Aller au contenu principal

Convenant - Tome 2 "Sang-pur" de Jennifer L. Armentrout

Editions J'ai Lu

Compte tenu de son passif familial et de ce qu’elle est vouée à devenir, on attend d’Alexandria une conduite exemplaire. Entre ses entraînements supplémentaires, les cauchemars qui l’assaillent et la présence continuelle de Seth, il s’agit quasiment d’une mission impossible ! De plus, la jeune femme doit se rendre à l’évidence : sa connexion avec l’Apollyon s’intensifie chaque jour, même si cela ne change en rien ce qu’elle ressent pour Aiden, ni ce qu’il sacrifie pour elle…

Quand les démons trouvent le moyen d’infiltrer le Covenant pour attaquer des cadets, les dieux envoient des Furies en guise de protection. Bras armé de la justice divine, ces dernières sont chargées d’éliminer tout danger ou menace, sans distinction ni exception. Et il semble que quelqu’un soit déterminé à pousser Alex à la faute…

 

Avis d'Edelweiss :

Vous qui me lisez, je vous recommande vivement de découvrir cette série absolument fabuleuse. Que vous connaissiez l’auteure par sa série fantastique « Lux » ou ses romances contemporaines « Jeux de patience » vous ne pourrez tomber que sous le charme de sa nouvelle série fantastique « Covenant ». Personnellement, dès que je me suis plongée dans cette série, je ne pouvais plus m’arrêter ! Jennifer L. Armentrout nous délivre une histoire singulière avec des scènes d’action bien menées dans une écriture raffinée et addictive.

L’évolution des personnages est quand même spectaculaire. Des les premières pages, nous sommes happés dans un tournant de l’histoire qui conduit les personnages dans un combat contre le Conseil et des doutes à n’en plus finir sur leurs positions et leurs rangs au sein même du Covenant. Que ce soit par amour, vengeance ou crainte, le nombre d’interrogations et de bouleversements est sans mesure pour Alex.

Nous avons ici trois personnages principaux, Alexandria, Aiden et Seth. Trois personnages qui ont une véritable importance dans l’histoire et pourtant chacun un rôle bien distinct amenant le lecteur à accélérer sa lecture pour arriver au fin mot de l’histoire… Alors, je vous préviens de suite, il y a un tome 3, préparez-vous à être déboussolé à la fin… car les questions qui rôdent dans ma tête n’en finissent pas.

Je dois dire que j’ai été ravi de voir qu’enfin Alex réalise ce qu’Aiden représente pour elle et qu’elle soit consciente du danger que cela représente. De la jeune fille insouciante et impulsive de ses débuts, on peut y ajouter téméraire et obstinée. Alex prend les devants et s’impose face au Conseil pour rétablir la vérité des événements de ces derniers mois. C’est aussi face au chagrin et l’amertume qu’elle devra trouver la force et le courage d’affronter les obstacles qui l’entoure et pas des moindres malheureusement car tout manquement au règlement du Conseil peut entrainer la servitude ou bien la mort.

Seth est un mystère avec un grand « M ». Jennifer L. Armentrout nous le dévoile plus amplement mais le doute m’assaille toujours le concernant. Certains aspects sont floutés ou négligés spécifiquement pour nous mettre dans l’évidence de quelque chose qui nous échappe encore. C’est un personnage haut en couleur, arrogant, narcissique, manipulateur et drôle, tout l’inverse d’Aiden d’ailleurs. Sa relation avec Alex est accentuée sur l’entrainement de celle-ci dans l’attente de son Eveil mais les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre ne peuvent plus être niés. C’est une explosion de sensations et de nouvelles émotions pour chacun d’eux. Est-ce de l’amour ou leur lien d’Apollyon qui les réunit systématiquement ? Un choix s’offre à Alex, la raison ou le cœur…

Entre jalousie ou méfiance bien placée à l’égard de Seth, Aiden ce magnifique Sang-pur aux yeux argent va nous faire patienter longtemps entre les « je t’aime, moi non plus ». Bien que l’inévitable est là et Alex le comprend, un amour entre Sang-pur et Sang-mêlé reste impossible au grand jour. Aiden fera preuve de sang-froid à toute épreuve au point que parfois j’avais envie de le secouer. En fait, Aiden, c’est le genre d’homme à garder tout enfoui et ne rien dévoiler, même à bout, même face au désarroi des personnes qu’il côtoie, il reste humble et sage. Plus on entre dans le personnage plus on s’aperçoit qu’il ne pense ni à son bonheur, ni à ses désirs pour rester le plus raisonnable possible face à une situation extrême. Son dévouement pour Alex m’a particulièrement ému à la fin du livre.

Le romantisme ne manque pas dans ce tome, l’élévation des sens, le côté charnel a pris un peu le dessus mais pas forcement avec qui on l’entend. Aiden et Seth, sont deux opposés tout aussi coriaces et charismatiques que l’autre. J’ai beau avoir ma préférence, elle ne sera pas d’avis de tout le monde car si je me méfie encore d’un, un petit point de vue à la fin du tome m’a remise en question mais l’amour interdit à quelque chose de fascinant et d’excitant.

J’attendais effectivement ce tome 2 avec impatience mais là, je me ronge les ongles dans l’attende du suivant…

Vivement la suite !

Extrait : « Je l’ignorais, mais à ce moment-là, je ne pouvais penser qu’aux sentiments que j’éprouvais pour lui. Jusqu’à maintenant, j’avais refusé d’admettre que c’était autre chose qu’une tocade ou du désir, parce que qu’elle fille ne craquait pas pour lui ? Mais ce qui se déployait dans poitrine, ce qui dilatait mon cœur presque au point de le faire éclater, ce n’était pas qu’une stupide amourette. C’était bien davantage qu’une simple attirance physique. C’était de l’amour véritable. »

Plus d'infos : site J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

Les Vampires de Chicago – Tome 13,5 - Nouvelles "Les morsures sont éternelles" de Chloé Neill

Editions Milady

Découvrez quatre nouvelles inédites dans l’univers des Vampires de Chicago !

Lindsey vole au secours d'une de ses plus vieilles amies – avec ou sans Luc, son trop séduisant partenaire…

Jeff, hackeur de haut vol, doit mettre ses compétences au service de la belle et dangereuse Fallon pour retrouver un objet précieux dérobé à la meute.

Les vacances tant attendues de Merit et Ethan tournent rapidement au drame lorsqu'ils se retrouvent mêlés à une querelle locale entre vampires et métamorphes.

Et si les vampires ne craignent généralement pas les autres morts-vivants, le spectre qui hante les cimetières de Chicago de révèle plus dangereux que prévu…

 

Avis d’Arcantane :

Alors que la série Les Vampires de Chicago est belle et bien terminée, les éditions Milady nous offrent un bonus en publiant un recueil de 4 nouvelles inédites dans cet univers en attendant la publication du spin-off.

Pour le plus grand plaisir des fans, nous retrouvons dans ses 4 histoires, les personnages que nous avions suivis depuis quelques années.

Morsures et Bottes de cuir est une nouvelle consacrée à Luc, le capitaine de la Garde Cadogan et la jolie Lindsey, l’amie de Merit.  Lindsey et Luc sont ensemble pourtant la vampire n’arrive pas à se consacrer pleinement à cette relation. Alors quand le seul membre de sa famille humaine encore en vie a besoin d’elle, elle accoure même s’il faut aussi affronter son passé et ses anciens démons…

Cette nouvelle d’une cinquantaine de pages nous plonge dans la romance entre Luc et Lindsey mais surtout dans le passé de Lindsey. J’ai apprécié cette nouvelle car elle nous permet d’avoir une autre facette des personnages secondaires et pourtant indispensables dans l’entourage de notre sentinelle.

Tout est bien qui mord bien est une nouvelle que j’attendais avec impatience car elle traite de Fallon et de Jeff. Deux métamorphes amoureux mais qui ne peuvent avouer leur sentiment en raison de la hiérarchie et de la position de Fallon dans la Meute. Etant, la numéro 2 après Gabriel leur meneur, Fallon doit se plier aux règles et trouver un compagnon pour assurer la continuité du clan des loups.  Ce qui n’est pas au goût de la jeune femme. Mais entre ses priorités personnelles et celles de sa meute, le choix est vite fait. Elle ne peut pas agir par égoïsme. Mais un grain de sable va changer la donne. Jeff n’est pas prêt à laisser s’échapper la jeune femme qu’il aime et va se battre pour lui prouver son amour quitte à se mettre son clan à dos…

C’est agréable d’avoir une vision autre que les vampires. Cela fait du bien de plonger du côté des métamorphes surtout que Jeff est un personnage que j’apprécie depuis qu’on le connait un peu mieux dans la série. Je suis contente que l’auteure lui accorde une histoire rien qu’à lui.

Vacances mordantes : je m’attendais bien à ce que l’auteure nous propose une nouvelle histoire avec Ethan et Merit, le couple phare de la série. Cette nouvelle se déroule avant entre le tome 11 et tome 12. (Merit attend toujours la demande de mariage d’Ethan). Avec toutes les dernières aventures, Ethan propose à Merit un petit week-end romantique pour qu’il se retrouve mais rien ne va se passer comme il l’espérait, le couple va se retrouver au milieu d’une guerre entre vampires et métamorphes du coin. Merit va une nouvelle fois utiliser ses compétences de sentinelle pour résoudre ce conflit.  Une nouvelle que j’ai beaucoup appréciée lorsqu’il s’agit de Merit et d’Ethan.

La morsure fantôme : dernière nouvelle du recueil toujours avec Merit et Ethan mais celle-ci se passe au cœur de Chicago et à la maison Cadogan. Les vampires de Cadogan vont devoir affronter une nouvelle menace : un fantôme vengeur ! C’est celle que j’ai préférée car elle se situe à Chicago où nous retrouvons tous les personnages de la série et pas seulement Merit et Ethan.

 

Au final, je suis vraiment heureuse que Milady a publié ce recueil, j’ai adoré retrouver l’univers des Vampires de Chicago et cela me donne envie de replonger dans la série  et de la relire !

Plus d'infos : Site Milady

Dark and Dangerous Love - Saison 2 de Molly Night

Editions Hugo Roman

L'amour les sauvera-il des Ténèbres ?

Après son évasion manquée, Evelyn est de retour au palais royal, résignée à vivre aux côtés d'Atticus, le plus puissant des vampires. En apprenant à mieux le connaître, elle découvre un être complexe et captivant dont la sombre histoire la touche sincèrement... Le sort d'Ethan paraît, lui, scellé. Enfermé dans les geôles du Roi sous la surveillance du cynique Jonah, le jeune humain semble pourtant avoir un rôle à jouer dans les plans de Venise, la puissante sorcière aux cheveux blancs, pour renverser le dangereux et incontrôlable Atticus. Quant à Hansel, ses sentiments pour Evelyn l'ont conduit à trahir son Roi, ami et créateur. Déchu de son rang, le Lord aura à répondre de ses actes. Démunie, sans le soutien de Hansel, Evelyn Blackburn devra affronter l'avenir et faire des choix qui auront des conséquences pour tous les êtres vivants, humains comme vampires. La compassion de la jeune humaine suffira-t-elle changer le cours de l'histoire et sauver la Terre des Ténèbres ?

 

Avis d'Edelweiss :

Plus j’avance dans cette trilogie, plus le tourbillon d’émotions est à son comble. Ce tome est encore meilleur que le précédent car l’enjeu est réellement placé, les ambigüités du début et les quiproquos sont enfin clos. Evelyn sait à quoi s’en tenir concernant Atticus et ma foi, Atticus lui-même ne sait plus sur quel pied danser avec elle mais assouvir ses désirs restent sa priorité.

J’ai quand même été prise d’une sincère tristesse concernant le passé d’Atticus qui nous est clairement dévoilé. Vivre autant d’années et se sentir toujours aussi seul qu’au premier jour est désolant mais il faut avouer que cette mélancolie s’estompe assez rapidement. Evelyn est d’une compassion toute naturelle à l’écoute de son histoire mais une petite inflexion ou une injonction lui suffit à faire ressortir toute la rancœur qu’elle étouffe aimablement face à ce Roi inflexible et manipulateur.

Atticus a un cœur mais la manière dont ses sentiments sont exprimés est malsaine et incompréhensive. Quand ses sbires le juge impitoyable ce n’est pas pour rien. Il manifeste sa frustration par des actes odieux et vils. Frustration qui ne fait que s’engendrer car Evelyn refuse toujours de se donner librement à lui. Comment oublier les viols répétés et la violence sournoise autour d’elle pour enfin envisager d’aimer ne serait-ce qu’un peu Atticus. Comment oublier les deux hommes de sa courte vie qui lui ont montré leur affection la plus profonde. Atticus ne peut pas contrôler les sentiments d’Evelyn à l’égard d’Ethan et Hansel mais il peut la manipuler et la contraindre à souhait.

C’est un jeu de piste déloyal dans lequel Evelyn participe sans même s’en apercevoir. Elle apprend de ses erreurs, devient méfiante, ne se laisse plus totalement désabuser par la parole d’Atticus et ses menaces. Elle commence à connaitre ses réactions vis-à-vis d’elle et en joue également, mais à quel prix, celui de la liberté ?

L’avenir des humains est pourtant entre les mains de la jeune femme, mais son rôle au palais royal n’est pas concrètement défini. Elle n’est considérée que comme l’esclave sexuel d’Atticus et de ce fait personne n’est en droit de l’approcher. Sa solitude n’en n’est que plus éprouvante dans ce tome.

Son rôle de conseillère sur les droits humains est tout simplement inexistant. Une fonction qu’elle aurait aimé pratiquer et approfondir mais qui ne lui ai toujours pas autorisée.

Nous avons donc ici une histoire qui prend de l’ampleur tant dans la légende des Sept et que dans l’avenir réservé à Evelyn. C’est clair et concis cette fois-ci. L’intrigue monte en puissance passant du chantage à la manipulation puis à la révolte des personnages. Des anecdotes nous sont faites sur un personnage qui risque de prendre de l’ampleur dans le tome 3, car si à la fin de ce tome la révolte fait rage dans le cœur et le corps d’Evelyn, un autre combat est entrain de se façonner dans l’enceinte du palais royal. Mon avis est que, une fois la découverte de ce qui s’y trame, Evelyn risque réellement de lâcher prise sur ses émotions et d’engendrer un bouleversement et des répercussions irrévocables. Elle a beau être une humaine jeune et fragile, Evelyn est bien plus forte qu’elle n’y paraît.

Un scénario très intéressant et sombre s’installe tout au long de la lecture. Molly Night a su me convaincre avec son histoire et son écriture simple et clarifiée. Elle n’y va pas dans la dentelle dans certain passage, elle s’exprime et le fait formellement sans équivoque pour le lecteur. Nous savons à quoi nous attendre avec la part d’ombre d’Atticus mais la part lumineuse d’Evelyn, pas encore.

 

J’ai donc hâte de le découvrir !

 

Extrait : "Les erreurs, tout le monde en fait. Elles rendent les humains imparfaits, et pourtant elles sont aussi en partie responsables de ce qu’il y a de plus beau de leur vie. Certaines erreurs sont cruciales. Sans faire d’erreur, on ne grandit jamais. Mais d’autres ont des répercussions bien plus graves."

Plus d'infos : Site Hugo Roman

L'héritage de Shannara - Tome 2 "Le druide de Shannara" de Terry Brooks

Editions J'ai Lu

L’avenir des Quatre Terres s’assombrit de jour en jour. Walker Boh est tombé dans un piège alors qu’il cherchait le talisman lui permettant de restaurer la Citadelle des druides. Morgan Leah, toujours affecté par le bris de son épée magique, est capturé par les gardes de la Fédération.
Mais un nouveau joueur se joint à la partie : le roi de la Rivière Argentée qui, de l’eau, fait naître la plus belle de ses créations, Force Vitale. La jeune femme apporte son aide à Morgan et Walker, constituant autour d’eux un groupe assez puissant pour les mener jusqu’à la pierre elfique noire, objet de toutes les convoitises. En dépit de ses pouvoirs, Force Vitale semble cependant ignorer qu’un traître se cache parmi eux.

Avis de Poison :

Alors que j'avais eu une sensation de lenteur un peu (trop) prononcée à la lecture du tome 1, on peut se rassurer, le tome 2 est dans une autre veine.
En effet, la plupart des personnages ont déjà été bien introduits et ont perdu cette "innocence" naïve qui induit la lenteur du récit.
Nous entrons rapidement dans l'action et même si l'auteur continue à introduire de nouveaux personnages, à approfondir la mythologie, le rythme est maintenu.

L'introduction ayant déjà été faite dans le premier volume, il est plus aisé ici d'avoir de l'action et des répercussions.
Le "petit" groupe a éclaté, ce qui disperse légèrement l'action. Néanmoins, cela ne fait que donner une meilleure vision d'ensemble sans réellement éparpiller le récit.

Au final nous avons donc un tome 2 plus prenant, avec toujours une galerie de personnages variés, complexes (les méchants sont nuancés et les héros ne sont pas des saints) et dont les aventures sont agréables à suivre.

En revanche je souhaiterai mettre un bémol sur les noms des personnages. Je sais que c'est de la Fantasy, et que par conséquent les noms sont souvents... originaux. Mais là j'ai un peu tiqué. "Roi de la Rivière Argentée" et "Force vitale" étaient un peu trop New Age pour moi.

Plus d'infos : Site de J'ai Lu

Lire une extrait : ICI

Nous deux à l’infini de Fleur Hana

Editions Harlequin – New Adult

Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.

Il est incapable d’aimer tout court.

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

 

Avis d’Arcantane :

J’avais vraiment hâte de découvrir ce nouveau roman de Fleur Hana, cela faisait déjà quelques mois que j’en entendais parler ! La couverture m’avait tapé dans l’œil, du coup j’étais encore plus curieuse de le lire.

A la lecture des premiers chapitres, mes premières impressions ont été que j’ai détesté ces personnages que cela soit l’héroïne ou le héros. La façon d’être de Lola m’énervait, fille à papa pourrie gâtée qui ne pense qu’à sa petite personne et c’était pire pour Dante, le mec macho et chaud lapin et surtout un connard, avouons-le ! Cela commençait bien pour la suite! Puis au fil des pages, j’ai appris à les connaître surtout à connaitre leur propre histoire.

Le comportement de Lola n’est qu’une façade. Amoureuse depuis son adolescence de Dante, l’ex-fiancé de sa sœur, elle continue de penser à lui malgré les nombreuses années passées. Est-ce un béguin de jeunesse ou bien plus ? La solution est simple : se rapprocher de lui, elle a alors la folle idée de s’inventer un personnage totalement à l’opposé de son caractère et de débarquer chez lui en pleine nuit. Elle lui propose alors un marché : pourquoi ne pas devenir des sexfriends ? Pas d’attaches, juste du sexe. Mais au fil des jours, Lola vient à douter de ce deal surtout qu’elle tombe de plus en plus amoureuse de lui et en souffre. Elle ne sait pas comment faire pour que le jeune homme se rend compte de ses sentiments surtout que Dante n’est pas le genre d’homme à vouloir s’engager.

Dante est le personnage que j’ai le plus détesté. D’un premier abord, c’est le connard par excellence qui ne pense qu’à coucher à droite à gauche. On a l’impression qui ne pense qu’à lui. Blessé par son passé, le jeune homme a totalement changé et ne veut en aucun cas avoir une nouvelle relation durable avec une femme. Il enchaine alors les conquêtes sans remords et profite grâce à son second boulot en tant que stripteaseur. Lorsque Lola lui propose ce deal, c’est un peu une vengeance en faisant un doigt d’honneur à son passé. Pourtant Dante voit plutôt la jeune femme comme la petite sœur de son ex et non comme la femme qu’elle est devenue. Alors que tout va voler en éclats et qu’il va connaitre les sentiments de Lola, Dante va se remettre en question.  J’ai beaucoup apprécié cette partie, car l’auteure nous plonge alors dans les souvenirs de Dante mais aussi de Lola et ce qui les amène à la situation du présent. On en vient à comprendre leurs comportements et les quiproquos qu’entraînent certaines situations, n’arrangent rien !

Cette romance n’est pas très compliquée, Fleur Hana suit les schémas que l’on retrouve dans les romances mais cela est bien amené, l’ensemble reste cohérent et assez logique. Au final, j’ai passé un super moment à découvrir l’histoire de Dante et de Lola.

 

Plus d’infos :  Harlequin

Syndiquer le contenu