Aller au contenu principal

Noirs Démons - Tome 3 "Des cendres en enfer" de Suzanne Wright

Editions Milady

Par l’auteure de la révélation bit-lit La Meute du Phénix. Ensemble, Harper et Knox ont affronté tous les dangers, des adeptes de magie noire aux Cavaliers de l’Apocalypse, sans compter l’humour très particulier de Lucifer. Pourtant, la nouvelle menace qui plane les prend au dépourvu – car elle vise Harper, et plus particulièrement ses ailes, dont tous sont censés ignorer l’existence... Une seule explication possible : un traître doit se dissimuler au sein de leur clan. Pour survivre, Harper devra faire appel à des forces plus maléfiques que jamais, et même Knox ne pourra la protéger. Les enjeux n’ont jamais été aussi élevés, car si Harper succombe, le monde tremblera devant la colère de son compagnon...

 

 

Avis de Christy :

Je dois vous avouer que j'attends chaque parution de cette série avec beaucoup d'impatience.

C'est avec donc un grand plaisir que je me lancée dans la lecture de ce troisième tome...

Dans les tomes précédents, Harper et Knox ont dû se battre ensemble et affronter des adeptes de la magie noires mais aussi des Cavaliers de l'Apocalypse, mais ils s'attendent pas à devoir faire face à une nouvelle menace: Harper se fait violemment attaquer par deux mercenaires voulant lui voler ses ailes de sphinx (ce dont personne n'est censé être au courant).

Il y a donc un traître dans leur propre clan.

La jeune démone devra se battre de toutes ses forces, tandis que Knox fera tout pour la protéger, quitte à mettre le monde à feu et à sang...

Et encore une fois, j'ai adoré replonger dans l'univers démoniaque de Suzanne Wright !

L'action de ce tome commence environ six mois après la fin du tome précédent "A feu et à sang".

La relation entre Knox et Harper est toujours au beau fixe malgré la menace des quatre Cavaliers qui plane toujours.

Surtout depuis que Harper s'est mystérieusement faite agressée par des mercenaires, en plein dans son salon de tatouage et qui en voulaient après ses ailes de sphinx. Or personne n'est censé connaître cette particularité d'Harper. Cette attaque serait-elle l'oeuvre des Cavaliers ? Ou pire, de quelqu'un d'autre ? Quelqu'un de leur clan ?

Du coup, notre couple va devoir mener l'enquête...

En parallèle, Knox et Harper vont aussi devoir s'occuper d'un enfant que la mère adoptive a voulu tuer... Mais cet enfant n'est pas si innocent qu'il semblerait...

Comme dans les tomes précédents, nous suivons avec grand plaisir cette enquête, ainsi que les intrigues parallèles et l'évolution de la relation entre notre couple favori. D'ailleurs, un retournement de situation pourrait bien les concerner... Mais je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise...

D'une plume toujours aussi addictive, Suzanne Wright nous entraîne une fois de plus dans son univers rempli de démons et de manipulations.

Même si Knox et Harper ne se lancent plus des piques à longueur de journée, il est agréable de voir que leur relation a bien évolué depuis le début. Désormais, Knox qui se montre toujours aussi protecteur laisse davantage de latitude à sa compagne pour gérer ses petites querelles avec les ex (notamment!) de l'archi-démon et autres petits conflits.

Harper fait aussi également mieux face à sa nouvelle situation de compagne du Maître, même si elle doit souvent prendre sur elle pour ne pas exploser tant la situation est inhabituelle pour elle.

Je pense notamment à une scène où tout le monde lui prodigue des conseils et à celle où elle doit défiler dans les rues de la Cité souterraine!!!

L'amour que Harper et Knox partage est toujours au rendez-vous et donnera lieu à quelques scènes érotiques.

Nous aurons aussi l'occasion de voir Knox sous un autre jour et comme nous ne l'avons jamais vu jusqu'à présent. J'ai hâte de savoir comment son personnage va évoluer de ce point de vue-là.

J'ai été parfois terrifiée par le personnage de McCauley, l'enfant-démon qui fait son apparition. J'ai trouvé que son absence d'émotions était tout simplement effrayant. J'espère le voir dans le prochain tome...

Concernant l'intrigue, je n'ai pas pu quitter ma lecture avant la dernière page. J'ai été absorbée d'un bout à l'autre de ce roman. J'ai aimé voir que les personnages évoluent d'un tome à l'autre, en fonction des événements auxquels ils doivent faire face. Concernant celui-ci, j'ai été bluffé par l'immense courage et la force d'Harper qui doit affronter les pires situations et qui trouve toujours un moyen de se relever face aux épreuves.

En bref, j'ai tout simplement adoré ce nouveau tome. On suit l'évolution des personnages et de leur relation d'un œil avide et on en redemande! J'adore cet univers!

Vivement la suite !

Plus d'infos : Site Milady

Les trois talents - Saison 2 d'Emma Cavalier

Editions Hugo Roman

Quand la distance révèle la passion...

Le deuxième volet des Trois talents nous entraîne à New York où Lex, qui a obtenu la bourse Perdini, cumule plusieurs activités entre journalisme et photographie, sans parvenir à oublier sa culpabilité envers Elisabeth.

Il se lie avec Eviva : une jeune artiste à la réputation sulfureuse qui fréquente le milieu underground new-yorkais et lui propose de l'accompagner dans ses soirées de débauche.

De son côté, Élisabeth est en proie à une violente dépression. Cherchant à retrouver son identité, elle se retire du monde et se lance dans un pèlerinage qui va la jeter sur les routes du Sud de la France.

On suit en parallèle les folles aventures de Lex dans la nuit new-yorkaise et le voyage d'Élisabeth entre épreuve expiatoire et lutte contre ses pulsions. Mais aucun des deux ne trouve satisfaction dans ces excès, car ils restent marqués par la nostalgie de la relation intense qui les unissait.

Une romance torride et haletante...

 

Avis de Christy :

J'avais eu un avis mitigé sur le premier tome de cette histoire. Je trouvais que l'auteure avait trop mis l'accent sur le BDSM entre les personnages.

Pourtant, j'ai décidé de donner une seconde chance à cette série. Et je dois dire que je ne le regrette pas.

Rappelez-vous, Lex a finalement obtenu la bourse Perdini et s'est envolé vers New York. Il essaie de se faire une place dans le journalisme sans oublier une autre de ses passions: la photographie.

Même si les derniers instants qu'ils ont passé ensemble ont été très douloureux pour lui, Lex n'arrive pas à quitter totalement Elisabeth qui le hante toujours.

Il va faire la connaissance d'une jeune femme nommé Eviva et qui est une artiste fréquentant le milieu underground de la ville. Très vite, il va l'accompagner dans des soirées osées.

De son côté, Elisabeth est encore sous le choc de la révélation de Lex sur son père. Elle est en pleine déprime. Elle décide donc de prendre du recul en se lançant dans un pélerinage dans le sud de la France, sur les traces de Saint Jacques de Compostelle.

Le récit est découpé en deux temps: les folles aventures new-yorkaises de Lex dans des soirées toutes plus débridées les unes que les autres et la quête d'identité d'Elisabeth, qui cherche à lutter contre les pulsions qui l'animent. Cependant, même si la distance qui les sépare est grande, tous les deux ne peuvent oublier ce qu'ils ont vécu ensemble.

Comme je l'ai dit plus haut, j'avais été assez déroutée par le premier tome car je pensais qu'il s'agissait plus d'une romance classique, mais au final, ce n'est pas ce type de récit que j'ai l'habitude de lire. L'intrigue tournait autour de la relation placée sous le signe du BDSM qui reliait les personnages.

J'ai douté de lire la suite, mais finalement, je me laissée tenter de donner une seconde chance à cette série.

L'intrigue de ce second tome n'a pour moi rien à voir avec celle du tome précédent. Suite aux derniers événements qui s'est déroulé entre nos deux personnages, Lex et Elisabeth ont changé.

Au début du roman, ils ne sont plus en contact et se sont éloignés physiquement l'un de l'autre. Lex, qui a obtenu la bourse qu'ils se disputaient dans le tome 1, est parti vivre à New York et tente de se faire un nom dans le journalisme.

Pourtant, même s'il essaie de s'éloigner de ce milieu, le jeune homme finit par rencontrer une jeune femme, Eviva, artiste underground, qui va l'entraîner dans des soirées érotiques. Lex va même rencontrer le père biologique d'Elisabeth!

Cette dernière va d'ailleurs passer quelques jours dans un couvent dans le sud de la France, ayant du mal à digérer les révélations de Lex sur son père et ses travers et le mensonge de sa famille. Mais comme cela ne suffit pas, la jeune femme va bientôt entreprendre de se rendre, à pied, à Saint Jacques de Compostelle pour comprendre ses pulsions et tenter d'y mettre fin et de pardonner à sa mère.

Alors que la quête de l'un se ferait en assouvissant divers fantasmes, la quête de l'autre va bientôt être spirituelle...

Grâce à la plume fluide de l'auteure, nous retrouvons les personnages dans des destinées à l'opposée l'un de l'autre, mais allant finalement dans le même sens. Lex et Elisabeth ont tous les deux du mal à passer à autre chose. Ils pensent toujours l'un à l'autre.

Par rapport au tome précédent, j'ai trouvé les personnages plus intéressants et du coup, plus attachants. Nous rentrons dans leur psychologie.

D'ailleurs, j'ai trouvé que l'auteure prenait le temps de placer les différents événements le long du récit. Petit à petit, tout se met en place. Ici pas de précipitations.

J'ai apprécié de voir les personnages évoluer. Ils ont vraiment changé et grandi. Mais ce n'est pas pour autant que les épreuves seront plus simples.

D'ailleurs, j'ai été très surprise par ce qu'il va finir par arriver à Elisabeth, j'avoue que je n'avais rien vu venir.

Pour la première fois, nous allons côtoyer le père biologique de la jeune femme alors que le roman précédent ne faisait que dresser un portrait très peu flatteur. Au vu des scènes où il est présent, cette description est assez fidèle et ne donne finalement pas envie d'en savoir plus sur lui. C'est un personnage qui m'est antipathique, mais j'attends de voir comment les choses vont se passer avec lui (la fameuse rencontre, notamment).

En bref, j'ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture. Les personnages vont de l'avant pour surmonter les épreuves et tenter de découvrir des choses sur eux et leur identité. J'ai hâte de découvrir la suite!

Dynasties - Tome 2 « L’Etincelle sous la glace » d’Ilona Andrews

Editions J’ai Lu

Après une longue cavale, le tueur Jeff Caldwell a enfin été arrêté. Or les policiers l’interrogent en vain et l’une de ses victimes manque toujours à l’appel : Amy Madrid, une fillette de sept ans. Déterminée à lever le voile sur ce mystère, Nevada Baylor, détective professionnelle, décide de mener sa propre enquête. Car elle a le pouvoir de détecter les mensonges et d’obtenir la vérité, y compris quand on cherche à la lui cacher... Cependant, lorsqu’un client la sollicite, espérant lui confier une nouvelle mission, Nevada reconnaît qu’un peu d’aide serait la bienvenue. Le puissant et séduisant Mad Rogan accepterait-il d’unir ses forces aux siennes ?

 

Avis d’Arcantane :

Je peux vous dire que j'attendais avec une certaine impatiencece tome 2 depuis quelques mois. Après avoir découvert la nouvelle série d’Ilona Andrews : Dynasties dont j’avais adoré le 1er tome, j’avais très hâte de suivre la suite des aventures de Nevada Baylor. Heureusement nous n’avons pas trop de temps à attendre grâce aux éditions J’ai Lu !

Je n’ai pas été déçu par ce nouveau tome placé sous le signe de la glace ! Neveda accepte de rencontrer un potentiel client à la demande de son boss Augustin. Suite au meurtre de sa femme, Cornelius Harrison ne sait plus vers qui se tourner et Nevada est bien sûre prête à traiter cette affaire. Quelle va être sa surprise lorsque son affaire est liée à Mad Rogan ? Ayant les mêmes intérêts, ils décident d’unir leurs forces pour débusquer le meurtrier mais cette enquête s’avère plus compliquée et surtout plus complexe qu’il n’y paraît ! Ils doivent débusquer un élémentaire de glace qui serait lié à une plus vaste machination.

J’ai totalement adoré cette suite que j’ai dévorée presque d’une traite. Outre une intrigue bien ficelée, Ilona Andrews fait avancer la relation entre Nevada et Connor qui s’avère assez torride et explosive. Nevada et Connor forment un bon duo. En tant que partenaire, ils se font confiance même si Connor est très protecteur envers la jeune femme et elle va l’apprendre assez vite à ses dépens.

Ce tome nous permet d'apprendre aussi un peu plus la famille de Nevada. J’ai beaucoup apprécié la partie sur ses sœurs et leurs pouvoirs cachés. D’ailleurs, on comprend mieux pourquoi sa famille se fait aussi discrète et ne souhaite pas dévoiler tout leur potentiel.

Ce tome-là va être aussi un tome où Nevada devra faire des choix sur sa vie personnelle mais aussi pour l’avenir de sa famille.

En bref, si vous avez aimé le 1er tome, vous allez adorer pour cette suite ! Il y a tout pour faire un bon livre comme je les aime : une bonne intrigue avec de l’action et de la romance. Des évènements qui vont vous surprendre, des personnages développés qui se dévoilent au fil des romans. J'ai vraiment hâte de lire la suite.

Plus d’infos : J’ai Lu

Lire un extrait : ICI

Hollywood Dirt d'Alessandra Torre

Editions Hugo Roman

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d'Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles. Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette. Et quand l'avion de Cole Masten atterrit sur l'aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui. Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l'occasion pour se faire embaucher. Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n'aime pas son arrogance et sa manière de parler. Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois...

 

Avis de Christy :

J'ai beaucoup entendu parler de ce roman, bien avant sa parution, notamment parce qu'un film allait en être adapté. Il n'en fallait pas plus pour piquer ma curiosité !

Dès les premières lignes, nous faisons la connaissance de l'héroïne, une jeune femme qui, à presque 30 ans, vit encore avec sa mère. Elle s'appelle Summer et vit dans un coin paumé en Géorgie, aux Etats-Unis. L'héroïne est assez seule dans sa vie, à son grand regret et ne semble pas avoir d'amis à cause de ce qu'il s'est passé quelques années plus tôt. La ville semble avoir rejeté Summer...

Cole Masten est quant à lui une superstar hollywoodienne. Mais lorsqu'il surprend sa femme, actrice, elle aussi, en train de le tromper dans sa salle de bain, son monde s'effondre. Le voici maintenant en pleine procédure de divorce, avec un film à tourner...

Et c'est ainsi que Cole débarque à Quincy. Tout le monde le regarde avec beaucoup de curiosité. Son chemin va finir par croiser celui de Summer. Laquelle en profite pour demander si elle peut se faire embaucher sur le tournage du film.

Cole est par définition le sex-symbol travaillant à Hollywood et qui fait parler beaucoup de lui. Autant par son travail que par sa réputation de séducteur, notamment depuis qu'il est séparé de son épouse.

Pour se refaire une réputation à l'approche du début du tournage de son nouveau film, Cole est envoyé à Quincy avec pour mission de se concentrer sur le film. Interdiction d'enchaîner les conquêtes et de boire de l'alcool.

L'auteur est assez dérouté par l'ambiance qui règne dans cette petite ville. Ici point de superstar, on est loin des strass et paillettes d'Hollywood.

C'est alors qu'il va faire la connaissance de Summer. La jeune femme le surprend par son franc-parler et surtout, elle n'est pas du tout impressionnée par Cole.

Je ne connaissais pas du tout la plume de l'auteur que j'ai découvert avec ce roman. C'est une écriture simple, fluide, qui nous emmène dans le quotidien des personnages de Summer et de Cole.

J'ai beaucoup apprécié de découvrir cette romance qui se démarque à mon avis des schémas habituels.

Dès les premières lignes, en effet, il n'est pas du tout question d'amour...

Au fil des pages, nous apprenons à connaître les personnages, leurs émotions, leurs espoirs et leurs attentes.

Cole est un personnage pour qui l'apparence compte beaucoup, “normal” pour un acteur, mais il va vite se rendre compte qu'à Quincy, ceci n'aura pas d'importance. D'autant plus que Summer le rejette et ne se jette pas à ses pieds comme les autres femmes jusque là.

Il devrait aussi gérer les conséquences de son divorce car sa femme essaye par tous les moyens de lui prendre le plus d'argent possible.

Concernant la jeune femme à laquelle on s'attache tout de suite, elle a vécu une expérience malheureuse qui fait que toute la ville lui en veut et lui a tourné le dos. Pas question dans ces conditions d'avoir une relation avec qui que se soit. En revanche, en étant embauchée pour le film, Summer prévoit d'économiser l'argent gagné et quitter Quincy où elle ne se sent pas à sa place.

Quincy est un lieu assez atypique de Géorgie, car la plupart de ses habitants sont les descendants de personnes ayant pris des actions de Coca Cola et qui ont fait fortune.

Summer détonne dans ce paysage car elle n'en fait pas partie. Elle habite avec sa mère dont elle est très proche et sur qui elle peut compter.

Lorsque la jeune femme découvre Cole, dont elle est fan, elle découvre que celui-ci est bien loin de ce qu'elle imaginait. Il est hautain, insupportable... Bref, il est une star...

J'ai adoré les réparties de Summer et de Cole. Leurs confrontations vont être nombreuses et riches en répliques succulentes. On sent une tension qui se noue entre eux. Chacun campe sur ses positions, refuse de changer d'avis...

Mais de l'amour à la haine, il n'y parfois qu'un pas...

J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ce type de récit, mais j'ai passé un excellent moment. J'ai beaucoup ri en lisant les aventures de Cocky, j'ai été émue à de nombreuses reprises...

En bref, même si cette romance ne révolutionne pas le genre, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Summer et de Cole, que tout oppose au départ et qui vont devoir apprendre à se connaître et à travailler ensemble. Un excellent moment de lecture que je vous conseille grandement !

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Les Ecorchés – Tome 1 "Ruine" de Tillie Cole

Editions Milady

Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon – un ring clandestin – et la fiancée d’Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu’il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite enfin assouvir sa vengeance qu’il attend depuis de trop longues années…

 

 

Avis d’Arcantane :

Il y a des livres qui vous marquent et le 1er tome de la série Les écorchés de Tillie Cole en est de ceux-là.

Dès les premiers pages, l’auteure nous plonge dans un univers violent et très sombre où la mort est très présente. On va suivre dans ce premier tome, deux personnages : Ruine et surtout Kisa.

Kisa est une jeune femme avec une vie toute tracée : fille d’un chef de la mafia, elle dirige le Donjon, un club de combat clandestin et elle est surtout fiancée à Alik, lui aussi fils d’un chef de la mafia qui prendra un jour la relève.  Kisa n’est pas réellement heureuse, elle est soumise régulièrement à la violence de son fiancé et doit rester en retrait si elle ne veut pas subir la colère de son compagnon. Elle doit continuer à faire bonne figure constamment et supporte une réelle pression de la part d’Alik et de son père qui attendent beaucoup d’elle mais pas pour les mêmes raisons. Sa seule échappatoire est le bénévolat qu’elle fait dans une église en aidant les sans-abri. Un soir alors qu’elle subit une agression, elle est sauvée par un mystérieux jeune homme couvert de cicatrices et de tatouage nommé Ruine.

Pour le remercier de lui avoir sauvé la vie, Kisa lui offre ce qu’il souhaite. Elle ne sait pas alors que son but est d’entrer au Donjon pour pouvoir se battre et se venger de la personne qui lui a volé sa vie. Qui est réellement Ruine ? Kisa est de plus en plus troublée par ce personnage qui fait naître un fol espoir en elle. Et si c’était son âme sœur perdue depuis des années ?

L’intrigue est assez simple et l’on sait ce qui va plus ou moins arriver mais c’est la façon dont Tillie Cole s’y prend pour raconter son histoire qui la rend aussi captivante. Les deux héros sont des âmes perdues qui essayent tant bien que mal à s’en sortir. Ils vont reprendre espoir grâce à leur rencontre. Il n’est pas évident d’écrire où des scènes sont dérangeantes mais l’auteure y arrive avec brio. Elle retrace parfaitement cette ambiance de violence. Elle réussit à rendre son roman très réaliste et addictif où les pages défilent au fur et à mesure. Le lecteur est alors pris dans cette spirale où l’on veut connaitre la fin sans pouvoir s’arrêter. Que va-t-il se passer ? Ruine va-t-il se souvenir ? Va-t-il pouvoir aider Kisa contre Alik ?

C’est par moments assez sinistre et le lecteur est souvent spectateur des évènements sans pouvoir rien y faire. On subit ce que Kisa ressent, d’être un défouloir pour son fiancé, on rage contre cette impuissance à vouloir s’en sortir. On espère comme elle à l’arrivée de Ruine dans sa vie. On y croit. C’est dur, certaines scènes sont bouleversantes et parfois même dérangeantes. On vit ce roman. Personnellement j'ai aimé cette histoire prenante ainsi que le message passé par l'auteure est que même si tout est perdu, malgré les obstacles, il y a toujours un espoir pour l'amour. C'est beau mais triste à la fois.

Cela fait un moment que je n’avais pas vécue une telle lecture !  Je ne connaissais pas cette auteure mais je n’ai qu’une hâte c’est de lire ses autres séries mais aussi la suite des Ecorchés. Que va-t-elle bien nous réserver dans le tome 2 ?

Ruine est un tome sombre mais tellement envoutant que je vous conseille grandement.

 

Extrait : Ils étaient destinés de toute éternité à se rencontrer :
un garçon et une fille, deux cœurs coupés en deux, envoyés, chacun de leur côté, en des contrées perdues car Dieu voulait s’assurer que l’amour vrai résiste bien à l’épreuve. Il voulait vérifier que les deux moitiés d’une même âme parviennent à s’unir à nouveau, même lorsque toutes les chances ne sont pas de leur côté. Les années passent. Tous deux connaissent la souffrance. Tous deux connaissent la tristesse. Mais un jour, tandis qu’ils s’y attendent le moins, le hasard le met en présence l’un de l’autre.
La question est : se reconnaitront-ils ?
Et, si oui, retrouveront-ils le chemin de l’amour ?

Plus d’infos : Site de Milady

Syndiquer le contenu