Aller au contenu principal

Love Deal d'Alfreda Enwy

Editions Harlequin

Tomber amoureuse n’était pas prévu dans le contrat

Pas de contact physique, pas de démonstration en public et pas d’autre fille. Paiement de l’acompte avant le week-end et le reste à la fin.

Telles sont les conditions de Poppy pour qu’elle accepte de se faire passer pour la petite amie d’Eren le temps d’un week-end. Si le principe la révolte, elle doit pourtant admettre que ce job tombe à pic, car sa situation de jeune étudiante et de mère célibataire est précaire et Poppy peine à subvenir aux besoins de sa fille. Seulement, pour que leur couple soit crédible et fasse illusion auprès de la famille d’Eren, elle va devoir faire connaissance avec ce dernier, qui n’est autre que le capitaine de l’équipe de basket et la star de l’université. Faire semblant d’être amoureuse du mec le plus beau et le plus populaire de tout le campus ? Facile. Ne pas tomber amoureuse de lui ? Moins facile…

 

Avis d'Elana :

Alfreda Enwy nous entraîne une fois de plus dans une histoire d'amour impossible. Sa plume et sa façon d'écrire sont les mêmes que j'ai tant apprécié dans la série INFINITE LOVE. Si vous ne les avez pas encore lu... Que faîtes-vous encore devant votre ordinateur ? Allez Go go go commandez-le !

L'auteure arrive à nous faire ressentir chacune des émotions comme si elle les avait déjà vécues elle-même.

Ce que j'aime avec elle, c'est que nous retrouvons toujours des situations réelles (Femme battue, fusillade …). Il nous est alors si facile de se mettre à la place d'un personnage.

J'apprécie le fait que nous ayons la version de Poppy et celle de Eren car cela change et nous permet d'avoir une vision différente.

Revenons à nos moutons !

Poppy alias Ginger. Il faut dire que c'est un prénom que nous voyons rarement dans les livres mais je trouve que celui-ci lui va comme un gant. J'ai beaucoup de respect pour ce personnage. Cette jeune mère célibataire ayant une petite fille de 4 ans du nom de Charly (un ange trop mignon ! Elle me fait penser à ma fille du même âge), étudiante en littérature et bosseuse.

Chaque jour, son planning est déjà écrit, déposer la princesse à l'école, aller en cours, aller en boulot et a ses entraînements de rollers derby (ok je veux essayer ce sport un jour !!!).

Alors qu'elle pense voir la fin de ses galères comme joindre les deux bouts en fin de mois, elle perd son job et encore une fois Poppy reste courageuse et ne baisse pas les bras.

Quand elle croise Eren et que ce dernier lui propose d'être sa fausse petit amie en échange d'une somme d'argent importante qui lui permettrait de souffler un peu, elle hésite pour sa fille mais finalement termine par dire oui pour la même raison. Elle se répétera qu'il ne s'agit que d'un deal mais le cœur a ses raisons que la raison ne sait pas.

Eren alias Escort Boy. Ce jeune homme est celui qui fait se retourner toutes les filles sur son passage. Meneur de l'équipe de basket au physique de rêve, il est un coureur de jupon qui a une liste de coups d'un soir longue comme le bras. Sa passion pour le basket n'a pas de limite et son plus grand rêve est d'entrer dans une équipe de la NBA mais malgré son rêve, il garde les pieds sur terre.

Quand celui-ci ment à sa mère sur son statut d'ex célibataire, il n'a plus qu'une solution... trouver une jeune femme pour le rôle. En tombant sur Poppy, il n'a plus aucune raison de chercher ailleurs ! A ses yeux, elle est parfaite pour le rôle et malgré ses nombreux refus, il aura enfin un oui.

Une relation étrange qui va tellement bien à nos personnages. Une lecture agréable et avec des passages humoristiques qui rendent l'histoire vivante.

Je ne peux pas finir cette chronique sans vous parler de Johanna et Ryan !!! La meilleure amie de Poppy et vous vous en doutez, le meilleur ami d'Eren. J'espère qu'Alfreda Enwy écrira une histoire sur les deux car les réparties sont magiques et je pense que l'histoire peut être volcanique.

Je vous laisse à vos livres !!! Bye Bye

Plus d'infos : Site Harlequin

Chronique des vampires - Tome 13 « Prince Lestat » d’Anne Rice

Editions J’ai Lu

Une crise sans précédent agite la communauté des vampires dans le monde entier : les anciens, sous le contrôle d'une mystérieuse entité, une voix puissante et irrésistible qui résonne dans leur esprit, se mettent à assassiner les plus jeunes des vampires. Seul le plus grand des buveurs de sang, le plus célèbre d'entre eux, serait en mesure d'unir les Enfants de la Nuit sous sa bannière : Lestat, le turbulent Prince des ténèbres...

Il aura suffi d'un livre, Entretien avec un vampire (adapté au cinéma en 2000 avec Tom Cruise, Brad Pitt et Antonio Banderas), pour faire d'Anne Rice la référence absolue de la littérature vampirique moderne. Si les Chroniques des vampires comptent de nombreux opus, elle revient ici pour la première fois aux personnages les plus emblématiques de la série.

 

Avis d’Arcantane :

Hiiiiiiii C’est le cri que j’ai poussé lorsque j’ai eu Prince Lestat dans les mains. Anne Rice est l’un de mes auteurs favoris et c’est à grâce aux Chroniques de vampires que j’ai débuté ma passion pour la lecture. Alors avoir une suite sur cette série était pour moi, un grand moment. Je pouvais enfin replonger dans les aventures du célèbre vampire rebelle : Lestat. Lestat c’est comme retrouver un vieil ami perdu de vue depuis quelques années. C’est toujours un plaisir de lire une aventure écrite par Anne Rice surtout lorsqu’il s’agit des vampires ! J’avais vraiment hâte de pouvoir enfin découvrir cette suite surtout qu’elle avait délaissée cette série depuis quelques années au profit d’autres comme L'heure des anges ou  le Don du loup.

Mais revenons à nos moutons.

Depuis la mort de la précédente Reine des Damnés Akasha, Mekare est leur nouvelle reine. Le monde des vampires s’est peu à peu calmé suite aux derniers évènements. Pourtant une mystérieuse voix fait son apparition parmi les vampires. Elle incite les plus anciens à purger le monde des vampires en immolant les plus jeunes. Mais qui est véritablement cette voix et comment la combattre ? Quel est son véritable but ?

Prince Lestat est une suite directe des derniers évènements. Ce nouveau tome se déroule en plusieurs parties. Ce tome peut paraître long  pour ceux qui n'ont pas l'habitude du style d'Anne Rice mais il permet de replonger dans l’univers complexe des vampires à travers Lestat mais aussi des nombreux personnages que l’on a pu croiser dans les précédents tomes tels que Marius, David, Louis, Armand, Maharet…  mais aussi de nouveaux personnages dont on va faire connaissance et qui ont bien sûr un rôle à jouer dans cette nouvelle intrigue.

Comme à son habitude, la plume d’Anne Rice est un pur bonheur. Elle monte sa trame petit à petit en faisant monter la pression. Son univers étant riche, elle y ajoute énormément de détails et de descriptions. Cela peut lasser certains lecteurs et peut paraître interminable (il est vrai que par moments que j’ai failli décrocher face aux nombres de nouveaux personnages et narrateurs (chaque chapitre est consacré à un personnage)) mais au-delà de cela, j’ai aimé ce nouveau tome même si parfois j’aurai apprécié qu’elle accélère son récit et qu’on en apprenne un peu plus sur cette mystérieuse voix. J’ai eu l’impression de me replonger dans le début de ses chroniques. Je trouve que le personnage de Lestat évolue, il n'est plus le garnement de ses débuts. Lui qui se sent toujours seul va alors subir une véritable révélation et va murir. La dernière partie est un véritablement changement dans le monde des vampires mais les évènements qui en découlent sont logiques pour  arriver à cette conclusion.

Je suis assez curieuse de ce que  nous réserve la suite et j'ai vraiment hâte que J'ai Lu publie cette suite paru déjà chez Michel Lafon en grand format.

