Aller au contenu principal

Charley Davidson - tome 2 "Deuxième tombe sur la gauche" de Darynda Jones

Editions Milady

Charley, détective privée et faucheuse, et Cookie, sa meilleure amie/réceptionniste, se lancent à la recherche d’une jeune femme, disparue depuis le meurtre d’une camarade de lycée. Pendant ce temps, Reyes – le fils de Satan ! – est sorti de son corps physique pour hanter Charley afin d’empêcher des démons de s’emparer de la jeune femme et d’accéder au ciel par son biais. Mais Charley pourra-t-elle supporter ses nuits ardentes avec Reyes et ses journées à cent à l’heure sur la piste d’une femme disparue ?

 

 

 

 

Avis de Poison :

Voici la suite des aventures de la Faucheuse la plus brillante sur Terre (elle brille comme mille soleils et le répète bien 10 fois).

J'ai beaucoup apprécié ce tome, qui semblait moins partir dans tous les sens que dans le premier. On voit un peu plus la famille de Charley même si c'est encore trop peu à mon goût - surtout son père...même si heureusement que sa sœur sera là pour remonter tout ça. Reyes est trop absent, mais du coup ses apparitions sont plus précieuses et c'est cohérent avec l'histoire de son corps (sexy mais ça on le savait déjà).

 

La fin est un coup de poing et on veut automatiquement la suite. Que ce soit avec la famille de Charley ou avec ses histoires de coeur, rien n'est facile mais on se passionne pour. Du coup on est heureux quand on apprend que la suite est prévue en France pour décembre (moins quand le tome 4 en anglais est pour octobre et le suivant pour encore plus tard...argh).

 

Il y a quelques répétitions qui auraient pu être évitées, mais c'est également du au fait que les deux tomes sont sortis à un mois d'intervalle, donc les lecteurs se rappelle globalement bien des faits.

En bref c'est un très bon tome, un peu plus intense que le premier, moins léger mais toujours aussi addictif pour ma part.

 

Quelques citations pour le plaisir :

“Si ça a des pneus ou des testicules ça te posera des problèmes.  - autocollant pour voiture”

“Avec de gros seins viennent de grandes responsabilités. - Tee-shirt” 

“N'achetez pas d'ennuis. 

C'est gratuit et ils savent où vous habitez.

—T-SHIRT”

“J'ai arrêté de lutter contre mes démons intérieurs. Maintenant nous sommes du même côté. Tee-Shirt”

 

Divergente 2 : l’Insurrection le Film

 

Divergente 2 : l’Insurrection

 

Date de sortie :  18 mars 2015 (1h59min)

Réalisé par Robert Schwentke

Avec : Shailene Woodley, Theo James, Octavia Spencer...

Genre :  Science fiction , Action

Nationalité : Américain

Synopsis : Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…

 

Avis d'Arcantane :

Amis lecteurs et fans de la saga, si vous pensez que la suite sera une adaptation fidèle du livre, passez votre chemin ! l'Insurrection est bien la suite du Divergente mais avec pas mal de modifications dans le scénario.

Le plus gros changement intégré dans le film est bien sûr la quête de Jeanine pour ouvrir la fameuse boite des 5 fractions renfermant l’information qui lui permettra d’anéantir la rébellion (chose qui n’existe absolument pas dans le livre) et le film va se concentrer dessus une grosse partie.

Avec le succès remporté par le 1er volet (288 millions de dollars dans le monde), Divergente 2 : l'Insurrection  bénéficie d’un budget beaucoup plus conséquent et cela se voit par rapport aux effets spéciaux (avec les simulations de Tris qui sont assez époustouflants, voir même trop à la fin mais cela explique un peu les fameuses affiches du film). Les autres cascades sont assez bien réussies et s’intègrent bien dans le rythme du film.

Niveau acteurs, on retrouve bien sûr le groupe : Tris, Tobias, Caleb et Peter …

L’actrice principale Shailene Woodley est parfaite pour son rôle, elle incarne une héroïne rongée par la culpabilité qui correspond bien à l’état du personnage dans le tome 2. (NB : On voit bien qu’elle venait de tourner Nos étoiles contraires car l’actrice est beaucoup plus mince par rapport au 1er volet avec des cheveux très courts qui la rendent plus mature).

J’ai trouvé que le personnage de Four est moins emblématique dans ce second opus, il veille sur Tris et la protège mais je n’ai pas retrouvé l’alchimie qu’ils avaient construit en tant que couple dans Divergente.  Caleb, le frère de Tris est plus en retrait. Par contre, assez surprise pour Peter qui a un rôle plus important et mis en avant : le bon salopard qu’on aimerait bien tuer dès le début !

Quant aux personnages de Marcus, Joanna et  Evelyn, ils  prennent beaucoup moins d'importance et sont peu mis en avant. D’ailleurs, la relation Marcus/Evelyn a totalement disparu. D’autres personnages essentiels du livre sont absents dans ce deuxième opus, comme Zeke, Shauna, .... Même Jeanine m’a semblé « fade » comme éteinte, elle joue toujours son rôle de méchante mais je suis moins convaincue par sa prestation. Un nouveau personnage Edgar (des sans-fractions) apparait, je ne vois pas trop ce qu’il apporte mais son rôle sera peut-être plus important dans la suite ?

 

Ce second film est beaucoup plus sombre que le 1er mais bourré de scènes d’actions. J’ai vraiment apprécié les décors et les différents camps des fractions (les Fraternels, les Sincères, les Sans -Fractions ainsi que les Erudits). Le changement régulier des décors évite que l’on s’attarde trop et qu’on ait des longueurs. dans le film.

En résumé, j’ai beaucoup apprécié ce second opus même s’il est différent du livre, Divergente 2 : l'Insurrection est un film divertissant et saisissant. Même si on s’attendait au départ à une fidèle adaptation du livre, on plonge avec plaisir dans l’univers des divergents et des autres fractions.  Ce second volet devrait plaire à nombreux d’entre vous.

Je suis assez curieuse de voir la suite. Est-ce qu’il y aura beaucoup de changements par rapport au 3ème livre ? Rendez-vous en 2016 pour le découvrir !

 

Un grand Merci à la SND pour l'invitation à l'AVP.

After - Saison 3 d'Anna Todd

Editions Hugo Roman

Avant, rien n'aurait pu les séparer... Le caractère ombrageux d'Hardin continue de lui jouer des tours et il échappe de peu à l'expulsion de l'université. Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d'une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n'est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Alors Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s'ouvrir un jour ? Un week-end chez le père d'Hardin, est l'occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Et la rencontre du couple Riley et Lilian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Mais le départ pour Seattle approche, c'est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ? Le besoin passionné d'être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

Quel plaisir de retrouver notre couple favori mélangeant passion débordante et autodestruction !

Cette saison 3 est un véritable phénomène entre addiction et agacement, l’évolution des personnages est vraiment mise en avant et la volonté de Tessa a enfin des limites face à l’arrogance et l’obstination de son petit-ami.

Tessa a décidé de garder pour elle son départ pour Seattle le temps qu’Hardin soit jugé au tribunal Universitaire pour agression et dégradation des locaux. C’est sans se douter que malgré les mensonges dans lesquels le couple s’enfonce, une rencontre impromptue va bouleverser leur train-train quotidien.

Le père de Tessa, Richard, que la jeune fille n’a pas revu depuis près de 10 ans cherche à renouer des liens avec elle. C’est contre toute attente que celui-ci se rapproche d’Hardin.

Chaque saison est une découverte et comme toujours on avance au jour le jour rencontrant de nouveaux personnages qui apportent un peu de moralité à leur histoire torturée.

Chaque personnage a sa propre personnalité et sa façon de voir les choses. Je parle en particulier de Landon qui intervient régulièrement tel un « conseillé conjugal » ou l’énergie positive de sa mère, Karen qui apporte une certaine sérénité à la lourdeur des propos qu’entretien Hardin avec Tessa.  Mais encore le rapprochement, lors d’une conversation entre Hardin et son père, réchauffe l’atmosphère chargé de rancœur ! Ces personnages récurrents apportent un peu de souplesse, d’humour et de répit à l’histoire.

Lors du dernier week-end de Tessa avec la famille d’Hardin rien ne passe comme prévu. D’un, Tessa est enfin sûr d’elle et compte bien déménager à Seattle malgré la réprobation d’Hardin. Il faut dire que maintenant que Tessa évolue comme individu, qu’elle se pose enfin les bonnes questions pour son avenir, Hardin de son côté reste le gamin capricieux et agaçant des tomes précédents.

On en revient malheureusement au « je t’aime plus que tout » pour ensuite se faire du mal. A savoir qu’Hardin n’est pas du genre à se laisser faire !

On a une réelle évolution de notre couple et cela fait plaisir à lire ! Un changement va enfin se produire en bon ou moins bon pour leur relation, cela reste à déterminer dans les suites de leurs aventures !

Malgré les péripéties et l’événement marquant du livre, qui m’a clairement choqué et dont aucun signe ne pouvait indiquer ce qui allait se produire, je suis restée bouche-bée face à la ténacité de certains personnages et à la bienveillance d’autres.

Vivement le 2 avril pour découvrir la suite !

 

 

Concours Anita Blake T21 : Baiser Rebelle

A l'occasion de la sortie du tome 21 de la série anita Blake de Laurell K. Hamilton chez Bragelonne ce mois-ci, ABFA a le plaisir de vous proposer un concours pour gagner un des 5 exemplaires mis en jeu.

Pour cela, il vous suffit  de compléter les champs ci-dessous.

Vous avez du 16 au 29 mars 2015, minuit pour participer. Ce concours est ouvert aux résidents de France métropolitaine, Belgique et Luxembourg uniquement.

 

Un grand merci à Bragelonne pour l'organisation de ce concours.

Bonne chance à tous !

En validant ce formulaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance du règlement du concours.

* = champs obligatoires

Anita Blake - tome 21 "Baiser Rebelle" de Laurell K. Hamilton

Editions Bragelonne

Quand une jeune fille de 15 ans est enlevée par des vampires, c'est Anita Blake, U.S. Marshal, qui est chargée de l'enquête. Mais quand elle retrouve sa trace, elle est confrontée à un phénomène inédit : un groupe de personnes effroyablement ordinaires - enfants, grands-parents, mères de familles - tous récemment transformés et prêts à mourir pour ne pas se soumettre à la hiérarchie vampirique. Mais même les vampires ont leurs croque-mitaines, et Anita est l'un d'entre eux...

 

 

 

 

 

Avis de Poison :

Ces derniers temps, les tomes d'Anita se ressemblaient tous : ce n'étaient que des excuses pour qu'Anita couche avec de plus en plus de monde - et souvent des inconnus. 

Pourtant, ce tome là débute avec une enquête : chouette !?

Eh bien...pas vraiment. Malgré un début relativement prometteur, l'auteur ne tarde pas à remettre sur le tapis la vie privée d'Anita : dans la bouche des vampires, dans la bouche de ses collègues, dans la bouche de son amant... et là on est toujours sur la scène de crime !

Puis Anita prend une pause chez elle et là...c'est fini. A partir de là, ce ne sera que scène de sexe ou descriptions à n'en plus finir des amants d'Anita (voir plusieurs fois la même description, ça lasse rapidement) et les états d'âme de chacun.

L'auteur nous en parle jusqu'à la nausée, à tel point qu'on ne supporte plus aucun de ses amants, sauf ceux qui veulent bien la boucler.

Puis un sursaut d'enquête revient, on a même droit à un Dolph qui a fait la paix et qui redevient un vrai collègue pour Anita (même si on y a perdu Larry) et re-belotte les vampires qui reprochent sa vie privée à Anita, la mettant même au cœur de l'enquête.

Toutefois deux choses ce sont détachées de ce tome qui se révèle malheureusement sans surprise et semblable aux précédents. 

Tout d'abord, l'auteur semble se décider à s'occuper de l'un des amants d'Anita qui était un nid à problèmes depuis un moment. Enfin, je dis s'en occuper. C'est à l'état de promesse, il est fort possible qu'il revienne rapidement et toujours avec plus d'ennuis à la clé.

Et un point noir : l'auteur nous dit clairement à travers les préférences sexuelles d'Anita, qu'elle n'apprécie plus autant les vampires. Bon sang de bois ! Jean-Claude était là le premier, et le voilà relégué au rang d'accessoire pour la chasseuse. Quelle déception, en plus on nous promet du calin qui ne viendra jamais.

Bref, déçue par ce tome qui se révèle sans grosse surprise.

 

Syndiquer le contenu