Aller au contenu principal

L'affaire Baskerville - Tome 2 "Une étude en ombre" de Emma Jane Holloway

Editions Bragelonne

Lorsqu'une bombe explose au 221B Baker Street, Evelina Cooper est projetée dans l'univers de mystères et de meurtres de son oncle Sherlock Holmes. Mais alors qu'elle se croit libre de retrouver la salle de bal, des adversaires anciens et nouveaux s'invitent dans la danse.

Avant même qu'Evelina ait déballé ses tenues pour une réception dans un manoir de campagne, une indiscrétion la met à la merci de l'impitoyable roi Doré, qui fait d'elle son espionne. Connaissant son passé peu recommandable, il l'exile dans les allées malsaines de Whitechapel avec ordre de démasquer son ennemi.

Tandis que les dangers s'accumulent, Evelina est partagée entre dissimuler sa magie illégale et succomber aux aspects les plus sombres de son pouvoir. Car la rébellion couve, un sorcier convoite son âme, et nul ne saurait la protéger sur le terrain de chasse de Jack l'Éventreur...

 

Avis de Poison :

Ne vous y trompez pas… ceci est un tome 2 ! Le premier tome est sorti en France en 2015 (oui oui !) aux éditions Bragelonne, dans une (magnifique) édition dorée de la collection steampunk de l’éditeur (voir ici). S’ensuit alors une longue période de silence avant d’avoir une réédition poche en 2019 – cette fois-ci en deux parties mais toujours avec un soin particulier apporté au contenant.
Et surprise ! nous avons enfin la suite. Sept ans d’attente donc.

Cette attente est un point négatif pour le livre car l’absence de communication peut empêcher le livre de trouver son public, surtout que depuis le temps on a largement eu le temps d’oublier les éléments du précédent. Les personnages, les faits, etc. l’autrice essaye bien de nous proposer des petits rappels, mais en VO elle a écrit les trois quasiment dans la foulée, donc il y a peu de rappels des événements précédents, en particulier dans le premier quart du roman.

Attendez vous donc à être un peu perdu au début, le temps de reprendre vos marques. Maintenant, si vous n’avez simplement pas lu le premier tome, ce n’est pas « trop » gênant d’enchaîner directement avec celui-ci. En effet, les points les plus cruciaux sont rappelés donc…on peut y aller !

Dès l’ouverture, le roman met l’accent sur les personnages qui étaient en arrière-plan dans le premier tome. Cela nous donne une bonne vue d’ensemble de ce qu’il se passe, d’autant plus que l’histoire s’étend largement au-delà d’Evelina.

On s’enfonce dans les manœuvres politiques en tout genre, où tous les personnages auront un rôle clé à jouer, qu’ils en aient conscience ou pas.
Ces ramifications politiques sont assez difficiles à suivre car l’autrice essaye de conserver le mystère et distille vraiment lentement les éléments. On reste donc un long moment dans le flou. Et même à la fin du tome, je suis certaine d’avoir raté des détails et des objectifs…enfin j’espère que non !

Evelina de son côté est toujours une jeune femme pleine de bon sens et de ressources. Pourtant, dès le début, elle fait n’importe quoi. J’ai bien compris que cette scène avait pour but principal de positionner chaque personnage à un point de l’échiquier, mais j’ai tout de même eu le sentiment que cela rabaissait un peu la jeune femme.

Toutefois, une fois « infiltrée » dans les bas-fonds de Londres, on suit une jeune femme qui s’adapte à son environnement et qui a la tête sur les épaules. Elle est certes tiraillée entre son désir d’en apprendre toujours plus, et ses différentes missions, mais on suit avec plaisir sa soif de découverte et son grand cœur.

Le reste de la famille Holmes est présente, bien qu’un peu en retrait, et j’ai trouvé original de nous placer dans l’esprit du grand détective et de l’humaniser et lui faisant ressentir les sentiments que l’on pensait impossible à éprouver pour lui. Cela en fait une personne désireuse d’aider Evelina mais à sa manière.

