Aller au contenu principal

Landon & Shay Tome 2 de Brittainy C. Cherry

Editions Hugo Roman

Shay est tombée amoureuse d’un garçon. Un beau garçon, blessé, enfermé dans son monde d’angoisse. Tout le monde l’avait prévenue. Mais elle n’a pas écouté. Ils étaient jeunes et idiots. Dangereusement amoureux. Rien d’autre ne comptait. Ils protégeaient leur amour en le gardant secret. C’était leur histoire, et tout a fonctionné jusqu’à ce que leurs vies changent à jamais. Le garçon qu’elle aimait est devenu le nouveau chouchou d’Hollywood. La carrière de Landon a éclaté alors que celle de Shay a stagné. Il a connu un succès énorme alors qu’elle affrontait de multiples échecs. Il a construit sa vie, elle a vu ses rêves s’éloigner. Leur équilibre s’est effondré. Dans les contes de fées, l’amour est plus fort que tout. En réalité, l’amour était en train de les perdre. Shay a toujours su que Landon avait une place dans sa vie. Elle n’est plus sûre d’avoir encore une place dans la sienne.

 

 

Avis de Christy :

Il y a quelques semaines, j’avais lu et adoré le premier tome de l’histoire consacré à Landon et Shay de Brittainy C. Cherry. J'étais ressortie de ma lecture bouleversée et totalement sous le charme de ce couple de personnages si attachants.

Nous retrouvons donc ici ces deux jeunes dans la suite de leurs péripéties amoureuses. Quelques semaines se sont passées depuis que Landon à dû partir à Los Angeles pour prendre soin de lui et aller mieux, auprès de sa mère. Il souhaite en effet devenir une meilleure personne et être enfin digne de l’amour de Shay. S’ils ne se voient que rarement, Landon et Shay restent toutefois en contact, grâce aux mails, aux appels téléphoniques ou aux carnets où ils se révèlent l’un à l’autre depuis le début de leur histoire. Mais la distance et les événements vont faire qu’ils vont s’éloigner l’un de l’autre au fil du temps. Jusqu’à ce que Landon brise le coeur de sa belle…

Shay a continué ses études après le lycée. Mais son investissement personnel ne l’aide pas à faire ce qu’elle veut vraiment: que ses scénarios soient enfin reconnus par la profession et deviennent des films. Elle enchaîne les petits boulots en attendant de percer. Tout le contraire de Landon, qui lui réussit à se faire un nom dans le monde du cinéma. Sa carrière est au plus haut, il enchaîne les films à succès.

Quelques années plus tard, Landon et Shay se retrouvent. Mais ils ont bien changé depuis le lycée. Leur passion de cette époque arrivera-t-elle à les faire renouer?

En commençant la lecture de ce second tome, je me demandais ce qu’il allait se passer pour nos deux personnages. Ayant lu “Eleanor & Grey”, on avait eu un petit aperçu de leurs retrouvailles assez mouvementées. Je voulais donc savoir ce qu’il s’était passé auparavant. C’est désormais chose faite. Brittainy C. Cherry nous avait décrit dans le premier tome comment leur relation et histoire d’amour avait débuté. J’ai été sous le charme de leurs sentiments et émotions, décrits si parfaitement. Leur couple me semblait si parfait, si solide aux nombreuses péripéties.

Mais je me doutais bien que les choses allaient changer et l’auteure va nous montrer de quelle façon. J’ai été sous le choc pendant la lecture de ses pages. On les sent s’éloigner l’un de l’autre. Ils ne se comprennent plus, ne sont plus sous la même longueur d’ondes. Ce sont des moments douloureux.

L’auteure, Brittainy C. Cherry arrive toutefois à nous faire comprendre leur point de vue, leurs émotions et sentiments. Les mots sonnent juste, sans surenchère. C’est une période assez triste. Finalement, ils ont besoin tous les deux de se (re)construire pour aller de l’avant. C’est une période où ils prennent du temps pour eux, pour enfin grandir, sans se cacher. Ils arrivent à mettre des mots sur la douleur qui les touche. Je dois dire que j’ai été émue à de nombreuses reprises pendant ces passages.

Les émotions sont justes parfaites pour nous faire comprendre ce qui leur arrive à ce moment-là. Les personnages mûrissent au fil des pages. Ils savent désormais ce qu’ils veulent dans leur vie. Même si c’est parfois difficile, ils vont faire des efforts pour tout fonctionne à nouveau entre eux... Evidemment, rien ne se fera dans la précipitation, mais tout dans la retenue.

Landon a changé complètement de vie depuis le lycée. Désormais, c’est une star de cinéma. Il enchaîne les premiers rôles. Mais les relations qu’il a pu nouer semblent toujours factices et pas réelles. Il n'a jamais réussi à oublier Shay, avec qui il avait ressenti des émotions fortes et si vraies. Il va tout faire pour que la jeune femme le laisse à nouveau rentrer dans son coeur. Car Landon a fait un grand travail pour aller mieux et avancer malgré la dépression. Il est temps pour lui de montrer ce qu’il veut: Shay.

La jeune femme est, quant à elle, assez indépendante. Sa relation avec Landon a laissé de nombreuses traces qui l’ont fait beaucoup souffrir. Elle ne veut plus jamais ressentir les émotions de cette époque. Elle ne croit plus en l’amour. Elle s’est fermée à toute relation amoureuse depuis que Landon est parti loin d’elle.

Mais ce dernier sait ce qu’il va marcher avec Shay pour faire fondre son coeur de glace. Il sait la faire sourire et lui porter toute l’attention dont elle a besoin.

Les personnages sont riches et complexes, comme dans la vraie vie. On comprend leur point de vue suivant les situations. Ils apprennent à s’aimer, même si c’est difficile. Ils doivent faire face à des moments durs, souvent tristes, mais au final, tout cela vaut le coup, car les retrouvailles n’en sont que plus fortes.

En bref, ce second tome de “Landon & Shay” laisse encore parler ses personnages avec sincérité et beaucoup d’émotions. Leur romance n’en ressort que plus vraie et plus belle. J’ai adoré !

 

Plus d'infos : Hugo Roman

Cette fois peut-être de Kasie West

Editions Hugo New Way

Mariages, enterrements, fêtes de fin d'année, quelle que soit l'occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n'a pas trop le choix depuis qu'elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu'elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.
 
Mais voilà qu'Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne
son père sur tous les événements du coin.
 
Traduction : Sophie l'a dans les pattes en permanence. Pourtant, elle ne désire qu'une chose : faire son travail correctement pour pouvoir se payer son école de design l'année prochaine. Mais dès qu'elle tourne le dos, Andrew se débrouille pour lui rendre la vie infernale.
Jusqu'au jour où elle se demande si les complications ne rendent finalement pas la vie plus épicée...
 

 

Avis d'Edelweiss :
 
Kasie West est une autrice que j’apprécie particulière dans ses romances young adultes que l’on trouve en édition New Way chez Hugo&cie.
 
Ces histoires sont toujours claires et affectueuse et celle-ci n’y échappe pas pour la simple raison qu’elle est réaliste et interroge sur l’avenir, ce qu’est devenir adulte.
 
« Cette fois peut-être » est une romance douce emplie d’innocence et de découvertes sur le monde et le premier amour, ses interprétations et ses premiers emois.
 
Sophie est en terminale et passionnée de mode, trainant son bloc de dessins avec elle où qu’elle aille. Malheureusement ses ambitions sont peu soutenues par sa mère, contrairement à son père qui vit à l’autre bout du monde et prend des nouvelles de temps à autre par sms.
 
Sophie est le pilier de sa famille. Elle s’occupe de son jeune frère quand sa mère ne peut pas et a décroché un travail de fleuriste dans la seule boutique locale de la ville où elle se complaît dans ses tâches et garde son salaire comme un trésor pour payer sa future école à New York. Entre stylisme et décoration d’intérieur le processus s’y retrouve un peu: dessiner, varier les fleurs, trouver les bonnes couleurs, vérifier les assemblages et surtout l’occasion qui s’y prête. Un travail qui va l’aider à se trouver ou plutôt redécouvrir sa vocation sous des angles différents.
 
Andrew est le petit nouveau en ville. Accompagnant son père chef cuisinier dans ses missions, il se retrouve régulièrement dans tous les événements auxquelles participe la ville. New Yorkais dans l’âme, il apparaît sous des airs BCBG et complique la tâche à Sophie avec ses piques et son humour parfois mal placé. Mais ne dit-on pas que les contraires s’attirent?
 
Kasie West a su retenir l’essentiel pour marquer le lecteur sur le devenir de ses personnages. Restez pour aider un père dans l’entreprise familiale? Tout faire pour partir et réaliser ses rêves hors de sa ville natale? Oser tenir tête à un père ambitieux et rigide?
 
Les influences des uns, l’amitié belle et brute des autres, la famille, les sacrifices, la persévérance, la bienveillance, les désillusions sont tout autant présents dans cette lecture pour nous rappeler qu’il faut savoir compter sur les autres et que fasse à un problème, il y a souvent une solution.
 
La construction de ce récit est parfaite. Chaque chapitre porte le nom d’une fleur et sa signification, présentant l’événement qui va suivre dans le déroulement de l’histoire. C’est floral, pétillant, créatif.
 
Sophie et Andrew sont deux protagonistes qui aiment se taquiner et relever des défis, qui au fil des pages vont se rapprocher pour moins se détester et cette fois peut-être s’aimer?
 
Voici une lecture agréable, sans prise de tête à lire cet été! 
 
 
Merci Jessica pour l’envoi de ce livre :)
 

Citation: « - Beaucoup de choses m’apparaissent plus clairement depuis quelque temps, certaines ne sont pas faciles à accepter.

- Ça doit vouloir dire qu’on devient adultes.

J’imagine que ça fait en effet partie du processus, voir les choses telles qu’elles sont et pas seulement telles qu’on voudrait qu’elles soient. »

 
Plus d'infos : Hugo New Way
 

Maybe Now de Colleen Hoover

Editions Hugo Roman

L'amitié est aussi précieuse que l'amour.
 
Ridge et Sydney ont trouvé l'amour, malgré tous les obstacles qui s'étaient dressés entre eux, dans Maybe Someday.
 
Leur histoire, ainsi que celle de tous leurs amis, se poursuit maintenant.
 
Ridge et Sydney sont profondément amoureux mais il reste des questions non résolues. Comment vivre tranquillement alors que Maggie, l'ex de Ridge est maintenant seule et doit faire face à ses graves problèmes de santé sans aucune aide ? Si Sydney s'en veut toujours d'avoir été la cause de la séparation de Ridge et Maggie, elle a du mal à accepter ce qui les lie encore.
 
Quant à Maggie, elle a toujours été consciente que sa pathologie réduirait son espérance de vie mais doit-elle se refuser toute chance de bonheur ?
 
Ridge et Sydney et Maggie continuent leur vie, ensemble ou de leur côté, au milieu de leurs amis, toujours aussi drôles et déjantés et dans une atmosphère musicale, celle du groupe de Ridge et son frère.
 
Avis d'Edelweiss :
Il y a une belle leçon de morale dans cette histoire, en fait il y en a souvent dans les romans de Colleen Hoover avec ses moments précis qui nous inspirent, ses citations à retenir et qui nous imprègnent dans la vraie vie.
 
Ce roman est d’une belle justesse à partir de l’instant où l’auteure parle de maladie. Colleen Hoover sait jouer avec les mots pour ne faire ressortir que le meilleur dans les situations difficiles.
 
La qualité de texte, l’écriture, les émotions à la lecture sont toujours une merveille. Pour autant, je me souvenais avoir adoré « Maybe Someday » alors qu’avec « Maybe Now » j’ai été moins transporté, peut être que je ne m’attendais tout simplement pas à une suite.
 
C’est difficile d’expliquer mon ressenti. J’ai aimé cette histoire mais d’une manière différente, plus lointaine. Il faut avouer que j’ai lu le premier tome il y a maintenant des années. Je me souvenais globalement du roman, j’ai finalement décidé d’entamer directement celui-ci.
 
L’histoire est touchante mais un chouïa trop fleur bleue et malheureusement évidente. Alors je ne veux pas être méchante car Maggie c’est un personnage plein de vie qui souffre de sa maladie mais l’auteure nous offre ici sur un plateau une relation amoureuse assez unique et facilement mise en poche. Comme par hasard, sa première rencontre avec un homme après sa rupture avec Ridge est forcément « le bon » Mouais... pas de complications sauf son propre caractère et sa pathologie qu’elle voit comme un poids pour les autres et pour « faciliter » encore les choses le métier de ce très bel homme... dont je ne dirai rien pour ne pas spolier (Autant ne pas me faire détester ^^ )
 
Oui, Maggie a droit au bonheur mais trop d’aisance et d’accessibilité pour y atteindre a ralenti ma lecture.
Heureusement Sydney, le personnage phare de cette histoire est d’une patience extrême et d’une compréhension totale. J’ai aimé ses réactions vis-à-vis de Ridge et sa relation d’amitié avec Maggie. Toutes ses questions qu’elle se pose et qui sont clairement légitimes, qu’elle aimerait poser à voix haute voire crier parfois à l’un ou à l’autre font d’elle quelqu’un de stupéfiant, de présent, d’une aide précieuse à un moment propice ou en pleine action. Toutes ses interrogations auront pour but une petite remise en question sur son avenir professionnel avec une nouvelle suggestion de reconversion dans ses études musicales.
 
Ridge nous offre ici son évolution personnelle, que ce soit dans le langage oral ou dans sa tenue face à son ex petite-amie, il se ne conforte pas uniquement dans sa relation avec Sidney.
Il se trouve enfin épanoui dans les bras de Sidney, plus créatif que jamais.
Fidèle à lui-même, il n’abandonne pas Maggie dans son combat, se montre présent à l’appel mais toujours prudent pour bien imposer ses limites.
 
« Maybe now » est une bonne lecture, si si c’est vrai mais trop complaisante à mon goût surtout sur la fin. Elle est moins authentique que le tome précédent qui laissait ses marques mais plaisante toute de même par les émotions qu’elle dégage.
 
Je vous conseille vivement de lire en premier « Maybe Someday » pour comprendre la dynamique de l’histoire.
 
 

Citation:

« On ne présente pas toujours la meilleure version de soi-même aux autres, Maggie.Mais la différence entre confiance et insécurité, ce sont ces moments de notre passé qu’on laisse nous obséder.Tu es obsédée par les pires moments de ta vie, alors que tu pourrais ne retenir que les meilleurs ».

 
Plus d'infos : Hugo Roman

Black Wings – Tome 4 "Black Lament" de Christina Henry

Editions Milady

La mort dans l’âme…

Anéantie par la mort de Gabriel, Maddy retrouve espoir en découvrant qu’elle est enceinte. Mais sa joie est de courte durée : son grand-père veut s’emparer de l’enfant pour détenir le pouvoir de ses deux lignées. Maddy est prête à tout pour l’en empêcher, mais que peut faire une Agente de la mort contre Lucifer lui-même ? Et lorsque l’Agence commence à interférer dans ses missions, Maddy soupçonne qu’elle est sur le point de perdre son travail par-dessus le marché. Ils devraient pourtant savoir qu’elle n’est pas du genre à renoncer sans se battre…

 

 

Avis d’Arcantane :

4ème tome de la série et si vous n’allez pas lu les précédents tomes alors ne lisez pas ce qui suit en raison de nombreux spoils.

La fin du tome 3 a été très éprouvante pour Madeline, Gabriel son amour et mari est tué sous ses yeux par son Père Azazel. Elle est depuis anéantie par ce drame et n’arrive pas à remonter la pente mais il suffit que Lucifer débarque pour lui annoncer une bonne nouvelle la concernant : elle est enceinte ! Plus question de se morfondre car un petit bout de Gabriel grandit en elle et il lui faut des forces pour son bébé. Mais Maddy n’a pas le temps d’apprécier cette bonne nouvelle qu’elle est de nouveau attaquée. Eh oui, elle apprend que sa tête est mise à prix. Impossible pour elle de souffler et de vivre en paix. Il y a toujours un grain de sable pour perturber sa vie.

Toutefois, Maddy est bien décidée à retrouver son assassin de père et lui faire payer son crime. Mais cela devra attendre car il faut déjà qu’elle règle le problème des mercenaires qui en ont à sa tête et quel meilleur moyen de remonter à la source ! Parallèlement, une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, elle découvre que des Agents ont été kidnappés. Or l’Agence ne souhaite rien faire et ne pas se mouiller les mains, elle interdit même à son patron, J.B. d’intervenir. Contre toute attente, la jeune femme décide de mener sa propre enquête avec l’aide de ses alliés. La voilà encore dans de beaux draps car elle se met à dos l'Agence pour désobéissance !

Black Wings est une série que j’apprécie grandement dans la bit-lit car elle mélange actions et émotions. L’intrigue est bien structurée ce que j’apprécie et on se n’ennuie pas un seul moment. Il y aussi le fait que l’héroïne, Madeline Black, évolue au fil des tomes, elle devient de plus en plus forte et doit faire face à des ennemis de plus en plus redoutables. Malgré tout, elle garde son côté humain bien que ce tome les limites devienne de plus en plus floues entre le bien et le mal.

La touche d’humour reste avec sa gargouille qui ne fait que s’empiffrer mais reste de bons conseils quand elle en a besoin. On retrouve dans ce tome, sa team d’alliés : Samiel, J.B, Jude, Beezle et Nathaniel qui revient auprès d’elle pour la protéger et qui vont être d’une grande aide face aux nombreux rebondissements.

Personnellement, je trouve que chaque tome augmente en qualité au fil des tomes. L’auteure nous entraine dans un univers sombre et riche et totalement inédit ! Si vous pensez que la vie de Maddy va se calmer après tout ce qui lui est arrivé, vous vous trompez. Elle a un don pour se fourrer dans des situations assez étranges et l’arrivée d’un nouveau personnage assez puissant risque de nous réserver de beaux rebondissements.

J’ai vraiment aimé ce tome et j’ai vraiment hâte de lire la suite car Maddy nous réserve encore de belles surprises ! Vivement le tome 5 qui m’attend dans ma PAL (Pile à lire).

Un grand merci à Milady pour avoir traduit cette série !

 

Plus d’infos : Milady

Hybrides – Tome 9 « Ombre » de Laurann Dohner

Editions Milady

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Beauté déteste être reléguée au statut d’Hybride Cadeau. Tous la surprotègent, aucun mâle n’a le droit de lui parler, et elle n’a pas la moindre liberté… jusqu’à ce qu’un agent des plus sexy manque de l’attaquer en la prenant pour un ennemi. Fascinée par la passion qu’il éveille en elle, Beauté est bien décidée à satisfaire sa curiosité. Pour Ombre, le désir a toujours été synonyme de douleur et de dégoût, et pour Beauté, de captivité et de ridicule. Mais livrés à eux-mêmes, ces deux êtres solitaires s’apprêtent à découvrir qu’en dehors de leur cage, plus rien ne leur est interdit.

 

 

Avis d’Arcantane :

C’est toujours un plaisir de découvrir un nouveau tome de la série Hybrides de Laurann Dohner. Ce tome 9 est un peu particulier car il met en scène un couple d’hybrides et non un hybride/humaine. Moi qui me disais qu’on avait toujours le même schéma et jamais de relation entre deux hybrides, j’ai été servie avec cette nouvelle histoire et quelle histoire ! L’auteure sait parfaitement nous proposer une romance tumultueuse et passionnée comme dans ses précédentes histoires.

Beauté est un personnage que l’on a déjà entraperçu lors d’un précédent tome. C’est une hybride cadeau. A la différence des autres hybrides, elle est beaucoup plus fragile et servait comme esclave sexuelle pour les humains fortunés et non comme cobaye dans un labo. Elle a été sauvée par l’équipe d’intervention de l’OPH. Depuis elle vit à Homeland avec les autres hybrides femelles. Mais Beauté se sent terriblement seule. Etre une "Hybride cadeau" est une condition très particulière, personne n’ose l’approcher surtout les mâles qui l’évitent dès qu’ils le peuvent car elle est considérée comme trop fragile. Elle aimerait bien comme ses voisines avoir plus d’interactions avec les mâles et même les connaitre intimement mais voilà c’est impossible et ce sentiment de solitude lui pèse à tel point qu’un beau soir, elle sort du complexe pour s’aérer l'esprit mais se retrouve sous un orage. Seule et trempée, elle tombe sur Ombre, l’un des hybrides de garde qui la prend pour une ennemie. L’orage s’intensifiant, ils profitent alors de se réfugier dans une cabane en attendant la fin. C’est l’occasion pour Beauté de pouvoir rester pour la première fois avec un mâle sans que ce dernier puisse l'esquiver.

Après cette nuit, la direction hybride s'aperçoit de son erreur d'avoir laissé Beauté isolée des autres et se rend compte que Beauté est bien différente des autres hybrides cadeau. Justice propose alors à la jeune hybride de passer quelque temps avec Ombre dans la Réserve pour satisfaire sa curiosité afin qu’elle soit plus heureuse. Mais Beauté qui n’a jamais eu d’interaction avec ses congénères, ne sait guère montrer à Ombre qu’elle l’intéresse et aimerait bien plus avec lui...

Je dois dire que j’ai adoré cette nouvelle histoire et qui n’a pas fait long feu. Beauté et Ombre sont deux personnes avec un passé qui les a faits souffert et ne savent pas comment avancer. Grâce aux divers évènements, ils vont peu à peu se rapprocher. Alors que Beauté semble bien s’adapter à cette nouvelle condition, Ombre a plus de réticence face à son passé, il a peur de blesser la jeune hybride. Beauté va donc tout faire pour lui redonner confiance même si les évènements font leur donner du fils à retordre.

Personnellement l’intrigue est toujours aussi bien amenée et l’auteure sait rendre prenantes ses nombreuses romances et celle-ci ne fait pas exception, avec une dose d’action, de romance et de sexe ! J’apprécie que les personnages principaux soient développés et nous fassent ressentir autant d’émotions. Il est facilement possible de se mettre à leur place grâce à la plume de l’auteure. Cependant si vous attendez à en apprendre plus sur les hybrides ou sur Mercile, ce n’est pas avec ce tome que vous en apprendrez plus, Laurann Dohner préfère se concentrer sur la romance et cela paye !

J’ai trouvé que c’était une bonne idée d’amener un couple hybride. Ce n’est pas que je n’aime pas ses histoires mais j’ai peur de me lasser des couples hybrides mâle et humaine, ce qui n’est pas le cas grâce à cette histoire.

D’ailleurs après ce tome, j’ai hâte que Laurann Dohner nous propose une romance entre une hybride femelle avec un hybride ou un humain ! Certains personnages secondaires mériteraient leur propre histoire comme par exemple Kit et Brise !

C'est un bon tome, dans la même lignée que les autres. Si vous aimez cette série, vous ne serez pas déçu en découvrant l'histoire d'Ombre !

Plus d’infos : Milady

Syndiquer le contenu