Aller au contenu principal

Un anniversaire un peu en retard !

Les mois défilent surtout avec une rentrée mouvementée avec l’arrivée d’un bébé, je n’ai hélas pas eu le temps de mettre en route les concours pour fêter nos 10 ans d’ABFA en octobre ! La lecture a été remplacée par les couches et les biberons ! Maintenant que bébé est un peu plus grand (presque deux mois), j’en profite entre deux siestes pour pouvoir enfin lancer les concours et fêter dignement notre anniversaire sur la toile !

10 ans ! Ce n’est pas rien ! 10 ans que nous partageons avec vous nos coups de cœurs, nos avis, nos rencontres… 10 ans que notre communauté grandit au fil des années. 10 ans où notre équipe a évolué, certaines sont parties pendant que d’autres chroniqueuses ont rejoint la team. Mais c’est grâce à vous que nous en sommes là , grâce à votre fidélité et à votre soutien.

Au fil du temps nous avons fait de belles rencontres que cela soit dans les auteurs (c’est dingue, il y 17 ans, je n’aurai pas cru qu’en lisant certains livres, j’aurai l’occasion de rencontrer certains auteurs. Et puis maintenant cela devient courant mais toujours avec un grand plaisir) mais aussi renconter des lecteurs/lectrices qui nous suivent. Certaines rencontres ont mené aussi à de très belles amitiés et ça c’est notre plus beau trésor !

Il y a 10 ans, nous avons eu la folle idée de lancer ce site pour partager nos avis et nous ne pensions pas être encore là et de continuer. Certes nous avons évolué mais notre crédo n’a pas changé : « la lecture doit rester une source de plaisir et d’évasion ».

10 ans, c’est aussi de formidables partenariats avec les maisons d’éditions. Un grand merci à vous de continuer à nous faire confiance et de participer à des rencontres avec des auteurs et d’organiser des concours pour les fans.

Je pourrais encore écrire des pages sur nos 10 ans mais finalement il est temps de lancer les festivités avec les concours que nous organisons avec nos partenaires ou nous-mêmes.

Je vous laisse car bébé commence à s’impatienter !

 

1er concours Milady:

du 05 au 17 novembre 2019 minuit.

Ce concours est ouvert uniquement aux résidents de France métropolitaine et la Belgique.

A gagner 2 exemplaires du tome 8 de la série "Hybrides" de Laurann Dohner et 2 exemplaires du tome 1 de la série Magik  double jeu de HV Gavriel.

Pour participer : Lien du formulaire

 

2ème concours J'ai Lu :

du 05 au 17 novembre 2019 minuit.

Ce concours est ouvert uniquement aux résidents de France métropolitaine et la Belgique.

A gagner 1 exemplaire du tome 1 de la série Les brumes de Cendrelune de Georgia Caldera

Pour participer : Lien du formulaire

3ème concours J'ai Lu :

du 05 au 17 novembre 2019 minuit.

Ce concours est ouvert uniquement aux résidents de France métropolitaine et la Belgique.

A gagner 1 exemplaire du tome 4de la série les chroniques de DAni O'Malley de Karen Marie Moning

Pour participer : Lien du formulaire

 

Dublin Street - Tome 6 "Nightingale Way" de Samantha Young

Editions J'ai Lu pour elle

Pour échapper à ses parents, Grace, londonienne d'origine, s'est installée à Édimbourg. Éditrice de romance à son compte, entourée d'amis très proches, elle habite un appartement qu'elle affectionne particulièrement. Cette vie que Grace a su créer avec force et détermination semble en tout point idéale. Il n'y manque, peut-être, qu'un petit ami un tant soit peu compréhensif, protecteur et drôle. Le parfait opposé de son nouveau voisin, en somme. Logan, don juan notoire, est manager d'une boîte de nuit du quartier. Il est impoli, prétentieux et, malgré tout, terriblement séduisant...