L’intrigue va mettre un long moment à se mettre en place, mais passé le début (un peu trop poussif à mon goût) on se laisse prendre au jeu. Cela nous aide à bien appréhender les différents liens qui existent et cela justifie bien la suite.

Car nous avons ici une intrigue solide. Il est intéressant de noter qu’il y a même plusieurs intrigues et qu’on ne s’attendait pas vraiment à résoudre (de manière originale qui plus est) le mystère de l’Eventreur de Londres !

La fin du tome, qui ne résous qu’une partie de ses intrigues, est passionnante. On est accrochée aux pages afin de découvrir ce qu’il va se passer et ce qu’il va advenir des différents personnages. Car cette fois-ci, il n’y a pas qu’Evelina. Il y a sa meilleure amie, son ami d’enfance, son béguin, ses oncles, etc.
Je suis curieuse de voir ce que l’autrice va nous proposer pour le troisième et dernier tome, car cette fin nous laisse avec nombre de questionnements et des situations à résoudre.

Autant vous le dire, les dernières phrases sont très bien trouvées et clôturent le roman avec brio ! Elles donnent très (très) envie de lire la suite, mais ceux qui commencent par la fin ne se font pas du tout spoiler le contenu du livre. Espérons seulement qu’il ne faille pas attendre près de dix ans pour connaître la fin de l’aventure cette fois-ci.

PS : pour l’aspect steampunk du roman, les amateurs du genre seront un peu déçus car c’est vraiment en arrière-plan. Certes les talents d’Evelina en mécanique sont prisés et les automates ont leur importance, de même que les « transports volants ». Mais cela reste très anecdotique par rapport aux développements des personnages et des intrigues.

Plus d'infos : Bragelonne

Les liens de sang - Tome 4 "Rédemption" de Laure Arbogast

Autoédition

Les liens les plus forts sont-ils toujours ceux du sang ? La découverte d’un secret de famille lié aux vampires va faire basculer son destin…

Un mois après les retrouvailles de Camille et de Dan, Pierre-Henri Chevallier, le chef de l’Armée de l’Ombre de Paris, découvre qu'Aislinn, une mystérieuse jeune femme aux puissants pouvoirs, est retenue prisonnière et qu’elle est torturée dans le laboratoire new-yorkais de l’AO. Il décide alors de la sauver à tout prix. Y parviendra-t-il ? Quelles sont ses motivations réelles ? Qu’éprouve-t-il pour elle ?

Pour compliquer la situation, sa vie personnelle est un désastre : sa femme Rose l’a quitté, sa fille Camille a coupé les ponts avec lui et son oncle Frank veut le faire assassiner pour prendre sa place… Parviendra-t-il à reconquérir Rose et à renouer avec Camille ? Et surtout, restera-t-il en vie malgré ses nombreux ennemis ?

Rongé par le remords du crime qu’il a commis quinze ans plus tôt, Pierre est à deux doigts de s’effondrer et de tout révéler, ce qui mettrait Camille en danger. Antoine acceptera-t-il malgré tout de l’aider ?

Toujours traumatisée par l’épisode malheureux de Dublin, Camille a renoncé à utiliser ses pouvoirs. Persistera-t-elle dans sa décision ? Pourra-t-elle garder secrets ses pouvoirs ? Dan pourra-t-il la protéger comme il se l’était juré ?

Emmanuel, l’ancien équipier de Dan devenu vampire, est lui aussi menacé de mort par Frank Chevallier et par son fils aîné Jean-Baptiste. Son fils cadet Nicolas s’apprête à épouser Abigail mais rien ne se passe comme prévu. Quant à Johanna, elle a de plus en plus de doutes sur la fidélité d’Antoine.

Les destins s’entrecroisent sous la menace toujours plus présente de l’oncle de Pierre et de l’Armée de l’Ombre new-yorkaise.

 

 

Avis d'Edelweiss:

Retrouver tous les personnages que j’avais tant aimé des tomes précédents est un vrai bonheur! Ce quatrième tome nommé « Rédemption » raconte l’histoire de Pierre-Henri Chevallier, cet homme ordinaire parmi ses confrères dotés de pouvoirs liés aux quatre éléments : Air, terre, feu et eau.

