Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Fangirl - Rainbow Rowell

Editions Milady - genre New Adult

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l'auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l'impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L'une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L'autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde - ses profs, sa famille et sa colocataire - méprise la fanfiction. C'est alors qu'elle tombe sous le charme d'un obsédé de la littérature...

 

 

 

 

 

 

Avis de Poison

Ce roman de New Adult à paraître chez Milady peut tout à fait convenir à un public young-adult. Même si l'héroïne entre à la fac, et donc que le lecteur suit sa découverte de cet univers, il n'y a rien qui puisse déranger/choquer/être incompréhensible pour des lecteurs plus "jeunes".

 

Cath et Wren sont jumelles et ont toujours tout partagé, de leurs chambre à leurs fringues. Néanmoins, elles sont profondément différentes et se réunissent dans leur passion pour Simon Snow, sorte de Harry Potter dans l'univers du roman.

Lorsqu'elles entrent à la fac, au choix de Wren, elles se séparent de leur père, mais également l'une de l'autre Wren ayant fait le choix de prendre une coloc sans sa soeur. Terrifiée, Cath se retrouve alors à partager une chambre avec une inconnue au comportement déroutant.

Mais Cath a une béquille, outre son amour pour sa soeur et son père, c'est Simon Snow. Elle écrit des fan-fictions sur cet univers et est maintenant suivi par des milliers de fans. Cath a un don pour l'écriture et se révèle capable de passer des heures dans cet univers imaginaire, sans vraiment ressentir le besoin de sociabiliser avec des êtres vivants.

Mais avec l'entrée à la fac tout change : elle va devoir affronter les cours, sa copine de chambrée, le refectoire et l'éloignement - tant physique que moral - avec son père ou Wren.

 

Je suis impressionnée par le monde imaginé par l'auteur : il y a plus qu'une histoire d'ado entrant à la fac et devant affronter de nouveaux problèmes. L'auteur a créé tout un univers parallèle où le héros Simon Snow est un Harry Potter détourné. En plus des fan-fictions de Cath, l'auteur s'est amusée à insérer des extraits des livres originaux de Simon Snow, créant un univers assez fantastique.

Ces fan-fictions illustrent à la fois une histoire, celle d'un jeune garçon et de Baz son ennemi (ou plus), mais également offre un certain écho à l'histoire de Cath ce qui m'a bien plu.

Je me suis identifiée sans peine à Cath : jeune fille préférant vivre dans son monde imaginaire et avec ses repère réels de longue date et totalement terrorisée à l'idée d'affronter l'inconnu (je reconnais que sa hantise de la coloc et du réfectoire a un côté réaliste très touchant avec un certain humour).

S'il y a parfois quelques longueurs et beaucoup de bon sentiments, j'ai passé un bon moment à la suivre et à suivre ses pensées. Elle affronte à la fois la nouveauté de son cursus mais également des problèmes personnels important où les personnages secondaires prendront une toute nouvelle importance. La soeur, le père, la mère, la coloc, la prof, les camarades de fac et autres, tous vont jouer un rôle important dans la maturité du personnage. Et même si tout est gentillet, ça marche bien.

 

Fangirl est une histoire agréable, qui nous berce et qu'on suit avec plaisir. Pas de drame ou de sexe, pas d'excès mais un récit doux sur la maturité et l'évolution d'une jeune fille.

Mon seul regret est la fin : un peu trop rapide à mon goût. L'auteur se charge de tout régler en quelques pages et après tout le roman c'est frustrant. Quitte à rallonger l'ensemble, j'aurai préféré que l'auteur développe un peu.

Chroniques des Arcanes - tome 1 "Princesse Vénéneuse" de Kresley Cole


Editions J'ai Lu 

"Je m'appelle Evie, et je pensais mener une vie normale - si l'on excepte une attirance absurde pour Jackson Deveaux, ce grossier personnage venu tout droit du bayou, et mes nuits sont hantées par des cauchemars sans nom. Le jour où ces visions ont pris le pas sur la réalité, j'ai cru devenir folle; je me suis trompée. Si je m'étais fiée à ces prémonitions, j'aurai su que le Flash qui s'abattrait sur nous détruirait tout sur son passage, qu'après cette apocalypse, je ne serais jamais plus la même.

Car j'ignore encore ce qui nous attend, mais je suis convaincue d'une chose : l'avenir sera terrible, et les cartes qui en décident n'ont pas dit leur dernier mot..."

