Aller au contenu principal

A tout hasard – l’intégrale de Jamie McGuire

Editions J’ai lu

Trois mois. C’est le temps qu’il reste à Erin Easter dans sa ville natale de Blackwell. Une fois son diplôme en poche, elle pourra partir à l’université et ne plus jamais revenir en arrière. Là, elle n’aura plus à vivre avec une mère démissionnaire et alcoolique, plus à subir les moqueries de ses camarades, et encore moins la comparaison incessante avec deux filles qui portent le même prénom qu’elle, mais qui ont tout quand elle n’a rien.

Tout, notamment Weston, la star du lycée, qui, non content d’être le sportif le plus populaire, est aussi d’une grande gentillesse à son égard.

Alors qu’Erin rêve à lui et à une vie meilleure chaque nuit, un heureux hasard pourrait changer sa situation du tout au tout…

 

Avis d’Arcantane :

Jamie McGuire est une auteure que j’apprécie et j’avais hâte de découvrir sa nouvelle série de Young-Adult.  La maison d’édition J’ai Lu a eu la bonne idée de publier l’intégrale en version papier (composé de 3 tomes, ces derniers sont disponibles en numérique). À la lecture de cette intégrale, j’en ressors un peu mitigée : j’ai aimé le début de l’intégrale mais pas la seconde.

J’ai beaucoup apprécié la première partie, où l’on découvre l’héroïne Erin qui est victime de harcèlement dans son lycée. De milieu défavorisé, Erin est la souffre-douleur de ses camarades qui ne se gênent pas pour la rabaisser à la moindre occasion. Pourtant la jeune fille ne baisse pas les bras, car elle sait que dans quelques mois, elle sera enfin libre et pourra quitter sa petite ville. Elle est secrètement amoureuse de Weston la star du lycée, petit ami d’une des filles les plus populaires du lycée qui martyrise Erin. La roue va enfin tourner ou plutôt le destin va s’en mêler ! Par un soudain rebondissement, la vie d’Erin va changer. À partir de là, la jeune fille va devoir s’adapter à sa nouvelle vie. Pas facile de faire face à la haine de ses camarades. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de Weston qui va s'avérer d’une grande aide.

J’ai apprécié de voir l’évolution d’Erin, un personnage qui a un bon fond et qui reste égale à elle-même. Malgré son changement de situation, Erin ne change pas, alors qu’elle aurait très pu se venger et pardonne même à ses anciens harceleurs. Plus mature que son âge, Erin ne souhaite que réaliser son rêve : partir à l’université. Alors que sa relation avec Weston évolue, Erin va peu à peu déterrer les secrets de cette petite ville et certains secrets ne sont pas bons à être connus.

Le personnage de Weston est aussi intéressant. Même s’il est populaire, Weston est une personne gentille et n’a finalement jamais harcelé Erin. Toutefois, il s’en veut car il a laissé faire durant de nombreuses années sans jamais réellement intervenir.  Il est aussi assez nerveux qu’Erin apprenne l’un de ses secrets qui risquent de changer leurs relations. Ce que j’ai aimé, c’est que l’auteure a fait de ce personnage, une personne avec quelques faiblesses (et même physique : Weston est asthmatique mais cela ne l’empêche pas d’être un grand sportif). Il n’est pas parfait et on l’apprécie encore plus.

Toute cette partie est intéressante et on a tendance à dévorer les pages pour savoir ce qu’Erin va découvrir mais le seconde partie de l’intégrale m’a semblé sans intérêt. En effet, on a tendance à tourner en rond et le couple Erin/Weston n’avance pas avec la jalousie et la peur de Weston de perdre Erin. Personnellement, Weston m’a énervé. Il faut à chaque fois qu’Erin le rassure et l’attitude de Weston devient extrême. J’attendais de voir ce que l’auteure allait nous réserver mais au final j’étais un peu déçue de cette lecture car j’ai l’impression de terminer sur une fin bâclée et sans grand intérêt. Ce qui est réellement dommage car l’histoire avait bien commencé.

Plus d'infos : Site J'ai Lu

 

Next Stop – Episode 4 : "4ème escale" de Jenny Fisher

Editions  12-21

Encore bouleversée par la fin de son séjour précédent, Emma s’apprête à découvrir une destination sauvage qui lui réserve mille découvertes. Loin de Tyler, elle espère pouvoir mettre de l’ordre dans sa vie… et dans son cœur. Mais c’est sans compter sur les plans imprévisibles de Rose… Décors exotiques, faune et flore éblouissantes et nouvelles rencontres émouvantes sont au programme de cette escale paradisiaque !

 

 

 

Avis d'Arcantane :

Nouvelle escale toujours sous le soleil mais à l’autre bout du monde ! Après l’Argentine, place à l’Australie.

C’est aussi le grand saut pour Emma qui n’est pas habituée à se retrouver toute seule. Elle appréhende car contrairement au Brésil, Rose n’y est jamais allée, c’était l’un des rêves de sa sœur. Ses nouveaux amis lui manquent aussi, elle se rend compte qui lui est difficile de quitter Carlos qui lui a permis d’en apprendre plus sur Rose mais elle compte bien s’en faire de nouveau et de profiter de cette nouvelle escale !

Elle va pouvoir faire la connaissance de Steve, l’une des connaissances de Rose qui habite près de Perth et qui travaille dans un refuge pour animaux. Mais aussi de Martha et de son fils Chris qui s’occupe du Bed and Breakfeast.

La jeune femme ne restera pas bien seule très longtemps, quelle est sa surprise quand elle voit débarquer une ancienne connaissance dans le B&B où elle loge pendant ses vacances ! Coïncidence ? Qui sait ?

Ce quatrième épisode est assez fort en émotions. D’une part, on sent qu’Emma a changé, elle est plus épanouie depuis sa dernière escale. Loin de tout, elle décide d’être enfin elle-même et de profiter de ce que la vie lui réserve. La venue de Tyler qui est en vacances, va lui permettre de reprendre ce qu’ils avaient laissé en suspens à Buenos Aires. Loin de tout et sans aucune interférence, les deux jeunes gens vont  continuer à se découvrir. Emma éprouve de plus en plus de sentiments envers Tyler et va enfin se décider à sauter le pas. Leur relation va évoluer et prendre de l’importance.

J’ai adoré ce nouvel épisode. Un épisode haut en couleur ! De par la destination : un lieu paradisiaque (comme pour le précédent épisode, j’avais l’impression de voyager avec Emma et de découvrir au  fur et à mesure ce pays) mais aussi pour son côté hot ! Les fans de romance vont être ravis de la tournure que prend la relation entre Emma et Tyler ! C’est chaud bouillant entre eux !

J’avoue comme Emma, je me posais la question de savoir la suite et je dois dire que l’auteure a la bonne idée de faire intervenir un évènement qui va bouleverser l’équilibre. Je ne vous en dirai pas plus sinon cela serait gâcher votre lecture (il faut le lire pour le savoir ;-)) mais sachez que vous risquez d’être comme moi et de vous retrouver frustrée par cette fin ! Heureusement nous n’aurons pas beaucoup de temps à attendre pour avoir la suite dans l’épisode 5 (le 10 août) !

Plus d'infos : éditions 12-21

Calendar Girl - Tome 7 "Juillet" d'Audrey Carlan

Editions Hugo Roman

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d'un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l'a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable. Anton Santiago, ou plutôt Latin Lover de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s'allonger dans son lit. Il l'attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées. Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c'est elle qui est tombée sous le charme du Latin Lover.

 

 

Avis d'Edelweiss :

Juillet à Miami : Mia va apprendre à séduire tout en se déhanchant sur la musique de son nouveau client, Anton Siantago, le célèbre chanteur « Latin Lover » aussi doué dans son métier que sensuel en apparence. Un sex-appeal qui va confirmer à Mia qu’elle n’est pas tout à fait guérie de son séjour à Washington. En effet, elle admet enfin le besoin de se confier sur son agression trois semaines auparavant.

Audrey Carlan fait de ce mois de Juillet un mois décisif pour Mia. Elle va prendre les devants pour affronter son traumatisme et savoir si elle peut continuer dans sa voie sans avoir peur de l’inconnu mais aussi des inconnus. Sa confiance étant ébranlée, elle doit de nouveau évaluer ce qu’elle sait de juste et de bon pour elle, comme les amitiés durables qui lui apporte soutien et réconfort et l’amour qui lui offre enfin une estime d’elle-même détenant force et courage pour accomplir ses missions.

Je suis heureuse de retrouver dans ce tome celui qu’on attendait toutes, Weston. Audrey Carlan fait avancer les choses dans leur relation complexe, pleine d’ambiguïté en définissant enfin par des mots leurs sentiments.

Mia est ici sincère et plein de bon sens. Bien différente de celle que j’ai rencontré au tout début de cette aventure, elle mûrie à chaque lecture, se confronte à la vie en société, au luxe, à divers centres d’intérêts qui vont peut-être l’aider à trouver son chemin après son année d’Escort… On l’apprécie dans sa fragilité car ses propos sont d’une probité manifeste mais aussi tellement plus dans sa force à choisir les autres plutôt qu’elle pour un bien commun ou tout simplement pour leur bonheur. Bon choix, mauvais choix, elle doit accepter ses décisions et avancer pas à pas. Anton se trouve être une personne pleine de ressources et gaffeur mais d’une joie de vivre particulièrement communicative.

La suite de ce tome m’appelle… j’y cours de ce pas car la mystérieuse mission de ce mois d’août, légèrement abordé dans le livre, pourrait bien remettre en question toute l’existence de notre Escort préférée.

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Driven – Saison 7 : "Hard Beat " de K. Bromberg

Editions Hugo Roman

Tanner Thomas, correspondant de guerre à l’étranger, accro à l’adrénaline de son métier revient dans l’arène. Pour surmonter la perte d’un être cher, il concentre toute son énergie à dénicher le prochain scoop. Mais lorsqu’il rencontre sa coéquipière, la superbe photojournaliste, Beaux Croslyn, il perd son objectif de vue –; et prend encore plus de risques.

Charriant des secrets qu’elle refuse de révéler, Beaux est loin d’être une femme ordinaire. Elle se rapproche malgré tout de Tanner pour se cacher derrière les étincelles de la passion. Mais lorsque le passé de Beaux commence à mettre leur relation –; et leurs vies –; en danger, Tanner est déterminé à faire éclater la vérité. Quitte à la pourchasser jusqu’aux confins de la terre…

 

Avis d’Arcantane :

Ce 7ème tome est consacré à Tanner, le frère de Ryley. Un personnage que l’on a brièvement croisé dans les premiers tomes de la série. Ce dernier est reporter de guerre à l’étranger.  Suite à la mort de sa meilleure amie au front, Tanner a du mal à s’en remettre. Malgré tout, il repart pour échapper à cette tristesse et se plonge de nouveau dans le travail. C’est alors qu’arrive la jolie Beaux Croslyn, sa nouvelle coéquipière photographe. Ces deux-là ont du mal à s’entendre et sont souvent en conflit, pourtant ils ressentent une certaine attirance qu’ils ont du mal à réprimer…

Pour ce tome, K. Bromberg change de décors (plus de courses, ni de musique) et nous entraine à l’étranger dans un pays en guerre. Une ambiance pas forcément très gaie et souvent dure.

Je dois dire qu’en lisant ce nouveau volume, j’ai été assez mitigée mais dans le bon sens au final. Bien que cela soit très bien décrit, j’ai trouvé la première partie assez longue. On attend comme le héros à de l’action et qu’il se passe quelque chose. On suit donc avec plaisir la lente évolution de la relation entre Tanner et Beaux. Chacun d’entre eux a du mal à se confier et cache de nombreux secrets.  Nous n’avons ici que le point de vue de Tanner et sa vision de l’histoire.  Il devient assez protecteur vis-à-vis de Beaux suite à ce qui s’est passé avec Stella. On comprend que Beaux lui cache des choses notamment son passé et on attend qu’elle se dévoile.

Même si cette première partie m’a semblé assez longue,  j’ai été assez surprise de la tournure des évènements et à partir d’un certain moment, on va de rebondissements en rebondissements et je n’ai pas pu lâcher mon livre jusqu’à la fin. C’est assez rafraichissant car l’auteur arrive à nous surprendre au fil de l’intrigue qui pourrait être finalement assez banale. C’est ce que j’aime chez cette auteure et c’est surtout bien écrit. Elle arrive à faire ressortir les sentiments de ses personnages, ce qui nous permet de vivre leur histoire à travers eux sans tomber dans la répétition.

Comme à son habitude et malgré le sujet abordé sous fond de guerre, l’auteure a su m’envouter et me plonger dans une belle romance. Même si l’histoire de Tanner n’est pas ma préférée de la série Driven, je l’ai finalement bien aimé.

 

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Les Sentinelles – Tome 3 "Fièvre de sang" d’Alexandra Ivy

Editions Milady

Sentinelle, paria et assassin, Bas vit en marge de la société et ne craint aucun danger… jusqu’à ce que l’enlèvement de sa fille, Molly, fasse basculer son existence, surtout lorsque la mère de celle-ci fait à nouveau irruption dans sa vie. Bas n’a jamais pu oublier la magnifique Myst, ni lui pardonner de l’avoir abandonné. Pour sauver leur fille, ils devront pourtant surmonter leurs différends et s’allier contre les ennemis qui traquent Myst depuis toujours, persuadés qu’elle les conduira à une arme nouvelle et dévastatrice. Mais sous la méfiance, le désir qui les a réunis autrefois demeure…

 

 

Avis d’Arcantane :

Je dois dire que j’ai eu un peu de mal à me replonger dans la série en raison des délais de parution entre chaque tome, en effet le précédent tome date d’octobre 2015 ! Il m’a fallu quelques pages pour pouvoir resituer dans l’univers que l’auteure a créé. Heureusement, Alexandra Ivy nous le rappelle tout le long du livre.

Bas est une Sentinelle mercenaire qui vit avec sa fille de 4 ans. Il est plus que protecteur avec sa fille Molly surtout depuis qu’elle a été kidnappée. Et puis un jour Myst, la mère de l’enfant fait une nouvelle fois irruption dans la vie de Bas. D’abord méfiant, il accepte d’aider Myst à en savoir plus sur la prophétie qui la lie et qui pourrait détruire les évolués, mais Bas n’a jamais oublié Myst depuis cette fameuse nuit et il compte bien découvrir tous ses secrets pour la garder près de lui…

Si vous avez aimé son autre série, les Gardiens de l’Eternité alors vous ne devriez pas être déçu avec ce 3ème tome de la série Les Sentinelles. L’univers est certes différent mais Alexandra Ivy reprend les mêmes codes qu’elle a l’habitude d’utiliser pour sa romance et cela fonctionne.

La romance est assez banale mais bien dosée. On suit au fil de la lecture, l’évolution de la relation entre Myst et Bas. On en apprend aussi plus sur le passé de Myst et la raison de sa fuite. Prophétesse, elle a prédit qu’elle fabriquerait une arme qui détruira son peuple. Bien entendu la Confrérie, l'ennemi qui veut détruire les évolués, aspire à s’en emparer. Pour pouvoir éviter cette prophétie, Bas entraîne Myst à la recherche d’indices qui lui permettront de comprendre la réalisation de ce futur évènement et l’en empêcher.  

Dans l'ensemble, j’ai trouvé l’histoire assez simple, il n’y a pas trop de grosses surprises dans ce tome mais on se laisse emporter par le désir du couple au fil des pages.  C’est un bon tome si vous aimez la plume de l’auteure mais ne vous attendez pas à de grands évènements qui vont bouleverser la romance. Pour ma part, je m’attends à trouver des histoires un peu plus complexes que cela.

Toutefois j’ai passé un bon moment en lisant Fièvre de sang. C’est sympathique mais pas de quoi me laisser un souvenir marquant.

 

Plus d’infos : Site Milady : http://www.milady.fr/livres/view/fievre-de-sang

Syndiquer le contenu