Aller au contenu principal

Lectures

warning: Creating default object from empty value in /home/anitabla/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Passionnels rendez-vous Partie 1 de Beth Kery

Editions J'ai Lu

Alice Reed vient d’être recrutée pour manager des ados au prestigieux Camp Durand, dont le propriétaire n’est autre que Dylan Fall. Pourquoi ce dernier l’a-t-il engagée, elle ? Alice l’ignore. Une chose est sûre : lorsqu’elle rencontre le séduisant milliardaire, l’attirance est immédiate. Comment résister à son regard de braise et ses avances ? Impossible. Alice succombe et découvre à son côté, nuit après nuit lorsque le camp est endormi, les plaisirs d’une passion des plus charnelles. Or, si expérimenté et aimant soit Dylan, elle devine en lui un être tourmenté qu’il lui tarde de percer à jour…

 

 

 

Avis de Solyane :

Meilleur élément d'une petite université, Alice est acceptée dans un programme de haut vol. Elle n'en croit pas ses yeux : la vie aurait, enfin,  décidé de la combler de ses bienfaits. Cela reste à voir.
Première partie d'un diptyque divisé en quatre parties, le personnage principal est une jeune femme Alice Reed. Celle-ci est une étudiante brillante qui a des affinités avec les mathématiques. C'est à force de volonté qu'elle a réussi à faire des études. Ce qui n'était pas gagné car elle essaie d'oublier un passé difficile. Lorsqu'elle est sélectionnée pour faire partie d'un des programmes le plus prestigieux, elle n'en revient pas. Bien que brillante, sa personnalité a été forgée par des événements difficiles et elle a du mal à se croire à sa place. Elle a l'impression de porter un marquage qui désigne son origine peu glorieuse. Et sa rencontre avec Dylan Fall ne va pas arranger les choses.
 
Comme souvent dans ce type d'histoire, l'auteure ne laisse que quelques indices sur le protagoniste principal masculin. Dans cette première partie, on découvre son origine sociale et celle actuelle. Ce personnage est décrit à petites touches. Il n'y a pas suffisamment d'éléments pour le cerner au contraire d'Alice ou de certains de ses camarades.
Cette première partie va nous montrer la relation naissante entre Alice et Dylan ainsi que les débuts d'Alice dans le Camp Durand, avec juste une point de problème, mais sans plus. Je présume que cela va arriver dans la deuxième partie qui est déjà disponible. Mais même ce nouveau tome se termine sur quelque chose de complexe (comment lire la fin avant d'entamer le début).
En ce qui me concerne, c'est une relation classique entre une jeune femme et un homme mystérieux. Et, bien que leur relation démarre très rapidement, on sent les problèmes arrivés mais ils sont juste esquissés. N'hésitez pas à avoir la deuxième partie sous la main avant de commencer ce tome, ça vous évitera des frustrations. Les deux autres parties sortiront au début et à la fin du mois de novembre. Ce qui vous permettra d'avoir la fin rapidement. Hâte de lire la suite et de suivre la relation de nos deux héros.

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

L’inconnue d’Halloween de Marie Harte

Editions J’ai Lu pour elle

« Tu es la reine des pantouflardes. Viens à cette fête, et trouve-toi un mec ! » Défiée par son frère de quitter son canapé et ses leggins, Sadie décide de l’accompagner à la soirée Halloween et, quitte à se lâcher, de s’y lâcher vraiment. C’est en princesse viking, masquée, et sans aucune inhibition qu’elle se laisse séduire dans l’ombre par le plus hot des diables. Mais tout a une fin, et elle se sépare de son partenaire inconnu sans même avoir vu son visage. Impossible de renoncer à lui si facilement. Mais comment et où retrouver celui dont on ne connaît que les mains brûlantes ? Faudra-t-il attendre le prochain Halloween et compter sur le hasard pour croiser de nouveau l’inoubliable démon ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Une romance parfaite pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween !

Sadie, la trentaine est une jeune femme qui vit sa vie comme elle l’entend. Elle a un métier qu’elle aime (faire de la cuisine), une boîte Sofa dont elle est copropriétaire qui fonctionne bien, une famille très proche. Seule ombre à sa vie : elle est célibataire. Par choix. Depuis sa dernière rupture qui l’a terriblement blessée, elle ne veut plus s’investir dans une nouvelle relation. Son caractère de cochon n’arrange rien car elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et du regard des autres. En dehors de son travail, elle est très pantouflière et ne cherche pas la compagnie d’autres personnes.

Ce qui ne plaît pas à son frère Elliot qui la pousse à l’accompagner à une fête d’halloween dont leur boîte couvre l’évènement.

Déguisée en guerrière, elle va alors faire la connaissance d’un beau jeune homme déguisé en diable. Prise dans l’ambiance de la fête, les deux jeunes gens, sur un coup de folie, couchent ensemble sans connaitre leur nom. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que le Diable déguisé est en réalité « Gear » Harrison Blackstone, célèbre mécano de la série Moto Madnezz et qu’il a flashé sur la jeune femme. Bien décidé à la revoir, il va tout faire pour découvrir son identité…

J’ai passé un très agréable moment avec Sadie et Gear. Ce sont deux personnages faits pour s’entendre car ils ont les mêmes goûts et surtout un caractère de cochon ce qui m’a fait beaucoup rire avec certaines scènes. L’alchimie sexuelle étant très forte, ils entament une relation passionnelle dès le départ. Mais au fil des jours, alors qu’ils avaient décidé d’une relation simple et sans engagement, ils commencent à s’attacher l’un à l’autre. Ayant peur d’avouer leur propre sentiment de peur de faire fuir l’autre, chacun se sent perdu et ne sait pas trop comment se faire comprendre. Leurs anciennes expériences de couple les ont grandement refroidies et ils ont peur de souffrir à nouveau mais heureusement ils peuvent compter sur leur famille qui va leur ouvrir les yeux et leur faire comprendre qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Vous passerez un bon moment en leur compagnie !

L’inconnue d’Halloween est une romance sexy, drôle et idéale pour cette période et se changer les idées !

Plus d’infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Le grand Nord - Tome 2 "Ancrage" de Sarina Bowen

Editions Hugo Roman

Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu’ au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n’a d’autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail.

Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l’homme qui a tué son frère et brisé son coeur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoureux d’elle a changé. Jamais il n’aurait fait du bénévolat dans les cuisines de l’église. Mais dans une petite ville où l’amour interdit est une loi en soi, personne ne tolérerait que Sophie et Jude se remettent ensemble, encore moins le père de Sophie qui se trouve être chef de la police.

Tout s’oppose à leur amour. Un amour impossible autorise-t-il l’espoir d’une seconde chance ? Une histoire sombre et déchirante qui vous brisera le coeur puis en recollera les morceaux.

 

Avis de Christy :

Après avoir dévoré le tome 1 de la série “Le grand Nord”, c’est avec grand plaisir que j’ai enchaîné avec “Ancrage”.

Nous retrouvons Jude qui avait fait son entrée dans la ferme de Griffin Shipley, dans “Amertume”. Ce tome lui est consacré.

Le jeune homme retourne chez lui avec plus de trois ans d’absence, entre la prison et le centre de désintoxication, pour habiter et travailler chez son père garagiste. Ce n’est pas du tout facile pour lui. Les lieux sont remplis de souvenirs, des bons (ceux avec Sophie) et des moins bons.

Pourtant, Jude trouve la force d’essayer d’avancer dans sa vie. Il reprend ce travail de garagiste pour se faire de l’argent.

Mais les regrets ne sont jamais bien loin… Il se rappelle son passé, parfois très dur, quand il était drogué et qu’il sortait avec Sophie.

Il rentre à Colebury, la ville de son enfance, mais là aussi où il lui est également facile de trouver de la drogue et surtout de tomber sur Sophie, son ex, qui est aussi la soeur de l’homme qu’il a tué.

Jude est rempli de regrets.

Dès son installation, Jude doit se battre quotidiennement contre son addiction. Après son travail de garagiste, il se rend chaque semaine aux séances des Narcotiques Anonymes. Cela l’aide beaucoup…

C’est suite à l’une de ces séances qu’il fait la connaissance du père Peters, qui offre bénévolement des repas à ceux qui en ont le plus besoin. Ce dernier lui demande de l’aide en cuisine pour préparer les repas.

Alors qu’il avait tout fait pour l’éviter, Jude recroise Sophie qui est aussi bénévole.

Sophie est une jeune femme qui travaille pour l'hôpital de la ville, dans les services sociaux. Elle est chargée de différents dossiers, dont celui de s’occuper d’une petite fille ayant besoin d’implants auditifs. C’est un travail prenant qui lui plaît beaucoup et dont elle espère avoir un poste à l’issue de la fin de ses études.

Suite à l’accident qui a causé la mort de son frère, sa famille est toujours sous le choc. Sa mère est devenue insensible à tout et passe son temps devant la télé, sans aucune réaction. Le père de Sophie, chef de la police de Colebury, lui en veut d’avoir fait “entrer le diable” dans leur maison en ayant une relation avec Jude. Depuis, il en veut beaucoup à Sophie.

Bien malgré eux, Sophie et Jude reprennent contact…

Après avoir beaucoup aimé le 1er tome “Amertume” de cette nouvelle série chez Hugo New Romance, j’ai encore une fois passé un très bon moment en compagnie des personnages.

On suit en alternance Jude et Sophie, un couple torturé par les événements passés d’il y a trois ans. Jude, sous l’influence de la drogue, a en effet causé la mort de Gavin, le frère de Sophie, pendant un accident de voiture. Depuis, il a purgé sa peine et s’est sevré de toute drogue dans son organisme. Mais le manque est toujours là, plus ou moins fort selon les jours ou les épreuves de la vie.

Sophie, quant à elle, n’a jamais oublié Jude, son premier amour. Leur relation a été très forte, jusqu’à l’accident. Sophie ne s’était jamais rendu compte auparavant que Jude avait des problèmes avec la drogue.

Elle a bien essayé de le contacter pendant sa détention, mais ce dernier ne voulait pas.

Sophie est sous le choc lorsqu’elle apprend le retour de Jude en ville. Elle veut à tout prix savoir ce qu’il devient mais n’ose pas prendre contact.

Sur un ton beaucoup plus sombre que “Amertume”, Sarina Bowen nous emmène dans le quotidien de Jude et de Sophie, à la recherche d’un avenir. Tous les deux ont été profondément bouleversés par l’accident de voiture arrivé trois ans plus tôt. Jude a maintenant pris conscience de son addiction à la drogue et souhaite passer à autre chose. Mais le manque lui rappelle constamment ses erreurs passées.

Sophie, quant à elle, cherche des réponses sur ce qu’il s’est déroulé. Pourquoi Gavin, son frère, lui qui ne s’entendait pas du tout avec Jude, se trouvait-il avec lui dans la voiture? Que s’est-il passé suite à l’accident? La réapparition de Jude à Colebury va lui remettre toutes ses questions en tête. Elle espère que ce dernier pourra l’aider.

La relation qui se renoue entre la jeune femme et l’ex-junkie est tout simplement passionnée et passionnante. Les retrouvailles sont intenses entre eux, même s’ils se demandent comment ils vont devoir gérer cette relation. Est-ce vraiment le bon moment ?

J’ai passé un excellent moment en compagnie des personnages. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur revienne sur le personnage de Jude que nous avons rencontré dans “Amertume”. On est ému par son histoire. Malgré ses faiblesses liées à la drogue, on sent vraiment qu’il souhaite s’en sortir. Quant à Sophie, j’ai été touchée par sa gentillesse, du fait qu’elle s’occupe de sa famille, malgré le comportement exécrable de son père. J’ai eu envie à de nombreuses reprises d’intervenir pour l’aider.

J’ai été aussi touchée par la relation qui se renoue entre Jude et Sophie. Leurs sentiments sont beaux et purs.

En bref, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Jude et de Sophie, un couple qui a su affronter les épreuves séparément puis ensemble. Ils ont beaucoup souffert mais souhaitent aller de l’avant. La découverte de ce qu’il s’est passé avant l’accident de voiture sera au coeur de leurs préoccupations.

J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la série, intitulée “Secrets” et consacré à Zach, un employé de la ferme Shipley.

Plus d'infos : Hugo Roman

Le grand Nord - Tome 1 "Amertume" de Sarina Bowen

Editions Hugo Roman

Griffin s’attendait à tout sauf à tomber sur la fi lle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey, quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.

Pourtant, ces deux-là vont se retrouver par hasard sur le domaine agricole de Griffin, promu à vingt-sept ans seulement chef de famille au décès de son père. En plus de la ferme familiale, il lui incombe désormais de s’occuper de sa mère, de ses trois frère et soeurs et d’un grand-père entêté, et n’a pas de temps à accorder aux petites bourgeoises superficielles qui débarquent de Boston avec l’intention d’acheter sa production de cidre à moitié prix.

Missionnée par une grosse entreprise de restauration, Audrey doit passer plusieurs jours dans la région pour négocier l’achat de produits biologiques. Elle réussit à séduire toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière, et aucun fermier grincheux et moralisateur ne parviendra à entraver ses ambitions de devenir chef.

Adversaires, leurs attentes face à la vie divergent radicalement. Manque de chance, l’alchimie sexuelle qui existe entre eux deux est au moins aussi exceptionnelle que la sauce top secret des enchiladas que mijote Audrey…

 

Avis de Christy :

Ce premier tome faisait partie de mes envies lecture pour la rentrée et quel plaisir de l’avoir reçu!

Nous faisons la connaissance de Griffin, 27 ans, qui travaille très dur dans la ferme de sa mère. Il est l’aîné de la famille, composée de 2 frères et une soeur. Griffin ne rechigne pas à la tâche car il y a toujours quelque chose à faire, une réparation ou une récolte.

En début de saison, sa mère lui annonce qu’elle a embauché un ex-junkie pour les aider, lequel est également passé par la case “Prison” pour homicide involontaire (il a causé un accident de voiture sous l’emprise de la drogue).

Griffin est assez réticent au départ à l’idée de travailler avec ce nouvel employé. Mais ses doutes vont vite être balayés lorsqu’il va apprendre à le connaître.

Audrey, elle, est chef cuisinière. Après de nombreuses hésitations dans ses études, elle a enfin découvert une voie qui lui plaît beaucoup et dans laquelle elle semble épanouie. Si seulement les patrons du Boston Premier Group où elle travaille, lui laissait une chance de travailler en cuisine !

En attendant d’avoir son propre restaurant, ces patrons lui confient des tâches où elle n’a trop de connaissances. Suite à une petite erreur, Audrey est convaincue de se faire virer. Pourtant, ces patrons l’envoient dans le Vermont pour négocier des produits frais comme les pommes, le cidre ou autres produits pour les proposer dans leurs restaurants.

Audrey est obligée d’accepter pour ne pas perdre son emploi.

Arrivée sur place, elle a un accident de voiture, sur la propriété de Griffin… Et là, la jeune femme s’aperçoit qu’elle le connaît! Alors étudiants tous les deux, ils ont eu une brève mais intense aventure…

Maintenant, ils vont devoir travailler ensemble…

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. Dès les premières pages, nous rentrons de plain-pied dans le Vermont, une région où il y a beaucoup de fermes agricoles. Les gens comme Griffin travaillent dur pour gagner leur vie. Rien n’est simple pour eux. Ils doivent gérer les récoltes et faire tourner leur ferme, qu’elle soit en bon état… Le travail est particulièrement difficile et physique. Et surtout, ne rapporte pas beaucoup d’argent au final.

Griffin aime beaucoup ce travail qui l’occupe toute la journée. Du coup, il n’a pas vraiment le temps pour rencontrer quelqu’un et vivre une histoire d’amour.

Sa famille compte beaucoup pour lui et Griffin travaille dur pour assurer à sa petite soeur de 17 ans une chance d’entrer à la fac malgré les frais de scolarité élevés.

Ses employés forment également une autre partie de sa famille.

L’ambiance au travail est décontractée et très bonne. Tout le monde se soutient, même en cas de coup dur.

Audrey quant à elle, vient à peine de trouver ce qu’elle veut faire dans la vie. Elle a grandi auprès d’une mère, femme d’affaires, qui s’est toujours montrée dure et intraitable avec elle. Audrey a abandonné deux fois l’université, avant de se passionner pour la cuisine, pour laquelle elle semble passionnée. Elle a enfin trouvé sa voie.

Elle est quand même obligée d’accepter l’offre de ses patrons pour trouver des nouveaux fournisseurs dans le Vermont, car elle a fait une monstrueuse erreur en apportant des “spaces brownies” au travail… Le Vermont est sa dernière chance de prouver ce qu'elle vaut.

Lorsqu’elle se rend compte qu’elle va devoir travailler avec Griffin, elle s’aperçoit que sa mission ne sera pas simple. Car Griffin va tout d’abord lui mettre quelques bâtons dans les roues.

Leur relation sera quelque peu compliquée par les propositions d’offre d’achat des patrons d’Audrey qui ne veulent acheter qu’à bas coût.

Pourtant, la personnalité pétillante et attachante d’Audrey va faire qu’elle et Griffin vont se rapprocher de nouveau.

On passe un très beau moment en compagnie de ses personnages très humains et surtout très attachants. Au fil des pages, on apprend à les connaître. Ils ont quelques petits défauts.

J’ai adoré le fait que les personnages vivent dans une région que j’ai appris à connaître au fil d’”Armertume” et qui doit être magnifique à visiter en vrai. L’auteure a parfaitement su nous dépeindre la nature environnante, avec ses paysages et ses habitants.

De plus, l’auteure a su nous montrer via cette histoire les difficultés des fermiers à travailler tous les jours pour gagner leurs vies. De réparations, en récolte, en choix de produits à offrir à la vente, tout nous est parfaitement décrit. C’est parfois dur pour les fermiers, mais ils aiment tellement ce qu’ils font que les difficultés semblent moins importantes.

“Amertume” est aussi vecteur de l’agriculture biologique, très prisée en ce moment. Griffin doit faire beaucoup d’effort pour réussir à produire des produits de qualité, mais ses efforts seront peut être récompensés…

J’ai été aussi sous le charme de la cuisine d’Audrey. La description de certains plats qu’elle prépare tout le long du roman a de quoi nous mettre l’eau à la bouche. On ressent presque les odeurs de cuisine…

En bref, j’ai adoré ce 1er tome qui nous emmène aux côtés de personnages attachants et très vrais à découvrir une région qui semble magnifique…Une très belle découverte !

Plus d'infos : Hugo Roman

 

New York Challenge – Tome 1 "Le Boss" de Nancy Herkness

Editions J’ai Lu

Si sa société est florissante et sa carrière au beau fixe, il n’en reste pas moins que Nathan Trainor désespère. Trouver une femme qui s’intéresse à lui et non à son portefeuille bien rempli n’est pas une mince affaire. À défaut d’en rencontrer une, c’est de deux hommes célibataires qu’il fait la connaissance dans un club sélect de New York. Tous trois font un pari de coeur : chacun doit mettre la main sur celle qui l’aimera pour lui-même. Alors que Nathan tombe malade, sa nouvelle assistante, Chloé Russell, vient lui apporter son aide à domicile afin de traiter ses dossiers. Et si, malgré leurs différences, la jolie Chloé était la bonne ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Ce que j’aime bien dans cette collection « Love addiction », ce sont le genre de romance où l’on passe du bon temps sans prise de tête. Et ce 1er tome d’une nouvelle série ne fait pas exception à la règle.

Nathan Trainor est un jeune milliardaire, la trentaine qui a réussi dans la vie. Il a tout pour lui mais désespère de trouver la perle rare qui partagera sa vie. Sa dernière conquête lui laisse un goût amer car les femmes ont en plus pour son argent que pour l’homme qui se cache derrière le riche homme d'affaires. Lors d’une soirée dans un club très select, il fait le pari de trouver la femme de sa vie en moins d’un an. La tâche est rude mais pas impossible !

Alors qu’une épidémie de grippe sévit dans son entreprise, son assistante en congé maladie est remplacée par une jeune intérimaire, Chloé Russel. La jeune femme prouve dès le premier jour ses compétences dans ce job passager. Alors que Nathan tombe lui aussi malade, il engage Chloé à le suivre et l’aider chez lui à son domicile pour traiter ses dossiers. Notre héros va peu à peu tomber sous le charme de la jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche.

J’ai passé un bon moment avec ce couple. Chloé est une jeune femme têtue mais intelligente qui ne se laisse pas faire face aux exigences de son patron. Au fil des pages, elle ne voit plus Nathan comme son patron mais comme un homme charmant, humain et terriblement sexy. Elle est souvent mal à l’aise avec l’étalage de sa fortune et ses avantages. Elle considère que sa relation avec Nathan n’est que passagère en raison du statut de Nathan. Mais peu à peu, elle va s’attacher à lui surtout lorsqu’il lui dévoile ses secrets qu’il n’a jamais partagés avec personne.

Quant à Nathan, il s’émerveille au contact de Chloé. La jeune femme reste simple dans sa façon d’agir, il en vient à redécouvrir les petits plaisirs de la vie et se rend compte qu’il n’y a pas que le travail dans la vie.  Nathan va devoir être patient car Chloé ne se dévoile pas énormément et a des réticences de vivre dans un monde de luxe.

L’intrigue est assez banale mais très bien écrite et l’on suit avec un certain plaisir l’évolution de leur couple. Malgré certaines épreuves, leur couple va être mis à mal mais ne s’en retrouve plus renforcé. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires comme Ed, le majordome, Ben son meilleur ami et médecin mais aussi la grand-mère de Chloé. Les deux personnages (l’écrivain et le sportif) avec qui Nathan va faire son pari sont eux aussi présents et je l’espère que l’on va les retrouver dans la suite de cette série.

Plus d’infos : J’ai lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Syndiquer le contenu