Aller au contenu principal

Five de Marjy Noname

Editions Hugo Roman

Evy regarde les cinq roses tatouées sur son avant-bras et n'a qu'une chose en tête : se venger des responsables de ce qu'elles recouvrent. Ils sont cinq. L'un d'eux est surnommé Five, et si elle veut arriver à ses fins, elle doit absolument s'en rapprocher.

Evy a été enlevée et séquestrée lorsqu'elle était enfant. Elle revient aujourd'hui pour faire payer ceux qui ont volé son innocence et causé la mort de son père.

Mais lorsque sa quête commence, toutes ses certitudes s'effondrent. Peut-elle être attirée par celui qui lui a fait du mal? Five est-il vraiment responsable de son malheur ?

 

 

Avis d'Edelweiss :

Quand Hugo Publishing se lance dans la « Dark Romance », je suis officiellement preneuse.

Je ne lis pas beaucoup ce style de romance, mais j’aime m’étendre et découvrir de nouveaux auteurs. Je me suis donc empressée de lire «Five » sans aucune hésitation, ce qui m’a permis d’apprécier l’écriture de Marjy Noname pour la première fois.

Ce livre est une vengeance personnelle, celle d’Evy. Evy qui a vécu l’enfer dans sa jeunesse et a vu sa famille s’écrouler par la suite. Une famille qui lui tenait à cœur, qui était bienveillante envers elle jusqu’à ce moment, celui de son enlèvement. À son retour, plus rien n’était semblable à la vie qu’elle menait auparavant. Malgré les efforts fournis, son passé reste insurmontable. Sa mère quitte le foyer, son père ne peut plus la regarder sans se sentir coupable de ce qu’elle a enduré et Evy ne se reconnait plus dans ses attitudes car elle n’est tout simplement plus la petite fille radieuse d’autrefois.

Evy, 10 ans près est devenue une jeune femme forte, énergique et ambitieuse avec les années, préparant son plan d’action d’une main de maître pour se venger des pourritures qui lui ont laissés des marques dans la chair et en elle. Cinq noms, cinq reproches, un seul lieu et une aide de bienvenue pour assouvir sa vendetta.

La relation qu’entreprend Evy avec Five est particulière. Elle reste néanmoins compliquée et contradictoire vis-à-vis des sentiments qu’elle éprouve pour lui. Entre haine et amour la frontière est souvent mince et dans beaucoup de relations il suffit de trouver la bonne personne, parfois celle dont on se doute le moins pour faire basculer son monde et ses priorités.

Ce livre parle de complot, de la Mafia et leur association dans ce monde. D’injustice forcément et tous types de trafics que l’on peut y rencontrer. Vous y trouverez donc un enjeu politique et évidemment un héro torturé, Five, qui doit se délier entre sa famille, son travail et surtout l’amour qui n’a pas lieu d’être dans cette atmosphère criminelle car il représente faiblesse et vulnérabilité.

J’ai aimé lire le roman de Marjy Noname, je recommencerai certainement quand elle sortira un autre livre. L’intrigue est menée jusqu’au bout, ses héros sont expressifs et l’auteure nous offre leurs deux points de vue, ce qui permet de mieux les comprendre assurément. Le petit point faible reste le final trop court à mon goût. Avoir un chapitre supplémentaire aurait été bien reçu mais il n’empêche que c’est une lecture agréable que je recommande pour les amateurs de Thrillers ou Dark Romance.

Extrait : « Je ferai tout ce qu’il faut. Pour Toi ! Je serai ce que tu veux ! Une épaule pour te consoler, un mur pour te soutenir, une arme pour te défendre ou te rendre justice. »

Plus d'infos : Hugo Roman

Cupcake & Co(Caïne) - épisode 1 de Fleur Hana

Autoédition

Comment suis-je passée de la farine à la cocaïne ?
Au départ, je voulais juste vendre mes cupcakes.
Ils sont délicieux, vous savez.
J’avais même prévu une version glacée pour l’été. Un cupcake spécial Côte d’Azur.
Tout devait se dérouler sans accroc.
Enfin ça, c’était la théorie.

La pratique ? Aujourd’hui, me voilà en cavale avec un flic sexy, des mafieux russes, un poney nain et un trafic de drogue dure !

Fleur Hana réussit le pari de mixer à la perfection comédie policière et chicklit. Un savoureux mélange entre Bridget Jones, Le meilleur pâtissier et Brooklin 99.

Novella en 3 épisodes - Épisode 1

 

Avis de Christy :

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir en avant-première le premier épisode du feuilleton “Cupcakes & co(caïne)" de Fleur Hana, dont la parution se fera tout l’été, au rythme de trois épisodes.

Nous faisons la connaissance de Charlotte (Charlie pour les intimes) dont la journée commence très fort émotionnellement.

Alors qu’elle se gare pour se rendre à son travail - elle tient une boutique “Cupcakes & Co”-, elle a la surprise de voir qu’un homme monte dans sa voiture et qu’il est armé.

Charlie est complètement paniquée mais ne peut que suivre les ordres de cet homme. Elle a peur pour sa vie.

Ils doivent prendre la route. Pourquoi? Que va-t-il lui faire subir?

La jeune femme le reconnaît alors : il s’agit de Lionel, l’un de ses clients réguliers qui lui achète souvent des cupcakes!

Très vite, “Lionel” lui avoue que ce n’est pas son véritable prénom, qu’il ne nomme Maxence et qu’il est policier….

Il est là pour la protéger de la Mafia Russe!!!

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser découvrir ce premier épisode que j’ai dévoré en quelques heures.

Il s’agit du premier épisode sur les trois qui vont paraître cet été.

Charlotte est une jeune femme qui vient juste de monter sa propre boutique de cupcakes. Ce n’est pas facile de gérer son commerce et elle ne roule pas sur l’or. Ce qui ne l’empêche pas d’être super motivée notamment pour créer des nouveaux mélanges de parfums.

C’est une fille simple, même si elle est peut être un peu complexée par ses quelques kilos en trop (la faute aux cupcakes?). Ce qui ne l’empêche pas dire tout ce qu’elle pense, à son grand désarroi parfois.

Elle est toujours à la recherche du grand amour qui la fera frissonner. Elle manque de confiance en elle à ce point de vue-là.

Charlotte ne comprend pas pourquoi la mafia russe en a après elle. Elle est donc en grand danger. Sa seule chance de survie pourrait être le séduisant mais peu loquace Maxence Vasseur, officier de police judiciaire.

Ce dernier est assez mystérieux et assez sexy. Il relâche les informations au compte-goutte sur ce qui est en train d’arriver à Charlotte. Il a un aspect assez brut. La jeune femme veut des réponses et Maxence, très investi dans son travail ne lui révèle pas grand chose. Du coup, Charlotte ne peut qu’imaginer le pire.

J’ai adoré l’interaction entre les deux personnages. Leur mésentente est omniprésente dans les dialogues. Dès le départ, clairement, on voit qu’ils n’ont rien en commun, entre un flic qui ne parle pas du tout et une jeune femme qui ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’elle pense.

Le résultat ? Des dialogues et répliques totalement improbables où les personnages se chamaillent pour notre plus grand plaisir. On rit beaucoup à certains moments.

L’intrigue commence très fort et le rythme des rebondissements fait qu’il est impossible de lâcher le livre. Certains événements sont cocasses et parfois, totalement improbables mais portent à sourire.

La lecture de ce premier épisode est très agréable et vous rirez beaucoup à certaines répliques qui valent le détour. L’action est aussi au rendez-vous.

C’est une lecture tout simplement parfaite pour cet été. C’est drôle, léger et rafraîchissant.

Les pages défilent trop vite sous nos yeux, on s’attache très vite à Charlie et à Maxence.

Le seul regret qu’on peut avoir, c’est de devoir les laisser, à la fin de la lecture, en attendant la sortie du prochain épisode prévu pour le 12 Juillet. J’ai hâte de lire la suite!

Plus d'infos : Site de Fleur Hana

Un second souffle de R.S. Grey

Collection Emoi

Deux mois plus tôt, Abby n’avait guère de perspectives d’avenir. Mais désormais, avec un cœur tout neuf, elle a une seconde chance, et elle compte bien en profiter. Quoi de mieux qu’un road trip pour découvrir le monde et faire de nouvelles expériences  ? Si elle avait l’intention de partir seule, c’était sans compter l’irruption de Beck. Drôle, spontané, irrésistible  : avec lui, le voyage pourrait bien prendre une nouvelle tournure.  
 
 
 
 
 
Avis de Solyane :
Lorsqu'on est une jeune fille qui a toujours dû vivre dans une bulle, la liberté semble enivrante. C'est le cas d'Abby qui retrouve un second souffle. Mais, peut-on mettre entre parenthèses tout ce qui a constitué son quotidien?
Deuxième livre de l'auteure a être publié dans cette collection, cette dernière va s'attaquer à un sujet plus grave. Après le monde du sport universitaire et des relations entre équipiers, elle aborde le sujet des enfants malades en attente. En attente d'un échange d'une vie sans séjour à l'hôpital et sans médecin, une vie qui nous semble normale et quotidienne. Et, elle l'aborde à travers une jeune femme de vingt ans, Abb , qui ne sait pas que faire de cette seconde vie qui lui est offerte, qui a toujours été cette enfant sage.
Et, c'est grâce à un jeune homme rencontré dans de drôles de circonstances qu'elle va découvrir la vie. Mais, un événement inattendu va la ramener vers son passé, comme si elle vivait le rêve de Cendrillon. 
 
Lorsque j'ai eu ce livre entre les mains, je savais qu'il s'agissait d'une seconde chance, d'une nouvelle vie grâce au décès d'un autre. Mais, je n'ai pas appréhendé le sujet dans son ensemble. Autant j'avais aimé son précédent livre, Autant j'ai eu du mal à rentrer dans celui-ci. Il m'a fallut persévérer pendant quelques pages. Et là, j'ai vraiment eu l' impression qu'on m'accordait un second souffle. De pouvoir apprécier, à travers un autre regard, cette vie dont on dispose et que parfois on laisse filer. C'est un chant d'espoir que toutes les portes nous sont ouvertes et qu'il faut vaincre son destin. Vous vivrez de fortes émotions. Vous aurez envie de rire, de pleurer. Mais, vous passerez un moment magique. Vivement le prochain livre de cette auteure.
 
Plus d'infos : Collection Emoi
Lire un extrait : ICI

New York Challenge – Tome 3 "l’artiste" de Nancy Herkness

Editions J’ai Lu

 Gavin Miller, auteur milliardaire d’une série de thrillers à succès, est en proie au terrible symptôme de la page blanche. Son éditeur et ses producteurs hollywoodiens sont à ses trousses ! Son agent parvient à le convaincre de consulter Allie Nichols, une physiothérapeute, chargée de traiter ses douleurs liées au stress. L'impertinente jeune femme, au charme fou, le séduit. De rendez-vous sensuels en rendez-vous, la créativité de Gavin est  de nouveau stimulée. Il semblerait que la jeune femme ait fait des miracles... Or, l'ex petite-amie de Gavin trouve le moment opportun pour revenir dans sa vie et tout chambouler !

 

 

Avis d’Arcantane :

Troisième et dernier tome de la trilogie New York Challenge qui clôture avec le personnage de Gavin Miller, le célèbre auteur.

Ce dernier est en panne sèche, c’est la page blanche depuis des mois et malgré les échéanciers retardés, Gavin n’arrive pas à écrire une seule ligne sur sa série à succès ! Son agent et amie alors lui propose de consulter une physiothérapeute pour lui perdre de dénouer ses muscles noués par le stress. Se présente alors Allie Nichols, une adorable jeune femme. D’un premier abord, Gavin fait tout pour refuser mais Allie est futée, elle le convainc de faire un test. Miracle, son intervention lui fait du bien et il décide de continuer alors leurs rendez-vous. Le jeune auteur apprend que la jeune femme est fan de sa série, véritable passionnée qui n’hésite pas à lui donner son avis sur son personnage.  Pour éviter que la jeune femme lui échappe, Gavin troue un moyen pour qu’elle reste à ses côtés pour lui permettre de réécrire car le jeune homme se rend compte que grâce à la jeune femme, il retrouve son inspiration…

Gavin Miller est un des personnages que j’attendais le plus. Arrogant qui n’a pas la langue dans sa poche, je m’attendais à une romance assez explosive. Quelle sera l’élue de son cœur ? Allie Nichols est cette personne. De nature généreuse, Allie ne court pas après les paillettes. Ce qu’elle souhaite : rebondir financièrement après son divorce et son licenciement. Elle a besoin de travailler mais pas à n’importe quel prix ! Lorsque son nouveau client n’est autre que le célèbre auteur dont elle est fan. Allie se retrouve entre deux feux : son éthique professionnelle et son attirance envers ce bel homme. Hors de question qu’elle entame une relation envers son client même s’il est très séduisant !  Allie va alors découvrir son monde mais surtout un être solitaire qui a très peu d’amis sur qui compter. Car le monde du spectacle est souvent plein de paillettes et d’artifices ! Chacun va devoir s’accrocher s’il veut conquérir l’élu(e) de son cœur !

J’ai beaucoup aimé la romance entre eux deux surtout que cela ne va pas être du tout repos avec le retour de leurs ex ! Comme les précédents tomes, on se laisse transporter dans leur histoire d’amour !

On passe toujours un bon moment sous la plume de Nancy Herkness !

Plus d’infos : J’ai lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Ce qui nous consume Tome 2 de Georgia Caldera

Editions J'ai Lu pour elle

Violette, au passé troublé mais au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau mari, et a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés puis déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance, mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide?

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

Une très bonne suite de « Ce qui ne te tue pas ».

Ce tome 2 envoi beaucoup d’amour, en particulier quand on parle du « premier » et des émotions qui en découlent. Un premier amour plus fort que le nid familial autodestructeur dans lequel vit Adam depuis toujours et qui le consume petit à petit. Un sentiment que notre héros exprime enfin à cœur ouvert et sans crainte à Violette qui redécouvre dans ses bras la sécurité et la confiance qu’elle n’avait plus offert à un homme.

Nous découvrons enfin ce qui tourmente Violette depuis l’année précédent son départ d’Avignon. La violette forte et courageuse que nous connaissons retombe malheureusement dans un désarroi profond qui la replonge dans ses tourments passés. Adam va discerner sa vulnérabilité et l’aider à affronter correctement la situation.

L’évolution de leur couple est assez remarquable et plutôt rapide car mine de rien, ils vivent sous le même toit ce qui n’est pas commun à leur âge. Un inversement de rôle va avoir lieu dans ce tome en voyant Adam entreprenant face à une Violette fuyante. Je suis toujours surprise de ressentir autant d’émotions en lisant les livres de Georgia. J’ai ressenti la fragilité du passé, l’épanouissement mutuel du présent et l’incertitude de l’avenir qui s’offre à eux. Georgia décrit intelligemment l’histoire d’Adam et Violette sur le harcèlement scolaire pour une mais aussi la maltraitance derrière les murs d’une maison pour l’autre. La soumission d’Adam face à son paternel de peur de représailles, le besoin de contrôle, la violence qui peut en découdre et l’amour recherché par-dessus tout, si peu connue dans une si jeune vie, Adam est un personnage poignant et touchant dont j’ai nettement plus été attiré depuis le début. Il est magnanime, intelligent et dévouer envers les autres sans leur reprocher la mise à l’écart pour un handicap qui n’a jamais eu lieu d’être autrefois.

Adam, c’est la vie d’un enfant négligé et en souffrance qui donne des frissons à la lecture.

Violette, c’est une jeune fille prise pour cible pour avoir tenue tête à un garçon.

C’est une lecture belle et éprouvante par moment, la dualité père/fils fait mal au cœur, pourtant le sujet est très bien traité, l’intrigue qui en découle est réaliste et bien menée jusqu’au point final.

Je ne me passe pas de lire les livres de Georgia Caldera, elle sait tenir en émoi le lecteur et raconter une nouvelle histoire dans ses plus beaux et pires instants.

 

Extrait : « On ne peut pas savoir de quoi demain sera fait, c’est comme ça. Mais quand la vie vous offre de jolies choses, quand elle met de belles personnes sur votre chemin, il faut savoir les apprécier et profiter pleinement de ces moments, parce qu’il est possible qu’une telle chance ne se présente qu’une seule et unique fois dans toute une existence, peu importe l’âge que l’on a.»

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu