Aller au contenu principal

Une lueur d’Espoir de KA Tucker

Editions Hugo Roman

Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard d’un énième « blind date » organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase.

Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu’elle souhaite, c’est d’être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment…

Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie.

L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l’un ni l’autre ne s’attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n’est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire… Comment une superstar comme Brett Wadden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ?

Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

 

Avis d'Edelweiss :

K.A Tucker que vous connaissez certainement par sa série « Ten Tiny Breaths » (une petite bombe d’ailleurs ^^) nous livre ici une douce romance avec une lueur d’espoir (Le titre vaut tout à fait l’œuvre !)

Vous ne trouverez qu’une certaine dose d’érotisme dans ce livre, sans grand détail, ni grand chapitre comme le dévoile l’indicateur sur la quatrième de couverture et c’est très bien ainsi car l’histoire est belle et n’a nullement besoin d’être entachée par trop de scènes suggestives.

J’ai beaucoup aimé le thème abordé par l’auteure qui n’est pas commun dans la manière de l’interpréter par ses personnages. Nous pourrions parler de délits, de tourments, de harcèlement et d’amour concernant la jeune Catherine Wright durant son adolescence mais sa vision des événements est différente de ce que l’on éprouve en tant qu’adultes ou parents (pour ma part) et c’est un bon point pour l’auteure de développer cet aspect moral à son personnage. Catherine nous fait découvrir sa perception, ses douleurs, ses besoins mais aussi la dure réalité des répercussions de la découverte de son secret.

Nous avons un récit en deux temps. Un retour dans le passé de 7 ans dans la vie de Catherine pour comprendre où elle en est aujourd’hui, pourquoi et à cause de qui. Une lecture entre passé et présent qui aide le lecteur à se situer dans l’esprit du personnage principal et de le comprendre objectivement. Ces choix, ces réticences, ces erreurs, ces devoirs ou ces peines qui ne se dissimulent pas aussi facilement même après plusieurs années. Catherine est une personne touchante et forte bien qu’elle ne le pense pas. Elle est droite et humble et a toujours eu la même version sur sa vie passée malgré des dévoilements et sa clairvoyance d’adulte. Ce qu’elle a subi est injuste, la parole d’une adolescente contre celle d’un adulte dit « respecté » est souvent mise de côté pour être ensuite trainée dans la boue.

La vie de Catherine est une succession de petit bonheur et de fatalité. Elle est aimée puis délaissée, elle est aidée puis récriminée, l’exclusion et la solitude font parties intégrantes de sa vie et seul le bien-être de sa fille la pousse à avancer et combattre chaque remarque, chaque jugement et chaque murmure qui l’entoure. Brenna son intrépide et curieuse petite fille de 5 ans apporte une touche amusante et rafraichissante au roman. Sa rencontre à la fois inespérée et terrifiante avec Brett Madden va bouleverser sa vie pour le meilleur et pour le pire. Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler, mais Brett n’est pas le stéréotype même de la célébrité, ce qui m’a permis de m’attacher à son personnage et d’en apprécier d’autant plus ma lecture.

Il n’y a pas de nombreux rebondissements, ni d’acte de malveillance de toute part, juste des découvertes qui surprennent au fil des pages, des passages émouvants et réalistes avec une fin déconcertante qui laisse à réfléchir. C’est une histoire poignante, un tantinet fleur bleue servie par une très belle plume qui saura convaincre les amateurs de New-Adult.

 

Plus d'infos : Hugo Roman

Infinite Love - Tome 3 "Nos infinis silences" d'Alfreda Enwy

Editions Milady

Longs cheveux bleus, look coloré, courbes pin-up, Sasha ne passe jamais inaperçue. Elle perce, tatoue, joue dans un groupe de rock, vit comme elle l’entend et s’est promis de fuir les hommes à poigne. Gabin est hypnotisé au premier regard.
Pourtant, lorsqu’ils se rencontrent, elle est loin d’être au mieux de sa forme. Elle commémore l’anniversaire d’un événement tragique. Lui vient de s’engager dans l’armée qu’il doit rejoindre dès le lendemain. Ils n’ont rien en commun, mais ils se comprennent et, le temps d’une soirée, ils se perdent dans les bras l’un de l’autre.
Quatre ans plus tard, c’est un soldat plus sombre et plus énigmatique encore qui fait son apparition dans le salon de la tatoueuse. Sasha comprend alors que, comme elle, Gabin n’a jamais oublié cette nuit. Malgré leurs différences, l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est toujours aussi intense. Mais les silences du militaire pourraient bien cacher un secret qui briserait Sasha à jamais.
 
Avis d'Elana :

Le coup de cœur continue à la suite de ma lecture de ce troisième tome. Je dois dire que celui-ci m'a laissé sur le … Non je ne vais pas l'écrire mais vous m'avez comprise. Je reste polie. Un retournement de situation et voilà que l'histoire change radicalement et me laisse sans voix.

Dans cette suite, nous apprenons à connaître Sasha, l'employée d'Asher du salon de tatouage. Cette jeune femme au cheveux bleus et couverte de tatouages, est pourtant très douce et sincère dans ses paroles et dans ses gestes. Vous vous attachez vite à elle. Une fois encore, nous avons quelques passages incluant le groupe qu'elle rejoint. Des amies formidables (Dylan, Célia et Marlow).

Elle vie avec le poids de la mort de sa famille depuis plus de cinq ans suite à un accident de voiture dont elle est la seule survivante. Elle est timide et n'ose faire des choses dans lesquelles elle est douée comme le dessin ou la chanson. Malgré le fait qu'Asher la pousse à en faire plus, elle a peur de faire une erreur et comme on dit : un tatouage c'est pour la vie.

Quatre ans plus tôt, elle rencontre un homme, Gabin en partance pour l'armée le lendemain de leur rencontre. Ce jour là, n'étant pas bien et sur un coup de tête qui ne lui ressemble pourtant pas, elle lui demande de passer la nuit avec lui. Ce moment restera gravé dans sa mémoire à jamais.

Alors imaginez qu'un jour ce même homme pousse la porte du salon de tatouage.

C'est alors que les choses se bousculent pour la jeune femme. Gabin est chez les Navy Seal et il est devenu beaucoup plus attirant aux yeux de Sasha. Il la couvre d'attention et des sentiments forts naissent dans son cœur. Son passé, bien avant la mort de sa famille la hante et elle en porte des séquelles pyschologiques. Au point qu'elle ne veut plus d'homme dans sa vie. Un manipulateur, un homme mauvais pour elle mais elle sait que Gabin n'est pas comme LUI ! (à vous de découvrir qui est ce LUI). Cet homme qui ressemble à un homme idéal a souvent des moments de tristesse dans les yeux mais Sasha ne pensera jamais à ça ! C'est quoi ça ? Me direz-vous et je vous répondrez : La réponse aux silences.

Je ne veux pas vous en dire de trop car cela risque de vous gâcher de nombreuses surprises. Je ne m'attendais pas du tout à ce revirement de situation mais celui-ci ajoute un je ne sais quoi qui vous donne envie d'en savoir encore plus et de vouloir connaître la fin de l'histoire.

A vos livres:)

 

Plus d'infos : Milady

Reborn – Tome 1 “Disaster” de Rachel Van Dyken

Editions Milady

Depuis qu’elle a perdu ses parents, morts dans des circonstances tragiques, Kiersten est inconsolable. Lors de sa première année d’études à l’université de Washington, elle rencontre l’irrésistible West, mascotte de l’équipe de football de la fac, qui lui redonne goût à la vie. Elle ferait mieux de ne pas tomber amoureuse de lui : l’étudiant le plus séduisant du campus est victime de son succès et mène une vie pour le moins dissolue. Pourtant, il ne rêve que de Kiersten. Mais West ne peut laisser libre cours ni à son désir ni à ses sentiments : son coeur n’est plus à prendre, il ne sait même pas combien de temps il continuera de battre.

