Aller au contenu principal

Contes des Royaumes - tome 1 "Poison" de Sarah Pinborough

Editions Milady

 

Une relecture sexy et contemporaine du conte de Blanche Neige. L'auteur reprend les éléments classiques du conte de fées (prince charmant, reine jalouse, belle jeune fille et, bien entendu, le poison) et ajoute une touche de modernité aux personnages, à leurs motivations et leurs désirs. Amusant, sexy, contemporain, parfait pour les fans de Once upon a time, Blanche Neige et le Chasseur, Grimm...

 

 

 

 

Avis de Poison

Ce roman est une réécriture des contes de Grimm, des contes de fées...Vous vous en doutiez, mais néanmoins nous n'avons que peu souvent eu l'occasion de lire une telle réécriture ! En effet, si l'auteur s'inspire très largement des contes, son adaptation est elle aussi très libre.

 

Il y aura entre autre quelques scènes assez suggestives qui n'auront peut-être pas leur place dans toutes les mains, c'est pour cela que j'ai classé ce roman en New Adult et non pas en YA. Libre à vous après de le mettre entre d'autres mains.

 

Dans ce premier opus nous allons découvrir une réécriture de Blanche-Neige assez originale. En effet, nous trouveras des allusions à Aladdin et Hansel & Gretel mais c'est surtout notre perception des personnages qui va être différentes. J'ai beaucoup apprécié les nouveaux aspects des personnages comme le Roi, la Reine ou encore le Chasseur. On voit ainsi une nouvelle version d'une histoire très connue et on s'attache à ses personnages qu'on aurait auparavant pu aimer détester. 

Ici je pense surtout à la Reine. Avec cette version, je lirai sans aucun soucis et avec beaucoup de plaisir une réécriture de sa vie et de ses aventures. Car c'est un personnage très riche et complexe qu'on nous offre ici et je pense qu'elle a un potentiel fou. On l'aime ou on la déteste, mais j'ai vraiment hâte d'en voir plus !

 

Côté Blanche-Neige, le personnage est plus en retrait, car ce n'est pas vraiment elle l'héroïne. Pour moi c'est sa belle-mère sans hésitation et Blanche ne sert qu'à faire avancer l'histoire. 

 

Néanmoins on s'attache à cette jeune fille aux aspirations assez simple et qui pourtant va se retrouver au cœur d'un jeu qu'elle ne comprend pas. La fin surtout vient accentuer cette impression. Fin qui sert le cœur et donne envie d'en savoir plus. Quelle surprise même si l'auteur avait semé des indices. Je me demande bien maintenant comment l'auteur va se servir de ces éléments !

On y était : Rencontre avec Sarah Pinborough le 13 mars 2014

A quelques jours du salon du livre, les éditions Bragelonne/Milady avait réservé quelques surprises à ses blogueurs en proposant une soirée sur le thème Il était une fois lors de la venue de Sarah Pinborough, auteur de Poison, Charme et Beauté, 3 romans inspirés de Blanche-Neige, Cendrillon et La Belle au Bois dormant.

C’est dans une ambiance romantique avec une rangée de bougies que nous arrivons au siège de Bragelonne. Puis direction la grande salle de réception, où 3 thèmes prédominaient.

Chaque partie de la salle est dédié à l’un des livres. La 1ère partie est sur le thème rouge en l’honneur de Poison, la 2nde :  bleue argentée pour Charme et bien sur la 3ème : violette pour Beauté.

 

Côté bar, Milady avait assuré en proposant des cocktails différents pour chaque livre et preparés par des barmaids professionnels (Esprit Cocktail)

 

 

 

Cocktail Poison (avec alcool) : Fraise et basilic frais, rhubarde, cognac, gingembre et citron vert. Mélangé au shaker, dans un verre Martini décoré de coco et baies de Sancho.

Un mélange très agréable. Le cognac est adouci par les fruits frais et cela reste très bon mais à consommer avec modération.

 

 

 

 

 

 

Cocktail Charme (sans alcool) : Citron vert, sucre de canne, glace pilée, sirop de curaçao. Mélangé au blender dans un verre High Bail, agrémenté de citron caramélisé au Lemon Pearl.

Se boit comme du petit lait, d’ailleurs, très rafraichissant il reste mon cocktail préféré. Et on peut en profiter à volonté car il n'y a pas d'alcool !

 

 

 

 

Cocktail Beauté (avec alcool) : Parfait amour, vodka, crème fraiche. Mélangé au shaker dans un verre Martini orné d’un zeste d’orange.

Le seul cocktail où je n’étais pas très fan, le gôut est assez étrange (tout comme sa couleur) et il devient vite écoeurant. Dommage car j'adore la vodka.

 

 

Côté nourriture, nous avons eu le droit à des cupcakes super mignons disposés sur les tables (et très bon au passage). D'ailleurs tout a été mangé. Je ne suis donc pas la seule à avoir aimé. ^^

Par ailleurs, l’équipe de Milady nous avait preparé un petit sac surprise où l’on pouvait découvrir la tome 1 Poison, la plaquette de présentation ainsi qu’une fiole de sirop “Pomme d’amour”.

C'est l'occasion de faire dédicacer le tome 1 par l’auteure. Parlons maintenant de l'auteur car à la base, c'ets pour cela que nous sommes venues. Sarah Pinborough est une auteure très sympatique et chaleureuse. Toujours disponible pour dédicacer ses livres (où même des MP) et engager la conversation. Parfois même loufoque, en s’amusant à faire des grimaces pour les photos. Elle a été adorable avec ses lecteurs et futurs lecteurs.

Nous avons passé un super moment en présence d’une auteure très accessible et proche de ses fans. La soirée est passée trop vite à mon goût !

 

 

 

Nous tenons à remercier tout spécialement Leslie qui s’est dépassée dans l’organisation de cette soirée. Chapeau pour la déco ! On n’oublie pas aussi toute l’équipe de Bragelonne/Milady pour cette soirée très réussie. 

Retrouvez toutes les photos prises dans la soirée sur la page FB d’ABFA : c'est ICI.

NB : Ah nous vous entendons déjà soupirer en lisant cette article : Pourquoi je n’y étais pas ?

L'équipe d'ABFA a pensé à vous, cher lecteur, en faisant dédicacer quelques uns de nos marques pages personnalisés à cette occasion.

Rendez-vous prochainement sur notre page Facebook pour gagner l'un des exemplaires.

 

Poison de Sarah Pinborough

Editions Milady - sortie 21/03/14

Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…
 
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
 
 
 
 Retrouvez l'avis de Poison sur ce 1er tome : ICI

 

Arcantane

Dark Elite - tome 2 “Marque de l'ombre” de Chloe Neill

Editions Milady

La magie peut être votre meilleure amie… comme votre pire ennemie.

Lily doit apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs… en plus de supporter les pestes de son lycée, de faire ses devoirs et de se battre la nuit contre des magiciens maléfiques ! Tout cela lui laisse à peine le temps de rêver à Jason, le charmant jeune homme qui cache un secret… inquiétant. Quand, lors d’une patrouille nocturne, des créatures bizarres menacent ses amis, Lily prend conscience qu’il n’est plus temps de s’entraîner. Les Adeptes ont besoin de ses pouvoirs pour empêcher une bataille paranormale qui mettrait Chicago à feu et à sang !

 

 

 

Avis d’Arcantane: 

Ce second tome est un peu plus dynamique que le 1er avec plus d’actions cette fois-ci et l’intrigue est meilleure. Ne vous y trompez pas non plus cela n’est pas la révélation de l’année ! “Marque de l’ombre” continue dans la même lignée que “Magie de Feu”. On y retrouve notre jeune héroine, Lily qui essaye de s’organiser dans sa nouvelle vie d’Adepte : apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs : le souffle de feu, patrouiller la nuit tout en étant une jeune étudiante la journée (et non ce n’est pas Buffy même s’il y a des similitudes, Lily ne chasse pas les vampires!). En parlant de vampires, le groupe de jeunes Adeptes va devoir faire face aux vampires durant leur nouvelle enquête. Un nouveau danger menace les égouts de Chicago avec des créatures gluantes et pleines de crocs. Tout en enquêtant, le “scoubidou gang” se retrouve coincé entre 2 clans de vampires rivaux en guerre. Comme si la menace constante des Faucheurs n’était pas suffisant !

Côté sentiment, Lily se rapproche du séduisant Jason, le loup-garou du groupe et même si elle est à l’aise avec lui, elle sent qu’il y a des zones d’ombres. Elle est aussi intriguée par Sebastian, un faucheur manipulant lui aussi le souffle de feu et qui lui a sauvé la vie lors du sauvetage de Scout. Que veut Sebastian et pourquoi tient-il tant à lui parler ? Serait-ce un piège pour l’attirer du côté obscur ? Lily se pose beaucoup de questions sur lui.

