Aller au contenu principal

Cooper Training - Tome 3 "Harry" de Maloria Cassis

Editions Hugo Roman - Poche

Après plusieurs années d'absence, Maddie est de retour à San Diego. Elle s'épanouit aussi bien dans son métier de tatoueuse qu'à travers ses nouvelles amitiés. Il ne lui manque qu'une chose pour être pleinement heureuse : une histoire d'amour durable.

Pour Harry, il n'est pas question de penser à quoi que ce soit d'autre que la marque Cooper Training, qu'il cherche à faire fructifier par tous les moyens avec ses frères. Se mettre en couple est la dernière de ses priorités.

Il y a six ans de cela, Harry et Maddie étaient fous amoureux l'un de l'autre. Il a pourtant suffit d'une nuit pour les éloigner...

Lorsque leur chemin se croise à nouveau, les souvenirs refont surface. Bien que la tension entre eux soit indéniable, de l'eau a coulé sous les ponts depuis leur séparation. Parviendront-ils à tourner la page pour écrire un nouveau chapitre de leur histoire d'amour ?

 

Avis de Christy :

Dans les tomes précédents, nous avions déjà fait la connaissance de Julian et de Calvin. Après plusieurs mois d’attente, nous avons pu enfin découvrir le troisième tome de la série “Cooper Training”, cette fois-ci centré sur le plus jeune des frères Cooper, Harry.

Après plus de six d’absence, Maddie Anderson est de retour à San Diego. Jeune femme passionnée, elle est devenue tatoueuse. Elle est la meilleure amie d’Erin (du tome 2 de la série). Maddie a tout pour être heureuse, si ce n’est une relation amoureuse dans sa vie.

Harry Cooper, comme ses frères aînés travaille dans le sport. Il cherche à faire franchiser la marque “Cooper training” qui fonctionne très bien, notamment via les salles de sports de ses deux frères. Très occupé, il ne cherche pas du tout à vivre une relation amoureuse. Nous l’avions déjà croisé précédemment et je dois avouer que je me suis posée beaucoup de questions quant à la réaction que Maddie a eu quand elle l’a vu à une soirée.

Pourtant, il y a six années de cela, alors adolescents, le temps d’un été, Harry et Maddie se sont aimés. Mais il aura fallu seulement quelques heures pour que tout soit gâché entre eux.

Lorsqu’ils se recroisent, les souvenirs et la douleur refont surface. Arriveront-ils à surmonter ce lourd passé entre eux pour réécrire une nouvelle page à leur histoire d’amour?

Je dois vous avouer que j’ai dévoré ce troisième tome en quelques heures seulement. J’ai adoré suivre Maddie et Harry, sous la plume totalement addictive de Maloria Cassis. On a envie de découvrir leurs passés. Nous avions déjà aperçu nos deux personnages dans les tomes précédents et je dois dire que j’étais intriguée de savoir ce qu’il s’était passé entre eux. Au vu de leurs réactions, quelque chose s’est mal terminé.

Les chapitres sont assez courts et créent un rythme de lecture assez rapide. On a envie de savoir ce qu’il va se passer ensuite. Les pages défilent à toute vitesse.

Nous alternons entre deux périodes, 2013 et 2019, mais toujours du point de vue de Maddie. Nous assistons donc à l’arrivée de Maddie, 16 ans, à San Diego pour passer deux mois de vacances en compagnie de son père avec qui elle a du mal à communiquer et dont elle n’est pas proche. Elle aurait préféré rester auprès de sa mère, à Paris.

C’est ainsi qu’elle va faire la connaissance d’Harry. En quelques jours, les deux adolescents vont se rapprocher et tomber amoureux. Ces moments sont tendres et intenses.

En 2019, Maddie gère une boutique de tatouages. Elle a beaucoup changé par rapport à son adolescence. Elle regrette ce qu’il s’est passé et en subit encore les conséquences. Et surtout, elle est marquée par ce qui est arrivé et qui a bouleversé sa vie. Elle en veut toujours à Harry de l’avoir rejetée, chose qu’elle n'a pas compris depuis lors.

Harry ne l’a pas oublié, loin de là, il va tout faire pour s’expliquer et leur donner une seconde chance.

J’ai beaucoup aimé la construction de ces personnages et de les voir évoluer sous nos yeux. On sait qu’il s’est passé quelque chose en 2013 et l’auteure va très vite revenir sur ce passé et tout nous expliquer. Nous alternons donc des chapitres avec les personnages d’avant et de maintenant.

Bien sûr, ils ont changé, sont devenus adultes mais ni l’un ni l’autre n'a oublié cet été-là. Un été qui les a bouleversé et a beaucoup compté.

Sur certains points Maddie est devenue plus sûre d’elle, mais quand il s’agit d’Harry, elle ne sait pas comment faire. Heureusement, elle pourra compter sur les conseils avisés d’Erin. Si elle veut redonner une chance à leur histoire, Maddie devra avoir des explications avec Harry. Ils vont devoir avouer leurs sentiments, leurs colères et leurs douleurs.

Le point fort de ce roman est le sujet dont il traite. Alors que les tomes précédents revenaient sur la parentalité et le harcèlement, ici, l’auteure revient sur le cancer du sein. Nous côtoyons plusieurs personnages dont l’un est très proche de Maddie et souffre de cette terrible maladie. Nous ne tombons pas dans le pathos, au contraire. Nous sommes touchés par cette histoire.

Maddie est un personnage qui prend très à coeur ce qu’elle fait. Sa mission est tout simplement géniale: elle redonne confiance aux femmes qui se sont battues contre le cancer et dont le corps a souffert.

On assiste à beaucoup de scènes touchantes et émouvantes et je n’ai pas pu m’empêcher d'être émue aux larmes. En tant que femme et lectrice, nous sommes forcément touchées par ce roman.

Comme il s’agit d’une romance, le roman est aussi plus léger. Car Harry, même s’il est agréable, va devoir se battre pour montrer qu’il éprouve des sentiments pour Maddie et qu’il est sérieux. Loin de se laisser attendrir, celle-ci va le laisser ramer, à plusieurs reprises, pour la reconquérir.

 

En bref, j’ai adoré découvrir l’histoire de Maddie et d’Harry. Leur romance est parfaite. On sent qu’ils évoluent tout le long du roman, de leur adolescence à leur vie d’adultes. Ils vont devoir se battre pour avancer dans leur histoire.

J’ai été bouleversée par le thème évoqué ici. Bien loin de la pitié, l’auteur met en avant la féminité des combattantes du cancer du sein et autres problèmes intimes. Un vrai hymne à la femme!

Une romance remplie d’émotions!

J’ai adoré découvrir cette série et c’est avec regrets que je quitte nos personnages de “Cooper training”.

Plus d'infos : Hugo Roman

Dublin Street - Tome 6,6 "Stars over Castle Hill" de Samantha Young

Editions J'ai Lu pour elle

Mariés, heureux parents de trois magnifiques enfants, Joss et Braden Charmichael mènent la vie dont ils ont toujours rêvé. Or, quand on propose à Joss d’écrire une nouvelle sur un moment décisif de son passé, la voilà s’imaginant un tout autre parcours : si elle n’avait jamais emménagé dans la colocation sur Dublin Street ? Dans cette réalité alternée, le couple parviendra-t-il à se retrouver ? Joss est convaincue que son chemin est destiné à croiser celui de Braden… quoi qu’il arrive.

 

 

Avis de Solyane :

"Et si ...", deux termes consacrés qui permettraient de revenir en arrière ou de changer les choses. Qui n'a pas utilisé ces deux mots dans son quotidien pour reconstruire son monde?L'auteure via un des ses personnages préférés va raconter leur rencontre de manière différente. Et si Joss et Braden ne s'étaient pas rencontrés dans un taxi, ce serait-ils rencontré ou le destin les aurait éloigné?

Novella s'insérant à la fin de la série, on va retrouver nos deux héros fétiches à travers un écrit de Joss avec les fameux mots "et si". Et si le destin avait décidé de ...

Sur cette base, l'auteure va réécrire toute la relation de Joss et Braden en démontrant qu'ils étaient liés par le Destin et qu'il y a des choses immuables, même si elles prennent du temps. Si vous devait rencontrer votre destin, il arrivera.

Ayant lu la sage sur le tard, au moment de la sortie du dernier tome, j'ai tout enchaîné d'un coup. J'ai adoré le postulat de l'auteure sur l'histoire de Joss et Braden. S'il n'y avait pas eu le taxi, il y aurait eu autre chose. Leur rencontre était inévitable. J'ai également apprécié la réaction de Braden à cette fiction. Je vous laisse la découvrir. Une façon originale de clôturer l'histoire de Joss et Brandon.

Et si je .... A la prochaine

Plus d'infos : J'ai lu pour elle

Lire un extrait : ICI

 

 

 

Dublin Street - Tome 6,5 "King's Way" de Samantha Young

Editions J'ai Lu pour elle

Indépendante, courageuse et aimante, Rain a toujours pris soin de sa sœur. Aussi, quand un ex-petit ami humilie publiquement cette dernière, Rain enfile sa robe la plus sexy et, sur les pas de l’odieux personnage, pénètre dans le très prisé Club 39. Rain a une mission : venger l’honneur de sa sœur ! Or son attention est aussitôt détournée par le séduisant barman. Craig incarne tout ce qu’elle aime chez un homme, aussi, lorsqu’il lui propose de se revoir, son cœur balance… Privilégiera-t-elle ses propres désirs au détriment de la famille ?

 

 

 

Avis de Solyane :

Dernière novella qui clôture la saga "Dublin Street", le héros principal est un personnage secondaire qu'on a côtoyé dans le premier tome de la série, j'ai nommé le barman sexy et séducteur Craig. Lorsque celui-ci se retrouve intéressée par une fille en quête de vengeance pour sa sœur, les choses se compliquent rapidement.

En lisant la saga, je me suis posée des questions. Comment la disparition de la scène (plutôt du bar) de Graig avait permis l'arrivée de Cameron? Que c'était-il passé pour que Graig démissionne alors qu'il avait des filles à disposition? L'auteure a décidé à travers cette novella de nous donner les réponses. Et franchement, j'ai trouvé çà important car, mine de rien, c'est lui qui va rendre jaloux Braden.

Comme pour toutes les autres novellas, j'ai apprécié avoir des informations sur Graig. Dans les deux premier tomes, on ne connaissait rien de sa vie ni de ses sentiments, juste que c'était le dragueur de service. Avec cette histoire, le personnage prend de la profondeur et devient attachant, surtout envers certaines personnes. De plus, c'est une histoire de seconde chance. Il ne faut jamais désespérer. A bientôt.

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Hybrides – Tome 7 « Tigre » de Laurann Dohner

Editions Milady

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Lorsqu’une soirée trop arrosée tourne mal, Zandy ne doit la vie qu’à l’irruption d’un homme sublime. Persuadée d’être au paradis, elle se jette au cou de son sauveur. Ce qui s’avère gênant, car celui-ci est un Hybride bien vivant… Tigre s’était juré de ne jamais prendre de compagne, mais le choc qu’il ressent lorsque la victime présumée l’embrasse tourne au désir. Et quand Zandy commence à travailler à Homeland, il devient impossible pour lui de résister à la tentation permanente de sa présence…  

 

 

Avis d’Arcantane :

Tigre est le nouveau tome de la série « Hybrides » de Laurann Dohner. C’est un des personnages qui apparaît dès le début de la série mais dont on ne connaît pas grand-chose. L’auteure a donc décidé de lui consacrer un tome et de nous faire découvrir son histoire et j’avais hâte d’en connaitre un peu plus sur lui.

Tigre est un hybride, chef de la sécurité de la Réserve, l’un des endroits où vivent librement les Hybrides. De temps en temps, l’OPH aide le shérif comme soutien dans ses interventions locales. C’est le cas en début du tome où l’hybride se retrouve dans un bar en pleine bagarre. C’est aussi à ce moment-là où il va faire la connaissance de Zandy, une humaine qui se retrouve bien malgré elle, entraînée dans une bagarre entre humains. Elle est secourue par Tigre et c’est un peu le coup de foudre entre eux et s’ensuit un baiser torride qui ne laisse aucun des deux indifférents.

Tigre n’arrive pas à oublier cette soirée et la jeune femme ; le destin va remettre Zandy sur sa route lorsque cette dernière est engagée à Homeland. Impossible alors de résister à cette humaine !

J’ai vraiment apprécié ce nouveau tome. L’ambiance est totalement torride dans cette nouvelle histoire. Il y a comme dans son habitude et grâce à la plume de l’auteure une véritable alchimie entre les deux personnages principaux. C’est hot mais aussi puissant dans les émotions.

Zandy est une jeune femme qui n’a jamais eu de chance avec les hommes. Avec deux mariages ratés, elle ne veut aucun cas s’engager dans une nouvelle relation. Lorsqu’elle rencontre Tigre, elle n’a aucun a priori envers lui. Bien au contraire l’hybride l’attire follement et elle accepte bien volontiers de coucher avec lui. Elle lui indique clairement qu’elle ne souhaite pas de relation mais juste du sexe. Ce qui convient parfaitement à Tigre qui lui explique qu’il ne veut pas être en couple. Leur relation est au départ un peu secrète car ils ne veulent pas la divulguer et profiter de leurs moments d’intimité.

Ce que j’ai apprécié dans le personnage de Zandy est qu’elle n’est pas farouche et n’hésite pas à dire et faire ce qu’elle a envie. Elle assume totalement ses envies de sexe.

Tigre est aussi un personnage que j’ai apprécié. Bien qu’il soit farouchement opposé à prendre une compagne, l’arrivée de Zandy dans sa vie, va le faire changer d’avis. Il devient très protecteur envers la jeune femme. Certains évènements vont lui faire comprendre qu’elle est la compagne de sa vie et qu’il devra lui monter son attachement.

La trame est comme les précédents tomes, on sait très bien ce qui nous attend mais on lit cette romance avec plaisir car c’est bien écrit et l’histoire en devient vite prenante.

J’ai bien aimé aussi les personnages secondaires comme Rivière, la femelle hybride qui devient amie avec Zandy et Richard, le collègue humain de Zandy. Certaines conversations sont hilarantes car les hybrides ont l’habitude de parler ouvertement et directement sans forcément mettre les formes.

Le seul point qui m’a déçu dans ce tome est qu’on ne parle plus du tout de Mercile industries qui est totalement oublié. L’auteure se concentre plus sur les groupes fanatiques humains anti-hybrides.

En bref un tome qui se lit très rapidement mais qui est toujours aussi torride et addictif.

Si vous êtes fans de cette série, ce tome vous donnera le sourire et que vous allez dévorer.

Plus d’infos : Milady

Love and Rehab de Jay Crownover

Editions Hugo Roman

Elle seule peut l'aider à lutter contre ses démons.
 
Un roman sombre et envoûtant.
 
Elle ne le connaissait presque pas, pourtant, elle a été la seule à voir les signaux d'alerte. Cable James McCaffrey, si cool et populaire, est un junkie au bord de l'auto-destruction. Affton a trop souffert de l'addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l'alerte, aussi odieux soit ce garçon.
 
Quand la mère de Cable apprend qu'une personne est assez folle pour se préoccuper sincèrement de son fils, elle s'empresse de faire une proposition à Affton : passer l'été en compagnie de Cable dans une villa du bord de mer et s'assurer qu'il ne retombe pas dans la drogue. Un service qu'elle saura payer suffisamment généreusement pour permettre à Affton d'étudier dans l'université de ses rêves.
 
Comment refuser ? Affton en est incapable, même en sachant pertinemment que Cable va détester ce projet. Et, surtout, qu'il est susceptible de développer chez elle une tout autre forme d'addiction, peut-être plus dangereuse encore...
 

Avis d'Edelweiss :

Vous connaissez certainement Jay Crownover pour ses séries à succès « Bad » mais encore « Marked men ». « Love & Rehab » est un livre un peu plus personnel et intime tel qu’elle le précise dans l’introduction. Il est inspiré de son passé, son premier amour qu’elle a transformé en fiction mais dont les sentiments sont les siens sans équivoque et sa perception des moments qu’elle relate au fil des pages.
 
Quand on parle d’addiction, on pense immédiatement à drogue/alcool/sexe puis avec chance désintoxication et malchance, rechute. Alors oui, ses thèmes sont abordés avec finesse mais c’est tellement plus que cela. L’aspect psychologique des personnages est approfondi, en particulier dans ce huit-clos (maison grandiose avec vue sur la plage ^^) qui donne une plus grande intensité aux dialogues mais dont la relation qui s’y noue s’épanouit amplement sans la moindre oppression.
 
La romance passe un peu au second plan toutefois mais ce n’est pas pour déplaire, car finalement avant d’aimer quelqu’un il faut savoir avancer et pardonner, un sujet qu’elle aborde également avec justesse en plus de la dépression, la haine de soi, la toxicomanie qui renvoient à la lecture cette sensation de vécue, de réalité qu’à souhaiter emprunter l’auteure.
 
Cable est un de ses héros torturés que sait parfaitement manier Jay Crownover. Il est sexy, sombre et part à la dérive à force de consommation de drogue et d’alcool. Mais dans chaque addiction se cache une souffrance. Celle de Cable est enfouie depuis son enfance et quand on creuse le personnage on y trouve un être sensible et solitaire dont l’argent est bien seule chose acquise jusqu’au drame qui va surgir et le mettre en péril.
Quant à Affton, le syndrome du sauveur lui colle à la peau et la décision prise de l’aider leur apportera un réconfort mutuel qui laissera place à un amour passionnel.
 
Affton est une jeune femme discrète, sérieuse, intelligente et forcenée. Elle cache sous sa douceur une enfant négligée par sa mère, une adolescente en colère et une jeune femme déterminée à absoudre de son quotidien ce qui à lien à l’addiction, quitte à rester chez elle plutôt que faire la fête. Elle veut voler de ses propres ailes et l’université représente cet avenir d’indépendance tant désiré.
 
Sa rencontre avec Cable, ce bad boy du lycée et crève-cœur de toutes les filles qu’il approche va la propulser face à ses préjugés et l’obliger à faire un choix important pour son avenir.
 
Les personnages sont complexes et opposés. Mais à ensemble ils font avancer l’histoire sans interruption vers un futur. Comme toujours, on ne trouvera rien de trop, ni de trop peu dans les lignes. Le rythme est plus lent que ses livres précédents mais reste un des plus intimes qu’elle nous ai offert. Ce qui est écrit est bien exploité et expliqué car Jay Crownover va au bout de ses idéaux. Cable et Affton sont des héros singuliers auxquels on s’attache facilement par leurs caractères mais aussi leurs familiarités. (On a tous connu une personne discrète qui cherchait à être transparente et une autre sur le fil du rasoir).
 
Ce livre est riche en émotions, et je pense qu’il n’a pas été facile pour l’auteure de l’écrire et revivre cette histoire de sa vie aussi délicate soit-elle.
 
Je termine ma chronique sur une note positive que l’auteure cherche à faire valoir dans son récit : « qu’on a tous droit à une seconde chance et qu’on ne doit pas juger une personne par son apparence. »
 
Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !
 
Citation : "Les riches ne sont pas immunisés contre les bas qui suivent les hauts, tu sais. En général, ils savent juste mieux les cacher. L’argent ne peut pas tout arranger."
 
Plus d'infos : Hugo Roman
 
Syndiquer le contenu