Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Un Noël à Covent Garden de Jules Wake

Editions J’ai Lu pour elle

Plein d'amis, un job de maquilleuse d’opéra et un fiancé… Noël aurait pu s'annoncer sous les meilleurs auspices pour Tilly, avec marrons chauds et flocons de neige en bonus ! Mais ça, c’était avant que le système informatique bugge. Entre en scène Marcus Walker. LE geek. Aussi fantaisiste qu’un algorithme. Aussi créatif qu’un disque dur. De quoi gâcher sa période préférée de l’année à Tilly la technophobe, qui croit vivre un cauchemar quotidien en travaillant avec Marcus. Pourtant, Marcus n’est peut-être pas le cœur polaire que Tilly imagine. Son fiancé n’est peut-être pas non plus l’homme parfait qu’elle croit connaître. Et s’il suffisait de laisser faire le miracle de Noël pour savourer le plus inattendu et le plus délicieux des réveillons ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Quoi de mieux que de lire une romance spéciale Noël pour se mettre dans l’ambiance des fêtes de fin d’année. J’ai Lu pour elle nous propose dans sa collection exclusif « Un Noël à Covent Garden ». Direction Londres et le monde des spectacles et plus particulièrement le monde de l’opéra.

Tilly est une jeune femme qui a tout réussi, elle a un job qu’elle aime : maquilleuse travaillant dans l’un des meilleurs Opéras, un fiancé et un petit appartement. Tout va pour le mieux mais cette grande romantique a un problème avec la technologie, c’est un vrai « Gaston Lagaffe » lorsqu’il s’agit d’utiliser un ordinateur. La preuve, elle réussit à créer un bug informatique dans sa boite. C’est alors que débarque Marcus, un véritable Geek.  Leur première rencontre ne se déroule pas bien. Le jeune homme a été embauché pour résoudre les problèmes et manque de pot pour Tilly, la jeune femme est choisie pour travailler avec Marcus.  

Parallèlement suite à sa gaffe, elle va faire la connaissance d’un inconnu par messagerie avec qui elle va échanger au fil des jours…

J’ai beaucoup apprécié cette jolie romance. Déjà parce qu’elle se passe durant les fêtes de fin d’année, ce qui permet de mettre le lecteur dans la magie de Noël et par ses personnages. Tilly est une grande rêveuse, avec un bon fond. Elle adore travailler dans le monde du spectacle et ne se voit pas faire d’autre chose. Elle a une telle passion qu’il est facile pour elle de la communiquer aux autres.

Tout son monde va être bouleversé avec l’arrivée de Marcus car si elle n’arrive pas à montrer qu’elle sait utiliser les ordinateurs et prouver ses compétences au jeune homme, elle risque de perdre son job. Alors qu’elle le pense condescendant et froid, elle va découvrir sa véritable personnalité au fil des semaines.  Des deux côtés, les jeunes gens vont faire découvrir à l’autre leur véritable passion et deviennent amis.

Tilly va se sentir perdue car bien qu’elle soit fiancée, elle se sent de plus en plus attirée par Marcus et le fait que son fiancé soit distant avec elle n’arrange rien.

Bref, vous l’aurez deviné, les choses vont s’intensifier entre Tilly et Marcus. L’intrigue n’est pas très compliquée et on devine très rapidement ce qui va arriver à travers les différents évènements mais cela reste une lecture sympathique et agréable. J’ai passé un très bon moment avec ce roman et j'a&i adoré revivre la magie de Noël à travers les yeux de Tillie !

Parfait pour les romantiques qui aimeraient rester dans l’ambiance féérique de Noël.

Plus d’infos : J’ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Noirs démons - Tome 4 "Entre deux feux" de Suzanne Wright

Editions Milady

Par l’auteure de la révélation bit-lit La Meute du Phénix

La naissance de leur fils Asher a rendu Harper et Knox à la fois plus puissants et plus vulnérables que jamais. Le charme d’Asher a beau leur attirer la bienveillance de Lucifer lui-même, Harper sait qu'il leur reste encore un ennemi, le plus redoutable. Lorsque le dernier Cavalier de l’Apocalypse abattra son jeu, Harper et Knox devront jeter toutes leurs forces dans la bataille, y compris peut-être les mystérieux pouvoirs d’Asher. Et s’il est un enfant capable de faire face à l’enfer, c’est bien leur fils.