 

 

 
Avis de Solyane :
Pas toujours évident d'arriver à travailler à domicile lorsque son voisin se lance dans un sexathon perpétuel. Mais, un événement inattendu va créer un lien entre Grace et ce voisin si bruyant. Et, si ce n'était que le début....
Sixième et dernier tome de la série Dublin Street, on a enfin la suite de la saga après deux ans d'attente (en version français). Comme dans ses tomes précédents, l'auteure va développer l'histoire d'un des personnages secondaires. Et, le grand gagnant est Logan, le frère de Shannon. Celui-ci, protecteur dans l'âme, est sorti de prison peu de temps avant et décide de profiter de la vie. Ce qui ne convient pas du tout à sa voisine. Mais, un problème survient qui va contraindre Logan à repenser sa nouvelle vie. 
 
Comme dans les tomes précédents, les protagonistes principaux ont des passés difficiles qu'ils doivent assumer ou, plutôt, qu'ils pensent avoir intégrer. La remise en question de soi-même est difficile. Chacun des protagonistes va devoir surmonter des blessures qui sont plus profondes que ce qu'on aurait pu penser de prime abord. Que ce soit le rejet ou le dégoût de soi, les amis de nos héros vont tout faire pour que leur fin soit heureuse. et, parfois, il suffit d'un peu de courage et de persévérance pour y arriver.
 
Bien que publiée depuis un moment et faisant partie de ma PAL, je n'avais pas eu l'occasion de lire cette série. Et, pour cette chronique, j'ai tout lu d'une seule traite. J'ai adoré lire chacun des tomes et connaitre les histoires de chacun des membres de ce clan assez particulier. 
Sur ce dernier tome,l'histoire de Logan montre qu'il est difficile de se réinsérer dans la société civile après un emprisonnement. Logan est un homme de cœur qui est allé en prison pour sauver sa sœur. Il a le sens de la famille bien que son action peut être contestable. Comme il le dit si bien la prison l'a changé, a rendu plus difficile d'accès certaines de ses qualités. Et, il se retrouve en conflit avec sa voisine qui a abandonné le harcèlement et les faux-semblants pour une famille de cœur. La confrontation entre les deux va être explosive tout en finesse. 
Vous découvrirez aussi d'autres points qui vont contribuer à changer les choses. De plus, la fin du roman est fort sympathique, je vous laisse la lire.
 
Ce dernier roman termine en douceur cette saga que j'ai été heureuse de sortir de ma PAL. J'espère que vous apprécierez autant que moi Logan et Grace mais aussi de retrouver tous les couples précédents. J'ai passer un excellent moment. Mais, j'aurai dû prévoir un paquet de mouchoir. Si vous ne connaissez ps cette saga, je vous la conseille vivement. Vous n'aurez qu'une envie : vous promener dans les rues d’Édimbourg en espérant tomber sur eux.
 
Plus d'infos : J'ai Lu pour elle
Lire un extrait : ICI

Accidentelle de Sarina Bowen

Editions Hugo Roman

Rachel, 17 ans, n’a jamais connu son père. Jusqu’au jour où sa mère succombe à un cancer. L’inconnu débarque dans sa vie du jour au lendemain. Inconnu si l’on peut dire, car il n’est autre que le chanteur de Wild City, l’immense tube qu’on entend partout.

 » J’ai écouté mon père toute ma vie. Je l’ai toujours dans ma poche, sur mon lecteur mp3. Ma mère n’a jamais voulu m’expliquer. Leur rencontre, mais surtout pourquoi je n’ai jamais connu mon rock star de paternel. Je pensais qu’il s’agissait là de son unique secret. J’avais tort. Quand elle a disparu, il a fini par se pointer. Du jour au lendemain, j’ai eu un pass VIP pour le monde de paillettes de mon père. Je n’avais pourtant rien demandé. Trois raisons me poussent à rester : mon groupe de chant, un beau jeune-homme aux yeux bleus nommé Jake et la curiosité qui habite mon âme. Celle qui hante les enfants accidentels… Et comme mon père est le seul à connaître la vérité, je dois m’accrocher. »

 

Avis d’Arcantane :

Je connaissais l’auteure pour sa série de romance contemporaine « Le grand Nord ». Cette fois-ci, Sarina Bowen nous entraine avec une histoire de new adult.

