger son fils nouveau-né et ses amis, Forge accepte de se soumettre à d’atroces traitements, qui restent pourtant sans effet. Seule l’aide de Hope pourrait le sauver. Hantée par une tragédie qu’elle n’a su prévenir, la jeune femme soigne ses patients au détriment de ses propres démons – jusqu’à ce que Forge éveille en elle une passion aussi dangereuse qu’enivrante…

 

 

Avis d’Arcantane :

J’étais assez curieuse de découvrir le personnage de Forge, que l’on rencontre dès les premiers tomes mais dont l’auteure ne dévoile que très peu de détails. On sait seulement qu’il a changé de camp et qu’il a rejoint le clan des Nightfury, qu’il fuit l’Archguard, le grand conseil qui régit les dragons et qu’il est père célibataire. Pourquoi sa tête est-elle mise à prix par Rodin, l’ennemi juré de Bastian ? C’est qu’on va chercher à comprendre dans ce tome.

Forge a décidé d’essayer de se souvenir de son enfance. Malheureusement après plusieurs essais infructueux avec leur chef Bastian, ses souvenirs sont toujours bloqués. Il est frustré et impuissant car ses souvenirs pourraient être la clé pour aider le clan Nightfury contre leur ennemi. Mais comment faire ?

Mac, le dragon d’eau a alors une idée pour aider son mentor. Pourquoi ne pas faire venir leur amie Hope une spécialiste qui vient en aide aux victimes et les épaule dans leurs traumatismes ? Une  bonne proposition sauf qu’il n’avait pas prévu que Hope serait une femelle à haute énergie et dès sa première rencontre avec Forge elle est irrémédiablement attirée par ce dernier et vice-versa.

Pour ce sixième tome, nous suivons alors la romance naissante entre Forge et Hope. L’auteure se concentre essentiellement sur ces deux personnages. J’ai été même très étonnée que nous n’ayons très peu de scènes du côté des ennemis : Ivar mais aussi l’Archguard. Ce qui est assez dommage car les peu de chapitres que nous avons sur eux, sont assez intéressants et font avancer l’intrigue. Heureusement Coreene Callahan se rattrape et met en avance le mal qui touche Mac et le rend faible. Le clan Nightfury cherche alors toutes les solutions pour aider leur frère dragon. C’est même grâce à Forge qu’ils vont y arriver.

Personnellement, bien que j’aie aimé la romance entre Hope et Forge, j’ai trouvé que ce tome n’était pas assez abouti. Il manque encore quelques  chapitres car au final, on ne sait toujours pas LA révélation dans les souvenirs de Forge qui pourra renverser Rodin. On sait simplement que la famille de Forge a été tuée par Rodin mais on ne sait pas la cause de ce meurtre.

Toutefois, les prochains tomes devraient être captivants avec l’arrivée de Zidane le fils de Rodin à Seattle. Que va-t-il aussi se passer pour Ivar et Sasha ? Comment le clan Nightfury va réagir à l’annonce d’un nouvel ennemi venu les tuer ?

J’aimerai bien aussi que l’auteure aborde l’histoire du Père de Mac, Hamersveld, le dragon d’eau car c’est un personnage assez fascinant et qui a sûrement des choses à nous dévoiler.

Plus d’infos : Milady

Les trois talents - Saison 1 d'Emma Cavalier

Editions Hugo Roman

Quand les rivalités attisent le désir... Brillante et ambitieuse étudiante en journalisme, Élisabeth est stagiaire pour le quotidien Azur matin. Face à elle, un redoutable rival, Alexander Welles. Et quoi de mieux pour tenir sa concurrente que d'avoir les preuves qu'Élisabeth utilise son ordinateur pour se rendre sur des sites de rencontres ? Alexander va exercer un chantage sur Élisabeth : soit elle passe la nuit avec lui, soit il révèle son secret. Il va entraîner Élisabeth dans des jeux érotiques qui répondent aux fantasmes enfouis de la jeune femme qui se donne sans retenue aucune. Tombera-t-elle amoureuse de son rival et maître chanteur ? Devra-t-elle choisir entre la réussite et l'amour... ?