Il est temps pour la famille la plus terrifiante au monde de lancer la contre-attaque…

 

Avis de Christy :

“Noirs démons” est une série que j’apprécie beaucoup et dont j’ai beaucoup de plaisir à suivre les nouvelles aventures. L’attente a été longue depuis le tome 3 paru l’an dernier !

Quelques mois ont passé depuis la naissance du fils de Knox et d’Harper. Il a désormais six mois. À cause de sa constitution démoniaque, il grandit plus vite qu’un enfant normal. Asher en paraît dix. Il sait désormais s’asseoir, marcher à quatre pattes, se mettre debout et dire quelques mots.

Ce n’est pas un garçon facile selon les dires de sa mère. Il ressemble beaucoup à son père et manipule déjà les gens pour avoir ce qu’il souhaite. Un vrai petit démon...

Le seul problème, c’est qu’Harper s’interroge beaucoup sur le type de démon qui possède Asher. Sera-t-il un archidémon comme Knox? Un sphinx comme elle? Autre chose?

Pendant que Knox est à une réunion importante, Harper et son fils doivent se rendre à une fête. C’est une première pour la petite famille, peu habituée à sortir de l’abri de la propriété. Rappelez-vous, Harper a subi des menaces de mort, a été kidnappée précédemment. On comprend donc aisément qu’elle ait quelques doutes à se rendre à l’extérieur. D’autant plus que la menace du 4ème Cavalier plane toujours sur leur tête.

On ne sait pas qui il est ni ce qu’il prépare…

Finalement, il s’avère qu’Harper a raison d’avoir des inquiétudes… Car la fête ne se déroule pas bien. Une femme ayant pris l’apparence de la jeune femme tente d’enlever Asher…

Je ne vais pas trop vous en dire pour vous laisser découvrir l’intrigue de ce quatrième tome. Comme les précédents, j’ai dévoré en quelques jours cette nouvelle aventure. Je voulais savoir à tout prix qui était ce mystérieux 4ème Cavalier qui en veut au couple Knox/Harper.

“Entre deux feux” nous raconte l’enquête des démons qui veulent savoir si est derrière cette attaque contre leur fils.

Trahisons, manipulations, mensonges, faux-semblants sont au rendez-vous dans cette histoire qui est menée tambour battant. Je n’ai pas vu les pages défiler pendant ma lecture, absorbée par l’intrigue.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’intrigue, soit à mon sens, davantage centrée sur Harper. Ici, on la voit davantage en tant que mère. Si au début de l’histoire, elle est plutôt stressée à l’idée de sortir à l’extérieur de la maison avec son fils, c’est parce qu’elle a peur qu’il ne lui arrive des choses. Les circonstances vont lui donner raison, puisqu’Asher va être victime d’une tentative d’enlèvement.

Cette épreuve va bouleverser Harper. Alors qu’elle se posait déjà beaucoup de questions sur son nouveau rôle de maman, elle pense désormais qu’elle n’est pas une bonne mère. Elle n’est pas restée aux côtés de son fils pendant toute la fête. Elle aurait voulu intervenir plutôt pour éviter qu’Asher ait peur ou soit traumatisé par cette épreuve.

Harper va nous montrer de quoi elle est véritablement capable pour protéger sa famille.

Et c’est assez effrayant, je dois dire...

De plus, la jeune démone va voir l’un de ses ex faire son retour. Drew est sorti brièvement avec Harper et s’il a été absent pendant une grande période, il n’en garde pas moins quelques sentiments à l’égard d’Harper.

Du coup, Knox se montre encore plus possessif avec sa compagne.

On se pose beaucoup de questions sur la légitimité de ce retour. A-t-il un rapport avec la menace du 4ème Cavalier? Drew est-il responsable de la tentative d’enlèvement d’Asher?