Nous découvrons une jeune fille Rachel qui en est le principal personnage. A 17 ans. Sa vie est chamboulée, elle vient de perdre sa mère des suites d’une grave et longue maladie. Rachel se retrouve toute seule. Alors qu’elle ne connaît son père que de nom et par les médias, un père guère présent durant sa vie ; elle va donc faire sa connaissance en vrai. Elle ne réalise pas trop étant toujours sous le choc du décès de sa mère et elle angoisse un peu. Surtout que son père n’est pas n’importe qui, c’est une rock Star internationale. Qui est-il réellement ? Est-il à l’image que la presse le décrit ? Pourquoi a-t-il abandonné sa mère et elle ? Pourquoi n’a-t-il jamais pris contact avec elle ? Va-t-il l’accepter ?  Beaucoup de questions que se posent Rachel qui se dirige vers un chemin inconnu…

J’étais assez curieuse de lire cette histoire car bien que je connaisse la plume de l’auteure, je ne savais pas à quoi m’attendre sur une histoire de jeunesse. Je ne fus pas déçue par cette nouvelle histoire, on est vite entrainé dans la vie de Rachel et l’on suit la jeune fille sur les premiers mois de sa nouvelle vie car la jeune fille avait décidé d’intégrer le lycée de Clairbone. Ce n’est pas n’importe quel lycée, puisqu’il s’agit du lieu où ses parents ont étudié. Une sorte de quête pour retrouver ses racines mais pas que.

Rachel est un personnage attachant à laquelle où l’on peut facilement s’identifier. Jeune fille qui perd ses repères après le décès de sa mère, elle doit faire face. Elle est totalement perdue et va découvrir un nouveau monde grâce à son père. Elle est un peu une solitaire avec guère d’amis. Seul Haze son meilleur ami est dans sa vie et qui a été d’un grand soutien ces derniers mois. Avec le décès de sa mère, elle tire un peu une ligne sur son ancienne vie pour entamer une nouvelle. Elle tombe sous le charme d’un certain Jake, son correspondant en vue d’intégrer son futur lycée. Sa correspondance avec lui par mail lui permet de tenir et de ne pas penser à ce qui lui arrive.

L’auteure se concentre sur deux parties dans ce roman :  sa nouvelle relation avec un père absent et qui réapparaît dans sa vie et sa vie de lycéenne (ses études, sa passion pour la musique et ce début d’amour de lycéenne). J’ai beaucoup apprécié la partie avec son père. Car dès le départ, chacun tâtonne, tous les deux étant perdus et ne sachant pas comment se comporter. Ils sont comme des parfaits inconnus qui doivent apprendre à vivre ensemble. Les débuts sont un peu brouillons et Rachel n’ose pas poser ses questions qui la travaille de peur de braquer son père car sa plus grande peur est que son père l’abandonne et qu’elle se retrouve toute seule et livrée à elle-même. Elle agit donc en petite fille-modèle puis cette partie qu’elle a enfouie en elle depuis des années, une véritable colère refaisant surface. Elle ne comprend pas comment son père a-t-il pu être absent et ne pas être présent comme un véritable père. Au fil des pages, on va petit à petit comprendre son passé. La pression de sa mère et l’image qu’elle a renvoyée, ce qui joue aussi sur ses relations amoureuses. Bien que Rachel soit amoureuse de Jake, leurs relations sont fragiles. Elle n’arrive pas à s’investir et a tendance à fuir ce que ne comprend pas le jeune homme. Tout est relié à sa mère qui l’a eu trop jeune et son éducation. Sa colocataire, Aurora, une jeune fille pétillante va tout faire pour l’aider à s’ouvrir vers les autres. Elle est un peu le petit grain de folie pour Rachel et Jake va lui être d’un grand soutien dans cette nouvelle vie.