Infinite Love - Tome 4 "Nos infinis Insomnies" d'Alfreda Enwy

Editions Milady

Lorsque Levy débarque dans la petite ville de Friendship, elle n’a jamais rien connu de la vie. Du moins rien de bon. Écorchée vive et insomniaque, la jeune femme n’aspire qu’à une chose : commencer à vivre.
C’est dissimulée derrière ses longs cheveux noirs qu’elle fait son entrée à l’université avec au fond de son sac, sa trousse de premiers secours qui ne la quitte jamais. Elle a fui les horreurs de son passé mais certaines habitudes ont la vie dure. Cette trousse, elle l’a d’ailleurs utilisée la veille au soir en aidant un jeune homme qui sortait d’une bagarre. Impulsif et populaire, Delsin est son parfait opposé. Pourtant, le quarterback de l’équipe de foot universitaire est lui aussi insomniaque et semble cacher une noirceur qui fait écho à celle de Levy.
Mais lorsque le passé les rattrape, les fragilités de l’un et de l’autre pourraient bien faire voler en éclats le lien qui peu à peu les unissait…

 

Avis d'Elana :

Bon cette fois-ci, je suis légèrement déçue par cette lecture. Je m'attendais à une suite avec un des personnages de notre groupe favori mais voilà que celui-ci nous entraîne dans de nouvelles aventures. Nous retrouvons toutefois la mention de Granny*. Mais dans tous les cas, Alfreda Enwy arrive toujours à nous faire partager l'histoire à sa manière.

L'histoire est poignante et très douloureuse. Nous rencontrons Levy et Delsin. Levy est une jeune femme ayant vécu l'enfer dans son enfance composée de violence et d'abandon. Elle est des plus solitaire et ne veut pas qu'on la voit et cherche à vivre une vie normale. Delsin quant à lui a vécu un drame qui lui a forgé un caractère des plus inflammable. Ces deux personnages sont diamétralement opposés mais de nombreux points communs les rapprochent.

Le Diner, un chocolat chaud, une part de tarte aux pommes maison et des insomnies feront naître une histoire touchante malgré leurs blessures internes. Levy ne sait si elle peut faire confiance à cet homme sanguin et à la gueule cassée. Delsin lui fait une proposition qu'elle ne peut finalement pas refuser et cela les entraîne dans les joies insouciantes de la vie.

La vie peut jouer de nombreux tours alors Levy arrivera-t-elle à ouvrir son cœur ? Le passé peut-il ressurgir quand on s'y attend le moins ? Delsin sera-t-il prêt à tout pour elle quand Levy en aura tant besoin ?

Deux opposés qui pourtant ont de très nombreux points communs. Deux personnes à la recherche d'un baume apaisant pour combler les séquelles du passé.

Je me répète mais cette histoire est poignante et je suis certaine que vous serez de nom avis.

Bonne lecture

Plus d'infos : Site Milady

Beautiful – Tome 7 “Beautiful Funeral” de Jamie McGuire

Editions J’ai Lu

Après onze ans passés au service du FBI dans le plus grand des secrets, Travis Maddox n’hésite pas à trahir sa couverture en abattant Benny Carlisi alors que ce dernier était sur le point de tuer Abby Maddox, sa femme. Si la tête du chef de clan mafieux le plus violent de Vegas vient de tomber, la vengeance des Carlisi s’annonce sanglante : jamais les frères Maddox n’ont couru un si grave danger. La pression monte et la famille se divise. Mais tandis que l’heure des règlements de compte a sonné, qui pourra protéger Travis ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Beautiful Funeral est le dernier opus qui clôt la série Beautiful sur les frères Maddox. Nous y retrouvons plusieurs années plus tard tous les frères Maddox qui ont fait battre notre cœur : Travis, Thomas, Trenton et les jumeaux Tyler et Taylor.

Que s’est-il passé depuis 11 ans ? C’est ce que l’on découvre au clan des Maddox à travers chaque personnage que cela soit via les frères ou leurs compagnes.

Lors du tome 2 Walking Disaster, nous y retrouvions Travis, agent du FBI à la veille de clôturer un énorme dossier sur un mafieux Benny (que l’on avait découvert dans le tome 1) en compagnie de sa femme Abby, enceinte de leur 3ème enfant. Beautiful Funeral reprend à ce moment-là. Suite à la mort de Benny, le clan Maddox est en danger et ne voulant pas subir les représailles de la mafia, Thomas le fils aîné des Maddox et lui aussi agent du FBI, décide alors de simuler sa propre mort pour pouvoir protéger sa famille et ses frères. Il est temps alors pour Travis et Liis d’annoncer à la famille leur véritable travail. Les secrets volent alors en éclats, la vérité dévoilée suffira-t-elle à laisser maintenir cette famille si soudée où va-t-elle les séparer ?

J’ai trouvé ce tome assez sympathique car je trouve que l’idée de l’auteure de nous proposer un aperçu de tous les personnages que nous avons rencontrés dans cette série, est une bonne idée. Cela va permettre au lecteur de se mettre à leur place et de connaitre leurs désirs et surtout la vie qu’ils mènent depuis 11 ans. Tout n’est pas rose mais il est agréable de les retrouver et voir leur évolution sur une dizaine d’années.  On y retrouve aussi Sherpley et America qui ont toujours une part importante dans la vie de Travis et Abby. L’idée est originale mais s’intègre bien dans cette fin au lieu que cela soit raconté que part un personnage (ou deux) comme Jamie McGuire avait l’habitude de faire pour cette série. On va suivre alors la réaction de chaque fère face à cette révélation. L'incompréhension, la colère, l'amour, succèdent aux nombreux sentiments qu'éprouvent cette famille.

Ce tome se lit assez rapidement, la fin est émouvante mais belle. Cela m’a fait plaisir de retrouver les nombreux personnages. Personnellement, je trouve que ce tome clôture bien la série. On est triste de quitter le clan des Maddox. Mais qu’y a-t-il à rajouter ? Plus rien, tout est dit dans ce tome. Une page se tourne, et cela me fait un certain pincement au coeur de savoir que j'ai suivi les frères Maddox pendant 4 ans dans cette belle aventure.

 

Plus d’infos : J’ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Les Ecorchés - Tome 2 "Tourmente" de Tillie Cole

Editions Milady

Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs… Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?

 

 

Avis d’Arcantane :

J’avais eu un coup de cœur pour le tome 1 sur le personnage de Ruine et j’attendais avec impatience de découvrir ce second tome « Tourmente ».  Ce nouveau tome se déroule quelques mois après le précédent. Luka alias Ruine a repris sa place en tant que Knyaz de la Bratva, le futur héritier de la mafia russe à New York. Alors que tout lui sourit, à la tête d’un empire et marié à son âme sœur, le jeune homme est toujours hanté par la mort de son ami, 362 qu’il a tué lors d’un combat. Il a du mal à passer à autre chose tant que sa promesse faite à son ami ne sera pas tenue : venger sa mort en tuant les hommes qui l’ont emprisonné dans ce goulag. Alors qu’il a l’impression d’être au point mort, il apprend le véritable nom de 362 et que ce dernier a un frère jumeau Zaal, lui aussi enlevé pendant l’enfance. Détenu, par l’ennemi de sa famille, il décide pour payer sa dette de sauver Zaal. Ce dernier, esclave depuis des années, n’a connu que la violence. Drogué par son maître pour devenir un tueur, Luka est face à un challenge en le kidnappant : comment le faire redevenir humain et le purger de la drogue quand il n’a connu que cette vie ? C’est sans compter sur sa sœur Talia qui va être d’une aide redoutable.

J’ai vraiment apprécié cette suite même si je la trouve moins dark que le précédent tome. L’univers n’en reste que plus violent et sombre grâce à la plume de Tillie Cole. Le personnage au cœur de l’histoire, Zaal, va évoluer au fil des pages. Alors qu’il est considéré comme un animal (et surtout un simple numéro) au début du livre, il va peu à peu découvrir l’espoir en la personne de Talia, la sœur de Luka qui va prendre soin de lui et lui apprend peu à peu les gestes de la vie. Une grande partie du roman est en huis clos entre Zaal et Talia, ce qui rend encore plus intime leur histoire.

Tout comme le premier tome, l’intrigue n’est pas très complexe, on sait déjà les aboutissements et comment cela va se finir. Toutefois, j’ai aimé l’évolution de cette histoire, sombre mais toujours aussi captivante. L’auteure continue à nous entrainer dans une histoire d’amour palpitante remplie de violence mais aussi d’espoir pour ses personnages. Ce tome se dévore comme le 1er. Outre l’histoire, les couvertures de cette série sont magnifiques et nous donnent envie de nous y plonger !

Si vous avez aimé le tome 1, ce second tome devrait vous plaire. On se jette avec plaisir dans l’histoire de Zaal et de sa renaissance. Les émotions sont crues mais au final c’est une belle histoire que nous livre l’auteure.

Le dernier chapitre nous permet de connaitre l’un des personnages qui sera au centre de l’histoire dans le prochain tome. Cela risque d’être fort intéressant. Vivement ce tome 3 !

Plus d'infos : Site Milady

Syndiquer le contenu