Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Le Songe de Tarryn Fisher

Editions Hugo Roman

Tout commence par un rêve que fait Helena, l’héroïne. Elle s’y voit mère de famille avec le copain de sa meilleure amie, dans une ville à l’autre bout du pays, dans un futur très différent que celui qu’elle envisage alors. Le rêve est très vif et troublant et elle va se réveiller en se demandant s’il est prémonitoire. Elle se persuade que tout cela n’est pas important, mais ne cesse d’y repenser.

La vie reprend, à côté de son petit-ami Neil, mais chaque décision ou événement semble la rapprocher du rêve, et cela la trouble.

Peu à peu, elle commence à voir sa meilleure amie différemment et le petit ami de celle-ci, Kit, l’intéresse de plus en plus. Ils vont se rapprocher. Helna agit de plus en plus conformément au rêve.

Pour mieux connaître Kit, Helena commence à suivre ce qu’il fait. Il écrit un livre dont le pitch est que deux garçons aiment la même fille. Ce livre et les échanges qu’ils ont à ce propos vont les rapprocher. Elle s’immisce aussi beaucoup dans la vie sentimentale de Kit et de son amie.

Peu à peu, elle s’éloigne de Neil, comme son amie s’éloigne de Kit et sa relation avec Kit flirte avec une vraie relation sentimentale. Son amie va avoir un bébé comme le prédisait le rêve, bébé dont s’occupe beaucoup Helena…

Le rêve était-il prémonitoire ou Helena a-t-elle provoqué les circonstances propices à sa réalisation ? La réalité va-t-elle rejoindre l’imaginaire ?

 
Avis de Christy :

“Le songe” est un roman qui m’a tenté depuis sa parution, du coup, je n’ai pas pu résister au format poche.

L’histoire commence avec un rêve fait par Helena, l’héroïne. Elle est mère de famille, un petit garçon et d’une petite fille, et vit avec Kit. Helena est complètement perdue et troublée par ce rêve qui semble très réaliste.

En se réveillant, Helena pense ce qu’il pourrait s’agir d’un rêve prémonitoire. Pourtant, au fur et à mesure que la vie reprend, elle ne cesse d’y penser, même si d’un autre côté, elle n’y croit pas. Elle est partagée…

Dans la vraie “vie”, Helena sort avec Neil. Cette relation ne la convainc pas trop et ne la satisfait pas entièrement. Car chaque décision ou acte la ramène inexorablement vers son rêve.

Au fil du temps, elle commence à apprécier différemment sa meilleure amie, Della, dont la présence l’agace à de nombreuses reprises.

Par contre, la jeune femme se rapproche petit à petit de Kit, l’actuel petit ami de Della.

Je ne vais pas vous en dire plus car le résumé de la quatrième de couverture en dévoile déjà amplement sur l’intrigue.

J’avais découvert la plume de l’auteur grâce à la série de romans “Never Never”, coécrite avec Colleen Hoover et j’avais beaucoup aimé.

J’étais intriguée par le résumé du “Songe” et par sa couverture des plus énigmatique.

J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie d’Helena. Au fur et à mesure de ma lecture, quand je voyais le chemin pris par l’auteure, j’avoue que je ne pensais pas lire un récit comme celui-ci. Je pensais avoir affaire à une romance traditionnelle. Ce ne fut pas le cas.

Si vous cherchez de l’érotisme, passez votre chemin.

Dans “Le songe”, il s’agit en fait de la quête d’identité d’Helena. Nous allons assister à bien des changements. L’auteure revient longuement sur l’évolution des sentiments de l’héroïne et sur ses émotions.

En effet, au début de l’histoire, Helena est une jeune femme “ordinaire”. Elle suit des cours de comptabilité en Floride. Elle a un petit ami, Neil et une meilleure amie, Della, qu'elle connaît depuis plusieurs années. Tout ceci va être bousculé par le rêve d’Helena.

Celui-ci lui semble si réel, qu’Helena va en est profondément troublée. Alors qu’elle pensait être satisfaite de sa vie, elle va s’apercevoir qu’il n’en est rien. Elle va avoir une autre vision de sa vie. Ses émotions seront parfois au centre de l’intrigue.

Helena va avoir une autre perception de son amitié avec Della. La jeune femme va aussi se rapprocher de Kit, le petit ami de cette dernière, apprendre à la connaître au fil du temps. Cette complicité naissante suscitera beaucoup d’interrogations chez Helena car elle n’a pas le droit de tomber amoureuse de lui.

Cette nouvelle relation sera également le débit d’autres questionnements car Kit a pris énormément de place dans la vie d’Helena.

Si cette dernière semble perdue dans ses émotions, cela est également le cas pour Kit qui s’interroge sur sa relation avec Della.

Au fur et à mesure du récit, celle-ci nous dévoile sa véritable personnalité et devenir plus égoïste, plus méchante envers les autres personnages. Même si je pense, avec le recul qu’elle a aussi a beaucoup souffert de cette situation tendue entre son amie et son petit ami. Mais l’auteure a mis davantage l’accent sur la personnalité de Kit et d’Helena. Ce que pense Della n’est pas le principal élément du récit.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Helena. Dès les premières pages, on s’attache à elle. On se sent proche d’elle. Elle n’a rien de spécial. D’ailleurs, à de plusieurs reprises, elle le dit elle-même “elle adore le beige”, une couleur sans relief, qui n’attire pas l’attention. Elle ne cherche pas à se faire remarquer. Tout ce qu’elle souhaite, c’est de trouver enfin sa place. Elle veut retrouver en vrai le bonheur qu’elle n’a fait qu’apercevoir dans son rêve. Elle ne veut toutefois pas faire souffrir qui que ce soit dans cette quête. Surtout pas sa meilleure amie, Della.

Kit est attachant, même si j’ai eu du mal à suivre son raisonnement parfois. Il hésite beaucoup à faire certains choix. Alors qu’il devrait écouter son coeur, la raison l’emporte le plus souvent. Sa relation avec Helena est tendre et passionnée.

Quant à Della, je dois avouer que j’ai eu du mal à m’attacher à elle. Elle joue de son physique parfait. Sa relation avec Helena lui permet de se mettre en valeur.

J’ai été agacée à de nombreuses reprises par son comportement égoïste. Heureusement, l’auteure se concentre sur l’histoire entre Helena et Kit, qui n’en paraît que plus belle.

En bref, j’ai passé un très bon moment en compagnie des personnages. J’ai beaucoup aimé la quête du bonheur d’Helena qui nous ressemble tant. Les pages défilent à toute vitesse grâce à la plume addictive de l’auteure. Les émotions et les sentiments sont au rendez-vous pour cette romance très différente de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Une très belle découverte !

Plus d'infos : Hugo Roman

Les contes inachevés - Tome 1,5 "La Princesse d'Athelia" d'Aya Ling

Editions MxM Bookmark

Kat a désormais emménagé au palais, déterminée à profiter au maximum du temps qu’il lui reste auprès de son prince bien-aimé. Être princesse, toutefois, n’est pas une partie de plaisir. Elle doit apprendre à se comporter comme un membre de la famille royale, se préparer pour ses fiançailles à venir, et se défendre contre des parents hostiles. Et sachant que son temps avec Edward est limité, Kat n’est plus si certaine de vouloir être princesse…
 
 
 
Avis de Christy :
J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette série “Les contes inachevés” où l’on suit Kat, une jeune femme qui évolue dans le livre de Cendrillon.

Rappelez-vous, Kat Wilson, 17 ans, à été envoyée dans le Pays des Contes, celui de Cendrillon, plus précisément, après avoir malencontreusement déchiré le livre. Elle y a rencontré Edward, le prince, devant lequel toutes les filles se pâment.

Kat, pour rentrer chez elle, va devoir, suivre l’histoire jusqu’à la fin, Cendrillon se mariant avec le prince. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu, Kat, la belle-soeur, tombe amoureuse d’Edward.

Pour “La princesse d’Athelia”, il s’agit d’une novella qui doit être absolument lue après le tome 1 intitulé “La vilaine belle soeur”, car son intrigue se déroule dans les derniers instants du dernier chapitre de ce roman.

Kat est désormais presque fiancée à Edward, le prince et a donc accepté de l’épouser. Les deux amoureux essayent de passer un maximum de temps ensemble (Kat a emménagé au château), avant que la fin heureuse (le mariage) ne les sépare et que Kat soit renvoyée dans notre monde.

Edward a désormais beaucoup de responsabilités et est encore occupé par la loi sur le travail des enfants.

Kat, à son plus grand désarroi, doit encore prendre des cours de soutien pour devenir une princesse à part entière.

Parallèlement, la jeune femme s’interroge sur l’avenir d’Edward dans le Pays des Contes quand elle sera rentrée chez elle. Doit-elle lui trouver une remplaçante ? Edward va-t-il se remarier avec une autre ? La véritable Katriona va-t-elle refaire son apparition ?

Cela est très dur pour la jeune femme d’imaginer cette vie future sans elle.

Pourtant, elle va encore une fois oublier ses problèmes personnelles pour s’investir dans la vie sociale et politique d’Athelia. Après avoir débattu sur le travail des enfants (la loi est désormais effective, les enfants ne peuvent pas travailler plus de 4 heures par jour), c’est au tour de leur éducation et principalement celle des filles qui va inquiéter Kat. Pour elle, les jeunes filles ne doivent pas uniquement se consacrer au plaisir des hommes mais avoir la même éducation qu’eux.

La relation entre Kat et Edward est tendre et passionnée. On sent une véritable entente entre eux deux. Les scènes sont très romantiques.

Kat a quand même gardé sa maladresse et bien souvent ses réflexions ou ses actes sont considérés comme “inappropriés” par les autres habitants. Mais elle a gardé toute son énergie et son dynamisme depuis le tome précédent.

Elle (Cendrillon) est enfin reconnue publiquement comme la fille légitime du comte Bradshaw. Elle va pouvoir enfin toucher la partie de son héritage qui lui revient de droit. Pourtant, elle a dû mal à assumer sa nouvelle identité, elle qui était femme de chambre seulement quelques semaines auparavant.

Plus d'infos : MxM Bookmark

Psi-Changeling – Tome 17 "Océan de lumière" de Nalini Singh

Editions Milady

Sous l'océan...

Bowen Knight a échappé de justesse à la mort, mais ses jours sont comptés : la puce anti-télépathie implantée dans son cerveau pourrait lâcher à tout instant, le tuant à coup sûr. Toute son énergie devrait être tournée vers l’Alliance humaine. Mais Bo se trouve au fond des abysses sous-marines, entre les mains d’une changeling aussi fascinante qu’énigmatique. Kaia a déjà trop souffert pour s’autoriser à éprouver quoi que ce soit pour cet homme condamné, et ses propres secrets la hantent. Pourtant, lorsque Kaia est enlevée, Bowen est prêt à tout pour la retrouver, y compris pactiser avec le diable…

 

Avis d’Arcantane :

Bowen Knight, leader de l’Alliance humaine a été gravement blessé lors d’un attentat contre lui. Il est alors transporté dans une station sous-marine appartenant aux changelings pour étudier sa puce anti-télépathique défaillante et trouver une solution pour pouvoir lui enlever sans séquelle. Il va faire la connaissance de Kaia, une changeling très énigmatique aussi belle que caractérielle. La jeune femme est cuisinière de la station et aide temporaire à l’infirmerie lorsque sa cousine médecin enceinte a besoin de repos. Malgré ses doutes, Kaia est irrésistiblement attiré par cet humain tout aussi charismatique que dangereux… Alors que les jours sont comptés pour Bowen, il se met à espérer une nouvelle vie grâce à la présence de la jeune femme tout en essayant de déjouer les complots du Consortium.

C’est toujours un réel plaisir de retrouver une nouvelle aventure dans l’univers des Psi-changeling. Ici Nalini Singh nous propose une plongée dans le clan très fermé des BlackSea ! Nous en avions eu un petit aperçu lors des nouvelles proposées par Milady mais trop bref à mon goût. J’ai vraiment apprécié que l’auteure nous parle d’un autre clan changeling. Après les jaguars, les loups et les ours, place aux changelings marins ! Et leur univers et culture sont tout aussi complexes que les autres clans !

BlackSea est un clan psi-changeling très puissant mais assez renfermé et dispersé à travers les océans. Depuis les récentes attaques contre ses membres, BlackSea s’est ouvert et collabore avec les autres clans changelings mais aussi certains Psis et humain. Ils vont alors collaborer avec l’Alliance humaine pour aider leur leader, Bowen Knight afin d’extraire la puce dans sa tête qui risque de le tuer au bout du compte. Comme à son habitude Nalini nous offre une intrigue et une romance passionnantes. Le lecteur est entrainé malgré lui dans les nombreux évènements qui découlent tout le long du roman, on prend un énorme plaisir dans la construction de cette romance.

On découvre au fur et à mesure comme Bowen, la culture des BlackSea et leurs habitudes dans les fonds marins. J’ai apprécié qu’on ne sache pas dès le départ quelle est la forme changeling de Kaia.  Kaia est une jeune femme loyale envers sa famille, aimée elle se bat malgré tout contre son passé et se terre dans cette station sous-marine. Sa rencontre avec Bowen va changer la donne et lui ouvrir les yeux sur sa propre vie. C’est un peu pareil pour Bowen qui ne vit que pour l’Alliance Humaine. Au contact de Kaia, il réalise qu’il veut fonder une famille et vouloir vivre pour lui.

Ce tome est bien structuré, entre la romance et l’intrigue mis en avant, on ne se rend pas compte des pages qui défilent. Je me suis beaucoup attachée à ce couple et j’espère que nous aurons encore des nouvelles aventures chez les BlackSea. En tout cas, pari réussi avec ce nouveau tome des Psis-Changelings.

 

Plus d’infos : Milady

Covenant - Tome 3 "Eveil" de Jennifer L. Armentrout

Editions J'ai Lu pour elle

De retour au Covenant, Alexandria doute parfois d’atteindre son dix-huitième anniversaire : les Furies ont promis son exécution, et si le Conseil découvre ce qui est arrivé dans les Catskills, tout est perdu… pour elle comme pour Aiden. Par ailleurs, chaque moment passé en compagnie de l’Apollyon la rapproche de son Éveil, dont les conséquences inconnues pourraient être désastreuses. Un Éveil que, pour une raison obscure, certains aimeraient voir précipité. La jeune femme est-elle sous protection… ou sous surveillance? Alex devra choisir entre ce que lui dicte son cœur et ce que lui réserve le destin. Mais est-il seulement possible de dévier la trajectoire du Styx?

 

 

Avis d'Edelweiss :

Jennifer L. Armentrout est une auteure redoutable. Redoutable dans son écriture toujours aussi addictive et ingénieuse pour provoquer des émotions au lecteur, au point de les vivres en même-temps que ses personnages.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai lu sa première série fantastique « Lux » pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur et sa série « Covenant » contient également ce plus que d’autres livres n’ont pas… « Éveil » est un enchainement de péripéties et d’actions, de douleurs et d’espoirs, de manigances et d’amour qui nous fait endurer l’attente du quatrième tome « Appolyon » très péniblement.

Malgré les mois écoulés entre chaque suite, on retombe très vite dans l’histoire. Il faut avouer que lorsqu’on apprécie un livre, on oublie rarement les événements qui s’y sont produits !

Ce troisième livre nous dévoile enfin les réponses aux questions que nous nous posions sur leur Origines. Qu’ils soient sang-pur, sang-mêlé ou Appolyon, nous cernons réellement nombreux personnages montrant enfin leur vrai visage, la nature des relations entretenues des uns avec les autres, d’où une intrigue à couper le souffle jusqu’à la dernière page (CARRÉMENT !).

Alexandria doit faire face au triangle amoureux dans lequel elle s’est elle-même empêtrée depuis peu en laissant sa chance à Seth de prouver ses sentiments et ainsi mettre ses distances avec Aiden. Son retour au Covenant n’est pas une mince affaire suite à son procès et ce qui en a découlé. Les regards, les moqueries, les humiliations et les conséquences de ses actes passés font d’elle un paria et avec Seth à ses côtés, fait d’elle un être intouchable. J’ai beaucoup aimé la relation entre Alex et Seth, une évolution touchante tournant au cataclysme, leurs émotions fortes définies par ce lien qui va jouer des tours à Alex, les unissant bien plus qu’elle ne peut imaginer. Alex a toujours son caractère bien trempé et impulsif mais ce tome va la révéler telle qu’elle n’a jamais souhaité être vue : effrayée et vulnérable.

Aiden, illustre le meilleur dans le pire de l’histoire. Pour préciser ma pensée, je dirais que sa clairvoyance, son raisonnement et son calme olympien à toute épreuve nous montre à quel point on serait chanceuse de l’avoir dans notre vie… « Chapeau Alex ! » Adieu les stéréotypes, les non-dits, la subtilité, Jennifer L. Armentrout nous dévoile en totalité les sentiments de ses personnages principaux (et certains attributs!). Il faut dire que les hommes ont tendance à tout enfouir et enfin ce

rapprochement interdit entre Alex et Aiden prend sens et justice dans leur monde. Ce monde, qui s’écroule à chaque avancée du roman…

On ne peut pas passer à côté de ce roman. Il n’y a aucun temps mort, les chapitres sont clairs et contribuent à développer la suite de leur aventure car elle n’est pas prête de se terminer ainsi… Nombres de rebondissements sont encore à prévoir, puis cette fin laisse clairement le lecteur sous le choc. J’ai même songé à acheter le livre en anglais mais j’aurais pris plus de temps à l’interpréter que d’attendre le 23 janvier prochain pour sa sortie française (On ne se moque pas, merci !). Je suis intriguée et terrifiée par la tournure des événements car quand enfin quelque chose de bien arrive, un malheur suit et je pense qu’ «Appolyon » sera la chute…

Je vous laisse le découvrir !

 

Extrait : « Parce que je t’aime, nous partageons les mêmes problèmes. Lorsque nous nous battons, nous nous battons ensemble. Je serai à ton côté quoi qu’il arrive, que tu le veuilles ou non. C’est ça, l’amour, Alex. On n’est plus jamais seul. Et j’accepte ce que tu dis. Je ne suis pas d’accord, mais je te soutiendrai autant que je pourrai. »

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

International Guy – Tome 6 "Montréal" d’Audrey Carlan

Editions Hugo Roman

Retrouvons nos trois héros à Montréal. L’équipe est appelée à infiltrer une entreprise de cybertechnologie. La P.-D.G., Alexis Stanton, est fatiguée de voir les idées top-secret de son entreprise finir entre les mains de son concurrent. Elle sait qu’il y a une taupe chez elle, mais jusqu’à présent, elle n’a pas été en mesure de l’identifier.

Parker, après avoir découvert que l’amour de sa vie était infidèle, cherche à noyer son chagrin et, en même temps, il a besoin de toute l’équipe d’International Guy pour l’aider à trouver le coupable des fuites.
Parker cherche à noyer son chagrin et, en même temps, il a besoin de toute l’équipe d’International Guy pour l’aider à trouver le coupable des fuites.

 

Avis d’Arcantane :

J’attendais ce tome avec une certaine impatience surtout après la fin du tome précédent qui nous laissait sur un tel suspens ! Heureusement l’attente n’a pas été très longue (quelques semaines avant la sortie de ce nouvel épisode).

Nous retrouvons un Parker totalement dévasté, trahi et surtout en colère. Pour se changer les idées et oublier Skyler, il part à Montréal pour une nouvelle mission et embarque toute sa troupe : ses acolytes Royce et Bo mais aussi son assistante Wendy qui va lui être d’une grande aide. Alexis Stanton est sa nouvelle cliente, PDG d’une entreprise informatique, elle doit faire face à des fuites venant de sa boîte. International Guy est donc là pour traquer la taupe mais cette mission intéressante s’avère plus mouvementée que prévue !

Bien que j’aie aimé cette suite, j’en ressors un peu déçue dans ma lecture.

J’ai beaucoup aimé que l’auteure se concentre sur ce qui nous intéresse le plus : l’état de Parker et ses réactions. C’est la douche froide pour lui. Lui qui était heureux dans sa relation avec Skyler remet alors tout en cause.  Il s’en veut terriblement et a de nombreux accès de colère. Il n’arrive pas à réaliser que tout est fini et ne veut pas y croire. Malgré les appels et les textos incessants de Skyler pour prouver son innocence, il ne veut avoir aucun contact avec elle. Ses amis essayent de le soutenir mais doutent de la trahison de la jeune femme. D’un grand secours, ils vont être très présents pour Parker dans les moments difficiles surtout que Parker a l’impression que le destin s’acharne sur lui, avec son ex-fiancé, puis maintenant Skyler ! Il se demande s’il est bon de donner son cœur et sa confiance à une autre personne !

J’étais contente que toute l’équipe s’occupe de leur nouveau contrat. En général Parker ne se fait accompagner que par l’un des deux mais aux vues de leur mission, c’est toute sa bande qui y prend part. Le personnage de Wendy prend plus d’importance dans ce tome car elle va s’impliquer et être sur le terrain avec les garçons. J’espère qu’on en apprendra plus sur elle dans les prochains tomes car le peu dévoilé m’a donné envie de la connaitre. Wendy est un personnage intéressant. Reste à savoir ce qu’Audrey Carlan a prévu pour ce personnage.

Autant les relations et les émotions sont assez fortes dans ce tome, autant cette nouvelle mission me laisse un goût de déception.  J’ai beaucoup moins apprécié le côté contrat. J’ai trouvé le personnage d’Alexis Stanton trop surjouée. Elle apparaît comme une bombe qui ne veut que coucher avec Parker. Je n’ai pas du tout aimé ce personnage qui m’a paru superficiel et m’a énervé tout le long. On est totalement dans les clichés avec ce personnage et c’est bien dommage ! Quant à la mission, on découvre très rapidement qui est vraiment la taupe. L’intrigue est plutôt simple et facile (cela ne change pas des autres missions mais là, aux vues des clichés sur la patronne c’est encore plus flagrant). Par contre, je ne m’attendais pas aux évènements de la fin ce qui relève le niveau de l’histoire.

Dans l’ensemble, j’ai préféré quand l’auteure met plus en avant les sentiments et le ressenti de Parker. On sent que rien n’est fini entre Skyler et Parker et que tout va se jouer dans les prochains tomes. Leur relation fragilisée prend un autre tournant et je suis assez curieuse de savoir comment elle va évoluer.  Affaire à suivre…

Plus d’infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu