Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Fille d’Avalon - tome 1 "Derrière le voile" de Jenna Black

couv Fille d'Avalon t.1Editions J’ai Lu Darklight

Résumé :

Quand ma mère s’est pointée à mon récital de chant ivre morte pour la énième fois, j’ai craqué : j’ai décidé de fuguer pour retrouver mon père – un faë très puissant – en Avalon, seul lieu au monde où le commun des mortels et les elfes peuvent cohabiter.

Moi qui croyais choisir une vie meilleure, jamais je ne m’étais autant trompée. Mais bien entendu, je l’ai compris trop tard…

 

 

 

 

Mon avis :

Dernièrement, j’ai du mal avec l’urban fantasy. La faute aux séries qui se suivent et se ressemblent, certaines nous donnent l’impression de n’être que des copié/collé où seuls les prénoms sont modifiés.

Du coup, quand je dois en lire un, je l’aborde avec un peu (beaucoup) de scepticisme…et j’ai parfois d’excellentes surprises comme ici !

Comme vous, je connaissais Jenna Black avec sa précédente série Morgane Kingsley et même si c’était sympatoche, j’avais été un peu écoeuré par le fait que l’intrigue soit complètement noyée sous une débauche de scènes de sexe.

Je vais vous rassurer tout de suite : ici, il n’y en a point ! Vous pouvez respirer.
L’auteur se concentre intégralement sur son histoire et son intrigue et nous ne réécrit pas le kama-sutra.

Elle nous fait suivre Dana, jeune ado de 16 ans mi-humaine, mi-faë, en proie à une mère alcoolique qui lui pourrit la vie. Un jour, excédée par un nouvel éclat de sa maman, elle décide de partir pour Avalon afin de retrouver son père, la partie faë de son ADN, qu’elle n’a jamais connu, sa mère l’ayant toujours caché à lui.

Mais une fois arrivée là-bas, tout ne va pas se passer comme prévu et notre héroïne va bientôt regretter d’être venue.

Vous l’aurez compris, dans ce nouveau monde, les faës non seulement existent mais sont connus des humains. La grande majorité continue à vire en Faërie (territoire inaccessible à nous autres homo sapiens sapiens) mais certains ont décidé de s’établir en Avalon, mélangés à nous. C’est là que débarque Dana et qu’elle va voir sa vie complètement bouleversée.

J’ai vraiment été emballé par cette histoire très bien écrite avec un suspense haletant. L’auteur met en scène un beau jeu de dupes et il est très difficile de savoir à qui faire confiance, problème que va rencontrer notre héroïne.

Les retournements de situation s’enchaînent sans temps mort et les pages défilent à toute vitesse.

Les personnages sont très riches et bien construits, ils ont pratiquement tous une double facette si bien qu’on ne sait jamais sur quel pied danser.

Dana nous évite le cliché de l’ado rebelle incapable de se prendre en main, non c’est une jeune fille réfléchit tout en conservant une certaine naïveté de l’enfance qu’elle n’a pas encore tout à fait quittée. Elle est attachante et forte, mais en même temps sait nous montrer ses faiblesses.

Les autres personnages qui gravitent autour d’elle sont tous du même acabit mais je vais éviter d’en dire plus histoire de ne pas vous spoiler, juste une petite mention spéciale à son père qui est…étonnant.

Le premier tome d’une vraie bonne série qu’il vous faut découvrir. J’espère pouvoir bientôt lire la suite et voir ce que l’auteur nous réserve !

Némésis

Les Vampires de Chicago - tome 6 "Morsure de Sang Froid" de Chloe Neill

Editions Milady

Quatrième de couverture : Road trip à hauts risques !

Lorsqu’un surnaturel décide de s’emparer d’un ancien artefact détenant le pouvoir de libérer le mal et de dévaster le monde, c’est Merit qui se lance à sa poursuite. Mais la jeune vampire est elle-même traquée. L’un de ses ennemis est bien déterminé lui aussi à mettre la main sur le précieux trésor. Dans ce combat, pas de pitié. Pas de règles. Aucune vie ne sera épargnée. La chasse est ouverte.

 

 

 

 

 

Avis d’Arcantane : Cette série n’est plus à présenter, c’est une de mes préférées et coup de cœur de l'année 2012. Malgré la peur d’un essoufflement avec le nombre de tomes (comme pour les Anita Blake) elle reste toujours attractive ! (NB: remarquez que nous ne sommes qu’au tome 6 et je pense qu'il y a encore pas mal de chose à raconter !)

La vie de Merit n’est jamais simple et ce tome prouve encore qu’elle doit gérer pas mal de choses en même temps en tant que sentinelle : la trahison de sa meilleure amie qui a viré en sorcière noire, le retour Ethan, son maître vampire et amant revenu d’entre les morts, la gestion de la Maison Cadogan face au PG et pour en rajouter une couche, la libération de Seth Tate, ancien maire de Chicago.

Le début de ce volume démarre sur des chapeaux de roues, Merit accompagné d’Ethan, part à la recherche de Mallory en cavale pour retrouver le fameux Maleficium, grimoire qui emprisonne les forces du mal. Oui mais voilà, elle n’est pas seule dans la course, Seth Tate, un être surnaturel veut lui aussi s’emparer de ce livre. Tout repose sur 2 vampires aidés d’une sorcière, gardienne du livre pour empêcher que les forces du mal se déchainent sur Terre. Je ne vous raconterai pas la suite, ce serait du gâchis et vous laisse la surprise de découvrir ce qui va leur arriver mais sachez que toute action a des conséquences pour la suite des évènements et qu’il ya pas mal de rebondissements.

Ce qui est appréciable dans ce volume est qu’on retrouve Ethan, le séduisant maitre vampire véritablement mort dans le tome 4 et ressuscité à la fin du tome 5. L’auteur remet en question la relation d’amour entre Merit et Ethan. Comment gérer ce qui leur arrive ? Ethan a du mal et ne souhaite pas blesser Merit surtout qu’il n’est pas comme avant. Même s’il n’est pas le familier de Mallory, il garde un lien avec la magicienne, ce qui le perturbe et remet en cause leur relation.

L’autre point intéressant c’est que l’auteur nous dévoile enfin l’identité de Seth Tate comme créature surnaturelle et j’avoue je ne l’avais pas vu venir bien que la suite semble logique. On en apprend aussi un peu plus sur ce qui régit les magiciens avec l’ordre. Il est intéressant d'en savoir plus sur la structuration de l’ordre même si celle-ci reste encore vague.

De plus, rien ne va plus avec la Maison Cadogan, Le chef du Présidium Darius West, a décidé de venir d’Europe pour statuer sur l’état de cette maison ? Va-t-elle sortir de la juridiction du Présidium ?

Parallèlement on retrouvera aussi des passages avec les Faes, les garous, personnages que l’ont connait déjà qui feront des apparitions tout au long de l’histoire.

Pour les fans de Jonah, vous serez déçus, il ne fait que quelques brefs passages, j’espère que sa présence sera plus importante dans le tome suivant.

L'histoire reste tout aussi passionnante que les précédents tomes et c'est un véritable plaisir de lire cette série.

En tout cas, la Sentinelle de la maison Cadogan n’a pas fini de nous surprendre ! Vraiment hâte de lire la suite de ses aventures.

Sidhe - tome 1 "La diseuse d'ombres" de Sandy Williams

Editions Milady

Une guerre sanglante, un amour impossible.
McKenzie Lewis est différente : elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu’ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes piégé dans une guerre sans merci contre de sanguinaires usurpateurs de trône. Mais lorsque McKenzie est enlevée par ces derniers, elle se trouve confrontée à un dilemme : faire confiance à Kyol, le maître d’armes du roi qu’elle aime en secret depuis dix ans, ou à Aren, le meneur des rebelles, qui tente de lui révéler le véritable visage de la cour…

 

 

 

 

 

Avis d'Arcantane : McKenzie est un humaine pas comme les autres, elle peut voir les faes mais ce qui la rend unique c'est qu'elle a la capacité de retrouver la trace des faes lorsqu'ils se téléportent d'un monde à l'autre. C'est une diseuse d'ombre. Rares sont les humains à possédéer ce don, ce qui fait d'elle un objet de convoitise durant la guerre que mènent les Faes entre eux.

Depuis 10 ans elle travaille pour le roi des faes pour trouver les rebelles qui menacent la Faerie. Mais lorsqu'elle est enlevée par le camp adverse, elle commence à douter : Aide-t-elle vraiment les bonnes personnes pour arrêter cette guerre ? Et si les gentils faes avec qui elle travaille, n'étaient pas aussi bons qu'elle pensait  ? On-ils eu aussi des secrets à cacher ?

Chaque camp veut la rallier à sa cause. Succombera-t-elle au séduisant rebelle, Aren ou restera-t-elle fidèle à Kyol, le maître d'armes du roi dont elle est amoureuse depuis 10 ans. Partagée entre 2 faes, elle devra pourtant choisir son camps et se battre pour survivre.

Waouh ! c'est le mot qui me vient en finissant ce 1er tome de la série Sidhe de Sandy Williams. Je comprends dès à présent pourquoi La diseuse d'ombres est devenue le coup de coeur "Bit-lit" de Milady pour 2013.

Déjà ce qui m'a déjà plu est la couverture que nous a fait Anne Claire Payet, des couleurs chaudes et sombres avec l'arrière plan "monde humain/monde faes", j'adore !

Passons maintenant à l'histoire, elle est dynamique, dès les premières pages, l'auteur nous entraine dans un monde complexe mais riche sous fond de guerre entre faes. Bien rythmé, sans temps morts, le lecteur enchaine les pages sans s'apercevoir en passant du monde humain au monde Faerique tout en souplesse et au ryhtme des rebondissements.

Ce que j'ai beaucoup apprécié dans cette histoire est que notre héroine n'est pas une super wonder woman, vraiment différente des autres héroines de bit-lit du moment. McKenzie est une humaine cherchant à vivre une vie paisible et de trouver son prince charmant, quelqu'un qui la protègera et l'aimera pour ce qu'elle est. Malheureusement son don la rend trop importante aux yeux des faes et elle se retrouve dans un triangle amoureux. Qui choisir  ? A qui faire confiance ? Telles sont les questions que se pose McKenzie durant ce 1er volume. Elle a un côté très naif mais c'est aussi ce qui fait son charme.

Côté faes, on est bien servi entre Aren et Kyol, Sexy et fort notre coeur balance ! Les personnages secondaires sont forts interessants et j'espère qu'on les retrouvera par la suite.

En résumé, s'il y a bien un livre que vous devez découvrir et lire cette année, c'est bien celui là.
Action, amour, rebondissement, trahison : bref on n'a pas le temps de s'ennuyer avec ce 1er tome ! Une série très prometteuse et j'attends la suite avec impatience !

Cygne Noir - tome 4 "L'héritier de l'ombre" de Richelle Mead

 

Editions Milady

Quatrième de couverture : Le Seigneur de l’Orage était un tyran en Outremonde.
Il a laissé derrière lui une terrible prophétie : son premier petit-fils va réduire les humains en esclavage. Eugenie Markham est sa fille et elle est enceinte. Avant même qu’ils soient nés, ses jumeaux suscitent les plus vives réactions. Adoration des uns, haine des autres… Eugenie doit sans cesse fuir pour les préserver de leur violent destin. Mais alors qu’elle pense avoir trouvé un havre de paix, les royaumes des noblaillons doivent faire face à une menace bien plus dangereuse et immédiate que les futurs pouvoirs des nourrissons. Le temps est venu pour la jeune femme d’affronter l’inéluctable.

 

 

 

 

Avis d'Arcantane :
C'est avec une certaine nostalgie que j'ai lu ce dernier tome de la série Cygne Noir. Et voilà une série qui se finit, il faut bien une fin mais c'est avec un certain pincement au coeur de laisser Eugénie, Dorian et cie… On commençait à bien les apprécier.

Je suis assez fan de l'auteur et pour une fois j'ai été déçue par ce dernier volume. C'était sympa mais je m'attendais à beaucoup mieux.
Beaucoup de longueurs dans ce tome. La 1ère partie étant consacrée à la grossesse d'Eugénie, il n'y a pratiquement pas d'action, c'est même plutôt long et plat. Toutefois, il n'est pas facile pour l'auteur de zapper cette partie puisque cela reste le point central de l'histoire : la grossesse de l'héroïne.

Seule la seconde partie quand Eugénie est de retour dans l' Outremonde, devient bien intéressant, beaucop plus d'actions. Les ennemies d'Eugènie et Dorian deviennent leurs alliés lorsqu'une terrible malédiction tombe sur chacun de leur royaume. Seule solution s'unir pour combattre ce terrible fléau.
Et revoilà Eugénie accompagné de Dorian et de Kiyo, partant à l'aventure dans de nouvelles contrées. A partir de ce moment là, tout s'enchaîne et il est même difficile de lâcher le livre : complots et l'action sont au rendez-vous ! Pourtant les relations entre Dorian et Eugénie sont moins mises en avant. Tout comme celles avec Kiyo quasi inexistantes. C'est ce qui manque au livre, le lecteur reste un peu sur sa faim dans les relations et les tensions autour de ce trio.

La fin m'a réellement déçue puisque ce n'est pas réellement une fin, l'auteur laisse une ouverture sur une possibilité de suite, ce qui peut paraître frustrant lorsqu'on lit les dernières pages.

Au final, "L'héritier de l'ombre" reste quand même le moins bon de toutes la série Cygne noir ce qui est assez dommage car on attendait beaucoup de ce volet final.

La Confrérie de la Dague Noire - tome 7 "L'amant Vengeur" de J.R. Ward

Editions Milady

Quatrième de couverture : Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce  contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Vhengeance vit dans l’ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souff ler sur la société des vampires, son intrépidité fait de lui l’homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d’envie de profiter de l’occasion, cependant Vhengeance a d’autres problèmes, car son identité de symphathe est sur le point d’être dévoilée. C’est alors qu’il se tournera vers l’unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle…

 

Avis d'Arcantane :
Un tome que j'attendais avec beaucoup d'impatience puisqu'il est consacré à Vhengeance, le frère de Bella. Ce volume promettait d'être assez intéressant puisque Vhen est un vampire sympathe. Redoutés par les vampires, les sympathes ne sont pas tolérés dans le monde de la nuit et sont exilés pour protéger aussi bien la race vampirique que les humains.

Mi vampire, mi sympathe, Vhen doit vivre entre deux mondes et cela devient de plus en plus difficile au fil du temps car c'est un métis. Pour combattre sa nature sympathe qui prend de plus en plus d'emprise sur lui, Vhen doit être sans arrêt sous médicaments, ce qui a des conséquences physiques sur son coprs (il perd toutes ses sensations et son équilibre). Par ailleurs, un terrible secret le ronge de l'intérieur : pour protéger son amie Xhex, elle aussi sympathe et lui-même, il a fait un terrible marché avec la princesse Sympathe de la colonie pour éviter leurs déportations.
Vhen n'est que l'ombre que de lui même et sombre peu à peu. Sa seule étincelle dans sa sombre vie est Ehlena, une infermière qu'il rencontre quelques fois à la clinique des vampires. Ehlena a, elle aussi, une vie dure; sa famille autrefois réputée et membre de la glymera n'est plus que l'ombre d'elle-même. Retombée dans l'anonymat, Ehlena doit subvenir au besoin de son père gravement malade. Sans compagnon et ayant très peu d'amis, Ehlena se sent terriblement seule.
Vhen et Ehlena ne pouvaient que se trouver. Dès lors, une attirance mutuelle va naître entre eux sous un mélange de tension érotique. Pourtant tout les oppose, lui baron de la drogue et assassin. Elle, un ange de douceur ne souhaitant qu'aider les autres.  Et si Ehlena était le remède pour Vhen ?

Un tome plus long que les précédents puisqu'il fait plus de 850 pages mais les fans en auront pour leur argent ! L'auteur nous dévoile un autre partie du monde des vampires à travers le côté sympathe. Ce qui est appréciable c'est qu'on ne suit pas que l'histoire de Vhen et d'Ehlena, au contraire, divers personnages sont mis en avant comme pour Kolher le roi des Vampires et de la Confrérie, Flhéau, fils de l'Omega ainsi que John, le vampire muet.
Même si je suis un peu frustrée de la relation (trop rapide dans ce tome) entre John et Xhex, je suis sûre qu'on n'a pas encore fini d'en apprendre sur eux dans les prochains tomes.
Un tome agréable à lire, rempli de romance et qui reste dans le même style de la série toujours aussi fluide.

Syndiquer le contenu