Personnellement ce roman est très agréable à lire car on est vite absorbé dans cette histoire. Les personnages sont tous attachants, intéressants et ont un rôle à jouer dans la vie de Rachel. Si vous avez aimé la plume de l’auteure dans sa série « le grand Nord », vous retrouverez son style posé dans ce roman. J’ai passé un très bon moment à découvrir la vie de Rachel, ses peurs, ses espoirs… sous fond de musique.

Accidentelle a bien sa place dans la collection New Way d’Hugo Roman. Je vous le conseille donc ! Un roman à lire !

Plus d’infos : Hugo Roman

Nos âmes Tourmentées de Morgane Moncomble

Editions Hugo Roman

Lorsqu’Azalée revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal. Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler.

Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible. Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement.

Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ?

Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider. Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.

 

Avis de Christy :

Lorsque j’ai lu le résumé de “Nos âmes tourmentées” écrit par Morgane Moncomble, je pensais me plonger dans une nouvelle romance.

Mais ce ne fut pas le cas.

Je ne connaissais pas du tout la plume de cette jeune auteure d’une vingtaine d’années et en préambule elle nous explique ce dont son roman allait traiter.

Nous sommes donc prévenus, le récit ne pas être sans émotions.

Nous faisons la connaissance d’Azalée Green. Après plusieurs années d’absence, elle revient dans la ville de son enfance. Il y a quelques mois, sa mère est décédée et Azalée doit maintenant vendre sa maison, en Caroline du Sud, à Charleston.

La jeune femme avait pourtant juré qu’elle ne remettrait plus jamais dans cette ville chargée en forts souvenirs.

À quelques mètres de là, vit Eden. Il est intrigué par sa nouvelle voisine. Il va se montrer charmant et adorable, différent des hommes qu’Azalée à pu connaître jusqu’ici. Il va donner à la jeune femme l’envie de changer, de bousculer son quotidien qu’elle a trouvé loin de Charleston.

J’ai tout simplement adoré ce roman !

Dès les premières lignes, on sent que cette lecture ne va être de tout repos. Nous sommes bien loin des romances habituelles. J’ai été touchée par ce récit à de nombreuses reprises par les personnages.

Azalée est une jeune femme qui revient sa ville d’origine, Charleston. Sa mère est décédée dans un accident il y a six mois. Azalée n'a pas eu la force d’assister à son enterrement. Elle est partie sans se retourner quelques années auparavant, surtout pour oublier ce qu’il lui est arrivé. Elle avait alors jurer qu’elle ne reviendrait plus jamais dans cette ville.

Mais Azalée a hérité de la maison de sa mère. D’où son retour à Charleston. Elle veut vendre cette maison chargée de lourds souvenirs.

Elle fait alors la connaissance de son voisin, Eden, un homme plutôt mystérieux mais qui ne la laisse pas indifférente. La jeune femme est cependant tellement marquée par son passé et ce qu’il lui est arrivé, qu’elle ne veut pas se lancer dans une nouvelle relation. Mais c’est mal connaître Eden…

Si les cicatrices d’Eden ne sont pas autant visibles que celles d’Azalée, il en possède quelques unes. Il est fortement attirée par sa voisine. Petit à petit, nos deux héros vont apprendre à se connaître. Eden va se rendre compte que la présence d’Azalée lui est bénéfique mais qu’elle a une carapace très solide, empêchant quiconque de l’approcher.

Azalée est une jeune femme qui nous ressemble beaucoup. Elle a beaucoup souffert pendant son adolescence et en porte toujours de terribles cicatrices. Elle peut se montrer forte mais ce n’est parfois qu’une façade. Sa fragilité est toujours présente.

Nous apprenons à la connaître au fil des pages, à creuser dans sa personnalité. On s’attache très vite à elle, surtout quand on comprend petit à petit ce qu’il lui est arrivé.

Eden est aussi un personnage attachant. Il a eu un passé assez difficile dont il est arrivé à surmonter. Il est assez différent d’Azalée. Il sait ce qu’il veut et la jeune femme en fait partie. L’alchimie qui va se nouer entre eux deux est très belle. On dit que les opposés s’attirent et c’est le cas ici. On sent que tous les deux ont vécu des choses difficiles. Du coup les émotions n’en sont que décuplées.

