Aller au contenu principal

Maeve Regan - tome 4 "A pleines dents" de Marika Gallman

Maeve t.4Editions Milady

 

Résumé :

 Tuer son père aurait dû mettre un terme aux ennuis de Maeve. Mais les choses ne se passent     jamais comme prévu. Non content de la retenir prisonnière dans un château infesté de vampires, Connor veut se servir d'elle pour prendre la place de Victor. Sans pouvoirs, sans alliés et sans échappatoire, Maeve devra faire équipe avec la dernière personne sur Terre dont elle souhaite l'aide : son ancien mentor qui l'a trahie, Benoxh. Et c'est sans parler de la deuxième partie de la prophétie, qui la voue à devenir plus malfaisante que ne l'était son père...

 

 

 

 

 

 

 

L’avis de Némésis :

La Suisse vient de me mettre KO. Oui, vous lisez bien mes chatons, je suis KO.

Néanmoins, je ne m’en plains pas, car quel moment j’ai passé ! C’était bon, très bon, un vrai régal !

L’auteur ne tourne pas autour du pot et on reprend là où l’on s’était arrêté dans le tome 3 : Maeve a accompli une partie de la prophétie (c’est dur de ne pas vous spoiler si vous n’avez pas lu jusque là) et elle se retrouve enfermée dans le château de son père avec son frère. La joie !

Comme on s’en doute, le but de l’héroïne va être de s’échapper de cet enfer, et si elle fait un max de dégâts au passage, c’est bonus !

Je vous avoue qu’en commençant ce tome, j’avais un peu peur, car je me doutais qu’on serait dans un huit clos et, c’est pour moi un exercice périlleux, ce ne sont pas tous les auteurs qui arrivent à les gérer correctement.

Très chère Marika, bravo, je te donne ton badge du : « huit clos réussi mention haut la main ». On s’organisera une fête afin de célébrer cela une fois mon avis terminé.

 

Ce tome est sous tension ; j’ai vu que certains avaient l’impression qu’il était mou du genou, je ne trouve pas que cela soit vrai. C’est lent, car c’est tendu. L’auteur prend son temps pour nous torturer, pour nous faire étouffer dans ce château aux horreurs. Elle distille les indices au compte-gouttes et j’étais assoiffée à chaque page : comme Maeve, j’imaginais tous les plans possibles et inimaginables.

Comme tout bon thriller qui se respecte, l’auteur prend le temps de poser le décor ainsi que les personnages pour un dénouement de fou. Pari réussi ! Oh oui, plus que réussi !

D’ailleurs, je rebondis sur les personnages, car bien sûr l’action est centrée sur Maeve, mais quel plaisir de voir plus de Connor. Certes, c’est un petit merdeux, mais j’étais vraiment curieuse de les voir en tête-à-tête et ce fut Noël avant l’heure.
Et que dire de Benoxh. Sale enfoiré va ! Il est de loin le personnage qui m’a le plus surprise, je me suis fait avoir tout du long et ne m’attendais vraiment pas à toutes ces révélations.

Enfin, je terminerais cette partie personnage avec Lukas et Trevor, j’ai mon chouchou (et je ne vous le dirais pas, na !) et j’ai vraiment apprécié que Mme Gallman ne tombe pas dans le triangle amoureux bidon qui plombe toute l’histoire ; ici encore c’est parfaitement maîtrisé.

 

Il est difficile de vous faire cette critique, car je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas vous voler la surprise, la découverte vaut son pesant de cacahuètes.

Retenez juste que, pour moi, ce tome est le meilleur de la série jusqu’à présent. Je dis « jusqu’à présent », car j’attends avec impatience l’ultime tome et j’ai cet espoir fou qu’il soit encore meilleur que celui-ci et qu’il conclut superbement cette série qui me tient en haleine depuis déjà 4 livres.

 

Marika Gallman reste une valeur sûre, une lecture toujours passionnante avec un style inimitable et des effets de surprise toujours incroyables.

N’hésitez surtout pas et jetez vous dessus si ce n’est pas déjà fait.

couverture US du nouveau Merry Gentry Tome 9

La nouvelle couverture pour le prochain Merry Genrty vient d'être dévoilée :

A shiver of Light ("Un frisson de lumière") est le 9ème tome de la saga et paraîtra normalement le 3  juin 2014.

Résumé (Traduction de Poison)

Je suis la Princesses Meredith NicEssus. Mon nom courant est Meredith Gentry, car "Princesse" sonne terriblement prétentieux sur un permis de conduire. J'étais la première princesse à naître sur le sol américain, mais je ne serai plus la seule encore très longtemps...

