Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Redwood – tome 4 "Maddox " de Carrie Ann Ryan

Editions Milady

Maddox Jamenson est l'Omega de la meute Redwood, celui qui perçoit les émotions de ses proches. Toute sa vie, il a gardé les secrets confiés par son don, cachant le prix à payer, mais le pire est encore à venir. Alors qu'il rencontre enfin son âme soeur, il ne peut encore se lier à elle sous peine de la mettre en danger. Ellie a grandi au sein de la meute Reyes, la fille de l'Alpha le plus haï de tous les temps, victime des attentions de son frère sadique. Lorsqu'elle parvient enfin à s'échapper, la seule personne à pouvoir l'aider lui tourne le dos sans explication. Ellie sombre alors dans le désespoir. La guerre contre les Reyes les force cependant à lutter côte à côte pour la survie des Redwood. Parviendront-ils à surmonter leurs peurs pour défendre le lien fragile qui s'est établi entre eux ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Redwood est la série que j’accroche le moins dans les dernières parutions de Milady en 2019. D’ailleurs, en commençant ce 4ème tome, je me suis rendu compte que je n’avais pas lu le tome précédent sur Adam, l’Exécuteur de la meute. Cela n’a guère d’incidence dans la compréhension de l’histoire même s’il vaut mieux les lire dans l’ordre pour certains détails.

Ce tome est consacré au personnage de l’Omega, un personnage aussi important et indispensable dans les meutes, au même titre de l’Alpha. Il joue un rôle actif dans la meute en canalisant les émotions des loups. L’Oméga a toujours été à part car il ne subit pas la dominance de l’Alpha. Maddox est cette personne. Fils de l’Alpha, il prend son rôle très au sérieux mais vit en solitaire car il a du mal à gérer toutes les émotions de la meute qu’elles soient positives ou négatives. Une telle pression sur ses épaules que Maddox s’isole régulièrement. Lorsque Ellie Reyes, la louve a demandé l’asile à la meute Redwood est recueillie, c’est un peu le coup de foudre pour le loup de Maddox. Mais hors de question pour la partie humaine de se rapprocher de la jeune femme, il laisse donc son jumeau de s’occuper de la jeune femme blessée physiquement et émotionnellement par son ancienne meute.

Lors de la cérémonie de l’union d’Adam et de Bay, un drame se déroule et les indices laissent penser qu’Ellie est coupable du meurtre d’un couple de loups-garous. Or les famille Redwood sait que la jeune femme n’y est pour rien. Pour cela et pour prouver son innocence, il faut débusquer le traitre dans la meute. Ellie doit donc partir de la meute pour donne l’image d’un bannissement. Mais hors de la meute et sans protection, elle redevient une proie facile. Elle est donc accompagnée des jumeaux North et Maddox qui ont pour rôle de la protéger et trouver le coupable.

C’est peut-être l’occasion rêvée pour la jeune femme d’avoir une explication avec Maddox qui fait tout pour l’éviter et découvrir pourquoi le jeune homme la rejette…

Je n’ai pas totalement accroché avec cette suite et sur l’histoire de Maddox alias l’Omega de la meute Redwood. J’ai toujours du mal avec l’intrigue, il y a certes du potentiel mais je ne la trouve pas assez exploitée à mon goût. J’ai une impression d’inachevé quand je lis cette série. Les méchants, les Reyes ne sont pas assez mis en avant. L’auteure survole ses personnages. La romance est bien là mais je ne ressens pas cette étincelle qui me permet d’aimer ce couple. Et même si les nouveaux personnages rencontrés dans ce tome permettent une suite plus attractive avec les détails laissés par l’auteure, je ne suis pas sûre de continuer cette série, j’ai cette impression d’avoir un goût d’inachevé à la fin de chaque tome et de passer à côté de quelque chose. Heureusement ces tomes sont courts et se lisent rapidement.

Dommage car je trouvais l'idée bonne d'incorporer les démons dans le monde des loups.

plus d'infos : Milady

Phoenix Ashes - Tome 2 "Ghost" de Fleur Hana

Autoédition

Sa vie n’est pas un conte de fée : c’est un épisode de Sons of Anarchy.

Ghost

Quand on ne connaît pas le fonctionnement d’un MC, on ne comprend pas tout de suite les relations entre les membres. On ne réalise pas que les liens familiaux dépassent ceux du sang. Là où on place la loyauté au-dessus de tout, on nous catalogue immédiatement comme des hors-la-loi. Quand on colle un patch avec notre nom sur le cuir d’une régulière, on passe pour des machos. Si on nous voit frotter les chromes de notre bécane, on nous accuse de plus tenir à nos machines qu’à nos femmes. Est-ce qu’il y a des gars pour qui c’est vrai ? Totalement. Tout comme il y a des enfoirés hors des MC. Mais c’est plus facile de nous ranger dans la case des primaires misogynes qu’essayer de comprendre notre éthique.

Daisy

Les héros avec des cicatrices cartonnent, d’habitude c’est sur le sourcil, mais il faut savoir innover. Mes lectrices devraient aimer, elles apprécient quand je m’approprie les clichés. Et s’il y a bien quelque chose que Ghost est, c’est un cliché ambulant ayant le pouvoir de faire danser mes hormones comme si Thriller passait dans mon corps et que ces zombies endormis depuis trop longtemps se réveillaient d’un coup. Oh, ça, je pourrais le recaser dans un roman. Je n’arrive peut-être pas à le débuter, mais j’ai une citation.

Moi qui voulais me rapprocher, je n’aurais jamais imaginé me retrouver si vite aussi près de lui.

 

Avis de Christy :

J’avais beaucoup aimé les histoires précédentes, celles d’Elena et de Blade, des Phoenix Ashes, un groupe de bikers.

C’est donc avec grand plaisir que je me suis replongée dans cet univers à la fois sombre, mais aussi teinté de romance.

Ici, dans ce second tome, il est question de l’histoire de Ghost et de Daisy. Dès les premières pages, nous sommes plongés dans leur histoire qui m'a captivée tout le long de ma lecture.

Daisy est à Roseville dans le but d'écrire un roman. Elle est en pleine recherche d’une nouvelle intrigue. Elle est accompagnée pendant ce séjour par sa meilleure amie, Jess, qui vit en ce moment des temps difficiles. Elle vient en effet d’être larguée par son mec. C’est une situation qui l'a laissée en pleine dépression.

Daisy aide donc Jess à aller mieux, jour après jour.

Un soir, c’est ainsi que son chemin croise celui de Ghost, un des lieutenants des Phoenix Ashes, un homme qui l'intrigue beaucoup. Elle est attirée par lui, même si elle ne ne connaît rien de sa vie. Daisy passe d’ailleurs pas mal de temps à le “surveiller” lorsqu'il rentre dans le même café qu’elle fréquente.

Daisy ne fait pas du tout partie du monde des bikers et ne connaît rien à ses codes et ses règles.

Un événement va faire que la vie de Daisy et Jess sont en grand danger. Les bikers vont devoir les protéger. Ghost va s’en charger même si l'entente avec Daisy est assez électrique.

Ghost considère les Phoenix Ashes comme sa famille, depuis qu’il a quitté les Marines, il y a quelques années.

Il est maintenant “nettoyeur” et est chargé d’éliminer tous les problèmes du Motor Club. Il n'aime pas les imprévus. Chaque action a été préparée auparavant. Mais il n'avait pas prévu que Daisy et son amie fassent leur entrée au sein des Phoenix Ashes et bouleversé ses habitudes.

Je ne vais pas vous en dévoiler plus sur l'intrigue pour que vous puissiez la découvrir à votre tour. Sachez que l'intrigue m'a captivée d’un bout à l'autre de ma lecture.

Ghost est un personnage charismatique, assez effrayant de prime abord, même s'il a un physique très agréable. Avec son travail au sein des Phoenix Ashes, il n'aime pas prendre des risques. Il prévoit tout à l'avance.

Nous allons à le connaître au fil des pages et voir ce qu’il dissimule sous cette carapace. Il ne va pas se dévoiler facilement. On adore son côté macho et protecteur.

Daisy est, quant à elle, une jeune femme moderne, écrivaine de romance à succès, très éloignée du monde des bikers.

Elle ose dire tout ce qu’elle pense, même si cela lui vaut quelques désagréments.

Elle est également une amie fidèle sur qui Jess peut compter. Elles se connaissent d’ailleurs depuis toujours.

Mais la jeune femme cache aussi un lourd secret datant de son passé qui lui pèse beaucoup.

Daisy est un personnage plein d'humour, ses joutes verbales avec Ghost apportent du piment au récit.

C’est un personnage tellement humain, avec ses forces et ses faiblesses.

Outre l'intrigue mettant en scène l’évolution de la relation assez particulière entre Ghost et Daisy, on retrouve avec grand plaisir les autres personnages de la série, que nous avions connu précédemment. C’est grâce à eux que Daisy va pouvoir se sentir chez elle. Ils évoluent au fil des tomes.

On voit avec plaisir qu'ils forment tous une grande et belle famille, où tous les membres, hommes ou femmes, savent qu'ils peuvent compter sur les autres. C’est l'occasion pour nous de ressentir un large panel d’émotions à leur contact.

D’ailleurs, la plume de Fleur Hana met en avant avec beaucoup de réalisme cet univers sombre des bikers où la violence n'hésite pas à s'exprimer régulièrement.

Un univers où la romance apporte de l'espoir et de la lumière. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’histoire entre Ghost et Daisy évolue au fil des pages.

Ils vont devoir apprendre à se connaître, pas facilement, car ils ont tous les deux de forts caractères mais complètement différents.

L’alchimie est toutefois évidente entre eux, même si elle est d’abord physique.

Cela évolue tout doucement entre ce couple, de façon naturelle et sans précipitations. D’ailleurs, les répliques entre nos deux personnages sonnent tellement vraies ! C’est un véritable duel verbal qui se joue sous nos yeux.

J’ai également adoré le côté suspense de “Ghost”. Je dois dire que je n'avais rien vu venir de côté-ci. J’ai été sous le choc à la lecture de certains passages. J’ai eu les larmes aux yeux. Ces scènes donnent un côté émotions où rien n’est surjoué par les personnages. Cela sonne tellement vrai.

On sent que Fleur Hana maîtrise les émotions de Ghost et Daisy sur le bout des doigts, d'autant plus que nous avons le point de vue de chacun, chapitre après chapitre. Nous entrons dans leurs têtes à tour de rôle et apprenons à les connaître.

En bref, “Ghost”, second tome de la série Phoenix Ashes tient toutes ses promesses. Entre romance, érotisme, action, suspense et émotions, nous sommes tenus en haleine d’un bout à l'autre du roman.

On passe un excellent moment de lecture en compagnie de deux personnages attachants et complémentaires.

J'attends le prochain tome avec impatience.

Plus d'infos : Site de Fleur Hana

Les Ombres de la nuit - Intégrale 4 de Kresley Cole

Editions J'ai Lu pour elle

Lothaire, vampire sanguinaire, est dévoré par la haine depuis que celle qu'il aime a été victime d'une malédiction. Pour se réincarner, elle a besoin du corps de la ravissante Elizabeth, que Lothaire n'est, contre toute attente, pas prêt à sacrifier.

Le prince d'Ombre poursuit et élimine ceux qui fuient le royaume. Guerrier à la froideur sans nom, pour qui le devoir passe avant tout, il tombe sous le charme de la princesse Bettina, son âme sœur.

Will, Lycae torturé sur une île pendant des semaines, reconnaît sa moitié lors d'une vente aux enchères de prisonniers : Chloé, la fille de l'homme qu'il déteste par-dessus tout...

Lycaes, vampires, valkyries, fantômes et autres sorcières se terrent dans l’obscurité ou s’affrontent pour le pouvoir. Ces êtres sensuels ne vivent que pour trouver leur âme sœur… Découvrez une nouvelle intégrale de la série à succès Les ombres de la nuit de Kresley Cole.

 

Avis de Solyane :

Bienvenue dans le monde du Mythos. Tout ce qui vous paraissait être une légende, existe. Mais, qu'en est-il réellement de ce monde? Vous le découvrirez à travers ces trois nouvelles histoires ou comment rassembler des alliés pour la prochaine Accession. Mais est-ce que c’est vraiment une manière de récupérer des alliés ?

Quatrième intégrale sur les aventuriers du Mythos, plus connu sous le nom de « Les ombres de la Nuit », on va retrouver les titres "Lothaire", "Le prince d'Ombre" et "MacRieve" ou comment réincarner le grand amour de sa vie (ou pas), chasser un fugitif et participer à un tournoi pour la main d'une princesse, comprendre que la fille de son pire ennemi est son âme-sœur mais également une espèce haïe depuis des siècles.

Dans cette intégrale, le premier tome de la série"Les Daces" qu'on pensait être un spin-off, vient d'être réintégré à la série principale. Vous pourrez le lire dans le bon ordre. D'ailleurs, on va y retrouver l'ennemi préféré du Mythos, Lothaire dont vous pourrez suivre les aventures dans le premier livre de cette trilogie. A travers ces deux tomes, l'auteure donne des renseignements sur Lothaire mais également sur sa lignée vampirique tout en introduisant de nouveaux joueurs, en partie oubliée, sur la scène du Mythos.

Sur le dernier tome, "MacRieve", on va délaisser les vampires pour revenir sur les Lycae. L'auteure donne de nouvelles informations car c'est la première fois (il me semble) qu'on va entendre parler d'ennemis inconnus appelés les Moriors. De plus, elle va également insister sur le fait que Nix joue une partie dont les règles ne sont connues que d'elle. Cette impression sera appuyée dans les tomes suivants.

A travers les volumes un et trois de cette trilogie, moins dans le deuxième volume, même si les répercussions vont se faire sentir dans les tomes "Sombre convoitise" et "L'espionne du royaume", Kresley Cole montre que l’enlèvement des différentes espèces du Mythos par l'Ordre serait un ajustement de la stratégie de Nix. Ce qui est bien démontré dans "MacRieve". C'est-à-dire que si certains événements et actes n'avaient pas eu lieu, cela aurait changé l'histoire de certains protagonistes et donc du Mythos en général.

Avec cette nouvelle publication, on se trouve presque à la fin des livres publiés précédemment. Au fur et à mesure que j'avance dans cette série, je me rends compte que le monde du Mythos devient de plus en plus complexe. C'est comme regarder une partie d'échecs sans connaitre les adversaires. De plus, on ne sait pas non plus quel personnage représente quelle pièce du jeu. L'intrigue se complexifie à travers chaque livre et chaque histoire. Enfin, si, on connait un des adversaires, une certaine prophétesse qui ajoute son grain de sel partout elle le peut. Mais, dans quel but, cela reste un mystère.

Dans cette intégrale, mon histoire préférée était celle de Lothaire à cause de son statut particulier de grand méchant. Mais, l'histoire de Will est tout aussi intéressante car elle donne des informations intéressantes, au début du livre, que l'on peut zapper (ou pas). L'univers du Mythos se complexifie de plus en plus. Que va nous réserver l'auteure dans les tomes suivants? Est-ce que l'on va continuer à jouer au petit Poucet? Vivement la prochaine publication. Trop hâte de savoir ce qu’il va se passer (Enfin, je le sais. C’est juste une bonne excuse pour relire cette série).

 

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extait : ICI

A.L.F.A. – Tome 3 « Byron » de Milly Taiden

Editions Milady

Ils ont juré de servir et protéger l'humanité.

L’Agence des Ligues Fédérales d’Alphas a pour mission de défendre les humains contre ce que le monde paranormal recèle de pire. L’agent Bryon Day, un métamorphe loup, est sous couverture depuis plus d’un an, enquêtant sur un réseau de trafic humain, quand il cesse de donner signe de vie. Kari Tomlin, agent du FBI et cryptographe, fait partie de l’équipe envoyée pour le sauver… ou ramener son corps. Bryon et Kari devront se trouver dans les dangereux tunnels piégés qui serpentent sous la ville, et risquer tout pour leur liberté… et pour découvrir la nature du lien qui grandit entre eux.

 

 

Avis d’Arcantane :

3ème tome de la série A.L.F.A., une série qui est pour moi trop inégale dans ces tomes. Ce tome sur Byron m’a déçue et je l’ai trouvé très bof bof alors que le précédent tome m’avait redonné de l’espoir dans la série.

J’ai trouvé cette histoire de romance bâclée. L’auteure est dans la facilité et va au plus simple dans son intrigue. Parfois cela a du bon mais il faut quand même que l’histoire tienne la route.

Ce tome met en scène Byron, un loup emprisonné dans un pays étranger. Pour le récupérer, l’agence ALFA met en place un plan de sauvetage et va embaucher Kari Tomlin, un agent du FBI mais totalement gaffeuse. La pauvre, il lui arrive tellement de tuiles qu’elle n’est jamais allée sur le terrain, et travaille toujours dans les bureaux en tant qu’analyste. Lorsque son directeur lui demande d’épauler l’autre agence, elle est tout excitée de pouvoir enfin se rende utile !

Mais bien sûr, sur place, Kari est un véritable chat noir et commet encore des gaffes. Elle se retrouve rapidement aux mains de l’ennemi. Heureusement elle peut compter sur le beau loup Byron qui va découvrir que la jeune femme est son âme sœur. Ensemble, ils vont tout faire pour s'échapper des griffes de l'ennemi !

Quelle est la probabilité que l’héroïne dans un pays étranger qu'elle ne connait pas, tombe pile poil dans la maison où est retenu le héros ?  A partir de là on sent la facilité de l’intrigue. Personnellement, j’ai aimé que cette héroïne soit une jeune femme quelconque mais gaffeuse mais là c’est à en rire, tellement l’auteure insiste sur ses défauts. Pour un agent du FBI, je la trouve bien top naïve et absolument pas crédible. Elle n’a aucune notion du danger. Ce qui m’a gêné dans cette histoire est que tout va trop vite et les quelques scènes de sexe n’ont pas réellement leur place dans le livre et tombent comme un cheveu sur la soupe !  La facilité de l’héroïne d’accepter qu’elle soit l’âme sœur d’un loup et qu’elle devienne sa compagne et couche avec lui pratiquement à peine quelques heures après avoir fait sa connaissance ! OK, la vie est courte mais tout est fait sur un coup de tête. Cela en est ridicule. Je ne sais pas combien de fois j’ai levé les yeux au ciel en lisant ce volume.  

Heureusement le tome est court ! Personnellement cette romance m’a laissé de marbre et je n’ai pas du tout accroché à l’alchimie de ce couple, ni à leur histoire. Un conseil, passez votre chemin sur cette série, vous risquez de perdre votre temps alors qu’il y a de meilleures séries chez Milady.

Plus d’infos : Milady

Scrap Metal - Tome 1 : "Mis à la casse" de Jana Rouze

Editions Hugo Roman

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.
 
Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.
 
Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.
 
Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé.
Hope n’appartient pas à son monde.
 
Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur.
Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.
 
Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

Avis d'Edelweiss :

« Scrap Metal » est un livre qui sort des sentiers battus avec ses 720 pages totalement inattendues. Car effectivement, je ne m’attendais pas à une telle histoire qui va bien au delà de ce qu’on imagine en lisant la quatrième de couverture.
 
Quand vous commencez ce livre, il faut garder l’esprit ouvert à d’autres cultures, religions vu que le côté sectaire est omniprésent et parfaitement expliqué du point de vue du personnage principal « Sauvage ». On y apprend leur façon de vivre en communauté, les lois à leur égard mais aussi le côté dévastateur une fois sortie de leur secte. La face sombre et corruptible de ces communautés est démontrée, révélant fortunes, armements, complots, violences, enlèvements.
 
Jana Rouze nous dévoile une histoire forte avec des termes inconnus pour ma part utilisés dans le milieu sectaire. C’est une lecture captivante qui m’a énormément plu avec le monde de la « Formule 1 » en plus. Un univers partagé et équilibré dans tout le roman pour ne pas se sentir oppresser par l’ampleur sectaire. Un beau mélange de chantage, manipulation, désarroi, haine et amour mais surtout de découvertes du point de vue de Hope, qui ont le mérite de l’intéresser et de l’inciter à faire connaissance avec sa véritable personnalité.
 
C’est un récit riche en rebondissements qui suscite plusieurs émotions à la fois tout en gardant une intrigue menée parfaitement jusqu’au bout des 720 pages. Un bon suspense car on ne sait pas toujours qui manipule ou influence l’autre. C’est plutôt troublant mais surtout bluffant en avançant dans l’histoire.
 
Hope est une jeune femme qui vit dans une cage dorée mais le traumatisme subit par la perte de sa mère dans l’enfance l’a murée dans le silence pendant des années. Ne s’autorisant que peu de divertissements, Hope est généreuse, candide et naturelle et apportant une touche de fraîcheur dans le roman.
 
Le contraste entre Hope et Sauvage est fabuleusement bien décrit et addictif. La double narration est essentielle et l’auteure l’a bien comprise pour mieux savourer notre lecture.
 
Concernant Sauvage, voici le héros unique qu’on découvre pour la première fois. Impénétrable et pourtant intense, ce personnage est hors du commun et incroyablement sexy. D’une complexité extrême suite à son enfance détruite. L’analyser prend du temps et psychologiquement on a encore pas mal à apprendre de lui par la suite mais sachez que cette homme vous donnera le vertige!
Son histoire familiale est tragique et la secte quand laquelle il a vécu ne l’a rendu que plus perturbant et obscur.
 
Les personnages secondaires sont également déconcertants et profitables au récit avec une note d’humour par moment mais ne font que renforcer cette propension à ne s’intégrer qu’entre sectaires et non dans le monde extérieur, le nôtre.
 
Ce roman soulève un voile sur ces communautés et le conditionnement de ses adeptes. Jana Rouze nous livre cette part obscure que nous ne cherchons ni à voir ni à découvrir quand nous ne sommes pas concernés par ce milieu car chacune renferme ses secrets, ses idéologies, ses dérives et abus physiques et spirituels.
 
Voici une lecture qui n’est pas conventionnelle comme l’histoire d’amour qui y figure. C’est une lecture palpitante émotionnellement et psychologiquement habile et profonde. Elle laisse le lecteur abasourdi par la fin (Merci Jana Rouze!) puisqu’évidement on attend avec impatiente le mois d’octobre pour lire le second tome tout aussi épais je l’espère !
 
 

Citation: « Souvent mal accueilli car mal cerné, le silence est pourtant une réponse, un simple signe de bien-être ou un refus.

Bref, une forme de communication comme une autre ».

  
(Merci Jessica pour l’envoi de du roman).
 
 
Plus d'infos : Hugo Roman
Syndiquer le contenu