Aller au contenu principal

Anita Blake – Tome 26 "Serpentine" de Laurell K. Hamilton

Editions Milady

Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires

La Floride est l’endroit rêvé pour le mariage d’Edward, et c'est l'occasion pour moi de profiter de vacances bien méritées avec mes amoureux. Mais on y trouve aussi une nouvelle forme de lycanthropie, une malédiction qui frappe une famille depuis plusieurs générations et réduit leurs corps à une masse grouillante de serpents…

Lorsqu’une dispute éclate parmi les invités du mariage et que plusieurs femmes disparaissent de l’hôtel, mes amis et amants figurent parmi les principaux suspects et mes alliés se trouvent réduits à l’impuissance. Pour les sauver, je suis prête à tout, même à accepter une aide que je risque de regretter. Enfin, si je survis…

 

Avis d’Arcantane :

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu du Anita Blake. Je suis une grande fan mais ma passion s’est amoindrie au fil des tomes qui perdaient en qualité. Quelle fut ma surprise avec ce nouveau tome qui remonte dans mon estime ! Je l’ai même dévoré. Plusieurs raisons qui m’ont fait apprécier cette lecture :

- Des personnages que l’on connaît mais un entourage limité pour Anita. Pour une fois, il n’y a plus tout son harem. Car à force d’avoir autant de personnages auprès de l’héroïne, on perd le fil mais aussi en qualité car il est impossible de les faire tous intervenir dans un même tome et cela pose aussi un problème lorsqu’il s’agit de les resituer. Ici Anita est accompagnée de ses deux amoureux Nathaniel et Micah ainsi que de quelques gardes du corps.

- Très peu de scènes de sexe, elles sont assez rapides et c’est tant mieux car cela n’apporte rien à l’histoire. On sait qu’Anita doit nourrir l’Ardeur et elle le fait aussi avec ses proches et non avec des inconnus (c’est ce qui m’énervait dans la série, cela ne me gênait pas qu’elle soit poly mais c’est qu’elle le fasse avec des inconnus que l’on ne verra que très peu par la suite).

L’auteure va plus se concentrer sur la relation d’Anita avec ses fiancés. J’ai trouvé que Nathaniel prenait plus d’ampleur au fil des tomes, il s’affirme de plus en plus. Alors qu’on le connaissait soumis, c’est un des rares personnages qui évolue dans les romans. Il va se montrer plus dominant et affirmer son point de vue. Il sait ce qu’il veut et n’hésite pas à le faire savoir à Anita et Micah.

Comme Edward et Donna se marient, on va en apprendre plus encore de ce côté. Il est déjà difficile de s’imaginer Edward alias « la Mort » avoir une relation mais de là à se marier !  On découvre une autre facette dans le personnage de Ted mais le vrai Edward n’est jamais bien loin. J’ai trouvé que Donna et les enfants sont un peu son humanité.  D’ailleurs, beaucoup d’embuches vont se mettre sur leur chemin, entre l’une des demoiselles d’honneur et amie de Donna qui fait tout pour saboter leur mariage, des disparitions de jeunes femmes, Nathaniel qui est dans le collimateur de la police locale… On se demande s’ils vont arriver à se marier à temps !

J’ai adoré aussi le retour du  4ème cavalier et collègue marshall d’Anita : Otto que l’on connait plus sous le nom d’Olaf. Grand psychopathe dans toute sa splendeur. Son retour est assez perturbant car Olaf est plus puissant qu’avant depuis qu’il a contracté la lycanthropie. Devenu un lion garou, il veut toujours sortir avec Anita et cela s’est renforcé depuis. Il est plus calme et a de véritables conversations avec Anita qui ne sait pas toujours comment réagir. Le fait qu’elle n’est plus chasse gardée par Edward fait qu’il y voit une chance de conquérir la jeune femme. Avec elle, il sait qu’il peut être lui-même car elle connait sa véritable personnalité de tueur. On se doute qu’on reverra Olaf par la suite. Le fait qu’il soit un lion garou et que l’une des bêtes d’Anita est une lionne cela risque de poser problème.

Le seul point noir est l’intrigue, laissée de côté.  Tout le côté malédiction avec les serpents est abordé en début très rapidement et ne sera remis qu’à la fin et même, c’est un peu dommage car c’est un peu le titre du roman et je m’attendais à ce que l’auteure l’aborde en détail.

Heureusement qu’il y a de l’action surtout avec l’entrée en scène des 4 cavaliers (Edward, Anita, Bernardo et Olaf) dans l’enquête !

J’espère que le prochain roman sera dans la même veine, j’aime beaucoup que l’on puisse revoir Edward et Olaf car cela veut dire qu’Anita repart à la chasse aux monstres avec ses collègues !

Bref, Serpentine fut une bonne surprise pour ma part. Que Laurell continue !

Plus d’infos : Milady

Et puis soudain - tome 3 "Sombrer" de Laura S Wild

Editions Hugo Roman

…Lia avait enfin réussi à construire la vie pour laquelle elle se battait depuis des années. Robin et elle s’étaient délivrés du poids des secrets et plus solide que jamais, le couple avait de nombreux projets, professionnels comme personnels. Et puis soudain, ils sombrent. Il a suffi d’un accident de voiture pour tout remettre en question. Nul n’en est sorti indemne. Chacun des membres de leur petit groupe d’amis est désormais confronté à de douloureuses conséquences et à des pertes tragiques. Pour tous, la convalescence s’annonce longue et déchirante… d’autant qu’une question se fait de plus en plus dérangeante : Et si ce n’était pas un accident ?…
 
 
Avis d'Edelweiss :
La série « et puis soudain » a pour juste titre d’attirer l’attention sur l’imprévisible et la promptitude. Ce troisième tome nous plonge dans un abîme de désarroi, de douleur et bien sûr d’espoir sur l’avenir de Lia et ses amis mais aussi pour son couple formé avec Robin.

Laura S. Wild nous torture tout au long de son roman. Il faut avouer que, suite à l’accident les troubles sont nombreux au sein du groupe d’amis. Que la douleur soit physique ou morale, personne n’y échappe et pour ceux qui s’en sortent indemne, le poids de leur souffrance est véritable. Aucun ne ressort de cet accident sans séquelle, sans peine ou sans culpabilité. Dans la vie de chacun s’ajoute alors une fragilité et une colère à peine voilée et l’admettre se révèle bien plus difficile qu’il n’y paraît jusqu’au moment où elle finit par exploser.

Ce chapitre sur la vie des protagonistes monte en puissance et s’ouvre sur une nouvelle routine et pas des moindres. Le retour à la normale n’existe plus pour certain d’entre eux pris au piège d’un handicap, d’une perte précoce, d’un sentiment d’impuissance face à cette épreuve et l’animosité qui s’accroît dans leur malheur empire dans leur relation. Hugo et Stefan sont clairement mis en avant dans ce roman mais pas forcement de la façon la plus favorable qui soit.

C’est un tome assez sombre, d’où le titre, car remonter la pente suite à cet accident et ne pas s’avouer vaincu va mener Lia à enquêter sur la personne responsable de leurs états. Mais plus on avance sur cette énigme plus on se méprend sur la culpabilité de cet individu. J’ai été totalement bouche-bée lors de sa découverte et cette fin prenante qui m’a carrément enrouée la gorge. Comme quoi, l’auteure n’y va pas de main morte et frappe fort en osant une intrigue plausible et obscure.

Le suspens est au rendez-vous, il sera maintenu jusqu’aux dernières pages, ce que j’apprécie beaucoup. Vous retrouverez de nouveau les points de vue de Lia et Robin tout au long de ce tome mais aussi celui de Chris qui, bien qu’il ne soit pas récurrent apporte toujours à l’histoire un intérêt supplémentaire. Laura S. Wild manipule les mots avec émotion et douceur. D’une part la dépression, le désespoir dans lesquels sombrent ses personnages puis enfin, l’acceptation, l’entraide et la conviction que dans l’épreuve, il peut y avoir du renouveau, une solidité et encore un peu d’amour.

Robin a su se montrer attentionné, ferme, délicat, compréhensif et protecteur envers sa bien-aimée puis absolument renversant dans un rôle qui lui sera proposé temporairement. Il encaisse les coups

et consente aux demandes de chacun pour faire avancer les choses et par amour pour Lia. Qu’il soit impulsif et jaloux ne fait que rajouter à son charme. Il m’a convaincu dans ce tome plus que dans les précédents, de cet amour qui les lie.

J’ai véritablement hâte de découvrir le dernier tome « Et puis soudain s’aimer » en espérant que l’auteure finira son histoire sur une « Happy End » !

 

Extrait : « C’est fou comme se libérer de certaines pensées peut être bénéfique. Nous avons pu évoquer le sujet qui nous pesait sur le cœur depuis des semaines : Rose. L’avoir fait vivre quelques minutes dans cette voiture cette nuit nous a fait du bien à tous les deux. »

Plus d'infos : Hugo Roman

Les héritiers de Chicago – Tome 1 "La morsure dans la peau" de Chloé Neill

Editions Milady

Les vampires de Chicago sont de retour, avec la suite des aventures de Merit et de sa fille !

Bon sang ne saurait mentir…

Elisa Sullivan est la seule enfant vampire au monde. Ce qui n’a pas que des avantages… La magie qui a permis sa naissance a un prix. Seul son ami Connor Keene, fils de l’Apha de la Meute des Grandes Plaines, connait son secret. Mais elle est la fille d’un Maître et d’une Sentinelle, et lui l’héritier et futur chef de la meute. Lorsque l’assassinat d’un diplomate ravive de vieilles querelles, Elisa et Connor devront choisir entre l’amour et la famille, entre l’honneur et le devoir, avant que Chicago ne disparaisse à jamais.

 

 

Avis d’Arcantane :

"Les vampires de Chicago" était une série que j’appréciais grandement et j’avais eu un petit pincement au cœur à la lecture du dernier tome. Fini les aventures de notre super Sentinelle et de son Maître ! Mais la bonne nouvelle est que nous n’en avions pas fini avec cet univers puisque l’auteure Chloé Neill avait annoncé un spin-off sur la fille de Merit et d’Ethan.

Nous n’avons pas eu trop longtemps à attendre, puisque quelques mois après le recueil de la série, les éditions Milady ont publié fin novembre le 1er tome du spin off "les héritiers de Chicago".

Nous voilà alors replongé 24 ans après l’histoire de Merit et d’Ethan. Leur fille Elisa a bien grandi et est devenue une jeune vampire au service d’une autre maison … à Paris !  Le début de l’histoire se déroule à Paris où vit l’héroïne depuis 4 ans puis Elisa va accompagner une délégation de sa maison à Chicago où a lieu un grand rassemblement pour essayer d’instaurer une paix parmi les vampires européens. Alors que les pourparlers commencent, rien ne va se passer bien, les interventions des fées et le meurtre d’un délégué ne font qu’alimenter les tensions. Pendant que la maison Cadogan a les mains liées, c’est Elisa qui va enquêter pour résoudre ce meurtre et se retrouver au cœur de la tourmente !

Cela m’a fait tout drôle de lire cette nouvelle série et de voir que Merit et Ethan qui étaient les personnages principaux dans la 1ère série, ne sont que secondaires dans celle-ci. J’ai apprécié de voir cette nouvelle génération : Elisa, leur fille,  Lulu, la fille de Mallory et Catcher mais aussi Connor, l’hériter de la Meute des Plaines. A eux trois, ils vont reformer l’équipe de choc pour résoudre les crimes à Chicago. C’est un nouveau commencement mais avec des bases que nous connaissons déjà. Et cela fonctionne, on retrouve la patte de l’auteure et son style. On se retrouve absorbé dans les nouvelles intrigues des surnats de Chicago. Comme on dit « on ne change pas une équipe qui gagne ». Magie et combats vont être au rendez-vous. Elisa et Connor vont alors se retrouver mais ils ont tous les deux changés depuis 4 ans. Ils vont malgré tout garder la même complicité qu’avant et cela se voit dans leur dialogue même si on se doute rapidement de leur attirance mutuelle.

J’ai trouvé que ce 1er tome est assez prenant pour débuter la nouvelle série, il remet en place les éléments et les bases de l’ancienne, tout en nous permettant de mettre en avant les nouveaux personnages principaux. Je me suis régalée sur cette histoire et l’auteure nous offre comme à son habitude une super intrigue, de l’action avec quelques traits d’humour avec quelques rebondissements et surtout de nombreuses questions pour la suite !

Si vous avez aimé la série Les vampires de Chicago , vous allez adorer cette suite Les héritiers de Chicago. J’espère que nous n’aurons pas à attendre trop longtemps pour suivre les aventures d’Elisa !

Plus d’infos : Milady

Betty Angel - Tome 1 "La mort dans ma peau" de Louisa Méonis

Editions Milady - Collection Emma

« Je ne sais pas quel est le crétin qui a parlé de repos éternel, mais, celui-là, il n’est pas mort, c’est sûr ! »

Entre entraînement militaire et expédition dans les limbes, la vie au Paradis est loin d’être une sinécure, c’est moi qui vous le dis ! Fraîchement morte et devenue, je ne sais pas trop comment, apprentie de La Mort, moi, Betty, petite, ronde et maladroite comme pas deux, n’ai rien à voir avec ces canons de beauté que sont les anges.

Pourtant, La Mort semble persuadé que j’ai du potentiel. Et pour ses beaux yeux, je serais prête à faire tous les efforts du monde. Toujours sombre et mystérieux, il se montre étrangement plus prévenant à mon égard depuis qu’il y a du mouvement en Enfer. Loin de moi l’idée de m’en plaindre, mais je ne vois pas vraiment en quoi l’Enfer me concerne...

 

Avis de Christy :

S’il y a bien une suite que j’attendais en cette fin d’année, c’est bien le tome 2 de la série “Betty Angel”. Quelques jours avant la sortie, j’ai donc relu le 1er tome pour me remettre dans l’ambiance paradisiaque de cette série.

Je dois vous avouer que j’étais pressée de découvrir cette suite car le tome précédent nous laissait dans avec un suspense insoutenable!

Et j’ai adoré ! Alors que le tome 1 m’avait déjà beaucoup plu, je pense que “La mort dans ma peau” est encore meilleur!

Attention, si vous n’avez pas encore lu le tome 1, ne lisez pas la suite!

La Mort est tout simplement terrifié parce qu’il est amoureux de Betty. C’est la première fois depuis toute son existence qu’il éprouve de tels sentiments. Il est désormais capable de tout pour la garder auprès de lui.

Azraël enquête toujours sur l’étrange disparition de l’apprentie ange, Tania. Celle-ci aurait été kidnappée à la place de Betty. Pourquoi ? Par qui ?

De son côté, Betty est tombée aussi sous le charme d'Azraël, mais pense que ce dernier ne partage pas ses sentiments. Elle repense aux dernières paroles qu’il lui a dites…

Betty ne sait plus quoi en penser. D’un côté, il y a des petites attentions et de l’autres des paroles blessantes… Azraël souffle le chaud puis le froid. Elle pense qu’un homme comme lui ne pourrait jamais être attiré par une femme comme elle. Ils sont bien trop différents.

Parallèlement à ses émois, Betty va devoir apprendre à faire sa place aux côtés des autres apprentis Anges...

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser découvrir la suite du roman…

Mais sachez qu’on en apprend plus sur les anges, le Paradis, mais aussi sur les démons, l’Enfer….

Outre son physique, c’est par l’attitude de ces derniers que notre héroïne se démarque. Elle va éprouver encore des sentiments “humains” , qui seront bien source de tracas...

J’ai adoré ce second tome des aventures paradisiaques de Betty. En plus de l’humour aussi présent, nous avons droit à de multiples rebondissements. La jeune femme va devoir prouver qu’elle a bien sa place au Paradis, car elle ne s’y sent pas particulièrement à l’aise.

De plus, les sentiments très forts qu’elle éprouve pour la Mort seront aussi au centre de l’intrigue.

J’aime beaucoup cette série et l’originalité à la fois de l’intrigue et de l’héroïne. On se sent toujours aussi proche d’elle, de part son caractère et son physique. L’humour est aussi encore bien présent. On rit de certaines répliques très pertinentes de Betty.

Comme dans le tome précédent, l’auteure a pris soin de créer un Paradis des plus tangibles. En plus des personnages aperçus dans le tome précédent, nous en avons ici d’autres qui font leurs apparitions. Certains sont “connus” car issus de la culture et de la mythologie.

Tous ont leur particularité, ce qui est très agréable.

Comme Betty, nous portons un oeil neuf sur le Paradis et découvrons bien des choses. Ainsi, Betty pose une quantité impressionnante de questions à la Mort, son Maître pendant la formation. Mais la plupart d’entre elles n’auront pas de réponses immédiates…

Au fil des pages, nous découvrons que Betty cache, bien malgré elle, quelques secrets. J’avoue que je n’avais rien vu venir de ce côté-ci et j’ai hâte de savoir ce qu’il va se passer sur ce point. Betty ne maîtrise rien de ce qu’il lui arrive. Depuis le début, le destin lui tombe dessus. Elle n’est pas du tout préparée à tout ça.

Le côté attachant de Betty ressort également à travers les lignes. On s’attache beaucoup à elle, car, mine de rien, elle nous ressemble, avec ses petits défauts et sa curiosité…

J’ai trouvé qu’elle avait grandi par rapport au tome précédent. Alors qu’elle découvrait le Paradis, elle va maintenant devoir prendre certaines choses en main et agir.

J’ai beaucoup aimé le fait que ce tome 2 nous dévoile avec force détails et émotions, tout ce qu’il peut bien se passer dans la tête de la Mort. Alors que le tome 1 était davantage centré sur les pensées de Betty, ici, nous avons une alternance entre les points de vue de chaque personnage. J’avoue que le tome 1 m’avait frustrée de ce côté-ci. Mes voeux ont été exaucés ici! Du coup, nous savons maintenant ce qu’il peut bien se passer dans la tête de la Mort. Nous assistons à son attachement naissant pour Betty, son impuissance à la protéger complètement et à sa force de caractère. Nous sommes totalement sous son charme !

Concernant l’intrigue, je dois dire que je n’avais rien vu venir. Les rebondissements sont nombreux et rythment le récit. Les pages défilent à toute vitesse car nous sommes pressés de savoir ce qu’il va se passer ensuite.

En bref, j’ai adoré et lu d’une traite ce second tome de nombreux rebondissements et des personnages toujours plus attachants! Un tome sans temps mort et où l’humour est toujours présent…

Il va maintenant falloir attendre quelque temps avant de pouvoir découvrir la suite des aventures de Betty !

Vivement l’année prochaine !

Plus d'infos : Milady

Soirée J’ai Lu le 29/11/18 : On y était

Comme chaque année, les éditions J’ai lu propose une rencontre avec ses blogueuses de « J’ai blogué pour elle ».  Cette soirée s’est déroulée le 29 novembre dernier.

Le but de cette soirée est de présenter le 1er semestre de parution pour 2019.

Voici un petit compte-rendu.

I) La biblio idéale avec Aventures et Passion

J’ai Lu a donc décidé de ressortir quelques titres phares de sa collection Aventures et Passion pour attirer de nouvelles lectrices. J’avoue qu’à la vue de ses nouvelles couvertures, je me laisserai bien tenter de lire ses romans. Ce n’est pas du tout mon trip, j’en ai lu pour le jury romance de J’ai Lu de cette année mais sans grande conviction. J’ai trouvé ses nouvelles couvertures très réussies et j’espère qu’elles séduiront un nouveau lectorat.

 

II)  Love Addiction/Illict’

La série « Stilleto » (que nous avons chroniqué) continue à être publié, le prochain tome sortira en janvier 2019.

Quant à l’autre série « New York Challenge », le tome 2.5 sortira en mai 2019 en version numérique et le tome 3 en mai en version papier.

 

III) Nora Roberts

Le tome 2 « Abîmes et Ténèbres » sortira en mars 2019. Vous pouvez retrouver notre avis sur le tome 1.

 

IV)  LJ

Dans les parutions LJ, on retient le nouveau roman de Mariana Zapata « Et puis quoi encore ! » (La proposition)

 

V) On continue dans la collection Fantasme (romance contemporaine en semi-format)

Un nouveau roman de Jennifer L. Armentrout avec « Ombres et mystères »

Georgia nous propose une un diptyque :

- Ce qui ne te tue pas (mars 2019)

- Ce qui nous consume (mai 2019)

Résumé : Quand la haine est aux prises avec l’amour…
Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Le dernier tome de la série « Dublin Street » de Samantha Young sera publié au 2ème semestre 2019.

 

VI) Young Adult

La trilogie d’Estelle Vagner (déjà publiée aux éditions du Chat Noir) va sortir :

- Tome 1 l’Exil en février

- Tome 2 en mai

En avril, il y aura la parution du nouveau roman « Ashlon » de H. Roy. C’est un one-shot et vous avez pu déjà découvrir la couverture sur les réseaux sociauxJ’ai Lu annonce qu’il y aura une tome 3 pour la série Les Els.

Une belle annonce, Fleur Hana rejoint les auteurs de J’ai Lu pour mai 2019 sur une romance contemporaine sur les troubles mentaux.

En mars 2019 : parution du tome 1 « Origines » de Jennifer L. Armentrout, un spin off de la série Lux.

 

VII)  Collection @mour (nouvelle collection)

100% numérique. 100% francophone. Suite au concours de J’ai Lu, les 3 gagnantes seront publiées dans cette collection.

L’idée est très bonne mais je ne suis pas du tout fan des couvertures.

 

VIII)  Le paranormal chez J’ai Lu

Les collections Darkiss et Crespuscule étant arrêtées, J’ai Lu a entendu les remarques des fans et a décidé de reprendre certaines séries en intégrale pour les relancer. Le but est de renouer avec un auteur par an dans le paranormal que l’on connait : soit nouveauté ou réédition.

2 séries de prévues : « Chasseuse de vampire » de Nalini Singh et « Les ombres de la nuit » de Kresley Cole (5 intégrales de 3 tomes).

Annonce que « Fever Song » de Karen Marie Moning est prévu pour le second trimestre 2019.

Pour Ilona Andrews : Pas de nouveauté pour la série « Dynasties » (qui est une trilogie pour l’instant. NB : entretemps, l’auteur a décidé d’écrire la suite).

Par contre J’ai Lu a prévu de publier la nouvelle trilogie d’Ilona Andrews qui est sur le même thème que Dynasties.

Pour Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell :

Parution fin 2019 pour la suite de la série Rebecca Kean

Le Spin Off sur Leo (la fille de Rebecca) paraitra chez Pygmalion en mars 2019 normalement.

Pour Jennifer Estep :

Pas de parution pour la suite de la série « l’Exécutrice » mais J’ai Lu se penche sur sa nouvelle série « Queen & King ». wait and see…

 

IX)  Prix Romance 2019 

Il y aura bien un prix Romance 2019 sur les titres de l’année 2018.

 

X)  Collection Exclusif

Cette collection n’a pas réellement fonctionné en 2018. Le lectorat n’a pas compris " Exclusif". Il n’y a donc pas de parution en 2019.

 

C’est un beau programme que J’ai Lu nous a proposé et je dois dire que j’ai hâte d’être en 2019 !

Un grand merci à l’équipe pour cette sympathique soirée.

Nous sommes reparties avec des petits cadeaux : Totebag, bougeoir et livres.

Plus de photos sur la page Facebook ABFA : Lien

Arcantane

Syndiquer le contenu