 

 

Avis de Christy :

Je remercie tout d'abord les éditions Hugo Roman qui m'ont permis de découvrir ce roman.

Nous découvrons l'héroïne, Elisabeth, une jeune femme qui a beaucoup d'ambitions. Elle est étudiante en journalisme et travaille actuellement en tant que stagiaire pour le journal Azur Matin.

Celui-ci offre la possibilité à l'un d'entre eux d'avoir une bourse pour étudier aux Etats-Unis.

Elisabeth tente sa chance, mais elle n'est pas la seule. Face à elle, il y a Alexander Welles, un jeune homme d'origine anglaise. Lequel est bien décidé à obtenir la bourse Perdini, par tous les moyens.

Et il n'a rien trouvé de mieux que d'avoir des preuves qu'Elisabeth utilise son ordinateur professionnel et son temps de travail pour se rendre sur un site Internet de rencontres érotiques...

Alexander va alors proposer un chantage à la jeune femme : pour une nuit, elle doit devenir sa maîtresse sinon il va dévoiler son secret et il en sera fini de ses chances d'obtenir la bourse Perdini.

Elisabeth n'a pas le choix, elle va accepter cette offre étrange et se rend dans l'appartement de Lex. Ensemble, ils vont vivre une nuit torride d'amour, placée sous le signe de la domination et des plaisirs inavouables.

C'est le début entre les deux apprentis journalistes d'un jeu qui pourrait bien être dangereux car Lex va entraîner Elisabeth dans des situations érotiques, où les limites seront sans cesse repoussées, toujours en réalisant les fantasmes de l'un ou de l'autre.

Je ne connaissais pas du tout l'auteure, ni ce roman avant de l'avoir entre les mains. J'avoue avoir été intriguée par le résumé de la couverture.

Dès les premières lignes, je me suis intéressée à Elisabeth, une jeune femme prête à tout pour réussir et obtenir la bourse Perdini. La concurrence va être rude au sein de l'équipe des stagiaires qui, pour la plupart, tentent leur chance pour la bourse.

J'ai été immédiatement intriguée par cette concurrence que j'imaginais rude.

Pourtant, j'avoue au fil des pages, mon intérêt a quelque peu baissé...

En effet, alors que les premiers chapitres se consacrent sur la concurrence entre la jeune femme et le mystérieux Alexander, l'intrigue prend un tournant très érotique et même BDSM (mais ce terme n'est jamais écrit dans le roman).

Alexander va emmener Elisabeth très loin dans ses fantasmes, car il l'a surprise, au travail, sur un site de rencontres où ce genre de pratiques est très courant. Le journaliste va alors mettre en place un chantage pour que la jeune femme accepte de passer au moins une nuit avec lui.

Elisabeth va accepter, mais à quel prix ?

S'en suit une relation assez perturbante entre nos deux personnages. Attention, je tiens à préciser que ce roman s'adresse aux lecteurs avertis et n'est en rien une romance.

Elisabeth et Alexander vont mettre en place entre eux une relation basée uniquement sur les rapports sexuels dominant-dominé, où chacun d'entre eux va pouvoir laisser libre cours à tous leurs fantasmes.

"Les trois talents" est une lecture vraiment intense où les émotions sont toujours présentes. A plusieurs reprises, j'ai eu peur pour l'héroïne car les situations devenaient vraiment dangereuses pour elle. Par contre, j'ai beaucoup apprécié le fait qu'elle soit une femme qui sache ce qu'elle veut et qu'elle est prête à tout pour réussir.

On se pose beaucoup de questions sur le mystérieux Lex. Il m'a mise mal à l'aise plusieurs fois au cours du récit notamment à cause de ses actes et surtout du mystère qui l'entoure. On ne sait pas ce qu'il pense, ce qu'il s'est passé dans sa vie, même si l'auteure nous révèle quelques petites choses sur lui.

La plume de l'auteur, Emma Cavalier, est vraiment agréable à lire. D'un style fluide, elle nous emmène aux côtés d'Elisabeth dans les sombres fantasmes de Lex.

Même si j'ai lu le roman jusqu'à la fin. Je n'ai pas vraiment accroché à toutes les scènes érotiques décrites dans le récit. Celles-ci sont assez nombreuses et les personnages vont de plus en loin dans leurs pratiques.

Il manquait également quelques émotions... J'ai trouvé que le roman n'est pas allé assez loin dans les émotions des personnages, notamment d'Elisabeth, alors qu'il lui arrive quand même plein de choses, certaines agréables et d'autres non. Quand c'est le cas, Elisabeth se montre assez détachée, ce qui m'a dérangé. Elle ne pose pas assez de questions à mon goût, comme si tout ceci était "normal".

Cependant, je dois avouer que les derniers chapitres m'ont beaucoup surprise. J'ai été sous le choc des dernières révélations.

En bref, j'ai un avis assez mitigé sur ce roman. Même si la plume de l'auteure était fluide et la lecture agréable, je n'ai pas accroché aux nombreuses scènes érotiques qui ponctuent régulièrement le récit. Mais le final m'a laissé sous le choc... Je ne sais pas si je lirais la suite, mais je suis intriguée par la suite des événements.

 

Kate Daniels – Tome 4 "Blessure Magique" d’Ilona Andrews

Editions MxM Bookmark

Kate Daniels travaille officiellement pour l'Ordre des Chevaliers de l'Aide Miséricordieuse en tant qu'agent de liaison avec la Guilde des mercenaires. Officieusement, elle gère les problèmes paranormaux dont personne ne veut s'occuper, surtout s'ils concernent la communauté des métamorphes d'Atlanta.

Quand on lui demande de s'occuper d'une bagarre qui a dégénéré au Steel Horse, un bar à la frontière du territoire des métamorphes et de celui des nécromanciens, Kate découvre rapidement qu'il y a un nouveau venu en ville. Quelqu'un qui arpente la Terre depuis des milliers d'années et qui a combattu aux côtés de son père.

Un nouvel adversaire qui s'avère très puissant et qui risque d'être difficile à combattre, même avec l'aide de Curran, le Seigneur des Bêtes.

 

Avis d’Arcantane :

Si vous avez suivi nos chroniques sur ABFA, vous savez que cette série est un coup de cœur pour la Team ABFA. Ce 4ème confirme notre addiction à cette série.

Rien ne va plus entre Kate et Curran. Depuis que ce dernier a posé un lapin à Kate au fameux « diner » cuisiné par la jeune femme suite à un pari perdu, Kate se sent trahie et très en colère contre lui. Elle essaye de l’oublier même s’il est sans cesse dans ses pensées. Heureusement une enquête va de nouveau lui prendre son temps. Un nouvel adversaire est en ville et sème la terreur en tuant et en essayant de propager des maladies. Et les métamorphes sont de nouveau dans la ligne de mire. Kate va alors devoir compter sur leur aide pour résoudre cette nouvelle affaire qui la touche personnellement.

Le précédent tome était mon préféré mais celui-ci reste un des tomes que j’apprécie le plus. Déjà parce que la relation entre Curran et Kate se concrétise. Les interactions entre les deux personnages sont de plus en plus nombreuses et on rentre dans une espèce de parade « amoureuse ». J’adore les nombreux piques qu’ils se lancent. On rit surtout quand Curran découvre ce que Kate lui a fait pour se venger. Il y a toujours une certaine tension qui va s’avérer toujours aussi explosive.  Kate qui est un personnage assez solitaire et paraît froide, va  se "livrer" et laisser Curran rentrer dans sa vie personnelle. Il est très difficile pour la jeune femme de lui dévoiler ses plus profonds secrets, surtout qu’elle met sa vie mais aussi ceux qui ont connaissance de ses secrets en danger. Elle a surtout peur du rejet et de se retrouver à nouveau seule. C'est un grand pas pour elle.

Le second point que j’ai apprécié dans ce tome est l’intrigue et l’adversaire de Kate. On en apprend de plus en plus sur sa famille et son passé. L’intrigue est toujours aussi bien exploitée. On prend un certain plaisir à suivre cette enquête difficile mais qui devient assez passionnante au fil des pages.

Bien sûr les personnages secondaires tels que Andrea, Raphael, Jim, Samain sont toujours présents et ont chacun un rôle à jouer.

Personnellement c’est une des rares séries que je ne me lasse pas de relire car elle est toujours aussi excellente. Par ailleurs, cette nouvelle republication est magnifique avec une nouvelle couverture qui correspond très bien à l’ambiance de la série.

Je ne peux que conseiller à toutes les lectrices et lecteurs de fantaisie urbaine de la lire (ou de la relire) !  Blessure Magique est un tome à ne pas manquer !

Et je tiens de nouveau à remercier MxM Bookmark pour l'avoir de nouveau publier.

Plus d’infos : Site MxM Bookmark

Calendar Girl - Tome 11 "Novembre" d'Audrey Carlan

Editions Hugo Roman

Le mois de Thanksgiving ne va pas réserver que de bonnes choses à Mia.

Wes a survécu à l’enfer et ils se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production l’envoie à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres. Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, elle passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père.

 

Avis d'Edelweiss :

Audrey Carlan nous plonge dans un mois de novembre annonciateur de bonnes nouvelles et de changements, le tout dans un bel esprit de Noël.

C’est toujours agréable d’avoir des lectures approchant des fêtes de fin d’année sur ce même thème, celui du partage, de la famille, de la bonne humeur. Nous sommes gâtés avec cette petite lecture où nous découvrons Mia s’enrichir dans son travail face aux témoignages parfois poignants d’inconnus rencontrés au cours du tournage de son émission. Il faut avouer qu’avec cette période festive, vient la nostalgie mais aussi la joie et l’amour. L’auteure a décidé d’embellir les événements et cela fait du bien après les mois éprouvants que viennent de subir ses personnages. Avec beaucoup d’émotions dans son texte, des retrouvailles, du bonheur autour d’un repas, des annonces qui égayent et surtout Wes apaisé auprès de sa bien-aimée et plus amoureux que jamais, cette lecture est tout simplement plaisante et attendrissante.

J’ai vraiment apprécié la tournure de l’histoire qui, des mois précédents, était dans l’attente du fil conducteur qui amène au mois de décembre. Après les difficultés rencontrées dans son couple suite à l’enlèvement de Wes, l’évolution de Mia n’est pas moindre. Elle prend soin d’elle mais encore plus de son fiancé, autant dans sa vie privée que dans son nouveau travail qui la passionne et qu’elle partage finalement avec lui. Nous nous rendons compte qu’elle aime la vie, celle qu’elle mène, qu’elle la vie à fond, que des désirs s’insinuent rêveusement sur son avenir. Mia est gentille, aimante et pense encore aux autres avant de pensez à elle-même, bien que la vie commence à éloigner sa famille tout doucement, chacun trouvant son chemin pour se bâtir mais s’entrecroiser inévitablement. Audrey Carlan nous dépeint un lien de famille qui s’avère fort voire indestructible.

Ce mois de novembre en dit long sur le prochain qui approche à grand pas. Un final tant attendu pour ma part, avec une hâte non dissimulée.

(Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour cet envoi)

Plus d'infos : site d'Hugo Roman

Syndiquer le contenu