L’humour est également présent dans le récit. Il va permettre d’alléger la tonalité.

À de nombreuses reprises, j’ai eu les larmes aux yeux, tant j’ai été touchée par ce qu’il arrivait à Azalée. On veut l’aider à aller mieux, à avancer.

J’ai trouvé que le ton de l’auteure était juste. Le sujet du texte est abordé de façon sincère et on se met facilement à la place de l'héroïne. On ressent ses émotions tout le long du roman, sa colère, sa douleur, ses joies, ses peines, ses sentiments naissants pour Eden, sa peur...

L’auteure met aussi en avant des thèmes comme le féminisme, via le podcast d’Azalée, du harcèlement mais surtout le viol et ses conséquences sur les femmes qui en sont victimes. Rien n’est laissé au hasard. Forcément, nous lectrices, ces thèmes vont nous toucher, on se sent impliquées car cela pourrait aussi nous arriver. J’ai aimé le fait que l’auteure ait réussi à me bousculer pendant ma lecture. Cette histoire change des autres romances que j’ai pu lire jusqu’à maintenant.

Morgane Moncomble a su créer et mettre en scène de façon réaliste ses personnages. Ils sont réels. Leurs personnalités ne les rend que plus humains. On comprend ce qu’ils ressentent, on a envie de les aider et surtout, on veut voir enfin du bonheur arriver dans leurs vies.

De même, j’ai beaucoup aimé la relation entre Eden et un autre personnage… Je n’en dirais pas plus pour éviter de vous spoiler si vous n’avez pas encore lu le roman. Cela ajoute une touche de légèreté au roman.

En bref, j’ai adoré “Nos âmes tourmentées” qui a réussi à me bouleverser. Les personnages sont très humains et leur psychologie ne peut laisser personne indifférent.

Avec ce roman, c’est forcément émotions fortes, larmes aux yeux et colère au ventre !

Pour moi, c’est la lecture du mois!

Plus d'infos : Hugo Roman

And Then ? de Karina Halle et Scott Mackenzie

Editions Hugo Roman

Lael Ramsay est fan du groupe de rock And Then depuis ses 14 ans. Enfin, plutôt du chanteur du groupe, Brad Snyder. Depuis qu’elle les a vus en concert, elle sait qu’elle veut travailler dans la musique. Son père, le patron du label Ramsey Records, qui les produit, ne souhaite pas de ce monde-là pour elle, qu’il juge trop dépravé. L’été de ses 21 ans, Lael cherche du travail en tant que bassiste, et And Then cherche à remplacer le sien après de trop nombreuses frasques. La jeune femme passe l’audition, encouragée par son père, qui pense que 2 mois dans la promiscuité d’un bus est le meilleur moyen de la dissuader de choisir ce métier et ce mode de vie. Contre toute attente c’est Lael qui est choisie. Son père donne alors une seule règle au groupe : personne ne touche à sa fille. Le coup de coeur de Brad pour Lael ne sera pas la seule surprise de la tournée !

 

 

Avis de Christy :

Après avoir découvert l’auteure avec “Entre ciel et mer” et “À la poursuite du soleil”, c’est avec grand plaisir que je me suis lancée dans la lecture du tout nouveau roman de Karina Halle, coécrit avec Scott MacKenzie.

Nous faisons la connaissance de Lael Ramsay, une jeune adolescente qui est sur le point de réaliser son rêve de fan: rencontrer Brad Snyder, le chanteur du groupe And then et assister à leur concert, en compagnie de sa meilleure amie.

Sept ans plus tard, la jeune femme à bien grandit. À 21 ans, elle sait qu’elle a envie de travailler dans le monde de la musique.Elle a appris à jouer de la basse et à donné quelques concerts. En attendant de percer, elle travaille en tant que serveuse.

Son père, Ronald Ramsay, est le patron du label Ramsay Records. C’est lui qui a découvert Brad Snyder et qui le produit, avec son groupe, depuis leurs débuts. Ramsay n’est pas du tout d’accord pour que sa fille, Lael en fasse son métier. Il sait que le monde de la musique est sans pitié, et où tout n’est qu'apparences.

Qu’importe Lael veut vivre son rêve. Et l’opportunité lui est donnée lorsque le bassiste du groupe, Nick, est viré! Leal veut à tout prix le remplacer, juste le temps de la tournée de And then.

Après avoir passé l’audition pour le poste, Lael est finalement engagée, arrivant même à bluffer par son jeu les autres membres du groupe dont Brad. Ramsay y voit ainsi l’opportunité de lui montrer que cette vie, sur la route pendant deux mois, la promiscuité avec les autres membres et l’intensité du travail, n’est pas du tout faite pour elle.

Ramsay donne alors une condition au groupe: personne ne doit toucher à sa fille!

Brad Snyder est le leader du groupe And then. Enfant, il n’était qu’un gamin comme beaucoup, avec une enfance difficile, loin de ses parents, dans un foyer. Un jour, il fait la connaissance de Kevin Robson, ingénieur du son dans un théâtre qui lui donne des cours de musique gratuitement. C’est grâce à son seul ami qu’il va avoir l’opportunité de se produire sur scène, à l’âge de 14 ans, en première partie d’Iggy Pop. Cette chance va l’emmener loin puisqu’il va être ensuite repéré par Ramsay.

Depuis maintenant dix ans, ce dernier gère la carrière de Brad et du groupe d’une main de fer. Grâce à lui est venu le succès, les tubes, l’argent et la reconnaissance du public lors des concerts. Brad est devenu une star adulée dans le monde entier. Mais pour Ramsay, il ne semble être qu’une personne qu’il peut manipuler à sa guise. Il ne souhaite donc pas que sa fille vive de sa passion, et que cette lubie ne durera pas plus longtemps que le temps de la tournée.

J’ai passé un excellent moment avec “And then?” qui nous plonge dans les coulisses de la musique.

Avec la plume fluide des auteurs, Karina Halle et Scott MacKenzie, nous plongent dans la psychologie des deux personnages principaux, Lael et Brad. J’ai été entièrement conquise par cette histoire que j’ai dévoré d’une traite d’un bout à l’autre !

On sent que les auteurs maîtrisent leur sujet, tant par la quantité de détails sur cet univers, les coulisses, les intrigues et autres références à des autres groupes de rock. Ce qui donne un roman crédible et qui sonne totalement vrai.

Ils abordent avec sincérité le fait que les femmes ne sont pas très présentes dans le monde du rock. Lael donne une touche glamour au groupe And Then.

Quant à Brad, même s’il est une star internationale, il n’en demeure pas moins très humain et bien loin de ce que l’on pouvait attendre d’une star. Il n'a pas oublié d’où il venait. Ce que les fans peuvent penser de lui à une grande importance pour Brad.

La relation que va nouer le leader du groupe et Lael est tout simplement parfaite, avec ce qu’il faut de romantisme pour faire battre nos coeurs !

On s’attache beaucoup aux personnages que l’on suit pendant leur tournée à travers les Etats-Unis. Si au début, ils vont combattre leur attirance, pour aller dans le sens de Ramsay, Lael et Brad vont finalement s’entendre parfaitement, comme s’ils se connaissaient depuis plus longtemps. L’alchimie entre eux est tout simplement parfaite, que cela soit sur scène ou dans l’intimité.

Je m’attendais à un récit plus dramatique, mais cela ne fut pas le cas. Finalement, cela ne m'a pas dérangée, tant j’ai été prise par l’histoire.

En bref, j’ai adoré plonger dans cette histoire et dans les coulisses du monde de la musique. Les personnages sont attachants et nous emmènent dans le quotidien de leur tournée, bien loin des clichés. Deux personnages qui vont devoir s’affranchir de leur famille et de leur passé pour avancer. Une romance à découvrir de toute urgence en cet automne !

Plus d'infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu