Aller au contenu principal

Mack Daddy de Penelope Ward

Editions Hugo Roman

Et si son passé faisait vaciller ses certitudes ?

Quelle n'est pas la surprise de Frankie quand elle découvre que le père de Jonah, un élève de l'école où elle enseigne, n'est autre que Mack, celui pour qui elle avait bien failli craquer alors qu'ils étaient encore étudiants. Ils étaient colocataires, ce qui leur avait permis de partager des moments aussi drôles qu'embarrassants. Une amitié était née et s'était peu à peu transformée en tendres sentiments.

Mais le destin s'en était mêlé et alors qu'ils commençaient à rêver d'un avenir commun, ils avaient dû abandonner leurs projets.

Le temps a passé et Frankie a tourné la page. Lorsqu'elle découvre qui est Jonah, elle est furieuse.

Pourquoi Mack a-t-il choisi d'inscrire son fils dans son école ? Pourquoi est-il revenu s'installer à Boston après toutes ces années ?

Jonah est un petit garçon anxieux qui la touche profondément, mais elle est résolue à ne pas se laisser troubler par ses souvenirs.

Quant à Mack, après des années difficiles, il veut être heureux avec son fils et Frankie. Il fera tout pour la reconquérir.

 

Avis d'Edelweiss :

Il arrive parfois qu’on se sente proche des personnages fictifs lors qu’une lecture. Pour ma part, je me suis sentie proche de Mack et son petit garçon de 6 ans.

Etant moi-même maman d’un enfant de cet âge, je trouve que Penelope Ward a su réellement trouver les mots justes pour écrire son histoire, celle d’un amour qui n’a jamais pu se concrétiser pour vivre en plein jour et la vie d’un père dépassé par la tournure qu’à pris sa vie familiale.

Bien des années ont passé depuis le jour où Mackenzie et Francesca se sont quittés à la fac mais leurs retrouvailles inattendues pour l’une et prémédités pour l’autre vont les replonger dans leurs souvenirs beaux comme douloureux et peut-être leur offrir la chance d’une relation amoureuse qu’ils n’ont jamais eu. Mais le destin est parfois une petite chose vicieuse car chacun mène sa vie dorénavant avec ses propres bagages. Frankie est enseignante en classe de CP dans une école privée et en couple depuis 2 ans quant Mack est séparé et en garde alternée pour son fils de 6 ans qui présente des troubles d’anxiété.

Penelope Ward nous offre un texte en deux voix alternant passé et présent ce qui nous permet d’en apprendre davantage sur Mack et Franckie, ceux d’avant et d’aujourd’hui. Je dois admettre que leur histoire est assez surprenante, touchante et un tantinet triste. Mack est un homme impliqué et dévoué dans son rôle de père comme auprès de la femme qu’il aime. Il est attentionné, romantique quant Franckie est sur la réserve de peur de souffrir une fois de plus. La nostalgie de leur passé commun leur souffle cette seconde chance dont finalement aucun d’entre eux n’est prêt à décliner.

Cette romance n’est pas unique mais belle tout de même avec un petit enjeu politique installé dans l’intrigue et les complications d’une séparation en mauvais terme. Vous trouverez ici une lecture fluide, douce-amère avec des notes d’humour qui m’a fait passer un très bon moment.

Extrait : « Quelque chose qu’on n’a jamais eu ne peut pas nous manquer ».

 Plus d'infos : Hugo Roman

Mount Série – Tome 2 "La Reine de Pique" de Meghan March

Editions Hugo Roman

Je le déteste, mais chaque fois qu’il entre dans la pièce, mon corps me trahit. Comment peut-on, dans le même temps, désirer et craindre la même personne ? Je savais qu’il m’embrouillerait. Mais je ne savais pas que ce serait l’anarchie totale dans ma tête.

Je ne me rendrai pas. Je ne montrerai pas ma faiblesse. Je tiendrai bon et je m’en sortirai avec mon coeur et mon âme intacts.

Même s’il a d’autres projets…

Car quand Lachlan Mount entre en jeu, les dés sont forcément pipés.

LA REINE DE PIQUE est le deuxième volume de la trilogie Mount.

 

Avis d’Arcantane :

A peine le tome 1 terminé qu’il fallait que je sache la suite ! Heureusement pour moi, le tome 2 venait juste d’arriver dans ma boîte aux lettres et j’ai pu donc enchaîner avec la suite de l’histoire !

*Attention cet avis contient des spoilers si vous n’avez pas lu le tome précédent.*

Cette seconde partie débute par un chapitre intéressant qui concerne le passé de Mount. Ce qui permet alors de mieux comprendre son personnage et ce qu’il est devenu. J’en remercie d’ailleurs l’auteure qui nous permet de mieux cerner cet énigmatique personnage et ses raisons d’être.

Alors que le tome précédent était centré sur les pensées de Keira, nous aurons quelques chapitres du point de vue de Mount. L’histoire n’en devient que plus profonde et intrigante !

Keira est sous le choc suite au retour de son mari qui n’est pas si mort! (Ce que je me doutais dès le début car je trouvais suspectes les circonstances de sa mort surtout avec la dette qu’il avait ! ). Ce dernier lui fait alors du chantage, elle doit lui donner tout l’argent qu’elle peut sinon il s’en prendra à sa famille et lui révèle la vérité sur sa soi-disant mort. La jeune femme est bouleversée car elle apprend en même temps que sa rencontre avec Lachlan n’était pas si fortuite et qu’elle l’avait déjà rencontrée dans le passé.

Elle se sent de plus en plus vulnérable et n’arrive pas à faire confiance à Lachlan suite à toutes ses révélations. Surtout que ce dernier va la surprendre lorsqu’elle emménage dans ses appartements.  

Lachlan sent que la jeune femme lui échappe et veut alors tout faire pour la garder. Il se rend alors compte qu’il n’a agi que pour lui et dans son intérêt depuis le début de leurs relations et non pour elle.

Ce second tome va faire évoluer leurs relations. Alors que Keira éprouvait de la haine et de la méfiance dans le premier tome, elle découvre une autre facette de Lachlan qu’elle apprécie et se prend finalement au jeu de pouvoir. Elle ne sait pas trop où se situer vis-à-vis de lui. C’est la même chose pour Lachlan, alors qu’il pensait que Keira ne serait qu’une obsession passagère, elle est bien plus que cela et pourrait mettre en danger tout ce qu’il a construit. Chacun alors doit faire des choix mais la fin de ce tome va tout remettre en question !

Encore un tome aussi palpitant que le premier qu’on a du mal à décrocher tant la plume de l’auteure est addictive. Je n’ai pas pu lâcher ce tome pour le finir en quelques heures et je dois vous dire que je suis encore plus frustrée de cette fin qui finit encore sur un rebondissement ! Meghan March sait jouer avec nos nerfs !!!

Un tome encore meilleur et qui prend tout son sens !

Une série à suivre absolument !!!

Plus d'infos : Hugo Roman

Hybrides – Tome 6 "Colère" de Laurann Dohner

Editions Milady

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Colère a subi les pires sévices dans le laboratoire qui l’a créé. Désormais incapable de séparer le plaisir de la douleur et de la peur, il se porte volontaire pour participer aux missions dans le monde humain, là où il ne court aucun risque de se lier à une autre Hybride et de la blesser. Mais sa route croise alors celle de Lauren, qui se jure qu’elle fera tout pour le retenir. Colère est incapable de résister à ses avances, pourtant il se refuse à aller jusqu’au bout avec elle. Lauren saura-t-elle le convaincre de laisse libre cours à son désir ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Colère est un des personnages que j’attendais le plus après Justice. Plus connu sous le matricule 919, on avait fait sa connaissance dans le tome précédent. C’est un hybride qui a toujours connu la détention, il est libéré mais ce dernier a du mal à savourer cette nouvelle liberté et à s’intégrer dans ce nouvel environnement suite aux séquelles qu’il a subies en laboratoire. Il demande alors de faire partie du groupe d’intervention humain pour secourir d’autres hybrides encore emprisonnés.

Lors d’une intervention pour rechercher un humain qui a participé à leur détention, il tombe sur la jolie Lauren. Croyant qu’elle soit sa complice, il la kidnappe mais l’interrogatoire ne se passe pas bien et Colère est alors obligé de protéger la jeune femme face à un autre hybride. La jeune femme terrorisée n’a confiance qu’en lui pour qu’il la protège. Mais rester près de la jeune femme est très tentant pour l’hybride surtout que Lauren n’est pas insensible…

Je prends toujours un plaisir de lire un nouveau tome de la série Hybrides de Laurann Dohner. C’est toujours aussi hot et intense entre ces personnages. Bien écrit, on se laisse vite transporter dans leur histoire.

Lauren est une jeune femme avec des formes et très complexée par son corps car elle n'arrive pas à trouver d'homme qui la rendra heureuse. Lorsqu'elle va faire la connaissance de Colère. Elle prend conscience que ce dernier la désire telle qu'elle et n'a pas honte de son corps bien au contraire. De plus Lauren n'a jamais connu de relation aussi intense avant. Son partenaire est attentif, ce qu'elle n'a jamais réellement eu avant. C'est un personnage qui s'adapte assez vite à l'univers des Hybrides, elle est fascinée par leur monde tout comme sa meilleure amie Amanda, encore plus fofolle qu'elle. Lorsqu'elle est de nouveau enlevée (elle a vraiment pas de chance), elle sait se montrer forte et sait très bien que Colère la retrouvera. Elle est horrifiée de ce son propre peuble humain fait subir aux hybrides et fait tout pour rester calme et ne pas perdre espoir.

Colère est un hybride qui a des peurs. Avec son passé, il a peur de se mettre en couple et de ne pas pouvoir se contrôler lors des moments de passion. Lorsqu'il tombe sur Lauren, il est sûr que cette humaine sera sa perte ! Pourtant grâce à la jeune femme, il va comprendre qu'il peut avoir confiance en lui.

On continue de suivre l’évolution du peuple Hybrides avec la découverte de nouveaux laboratoires clandestins et l’organisation des sauvetages. Cette nouvelle romance est tout aussi sympa que les précédentes mais il manque quand même un peu de l’intrigue principale où l’on piétine un peu, on n’avance très peu sur ce côté-là. L’auteure préfère se concentrer sur les nouveaux couples. C’est un peu dommage mais on ne perd pas l’ambiance torride de la série.

Plus d’infos : Milady

La Sirène et le Scaphandrier de Samuelle Barbier

Editions Hugo Roman

« Nous avons tous une histoire à raconter. Êtes-vous prêts à entendre la mienne ? J’ai été élevé dans les marécages du sud-est du Texas, sur ces terres rouges où règnent les vrais Cajuns. Maintenant que je suis « en cage’, je passe le plus clair de mon temps à imaginer ce qui se passe à l’extérieur. » Zach

New York. Zach est enfermé dans une cellule, il paie sa dette à la société. Londres. Hanna est enfermée, elle aussi. Elle vit recluse dans son appartement, incapable d’en franchir le seuil. Poussée par son psychologue, elle s’inscrit à un programme pour correspondre avec des prisonniers et fait la connaissance de Zach, qui attire son attention dès ses premiers mots. Et s’il offrait à Hanna une liberté qu’elle pense hors de portée ?

 » Présider un prix qui offre la possibilité de réaliser ce rêve si prégnant a été un honneur et une joie. J’ai passé un très bon moment avec le texte de Samuelle. » Virginie Grimaldi

 

Avis d’Arcantane :

La Sirène et le Scaphandrier est une très belle histoire entre deux inconnus chacun enfermé qui vont se connaitre à travers un échange de lettres et qui va leur permettre d’avancer et se découvrir eux-même.

Zach est un jeune homme en prison à New York. On ne connaît guère sa vie, ni son crime qui l’a poussé entre quatre murs. On sait seulement qu’il a 6 ans à purger. Pour passer le temps, il décide alors de correspondre sur un site d’échange. Il n’y croit guère ! Qui irait écrire à un prisonnier ? Quelle est sa grande surprise lorsqu’une parfaite inconnue lui répond !  Hanna est cette personne car elle aussi vit une sorte d’emprisonnement et c’est un peu son seul moyen de communiquer vers l’extérieur.

Hanna est celle dont on va connaitre plus en détail dès les premiers chapitres. Depuis la mort de ses parents, Hanna ne sort plus de chez elle, elle est incapable de mettre un pied dehors et s’est isolée depuis des années. A part son facteur et son psy, elle n’a aucun contact avec d’autres personnes. Sur un conseil de son psy, elle décide d’écrire à Zach. S’ensuit alors un échange de lettres et une sorte d’amitié s’installe entre eux qui va les pousser à s’ouvrir aux autres…

Il y a des romans où dès que vous ouvrez la première page, vous avez du mal à vous en détacher. C’est ce qui m’est arrivé avec la Sirène et le Scaphandrier. J’ai été sous le charme de la plume de l’auteure mais aussi de ces personnages qui se débattent avec leurs propres démons. Chacun à sa façon et avec l’aide de l’autre, ils vont chercher à se reconstruire. Hanna qui sous les encouragements de Zach va tenter des choses folles qu’elle n’aurait pas pu faire avant. Zach qui aspire au pardon.

Ce roman est à deux points de vue. On alterne entre Zach et Hanna. On découvre peu à peu leur vie. On se prend tout comme Hanna au jeu que Zach met en route et toutes sortes de défi pour pousser Hanna à aller toujours plus loin.

On va alors découvrir la vraie personnalité de Zach à travers les yeux d’Hanna. Zach qui est une personne au grand cœur mais qui a fait finalement un mauvais choix dans la vie qui l’a poussé en prison. J’ai beaucoup aimé cette intrigue car on ne sait pas ce qui va arriver. J’ai adoré Carmen, la grand-mère de Zach, un petit bout de femme forte, on se prend à aimer Jimmy le codétenu de Zach écrasé par sa solitude.

Les pages défilent que l’on ne s’en rend compte qu’à la dernière page. C’est un roman Feel-good parfait pour l’été que je vous conseille grandement car l’histoire de Zach et Hanna ne peut que vous toucher  qui mérite son prix « Roman de l’été ».

Plus d'infos : Hugo Roman

New York Challenge – Tome 2,5 "l’ambitieux" de Nancy Herkness

Editions J’ai Lu

 Après avoir quitté les quartiers pauvres de Dublin pour se lancer à la tête d’une multinationale, Frances Hogan a enfin obtenu la reconnaissance financière et morale à laquelle elle aspirait. Elle a même créé un club privé réservé aux milliardaires autodidactes, comme elle. Pour Frances, rien ne peut troubler ce parfait univers qu’elle a su se créer. Or, s’est sans compter sur la réapparition dans sa vie de Liam Keller. Également irlandais d’origine, à présent joueur de football reconnu, il est tout aussi ambitieux qu’elle. Leurs retrouvailles à New York seront-elles sous le signe de l’amour ?

 

 

Avis d’Arcantane :

Les éditions J’ai Lu nous propose une nouvelle dans l’univers de New York Challenge. Cette histoire est exclusivement numérique et se situe entre le tome 2 et durant le tome 3 de la série. Elle met en scène Frankie Hogan, la propriétaire du Bellwether Club, un club très prisé et réservé à une certaine clientèle milliardaire.

Ce personnage ne nous est pas inconnu puisque c’est dans ce club que le fameux pari entre les trois protagonistes principaux commence. Nancy Herkness nous raconte la romance entre Frankie et son ami d’enfance Liam Keller qui revient à New York pour elle.

C’est une romance assez courte mais qui nous permet d’en savoir un peu plus sur cette mystérieuse propriétaire que l’on croise très rapidement dans la série. Frankie est une femme d’un certain âge qui a réussi dans la vie. Elle a quitté son pays natal pour faire fortune aux USA dans l’univers du chocolat. En vendant sa entreprise, elle devient alors milliardaire mais n’apprécie pas de ne pouvoir adhérer dans des clubs très sélects qui la snobent car elle est une femme. Elle crée alors un club privé qui n’accueille que des personnes dans son cas (qui sont partis du rien comme elle et ont fait fortune grâce à leur travail et non en héritant). Lorsque son ami d’enfance Liam Keller, célèbre sportif refait surface, c’est toute une partie de son enfance qui ressurgit. Frankie n’a jamais oublié cet homme et a suivi sa carrière de loin. Pour qu’il puisse réussir dans sa carrière sportive et prendre son envol, elle a alors muselé ses sentiments et l’a laissé partir il y a déjà bien des années. Mais ce dernier est bien décidé à rattraper le temps perdu et passer outre ces réticences.

J’ai bien aimé cette jolie romance qui se déroule lors de la période de Noël. Frankie est le genre de personnage froid, discret qui ne révèle pas ses sentiments aux autres. Seul Liam qui la connait va arriver à lui montrer qu’elle peut aussi s’amuser et bien sûr vivre une belle relation avec lui.  Il lui rappelle cette complicité qu’ils avaient partagée lors de leur enfance douloureuse. On replonge alors dans leur passé commun.

Ce que j’ai apprécié c’est que l’héroïne n’est pas toute jeune (ce qui nous change) et l’admet et se bat avec la différence d’âge envers celui qu’elle aime depuis des années. Elle essaye de lui faire comprendre que cette relation risque de solder par un échec car elle ne peut pas fonder une famille, ce qui n’arrête pas Liam. Il est bien décidé, maintenant que sa carrière de sportif est terminée de profiter de la femme qu’il aime et de la chérir.

L’auteure réussit son coup en faisant ressortir l’ambiance de sa série pleine de tensions amoureuses et d’attentes.

Je vous conseille cette nouvelle même si elle n’a pas d’impact dans la série pour ceux qui ne la liront pas. Elle nous permet plus d’en apprendre plus sur ce personnage et de la rendre plus humaine.

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

 

Syndiquer le contenu