 

 

Avis d’Arcantane :

La série Reborn déjà sortie en semi-format, est de nouveau republiée par les éditions Milady mais cette fois-ci en format poche. C’est l’occasion pour ceux et celles qui ne l’avaient pas encore lu, de découvrir cette captivante série sur thème de romance contemporaine/New Adult.

Dans ce premier tome, nous découvrons Kiersten Rowe, une jeune fille de 18 ans qui débarque à la fac pour sa première année d’études. Lors de son premier jour sur le campus, elle tombe nez à nez sur Weston Michels, la star de l’université. La jeune fille de nature très timide et réservée, est paniquée face à Wes qui est canon, riche et très populaire sur le campus.

Dès le premier jour, elle découvre alors que Wes est son RA (Résident Assistant) pour l’aider dans sa première année à la fac. Alors qu’une forte attirance les pousse l’un vers l’autre, Wes lui propose d’être avant tout son ami et rien de plus. Pourtant il devient de plus en plus difficile au jeune homme de ne pas céder à la tentation surtout lorsqu’il sait que son temps est compté… Et s’il vivait ses derniers instants en suivant son cœur ?

Kiersten et Weston sont deux personnages ayant chacun leur propre secret qui entache leur vie actuelle. Kiersten très angoissée depuis la mort de ses parents, n’arrive pas à survivre à cette terrible épreuve. Quant à Wes, défaitiste depuis l’annonce de son cancer, il perd goût à la vie et pense à sa mort prochaine. Leur rencontre va totalement changer leur vie. Ensemble ils vont réapprendre à vivre et prendre goût à la vie avec des petits plaisirs de la vie et se battre ensemble contre le cancer de Wes.

Bien qu’elle lui avoue son terrible passé dès le départ, Weston n’avoue pas son secret à Kiersten et décide de réaliser les vœux de la jeune fille qu’elle a écrit sur un bout de papier avant qu’il vienne à partir.  Mais il ne pensait pas tomber lui aussi amoureux de la jeune fille.

Dans sa nouvelle vie d’étudiante, le jeune fille peut compter sur la présence de sa coloc fofolle Lisa mais aussi de Gabe, le cousin de Lisa qui veille sur elle comme un grand frère. Ils vont être son équilibre à la fac. Gabe est un personnage assez déroutant que l’on retrouvera d’ailleurs dans le prochain opus.

Je suis totalement fan ce premier tome et surtout de cette belle histoire d’amour racontée par Rachel Van Dyken.  Le style de l’auteur est agréable à lire et on est vite plongé dans l’histoire. Il ne m’a fallu que quelques pages pour être véritable accro et d’avoir envie de dévorer le livre afin de savoir la fin. Les pages ont alors défilé très rapidement.

J’ai beaucoup apprécié que les chapitres soient du point de vue des deux personnages, Il est facile de nous identifier aux personnages et ce qu’ils ressentent.

Derrière cette magnifique histoire de romance, l’auteure fait passer aussi un message : continuer à se battre face à la maladie. Et elle le fait avec finesse. Personnellement je vous conseille Reborn. C’est une histoire qui mérite d’être lu et on sourit pour cette fin heureuse.

Plus d’infos : Site Milady

Les Héritiers - Tome 2 "Le Prince brisé" d'Erin Watt

Editions Hugo Roman

Reed Royal a tout. Il est beau, riche et possède une position sociale enviée de tous. Dans son école où ne sont admises que les familles de l’élite locale, les filles lui courent après et les garçons rêvent d’être comme lui.

Et, pourtant, personne ne l’intéresse en dehors de sa famille. Mais ça, c’était avant l’arrivée d’Ella.

Ce qui avait mal commencé à l’arrivée de la jeune protégée de son père se transforme en quelque chose de radicalement différent. Un besoin de l’avoir près de lui, de la protéger.

Or, à cause d’une erreur idiote, Ella va s’éloigner. Le chaos s’installe chez les Royal, et le monde de Reed s’effondre. Ella ne veut plus avoir affaire avec lui. Elle pense qu’ils ne font que s’autodétruire. Et si elle avait raison ? Secrets, trahisons, ennemis. Des situations jusque-là inconnues pour Reed. S’il veut récupérer sa princesse, Reed va devoir lui prouver qu’il est un type bien.

 

Avis d'Edelweiss :

« Le Prince Brisé » le second tome de la série : « Les Héritiers » d’Erin Watt est une lecture qui ne laisse pas indifférente et je dois avouer ne pas l’avoir lâché des yeux. J’ai été totalement prise d’assaut par les déboires de Reed et toute sa vie qui s’écroule petit à petit.

Dès le premier chapitre, la lecture commence du point de vue de Reed, juste avant la fin du tome 1 pour comprendre ce qui s’est passé avant qu’Ella ne quitte le manoir.

Entrer dans la tête de Reed, c’est quelque chose ! On le redécouvre avec ses pensées, ses désirs et ses douleurs en particulier voir sa famille se déchirer encore plus suite à la disparition d’Ella. Tous les Royal se rendent compte qu’Ella est devenue leur pilier, leur nouveau souffle face à ce qui les entoure, entre jeux tordus, compétitions, vengeances et combats, sans elle à leurs côtés, les repères qu’ils s’étaient créés s’effondrent tout doucement.

Reed n’est pas le Bad-Boy qu’on s’imagine dans « La Princesse de Papier ». Il ne drague pas, ne découche pas, ne manipule pas les autres. Il est simplement fou amoureux d’Ella et complètement dépassé et désorienté face aux vaines ressources qu’il utilise pour la retrouver. Le bouleversement que cette absence produit chez ses frères ne lui est d’aucune aide. Face à la colère et l’amertume qu’ils lui dégagent, Reed comprend que ses frères ne lui pardonnent pas son comportement.

J’ai été attristée de voir les réactions contre Reed et la sensation de vide et d’abandon qu’il percevait bien trop souvent dans ma lecture. Plus rien ne lui était important sauf la sécurité d’Ella. On découvre le nouveau Reed, celui qui prend enfin les choses en main la peur au ventre, qui révèle ses secrets, ses doutes, souhaite avancer dans la vie et rétablir l’ordre des choses mais surtout se faire pardonner auprès de ceux qui lui sont chers.

Erin Watt manie les mots avec douceur dans la relation établie entre Reed et Ella. Les descriptions sont légères et convenables pour tous lecteurs au moment où le plaisir leurs appartient.

Dans certains chapitres, les personnages secondaires sont mis en valeur. Ils apportent leur part d’intérêt à la fois dramatique pour Easton, comique pour les jumeaux et légitime pour Callum.

Plus on avance dans l’histoire, plus se met en place de nouvelles péripéties qui n’attendent qu’à être développées prochainement. C’est d’ailleurs avec enthousiasme que j’ai appris qu’il y aurait 5 tomes sur cette très prometteuse série.

Vu comment se termine ce livre, avec son lot de surprises, on est loin d’en avoir fini avec la famille Royal, pour notre plus grand plaisir !

Un grand merci aux Editions Hugo Roman.

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Redhead – Tome 3 “Enivrée” d’Alice Clayton

Editions J’ai Lu

Grace vient de décrocher le premier rôle d’une série TV, une chance en or pour sa carrière ! Hélas, son producteur lui demande de perdre quinze kilos : décidément, la célébrité n’est pas une mince affaire. Et voilà qu’en quelques jours, Grace devient la mascotte d’un fan club luttant sans réserve pour le droit aux rondeurs. L’apparence importerait donc plus que ses talents ? Une chose est sûre : Jack, son amant, s’encombre de beaucoup moins de scrupules. Élu « homme le plus sexy », il semble même avoir pris un peu trop goût aux soirées arrosées. Et à force d’entendre jaser tout Hollywood sur leur couple, Grace et Jack ne deviendraient-ils pas sourds à leur propre cœur ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Redhead est une série que j’apprécie particulièrement par son côté « frais et décalé ». Je prends toujours un certain plaisir à suivre le couple de Grace et Jack. Composé pour l’instant de 3 tomes, Alice Clayton nous livre un nouvel opus avec Enivrée la suite d’Espiègle.

La pièce de théâtre où Grace en était la principale tête d’affiche a connu un franc succès et a même attiré un bon écho dans le monde artistique au point qu’une chaîne a décidé de l’adapter en série TV avec Grace dans le premier rôle. C’est une nouvelle opportunité pour la jeune femme qui pourrait lancer sa véritable carrière à Hollywood grâce à ce rôle. Du côté de Jack, son amoureux et véritable coqueluche d’Hollywood, lui aussi est dans la préparation d’un rôle pour un nouveau film. Côté cœur, tout va bien. Même s’ils continuent à cacher leur liaison au public, ils sont toujours autant amoureux et ne se quittent plus. Au point que Jack a emménagé chez Grace. Alors que tout semble leur réussir, leur couple va devoir faire face à une nouvelle crise qui pourrait bien mettre à mal leur couple. Simple crise passagère ? Ou serait –ce la crise qui fera basculer leur couple ?

Dans ce 3ème tome, l’auteure inverse les rôles. Grace qui a toujours été aussi fofolle dans leur couple, va être la plus mature dans cette nouvelle histoire. Alors que Jack semble inconscient et profiter de sa célébrité en enchainant les fêtes sur son lieu de tournage avec son nouveau collègue de travail, Adam. Grace voit d’un mauvais œil cette nouvelle amitié avec Adam surnommé le bad boy d’Hollywood.

Malgré son inquiétude, elle doit aussi surveiller sa carrière et rien ne va plus lorsque son producteur lui demande de perdre du poids pour ressembler plus aux autres actrices TV minces pour cette nouvelle série. Elle qui a toujours eu du mal à s’accepter, va devoir se battre. C’est un nouvel enjeu surtout que les fans de son amoureux ne sont pas tendres avec elle lorsque la rumeur de leur couple refait surface.

Comme pour les précédents volumes, j’ai adoré cette nouvelle histoire. Au fil des tomes, Grace a évolué sur sa perception de son image. Elle qui a toujours eu du mal avec son corps et son âge. Toujours complexée, elle va enfin s’assumer (grâce à Jack qui l’aime telle qu’elle est). Elle va montrer au public que les actrices peuvent avoir des formes et être pulpeuses. Alors que la carrière de Grace s’envole et sa célébrité augmente, celle de Jack commence à battre de l’aile niveau réputation. On va suivre alors l’évolution de leur couple dans le milieu du showbiz et les embûches qui vont se mettre au travers de leur route. J’ai aimé ses moments de tendresse et de complicité que l’auteure apporte, elle n’en oublie pas de rajouter cette petite touche de folie qui me fait tant apprécier ses séries.

Ce 3ème opus est dans la même veine que les précédents tomes. Dynamique, touchant, on passe du rire aux larmes mais on ne peut qu’aimer ce couple et la force de leur amour. J'ai passé un super moment !

Enivrée pourrait clôturer cette série mais personnellement j’aimerai bien avoir un 4ème tome car il m’est difficile de quitter Grace et Jack. Qui sait ? Si l’auteure passe par là et m’entend…

Plus d’infos : J’ai Lu pour elle

Lire un extrait : LIEN

 

Syndiquer le contenu