J’ai trouvé, d’ailleurs, que Knox n’était pas aussi présent que d’habitude. Ce que je regrette un peu. Nous avions l’habitude à un large déploiement de force et de pouvoirs de sa part et “Entre deux feux” ne nous montre pas ce côté du personnage. C’est son conflit avec Drew, l’ex d’Harper, qui va quelque peu mettre le feu aux poudres. Knox n’apprécie pas de voir sa compagne être sollicitée de la sorte… Mais je suis quand même restée sur ma faim pour ce côté-ci.

J’ai adoré le personnage d’Asher. Il est tellement adorable et mignon. Même si ce n’est encore qu’un bébé, il montre déjà quantité de pouvoirs… J’ai hâte de savoir ce que le futur lui réserve…

Concernant les rebondissements, l’auteure nous emmène parfois dans de fausses pistes, les rebondissements sont nombreux et rythment le récit. Je dois vous avouer que je n’avais parfois rien vu venir.

En bref, j’ai passé un excellent moment livresque en compagnie de notre couple de démons Harper et Knox. Action, suspense, rebondissements sont encore une fois au rendez-vous dans ce quatrième tome pour notre plus grand plaisir.

J’ai hâte de découvrir les prochains tomes qui seront consacrés aux personnages secondaires et plus particulièrement au couple Devon/Tanner.

Plus d'infos : Milady

Stars – Tome 1 "Nos étoiles perdues" d'Anna Todd

Editions Hugo Roman

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménager à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard, Karina travaille comme kiné à la base et se sent bien pour la première fois de sa vie.

Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrolable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connait pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais.

Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.

 

Avis de Christy :

J’avais beaucoup aimé la série “After” d’Anna Todd et c’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de cette toute nouvelle série, très intriguée à l’idée de découvrir de nouveaux personnages, une nouvelle histoire…

Nous faisons la connaissance de Karina, en 2018, alors qu’elle attend quelqu’un dans un coffee shop à Atlanta. Elle n’aime pas trop cette ville, trop bruyante pour elle.

Elle a grandi à Fort Benning, une petite ville militaire… Soudain, un homme s’avance vers elle, elle le connaît bien puisqu’elle a été amoureuse de lui. Il s’appelle Kael…

Retour en 2015…

Karina a vingt ans et vient d’acheter et d’emménager dans sa propre maison, située à peine à cinq minutes à pied de son travail. Elle y vit avec Elodie, une française qui attend son premier enfant et qui est aussi sa collègue. Son mari est parti en mission en Afghanistan.

Karina est masseuse dans un Spa géré par Mali, sa patronne. La jeune femme est passionnée par son travail.

Un matin, alors qu’Elodie est en retard au travail, Karina doit s’occuper d’un nouveau client. C’est Kael.

Cet homme l’intrigue beaucoup. Apparemment, il connait bien Elodie. Karina s’interroge sur les liens qui existe entre eux. Pourtant, elle n’ose pas questionner sa collègue et colocataire.

En rentrant le soir à la maison, la jeune femme est encore plus surprise de retrouver Kael, chez elle.

Comme elle doit se rendre au dîner hebdomadaire chez son père et sa belle-mère, elle lui propose de déposer Kael pour qu’il puisse récupérer certaines de ses affaires.

Karina en profite pour lui poser quelques questions….Mais Kael ne se montre pas des plus bavard…

Pourtant, au fil de leurs rencontres, les deux jeunes adultes vont finir par se rapprocher…

J’ai commencé “Nos étoiles perdues”, le 1er tome de la nouvelle série “Stars” en ayant encore en tête l’intrigue d’ “After”. Je voulais savoir comment l’auteure allait réussir à créer une toute nouvelle histoire, bien loin des conflits incessants entre Tessa et Hardin.

Pour moi, le défi a été relevé, car “Stars” ne ressemble en rien à “After”.

Ici, nous faisons la connaissance de Karina, une jeune femme qui vient juste de prendre son indépendance vis-à-vis de son père, en ayant sa propre maison et travail. Alors qu’elle à vécu toute sa vie dans les bases militaires (son père est un soldat américain), déménageant régulièrement en compagnie de son frère jumeau, à travers les Etats-Unis, suivant le travail de leur père.

Ainsi Karina est plutôt discrète, assez réservée et n’osant pas accorder sa confiance à n’importe qui…

Depuis qu’elle à trouvé un travail qu’il lui plait, elle se sent beaucoup mieux dans sa peau… Pourtant, être masseuse, ce n’est pas forcément facile tous les jours. Il y a parfois des clients difficiles, d’autres qui font des remarques inappropriées… Mais Karina n’en tient pas compte. Elle aime son métier et donner quelques instants de bonheurs à ses clients.

C’est quand arrive Kael, en tant que nouveau client que la vie de Karina va changer. Il revient tout juste d’une mission, dont les souvenirs semblent encore le hanter. La jeune femme va vite être intriguée par cet homme. Outre son physique qui la charme, c’est son comportement mystérieux qui l’attire. Il ne va pas beaucoup parler…

Karina va tout faire pour en savoir plus sur lui, sur ce soldat qui commence à hanter toutes ses pensées… Bien malgré elle…

Très vite, un lien va se former entre ses deux personnages blessés par la vie… Pendant que Kael va devoir affronter le retour à la vie civile, Karina, elle, devra apprendre à gérer le quotidien et notamment, le retour de son frère.

J’ai passé un très bon moment en compagnie des personnages de “Nos étoiles perdues”. Ici les personnages sont très travaillés, à tel point qu’ils ressortent presque du roman. Ils ont l’air vivants.

Karina et Kael sont deux êtres qui n’ont pas été épargnés par la vie, laquelle tourne principalement autour de l’armée. Si pour Karina il s’agit de son père et son métier qui ont rythmé sa vie, pour Kael, il s’agit de son métier. Métier qui a déjà laissé des traces, malgré sa jeunesse.

J’ai senti de l’inquiétude et un véritable intérêt pour Anna Todd de ces deux facettes de la vie militaire… Ceux qui partent et ceux qui restent… Quand on sait qu’Anna sait de quoi elle parle, cela ajoute de la profondeur à son récit.

J’ai beaucoup aimé les personnages, découvrir leurs forces mais aussi leurs faiblesses. Deux personnages différents, mais qui vont apprendre à se connaître au fil des pages.

J’ai aimé leur façon différente de voir et d’appréhender les problèmes.

Karina se montre parfois beaucoup plus adulte que son frère jumeau, même si elle est l’aînée. J’ai hâte de savoir comment les personnages vont évoluer par la suite et faire que les choses sont tellement différentes entre les deux moments de narration entre notre héroïne et Kael.

Que s’est-il passé pour que les personnages s’éloignent loin de l’autre?

Pourtant, il m’a manqué ce petit plus qui m’aurait vraiment rendue accro à la lecture, ce qui ne m’a pas empêché de dévorer le livre!

La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et on prend plaisir à suivre les personnages dans leur évolution. Quant aux dernières pages, elles m’ont donné envie de lire la suite!

En bref, j’ai passé un très bon moment en compagnie de ce premier tome. On fait la connaissance des personnages, très marqués, chacun à leur façon, par la vie militaire. J’ai hâte de lire la suite!

Plus d'infos : Hugo Roman

Anita Blake – Tome 26 "Serpentine" de Laurell K. Hamilton

Editions Milady

Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires

La Floride est l’endroit rêvé pour le mariage d’Edward, et c'est l'occasion pour moi de profiter de vacances bien méritées avec mes amoureux. Mais on y trouve aussi une nouvelle forme de lycanthropie, une malédiction qui frappe une famille depuis plusieurs générations et réduit leurs corps à une masse grouillante de serpents…

Lorsqu’une dispute éclate parmi les invités du mariage et que plusieurs femmes disparaissent de l’hôtel, mes amis et amants figurent parmi les principaux suspects et mes alliés se trouvent réduits à l’impuissance. Pour les sauver, je suis prête à tout, même à accepter une aide que je risque de regretter. Enfin, si je survis…

 

Avis d’Arcantane :

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu du Anita Blake. Je suis une grande fan mais ma passion s’est amoindrie au fil des tomes qui perdaient en qualité. Quelle fut ma surprise avec ce nouveau tome qui remonte dans mon estime ! Je l’ai même dévoré. Plusieurs raisons qui m’ont fait apprécier cette lecture :

- Des personnages que l’on connaît mais un entourage limité pour Anita. Pour une fois, il n’y a plus tout son harem. Car à force d’avoir autant de personnages auprès de l’héroïne, on perd le fil mais aussi en qualité car il est impossible de les faire tous intervenir dans un même tome et cela pose aussi un problème lorsqu’il s’agit de les resituer. Ici Anita est accompagnée de ses deux amoureux Nathaniel et Micah ainsi que de quelques gardes du corps.

- Très peu de scènes de sexe, elles sont assez rapides et c’est tant mieux car cela n’apporte rien à l’histoire. On sait qu’Anita doit nourrir l’Ardeur et elle le fait aussi avec ses proches et non avec des inconnus (c’est ce qui m’énervait dans la série, cela ne me gênait pas qu’elle soit poly mais c’est qu’elle le fasse avec des inconnus que l’on ne verra que très peu par la suite).

L’auteure va plus se concentrer sur la relation d’Anita avec ses fiancés. J’ai trouvé que Nathaniel prenait plus d’ampleur au fil des tomes, il s’affirme de plus en plus. Alors qu’on le connaissait soumis, c’est un des rares personnages qui évolue dans les romans. Il va se montrer plus dominant et affirmer son point de vue. Il sait ce qu’il veut et n’hésite pas à le faire savoir à Anita et Micah.

Comme Edward et Donna se marient, on va en apprendre plus encore de ce côté. Il est déjà difficile de s’imaginer Edward alias « la Mort » avoir une relation mais de là à se marier !  On découvre une autre facette dans le personnage de Ted mais le vrai Edward n’est jamais bien loin. J’ai trouvé que Donna et les enfants sont un peu son humanité.  D’ailleurs, beaucoup d’embuches vont se mettre sur leur chemin, entre l’une des demoiselles d’honneur et amie de Donna qui fait tout pour saboter leur mariage, des disparitions de jeunes femmes, Nathaniel qui est dans le collimateur de la police locale… On se demande s’ils vont arriver à se marier à temps !

J’ai adoré aussi le retour du  4ème cavalier et collègue marshall d’Anita : Otto que l’on connait plus sous le nom d’Olaf. Grand psychopathe dans toute sa splendeur. Son retour est assez perturbant car Olaf est plus puissant qu’avant depuis qu’il a contracté la lycanthropie. Devenu un lion garou, il veut toujours sortir avec Anita et cela s’est renforcé depuis. Il est plus calme et a de véritables conversations avec Anita qui ne sait pas toujours comment réagir. Le fait qu’elle n’est plus chasse gardée par Edward fait qu’il y voit une chance de conquérir la jeune femme. Avec elle, il sait qu’il peut être lui-même car elle connait sa véritable personnalité de tueur. On se doute qu’on reverra Olaf par la suite. Le fait qu’il soit un lion garou et que l’une des bêtes d’Anita est une lionne cela risque de poser problème.

Le seul point noir est l’intrigue, laissée de côté.  Tout le côté malédiction avec les serpents est abordé en début très rapidement et ne sera remis qu’à la fin et même, c’est un peu dommage car c’est un peu le titre du roman et je m’attendais à ce que l’auteure l’aborde en détail.

Heureusement qu’il y a de l’action surtout avec l’entrée en scène des 4 cavaliers (Edward, Anita, Bernardo et Olaf) dans l’enquête !

J’espère que le prochain roman sera dans la même veine, j’aime beaucoup que l’on puisse revoir Edward et Olaf car cela veut dire qu’Anita repart à la chasse aux monstres avec ses collègues !

Bref, Serpentine fut une bonne surprise pour ma part. Que Laurell continue !

Plus d’infos : Milady

Et puis soudain - tome 3 "Sombrer" de Laura S Wild

Editions Hugo Roman

…Lia avait enfin réussi à construire la vie pour laquelle elle se battait depuis des années. Robin et elle s’étaient délivrés du poids des secrets et plus solide que jamais, le couple avait de nombreux projets, professionnels comme personnels. Et puis soudain, ils sombrent. Il a suffi d’un accident de voiture pour tout remettre en question. Nul n’en est sorti indemne. Chacun des membres de leur petit groupe d’amis est désormais confronté à de douloureuses conséquences et à des pertes tragiques. Pour tous, la convalescence s’annonce longue et déchirante… d’autant qu’une question se fait de plus en plus dérangeante : Et si ce n’était pas un accident ?…
 
 
Avis d'Edelweiss :
La série « et puis soudain » a pour juste titre d’attirer l’attention sur l’imprévisible et la promptitude. Ce troisième tome nous plonge dans un abîme de désarroi, de douleur et bien sûr d’espoir sur l’avenir de Lia et ses amis mais aussi pour son couple formé avec Robin.

Laura S. Wild nous torture tout au long de son roman. Il faut avouer que, suite à l’accident les troubles sont nombreux au sein du groupe d’amis. Que la douleur soit physique ou morale, personne n’y échappe et pour ceux qui s’en sortent indemne, le poids de leur souffrance est véritable. Aucun ne ressort de cet accident sans séquelle, sans peine ou sans culpabilité. Dans la vie de chacun s’ajoute alors une fragilité et une colère à peine voilée et l’admettre se révèle bien plus difficile qu’il n’y paraît jusqu’au moment où elle finit par exploser.

Ce chapitre sur la vie des protagonistes monte en puissance et s’ouvre sur une nouvelle routine et pas des moindres. Le retour à la normale n’existe plus pour certain d’entre eux pris au piège d’un handicap, d’une perte précoce, d’un sentiment d’impuissance face à cette épreuve et l’animosité qui s’accroît dans leur malheur empire dans leur relation. Hugo et Stefan sont clairement mis en avant dans ce roman mais pas forcement de la façon la plus favorable qui soit.

C’est un tome assez sombre, d’où le titre, car remonter la pente suite à cet accident et ne pas s’avouer vaincu va mener Lia à enquêter sur la personne responsable de leurs états. Mais plus on avance sur cette énigme plus on se méprend sur la culpabilité de cet individu. J’ai été totalement bouche-bée lors de sa découverte et cette fin prenante qui m’a carrément enrouée la gorge. Comme quoi, l’auteure n’y va pas de main morte et frappe fort en osant une intrigue plausible et obscure.

Le suspens est au rendez-vous, il sera maintenu jusqu’aux dernières pages, ce que j’apprécie beaucoup. Vous retrouverez de nouveau les points de vue de Lia et Robin tout au long de ce tome mais aussi celui de Chris qui, bien qu’il ne soit pas récurrent apporte toujours à l’histoire un intérêt supplémentaire. Laura S. Wild manipule les mots avec émotion et douceur. D’une part la dépression, le désespoir dans lesquels sombrent ses personnages puis enfin, l’acceptation, l’entraide et la conviction que dans l’épreuve, il peut y avoir du renouveau, une solidité et encore un peu d’amour.

Robin a su se montrer attentionné, ferme, délicat, compréhensif et protecteur envers sa bien-aimée puis absolument renversant dans un rôle qui lui sera proposé temporairement. Il encaisse les coups

et consente aux demandes de chacun pour faire avancer les choses et par amour pour Lia. Qu’il soit impulsif et jaloux ne fait que rajouter à son charme. Il m’a convaincu dans ce tome plus que dans les précédents, de cet amour qui les lie.

J’ai véritablement hâte de découvrir le dernier tome « Et puis soudain s’aimer » en espérant que l’auteure finira son histoire sur une « Happy End » !

 

Extrait : « C’est fou comme se libérer de certaines pensées peut être bénéfique. Nous avons pu évoquer le sujet qui nous pesait sur le cœur depuis des semaines : Rose. L’avoir fait vivre quelques minutes dans cette voiture cette nuit nous a fait du bien à tous les deux. »

Plus d'infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu