Aller au contenu principal

Lux - tome 5 : "Opposition" de Jennifer L. Armentrout

Editions J'ai Lu

Conformément aux prédictions du Dédale, la situation s’est compliquée dès lors que des milliers de Luxens ont débarqué sur Terre. Alors même qu’il les sait capables d’éliminer les derniers humains et hybrides, Daemon les a suivis et n’a plus donné signe de vie depuis cette terrible nuit aux allures d’apocalypse.

Rongée par l’inquiétude et le doute, Katy peine à admettre que les frontières entre le bien et le mal se brouillent. Or, la guerre est là et, quelle qu’en soit l’issue, l’avenir ne sera plus jamais le même. Elle espère toutefois que Daemon fera tout pour préserver ceux qu’il aime, même si cela signifie trahir les siens. Toutefois, est-il encore seulement capable de discerner ses amis de ses ennemis ?

 

Avis d'Edelweiss :

Cette série est un véritable coup de cœur ! Un coup de cœur pour chaque tome et un pincement au cœur à la fermeture de ce dernier.

Jennifer L. Armentrout m’a transporté dans son monde imaginaire bien au-delà de ce à quoi je m’attendais en commençant « Lux ». C’est un petit chef-d’œuvre fantastique mêlant une réalité troublante avec la science-fiction, des sentiments puissants d’amour et d’animosité, une histoire magnifique et émotionnellement bouleversante dont vous ressortirez sans voix.

Après tous les renversements qu’ont vécus Daemon et Katy dans les tomes précédents, « Opposition » porte bien son nom. Nous nous retrouvons finalement en plein champ de bataille entre les Luxens et les Humains… mais pas qu’eux. À partir du moment où Daemon et Dee ont rejoint les leurs, fraîchement débarqués sur Terre, Katy est rongée par le doute. Quel camp vont-ils choisir ? N’étant plus totalement humaine, malgré la révolte qui fait rage au fond d’elle, Katy m’a émerveillé tout au long de la lecture par sa vitalité et sa force de caractère toujours plus omniprésente à chaque tome.

Daemon reste égal à lui-même (pour mon plus grand bonheur ^^). L’auteure a fait un très beau travaille sur les répliques de ce dernier car trouver le temps de nous faire rire dans une phrase puis dans la suivante nous faire frémir, c’est grandiose !

Leur évolution en tant que couple n’était pas une mince affaire dans leur début mais la découverte de l’autre à fait que leur relation est plus forte que jamais, que le cheminement pris ensemble les ont transporté dans quelques chose de plus beau et plus grand. C’est un Amour comme j’en ai rarement lu dans les livres et cette part fantastique apporte beaucoup plus qu’on ne le croit. Etre dans la tête de Daemon est une raison suffisante pour fondre quand il parle de Katy et ses sentiments.

J’ai apprécié retrouver deux personnages de son livre « Obsession » (sortie entre deux tomes de Lux) et que le dénouement de ce livre rejoigne celui d’ « Opposition ». Serena et Hunter ont un rôle primordial et leur aide va changer la donne.

Ce livre est un pur délice qui répond à nos dernières interrogations. Chaque personnage à un rôle précis, parfois moins important que d’autres mais reste essentiel, là où souhaite nous mener l’auteure. Je n’en dis pas plus car ce serait révéler trop de détails sur Dee, Archer, Luc mais encore Beth et Dawson et ne pas vous en faire profiter à la lecture. Le suspens est au rendez-vous bien que le déroulement de cette guerre se dessine facilement dans nos esprits. Plusieurs fois, j’ai eu envie de crier face à l’ampleur que cet affrontement prenait, car inévitablement, il y aura des pertes, des

frayeurs, des horreurs, des larmes et des hurlements de haine mais c’est aussi dans ce conflit qu’on y aperçoit l’amour, la gentillesse, l’amitié mais aussi la patience face à ces épreuves auxquelles ils n’échapperont pas et ne sortiront pas indemne…

La fin… eh bien, quand on y arrive, on n’a pas forcement très envie de dire adieu à une série pareille. C’est un épilogue qui en dit long mais nullement dans le sens attendu par tous les lecteurs et je crois que je l’apprécie bien plus comme cela. Il est clairement réaliste et nous laisse dans une conformité idéale pour fermer ce bouquin en étant toute bouleversée et songeuse, pour ma part.

Plongez-vous dans cette série, je referai le saut très certainement mais d’abord, je dois me remettre de mes émotions (Merci Jennifer L. Armentrout).

 

Extrait : « Penser à tout ce temps que l’on avait perdu à se disputer et à se repousser était douloureux, surtout quand le futur ne laissait rien attendre. Mais je ne devais pas penser à ça. Nous étions ensemble et c’était tout ce qui Importait. Le nombre d’heures, de jours, de mois et d’années ne comptait pas, du moment que nous les affrontions ensemble. C’était ça, le véritable amour, et il était plus puissant qu’une planète remplie d’extraterrestres et d’un gouvernement fou à lier ».

 

Plus d'infos : Site J'ai lu pour elle

Lire un extrait : ICI

 

Off Campus - Tome 4 : "The Goal" de Elle Kennedy

Editions Hugo Roman

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays. Elle veut aller de l'avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer... John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur. Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

 

Avis de Christy :

La série "Off campus" est une série que j'ai particulièrement apprécié et me voici avec l'avis sur le dernier tome de la série.

Cette fois-ci, nous suivons Sabrina James, une jeune étudiante. Pour quitter la maison familiale et l'ambiance assez sombre qui s'y trouve, elle a déjà tout planifié son avenir. Elle doit obtenir son diplôme, aller à la fac de droit pour ensuite décrocher un bon poste dans l'un des plus grands cabinets d'avocats du pays.

Mais tout ceci était prévu avant que sa route ne croise celle de Tucker, la star du hockey...

Encore une fois, j'ai adoré plonger dans l'univers des hockeyeurs et dans leurs aventures romantiques., même si cela n'a pas été facile de se dire que ce serait la dernière fois qu'on les côtoierait....

J'ai adoré lire les histoires de ces huit personnages si différents les uns des autres, mais qui ont au final un but : être heureux, si possible avec leur moitié.

Elle Kennedy a su nous raconter quatre histoires complètement différentes, sans qu'il y ait de répétitions.

Nous avons appris à connaître les personnages, à les comprendre et surtout à les aimer.

C'est également le cas pour celui-ci.

L'intrigue de ce 4ème tome est en lien direct avec les dernières révélations du tome précédent qui nous annonçait que Sabrina était enceinte...

Nous allons donc découvrir ce qu'il s'est passé jusqu'à cette annonce. Les intrigues du 3 et 4ème tome se déroulant donc en parallèle.

Sabrina James a déjà tout tracé son avenir et avoir une relation avec un homme ne l'intéresse pas particulièrement. Elle ne veut pas s'investir pour ceci, mais plutôt dans ses études, le seul moyen pour elle de quitter la maison familiale, entre un beau-père qui se montre un peu trop entreprenant et une grand-mère absente... Lorsqu'elle fait la connaissance de Tucker, Sabrina est d'accord pour une seule nuit...

John Tucker est également un hockeyeur de l'équipe de la fac. Il n'a pas envie de devenir joueur professionnel, mais cela ne l'empêche pas de beaucoup s'impliquer dans l'équipe.

Il sait ce qu'il veut, en l’occurrence: conquérir la mystérieuse Sabrina James. Pas question d'avoir avec elle une aventure d'un soir, mais plutôt une relation sérieuse et suivie. Il va tout faire pour que Sabrina succombe à son charme irrésistible une nouvelle fois... Tucker va se montrer très patient...

C'est alors que Sabrina apprend qu'elle est enceinte... Va-t-elle garder le bébé ? Comment va-t-elle faire avec ses ambitions professionnelles ? Tucker va-t-il s'impliquer ? Quel avenir ont-ils tous les deux ?

J'ai trouvé que les thèmes abordés dans ce tome étaient plus adultes que les autres tomes, plutôt centrés sur la naissance d'une relation et comment réussir à construire sa vie quand le poids du passé a encore une incidence sur la vie quotidienne.

Ce tome aborde avec sincérité et justesse le problème des grossesses non désirées. Ici pas question de jugement, nous avons vraiment l'impression de voir les personnages évoluer sous nos yeux. Ils prennent leurs décisions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

J'ai beaucoup aimé comment Sabrina, que nous avions connu assez froide et déterminée, grandit devant nous. Nous découvrons sa vie. Elle a grandi sans ses parents, mais a été élevée par sa grand-mère et son beau-père alcoolique et violent. Nous voyons tous les efforts que fait Sabrina pour survivre et quitter ce foyer. Dans ces conditions, peut-elle être maman ? Quelle place laisser à Tucker ?

Justement, celui-ci même s'il est fortement attiré par la jeune femme, lui laisse du temps pour qu'elle prenne une décision, quelle qu'elle soit et la soutenant quoi qu'il arrive. Il est patient mais toujours attentif, ne pressant jamais Sabrina. Tucker va nous montrer qu'il prend des décisions d'adulte à l'annonce de sa paternité. Il est prêt à assumer même s'il n'avait pas prévu que ça se passe si tôt... Une vraie force de caractère...

La romance entre les deux personnages principaux évolue également sous nos yeux et rien n'est gagné d'avance. Tous les deux devront faire des efforts, apprendre à connaître l'autre et passer outre une forte attirance sexuelle, pour enfin, révéler des sentiments amoureux. Tous les deux devront faire des choix, qui, inexorablement, auront des conséquences sur leur futur.

L'intrigue est encore une fois parfaitement maîtrisée par Elle Kennedy. La romance, l'humour mais aussi le drame sont présents, pour notre plus grand plaisir. Pas question de s'ennuyer. Les pages se dévorent toutes seules et on est vraiment surpris quand on arrive à la fin. On aurait voulu rester encore en compagnie de ces personnages touchants et émouvants.

En bref, j'ai encore une fois adoré cette histoire. Tout est réuni pour nous faire passer un très bon moment de lecture avec nos hockeyeurs favoris. Ce tome conclut avec brio la série "Off campus" que l'on quitte avec regrets. Nous y avions découverts des personnages dépeints avec force réalisme et beaucoup de sincérité et auxquels nous nous étions attachés...

Plus d'infos : site Hugo Roman

Opération Lily Haime chez MxM Bookmark

 

Les beaux jours arrivent, tout comme la lecture ! Et c'est le moment de découvrir des nouveautés !

La maison d'édition MxM Bookmark vous propose une opération "OP Lily Haime"

Du 01 au 14 mai 2017 et en association avec KOBO, MxM Bookmark met en place les 10 titres sélectionnés par Lily Haime à petit prix (2,99€)*. C'est donc l'occasion de découvrir des nouveaux romans !

Ainsi que l'intégrale numérique de L'Effet Papillon de Lily Haime. 
 
 

Voici la sélection de Lily :

 
Une branche de gui de Eli Easton
 
C'est doux comme les premiers amours peuvent l'être parfois. Une nouvelle d'une écriture simple et qui, par quelques mots anodins, me touche toujours. Et toujours un peu plus, chaque fois que je la relis.
 
 
 
 
 
 
 
 
 Jay de Renae Kay
 
J'ai pris le train avec Jay et Liam et j'y ai vu de la tendresse, de la douceur, de l'humour et quelques étincelles. La YA et moi, c'est une véritable histoire d'amour. Avec Jay, je me suis laissée emporter et je n'ai pas été déçue. A lire en allant bosser, le matin et en jetant un coup d'œil au voisin. On ne sait jamais...
 
 
 
 
 
 
 
 
Prélude de Suanne Laqueur
 
Rencontrer Erik et Daisy c'est aussi passionnant qu'effrayant, parfois. C'est poétique et entêtant. J'ai été émue par ce roman qui mêle danse et douleurs. Racontée par Erik, cette histoire a été un vrai bouleversement. Un roman comme je les aime.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Comment réparer un cœur mécanique de J.C.Lillis
 
Deux geeks. Une série de science-fiction. Un blog. Deux adolescents fan de Castaway Planet. Un monde un peu à part. Venez découvrir Brandon et Abel dans leur univers et laissez-vous embarquer par cette jolie histoire. Elle saura, peut-être, vous faire sourire... 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le plan de secours de River Jaymes
 
Une moto. Un médecin. Quelques quiproquos. Ce roman a tout pour me plaire. A conseiller les soirs d'hiver lorsqu'on a envie d'une romance, bien au chaud sous une couette, seule devant une grande cheminée. C'est beau et c'est  émouvant.
 
 
 
 
 
 
 
 
Esprits libres de Susan Kaye Quinn
 
Une histoire originale. Une vraie héroïne. Une intrigue qui captive. Une écriture qui me plaît. Esprits libres a été une découverte intéressante. Une premier tome qui installe avec précision un monde fascinant, entre pouvoirs et faux semblants.
 
 
 
 
 
 
 
Le cœur en balance de Marie Sexton
 
Les histoires d'océan je les adore. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est l'écriture de Marie Sexton. Ce roma, ne fait pas exception. Entre les vagues, le droit à l'acceptation et ces blessures qui ne guérissent jamais vraiment, ce roman est avant tout un vrai hommage à l'amour.
 
 
 
 
 
 
 
 
Fate de Rohan Lockhart
 
Troisième volet  de GMO Project Next Gen et pas des moindres, nous revoilà plongé à Triel. Des trois tomes c'est celui que j'ai préféré. L'écriture s'est affirmée, les personnages ont grandi et l'histoire n'en est que plus passionnante et addictive. A lire, évidemment.
 
 
 
 
 
 
 
Les chroniques de Moxie de Z.B. Heller
 
Si vous avez envie de rire, de passer un bon moment au côté de Moxie, de sourire et d'oublier les soucis du quotidien, alors c'est ce qu'il vous faut. Je l'ai commencé un matin, alors que j'étais « terrassée » par une otite et je ne l'ai pas regrettée. Une petite bulle de rire. Une comédie romantique comme on les aime.
 
 
 
 
 
 
 
La vérité sur Ryan de Devon McCormack
 
C'est une histoire unique qui va vous surprendre. Je ne m'y attendais pas en commençant ma lecture et j'ai fini par me laisser emporter par ce roman un peu particulier. L'écriture est belle et le mystère est prenant. Original.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
* les promotions seront disponibles sur toutes les autres plateformes d'achat numérique.
Site de MxM Boomark
 

Rebecca Kean - Tome 6 : "Origines" de Cassandra O’Donnell

Editions J’ai Lu

« Un coup de fil en pleine nuit augure rarement d’une bonne nouvelle. Quand c’est pour apprendre qu’un petit rigolo a décidé de faire mumuse avec un sort interdit depuis des lustres, je commence à perdre mon sens de l’humour. Et si, en plus, cette démonstration vise à éliminer un à un les chefs de clan officiant sur mon territoire, autant vous dire que je vois carrément rouge !

Avec tout cela, on voudrait que j’exerce avec un peu plus de sérieux mon rôle de reine des Vikaris. Pas de doutes, les congés payés, c’est pas pour demain… »

 

 

Avis d’Arcantane :

Cela faisait trois ans que les fans attendaient la suite tant attendue des aventures de Rebecca Kean, la sorcière de guerre. Je trépignais depuis des mois depuis son annonce en 2016, il aura fallu attendre quelques mois de plus (mars 2017) pour l’avoir enfin.

Lorsque j’ai eu le tome 6 dans les mains, ma première réaction a été pour la taille du roman. Contrairement à ses petits frères, le roman paraît tout petit. Je craignais alors que Cassandra ait bâclé ce tome pour finir la série. Mais rassurez-vous, ce tome malgré sa taille est bien à la hauteur des précédents ! Je n’ai pas commencé le tome 6 tout de suite. J’ai voulu me remettre dans le bain et ai commencé à relire le tome 5. Mais c’est sans compter sur le côté addictif de la série et finalement je me suis refait après le 5, les tomes 1 à 4 pour finalement finir par l’inédit, le tome 6.

En définitive, ce n’est pas plus mal car il y a pas mal de références et indices dans les précédents tomes et cela m’a permis d’être à fond dans l’histoire et les personnages.

Rebecca continue sa petite vie en tant que mère mais surtout Assayim. Elle peut même rajouter une corde à son arc puisqu’elle aussi la nouvelle Reine des Vikaris. Ce qui n’est pas du tout repos pour son entourage, ni pour elle. Lorsqu’elle est appelée en pleine nuit sur un meurtre, elle va se rendre compte que ce meurtre n’est que le début et que les méthodes utilisées quoique assez extrêmes cachent une machination encore plus grande de ce qu’elle pensait. Cette petite enquête va avoir alors des répercussions dans le monde des surnaturels et impliquer le Directum.

Je suis toujours aussi fan de cette série. Il n’y a pas à dire les aventures de Rebecca sont toujours aussi passionnantes et très addictives. Ici l’intrigue est bien structurée mais j’ai plus apprécié le côté politique et les interactions avec les membres du Directum. « Origines » le titre du roman, est très révélateur car on va apprendre une partie des origines de Rebecca du côté paternel et ce qui la lie à sa bête. Je me posais pas mal de questions mais en relisant les précédents tomes, certains indices nous mettaient déjà sur la voie et je n’ai pas été très surprise de certaines révélations faites par l’auteure.

On retrouve les personnages principaux de la série. A part pour Bruce qui est aux abonnés absents, les fans seront heureux de voir que l’auteure fait intervenir tous les personnages qu’on apprécie. Cassandra O’Donnell en profite pour mettre un peu plus en avant Leonora, la fille de Rebecca. Ce n’est pas une grande surprise car l’auteure a annoncé durant Trolls et Légendes que le spin-off sur Leo sortira très bientôt (fin de l’année, si on croise les doigts, le manuscrit est en cours de correction chez J’ai Lu). On se rend compte que depuis la série, les relations avec les différents chefs ont évolué et certains même sont devenus des amis. Le retour des Vikaris est assez chouette. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde entre l’enquête, les combats et les révélations faites par l’auteure sur certains personnages-clés.

Le seul bémol est que j’ai été un peu déçue car j’aurai aimé un peu plus de scènes avec Raphael, mais les rares scènes avec lui et Rebecca sont assez explosives et tendues. Rebecca est un peu en conflit avec Raphael et le fait qu’il soit devenu Tribain n’arrange rien. Il y a toujours une certaine tension entre eux et le fait qu’il cache certaines choses à Rebecca met leur couple en péril. Ce qui contraint à la jeune femme de faire des choix. C’est lorsque cela devient intéressant avec le vampire que l’auteure nous laisse sur notre faim avec « à suivre ». Je dois dire que cela a été très très rageant !! (Cassandra si tu me lis : tu es sadique avec nous !!! XD).

J’espère qu’il ne faudra pas attendre 3 ans pour avoir le tome 7 qui devrait clôturer la saga. Heureusement pour nous faire patienter on pourra toujours continuer dans cet univers avec le spin-off sur Leo qui je suis sûre nous réserve pas mal de surprises avec William et Ariel...

Plus d'infos : site de J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

 

L'Amante d'Etretat de Stanislas Petrosky

Editions Atelier Mosesu

Isabelle et Frédéric sont heureux, ils vivent une des plus belles histoires d'amour qui soit... Passionnée et fusionnelle. Mais un jour Frédéric part s'adonner à sa passion, la planche à voile, il disparaît corps et bien en mer. Isabelle va doucement mais sûrement sombrer dans la folie sans l'homme qu'elle aime.

Stanislas Petrosky nous entraîne dans les méandres de la dépression. Jusqu'où le manque de l'être aimé peut-il mener ? Mais l'auteur venant du monde du polar, il se pourrait que L'Amante d'Etretat ne soit pas qu'une simple histoire d'amour tragique.

 

 

Avis d'Elana :

Ce livre est déstabilisant. L'auteur je cite, Stanislas Petrosky, nous entraîne dans les méandres de la dépression. La perte d'un être qui nous est cher est très difficile à surmonter de base mais quand la dépression entraîne la folie... Je vous laisse imaginer ce cocktail dangereux. Vous devenez une bombe à retardement...

Isabelle sombre dans ce mélange à la suite de la perte de son mari en mer. Femme au passé difficile, elle trouve Frédéric et de cette rencontre, elle vit un amour sans limite. Quand celui-ci disparaît en mer, Isabelle passe par des phases de nostalgie, de mélancolie et de colère également. Elle rêve de la mort comme on rêve d'un prince charmant. Souhaitant que ce prince à elle, la faucheuse, l'emporte rejoindre l'homme qui avait fait de sa vie, une romance emplie de promesses.

Stanislas Petrosky nous fait vivre la descente aux enfers d'Isabelle mais je vous avoue être tombée des nues à la fin du livre.

Je ne peux pas vous en dire plus sur le livre sinon je vous gâcherais le plaisir de découvrir cette fin. Quelques pages qui vous font remettre en question toute l'histoire.

Simplement, ces dernières pages ont réussi à me conquérir et je vous conseille fortement de le lire. Si vous aimez le suspens et l'angoisse, si vous n 'avez pas peur de lire « La dépression et ses facettes » alors foncez.

Vous ne serez pas déçu.

 

Plus d'infos : Atelier Mosesu

Syndiquer le contenu