Merry Gentry, ancienne détective privée et à présent princesse à temps plein, sait qu'elle descend d'une déesse de la fertilité, mais quand elle apprend qu'elle va avoir des triplés, elle commence à comprendre ce que cela signifie. L'infertilité a courue pendant des siècles dans les hautes sphères de la Cour de Faerie. A présent des nobles des deux Cours viennent courtiser Merry et ses amants chez eux, dans leur maison sur les côtes occidentales de Los Angeles où ils se sont retirés en exil volontairement, car ils sont prêts à tout pour avoir leur propre enfant.

Taranis, le Roi de la Lumière et de l'Illusion, est un problème plus dangereux encore. Il a tenté de séduire Merry et lorsqu'il a échoué, il l'a violée. Il utilise les lois humaines pour réclamer un droit de garde, arguant que l'un des enfants est de lui. Et même si Merry sait qu'elle était déjà enceinte à ce moment là, elle ne peut pas le prouver.

Pour se protéger elle et ses enfants de Taranis, elle utilisera les pouvoirs les plus dangereux de la Faerie : un dieu de la mort, un guerrier connu sous le nom de Ténèbres, le Froid Mortel et un dieu des cauchemars. Ils sont ses amants et ses amours les plus précieux, et ils braveront les plus hautes sphères des cours de la Faerie - tout en tentant d'empêcher la guerre de faire des victimes parmi les humains innocents de Los Angeles, qui sont en passe de devenir des dommages collatéraux.

Arcantane

 

Concours Arlequin : 5 exemplaires à gagner

 

A l'occasion de la sortie en poche du 15ème tome des aventures d'Anita Blake ce 25 janvier, ABFA s'associe avec Milady pour vous offrir une chance de remporter l'un des 5 exemplaires mis en jeu.

Pour cela, il vous suffit de compléter les champs ci-dessous et de répondre à trois questions.

Vous avez du 28 janvier au 3 février 2013, minuit pour participer. Ce concours est ouvert aux résidents de France métropolitaine, Belgique et Luxembourg uniquement.
Bonne chance à tous !

En validant ce formulaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance du règlement du concours.

 

On y était : Salon du livre 2012

Jeudi soir : Inauguration
15 mars, début des hostilités, le marathon du livre commence et nous sommes à son inauguration. Première impression : il y a moins de monde que l’année précédente (on ne va pas s’en plaindre, les allées sont plus praticables), ou alors les stands sont plus imposants ? L’avant-première française de Hunger games doit y être pour quelque chose… En tout cas, tous jouent la carte de la déco : le « sobre », le « élégant », le « à thème ». Nos déambulations sont accompagnées par le son des cornemuses, la voix d’une cantatrice et quelques cloches. Au détour d’une croisée nous apercevons un pirate, une Mafalda gonflante et un Naruto version Géant Vert !
Il y a quand même deux-trois stands qui nous ont tapé dans l’œil : un stand kirigami des plus original car non seulement vous pliez mais vous allez également jouer du scalpel. Sanglant, le scrapbooking ^^.
Bragelonne met les petits plats dans les grands avec ses trois stands magnifiques et une extension pour les expos dédiées à la bit-lit et au Dr Who.
Fin première journée, on vous retrouve demain ?

Vendredi
A l’heure du déjeuner : 1er RDV avec les membres du forum d’ABFA (Arcantane, Alea18, Loonybelle, Sailor Phenix, Edwyna, Aury Lane) devant le stand de Bragelonne puis direction l’exposition Bit-Lit. Discussion avec Stéphane Marsan sur le stand de Castelmore et photos avec les vampires de l’expo Bit-lit puis chacun vogue à travers le salon à l’heure de ses dédicaces.

Photo du groupe ABFA devant stand Bragelonne

Pendant que Tan suit son parcours (voir plus bas), RDV pour les autres membres sur le stand de J’ai Lu car Cassandra O’Donnell est exceptionnellement en dédicace ce vendredi à 15h00. On y retrouve aussi Fantasy Gate. Aucune queue car la dédicace n’a pas été annoncée, ce qui permet aux fans de parler avec l’auteur.
Photo Cassandra avec Duck

Vers 17h, Arcantane et Sailor Phenix se dirigent vers Charlotte Bousquet, auteur de Nuit Tatouée et Raphael Granier de Cassagnac, auteur de Internity Incorporated en dédicaces sur le stand Mnémos. C’est l’occasion de discuter avec les auteurs de leurs livres, un véritable moment privilégié.

Photo de charlotte et Raphael avec Duck

Vers 18h, Arcantane file au stand de Livre de poche qui annonçait un événement sur leur stand et, surprise, un stand de maquillage est installé pour vous transformer en zombie, un clin d’œil à la série Walking dead. On y retrouve quelques membres de la blogosphère qui profitent de l’occasion pour se transformer en zombies. Super ambiance !
Retour vers le stand de Milady pour Arcantane pour discuter avec nos contacts de la maison d’édition et passer le bonjour.

Journée en solo (ou presque) pour Tan qui part en exploration au pays du soleil levant, l’un des pays invités de cette année. En début d'après-midi, une petite conférence Japon-France : 10 clichés à dissiper ne fait malheureusement qu’effleurer les choses, faute de préparation sans doute. Un sujet prometteur qui laissera un goût d’inachevé. Petit tour à la séance de dédicaces de Risa Wataya, une jeune auteur prometteuse de Tokyo tout à fait charmante. S’en suis une escapade du côté des e-books, des tablettes et des liseuses. Les intervenants semblent plus nombreux que l’année passée, signe que le marché est bel et bien en plein développement dans notre pays. Alexandre Levasseur de Bragelonne est d’ailleurs en train de s’exprimer sur le stand de Sony. (j’ai la photo). Quelques errements de plus avant de rejoindre la petite scène et une nouvelle conférence sur Avoir 20 ans à Tokyo qui s’avère bien plus intéressante que la précédente. Muriel Jolivet, notamment, démontre d’une belle connaissance du pays, de sa société et de ses coutumes ; elle y vit d’ailleurs depuis 30 ans et ça se voit. Ses interventions sont très riches en informations et donnent vraiment envie de lire ses livres, même s’il ne s’agit pas de fiction. Le temps d’assister à un bout de la remise des prix Animeland qui se déroule sur la Grande Scène et l’après-midi est finie.

Samedi

La plus grosse journée nous attend du salon. Pour les lèves tôt comme l’Exécutrice de Vampires et Sorcières, un petit déjeuner est organisé par la blogosphère avant l’ouverture du SDL.
10h30 : Lieu de RDV de la blogosphère devant la grande scène où a lieu la conférence « La Bit-Lit, plus qu’un genre, un phénomène » en présence de Stephane Marsan de Bragelonne, Marjolaine Boutet, auteur de l’ouvrage Vampires, au-delà du mythe et Jeanne Faivre d’Arcier, auteur de Le dernier vampire.
C’est le grand rassemblement et l’occasion de revoir les copains et copines du web : V&S, Vampirisme.com, FG, Songe d’un nuit d’été, JFF… mais aussi des auteurs : Stéphane Soutoul, Marika Gallman, Cassandre Amaranthe…
Après la conférence, pendant que certains dédicacent leur livre Le dernier vampire, d’autres en profitaient pour passer un moment privilégié avec Marjolaine Boutet (discussion, dédicace et photo) sur l’expo de la bit-lit près du stand de Milady.
(Photo de Marjolaine avec Duck)

L’après-midi a été consacré aux dédicaces :
Simone Elkeles (photo de Simone avec le canard)
Frédéric Mars (Photo avec Duck)
Cassandra O’ Donnell
Fabien Clavel (Photo avec Duck)
Marcus (photo)

En milieu d’après-midi, la blogosphère se réunit pour passer un moment avec Cassandra O’ Donnell derrière le stand de J’ai Lu.Pour ABFA c’est l’occasion de rencontrer les bloggueuses que l’on suit sur la toile.
Photo forum ABFA avec Cassandra

Puis direction pour la team ABFA vers le stand de J’ai lu pour leur RDV avec Florence et Jessica  de J’ai lu. Privilège de monter sur leur mezzanine qui surplombe tout le stand Fammarion/J’ai lu.
Une petite photo s’imposait pour Duck en compagnie d’un livre de Laurell. (photo Duck sur mezzanine).

A 18h00, Gouter Rebelle avec les éditions Rebelles pour Symphonia qui est une des illustratrices de la maison d’édition.

Dimanche
Dernière occasion pour rencontrer des membres du forum et des autres communautés. Aujourd'hui, seule Arcantane et Tan font le déplacement ; les pieds, les jambes et/ou le dos de Némésis et Mrs Symphonia ayant capitulé. Eldi et Tan profitent des premières minutes tranquilles du matin pour explorer les allées encore vides du salon et constatent une chose : il n'y a plus de tome 3 de Rebecca Kean en rayon. On apprendra plus tard que le succès a été plus qu'au rendez-vous et que le stock est presque déjà épuisé, au grand dam des fans de l'auteur qui sont venus nombreux pour la dédicace officielle de 14h. Il fallait d'ailleurs être là tôt puisque la queue a commencé à se former à partir de 13h et au vue du nombre de personnes, j’ai lu décide de donner des numéros, seuls 50 chanceux ont le droit à la dédicace.
Retrouvaille avec Val’d’Onirik et Fran du Monde de Francesca mais aussi avec d’autres membres du fofo : Aislinn, ….rajouter les noms.
La journée se passe tranquillement entre quelques dédicaces, discussions et photos. La fatigue se fait sentir au bout du 3ème jour non stop.

En résumé : Le SDL 2012 est une très belle réussite tant visuelle avec de nombreux beaux stands, que mémorables avec de superbes rencontres que cela soit avec les auteurs ou la blogosphère. On vous dit donc à l’année prochaine pour de nouvelles aventures !
 

Syndiquer le contenu