Aller au contenu principal

Les Faucons de Raverra - Tome 2 "L'héitière rebelle" de Melissa Carusso

Editions Bragelonne - collection BigBang

À la frontière raverraine, le Vaskandar se prépare à la guerre. Mais avant de déclencher les hostilités, les dix-sept Hauts Ensorceleurs ont convenu de se réunir pour un Conclave où chacun devra prendre position sur la question. Amalia Cornaro sait que cet événement sera sa seule chance d'étouffer les flammes menaçantes des affrontements, et elle est prête à tous les sacrifices pour sauver Raverra de la destruction.

Amalia et sa sorcière du feu Zaira devront alors s'aventurer au-delà des lignes ennemies et user de toutes leurs ressources d'intelligence et de ruse pour parvenir à détourner le Vaskandar de ses sombres projets.

Si elles échouent, ce sera au tour du feu et de l'acier de parler…

 

 

Avis de Christy:

J’avais beaucoup aimé le tome 1 de cette série fantastique, paru cet été dans la nouvelle collection consacrée aux romans young adult, chez Bragelonne et c’est donc avec grand plaisir que je me suis replongée dans l’univers original de l’auteure.

Ce roman fait suite au tome précédent, qu’il faut donc avoir lu avant de se plonger dans “L’héritière rebelle”.

La guerre est en train de se préparer entre l’Empire Sérénissime et le Vaskandar. Les 17 Ensorceleurs dirigeants de ce dernier doivent au préalable se réunir en Conclave afin de décider s’ils prennent part ou non à cette question.

Notre héroïne, Amalia Cornaro, accompagnée de son Faucon, Zaira va tout tenter pour que la guerre ne démarre pas entre les deux contrées…

Les deux jeunes femmes vont devoir se rendre en Vaskandar, en territoire ennemi, et user de tous les stratagèmes possibles pour que l’affrontement n’ait jamais lieu… Car si elles échouent, le continent sera à feu et à sang.

Quel plaisir de retourner sur le continent d’Eruvia en compagnie d’Amalia et de Zaira! Il faut dire que l’ambiance n’est vraiment pas au beau fixe. À cause des agissements de l’Ensorceleur de chair, Ruven, la guerre risque d’éclater avec le Vaskandar, terre des Ensorceleurs aux nombreux pouvoirs.

Dès les premières pages, le ton est donné. Le danger va être omniprésent. L’auteure ne perd pas de temps et nous plonge directement dans l’action.

Des Fauconniers et leurs Faucons sont portés disparus ou morts. De plus, Amalia doit faire face à une tentative d’assassinat sur sa personne et qu’elle figure sur une liste de personnes à éliminer.

Le Vaskandar serait à l’origine de tous ces événements. Son but? Déclencher une guerre contre l’Empire!

Zaira, accompagnée de sa Fauconnière, Amalie vont devoir se rendre sur place, en terre ennemie et essayer d’empêcher à tout prix cette guerre. C’est la mission de la dernière chance, Amalia le sait. Si elles échouent la négociation, elle n’aura d’autre choix que de libérer le malefeu de sa protégée qui réduira le paysage et ses habitants en cendres.

Alors que dans le tome précédent, nous découvrons l’univers, les pouvoirs, les personnages, ici le ton est donné. Nous n’avons plus de temps à perdre. Amalia va devoir se montrer diplomate car chacun des protagonistes va avancer ses arguments. Les enjeux sont élevés. L’Empire Sérénissime dépend entièrement de l’action d’Amalia.

C’est l’occasion pour nous de découvrir le monde inconnu et fascinant du Vaskandar où règnent en maîtres absolu différents Ensorceleurs, qui n’était alors qu’évoqués dans le tome 1.

Nous en apprenons beaucoup sur chacun de Maîtres, avec leurs pouvoirs, sur leur nécessité d’être ambitieux concernant l’acquisition de nouvelles terres, quitte à déclencher une guerre terrible qui fera de nombreux dégâts.

Amalia a grandit depuis le tome précédent. En tant que fille d’une des dirigeantes de Raverra, elle va devoir apprendre les ficelles du métier et quoi de mieux que d’empêcher une guerre? La jeune femme va se lancer en plein dans les nombreuses intrigues politiques, où les alliances entre les gens ne tiennent pas souvent leurs promesses. Les enjeux politiques sont énormes et Amalia n'a pas droit à la moindre erreur.

Mais la jeune femme peut se montrer à la fois ferme dans ses décisions et d’autres très indécise. Elle n’en ressort que plus humaine et est très attachante.

Amalia prendra des décisions en ayant toujours en tête le bien-être de son peuple. Elle sera parfois prête à tout. Elle laissera bien souvent son coeur et ses émotions guider ses actes, mais toujours en réfléchissant aux conséquences.

D’ailleurs, le coeur d’Amalia va être mise à rude épreuve dans cette histoire. Sa relation avec Marcello va être compliquée avec l’arrivée d’un nouveau prétendant...

Zaira est à l’opposé d’Amalia. Elle se montre parfois imprévisible, à la fois dans ses actes ou dans ses paroles. Elle est plus fougueuse, à l’image du feu qui brûle en elle. C’est par ses répliques que l’auteure introduit un peu d’humour dans le récit.

J’ai aimé le fait que les deux jeunes femmes, si dissemblables forment une si bonne équipe et qu’elles puissent compter l’une sur l’autre.

L’intrigue, quant à elle, est vraiment passionnante. La plume de l’auteure, toujours aussi fluide que dans le tome 1, permet de nous immerger complètement dans le récit. Les révélations arrivent toujours à point nommé et permettent de relancer, chapitre après chapitre l’intrigue et la tension qui en découle.

On sent que l’auteure maîtrise tout d’un bout à l’autre. C’est parfois complexe, riche en rebondissements.

J’ai aimé le fait que les personnages aient différentes facettes. Rien n’est tranché. On ne sait pas parfois si Amalia doit leur faire confiance ou pas. Les alliances se font et se défont au fil des pages.

En bref, j’ai adoré suivre cette seconde aventure d’Amalia et de Zaira. L’intrigue nous emmène à la découverte d’une contrée totalement inconnu et dangereuse alors que le continent se prépare à la guerre et où les rôles de chacun auront une importance capitale pour la suite. Un tome encore plus passionnant et captivant que le précédent!

J’ai hâte de découvrir la suite, prévue pour l’année prochaine.

Plus d'infos : Bragelonne

Lire un extrait : ICI

Rock Kiss - Tome 5 "Rock Wedding" de Nalini Singh

Editions J’ai Lu

Sarah et Abe étaient mariés, passionnés et heureux. Mais Abe, musicien à succès, pris dans les affres d'une vie dissolue et excessive, a brisé leur couple. Désormais guéri de son passé dépravé, il comprend que Sarah était et restera la femme de sa vie. Comment reconquérir celle qu'il a autrefois délaissée au nom du rock, de la gloire, de la drogue ? L'amour est un éternel combat, et le plus beau d'entre tous. Abe en est convaincu, or la vision d'un bonheur renouvelé auprès de Sarah pourrait bien n'être qu'une illusion...

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Rock Wedding est le dernier tome de la série Rock Kiss où nous découvrons le dernier membre du groupe star les Schoolboy Choir, Abe Bellamy. Abe a tout pour réussir : une belle épouse amoureuse de lui, le succès, l’argent. Pourtant depuis la mort de sa jeune sœur, Abe est tombé dans la drogue et l’alcool ce qui fait souffrir Sarah, sa femme. Perpétuellement drogué, il délaisse Sarah.

Lors de l’anniversaire de la mort de sa jeune sœur, l’impensable se produit, Abe rejette Sarah et lui lance des paroles blessantes au point que la jeune femme s’en aille. Le temps passe et après un divorce, Sarah a repris sa vie en main et est indépendante financièrement. Elle a monté sa propre boite pour éviter d’être dépendante financièrement d’un homme. Pourtant côté vie amoureuse, ce n’est toujours pas ça. Son dernier amant l’a blessé physiquement et Sarah se sent de nouveau seule mais ne désespère pas de trouver le bon compagnon.

Son chemin va de nouveau croiser, Abe lors du mariage de son amie Molly avec Fox, le leader du groupe. Abe et Sarah se rendent compte que l’alchimie est toujours là et ils retombent dans les bras de l’un de l’autre. Pour Sarah, ce n’est juste qu’un moment passager, hors de question de retomber dans les bras d’Abe et de souffrir à nouveau.

Quant à Abe, il se rend compte que Sarah est toujours la seule et l’unique femme qu’il a toujours aimée mais ses choix du passé l’ont éloignés d’elle. Il va alors tout faire pour la reconquérir.

Un évènement inattendu va lui permettre de se rapprocher de la jeune femme et de reconquérir son cœur. Sarah laissera-t-elle une seconde chance à Abe ?

Cela fait toujours plaisir de retrouver les membres de Schoolboy Choir, j’apprécie beaucoup la série Rock Kiss de Nalini Singh surtout qu’il y a un bon moment que nous n’avons pas eu de suite publiée chez J’ai Lu. Je me replonge donc avec un certain bonheur dans cette série assez addicte et peps.

Ici l’auteure aborde le thème de la seconde chance, et de la rédemption et de l’acceptation de soi. Sarah et Abe se connaissent déjà et ont vécu déjà ensemble une belle histoire qui s’est malheureusement mal finie. Mais leur histoire est-elle vraiment terminée ? C’est ce qu’on découvre à travers ce roman. Sarah éprouve toujours des sentiments auprès de son ex-mari. Elle le connait bien mais ne veut plus souffrir et avoir le cœur de nouveau brisé. Elle sait qu’elle ne s’en remettra pas si Abe l’abandonne une nouvelle fois. Elle maintient donc ses distances. Abe quant à lui sait qu’il a du chemin à faire pour Sarah lui accorde de nouveau sa confiance. Au fil des pages, il découvre son ex-épouse et son sentiment de solitude, son passé et ses peurs.

Je suis toujours aussi fan de Nalini Signh, c’est toujours bien écrit et les émotions sont là. On peut facilement se mettre dans la peau des personnages et l’intrigue glisse toute seule. Il est facile de se mettre dans la peau de Sarah et de ressentir sa solitude. Pourtant elle va se rendre compte qu’elle n’est pas seule et qu’elle peut compter sur ses amies. La jeune femme baisse peu à peu son bouclier face à l’attitude d’Abe qui est un nouvel homme, attentionné et présent. Abe ne cache plus ses addictions mais fait tout pour les combattre et prouver à Sarah qu’il peut être là pour elle et ne pas replonger.

Au final, Rock Wedding conclut bien la série Rock Kiss. L’auteure toutefois, précise qu’elle a écrit des novellas sur certains personnages secondaires que l’on peut retrouver sur son site. Il est peut-être possible que J’ai Lu les publie numériquement. Wait and see…

Plus d’infos : J’ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Unexpected Christmas de Phoenix B. Asher

Editions Hugo Roman

Emerson, la fille adoptive de la riche famille Kessler, a tout ce qu’elle a toujours rêvé d’avoir : des amies fidèles, un dressing de la taille d’un studio, et un fiancé qui va bientôt lui offrir un mariage de princesse. Pourtant, à quelques mois de la cérémonie, une lettre accapare toutes ses pensées, l’empêchant de se concentrer sur les préparatifs. Alors que Noël approche, Emerson quitte sa Californie natale. Destination le froid du Montana, pour un voyage à la recherche de ses origines qui pourrait bien lui réserver des surprises inattendues. À commencer par ce cow-boy à l’allure de mannequin qui semble en connaître plus qu’elle sur son passé !

Une romance de Noël à savourer au coin du feu, ou partout ailleurs !

 

 

 

Avis de Christy :

J’ai immédiatement été attirée par la très belle couverture d’”Unexpected Christmas”, mettant en avant des éléments qui font l’ambiance de Noël: les branches de sapin, le bonnet, sucre d’orge… Comment résister à l’atmosphère festive que promettait le roman?

J’ai également été intriguée par le résumé où l’héroïne retourne sur les traces de son passé.

Une romance de Noël à découvrir, bien au chaud en cet automne...

Dès le début du roman, nous faisons la connaissance d’Emerson, une jeune californienne, riche et privilégiée, fille adoptive d’un chef d’entreprise. Elle a tout pour être heureuse : des amis, de l’argent et un fiancé, Camden, avec qui elle doit se marier dans six mois. Elle évolue au sein de la bourgeoise.

Pourtant, un doute s’est installé dans sa tête depuis qu’elle a reçu une lettre l’invitant à un rendez-vous. Il s’agit d’une lettre d’un notaire, concernant ses origines. Emerson doit-elle s’y rendre?

Finalement, contre l’avis de son fiancé et alors que Noël approche, la jeune femme se rend dans le Montana, à la poursuite de ses origines… Un voyage qui risque d‘être plein de surprises…

C’est presque sur un coup de tête qu’Emerson décide, quelques jours avant Noël de se rendre finalement à ce rendez-vous avec le notaire pour la succession de sa mère biologique…

Elle va faire la connaissance du mari de sa mère mais aussi de Sage, cow-boy des temps modernes.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à m’attacher à Emerson dès les premières pages. Je la trouvait trop capricieuse, usant trop de son influence et de son argent pour obtenir ce qu’elle souhaitait.

Pourtant, au fur et à mesure de cette lecture, j’ai appris à la connaître, à rentrer dans sa tête. Elle laisse apparaître quelques blessures, bien dissimulées sous une carapace…

Car si elle semble avoir tout ce qu’elle souhaite, ce n’est pas le cas, malheureusement. La jeune femme se sent seule, même entourée de ses amis. Elle a toujours su que ses parents l’avait adoptée quand elle n’était qu’un bébé. Pourtant, une part d’elle veut savoir pourquoi sa mère biologique l'a abandonnée…

Mais au fil des années, ce sentiment s’est accru, d’autant plus que sa mère adoptive s’est éloignée d’elle et qu’elle n’est pas du tout présente alors qu’Emerson prépare son futur mariage.

Heureusement, elle peut toujours compter sur la présence de son père, avec qui elle est très proche et à qui elle se confie souvent. Il la soutient d’ailleurs dans sa quête de connaissance de sa famille biologique.

Emerson va apprendre à connaître cette famille du Montana. Elle va grandir à leur contact, s’affirmer et oser enfin ouvrir les yeux sur ce qu’elle souhaite ou non dans sa vie. Elle va apprendre beaucoup de choses sur elle-même.

Il faut dire qu’Emerson au contact de Sage va devenir moins superficielle et différencie ce qu’elle a envie de ce dont elle a besoin pour avancer dans sa vie.

J’ai beaucoup aimé l’alchimie qui va se mettre en place entre les deux narrateurs de l’histoire.

Sage porte effectivement bien son nom et se montre à l’écoute d’Emerson. Il a longuement travaillé pour le Ranch dans lequel séjourne la jeune femme pendant son séjour dans le Montana. Il est attentionné à son égard. Lui-même a quelques blessures datant de son passé. Il est ainsi le mieux placé pour comprendre ce que peut ressentir Emerson.

L’auteure, Phoenix B. Asher nous propose une romance où les sentiments priment. En alternant les points de vue entre Emerson et de Sage, elle nous permet de rentrer dans leurs pensées et de découvrir leurs sentiments, sans surenchère et avec beaucoup de sincérité.. Nous apprenons à les connaître au fil du temps. Nous les voyons évoluer sous nos yeux, principalement Emerson.

La plume de l’auteure est fluide sous nos yeux et les pages défilent à toute vitesse. Si le scénario est assez classique, cela fonctionne à merveille. On veut savoir comment les personnages vont réagir et les pages s’enchaînent pour notre plus grand plaisir.

Si vous vous attendiez à de nombreuses scènes érotiques, ce ne sera pas le cas ici (il y a quand même quelques scènes pour pimenter le récit). Les personnages apprennent à se connaître, ils se dévoilent à l’autre. La romance est pleine de sentiments et c’est ce que l’auteure met en avant.

Les personnages secondaires sont également attachants et on prend plaisir à voir évoluer sous nos yeux tout ce petit monde, l’ambiance des fêtes de fin d’année donnant un cadre magnifique au récit, ainsi que les descriptions des montagnes enneigées du Montana.

En bref, j’ai passé un excellent moment en compagnie d’”Unexpected Christmas”. Les personnages se montrent attachants et on est touché par ce qui leur arrive. Cette romance se dévore d’une traite, bien au chaud sous un plaid, en compagnie d’une boisson chaude.

Plus d'infos : Hugo Roman

Tiens bon de Nina Lacour

Editions New Way

Le suicide de sa meilleure amie percute Cailtin de plein fouet. Comment continuer à vivre sans les rires, la complicité, les sessions photo dans le cinéma désaffecté et les secrets qu’elles partageaient au quotidien ? Et surtout, pourquoi ? Se lever le matin ressemble désormais à un challenge impossible. Pourtant, il faut bien retourner au lycée…

Le seul indice qu’Ingrid a laissé derrière elle, c’est son journal.

Peut-être Caitlin saura-t-elle comprendre ce que son amie a traversé et pourquoi elle a pris une telle décision ? Au fil des pages, elle devra affronter la vérité, mais aussi ses propres démons…

 

 

 

Avis d'Edelweiss :

Voici l’un des derniers romans de la collection New Way qui n’est en soit pas très gai puisqu’ il raconte l’histoire de Caitlin qui doit faire face au suicide de sa meilleure amie et c’est visiblement une histoire très réaliste.
 
Nina Lacour a décidé de parler d’un sujet qui n’est plus autant tabou qu’auparavant : Le suicide.
On en parle parfois au journal télévisé, on en regarde des séries télé et on lit de plus en plus de livres à ce propos.
 
L’adolescence est certainement le moment le plus perturbant dans la croissance de nos enfants et le collège comme le lycée sont des passages obligés où règnent parfois harcèlement, incompréhension, bizutage ou suicide autour d’eux.
 
Je pense qu’il est nécessaire de lire des livres comme « Tiens bon » et de les donner à nos adolescents ensuite.
D’une part, pour le manque de communication qu’il peut avoir avec les parents mais aussi pour les aider à comprendre que leur cas ou celui de quelqu’un qu’ils peuvent connaître n’est pas isolé. De l’aide on peut en avoir de toute sorte et parfois sans s’en apercevoir.
 
Nina Lacour rend son roman très intime en abordant les sentiments de Caitlin et son besoin de connaître la vérité sur Ingrid pour se reconstruite.
On ne connaît jamais véritablement sa meilleure amie. Chacune a sa part d’ombres et de secrets et ce livre en recèle plusieurs.
 
Caitlin affronte le regard de ses « ami(e)s » à la rentrée après le suicide d’Ingrid des semaines plus tôt. Il y a les vicieux aux questions inappropriées, ceux qui compatissent et l’indifférence de certains.
 
Malgré le soutien de ses parents pour lui changer les idées durant l’été, le retour au Lycée s’annonce trop tôt, trop difficile, en particulier en cours de photographie où Ingrid avait un talent inné. La transparence que Caitlin incite à leur professeure dès le premier jour de classe la met hors d’elle au point qu’elle préfère sécher ses cours et se renfermer sur elle-même jusqu’au jour où elle rencontre une nouvelle élève avec laquelle une toute nouvelle amitié prend forme. Mais la peur de s’attacher de nouveau à quelqu’un l’effraie autant que la perdre également.
 
Caitlin est un personnage se confrontant à la fois à sa colère et sa peine, se répétant dans des rituels quotidiens pour surmonter ce drame jusqu’au moment où elle réalise enfin ce qu’elle doit faire ou plutôt ce qui doit être fait pour aller mieux. Le carnet d’Ingrid est une souffrance heureuse au fil des saisons, difficile à lire mais finalement libérateur.
 
C’est un livre qui se lit facilement sans grande intrigue vu le sujet mais qui apporte cette note d’espoir qu’on attend à la suite d’un drame qui touche chaque personne d’une ampleur différente.
Nina Lacour nous offre une écriture limpide pour un roman intime qui peut faire la différence dans les bonnes mains.
 
Extrait :
Et là, je comprends.
Voilà l’effet que produit une amitié.
Ça n’a rien de fugace, ça ne s’achèvera pas au moment où je franchirai la porte.
Plus d'infos : New Way

Dublin Street - Tome 4,5 "Castle Hill" de Samantha Young

Editions J'ai Lu pour elle - uniquement en version numérique

Au côté de Braden, Jo a enfin laissé derrière elle son passé au profit d’un avenir radieux. Néanmoins, leur relation est mise à mal par certains démons qui la hantent et dont elle ne parvient pas à se défaire, comme cette profonde angoisse de perdre les gens qu’elle aime. Alors que Braden s’apprête à la demander en mariage, Joss va-t-elle prendre peur au risque de gâcher leur bonheur ? Parviendra-t-elle au contraire à lâcher prise et à laisser libre court à sa folle passion pour lui ?

A travers différents événements, Joss et Braden deviennent adultes. Mais, sont-ils vraiment prêts à tous acceptés?

 

 

 

Avis de Solyane :

Novella qui peut se lire après le tome 3, ce tome va condenser certains moments particuliers de la vie de Joss et Braden dont on a eu que des échos. Par exemple, on va avoir la scène de la demande en mariage, le mariage ou la lune de miel. L'auteure raconte tous les moments importants de la vie de ce couple après leur acceptation par l'un et par l'autre de leur relation. On pourrait croire que tout va bien dans le meilleur des mondes, que tous les obstacles ont été levés. C'est aller vite en besogne. Les cicatrices du passé mettent du temps à s'estomper et, parfois, un tiraillement rouvre les blessures.

Dans les tomes précédents, on a avait une impression de solidité de la part de Braden, que seule l'infidélité de sa première femme avait créé une blessure. Que seule Joss était fragile psychologique. Dans cette histoire, il s’avère qu'un drame va se cristalliser autour du lieu de réflexion de Joss. Braden a également des fêlures que certains événements vont creuser. Comment vont-ils s'en sortir?

Ayant lu la série "Dublin Street" d'une traite et seulement avec la sortie du dernier volume, comme beaucoup, je me suis attachée à ce premier couple. A travers les différents tomes, on peut les voir grandir et changer pour avoir une relation plus forte. Mais, ce qu'on avait oublié c'est que Joss doit surmonter ses problèmes psychologiques mais c'est aussi le cas de Braden. L'auteur ne s'étant pas attardée sur le sujet, j'ai eu tendance à l'oublier. Et, dans une circonstance particulière, tout ressort. La vulnérabilité de Braden revient sur le devant de la scène. Et, cette fois-ci, c'est Joss qui devra être forte.

Vous vous demandez de quoi je parle? Lisez cette novella. Vous comprendrez mieux comment fonctionne un de nos couples préférés. Et vous en redemanderez.

Plus d'infos : J'ai Lu pour elle

Lie un extait : ICI

Syndiquer le contenu