Et s'il n'y vait que ça, le secret de ses parents tracasse la jeune fille et elle se sent trahie. Pourquoi lui ont-ils caché leur véritable profession et quel lien ont-ils avec les Adeptes et les Faucheurs ?

On avance petit à petit dans l’intrigue cependant j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs. Argh j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur les parents de Lily et pourquoi il y avait autant de secrets autour d’elle mais l’auteur n’en dévoile pas assez et fait trainer. Cela en devient frustrant. J’espère que le tome 3 dévoilera ses secrets !

Bref vous l’aurez compris, ce second volume, tout comme le 1er tome, se lit assez rapidement et ne vous laissera pas un souvenir trépidant ! On a connu des meilleures séries de young adult !

Vampire academy - Critique du film

    Vampire Academy - le film

 Vampire Academy est tiré d'une série de roman en 6 tomes de Richelle Mead.

C' est avant tout une histoire d'amitié entre Lissa, qui est une vampire Moroï et sa protectrice Rose qui est mi-humaine mi-vampire, une Dhampir. Elles vont toutes deux à la St Vladimir Academy où Rose et d'autres Dhampirs apprennent à devenir des gardiens pour protéger les moroïs des mauvais vampires, les Strigois.

J'ai lu les livres il y a environ 1 an et autant vous dire que je mourrais d'impatience de voir le film. J'ai donc filé au cinéma hier, dès le premier jour de sa sortie. Personnellement j'ai beaucoup aimé le film et j'ai passé un très bon moment, mais je retiens tout de même des défauts au film. Le premier c'est sa rapidité, il y a beaucoup de détails dans le film (ce qui est bien) mais à cause de sa rapidité (seulement 1H45) seuls ceux qui ont lu les livres pourrons comprendre tous les éléments. De plus cette rapidité nous empêche de bien profiter de l'univers et des décors et empêche ceux qui n'ont pas lu les livres d'assimiler toute l'histoire et la mythologie vampirique de Richelle Mead. Le deuxième défaut c'est la mise en scène qui aurait du parfois être un peu plus dramatique afin de montrer qu'il y a de la profondeur dans l'histoire et dans les personnages. Et j'aurais aimé des scènes d'action un peu plus punchy qui auraient fait du bien au film.
Mais surtout si vous avez l'occasion de le voir en VO sautez dessus, la VF est atroce, tant au niveau des voix que de la traduction.

Malgré cela, j'ai passé un très bon moment, on a pas le temps de s'ennuyer et je trouve que les acteurs ont été très bien choisis, je ne me souviens même plus comment j'imaginais Rose et Dimitri avant! Et les décors sont également très fidèles, ils nous plongent vraiment dans l'univers du livre.
Zoey Deutch est vraiment parfaite dans le rôle de Rose, non seulement physiquement mais également dans son jeu d'actrice, elle est très tête brulée et sarcastique, elle apporte vraiment un touche d'originalité au milieu de tous ces vampires qui se prennent au sérieux. L'actrice est très mignonne et rafraichissante, ça fait de bien de voir une heroine souriante et sûre d'elle.


De plus, je trouve que les idées principales du livre reflétent très bien, nottament l'évolution du comportement de Rose, dans le film on comprend bien qu'elle grandit et commence à sortir de l'adolescence en réalisant les responsabilités qu'une gardienne doit avoir.
Je pense donc qu'au fond ce film (et les livres) est un bon modèle pour les jeunes filles, il montre qu'une fille peut aussi être forte, s'assumer, prendre des décisions et se débrouiller seule. Pour une fois il n'y a pas que les hommes qui savent se battre et donner des raclés, et cela ne nous empêche pas d'admirer le dieu Dimitri en action!

C'est un film qui ne se prend pas au sérieux, et chaque passage qui aurait pu être génant de niaiserie est sauvé par l'humour, (Dimitri: "je vais brûler ta robe").
Malheureusement ce film sort peut être au mauvais moment, où le public commence à se lasser de toutes les adaptations de livres pour adolescents et surtout de films de vampires. C'est dommage car j'ai l'impression que ce film n'a pas eu de vraie chance, et il faut avouer que la campagne publiciaire rose fluo ne donnait pas vraiment envie de voir le film.

Au final j'ai vraiment bien aimé le film, et j'ai hâte de le revoir mais en Version Originale. Le voir deux fois c'est vraiment le minimum pour bien faire attention à tous les détails. Malgré le peu d'argent que le film a rapporté j'espère (bêtement peut-être) qu'ils en feront un deuxième. Après tout, dans les 6 tomes le premier est celui que j'ai le moins aimé. Le deuxième étant plus dramatique et avec plus d'action il sera beaucoup plus interresant à voir que le premier qui sert plutôt à placer les élements de l'intrigue et à nous présenter les personnages.

Donc surtout si vous avez le temps filez le voir au cinéma, allez-y sans préjugés, et vous passerez un bon moment de divertissement. J'y suis allée avec deux amies qui ne connaissaient pas du tout, à la sortie elles ont filé à la librairie pour acheter les livres.

Et puis, les scènes entre Dimitri et Rosa sont tellement sympathiques!

Je suis tombée sous le charme de Danila kozlovsky!

Si vous voulez voir une bande annonce qui donne envie c'est ici.

 

~Eldi~

Les sorties de mars, épisode II

On continue avec les sorties de mars :

 

Chez Le Livre de Poche,

 

Le 5 mars :

 

Entropia, Autre monde # 4, de Maxime Chattam

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Au nord d’Eden, apparaissent un impénétrable brouillard et ses cohortes de monstres. La Grande Tempête qui a balayé l’Amérique reviendrait-elle détruire la nouvelle civilisation que les Pans tentent de créer ? L’Alliance des Trois pourra-t-elle s’opposer à la menace d’Entropia, royaume du chaos et de la mort ? Autre-Monde est loin d’avoir livré tous ses secrets…

 

 

Le 12 mars :

 

Journal d’un vampire, tome 2, de L.J. Smith

Elena s'est métamorphosée en une créature de la nuit sanguinaire et incontrôlable. Tiraillée entre les frères vampires, plus que jamais ennemis, elle doit aussi affronter un adversaire terrifiant, dont la menace se fait chaque jour plus vive. Tapi dans l'ombre, celui-ci n'attend qu'une chose : déchaîner contre Elena sa furie bestiale et la vider de son sang. Stefan et Damon n'ont pas le choix. Ils vont devoir s'allier pour empêcher que la femme qu'ils aiment leur soit de nouveau arrachée. Et il va falloir agir vite ! Car la force maléfique prépare un spectacle apocalyptique où personne ne sera épargné... La malédiction amoureuse continue. Le cauchemar aussi.

 

 

Le 19 mars :

 

Sans Cœur, Le protectorat de l’ombrelle # 4, de Gail Carriger

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes.

Sauf que cette fois, elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia mène l’enquête… jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa soeur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune.
Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il ne soit trop tard ? Loups-garous et vampires verront-ils le soleil se lever ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

 

 

Délirium, de Lauren Olivier

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes… « Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne seraitce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge.

 

 

Hex Hall, de Rachel Hawkins

Quand on est expédié à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrovée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver.

 

 

 

Chez Valentina, le 10 mars :

 

Les erreurs de l’Innocence, Damanta #1, de Céline Guffroy

« On est jeune et con tant qu’on prend ses rêves pour des réalités et ses idées reçues pour des vérités. »
Poursuivi par une terrible malédiction jetée jadis sur sa famille, Nigel O’Conor a perdu bien plus que ses parents dans l’incendie qui leur couta la vie ; il y perdit aussi son frère.
Quatorze ans après le drame, le jeune homme et ses sœurs voient leur vie se compliquer avec l’arrivée d’une jeune et jolie sorcière, prête à tout pour perpétuer l’œuvre de son aïeule.
Logan, le jumeau de Nigel, se retrouve, quant à lui, à devoir ruser pour rester en vie alors que toutes les personnes autour de lui meurent les unes après les autres.
Jusqu’où devront-ils payer pour les erreurs de leur innocence ?

 

 

L’Emprise, Les Chroniques de Neliel #2, de Alfreda Enwy

Devenir une immortelle n’est pas de tout repos surtout lorsque l’on s’appelle Neliel et que l’on est la fille la plus malchanceuse qui soit…
En tombant amoureuse de Torian – mon sexy détective lycan – et en découvrant l’existence des vampires, je pensais avoir fait le tour de mon flirt avec le danger. Mais bien sûr c’était une douce utopie que de penser cela…
Entre un tueur plus sanguinaire que jamais qui n’hésite pas à laisser de plus en plus de cadavres derrière lui et un Torian plus chaud, plus sombre et plus sauvage, il allait m’en falloir du courage !
D’autant plus qu’il semblerait que je tombe malade…
Encore une fois, Fichu karma !

 

 

La fille du Vent, Helia Meldyn #1, de Hina Corel

Les choses s’enchaînent pour Helia depuis qu’elle a passé autour du cou son magnifique collier argenté.
Repérée par la très réputée confrérie des Tueurs Écarlates, la jeune fille apprend alors que son bijou est magique et qu’elle ne peut le retirer sans perdre la vie ! Pire, l’objet risque d’attirer les voleurs !
Les Tueurs Écarlates lui proposent donc de les accompagner jusqu’à la capitale pour y subir un entrainement militaire dans une prestigieuse école. Une chance pour Helia de voyager mais surtout de retrouver des traces de son père disparu…
Mais la vie à la capitale n’est pas de tout repos et des ennemis rôdent dans les ténèbres.

 

 

 

 

Chez Rebelle Edition, le 24 mars :

 

La Discorde des Aurores, Anges d’Apocalypse # 3, de Stéphane Soutoul

Lycéenne le jour, garde du corps la nuit : la combinaison explosive pour cumuler les problèmes.

Le temps des menaces assombrit le ciel de Toronto… Aidés par une horde de zombies, les vampires de la ville sont résolus à anéantir les sorciers en assiégeant leur palais réputé imprenable. Sauf qu’un traître s’est infiltré au cœur même de la Cour afin d’en neutraliser les défenses, piégeant ainsi une centaine d’occupants. Je vous le donne en mille : comme d’habitude, me voilà parachutée en première ligne de la bagarre.

Samantha, mon identité humaine, se trouve aussi dans le pétrin jusqu’au cou. Nathan est plus que jamais torturé par l’influence du démon qui le possède tandis qu’Ève m’en fait voir de toutes les couleurs. Sans parler des sentiments qui s’épanouissent en moi pour un homme que je devrais fuir comme la peste. Une attirance qui pourrait bien faire voler en éclats l’entente fragile qui me lie à mes sœurs…

À croire que les amours d’un cavalier de l’apocalypse sont tout sauf simples.

 

 

Origines, 2ème partie, Les étoiles de Noss Head #5, de Sophie Jomain

Le danger était aux portes de la cité.

J’avais déjà affronté bien des tempêtes, mais celle qui venait vers nous était la pire de toutes. Un cataclysme, un fléau… Pourquoi ne nous croyaient-ils pas ? La mort s’apprêtait à s’abattre sur eux. Bientôt, le sang serait versé sur la Terre des loups.

La désolation. Le néant. La ruine. C’est tout ce qu’il resterait.

Ne pas fuir. Nous imposer et les convaincre. Pour les sauver tous. Pour le sauver… lui.

 

 

Jeux doubles, de Julia M. Tean

Mulhouse.
Une jeune femme est retrouvée morte, le visage arraché. Médecin légiste, Judith Bauer est la première victime de celui que la presse appelle « Le collectionneur ».
Pas de preuves, pas d’indices.
Les meurtres se multiplient.
Artiste fauchée, Anna est la soeur jumelle de Judith. Désoeuvrée et totalement inconsciente, elle mène sa propre enquête.
Entre drogue, maisons closes et pratiques BDSM, Anna perd peu à peu son identité, jusqu’à entrer dans un double jeu. Un jeu dangereux qui la mènera au collectionneur…

 

 

La Voie du Sang, Les sentinelles de l’Ombre # 2, de J. Arden

Avec le réveil de mon loup, ma vie s’est considérablement compliquée, mais comme cette saleté de bestiole m’avait également apporté une famille, j’étais prête à passer l’éponge. Pendant un temps, j’ai cru pouvoir affronter les coups du sort, même ceux que je devais à des instances supérieures très mystérieuses. Et puis, soudain, tout a de nouveau volé en éclats. Cette fois, je ne suis pas d’humeur à fuir, plutôt à courir au-devant des ennuis. Mais voilà, je dois aussi composer avec quantité de fils et filles de dieux qui ont tous un point commun, celui de vouloir croquer un bout de ma personne. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, avoir quelques-uns de leurs patrons de son côté n’aide pas à faire des miracles. Pour sauver ma famille, ma meute, je ne vais pas hésiter à me salir les mains, quitte à ouvrir la voie du sang, et ainsi attirer l’attention du mauvais dieu…

Syndiquer le contenu