Cet homme bien plus intelligent que la moyenne qui par son savoir et toutes les connaissances acquises dans le monde réel et fantastique est devenu Chef de l’armée de l’Ombre de Paris, père de famille, ami, ennemi et amant dans cette vie.

Pierre-Henri est un vrai bijou finalement. C’est un homme bon au sens critique simple qui a commis une terrible erreur dans sa jeunesse. Cette erreur, ce mauvais choix lui a fait perdre toutes les personnes qu’il aimait à la fin du troisième tome. Cette rédemption est en partie la sienne et il va s’y consacrer corps et âme pour prouver sa valeur et sa bonne foi tout au long du roman.

Pierre m’a vraiment touché au fil des pages, il est finalement très attachant. Nous avions déjà idée de son passé mais à force de lecture nous comprenons que son destin était malheureusement scellé dès sa naissance. Une enfance difficile dont on apprend les souffrances par des mots et des actes atroces, une adolescence sous le signe de la honte et de la peur et une vie entièrement brisée par ceux censés l’aimer envers et contre tout.

Bien sûr, l’existence de Pierre est vide de sens si sa fille Camille, Dan mais encore Antoine ou Johanna n’en font pas partie intégrante. Les personnages secondaires ainsi que les nouveaux arrivants en particulier Aishlynn ont tous leur importance et une aventure à vivre auprès de lui. Ils vont nous instruire sur les capacités extraordinaires de certains mais aussi enrichir l’histoire, montrer la valeur du bien commun à tous.

L’homme qu’est devenu Pierre n’est pas celui qu’il espérait être. Mensonge, trahison, complot, défaite et alliance, vous trouvez de quoi vous tenir en haleine dans ce roman fantastique. Cela étant, il est bien dommage de constater que la communication est une chose bien difficile et qu’elle crée irrémédiablement un conflit et des erreurs de jugement…

De nouvelles créatures vont apparaître et leur magie avec. Une partie du livre nous apporte les explications sur la venue de leur pouvoirs de persuasion, de guérison, de force et bien d’autres. Laure Arbogast nous plonge dans une intrigue qui tiendra véritablement ses 425 pages.

Sa plume s’est perfectionnée avec une fluidité à passer d’un protagoniste à l’autre sans laisser d’équivoque avec juste la dose de suspens pour la suite. Son univers s’est peaufiné, je le trouve encore mieux dépeint que précédemment. Les héros de cette aventure ont du mordant et ne manque plus de courage pour affronter leur passé afin d’y voir un avenir et je m’en veux d’avoir attendu aussi longtemps pour me plonger dans cette suite que je trouve encore meilleure !

« Redemption » porte bien son nom car dans l’histoire, il n’y a pas que Pierre-Henri qui cherche le pardon autour de lui mais plusieurs autres personnages qui ont chacun leur histoire… Je vous laisse les découvrir.

Sinon, je remercie beaucoup l’autrice pour l’envoi de son roman qui me laisse totalement frustrée… merci pour cette boule au ventre, pour ce dénouement final pour le moins surprenant car oui, cher lecteur, « Rédemption » n’est finalement pas le dernier tome de la saga de « Les liens de sang »… et ça va faire mal d’attendre le tome 5 !!! 

Citation :

« Jusqu’où peut-on aller trop loin? » 

 

(A vos réflexions… vous avez 2h00 ;) )

Plus d'infos : Page Facebook de l'auteure

Léopards - Tome 4 "Drake" de Christine Feehan

Editions Milady

Sur les traces du meurtrier…

Quand Saria découvre un cadavre dans le bayou près de chez elle, son premier réflexe est d’appeler la police. Mais la victime semble avoir été tuée par un félin, et ses frères sont tous des métamorphes léopards. Dépêché par le propriétaire du terrain pour enquêter, le léopard Drake est prêt à tout – sauf à l’intensité des sentiments qui s’empare de lui lors de sa rencontre avec Saria. Il sent au plus profond de son être qu’elle est sa compagne. Partagée entre son désir de protéger ses frères et celui de découvrir la vérité, Saria se méfie du nouvel arrivant, pourtant, alors qu’ils s’aventurent au cœur mystérieux de la Louisiane sur les traces du meurtrier, l’envie de s’abandonner à l’étreinte de Drake se fait irrésistible…

 

Avis d’Arcantane :

Ce 4ème tome met en avant Drake, un personnage que l’on rencontre dans les précédents tomes. Je dois vous avouer que dans un premier temps, ce n’était pas forcément un personnage qui me plaisait à lire son histoire. J’aurai plutôt aimé avoir une histoire sur Elijah mais l’auteure a préféré se pencher sur Drake.

Finie la jungle, l’auteure nous entraine dans le bayou et le Mississipi. On y découvre Saria, une jeune femme qui a toujours vécu dans les marécages. Elle connaît le bayou comme sa poche et aimerait bien vivre de sa passion : la photographie. Durant une séance de photos, la jeune femme découvre des cadavres. Elle a peur car tout désigne la marque d’un métamorphe léopard. Elle ne peut s’adresser à personne parmi son entourage et si le meurtrier était l’un de ses frères ou voisins ? Surtout qu’elle a subi une attaque et des menaces. Elle ne peut que demander de l’aide extérieure et c’est Drake qui est venue enquêter sur ces meurtres mais ce dernier va vite comprendre que Saria est sa compagne et âme sœur. Ne reste plus qu’à convaincre la jeune femme d’accepter cette union…

Drake était un personnage qui ne m’intéressait pas du tout dans la série. Blessée, il ne pouvait plus se transformer en léopard. Grâce à une intervention médicale, il peut enfin faire sortir son félin. Le plus surprenant est qu’on apprend dans ce tome est que Drake est un Alpha et a l’habitude de mettre au pas les clans des félins et d’apprendre aux plus jeunes à maitriser leurs bêtes. Il a toujours eu un rôle de meneur et cela se ressent dans ce tome.

Lorsqu’il arrive et rencontre Saria, il comprend tout de suite que cette dernière est aussi une léoparde proche de l’émergence. Il voit directement en elle sa compagne et son âme sœur. Tout en expliquant cet univers à la jeune femme, il a la tâche de découvrir les léopards qui vivent ici et déterminer qui a commis ses crimes mais plus il avance dans son enquête et plus il se rend compte de l’état du clan livré à lui-même. Surtout que quelqu’un est bien décidé à les faire taire…

Tout comme les autres personnages féminins de sa série, Saria est une jeune femme forte et courageuse. Elle a depuis son enfance appris à se débrouiller d’elle-même et survivre dans cet environnement hostile peuplé de nombreux dangers. Elle accepte facile la présence de Drake au vu des changements qu’elle observe en elle. Elle comprend vite que Drake est un léopard qui souhaite la protéger et l’aide dans son enquête.

L’histoire est assez sympa. On est plongé en Louisiane dans les marécages, ce qui change de la jungle. La romance est assez présente mais j’ai apprécié que l’enquête prenne une bonne place dans l’histoire ainsi que l’équipe soit présente comme dans les précédents tomes.

Ce n’est pas ma série préférée niveau bit-lit mais j’ai trouvé ce tome assez plaisant. Le prochain tome sera sur Remy, le frère de Saria. J’attends de voir ce que l’auteure va nous proposer comme histoire.

Plus d’infos : Milady

Les liens du sang– tome 3 "O Rage, O Désespoir" d’Helen Harper

Editions MxM Bookmark

Mack parviendra-t-elle à découvrir d'où elle vient ?

 

Mack entame sa formation à l'académie des mages, en espérant que si elle se plie aux règles, ils accepteront de lever le sortilège de stase qui emprisonne sa vieille amie, Mme Alcoon. Mais une fois arrivée là-bas, elle se retrouve entourée de professeurs hostiles et d'élèves désagréables, dont la grande majorité semble bien décidée à la voir échouer.

Alors qu'elle se sent attaquée de tous côtés, il est de plus en plus difficile pour Mack de contrôler son tempérament. Obligée de suivre une thérapie pour maîtriser sa colère tout en devant gérer les avances indésirables de Corrigan, le Seigneur Alpha du monde des métamorphes, Mack sent ses émotions partir en roue libre. Et lorsqu'elle découvre dans la bibliothèque des mages un livre familier, qui pourrait bien l’aider à débloquer les secrets de son passé et de son sang de dragon, elle se rend compte que les problèmes ne font que commencer…

 

 

Avis d’Arcantane :

Se sentant responsable de cette erreur et pour pouvoir sauver son amie, Mme Alcoon plongée dans un profond sommeil par les mages, Mackenzie accepte alors de suivre une formation pour gérer ses nouveaux pouvoirs et montrer qu’elle peut les maitriser.

Elle est alors envoyée dans l’Ecole des Mages, une sorte d’école à la Harry Potter où elle doit suivre de nombreux cours durant 5 ans sauf si elle valide les niveaux avant cette période. Mack sait qu’elle n’a guère le choix., elle doit ronger son frein en attendant de trouver une solution. Mais tout le monde n’est pas prêt d’accueillir cette élève si particulière et les ennuis ne sont jamais loin lorsqu’il s’agit de Mack.

Alors qu’elle commence à s’habituer à son nouvel environnement, son ami Alex lui demande une faveur et la voilà embarquer dans une histoire de vampires. La jeune femme va alors devoir entre les différentes strates de pouvoirs et clans tout en essayant de ne pas trop attirer l’attention des puissances qui l’entourent et garder le secret de ses origines…

Comme pour les précédents tomes, j’ai totalement adoré ce tome et lu d’une traite.

Ici Mack va devoir apprendre à gérer sa colère, elle devient un peu plus mature dans ses actions même si c’est difficile pour elle et son sang de dragon n’améliore pas son caractère de cochon. Malgré les épreuves, Mack garde un bon fond et est prête à aider ses amis.

Dans ce tome, après les métamorphes, Faes et Mages, on voit apparaitre un nouveau clan : les vampires ! Un clan puissant qui n’apprécie pas que l’on se mêle de leurs affaires et il ne vaut mieux pas s’en faire des ennemis.

Et la jeune femme se retrouve encore au cœur de l’intrigue et devant les projecteurs malgré elle !

Bien sûr Corrigan n’est jamais loin de Mack pour l’aider même s’il est toujours décider à percer son secret.

Ce tome est plein de rebondissements et d’actions surtout la fin. Les liens entre Mack et Corrigan sont toujours aussi tendus et Corrigan continue son flirt avec la jeune femme. C’est toujours un plaisir de suivre leurs interactions car on ne sait jamais à quoi s’attendre.

Au final, Mack prend de plus en plus d’importance et attire les regards des puissances qui se posent tous beaucoup de questions sur la jeune femme ! Qui est-elle vraiment ?

Ce tome finit encore en beauté et j’ai vite sauté sur le tome suivant !

Une vraie pépite cette série !

Plus d’infos : MxM Bookmark

Ne te retourne pas de Jennifer L. Armentrout

Editions J'ai Lu

Au lycée, Samantha est populaire : elle vient d'une famille aisée et elle est en couple avec le beau gosse de l'établissement.Mais tout bascule la nuit où elle disparaît avec sa meilleure amie Cassie. À son réveil à l'hôpital, Samantha ne se souvient de rien ni de personne. Au fil des jours, elle porte un regard nouveau sur ce qui l'entoure, jusqu'à émettre des doutes sur sa "vie d'avant". Cassie était-elle une bonne fréquentation ? Son petit ami est-il réellement amoureux d'elle ? Ses parents l'aiment-ils vraiment ? Autant de questions qui bouleversent la jeune fille. En prime, elle trouve sous son oreiller un papier avec pour toute inscription : "Ne regarde pas en arrière." C'est une évidence : quelqu'un, dans l'ombre, sait ce qui s'est passé cette fameuse nuit et la surveille de près...

 

 

Avis d'Edelweiss :

Et un de plus dans ma bibliothèque… un !

Ce nouveau livre signé Jennifer L. Armentrout a su une fois de plus m’émerveiller. Je ne me lassse jamais de ses histoires et ce thriller Young Adult est parfaitement bien construit.

Vous passerez forcément un moment agréable car bien sûr, l’autrice maîtrise le suspens de chapitre en chapitre et nous fourni des personnages intéressants et charismatiques. Cette lecture change peut-être des registres habituels de romance ou science-fiction que nous propose Jennifer L. Armentrout, elle reste néanmoins à découvrir absolument !

« Ne te retourne pas » est l’histoire d’une une seconde chance, celle de Samantha, de reconstruire entièrement sa vie à la suite d’un drame, celui de sa disparition. Une opportunité offerte qu’elle voit également comme une calamité, car est-ce que quelque chose de bon peut ressortir de cette zone d’ombre et d’oubli ?

Sam est une jeune fille issue d’une famille aisée dont les apparences comptent plus que l’amour et les liens familiaux. Elle est une des filles les plus populaires du lycée mais évidement, la popularité va avec ses paires. Elle est crainte et attise la jalousie autour d’elle, particulièrement en sortant avec le garçon le plus beau et sportif de tout l’établissement. Au final, tout le monde la déteste mais personne n’ose lui tenir tête de peur de représailles.

Une soir, elle disparaît avec sa meilleure amie Cassie et n’ai retrouvé que quelques jours plus tard, seule. 

Cette amnésie va la bouleverser mais surtout l’obliger à revoir ses priorités : retrouver son amie qui n’est pas réapparue parce qu’elle sait être l’unique personne à avoir en mémoire ce qu’il s’est réellement passé cette terrible nuit.

Sam est persévérante et sensible, elle va fouiller et chercher auprès de ses amis et sa famille les réponses à ses questions, ne manquant pas de démasquer des secrets que personne ne veut voir révéler au grand jour. Mais malheureusement, elle n’a pas juste oublié la nuit de sa disparition, elle a tout oublié jusqu’à son nom, et le plus dur est de savoir à qui elle peut faire confiance dorénavant. Chacun a son point de vue sur sa situation et en tire partie pour le meilleur mais surtout le pire.

Le plus terrible dans ses recherches c’est de découvrir la fille qu’elle était « avant ». Méchante et détestable, opportuniste et ingrate, manipulée par les ambitions de sa mère du « que dira t-on si…» Sam n’est finalement pas la jeune fille qu’elle souhaite être et désire plus que tout se racheter. Mais comment être pardonnable auprès de gens qu’on a critiqué et humilié pendant des années? Comment découvrir la vérité parmi les mensonges qui lui sont soufflés car sa plus grande faille est bien sa mémoire! Sam n’en doute pas, son entourage joue de son amnésie pour mieux la faire taire et accepter ses souvenirs qui ne sont pas toujours les siens.

Tient-elle à redevenir populaire en jouant le rôle de sa vie ou devenir l’adolescente qu’elle souhaite au péril de remarques insoutenables des gens censés l’aimer.

Mais découvrir que Cassie était une peste et détester de tous, en particulier d’elle-même, pèse de nouveaux soupçons sur Sam qui est la dernière personne à l’avoir vu vivante.

« Ne te retourne pas » est une enquête policière très bien rythmée sur le passé et le présent de Sam et Cassie. On entre facilement dans cette histoire pour en ressortir totalement surpris! A chaque chapitre un nouveau secret dévoilé et un nouveau suspect à innocenter.

J’ai apprécié que l’intrigue soit menée à  bien, pour nous révéler le fin de mot de l’histoire qu’à la dernière page. Bon, ma déduction était la bonne avant d’avoir LA révélation mais cela ne gâchait en rien ma lecture.

Comme toujours, une très belle découverte!

Merci aux éditions J’ai lu pour l’envoi de ce livre!

Citation :

« C’est une impression étrange de voir sa propre histoire à travers le regard d’une autre. Votre version de la vérité est un peu déformée car elle ne vous appartient plus. »

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu