Aller au contenu principal

Les étoiles de Noss Head – Tome 2 – Version illustrée de Sophie Jomain

Editions Pygmalion

Les légendes sont parfois plus réelles que l'on croit...

(résumé du poche chez J'ai Lu : our moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.)

 

Avis d’Arcantane :

Quel plaisir de replonger dans "les Etoiles de Noss Head" mais surtout dans sa version illustrée !

Fin 2016, les éditions Pygmalion avaient décidé de sortir  "Les Etoiles de Noss Head" de Sophie Jomain, une belle histoire de young adult sur fond de fantastique. Cette série est déjà sortie aux Editions Rebelle puis chez J’ai Lu. Encore une réédition, me diriez-vous ? Oui et non, Pygmalion a fait fort cette fois-ci car la maison d’édition nous propose une version illustrée avec les dessins de Marie-Laure Barbey-Granvaud, illustratrice et surtout grande fan de la série. Le tome 1 était superbe et le tome 2 n’en est pas moins époustouflant.

Moi qui n’avais lu que le 1er tome de la série (Honte à moi), j’ai voulu le découvrir dans cette version illustrée et je ne suis pas du tout déçue de ce résultat. J’ai donc relu le tome 1 aux Editions Pygmalion pour pouvoir enchaîner avec le tome 2 qui est sorti fin septembre.

La qualité est toujours au rendez-vous : une couverture rigide et simple qui reprend le même design que le tome 1, des pages glacées, de nombreux dessins. Outre l’histoire prenante, c’est surtout les dessins qui m’ont totalement plongée dans l’histoire car le lecteur à travers les illustrations de Marie-Laure peut totalement se plonger et faire vivre cette histoire dans sa tête comme si nous y étions. Marie-Laure m’a vraiment épatée par la qualité de ses illustrations, je trouvais déjà qu’elle avait du talent en découvrant son travail dans le tome 1, mais avec ce 2ème tome, certains de ces dessins sont magnifiques !  

J’ai été étonnée du rendu et de tous ces petits détails que Pygmalion propose dans cette version illustrée comme par exemple les pages en noir pour se mettre dans l’ambiance de la nuit.  J’ai trouvé cela génial et très original. J’avais hâte de tourner chaque page, pour savoir ce que la suite allait nous dévoiler !

Quant à l’histoire puisque je la lis pour la première fois, elle est aussi passionnante que le tome précédent. L’intrigue est assez simple (rappelons que c’est du young adult) mais toujours aussi bien écrite. Hannah est partie avec Leith étudiait à l’Université. Elle va vite se rendre compte que cette Université n’abrite pas que des loups mais bien d’autres créatures surnaturelles et bien malgré elle, la jeune humaine va se retrouver au beau milieu d’un conflit.

Si vous souhaitez un avis plus complet, nous l’avons fait pour le poche lors de la publication chez J’ai Lu : ICI. Je ne reviendrai donc pas sur l’histoire en elle-même car j’adhère avec l’avis d’Edelweiss.

Je préfère plus me concentrer sur les "à côté" proposés par Pygmalion et les raisons pour vous procurer cette version illustrée.

Le prix est conséquent (24€) mais il les vaut largement. Personnellement, l’histoire de Sophie m’a donné envie de lire le tome 3 mais j’attendrai car j’ai envie de la découvrir en version illustrée comme pour les précédents tomes. Je croise les doigts pour que Pygmalion publie la suite !

AU final c’est un très beau livre à avoir dans sa collection et surtout à exposer dans sa bibliothèque. Un parfait cadeau à offrir !  

Plus d’infos : Pygmalion

Lien pour le feuilleter : Lien

Betty Angel - Tome 1 "La mort me va so bien" de Louisa Méonis

Editions Milady - Collection Emma

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes... Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée... C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

 

Avis de Christy :

Lorsque j’ai lu le résumé de la nouvelle série de Louisa Méonis, j’ai été immédiatement intriguée. Je connaissais l’auteure pour ses séries précédentes mais sans avoir jamais eu l’occasion de me lancer dans celles-ci.

Ce fut une très belle occasion de découvrir la plume de l’auteure.

Nous faisons la connaissance de Betty, une jeune femme de 20 ans qui vit avec sa grand-mère. D’un physique pourtant très avantageux, personne ne semble la remarquer. Alors qu’elle vient à peine de terminer un dur régime pendant les deux mois auparavant, pour justement maigrir !

Hélas, ledit régime ne semble pas avoir fonctionné!

L’histoire commence quand Betty, se lève, motivée en cette nouvelle journée qui débute, elle est pleine d'enthousiasme. Sauf, qu’au final, rien ne se passe comme prévu (la faute à un chat!) et Betty a un accident dans ses toilettes et elle meurt.

La jeune femme se réveille dans une pièce blanche, où Gabriel lui annonce qu’elle fait partie des élus choisis pour devenir un Ange au Paradis ! C’est le choc pour Betty !

Elle va devoir subir de nombreuses épreuves dignes d’un épisode de “Koh-Lanta”, pour traverser l’Enfer et rejoindre le Paradis par ses propres moyens.

Contre toute attente et malgré un physique très peu sportif, Betty réussit toutes les épreuves.

On lui assigne comme Maître La Mort qui va lui apprendre à devenir un Ange. L’entraînement physique se révèle particulièrement difficile pour la jeune femme.

Je ne vais pas vous en dévoiler plus et vous laisser découvrir à votre tour ce premier épisode de cette nouvelle série!

Je dois vous dire que j’ai passé un excellent moment en compagnie de Betty. On rit beaucoup de ses mésaventures! Je dois dire que ça fait du bien de temps en temps de lire quelque chose d’aussi bien écrit et avec autant d’humour.

Il est vrai que la vie de Betty n'a été, jusqu’à présent, pas des plus joyeuse… Elle n'a jamais connu l’amour, n’a pas d’amis et vient de vivre une expérience de la mort des plus traumatisante en mourant dans ses toilettes, à cause d’un chat!

Alors qu’elle aurait pu mourir “simplement”, Betty va devoir traverser l’Enfer et finir par devenir l’apprentie de La Mort.

Loin d’être complètement traumatisée par cette nouvelle situation, Betty tombe sous le charme (et nous aussi!!) de la Mort. Et oui, celui-ci est canon et a un physique de rêve. Les deux personnages sont d’ailleurs complètement différents l’un de l’autre, ce qui donne lieu, à de nombreuses reprises, à des scènes cultes où les répliques fusent. Car Betty n'a pas vraiment le physique pour être un Ange, ainsi que le caractère.

Elle ne se laisse pas faire et a beaucoup de répondant.

L’intrigue de “La mort me va si bien” mélange habilement l’humour, l’aventure, une bonne dose de mystère (surtout vers la fin) ainsi qu’une touche de romance. J’ai hâte de savoir ce qu’il va se passer entre Betty et La Mort dans les prochains épisodes.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteure revisite avec brio certains mythes. On est à la fois en terrain connu et l’on redécouvre d’autres choses.

Le seul regret que je puisse faire, c’est par rapport au nombre de pages (le roman est trop court!) et au fait que l’on va devoir attendre jusqu’à décembre pour lire la suite!

En bref, j’ai passé un excellent moment, le sourire aux lèvres en compagnie de Betty et de La Mort! J’ai hâte de découvrir la suite!

Plus d'infos : Milady

Stiletto - Tome 2 "Serial Killeuse" de Lauren Layne

Editions J'ai Lu

Journaliste pour le célèbre magazine new-yorkais Stiletto, Grace Brighton donne, dans ses chroniques, nombre de conseils en matière d’hommes à ses lectrices. Il faut dire que Grace est spécialiste des relations longue durée, en somme des histoires qui marchent. Mais quelle n’est pas sa stupeur de découvrir que son fiancé la trompe ! Après un inéluctable passage à vide, la Grace 2.0 fait son entrée. Adieu l’amour d’une vie, bonjour les flirts en folie ! D’ailleurs, une série de rencards avec Jake Malone lui permettra d’alimenter ses chroniques et plaira aux lectrices. Et bien entendu, tomber dans les bras du séduisant Jake est inenvisageable…

 

 

Avis d'Elana :

Me revoici avec le second tome de la saga Stiletto. Lauren Layne nous fait découvrir l'histoire de Grace, la spécialiste des relations longues durées … enfin de base.

Ce tome est comme le premier, à lire un soir d'hiver par exemple devant un feu de cheminée ou sur une balancelle avec un plaid. (OK ! Je peux être vieux jeu – sans commentaire)

Souvenez-vous ! Dans le premier tome, « Sérial Loveuse », nous apprenions à connaître Julie. Celle-ci représente la "rencontre" dans le trio de choc « Rencontre, Amour & Sexe » du magazine Stiletto dans lesquelles les filles bossent.

Dans ce tome, Grace découvre que son cher et tendre a une liaison avec une jeune femme de son boulot. Elle ne l'avait pas vu venir ! Comment ELLE, la spécialiste n'avait pas reconnu les indices ? Cela la bouleverse totalement et elle part en Floride se remettre d'aplomb. Adieu Grace 1,0, bonjour Grace 2,0 enfin c'est ce qu'elle pensait.

A son retour, elle découvre une nouvelle recrue et plus encore que cette fille et ses meilleures amies (Julie et Riley) sont amies. La vie a continué chez Stiletto et elle se sent perdue. Lors d'une réunion, Camille (la boss) annonce qu'il va y avoir une compétition entre leur magasine et celui de Oxford. Ce magasine est le même que Stiletto mais qui concerne les hommes. (Il faut bien qu'ils arrivent à nous comprendre non ?) Grace se porte alors volontaire.

Le but est de prouver que les femmes connaissent mieux les hommes et inversement. Dès le départ, Grace et Jake (de chez Oxford) savent à quoi ils vont avoir à faire. Ils auront 5 rendez-vous afin de s'analyser l'un et l'autre. A la suite d'un rendez-vous, ils devront écrire un article et ainsi offrir aux lecteurs de leurs magasines, le point de vue des deux parties. Une compétition Homme / Femme qui changera beaucoup de chose. Cette compétition prendra alors des proportions inimaginables et quoi de mieux que de mettre tout cela sur des réseaux sociaux !

Grace comme Jake ne s'attendaient pas à ce que les choses prennent cette tournure. Tout cela changera leurs points de vues ainsi que leurs idées sur chacun des deux sexes.

J'ai beaucoup aimé l'humour, les réparties et cette compétition mais j'aurai aimé un peu plus de complications ! C'est un peu trop rapide pour moi. Si cela pouvait être vrai ! Enfin je dois dire qu'un des passages est exactement ce qu'il m'est arrivée en juin (dans des conditions quasiment similaires) de cette année et je vais vous avouer que cela est très perturbant !

Comme nous nous en doutons, le prochain tome sera sur Riley et je mets ma main à couper que l'homme face à elle sera le fameux Sam. Le meilleur ami de son frère ! Je ne dévoile rien car je pense que vous avez tous la même conclusion que moi.

A vos livres !!

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

 

Et puis soudain - tome 2 "Lutter" de Laura S Wild

Editions Hugo Roman

Avec Robin, Lia pensait avoir trouvé l'amour. Elle lui avait accordé sa confiance, elle avait partagé avec lui ses secrets les plus profonds, prenant le risque de mettre en danger ses meilleurs amis, Matt et Chris.

Mais elle a découvert que Robin n'était pas l'homme qu'il prétendait... et cette choquante révélation a fait voler leur couple en éclats, laissant Lia plus démunie que jamais.

Et puis soudain, elle doit lutter.

Pour enfouir les sentiments qui lui restent. Pour retrouver sa confiance en elle-même durement mise à mal. Pour tenir à distance Robin, qui semble bien décidé à la reconquérir.

Elle peut pour cela compter sur ses meilleurs amis, devenus encore plus protecteurs à son égard, et sur sa fidèle assistante et amie Maria.

Mais Lia devrait savoir que la vie réserve toujours des surprises. Alors que le groupe d'amis tente de se relever après la trahison de Robin, le destin pourrait bien venir bouleverser leurs existences à tout jamais...

 

Avis d'Edelweiss :

La fin du premier tome annonçait déjà une suite avec de nombreux rebondissements.

En effet, nous quittions Amalia sous une horde de questionnements, sur son état de santé mental, physique mais surtout émotionnel dû à la révélation de sa rencontre avec Robin.

Clairement, une grosse partie du livre n’est réservée qu’au deuil de la courte mais intense relation de Lia et Robin, puis la seconde sur le pardon et l’acceptation des agissements de celui-ci, vous vous en doutez. La dernière partie est une réserve sur l’avenir de cette idylle. Cette phase du deuil m’a sincèrement paru juste mais trop pesante dans le roman, elle n’était pas nécessairement utile dans autant de chapitres. L’état de Lia se dégrade dans son comportement comme dans sa vie de tous les jours face à ses amis mais surtout face à elle-même, au point que parfois cela devenait répétitif et lassant. Par contre, avoir l’avis (peu nombreux) de son meilleur ami Chris et celui de Robin apporte à l’histoire une réelle attention supplémentaire qu’en à connaitre le ressenti de ses deux personnages récurrents face à l’énormité de la situation passée.

Laura S. Wild nous raconte cette mésaventure sur plusieurs mois. La vie continue malgré le chagrin et les malheurs de certains. Ses amis, ses collègues de travail sont très présents fort heureusement car cela n’en finirait pas des lamentations de Lia, pourtant justifiée, mais dont la reprise en main tarde un peu à mon goût. Je dois avouer être conquise par l’appariation de nouveaux personnages qui confèrent à ce groupe un point d’encrage supplémentaire dans les épreuves mais aussi une jolie note d’humour et de désarroi.

Lia, lutte pour surmonter la perte de son couple. On la voit se rabaisser puis finalement remonter la pente pour lutter de nouveau afin de surmonter les événements qui la touchent personnellement. Chris, qui lui semble pourtant si fort en tout point de vue sombre vers ses démons antérieurs et ne laisse pas indemne leur trio pourtant si soudé mais de plus en plus mis en péril. Matt semble le seul à demeurer dans une stabilité parfois précaire ne prenant aucun parti mais souffrant des conflits de plus en plus nombreux. Quant à Robin, il survie au mieux face au silence de sa belle pour ensuite se retrouver dans une position totalement inattendue. Entre disputes et incidents, les incompréhensions se multiplient et les liens qui unissent ce groupe commencent à se froisser.

Pour ceux qui apprécient les cliffhanger, Laura S. Wild le manie à la perfection. La lecture est rapide malgré ses 380 pages. Je suis certaine que dans cette histoire personne ne ressortira indemne. Comme quoi, une simple rencontre peut être à la fois bénéfique et dévastatrice…

La suite « Et puis soudain sombrer » sortira le 8 novembre prochain aux éditions Hugo Roman.

 

Extrait : « C’est fou comme dans certains moments, on pense à des choses sans importance. Comme si l’esprit, pour se rassurer, préférait se raccrocher à des futilités plutôt que se concentrer sur la gravité de la situation ».

Plus d'infos : Site Hugo Roman

The Player – Tome 1 « The Player » de K. Bromberg

Editions Hugo Roman

Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d’une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu’on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n’a plus que quelques mois à vivre). Assurer la rééducation d’Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par-dessus tout Easton et Scout, c’est de tomber amoureux. Alors quand l’étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l’un des deux voudra-t-il s’en affranchir pour s’y consumer ? Le Cliffhangher, de la fin du tome 1, pousse forcément à vouloir lire le second volume.

 

Avis d’Arcantane :

Lire du K. Bromberg est toujours une valeur sûre. Je suis totalement fan de sa série Driven et lorsque Hugo Roman a décidé de publier une nouvelle série de l’auteure, je ne pouvais que me jeter dessus.

Après les courses automobiles, K. Bromberg nous entraine dans l’univers du base-ball. Un sport que je n’ai pas l’habitude de lire dans les romans. The Player se compose de deux tomes qui sortent à un mois d’intervalle (octobre et novembre).

Ici on suit Easton Wylder, la star incontournable du base-ball chez les As. A la suite d’un accident lors d’un match, Easton doit suivre une rééducation. C’est là que va intervenir la jolie Scout. Elle remplace son célèbre père surnommé le Doc dans les soins prodigués auprès du joueur vedette et espère enfin décocher un contrat de soigneur chez les As pour la saison. D’abord septique face à cette jeune femme, Easton apprend vite à la connaitre et tombe sous son charme. Quant à Scout, il va lui être de plus en plus difficile de ne pas céder à la tentation surtout quand elle a affaire à ce joueur aussi beau qu’arrogant.

Au fil des jours, une certaine complicité va naître. Scout va découvrir qu’Easton est bien plus qu’il ne laisse paraître. En entrant dans son monde, elle ne pensait pas en tomber amoureuse. Mais elle devra vite choisir : le cœur ou la raison ?

Ce premier tome est un beau coup de cœur. K. Bromberg a un talent fou pour nous faire rentrer dans l’histoire et nous la faire vivre. J’ai adoré les deux personnages principaux Easton et Scout. Au départ, chacun a une opinion très négative de l’autre. Easton croit à une farce de ses amis joueurs et que Scout n’est qu’une jolie demoiselle payée pour lui accorder du bon temps (d’où le surnom qui lui donnera par la suite). Quant à Scout, ce n’est pas mieux, elle voit là un joueur arrogant, sûr de lui et macho. Pourtant leurs opinions vont vite changer à force de se fréquenter. Petit à petit, ils vont apprendre à se connaitre. Scout est touchée par la personnalité d’Easton proche de ses fans et de son entourage mais elle a peur de l’engagement en raison de son passé et freine dans leurs débuts de relation.

Pourtant la vie d’Easton est loin d’être parfaite. Il subit la pression de son père, célèbre ancien joueur de base-ball et doit gérer une mère alcoolique. Il doit aussi réintégrer rapidement son poste au risque d’être mis sur le banc de touche surtout avec l’arrivée d’un nouveau joueur dans son équipe à son poste. L’arrivée de Scout dans sa vie va être une révélation. La jeune femme va prendre une place très importante et il ne voit plus comment ne pas vivre sans elle.  Il va devoir faire preuve de patience et l’amadouer pour qu’elle baisse toutes les barrières qu’elle a construites autour de sa vie.

J’ai beaucoup aimé que l’on est le point de vue des deux personnages. L’histoire n’en est que plus complète. K. Bromberg sait jouer de sa plume et dégager des émotions intenses tout en composant une romance assez attachante. Difficile de lâcher ce premier tome surtout avec cette fin. J’ai vraiment hâte de connaitre cette suite qui je suis sûre va être aussi captivante que ce tome.

Si vous avez aimé l’histoire de Colton et Rylee dans Driven, sachez que vous ne serez pas déçue avec ce nouveau couple Easton et Scout !

Plus d'infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu