Aller au contenu principal

Les Vampires de Chicago Tome 9 : Mords un autre jour de Chloe Neill

Editions Milady

Pleine lune et magie noire.

Une magie étrange et perverse frappe la Meute des Grandes Plaines. Gabriel Keene, le Meneur de la Meute, se tourne vers Merit et son Maître, Ethan Sullivan, pour leur demander de l’aide. Qui peut bien être assez puissant pour surpasser la magie des métamorphes ? Pour le découvrir, Merit devra percer bien des mystères et affronter des ennemis dont elle ne soupçonnait même pas l’existence.

 

 

 

 

Avis d’Arcantane :

A la fin du précédent tome, Ethan a tué (pour se défendre) Harold Monmonth, un puissant vampire venu d’Europe. C’est l’occasion rêvée, pour la Maire de Chicago, Diane Kowalczyk, de faire un exemple et d'inculper le maître vampire de meurtre. Afin d’échapper au maire, Ethan et Merit se réfugient chez les Breckenridge, puissante famille de métamorphes dont la propriété est hors de la juridiction du maire.

Lors de son séjour, les 2 vampires vont participer à l’un des plus grand festivals de métamorphes qui réunit la Meute toute entière. Mais le festival tourne court lorsque la Meute subbit une attaque. Pour appaiser les esprits, Gabriel Keene, leur chef, demande aux vampires d’enquêter sur ce phénomène et la disparition d’un de ses membres...

Décidément la vie de Merit et d’Ethan n’est jamais de tout repos. Le voilà dans une nouvelle enquête de disparition. Aidés de leurs fidèles amis (Catcher, Jeff...), ils vont découvrir que cela ne touche pas qu’une des communautés surnaturelles de Chicago mais beaucoup plus. Merit arrivera-t-elle à résoudre cette nouvelle affaire inquiétante de disparition tout en essayant de protéger le vampire qu’elle aime ?

 

Ce tome 9 est toujours aussi bon que les précédents tomes. L’enquête est finement bien menée. Toujours autant d’actions et d’émotions entre notre couple de vampires. On ne s'ennuie pas un seul instant dans l'histoire.

Mords un autre jour signe aussi le Grand retour de l’ancien maire de Chicago, Seth Tate. Je n'en dirai pas plus mais cela va nous réserver pas mal de surprises. Il est agréable aussi de revoir que la meilleure amie de Merit reprend confiance en elle et revient dans sa vie et celle de Catcher.

Personnellement je ne me lasse pas de cette série, les tomes sont toujours aussi dynamiques et attractifs. La relation entre Merit et Ethan continue d'être aussi passionnante.

Chloé Neill sait comment tenir ses lecteurs en haleine et rendre sa série captivante. Cela reste toujours un plaisir de lire une nouvelle aventure de Merit, sentinelle de Cadogan.

Avec ce tome, vous passerez un agréable moment.

Walking Disaster (tome 2) de Jamie McGuire

Editions J’ai Lu

Avant de quitter ce monde, la mère de Travis lui a donné deux conseils : « Joue, et ne cesse jamais de te battre pour ce que tu désires. »

 Favori des combats clandestins de toute la région, Travis a mis à profit une partie de l’adage. Mais entre cette violence et les histoires d’un soir, il ne reste aucune place pour l’amour… pas plus que pour la déception.

 Alors qu’il se croit invincible, la rencontre d’Abby va faire vaciller toutes ses certitudes…

 Il est grand temps de faire vraiment la connaissance de Travis Maddox

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Un tome 2 que j’attendais avec impatience depuis des mois. Beautiful Disaster avait été un véritable coup de foudre et je trépignais d’impatience de découvrir le tome 2 qui était consacré à Travis.

Walking Disaster n’est pas réellement une suite à proprement parlé puisqu’il retrace l’histoire de Beautiful Disaster mais du point de vue de Travis.

Même si le déroulement de l’histoire est déjà connu, il est intéressant d’avoir un autre point de vue, celui du garcon. Travis m’a réellement surprise car on le découvre tel qu’il est : fougeux, colérique, passionné, possessif malgré tout c’est un jeune homme avec un bon fond et surtout perdu.

Sa rencontre avec Abby va totalement bouleversé son univers. Lui qui n’a jamais été dans une “vraie” relation; il va la vivre à 200% et forcément il y a du grabuge. Ne sachant pas comment se comporter avec la femme qu’il aime, ses réactions sont souvent excessives. Ce qui prend des proportions hallucinantes au sein de leur couple (en même temps, Abby n’est pas mieux que lui, ils vont bien ensemble)

Dans le tome 1, on a une impression d’un jeune homme détaché par rapport aux autres et sûr de lui. En fin de compte Travis est  attentif aux moindres détails et est quand même calculateur pour pouvoir arriver à ses fins (comme sa relation platonique avec Abby au début du tome, chaque geste insignificant est calculé) mais en parallèle, il est très sensible et a peur bleue de perdre son véritable amour.

On découvre dans ce tome, sa véritable relation avec son cousin Sherpley et son amitié pour America la meilleure amie d’Abby. Beaucoup de dialogues entre eux concernant Abby et aussi ses relations avec ses frères et son père. Ce qui permet d’étoffer l’histoire que l’on connait et d’apporter une multitudes de détails.

On a par moment envie de secouer Travis pour ses réactions mais au final on l’adore et on finit par comprendre son tempérament. Avec Abby, il va finir par se dévoiler et s’appaiser (chose qu’il n’a jamais fait depuis la mort de sa mère), elle va être en quelque sorte sa “bouée de sauvetage” et lui permet de vivre pleinement sa vie.

J’ai adoré la surprise que l’auteure nous réserve avec l’épilogue.

 

Walking disaster n’a pas été un coup de coeur comme pour Beautiful Disaster mais j’ai pris un réel plaisir à le lire. Ce tome 2 reste un très bon roman de New Adult et j’ai vraiment hâte que J’ai lu publie la suite.

 

Vous pouvez d'ailleurs lire un extrait sur le site de J'ai Lu : Lien

 

Horns

Date de sortie : 1 octobre 2014 (1h59min)

Réalisé par Alexandre Aja

Avec  : Daniel Radcliffe, Max Minghella, Joe Anderson

Genre : Drame , Fantastique , Epouvante-horreur

Nationalité : Américain

Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…

 

Avis de Mrs Symphonia :

Lorsque j'ai vu la bande-annonce, je me suis aussitôt dit "celui-là, je ne le loupe pas ! Il a l'air extra !".

Fin du film, retour go home, je suis d'un ressenti mitigé à propos de Horns.

Daniel Radcliffe joue le rôle de Ig Perrish, qui est accusé du meurtre de sa petite amie. Et pour arranger les choses, du jour au lendemain Ig se voit pousser deux magnifiques cornes sur le crâne. Etant déjà catalogué comme meurtrier par la population locale très puritaine, je vous laisse imaginer les ressentis des gens...

Mais grâce aux pouvoirs des cornes, je n'en dis pas plus, Ig va enquêter afin de démasquer le véritable meurtrier.

Disons, que la promotion du film fait partie de ce que j'appelle les "bandes-annonces mensongères". Elles ne reflètent pas les films. Je m'attendais à avoir peur, à sursauter, à tomber dans une ambiance un chouille oppressante, ce n'est pas le cas.

Impossible de cataloguer le film. A cause de mix de tout en réalité ! Il y a le côté fantastique, la religion qui est omniprésente, les leçons de morale (avec les réactions des locaux), les « gags »  (je ne vois pas comment appeler ça autrement) qui parsèment le film et surtout l'enquête, qui a du mal à avancer, c'est long. Les scènes "grand guignol" n'aident pas. Tout comme l'humour qui est lourd, genre 36 tonnes.

Côté positif, certains gags sont bons (la salle d'attente du médecin, la gamine est flippante) et Daniel joue extrêmement bien, c'est son interprétation qui sauve le film.

Mention spéciale pour la bo que j'ai adoré !

 En résumé le réalisateur, Aja, a préféré se faire plaisir en nous livrant un ovni. On passe un bon moment mais le film aurait pu être mille fois meilleur.

Les prochaines sorties chez Milady et Bragelonne

Les bonnes nouvelles pleuvent chez Milady/Bragelonne ! Annoncés dans le nouveau Neverland #22, les lecteurs ont pu découvrir les prochaines surprises que nous réserve la maison d'édition.

 

On peut tout d'abord féliciter Céline Landressie, maman de Rose Morte qui va être édité chez Milady.

 

Les fans du Cavalier Vert seront heureux d'apprendre le retour de Karigan pour Mars 2015.

 

Ceux de Mercy Thompson seront tout aussi contents, en plus de la sortie de « la faille de la nuit » tome 8 de ses aventures en décembre, nous apprenons que le tome 9 serait programmé pour fin de l'année prochaine.

 

Au Printemps débarquera le tome 2 de Lettres Ecarlates d'Anne Bishop. *cri de joie*

 

Lucas, tome 1 des les loups de Riverdance (sortie Novembre) d'H.V. Gavriel devrait avoir sa suite qui sortirai pendant le premier semestre 2015.

 

Autre news, Larissa Ione devrait nous revenir avec la suite de Demonica et surtout une nouvelle série.

 

C'est pas cool tout ça ?

Aislinn

Victorian Fantasy - Tome 1 : Dentelle et Nécromancie de Georgia Caldera

Editions J'ai Lu

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan.

 

 

Avis d'Edelweiss : 

Bien que la couverture aussi attirante soit-elle (merci Fleurine Rétoré) dès que le nom de Georgia Caldera y figure, je ne peux m’empêcher d’y jeter un œil ! Grande fan de sa série Les Larmes rouges et sa romance contemporaine Hors de Portée, encore une fois Georgia Caldera m’a surprise en changeant de nouveau son style avec Victorian Fantasy.

C’est une première en ce qui me concerne, car je n’ai jamais lu auparavant de romance victorienne paranormale et j’ai beaucoup apprécié !

Andraste Coldfiled est une jeune femme issue d’une famille de sorcière, recluse dans le domaine familial, telle une belle cage dorée. Elle a tout ce qu’elle désire ou plutôt ce que sa famille désire pour elle, sauf sa liberté.

Une liberté de mouvement et d’expression, une liberté extérieure qui lui coûterait la vie. Car Andraste est atteinte d’une maladie rare : une allergie au soleil, dont le moindre rayon brûlerait sa peau de porcelaine.

Andraste est différente de ses sœurs. Sa particularité physique fait l’objet de convoitise mais aussi de commérages… Mais Andraste ne s’en souciait pas jusqu’au jour où une opportunité s’offre à elle.

La convocation par le Reine Victoria, sera le premier facteur déclenchant pour se faufiler hors du Coven en toute impunité. Accompagnée par Ruth, une de ses sœurs jusqu’au Palais, Andraste pense avoir là, une chance de découvrir le monde tel qu’elle l’a perçu dans les livres et les dires des femmes du domaine. Mais elle est loin d‘imaginer ce qu’elle va y vivre.

Sa rencontre le soir même avec un inconnu va chambouler toute sa vie.

Andraste, est une jeune femme naïve qui évolue considérablement au fil de l’histoire, car elle apprend de ses erreurs et dévoile ses sentiments. Elle se retrouve confrontée à la peur, le désir, le désespoir et la trahison.

 

La part fantastique du livre m’a beaucoup plu. Quand Andraste découvre qu’elle est censée prendre des cours de Nécromancie, non pas de Sorcellerie comme elle l’espérait, les dialogues type professeur/élève m’ont beaucoup fais rire avec le très "torturé" Thadeus Blackmorgan.

Thadeus est le portrait type de l’homme à qui on ne cherche pas des noises. Grand, musclé, ténébreux, alcoolique. Il est réputé et craint pour être combatif. Il mène sa vie comme il l’entend en grand indépendant. C’est un homme farouche, peu avenant et possessif également. Sa relation avec son élève Andraste va être une épreuve douloureuse tant émotionnellement que dangereusement.

Je n’en dirais pas plus sur cette relation pour ne pas spoiler, mais le point de vue de nos deux héros nous permet de découvrir ce qu’ils ressentent face à leur situation. De grands bouleversements pour chacun d’eux en définitive.

L’intrigue est intéressante, bien menée. De la magie, des prophéties, des rebondissements, des combats, de l’amour contradictoire et toujours plus de secrets, on n’en devient que plus curieux pour découvrir la suite des évènements : Dentelle et Nécromancie est une petite merveille !

Georgia Caldera nous pousse à tourner les pages toujours plus vite pour aboutir à cette fin à couper le souffle… car forcément tout ne peut être rose, la dernière phrase est là pour faire rager le lecteur.

 

Syndiquer le contenu