 

 

 

 

Avis de Poison : 

J'étais vraiment impatiente de découvrir cette nouvelle série de Kresley Cole qui offrait une mythologie encore peu exploitée : les Arcanes du Tarot. Néanmoins, les quatrièmes de couverture française sont très peu détaillée et on ne sait pas vraiment ce qu'on aura en achetant le roman. Sur Amazon il n'y a même pas de synopsis. Il faut plutôt se pencher vers les synopsis en anglais pour en savoir un peu plus.

 

C'est très important parce que sinon, il faut attendre les deux tiers du roman pour commencer à avoir des éclaircissements et que c'est vraiment long. En effet, l'auteur commence l'histoire par un retour dans le passé, avant le Flash. Ainsi elle met en place ses deux personnages principaux : Evie et Jackson. Cette mise en place tarde un peu, néanmoins il y a quelque chose de plaisant là-dedans. En effet, même si Evie a l'aspect de la pom-pom girl blonde et propre sur elle, star de son école, sa "folie" la place à part. Elle ne se comporte pas comme un peste gâtée, même si parfois on a envie de la secouer. Jackson de son côté est l'archétype du mauvais garçon, avec tout ce que ça implique. Néanmoins, ils ne cèdent pas vraiment à leur attirance et surtout ils ne changent pas l'un pour l'autre. Dans le genre c'est assez inédit.

Pour ce qui est de l'environnement, on reste beaucoup trop dans le flou à mon goût. L'auteur délaye un peu trop son propos ce qui nous empêche un peu de nous représenter les choses. Pourtant, question atmosphère on y est ! En effet, le style de l'auteur nous plonge sans effort dans cette Apocalypse et dans cette période trouble et dangereuse.

 

Passons au dernier tiers. En effet, tout est concentré dans cette dernière partie. On commence à comprendre les tenants et les aboutissants de toute cette histoire et on commence à mieux voir quels seront les personnages inévitables. Evie de son côté est toujours aussi casse-pieds mais la fin est whaou !

 

La jeune femme accepte enfin ce qu'elle est, et franchement ça dépote ! On a enfin un personnage qui en veut, et qui est balèze ! Malgré des remords, compréhensible vu la personne dont on parle, l'Impératrice est un personnage qui en a sous le pied et dont j'ai hâte de découvrir les aventures. La réaction de Jackson est également très réaliste vis à vis de toutes l'histoire et ne tombe pas dans le cliché.

 

Je suis très curieuse de voir ce qu'il se passera par la suite maintenant.

Anges d'Apocalypse - tome 1 "Le Tourment des Aurores" de Stéphane Soutoul

Editions Rebelle

Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et ex-meurtrière qui s'est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l'identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. Comme si je n'avais pas déjà suffisamment d'ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes... Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !

 

 

Avis d’Arcantane :

Il était dans ma PAL depuis un bon moment et c’est en rangeant ma bibliothèque dernièrement que l’envie de découvrir cette nouvelle série m’a pris. Mais pourquoi ai-je mis autant de temps à le lire ? La nouvelle série de Stéphane mérite le coup d’être lu, croyez-moi.

Je savais déjà que le style allait me plaire (ayant déjà lu quelques livres de l’auteur, je savais à quoi m’attendre), restait que j’allais le découvrir via sa nouvelle série de fantaisie urbaine. Allais-je être conquise ? Après lecture, je peux dire que oui, absolument !

L’histoire est vraiment originale. Stéphane Soutoul décide d’aborder son idée en intégrant le célèbre quator connu dans toute l’histoire :  les 4 cavaliers de l’apocalypse. L’originalité de son histoire vient qu’au lieu de mettre en scène des hommes, l’auteur a voulu que les cavaliers soient des femmes et soeurs par la même occasion. La seconde chose est que nos 4 soeurs combattent leur vrai nature et qu’elle sont plus ou moins du côté du bien.  Assez déroutant lorsqu’on parle des 4 cavaliers de l’apocalypse ! Mais ne vous fiez pas aux apparences  car elles sont toutes aussi dangereuses.

Avec ce premier tome, l’auteur se concentre sur la redoubtable Famine. Suite à une malédiction, Famine doit vivre dans deux corps : la nuit elle est Syldia, garde du corps bossant pour les surnaturels et le jour Samantha, une simple lycéenne.

Son nouveau contrat : protéger le Lord de la Cour des Sorciers de Toronto pendant une semaine. Ce qui n’est pas de tout repos, puisqu’un accord de paix entre les sorciers et les vampires doit être signé. Le danger est partout et Syldia doit être toujours aux aguets pour découvrir d’où vient la menace.

Outre le style d’écriture de Stéphane toujours aussi fluide, j’ai beaucoup aimé que les chapitres soient départagés entre Syldia (pour la nuit) et Sam (le jour). Cela permet au lecteur de suivre parallèmement les deux vies de Famine toutes aussi intéressantes.

En plus du personnage de Famine, les autres soeurs sont elles aussi attachantes. (J’espère qu’on en saura plus sur elles dans les autres tomes, peut-être aura-t-on mëme un tome consacré à chacune d’entre elles ? Qui sait ?)

Les 2 jeunes hommes qui gravitent autour de Syldia (et Sam): le séduisant sorcier Desmond et le mystérieux Nathan sont totalement oppposés mais ils ont chacun un style qui plait. J’apprécie qu’il ont chacun un rôle à jouer dans la vie de Syldia.

Au fil des pages, l’intrigue se met en place et les pièces du puzzle se rassemblent avec brio. Pas de temps mort, l’histoire se déroule avec fluidité avec pas mal de petits indices laissés par l’auteur. Au final, Stéphane a réussi à nous élaborer une super histoire bien organisée.

Ce 1er tome annonce une excellente série de fantaisie urbaine comme je les aime avec pas mal d’action. C’est toujours avec plaisir de découvrir une nouvelle histoire écrite par Stéphane Soutoul. Il arrive toujours à me bluffer ! Merci !  Maintenant que j'ai découvert les Anges de l'Apocalypse, je vais me jeter dessus pour lire la suite et cela tombe bien car Stéphane sera au SDL de Paris le 22 mars, une occasion  de faire dédicacer la suite  !

Dark Elite - tome 1 "Magie de feu" de Chloe Neill

Editions Milady        

Lily Parker est la petite nouvelle au lycée privé Sainte-Sophia. Ses parents sont partis pour deux ans à l’autre bout du monde… en la laissant dans ce pensionnat d’adolescentes riches et snobs.

Heureusement, la compagne de chambrée de Lily détonne dans le paysage : Scout est excentrique et connaît les lieux comme sa poche. Mais elle lui dissimule des choses… Ses mystérieuses activités nocturnes intriguent Lily qui va tout faire pour découvrir ce qui se trame dans les sous-sols de Sainte-Sophia.

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : Fan de la série de vampires de Chicago, j’avais très envie de découvrir son autre série sur le thème de young adult : Dark Elite. Sa sortie en poche chez Milady, cette année, a été l’occasion de lire ce tout premier tome.

Avant tout autre chose, je dois dire que je trouve la couverture splendide. J’adore ce qui a été fait pour Magie de Feu, la boule de feu avec le clé dans le titre… Simple mais classe !

Les autres couvertures de la série sont magnifiques mais je craque totalement pour celle là.

Dans Magie de Feu, l’histoire se met petit à petit en place. Lily Parker est une jeune ado qui voit sa vie bouleversée lorsque ses parents décident de l’envoyer pendant 2 ans dans un internat privé à des centaines de kilometres de chez eux. Lily se prend d’amitié avec Scout, une de ses colocataires de chambre. A la suite d’une des sorties nocturnes de sa nouvelle amie, elle découvre que Scout, sous ses airs rebelles et exentriques, n’est pas une jeune fille ordinaire et cache un lourd secret. Intriguée, Lily va tout faire pour découvrir ce que son amie lui cache. Elle va alors basculer dans un nouveau monde qu’elle n’aurait jamais pu imaginer …

Au premier abord, je me suis prise d’affection pour le personnage de Lily, une ado qui se retrouve parachutée seule dans un univers qu’elle ne connait pas. Dans les premières pages, on vit le sentiment d’abandon de l’héroine :  quels parents aimants laisserait leur fille unique dans une école  pendant 2 ans au lieu de l’emmener avec eux à l’étranger  pour 2 années sabatiques ? Et en plus dans une école privée loin de ses amies ?

Pourtant malgré le fait qu’elle en veuille à ses parents, Lily les aime et accepte leur choix.

Je dois dire qu’elle le prend assez bien, je ne suis pas sûre dans ce genre de cas, j’aurai réagi aussi calmement surtout durant ma période ado ! On se doute bien qu’à partir de ce moment là , cela ne va pas être un endroit calme pour elle et qu’il va lui arriver pas mal de choses et qu’elle est quelqu’un de spécial parmi les surnaturels !

Elle est entourée de ses nouveaux amis : l’intrépide Scout, le beau Jason pour qui elle a un faible et Michael, l’ami de Scout et Jason. Chacun ont une particularité avec leur pouvoir et peuvent se compléter. Ce qui est assez pratique dans leur combat.

 

Dans l’ensemble, l’histoire est plutôt simple: l’héroine qui découvre qu’elle a des pouvoirs, tout en étant spéciale par rapport à ses amis et va combattre des méchants “sorciers”... Un thème universel !  La lecture reste fluide, les personnages attachants mais sans plus. J’ai trouvé qu’il manquait quelque chose pour être totalement dans l’histoire. Ce premier tome est bien écrit mais sans plus, pas assez palpitant pour moi. Toutefois, il devrait plaire aux plus jeunes.

J’espère que le tome 2 nous permettra de nous plonger totalement dans l’intrigue maintenant que les bases sont posées. Affaire à suivre…

La meute du Phénix - tome 2 "Dante Garcea" de Suzanne Wright

Editions Milady

Jaime Farrow a toujours eu le béguin pour Dante.

Mais lorsque leur clan a été divisé, ils se sont perdus de vue. Leurs retrouvailles à l’âge adulte, au sein de la meute du Phénix, auraient pu être torrides. Sauf que le Beta n’a de place dans sa vie que pour son travail et que Jaime est tourmentée par un lourd secret. Mais si ce qu’elle cache met les siens en danger, Dante doit le découvrir même s’il doit pour cela se soumettre à la tentation.

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : Si vous avez aimé le 1er tome, cette suite ne fera pas exception ! Croyez moi, seule l’histoire d’amour change Lol. On y retrouve ce qui a fait le succès du 1er tome :  amour, action, humour et sexe ! Bref, l’auteur a su garder ce petit cocktail qui sait tenir en haleine ses lecteurs !

Après avoir découvert la formation du couple Alpha : Trey et Taryn, c’est au tour de Dante, Beta de la meute du Phénix  de rencontrer son âme soeur en la personne de  la séduisante Jaime Farrow, nouvelle arrivée dans la meute. Mais cette jeune louve n’est pas une inconnue pour Dante puisque c’est une amie d’enfance qui a toujours eu le beguin pour lui. Devenue adulte, l’attirance est toujours présente mais ce n’est pas au goût du Beta qui ne vit que pour son travail. Et pourtant au moment au Jaime baisse les bras et souhaite passer à autre chose, Dante se sent de plus en plus possessif et protecteur auprès de la jeune femme que cela en devient une obsession…

 

Dans l’ensemble, cette histoire m’a bien plu. J’étais même assez contente. Cela reste fluide avec quelques traces d’humour par ci par là et quelques rebondissements. L’intrigue n’est pas Palpitante mais on passe un bon moment en découvrant cette nouvelle histoire d’amour. Question humour, le lecteur rira à certains passages. Jaime n’est pas Taryn mais elle aussi a du caractère et met du piquant dans la meute surtout avec Greta, la grand mere de l’Alpha.

J’appréciais qu’il n’y est pas trop de sexe ! (C’est ce qui m’avait saoulé lors du 1er tome). L’auteur aura-t-elle été plus soft cette fois-ci ? Passé les ¾ du livre, je vous dirais non, je me suis malheureusement trompée. On a le droit quand même à pas mal de cul, les scènes sont meme trop rapprochées !  Aaahh j’ai même eu l’impression qu’elle s’était défoulée pour la fin comme pour le tome 1 ! J’aurai le même avis que pour le 1er volume: je trouve toujours que cela gâche la lecture et l’histoire car personnellement j’avais l’impression de relire les mêmes scènes de cul que pour le tome précédent. Et pour rajouter une couche, on a le droit aussi au langage cru (voir vulgaire) du héros.  Mais pourquoi faire ça alors que c’était bien parti et que l’histoire était bien ? On sait que le sexe fait vendre mais enlever quelques passages n’aurait pas fait de mal. Bon après,  certains appprécieront !

 

En résumé, ce second tome consacré au couple Beta, est un livre de "bit-lit" où le lecteur passera un bon moment sans prise de tête. A recommander pour ceux qui ont adoré le 1er tome. Attention toutefois que l’auteur ne tombe pas  dans le  schéma de répétition car cela risque devenir lassant pour le lecteur.

 

Syndiquer le contenu