Aller au contenu principal

Lectures

Rosemary Beach #13 "Best Kiss" d’Abbi Glines

Editions Collection Emoi

Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.

Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment  ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper… 

 

Avis d’Arcantane :

C’est toujours un plaisir de retrouver la série Rosemary Beach, c’est une série de romances que J’apprécie particulièrement car je sais que je vais passer un bon moment. Lors du précédent tome sur  Mase et Reese, on découvrait un personnage assez mystérieux en la personne de Captain.

Best Kiss raconte son histoire.

Captain s’est rapproché de sa sœur Blaire et s’est installé temporairement à Rosemary Beach pour ouvrir un restaurant en tant que gérant.  Lasse de son ancienne vie de tueur, il s’essaye à des activités plus « honnêtes » mais cela ne change pas car il est lassé de cette vie qui ne lui apporte plus rien. Depuis 9 ans, Captain ne vit plus ayant perdu Addison, l’amour de sa vie.  Il enchaine les conquêtes  depuis ce tragique évènement mais son cœur est mort. Pourtant l’arrivée de Rose en tant que serveuse dans son restaurant va remettre en cause sa vie monotone. Le rire et l’attitude de la jeune femme lui rappellent douloureusement celui d’Addy et éveille ses souvenirs. Et si tout  n’était pas perdu ? Rose pourrait-elle refaire battre son cœur brisé ?

N’allez pas chercher compliquer, la romance tout comme l’intrigue sont assez simples dans l’ensemble, on apprend dès les premiers chapitres qui est véritablement Rose et ce qu’elle fait à Rosemary Beach. Elle cherche à retrouver Captain avec qui a elle vécut une histoire d’amour et a eu une petit fille qui cherche à connaitre son père. Mais avant de débarquer de nouveau dans son vie, Rose alias Addison a changé de vie (nom et d’apparence) pour éviter qu’on la reconnaisse et souhaite renouer et connaitre Captain dont le vrai prénom est River.

Lui aussi a changé. Dès le départ, Captain n’est pas très tendre envers Rose car elle lui rappelle Addy et il se comporte en véritable connard avec elle. Rose se sent déçue par le jeune homme, elle s’aperçoit que la personne qu’elle a connue n’est plus l'homme qui la protégeait et qui partageait tout avec elle. Elle n’apprécie pas ce que River est devenu en la personne de Captain et est prête à partir et recommencer une nouvelle vie et tant pis si le père de sa fille de ne fait pas partie de leur vie !

Pourtant suite à un rebondissement, Captain va découvrir la vérité. Pour lui, il est hors de question ne  pas faire partie de la vie de sa fille et de son ancienne compagne. Il va tout faire pour que cela change !

J’ai beaucoup aimé ce roman. On est dès le départ transporter dans leur histoire. L’auteure sait s’y prendre en alternant le point de vue des personnages et aussi en intégrant des scènes de leur passé qui nous permettre de comprendre la relation assez forte entre River et Addy. On va découvrir peu à peu leurs débuts de leur histoire d’amour durant leur jeunesse puis jusqu’au drame qui va les séparer pendant  pratiquement 10 ans. J’ai totalement dévoré ce roman pourtant la fin m’a un peu déçue car je l’ai trouvé au final trop court, il manquait encore quelques chapitres à mon goût. J’aurai aimé avoir plus de scènes avec Elle, c’est assez survolée tout comme la fin. Il manque quelques passages en plus pour pouvoir boucler cette romance. Toutefois, je l’ai apprécié et j’espère qu’on pouvoir encore d’autres histoires à Rosemary Beach.

 

Plus d’infos : Collection Emoi

Les Loups de Rivderdance – tome 4 "Elijah" de HV Gavriel

Editions Milady

Traumatisé par son passé, Elijah vit en reclus. Tandis que sa meute d’adoption s’emploie à lui démontrer qu’un loup soumis n’est pas un loup faible, son amitié pour James, ancien enfant battu, l’incite petit à petit à accorder de nouveau sa confiance. Mais lorsqu’il sauve la vie d’un inconnu, Elijah se retrouve mêlé bien malgré lui à un conflit entre espèces qui l’entraînera au coeur d’une guerre sans merci. Feys belliqueux, dragons orgueilleux, loups, vampires et démons alliés dans une folle équipée, c’est beaucoup pour un doux Oméga. Loin de chez lui, Elijah devra trouver sa place au sein de la meute avant de comprendre que, parfois, il n’y a qu’un pas de l’amitié à l’amour…

 

 

Avis d’Arcantane :

Je lis rarement de la M/M mais j’aime beaucoup la série des Loups de Riverdance et j’avais hâte de lire la suite depuis que l’auteure HV. Gavriel avait annoncé un nouveau tome il y a déjà quelques mois.

Ce tome 4 fut une très belle surprise pour ma part pour plusieurs points :

- Le personnage : surprise !  L’auteure a décidé de mettre en scène non pas un dominant mais un Oméga. Tout le contraire des autres héros de ses précédents tomes. Elijah est un loup très soumis et solitaire. Ayant été persécuté par son ancienne meute, le jeune homme a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie et faire confiance aux loups de Riverdance. J’ai beaucoup aimé Elijah car c’est un personnage qui va évoluer positivement tout au long du roman. De nature soumise, il va au fil des pages prendre peu à peu confiance en lui et s’affirmer en tant qu’Oméga. Sa relation avec Jamie va être un point central de sa vie et de ce changement. Jaimie étant un humain, Elijah va devoir affronter alors ses peurs pour protéger celui qui l’aime.

- L’action : le roman pourrait se diviser en deux parties. La première est consacrée à la vie d’Elijah, son adaptation dans sa nouvelle vie en tant que colocataire avec son seul ami, Jaimie mais aussi dans la Meute de Riverdance. Puis suite à un évènement, une partie de la meute va partir en voyage. Alors qu’on avait droit à une romance surnaturelle contemporaine, l’auteure nous entraine dans un monde de fantaisie. J’ai été assez surprise par ce retournement. D’ailleurs, ce changement m’a un peu perturbé au départ car je m’attendais à lire un roman tel que les précédents. Mais au bout de quelques pages, je me suis laissée emporter dans ce nouveau monde de fées, de magie, de complots et de guerre.

- La romance :  ce que j’apprécie avec cette auteure est que HV. Gavriel arrive à nous faire vibrer avec ses histoires d’amour, les sentiments y sont très présents et bien retranscrits.  Pour ma part, avec Elijah j’ai eu l’impression de vivre à ses côtés, de ressentir ses craintes mais aussi son bonheur. J’ai même versé ma petite larme à certains moments ! Sa romance avec Jamie est tendre mais pas sans heurt. J’étais aussi heureuse de retrouver les anciens personnages tels que Lucas, Marcus, Léo, Zach, Logan et Dimitri que l’on avait découverts dans les précédents tomes et leurs interactions avec Elijah. On sent qu’Elijah est aimé dans cette nouvelle meute et ses membres font tout pour le mettre en confiance et le pousser en avant pour qu'il s'affirme. Léo son Alpha voit son potentiel et n'hésite pas à lui demander des choses pour qu'il se surpasse. C'est dur pour un loup soumis mais il n'en ressort que plus fort !

 

Au final j’ai passé un bon moment, ce tome 4 est particulier car il nous emmène loin de sentiers battus mêlant de la bit-lit à de la fantaisie. Cela peut paraitre perturbant quand on n’y s’y attend pas mais le sujet est bien maîtrisé par HV Gavriel et l’on ressort enchanté de cette nouvelle lecture.

 

Plus d’infos : Milady

Calendar Girl - Tome 12 "Décembre" d'Audrey Carlan

Edition Hugo Roman

Je ne savais pas à quoi m'attendre quand les producteurs de Dr. Hoffman décidèrent de m'expédier vers les belles montagnes d'Aspen, dans le Colorado. La ville d'Aspen est connue pour être un paradis hivernal pour les américains ultra-riches, mais je ne connaissais que le désert. Mon point fort, c'était un surfer-réalisateur dont la famille possédait un chalet sur ces collines enneigées. Avec lui à mes côtés, je profiterais de l'expérience.

Le boulot m'avait été confié dans des circonstances inhabituelles. Un homme des montagnes anonyme avait payé une sacrée somme pour persuader les producteurs de mon show de m'envoyer faire un reportage sur les artisans locaux. Avec ma parka et mes bottes Ugg, je laissai le soleil de la Californie dans mon rétroviseur et partis au pays de la neige.

Avec ma nouvelle famille, j'étais prête à célébrer le meilleur mois que l'année avait à offrir... jusqu'à ce qu'une femme qui avait complètement changé ma vie toutes ces années plus tôt apparaisse comme une ombre dans l'air glacé, brisant mon âme une nouvelle fois

 

Avis d'Edelweiss :

Ce petit livre, le dernier de la saga « Calendar Girl » nous met de nouveau dans cette ambiance joyeuse des fêtes de fin d’année.

Nous avons enfin un final pour notre Escort adorée.

Pour ma part, durant ma lecture, certains points auraient mérité d’être plus développés où d’être pris sous une autre approche. Il n’y a pas de suspens sauf dans les émotions de Mia qui varient selon les personnes qu’elle rencontre en ce mois de décembre. On devine assez facilement de quoi parle le livre et ce qu’il nous réserve. Pour autant, cela ne pose aucun problème à la lecture, Mia suit son évolution personnelle et professionnelle avec Wes, son fiancé. Il y a moins de scènes érotiques et c’est très plaisant ainsi, je dois l’avouer.

Audrey Carlan m’a conquise avec son personnage principal. Elle a fait de Mia une héroïne magnifique au grand cœur mais fortifiée par les évènements difficiles qu’elle a traversés dans son enfance. Elle est à la fois, une fille, une mère, une sœur, une tante, une meilleure amie, une amante et bientôt une épouse.

C’est avec une tristesse non dissimulée que je dis au revoir à cette très belle série. L’aventure de Mia qui vraisemblablement au premier mois ne m’avait pas particulièrement enchantée fut finalement une belle révélation sur son personnage. Audrey Carlan nous a vendu de l’espoir et de l’amour tout au long de son parcours mais aussi du rêve. Tourner les dernières pages de ce roman et vous verrez ce que sont devenus chaque personnage croisé ses douze derniers mois. Un vrai « plus » pour une fin comme on les aime.

Mille mercis aux Editions Hugo&Cie.

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Noirs Démons - Tome 3 "Des cendres en enfer" de Suzanne Wright

Editions Milady

Par l’auteure de la révélation bit-lit La Meute du Phénix. Ensemble, Harper et Knox ont affronté tous les dangers, des adeptes de magie noire aux Cavaliers de l’Apocalypse, sans compter l’humour très particulier de Lucifer. Pourtant, la nouvelle menace qui plane les prend au dépourvu – car elle vise Harper, et plus particulièrement ses ailes, dont tous sont censés ignorer l’existence... Une seule explication possible : un traître doit se dissimuler au sein de leur clan. Pour survivre, Harper devra faire appel à des forces plus maléfiques que jamais, et même Knox ne pourra la protéger. Les enjeux n’ont jamais été aussi élevés, car si Harper succombe, le monde tremblera devant la colère de son compagnon...

 

 

Avis de Christy :

Je dois vous avouer que j'attends chaque parution de cette série avec beaucoup d'impatience.

C'est avec donc un grand plaisir que je me lancée dans la lecture de ce troisième tome...

Dans les tomes précédents, Harper et Knox ont dû se battre ensemble et affronter des adeptes de la magie noires mais aussi des Cavaliers de l'Apocalypse, mais ils s'attendent pas à devoir faire face à une nouvelle menace: Harper se fait violemment attaquer par deux mercenaires voulant lui voler ses ailes de sphinx (ce dont personne n'est censé être au courant).

Il y a donc un traître dans leur propre clan.

La jeune démone devra se battre de toutes ses forces, tandis que Knox fera tout pour la protéger, quitte à mettre le monde à feu et à sang...

Et encore une fois, j'ai adoré replonger dans l'univers démoniaque de Suzanne Wright !

L'action de ce tome commence environ six mois après la fin du tome précédent "A feu et à sang".

La relation entre Knox et Harper est toujours au beau fixe malgré la menace des quatre Cavaliers qui plane toujours.

Surtout depuis que Harper s'est mystérieusement faite agressée par des mercenaires, en plein dans son salon de tatouage et qui en voulaient après ses ailes de sphinx. Or personne n'est censé connaître cette particularité d'Harper. Cette attaque serait-elle l'oeuvre des Cavaliers ? Ou pire, de quelqu'un d'autre ? Quelqu'un de leur clan ?

Du coup, notre couple va devoir mener l'enquête...

En parallèle, Knox et Harper vont aussi devoir s'occuper d'un enfant que la mère adoptive a voulu tuer... Mais cet enfant n'est pas si innocent qu'il semblerait...

Comme dans les tomes précédents, nous suivons avec grand plaisir cette enquête, ainsi que les intrigues parallèles et l'évolution de la relation entre notre couple favori. D'ailleurs, un retournement de situation pourrait bien les concerner... Mais je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise...

D'une plume toujours aussi addictive, Suzanne Wright nous entraîne une fois de plus dans son univers rempli de démons et de manipulations.

Même si Knox et Harper ne se lancent plus des piques à longueur de journée, il est agréable de voir que leur relation a bien évolué depuis le début. Désormais, Knox qui se montre toujours aussi protecteur laisse davantage de latitude à sa compagne pour gérer ses petites querelles avec les ex (notamment!) de l'archi-démon et autres petits conflits.

Harper fait aussi également mieux face à sa nouvelle situation de compagne du Maître, même si elle doit souvent prendre sur elle pour ne pas exploser tant la situation est inhabituelle pour elle.

Je pense notamment à une scène où tout le monde lui prodigue des conseils et à celle où elle doit défiler dans les rues de la Cité souterraine!!!

L'amour que Harper et Knox partage est toujours au rendez-vous et donnera lieu à quelques scènes érotiques.

Nous aurons aussi l'occasion de voir Knox sous un autre jour et comme nous ne l'avons jamais vu jusqu'à présent. J'ai hâte de savoir comment son personnage va évoluer de ce point de vue-là.

J'ai été parfois terrifiée par le personnage de McCauley, l'enfant-démon qui fait son apparition. J'ai trouvé que son absence d'émotions était tout simplement effrayant. J'espère le voir dans le prochain tome...

Concernant l'intrigue, je n'ai pas pu quitter ma lecture avant la dernière page. J'ai été absorbée d'un bout à l'autre de ce roman. J'ai aimé voir que les personnages évoluent d'un tome à l'autre, en fonction des événements auxquels ils doivent faire face. Concernant celui-ci, j'ai été bluffé par l'immense courage et la force d'Harper qui doit affronter les pires situations et qui trouve toujours un moyen de se relever face aux épreuves.

En bref, j'ai tout simplement adoré ce nouveau tome. On suit l'évolution des personnages et de leur relation d'un œil avide et on en redemande! J'adore cet univers!

Vivement la suite !

Plus d'infos : Site Milady

Les trois talents - Saison 2 d'Emma Cavalier

Editions Hugo Roman

Quand la distance révèle la passion...

Le deuxième volet des Trois talents nous entraîne à New York où Lex, qui a obtenu la bourse Perdini, cumule plusieurs activités entre journalisme et photographie, sans parvenir à oublier sa culpabilité envers Elisabeth.

Il se lie avec Eviva : une jeune artiste à la réputation sulfureuse qui fréquente le milieu underground new-yorkais et lui propose de l'accompagner dans ses soirées de débauche.

De son côté, Élisabeth est en proie à une violente dépression. Cherchant à retrouver son identité, elle se retire du monde et se lance dans un pèlerinage qui va la jeter sur les routes du Sud de la France.

On suit en parallèle les folles aventures de Lex dans la nuit new-yorkaise et le voyage d'Élisabeth entre épreuve expiatoire et lutte contre ses pulsions. Mais aucun des deux ne trouve satisfaction dans ces excès, car ils restent marqués par la nostalgie de la relation intense qui les unissait.

Une romance torride et haletante...

 

Avis de Christy :

J'avais eu un avis mitigé sur le premier tome de cette histoire. Je trouvais que l'auteure avait trop mis l'accent sur le BDSM entre les personnages.

Pourtant, j'ai décidé de donner une seconde chance à cette série. Et je dois dire que je ne le regrette pas.

Rappelez-vous, Lex a finalement obtenu la bourse Perdini et s'est envolé vers New York. Il essaie de se faire une place dans le journalisme sans oublier une autre de ses passions: la photographie.

Même si les derniers instants qu'ils ont passé ensemble ont été très douloureux pour lui, Lex n'arrive pas à quitter totalement Elisabeth qui le hante toujours.

Il va faire la connaissance d'une jeune femme nommé Eviva et qui est une artiste fréquentant le milieu underground de la ville. Très vite, il va l'accompagner dans des soirées osées.

De son côté, Elisabeth est encore sous le choc de la révélation de Lex sur son père. Elle est en pleine déprime. Elle décide donc de prendre du recul en se lançant dans un pélerinage dans le sud de la France, sur les traces de Saint Jacques de Compostelle.

Le récit est découpé en deux temps: les folles aventures new-yorkaises de Lex dans des soirées toutes plus débridées les unes que les autres et la quête d'identité d'Elisabeth, qui cherche à lutter contre les pulsions qui l'animent. Cependant, même si la distance qui les sépare est grande, tous les deux ne peuvent oublier ce qu'ils ont vécu ensemble.

Comme je l'ai dit plus haut, j'avais été assez déroutée par le premier tome car je pensais qu'il s'agissait plus d'une romance classique, mais au final, ce n'est pas ce type de récit que j'ai l'habitude de lire. L'intrigue tournait autour de la relation placée sous le signe du BDSM qui reliait les personnages.

J'ai douté de lire la suite, mais finalement, je me laissée tenter de donner une seconde chance à cette série.

L'intrigue de ce second tome n'a pour moi rien à voir avec celle du tome précédent. Suite aux derniers événements qui s'est déroulé entre nos deux personnages, Lex et Elisabeth ont changé.

Au début du roman, ils ne sont plus en contact et se sont éloignés physiquement l'un de l'autre. Lex, qui a obtenu la bourse qu'ils se disputaient dans le tome 1, est parti vivre à New York et tente de se faire un nom dans le journalisme.

Pourtant, même s'il essaie de s'éloigner de ce milieu, le jeune homme finit par rencontrer une jeune femme, Eviva, artiste underground, qui va l'entraîner dans des soirées érotiques. Lex va même rencontrer le père biologique d'Elisabeth!

Cette dernière va d'ailleurs passer quelques jours dans un couvent dans le sud de la France, ayant du mal à digérer les révélations de Lex sur son père et ses travers et le mensonge de sa famille. Mais comme cela ne suffit pas, la jeune femme va bientôt entreprendre de se rendre, à pied, à Saint Jacques de Compostelle pour comprendre ses pulsions et tenter d'y mettre fin et de pardonner à sa mère.

Alors que la quête de l'un se ferait en assouvissant divers fantasmes, la quête de l'autre va bientôt être spirituelle...

Grâce à la plume fluide de l'auteure, nous retrouvons les personnages dans des destinées à l'opposée l'un de l'autre, mais allant finalement dans le même sens. Lex et Elisabeth ont tous les deux du mal à passer à autre chose. Ils pensent toujours l'un à l'autre.

Par rapport au tome précédent, j'ai trouvé les personnages plus intéressants et du coup, plus attachants. Nous rentrons dans leur psychologie.

D'ailleurs, j'ai trouvé que l'auteure prenait le temps de placer les différents événements le long du récit. Petit à petit, tout se met en place. Ici pas de précipitations.

J'ai apprécié de voir les personnages évoluer. Ils ont vraiment changé et grandi. Mais ce n'est pas pour autant que les épreuves seront plus simples.

D'ailleurs, j'ai été très surprise par ce qu'il va finir par arriver à Elisabeth, j'avoue que je n'avais rien vu venir.

Pour la première fois, nous allons côtoyer le père biologique de la jeune femme alors que le roman précédent ne faisait que dresser un portrait très peu flatteur. Au vu des scènes où il est présent, cette description est assez fidèle et ne donne finalement pas envie d'en savoir plus sur lui. C'est un personnage qui m'est antipathique, mais j'attends de voir comment les choses vont se passer avec lui (la fameuse rencontre, notamment).

En bref, j'ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture. Les personnages vont de l'avant pour surmonter les épreuves et tenter de découvrir des choses sur eux et leur identité. J'ai hâte de découvrir la suite!

Syndiquer le contenu