Aller au contenu principal

Body Finder -Tome 2 : L’Appel des Ames Perdues de Kimberley Derting

Editions Pocket Jeunesse

Violet Ambrose attire l'attention du FBI sur son don de percevoir les cadavres... et leurs meurtriers.
Alors qu'elle tente de protéger son secret, Violet se sent observée. Pire, son ami de toujours, Jay, l'abandonne. Qui est ce mystérieux personnage avec qui Jay passe ses journées ? Ce que Violet va découvrir dépasse ses plus sombres cauchemars...

 

 

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

J’ai beaucoup aimé le 1er tome de cette saga de 4 bouquins dont les 2 derniers ne sont actuellement pas sortis en France.

L’auteure nous ouvre le chemin depuis son 1er tome, là où elle souhaite nous conduire dans le 2ème. C’est-à-dire, l’évolution directe des personnages et la complexité du don de Violet qui peut finalement avoir un bienfait pour des crimes non résolus.

Ce livre se situe directement 3 mois après l’arrestation du tueur en série qui a semé la peur dans la ville.

L’appel des âmes perdues est différent du précédent, bien qu’il regroupe tous les personnages que nous connaissons déjà, avec des petits nouveaux qui vont incontestablement créer l’intrigue principale du livre.

Violet et Jay sont sains et sauf bien que la balle du tueur l’est atteinte au niveau de l’épaule.

Ils sont toujours aussi inséparables et cette étape douloureuse n’a fait qu’accentuer l’amour qu’ils se portent l’un l’autre. Jay en devient surprotecteur, au moindre changement d’humeur de Violet il est en alerte. Bien qu’il sache comment agit son pouvoir face à la mort et aux cadavres qu’elle rencontre, il va se retrouver un peu au second plan. Violet ne souhaitant pas lui transmettre plus d’inquiétude qu’il ne faut puis la venue de deux nouveaux élèves, Mike et sa jeune sœur Megan vont les mettre sans dessous-dessus à partir du moment où Jay en fait son ami.

Nous retrouvons encore leurs camarades de classe autour du déjeuner et Chelsea qui joue un rôle légèrement plus prononcé par son rôle et toujours aussi fidèle à son humour et sa franchise.

Entre jalousie, non-dits, angoisse et stress, nos deux tourtereaux vont passer un certain temps à essayer de déchiffrer l’autre. Leur couple se révèle en perpétuelle querelle et confusion malgré leur sentiment d’affection mutuel.

Avec son passé plutôt éloquent sur les enquêtes, Violet est contactée par Sara, agent du FBI et son assistant Rafe, un mystérieux jeune homme de quatre ans son aîné. Elle a donc en son pouvoir le choix d’aider dans des enquêtes criminelles pour permettre aux familles de faire leur deuil. Mais Violet est sans arrêt prise de cauchemars, de fatigue chronique par ses âmes perdues qui l’appellent sans cesse jusqu’à ce que leurs corps soient rendus à leurs proches. Mais quand l’enquête concerne des personnes qu’elle côtois, sa sincérité face à celles-ci, est mise à rude épreuve.

Nous sommes plongés en pleine enquête, avec de nouveaux personnages qui vont certainement se frayer un chemin par la suite si l’auteur continue dans sa lancée. Rafe est plutôt beau garçon dans le style ténébreux aux yeux clairs, énigmatique, très peu bavard mais toujours présent quand il le faut ou ne faut pas (allez savoir!) et attise la curiosité de Violet.

C’est très exactement ce que j’attendais pour ce roman et je sens que la suite me plaira également. Notre couple phare du roman est plus intime et plus soutenue dans la vie de chaque jour, il évolue, se contredit, se chamaille et s’aime, bien que Jay soit moins présent que dans le précédent. Je sens que le côté policier gagnera du terrain par la suite en espérant seulement que Kimberley Derting ne nous enlèvera pas la petite histoire d’amour à laquelle on s’attache aisément.

#OP1000K : la plus incroyable opération de l’histoire du livre numérique !

#OP1000K est une énorme opération dans le monde du livre numérique!

 

Le catalogue numérique commun aux éditions Bragelonne, Milady et Castelmore vient de passer
le cap du million d’exemplaires vendus !  Pour l'occasion la maison d'édition Bragelonne a décidé de fêter cette bonne nouvelle en organisant de nombreux évenements entre le 14 et le 23 novembre 2014, parle biais du site www.op1000k.com.
Pendant  10 jours, Bragelonne vous donnera l'oportunité de remporter de nombreux cadeaux et vous reservera de nombreuses surprises! Pour participer c'est très simple, il suffira de s'inscrire afin d'avoir accès à leurs opérations spéciales et concours, et cela est un premier pas vers un programme de fidélité que Bragelonne lancera en 2015.

 

Au programme, des cadeaux, des cadeaux, et encore des cadeaux :

- 1 e-book à gagner par jour pendant 10 jours. Parmis des nouveautés et titres phares publiés par Bragelonne, Milady ou Castelmore, du vendredi 14 au dimanche 23 novembre.
Le lot de chaque journée sera expédié dès le lendemain par leur distributeur, Immateriel.fr.

Et ce n'est pas tout!

- 1 an de lecture à remporter à la fin de cette opération, trois participants seront tirés au sort parmi les personnes inscrites.Les gagnants recevront un minimum de 500€ de livres numériques sur un an.

- Une cascade de surprises attendra les lecteurs sur www.op1000k.com, les réseaux sociaux et les sites de vente en ligne. Du lundi 17 novembre au dimanche 23 novembre.

 

Une fois de plus Bragelonne nous reserve une belle opération qui permettra à de nombreuses personnes de remporter des cadeaux !! L'opération se fait en partenariat avec Immateriel.fr et 1livregratuit.com. Je ne sais pas pour vous, mais ma liseuse est fin prête pour l'occasion!!

 

Dark Hunters – Tome 16 : Châtiment suprême de Sherrilyn Kenyon

Editions J’ai Lu

Autrefois bandit, tricheur aux cartes et redoutable tueur à gages, Jess Brady s’apprêtait à devenir un honnête homme, sous l’identité de William Parker, en épousant la douce Matilda. Mais il a été sauvagement abattu au pied de l’autel par un traître qu’il croyait être son ami. Ramené à la vie par la déesse Artémis, il conclut un marché avec elle et lui offre son âme en échange de sa vengeance. Centre trente-huit ans plus tard, le Chasseur est sur les traces d’un être sanguinaire qui sème le chaos parmi les Dark-Hunters. Et quelle n’est pas sa surprise quand Jess découvre derrière cette série de meurtres Abigail Yager, une ravissante humaine qu’il a autrefois bien connue…

 

 

 

Avis d’Arcantane :

J’avais beaucoup aimé le précédent tome avec “La chasseuse d’Artémis” (tome 15) et je m’attendais avec ce nouveau tome à retrouver ce qui m’avait fait accrocher cette série de romance paranormale. Maheureusement ce ne fut pas le cas.

Un conseil, quand vous n’arrivez pas à lire une histoire, que vous faites une pause pour lire autre chose et que vous le reprenez et qu’au bout d’une dizaine de pages vous n’êtes toujours pas dans l’histoire, alors ne continuez pas ! Ce livre n’est pas fait pour vous !  

C’est ce qui m’est arrivé avec “Châtiment suprême”. Je me suis arrêtée à plus de la moitié et impossible de continuer. C’est bien la première fois que j’arrête un livre et que je ne le finis pas. Mais je ne vais pas perdre du temps (je ne suis pas non plus maso et lire un livre que je n’aime pas. Il y a tellement d’autres  à découvrir, ce n’est pas comme s’il n’y avait rien à lire en ce moment !) Vous vous douterez bien que ma chronique (partielle) va être négative. Cette histoire n’est pas faite pour moi et ne m’a pas plus du tout. Une véritable déception pour ma part. Je n’ai pas du tout accroché aux personnages principaux et à leur passé. Le côté Far West  associé aux légendes Cherokee sous fond d’apocalypse n’ont pas arrangé les choses. J’ai eu l’impression de m’ennuyer malgré l’action.  J’ai trouvé le chasseur de la nuit : Jess Brady totalement insipide, il ne m’a pas du tout fait fantasmé. Quand à l’ héroine Abigail, ce n’était pas mieux. Ce qui m’a gêné dans cette série est qu’il y a trop de personnages dans chaque tome. L’auteure s’éparpille et ne se concentre pas forcément sur les plus important, ce qui est difficile à suivre. Si comme moi, vous n’avez pas lu tous les tomes (ou que vous ne vous rappelez plus de certains tomes), vous êtes vite perdu à resituer tous les personnages.

Je n'ai ressenti aucune étincelle quand à l'attraction entre les 2 personnages, cela m'a semblé bien plat niveau tension érotique alors que c'est censé être de la romance. Où est cette magie qui nous fait frissonner et nous rend toute chose au fil de la lecture quand les 2 héros se trouvent et se rendent compte qu'ils sont fait l'un pour l'autre ? Rien nada, le desert complet.

Bref vous l’aurez compris. Dark Hunter 16 n’est pas mon tome préféré et ne m’a pas laissé un bon souvenir. Un tome qui sera vite oublié pour ma part.

Un extrait est disponible sur le site de J'ai Lu : Lien

Body Finder Tome 1 de Kimberley Derting

Editions  Pocket Jeunesse

Depuis toute petite, Violet Ambrose, 16 ans, a un don étrange : elle parvient à repérer les cadavres d'oiseaux abandonnés par son chat. Mais ce secret prend une tout autre ampleur lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans la ville. Chaque jour, les esprits des jeunes filles qu'il a enlevées viennent hanter Violet. De plus en plus troublée, elle mène son enquête et se rapproche du tueur... jusqu'à devenir sa proie.

 

 

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

Body Finder est un mélange de romance fantastique avec une intrigue policière chez Pocket Jeunesse. Ce livre plaira particulièrement aux jeunes et moins jeunes lecteurs également qui se situent dans la même tranche d’âge que les personnages principaux.

Ce livre aborde un thème un peu sinistre par son ton « la mort ».

Notre jeune héroïne de 16 ans, Violet Ambrose, a un don particulier développé depuis son plus jeune âge, qui lui permet de détecter « les cadavres » d’animaux et malencontreusement, elle repérera bien trop tôt, des corps humains également.

Violet est une adolescente terriblement forte, malgré les horreurs qu’elle découvre, elle perçoit dans son pouvoir de détection non pas une malédiction mais un don, que possédait autrefois sa grand-mère.

Seul ses parents et son meilleur ami Jay, connaissent la vérité. Ayant bien trop peur d’être jugée et vue comme une bête de foire, Violet garde tout enfoui en elle avec le soutien de ses proches et la collaboration de son oncle, Shérif du comté pour qui ce n’est plus un secret.

Malheureusement, déterrer les morts pour qu’ils retrouvent la paix, tout comme la sienne, étant donné qu’ils l’attirent sans cesse par une odeur ou une perception d’aura unique, attise la curiosité d’autrui notamment quand Violet se retrouve dans une situation invraisemblable face à un tueur en série qui sème la panique dans la ville. Tout le monde est aux abois et Violet va se sentir bouleversé par ses découvertes et ce dont elle est finalement capable.

Pour la première fois, au côté de son confident et ami d’enfance, sachant qu’elle peut certainement aider la police dans l’enquête, Violet va affronter sa plus grande peur.

Jay, qui partage cours, loisirs et famille avec Violet, représente l’ami protecteur. Il aime Violet comme une amie mais bien plus encore. Les années passent, le physique change, les hormones sont en ébullitions et l’attirance est indubitable. La romance fait partie de l’histoire,  l’amour est toujours le bienvenue surtout quand il s’agit de savoir si entre amis de longue date, une relation plus profonde ne viendra rien gâcher de cette amitié. Sont-ils prêts à voir leur relation changer du tout au tout surtout dans une période aussi délicate de la vie de Violet ?

Les personnages secondaires, tels que Claire, July ou Chelsea apporte une note d’humour au récit. Il faut avouer que Chelsea à un caractère bien trempé et ne sait pas tenir sa langue. Elle donne une note de fraîcheur dans le roman.

Le suspens est tenu jusqu’au bout du livre. L’histoire et L’intrigue est haletante.

L’auteure a su impliquer dans son roman ce contact « sinistre » avec une pointe d’humour infantile et une relation en émoi plus que satisfaisante à lire et à apprécier. Nos deux personnages principaux sont communicatifs, sentimentaux et attendrissants.

J’ai passé un agréable moment grâce à cette lecture, qui me donne envie de lire les tomes suivants.

Les étoiles de Noss Head - Tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Editions J'ai Lu

 

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

Après sa romance contemporaine Cherche jeune fille avisée que j’ai particulièrement appréciée, Sophie Jomain chance de style avec les Les étoiles de Noss Head une série fantastique très prometteuse.

Je suis tombée sous le charme de nos personnages principaux.

Hannah est une jeune bachelière, passant chaque été avec ses parents à Wick.

Laissant Paris et sa vie active derrière elle, les deux mois qui vont suivre lui paraissent une éternité sur la route qui la conduit chez sa grand-mère, Elaine. Etant fille unique, elle envisage déjà abattue des vacances mornes et sans grand intérêt. Elle est loin d’imaginer où elle mettra les pieds...

Hannah adore sa grand-mère, elle passe de bons moments avec elle et parle de choses qu’elle n’aborde pas forcement avec ses parents. Elles sont complices et partagent certains secrets qui vont les liés plus que jamais.

Hannah est une petite rousse d’origine écossaise, timide, attentionnée et solitaire. Solitude qu’elle souhaiterait un jour compenser par de l’amour… mais qui n’est pas dans ses priorités.

Petit pincement au cœur pour cette demoiselle qui retrouve son ami d’enfance, Davis, devenu un beau jeune homme, qui l’emmène en sortie chaque jour, se disant enfin que les vacances à Wick valent le déplacement. Mais le comportement de Davis altère cet attrait lors d’une soirée où il se conduit comme un voyou. Hannah stupéfaite trouve de l’aide en la personne de Leith Sutherland qui la raccompagne finalement chez elle. Son physique est tel qu’elle n’ose à peine croiser son regard, tant il est magnifique.

Cette rencontre, va bouleverser sa vie.

Hannah n’a jamais eu de petit-copain. Elle est du genre réservée, rougissante au moindre compliment et dans une situation gênante. On peut être un peu lassé de la voir pleurer pour son âge mais à défaut, ce qu’elle va vivre dans ce roman est unique et impressionnant.

Leith va la transformer en boule de nerf et la faire fondre comme neige au soleil. Elle est ébahie par ses nouveaux sentiments et essaye de gérer au mieux ce qu’elle ressent bien que Leith exprime un amour bien trop puritain à son goût.

Leith, quant à lui, a tout pour plaire. Grand, ténébreux, des yeux obnubilant d’un vert émeraude et un sourire en coin à chavirer les cœurs. Il est mystérieux et beaucoup le craignent depuis l’enfance… En le fréquentant, Hannah découvre le côté sombre de sa vie qu’elle doit assimiler et garder secret si elle souhaite que cette relation fonctionne aussi nouvelle et platonique soit-elle, mais tellement désirée.

Leith est prévenant, protecteur et tendre. Il ne considère pas Hannah comme une fille quelconque, lui présentant alors sa famille, Al et Bonnie, des gens bienveillants et chaleureux. Durant ce séjour, on découvre un Leith, taquin, fragile et meurtri par son passé, prêt à se confier à celle qu’il juge être son âme-sœur. Leur histoire d’amour progresse au fil des pages mais la jalousie, les caprices, ou les mensonges font incontestablement partie du lot.

On découvre d’autres personnages, comme sa meilleure amie de Paris, Sissi, avec qui Hannah communique par mail essentiellement. Philippe, le nouveau Barman du coin et Gwen, une gothique dont elle va devenir proche, se trouve être une des rares amies de Leith également.

Le texte de Sophie Jomain est fluide et facile à lire, faisant allusion aux mythes et légendes, parfaitement bien expliqués dans ce tome grâce aux livres de la petite boutique ésotérique « Simsalabim » tenue par le personnage de Gwen.

L’univers est riche, détaillé, fantastique. On a de l’humour, des peines, du suspens, des combats et bien sûr de l’amour. L’auteure nous mijote le tout et nous le construit de façon à laisser place à l’envie irrésistible de lire la suite.

Syndiquer le contenu