Aller au contenu principal

Eliza Knox - tome 1 "Veuillez rendre l'âme" de Fleur Hana

Autoédition

Depuis que Dieu est mort c’est la merde, et ça ne risque pas de s’arranger.⁠

Trois siècles à faucher des âmes en solo pour Lucifer, et ma seule récompense est de me coltiner un (boulet) de stagiaire. En bonus, un titre (foireux) d’ambassadrice me tombe dessus pour représenter l'Enfer à San Francisco. Ça m'apprendra à tourner le dos aux péchés capitaux !⁠

Cerise sur le gâteau (de mon désespoir), des (abrutis) de métamorphes disparaissent dès mon premier jour.⁠

Ma mission ? Maintenir l’équilibre cosmique... (et accessoirement ma santé mentale).⁠

En plus, j’ai même pas prié que les anges se sont pointés, dont un (chiant) à se damner.⁠

Dieu a bien fait de se tirer, je vous le dis...⁠

Au croisement de Supernatural et Buffy contre les vampires, confierez-vous votre âme à Eliza ?⁠

 

 

Avis de Christy :

Depuis quelques mois, je suis régulièrement les nouvelles parutions de Fleur Hana, une auteure que j’apprécie particulièrement. Elle nous plonge dans son univers grâce à ses récits hauts en couleur et surtout avec des personnages attachants. Du roman New Adult, en passant par la romance, puis le steampunk, Fleur Hana est une auteure “touche à tout” à suivre…

Quand j’ai vu qu’une nouvelle série, d’un style Urban Fantasy allait sortir en ce début du mois de mars, je n’ai pu qu’être intriguée…

Nous faisons la connaissance d’Eliza Knox, une Faucheuse travaillant pour le compte de Lucifer. Elle est chargée de récolter les âmes damnées des humains. Cela fait quand même plus de trois cents ans qu’elle effectue cette mission et semble plutôt douée.

Contrairement à ces autres collègues et congénères, la jeune femme préfère vivre sur Terre plutôt qu’en Enfer, car elle préfère les plaisirs simples de la vie quotidienne, comme prendre un bain chaud, plutôt que de s’adonner aux péchés capitaux comme les autres damnés.

Bientôt, une âme lui échappe et c’est tout qui part en part en cacahuète. Un apprenti fait son apparition à sa porte et Eliza doit lui enseigner son métier… et elle également nommée Ambassadrice de l’Enfer à San Francisco….

Pour compliquer le tout, des métamorphes commencent à disparaître en ville…

Qui a dit que la vie après la mort était de tout repos?

Dès les premières lignes, nous rentrons dans le vif du sujet. Nous faisons plus ample connaissance avec Eliza et l’univers créé par Fleur Hana.

D’une plume fluide, nous sommes entraînés dans le quotidien, pas toujours très simple d’ Eliza, la Faucheuse d’âmes. Comme le dit l’auteure dans sa présentation de ce premier tome, on retrouve l’ambiance qui peut régner dans les séries Supernatural, pour le côté “créatures démoniaques” à combattre et “Buffy contre les vampires” pour l’héroïne “bad ass” qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

C’est l’occasion pour nous d’assister au combat entre le Bien et le Mal, entre le Paradis et l’Enfer. L’univers est riche de créatures fantastiques qui sont devoir s’affronter pour leur camp.

Eliza est une héroïne. Elle a eu une formation il y a trois siècles de cela pour apprendre à récolter les âmes des humains qui passent de vie à trépas, mais aussi elle a appris à se battre avec tout un panel d’armes tranchantes et coupantes.

Comme je l’ai dit plus haut, elle a choisi de ne pas vivre en Enfer auprès de ses congénères, ce qui fait qu’elle est considérée comme une marginale. Mais elle n’en a que faire. Elle fait que ce Lucifer, son roi lui ordonne et cela lui suffit.

Elle n'a alors pas d’autres choix que de former Léandre, jeune damné à devenir un Faucheur lui aussi. Si Eliza n’est pas très d’accord au départ avec cet ordre, Léandre va vite devenir son allié à de nombreuses reprises. La jeune femme prend son rôle de mentor très au sérieux, après quelques débuts laborieux.

L’apprenti va apporter, grâce à sa fraîcheur et son caractère, un trait d’humour au récit.

Ce premier tome permet de nous familiariser avec l’univers et de faire connaissance avec un panel assez nombreux de personnages. Chacun aura sa caractéristique qui va le différencier des autres.

“Veuillez rendre l’âme” est un tome aux multiples rebondissements qui nous entraîne d’un rythme endiablé entre le Paradis, l’Enfer et la Terre. Pas question de reprendre son souffle entre deux combats. Eliza ne va pas prendre le temps de se reposer.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. L’ambiance peut être parfois sombre, mais Léandre apporte toujours une petite touche d’humour au récit. Je dois dire qu’au début, j’ai eu un peu de mal avec Eliza. On avait du mal à se sentir proche d’elle, de son vécu. Mais au fur et à mesure du texte, nous apprenons différents éléments sur la vie passée de la Faucheuse. J’avoue que j’ai hâte d’en découvrir plus. Ce passage rend Eliza plus humaine, plus à notre portée. Il y a moins de distance entre elle et nous. J’espère que cette partie sera exploitée dans le second tome.

L’intrigue est remplie de tensions, impossible de s’ennuyer. Les pages défilent à toute vitesse. Quant à la fin, sans dévoiler ce qu’il s’y passe, l’auteure nous offre un beau cliffhanger. On a hâte de découvrir le prochain tome.

En bref, on prend connaissance d’une nouvelle série qui promet de nombreux rebondissements, porté par des personnages qui vont devoir se battre pour leur camp. J’attends avec impatience de pouvoir découvrir la suite des aventures d’Eliza.

Plus d'infos : site de Fleur Hana

A.L.F.A – Tome 2 "Frank" de Milly Taiden

Editions Milady

Ils ont juré de servir et protéger l'humanité.

Amarella Capone est la petite-nièce du célèbre Al Capone, et gare à celui qui l’oubliera. Mais lorsqu’elle se retrouve mêlée à une sordide affaire familiale contre son gré, Amarella devient le témoin-clé d’un procès important. L’A.L.F.A. confie alors sa protection à l’agent Frank Dubois, un métamorphe puma à qui elle a déjà eu affaire par le passé. Les secrets entre eux pourraient bien se révéler plus dangereux que les balles perdues…

 

 

 

Avis d’Arcantane :

A.L.F.A est une des dernières nouveautés bit-lit de Milady sorties en 2019. J’avais été très mitigée par le 1er tome dont la qualité n’était pas au rendez-vous mais j’ai souhaité toutefois laisser une chance à cette série. Il arrive que les tomes suivants s’améliorent au fil du temps et s’enrichissent.

J’ai donc entamé ce tome 2 qui était resté dans ma PAL. Un tome 2 assez court mais qui au final m’a surprise car l’histoire est bien meilleure que la précédente.

Ici nous faisons la connaissance d’Amarella Capone, une jeune femme dont la famille mafieuse dirige la ville. Témoin d’un crime, elle doit alors témoigner contre sa famille, ce qui n’est pas au goût de cette dernière qui fera tout pour l’éliminer. Afin qu’elle reste en vie et puisse témoigner, elle est placée sous la protection du groupe A.L.F.A. un groupe de métamorphes qui travaille avec le gouvernement. Quelle surprise lorsqu’Amarella découvre que son garde du corps, Frank Dubois n’est qu’autre que son ancien amour avec qui elle a coupé les ponts il y a quelques années, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre ! Elle va vite se rendre compte que la flamme est toujours présente entre eux mais la jeune femme est réticente à se remettre en couple. Comment Frank va-t-il réagir de découvrir la vraie Amarella et ses secrets ?

L’intrigue est toujours simple mais l’histoire est bien meilleure que la précédente et on prend plaisir à découvrir les personnages et suivre leur évolution.

Amarella est un personnage que l’on n’apprécie guère au départ. Très snob et prenant les gens de haut, cette personnalité exubérante colle bien au nom qu’elle porte mais n’est qu’une façade pour protéger la jeune femme solitaire qu’elle est devenue. Hors des regards des autres, Amarella laisse tomber le masque et redevient la jeune maman célibataire amoureuse de son fils. Lorsqu’elle tient sa revanche en témoignant contre sa famille, elle saisit cette chance mais c’est aussi à double tranchant, elle qui essaye de rester discrète, se retrouve devant les feux des projecteurs et en pleine ligne de mire. Le destin va la pousser à revoir son ancien amant (et amour de sa vie) qui n’est autre que son nouveau garde du corps. Pour la protéger ce dernier, l’emmène dans sa ville, chez sa mère. Une ville gérée par les métamorphes qui sauront la protéger car lui-même en est un.

A partir de ce moment, Frank retrouve la jeune femme qu’il a connue, drôle et sensible. Amarella peut enfin être elle-même car les habitants de cette petite ville ne la jugent pas et lui demande même des conseils ce qui la touche beaucoup. Frank n’arrive pas à y croire, une nouvelle chance de retrouver celle qu’il a toujours aimée et il est bien décidé à ne pas la lâcher. Il va devoir avouer à la jeune femme ce qu’il est vraiment s’il veut qu’elle reste dans sa vie.

J’ai passé un bon moment avec ce second tome, certes je n’ai pas eu le coup de cœur avec cette série mais je l’ai trouvé plus aboutie dans l’intrigue, moins décousue et plus réaliste. Les scènes de sexe sont bien mieux réparties (contrairement au tome 1) et ne gênent pas la lecture. Même si on a une intrigue de « déjà vu », je l’ai trouvé plaisante. Les personnages sont plus attachants aussi, ont chacun une histoire que l’on découvre au fil de la lecture. L’auteure donne aussi un peu plus d’importance à ses personnages secondaires ce qui étoffent l’histoire et la rend plus intéressante.

Au final, je suis assez contente d’avoir continué cette série, j’avais peur de m’ennuyer en pensant que ce tome 2 allait être comme le 1er tome. Heureusement ce ne fut pas le cas. J’espère que le prochain tome sera dans la même lignée !

Plus d’infos : Milady

L’appel du Renard Tome 3 "Tourmenté" de Charly Reinhardt

Editions Milady

L'amour peut être le plus grand des dangers.

Depuis la mort de sa femme, Lloyd n’est que l’ombre de lui-même. Amer et colérique, il a même fini par abandonner sa meute à un autre alpha. À son retour, Lee lui a immédiatement rendu la direction de la meute… pourtant, Lloyd se médie de lui. Quand il découvre finalement des liens troublants entre Lee et leurs pires ennemis, Lloyd sait qu’il ne peut plus attendre car il y a aussi cette attirance purement sexuelle qui surgit entre eux à la moindre tension. L'alpha est-il en train de trahir les intérêts de sa meute en pactisant avec ce roublard qui leur dissimule peut-être le pire ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Comme je l’avais dit précédemment, je ne lis guère de la romance M/M qui n’est pas trop mon style, et pourtant la série « l’appel du Renard » m’a plu dès le départ. La raison :  la plume de l’auteure qui m’a permis de plonger dans un univers riche avec une intrigue bien structurée et des personnages attachants.

Tourmenté est le dernier tome de la série « l’appel du Renard ». Nous allons donc découvrir l’histoire du très mystérieux Lee, l’alpha loup qui s’est réfugié dans la meute de Red Oak Hollow. Cette nouvelle histoire va donc mettre en avant les relations entre Lee et Llyod, l’Alpha de la meute.

Lors du précédent tome, Llyod a perdu sa femme et n’arrive pas à se remettre de sa disparition. Dans un premier temps, c’est son renard qui a pris le dessus pour lui permettre de s’évader. Délaissant sa meute, il a pu compter sur l’arrivée de Lee, un Alpha qui a repris la meute en main le temps que Llyod revienne. Pour lui, hors de question de prendre la place de Llyod. Pour remettre d’aplomb Llyod, Lee a trouvé la solution et le provoque souvent pour lui faire évacuer la pression, Il n’hésite pas à pousser Llyod dans ses retranchements en le provoquant. Peu à peu se tisse un lien quelque peu étrange entre les deux hommes qu’ils n’arrivent pas à définir. Lorsqu’une ancienne connaissance de Lee refait surface pour demander de l’aide, on découvre alors que l’Alpha a bien des choses à cacher sur son passé et par la même occasion qu’il est devenu père sans le savoir.  Hors de question pour Llyod que la fille de Lee soit en danger. Lui qui a toujours voulu être père ne comprend pas l’attitude désinvolte du loup. Il décide donc avec quelques membres de sa meute de secourir la petite louve qui a été enlevée. Peu à peu les sombres secrets de Lee sont révélés et peut-on faire confiance à un Alpha en fuite et surtout un chasseur ? Quel sera alors l’impact sur la Meute de Red Oak Hollow et sur Llyod  ?

J’ai totalement adoré ce tome, je dois dire que plus on avance dans cette série et plus les tomes sont aboutis. Malheureusement Tourmenté est le dernier tome de la trilogie. Mais autant finir sur une bonne note et l’auteure excelle avec cette histoire qui reste ma préférée.

J’ai beaucoup apprécié ce tome par tous les évènements et les rebondissements qui nous amènent à une bonne intrigue.  De plus on ne suit pas que l’histoire entre Lee et Llyod mais aussi la suite de celle de Sander et Will, les personnages principaux du premier tome. Tout est parfaitement intégré et fluide.

On connaissait déjà Llyod et sa volonté d’Alpha de servir sa meute, sa colère et ses doutes suite au décès de sa femme. Face à lui, le très mystérieux Lee, personnage complexe. On le découvre comme quelqu’un d’insouciant, jovial et désinvolte. Pourtant face à cette façade, Lee est un solitaire qui s’est endurci et qui cache de très nombreuses blessures. Il n’a jamais oublié son compagnon et ami Jonas qui l’a dû laissé derrière lui. Son passé sombre va le rattraper et il va alors se dévoiler à la meute des matois s’il veut rester parmi eux. J’ai beaucoup aimé ce que l’auteure nous fait découvrir. La romance est en second plan et l’auteure met en avant une belle intrigue associant les différents personnages que l’on a déjà rencontrés précédemment, ce qui me convient parfaitement. Tout est bien structuré, les émotions sont là (je dois dire que j’ai failli verser une larme pour Ethete, la grand-mère de Sander). Finalement, on dévore les pages, et on ne voit pas le temps filé. On s’attache au personnage que cela soit Lee et même Jonas, cet être ravagé.

En résumé, je suis déçue que cela soit le dernier tome car j’aurai pris plaisir à lire une nouvelle histoire dans cette meute mais l’auteure finit sur une très belle note. L’appel du Renard est une série à découvrir absolument !

 

Plus d’infos : Milady

Promesse Tenue - Tome 1 "En chemin" d'Erika Boyer

Edition Hugo Roman Poche

Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent et brutal qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croyait qu’enfin, il pourrait tourner la page et avancer dans la vie. Il devrait aussi être rassuré pour sa mère qui a été la première victime de son père.

 

Mais il reste profondément meurtri par ce qui s’est passé et en veut à cette grande soeur qui est partie il y a si longtemps, les abandonnant, lui et leur mère. Alors, lorsqu’il apprend que celle-ci est malade et que la seule qui pourrait l’aider est justement Alison, il décide de partir à sa recherche. Il ne sait pas où elle est ni ce qu’elle est devenue. Il ne connaît que la ville où elle pourrait se trouver : Le Cap Ferret.

 

La route sera longue mais il n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il chevauche sa moto préférée. Il a prévu aussi de revoir un ami cher et pourrait s’en faire d’autres au fil du chemin.

 

Avis de Christy :

Je ne connaissais pas du tout la plume de Erika Boyer, l’auteure du dyptique “Promesse tenue”. Je dois dire que j’ai été très intriguée à la lecture du résumé de l’éditeur qui nous promettait une lecture riche en émotions. Je dois dire que je n’ai pas été déçue par ce récit touchant et totalement addictif.

Dès les premières pages, le ton est donné. Nous assistons à l’enterrement du père de Sandy, notre narrateur. Celui-ci n'a vraiment pas une enfance facile. Il faut dire que son paternel était un homme violent. On peut dire que Sandy n’est pas fâché de lui dire au revoir. Beaucoup de sentiments défilent en lui ce jour-là: tristesse, colère mais aussi soulagement… Mais Sandy n’arrive pas forcément à tout gérer. C’est un moment très dur.

Sa mère va pouvoir enfin vivre et commencer une nouvelle vie… Mais la vie va leur faire subir une nouvelle épreuve.

Sandy apprend que sa mère est gravement malade et que la seule solution semble être l’aide de sa soeur aînée, qui était partie sans donner signe de vie depuis une quinzaine d’années.

Sandy est plutôt réticent à reprendre contact mais il est prêt à tout pour pouvoir sauver sa mère à laquelle il tient plus que tout.

Ainsi commence “En chemin” le premier tome de “Promesse tenue”. Une romance avec un côté assez sombre qui pourrait choquer quelques lecteurs quand on prend en compte certains choix des personnages. Ce qui n'a pas été le cas pour moi.

Nous plongeons dans un monde qui n’est pas forcément rose avec des personnages qui sont accros à certaines drogues, en consomment régulièrement…. Ce qui donne une image d’eux assez négative, surtout quand on fait leur connaissance, dès les premières pages. Mais par la suite, j’ai réussi à faire abstraction de tout ceci et à les connaître, par delà les apparences.

Contrairement à d’autres romances que l’on découvre en ce moment, le roman ne nous propose pas différents points de vue des personnages, mais uniquement celui de Sandy. De même, j’apprécie particulièrement les romances où ce sont les personnages masculins qui sont mis en avant. Cela va être le cas ici.

Je dois vous avouer que j’ai été assez surprise du choix du prénom “Sandy” pour le nom du personnage principal. C’est assez inhabituel. Mais la lecture du roman va nous apporter quelques réponses. Il sera à de nombreuses reprises fait mention du film culte “Grease” (que je vous conseille de regarder, si ce n’est déjà fait, pour comprendre les références).

Sandy est donc le personnage central de l’histoire. De part son enfance assez difficile, avec son père violent, il est assez torturé dans ses choix de vie. Pourtant, c’est un homme qui a beaucoup de principes. Il sera prêt à tout pour sa mère ainsi que pour son groupe d’amis, même à sacrifier ce qu’il a de plus cher pour trouver des réponses.

L’auteure a mis l’accent sur la proximité qui existe entre Sandy et ses amis. On sent qu’ils tiennent les uns aux autres et qu’en cas de problèmes, ils peuvent compter les uns sur les autres. Ils gardent le contact constamment. Il est rare de lire dans des romans une relation d’amitié aussi forte entre plusieurs personnes, ainsi que de la sincérité.

D’ailleurs, Sandy, au cours de ses recherches pour retrouver sa soeur, fera connaissance de nouvelles personnes, chacune ayant sa personnalité. Tout le monde est facilement identifiable au cours de la lecture. Pas de question d’être perdu au milieu de tous les noms.

“En chemin” nous raconte donc les recherches de Sandy pour retrouver sa soeur à Lège-Cap-Ferret, une ville située dans le bassin d’Arcachon, en Gironde. Sandy n'a qu’un seul point de départ pour la retrouver: son prénom et sa ville. Mais elle pourrait bien avoir changé d’identité depuis qu’elle est partie de la maison de leurs parents, il y a plusieurs années.

Sandy était alors un jeune enfant et les souvenirs de sa soeur sont rares.

Au fil du roman, notre héros va réussir à réunir quelques informations. On ressent bien l’envie que Sandy a de la retrouver. Il va être être prêt à tout pour cela. Je dois vous avouer que l’auteure entretient le suspense jusqu’à la dernière partie du roman. Je ne me doutais de rien. Pour Sandy, cela va être un choc de découvrir ces quelques indices au fur et à mesure de son séjour.

Ce roman est aussi une romance car, très vite, Sandy faire la connaissance de Danny, une serveuse qui va très vite s’attacher à notre héros. Il faut dire que tous les deux ont de nombreux points communs sur leur manière de vivre leur vie. Leur relation va commencer très vite et être assez intense. Chacun va bientôt éprouver pour l’autre bien plus qu’une simple attirance, même s’ils n’osent pas l’avouer.

Danny va également aider Sandy dans ses recherches. Elle lui sera d’une aide précieuse.

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure a construit leur relation. Chacun agit de façon naturelle avec l’autre. On les sent proches, complices. Leur relation prend tout son sens au fur et à mesure de la lecture. Nous sommes bien loin des romances habituelles où les personnages se posent des questions sur leurs sentiments. Le ton est beaucoup plus adulte.

Concernant la fin, je dois dire que l’auteure sait ménager ses effets car elle donne envie de découvrir la suite, tout de suite, mais il faudra patienter encore quelques semaines.

En bref, j’ai passé un très bon moment en compagnie de cette lecture. On suit avec grand plaisir deux personnages attachants au fort caractère, même si l’ambiance peut être assez sombre. J’ai apprécié l’ambiance amicale qui règne au fil des pages. Nous apprenons à connaître une galerie de personnages eux aussi hauts en couleur.

J’ai hâte de découvrir la suite pour savoir ce que l’auteure nous réserve.

Plus d'infos : Hugo Poche

Obsession de Lauren Rowe

Collection Emoi
Le beau, sexy et riche Josh Faraday a enfin mis dans son lit l’exubérante, espiègle et superbe Kat Morgan. Après avoir joué au chat et à la souris, Josh et Kat se sont finalement trouvés et sont prêts à se confier leurs secrets, même les plus sombres. Complètement honnêtes l’un envers l’autre, ils n’attendent plus qu’une chose, explorer ensemble tous leurs fantasmes inavoués.  
Jusqu’à ce que Kat demande plus. Plus que de simples jeux. Elle veut connaître le vrai Josh, l’homme derrière le masque. Josh résiste, mais pour combien de temps  ? Entre le playboy et la fêtarde, c’est toujours aussi explosif, un bras de fer pour qui aura le dernier mot… Qui craquera en premier  ? Et surtout, exposés à des sentiments si intenses, s’en sortiront-ils indemnes  ? 
 
 
 
Avis de Solyane :
Attention, ne lisez pas la suite si vous n'avez pas lu le trilogie "Le Club" et / ou  "Aspiration" sous peine de vous retrouver spoiler sur certaines informations. Sinon, cela sera à vos risques et périls.
 
Deuxième tome de la nouvelle trilogie autour du Club en toile de fond, l'auteure a changé d'angle pour se consacrer à Josh et Kat, dits le play-boy et la grosse fêtarde avec un trait d'union. Par rapport à la trilogie "Le Club", on se trouve dans la deuxième partie. D'une part, on va retrouver notre groupe façon "Ocean's Eleven", en train de comploter pour détruire l'ennemi, le Club. D'autre part, ayant eu des informations, via son l'adhésion au Joshua William Faraday club, sur la fêtarde, c'est au tour de Josh de se dévoiler à travers sa candidature auprès du Club.
 
L'auteure continue de nous montrer les autres aspects de Josh le Bienheureux, Josh le jumeau stable et réfléchi, des aspects qui se révèlent plus sombres. Ainsi, qu'un manque de confiance en lui qui le poursuit depuis son enfance. Pour lequel, il va trouver qu'un moyen de le contrer (que je vous laisse découvrir).
De plus, la relation entre Kat et Josh va s'approfondir dans le sens "et plus, si affinités". Le problème est que l'un vit au jour le jour alors que l'autre aimerait planifier sa vie au-delà de quelques jours. Une relation qui risque de mener au clash si le problème demeure sans solution.
Comme pour les tomes précédents, on va pouvoir entendre la voix de chacun des deux protagonistes principaux en fonction de l'histoire en cours. Cette double narration permet de prendre conscience des attentes de l'un et de l'autre ainsi que des blessures sous-jacentes qui n'attendent qu'une chose : torturer leur possesseur de plus belle.
 
Le deuxième tome de l'histoire de Kat et de Josh!!! J'en mordais mon poignet d'impatience et de frustration tellement j'avais hâte d'avoir la suite entre les mains. Surtout que l'auteure m'a laissé sur une situation impossible à tenir. Du coup, lorsque ce deuxième tome est arrivé, j'ai récupéré le volume précédent qui traînait pas très loin (du style à moins d'un mètre de ma main) et je me suis repris ma lecture depuis le début de l'histoire de Kat et de Josh. Et, franchement, j'ai bien fais car il y a une continuité immédiate dans l'action entre les deux tomes. Dans le premier, vous finissez sur le fait que vous allez lire une certaine fiche. Dans le deuxième, vous lisez cette deuxième fiche. Je présume que ça sera pareil entre le deuxième et le troisième tome. Je pensais que l'on avait des informations sur Josh dans le volume précédent. Mais, l'auteure ne faisait que nous appâter en lançant quelques miettes. Elle nous donne d'autres explications sur des points qui semblaient très claires de prime abord, mais pas autant qu'on aurait pu le penser. Vous allez adorer Josh, encore plus que précédemment. D'ailleurs, parfois, on a l'impression que les rôles s'inversent entre lui et son jumeau. Comme pour le précédent livre, Lauren Rowe nous laisse sur une situation terrible. J'ai crisé lorsque j'ai lu la fin. Heureusement pour moi (et pour vous), le prochain tome est déjà publié (le 19 Février). Hâte de savoir comment va finir cette relation sulfureuse et addictive. Je veux la suite maintenant (en mode caprice) ....
 
Plus d'infos : Collection Emoi
Syndiquer le contenu