Aller au contenu principal

Stand out – Tome 2 “Diego” de Jane Devreaux

Editions Hugo Roman

Alors que Mélanie commence à flirter avec Luke, un bruit se fait entendre dans la maison. Luke s’enfuit et Mélanie décide d’affronter l’importun. Elle découvre alors un homme installé dans la cuisine, manifestement affamé. C’est Diego, un jeune Mexicain qui survit de petits larcins et du commerce de son corps. Au premier coup d’œil elle tombe sous le charme… Et c’est réciproque !

Elle va réussir à le faire accepter par sa famille, sans se douter qu’elle le précipite dans la gueule du loup…

Fille d’enseignants de son lycée, Mélanie est tenue à l’écart des plaisirs de son âge et ce n’est pas l’arrivée de Diego, pourtant bien accepté par les parents et amis de Mélanie, qui change la donne. Mais Mélanie est têtue et devient vite accro à Diego. Alors pourquoi la pousse-t-il dans les bras des autres ? Que cache-t-il qu’elle ne peut savoir ?

Il faudra toute la force de caractère de Diego et la ténacité de Mélanie pour mettre fin à l’engrenage sordide dans lequel les adultes ont enfermé les deux héros.

 

Avis d’Arcantane :

A la différence du tome précédent sur Boby où il n’était pas nécessaire d’avoir lu Close up, il vaut mieux l’avoir lu pour comprendre ce tome 2 sur le personnage de Diego.

Diego est un personnage que j’attendais avec beaucoup d’impatience. Il fait son apparition à la fin du tome 2 de la série Close up. Evidemment pour celles qui ont lu la série précédente, vous connaissez déjà la fin entre Diego et Mélanie mais ce qui est assez intéressant est l’évolution de leurs relations et tous les évènements racontés par l’auteure dans ce nouveau roman car l’histoire de Diego n’est pas rose et loin d’être heureuse.  Jane Devreaux débute son aventure dans le présent où les personnages sont déjà adultes. Diego comme Boby s’est dirigé vers une carrière de sportif. Bel homme, il a tendance à enchaîner les conquêtes. Son monde va basculer lorsque sa meilleure amie Mélanie lui annonce son futur mariage avec son ami Josh. Amoureux d’elle depuis son adolescence, le jeune homme a du mal à passer à autre chose, refusant d’avouer ses sentiments à la jeune femme ayant peur de la voir s’éloigner de lui. Alors que le mariage se rapproche, Diego est bien décidé à lui prouver son amour quitte à devoir faire face à ses propres démons qui pourraient mettre en péril leur amitié.

J’ai beaucoup aimé ce tome, que dis-je j’ai adoré ! Même si on connaît déjà la fin, j’étais très curieuse de découvrir la relation entre Diego et Mélanie. On alterne alors entre le passé et le présent afin de mieux comprendre ce qui lie Diego et Mélanie et le pourquoi ils en sont arrivés là. Pourquoi alors qu’ils étaient si liés durant l’adolescence Diego s’est finalement éloigné ? On va alors plonger dans l’univers de Mélanie. La jeune fille alors ado, a du mal à s’intégrer. Ayant des parents travaillant au Lycée, il n’est pas évident pour elle d’avoir des amis. Elle ne comprend pas sa mère, conseillère d’éducation. Pourquoi est-elle aussi proche de ses camarades alors qu’elle est que très peu présente dans la vie de sa propre fille ?  Alors qu’elle est plongée dans une extrême solitude, elle rencontre Diego, un ado venu lui voler de la nourriture chez ses parents un soir. Dès lors, les deux jeunes gens vont se lier d’amitié et devenir inséparables. Pourtant alors que la situation de Diego se stabilise, le jeune homme commence à mettre une certaine distance avec Mélanie et s’éloigne peu à peu. Ce qui brise le cœur de la jeune femme. Pourtant malgré le temps, Diego et Mélanie sont restés amis. Mélanie ne comprend pas alors la réaction de Diego à l’annonce de son mariage. Alors qu’elle avait tiré un trait sur leur relation, elle considère qu’il a eu sa chance et elle ne souhaite pas avoir de nouveau le cœur brisé.

J’ai vraiment apprécié que l’auteure alterne entre le passé et le présent, cela nous permet de prendre réellement l’ampleur de la relation entre Diego et Mélanie. Diego est le principal narrateur au présent et Mélanie, celle du passé.

Je dois dire que je ne m’attendais pas à autant de rebondissements même si je me doutais d’une partie de LA révélation qui va faire tout basculer et voler en éclat la famille de Mélanie. Le lecteur est totalement pris dans le tourbillon qu’est la relation de Diego et Mélanie. Ce que j’aime dans l’univers qu’a créé l’auteure est chaque histoire est différente et assez bouleversante pour chaque personnage. La plupart ont des démons à combattre pour pouvoir être heureux. Pour certains (tels que Josh/Sandre, Diego/Mélanie) il faudra attendre de nombreuses années pour avoir un happy end mais ce n’en est que plus savoureux.

En résumé, ce tome 2 est encore une très bonne histoire proposée par Jane Devreaux qui vous fera vibrer. Je suis curieuse de savoir ce que nous réserve le prochain tome.

 

Plus d’infos : Site Hugo Roman

L'héritage de Shannara - Tome 1 "Les descendants de Shannara" de Terry Brooks

Éditions J'ai Lu

Trois cents ans se sont écoulés depuis l’épopée de Brin et Jair Ohmsford. La lignée des druides s’est éteinte après la mort d’Allanon et la destruction de leur forteresse. Fondée dans les Royaumes du Sud, une fédération a peu à peu étendu ses ambitions à l’ensemble des Quatre Terres. Son programme : l’éradication définitive des dernières traces de magie. Ses moyens : les questeurs, de redoutables inquisiteurs.

Le jeune Par Ohmsford, dernier héritier de l’enchantement de Shannara, devient alors le centre de toutes les attentions. La fédération veut le détruire, la résistance s’en faire un allié. Et par-delà la mort, Allanon a besoin du descendant de Shannara pour se prémunir d’un danger encore plus grand qui menace l’ensemble des Quatre Terres.

 

Avis de Poison :

Cette édition n'est pas nouvelle, c'est une réédition d'une série déjà publiée en différents formats. Cette nouvelle édition se voit parée de nouvelles couvertures inédites à ce qu'il semble.

Terry Brooks est un écrivain "incontournable" dans le domaine de la Fantasy, et sa série Shannara un classique de la High Fantasy. L'héritage de Shannara est un second cycle (parmi une dizaine !) de la série principale. Sous forme de trilogie, nous suivons les descendants (d'où le titre) de héros du cycle principal et précédent.

Si ce roman est archi-classique dans son style, sa forme ou encore ses personnages, il y a de petites variations du côté des "races" que l'on retrouve. Plus d'elfes ou de nains (enfin on en voit deux dans ce premier tome) et une Fédération qui joue le rôle d'une sorte d'Inquisition. Certains sont originaux et parfois même attachants.

Vraiment c'est une lecture ultra classique. Les amateurs de Fantasy ne seront pas dépaysés. Je dois dire que cet aspect m'a légèrement déçue. D'autant plus que le début est extrêmement lent, il faut presque la moitié du premier tome pour simplement réunir les trois "élus" afin de leur transmettre leur ordre de mission. Alors certes cela nous permet de nous familiariser avec les personnages, d'apprendre à les connaître, mais c'est long.

L'ensemble est plaisant toutefois, c'est efficace. On retrouvera des similitudes avec d'autres grands succès du genre, mais sans pour autant donner l'impression de pâle copie. Toutefois, il m'a manqué une petite étincelle pour me séduire totalement. Le contrat est rempli néanmoins et c'est une série que l'on peut recommander sans risque de se tromper à un amateur de fantasy (ou un amateur des films Star Wars et Le Seigneur des Anneaux et qui veut se mettre à des romans).

 

Coeur à corps d’Emilie Collins

Collection Emoi

Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément... Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art...

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Il y a quelques mois, j’avais découvert la plume d’Emilie Collins à travers Les déciles d’Eve qui avait été pour moi une très bonne surprise . J’avais donc hâte de lire Cœur à corps, une nouvelle romance de l’auteure. Cette fois-ci Emilie Collins se penche sur le thème de la photographie.

Son héroïne, Romane est une artiste, créatrice de bijoux mais dont la vie bouscule du jour au lendemain. On y découvre dès les premières pages, la terrible tragédie que subit la jeune femme. Son petit ami, Charles s’est suicidé en faisant exploser son atelier. Une effrayante perte, la jeune femme est dévastée, elle perd celui qu’elle aime mais en plus son gagne-pain.  Sa mère et ses sœurs ont bien du mal à la réconforter. Face à sa détresse, sa jumelle Méline décide de la venger. Quoi de mieux de s’en prendre à celui qui a bouleversé leur vie et détruit celle de Charles ?  Elle décide de s’attaquer alors à Erik Barn, un jeune photographe qui aurait volé la photo de Charles. Méline se fait alors engager comme assistante auprès d’Erik afin de découvrir ses faiblesses. Mais suite à un contretemps, Romane doit alors remplacer Méline. A force de l’accompagner, elle découvre peu à peu la vie de jeune photographe, venant même à apprécier son univers et sa vie. Est-il vraiment responsable du vol de photo et de la mort de Charles ?

C’est fou mais dès le départ, j’ai plongé dans cette nouvelle histoire. Je me suis totalement laissé entrainer par la plume captivante d’Emilie. Je me suis attachée à la personnalité de Romane douce et fragile à la fois, tout l’opposé de sa sœur Méline. J’ai souri face au comportement changeant de « Romane » et les réactions d’Erik. De quoi rendre dingue le photographe !  Peu à peu on se laisse emporter par l’univers de la photographie, la passion d’Erik mais aussi l’univers du street art. L’idée d’incorporer tout au long du roman des photos nous permet de plonger dans cet univers si spécifique et de rentrer plus facilement dans l’histoire. C’est aussi une des raisons que j’ai adoré ce roman. On vit l’histoire de Romane et d’Erik en images. Je n’ai pas l’habitude de tomber sur ce style de roman. En général, c’est l’imagination du lecteur qui prend le pas, mais ici c’est bien réel, et cela nous permet de mieux imaginer leur univers. Perso, j’ai adoré !

Cœur à corps est une très belle histoire et j’ai aimé le petit clin d’œil de la fin. J’ai passé encore un très bon moment et j’espère qu’Emilie Collins nous réserve encore de très belles histoires comme celle-ci pour la suite. C’est sûr, je les lirai avec plaisir ! L’auteure m’a de nouveau conquise avec cette nouvelle romance !

Plus d'infos : Collection Emoi

Lire un extrait : ICI

Infinite Love - Tome 1,5 "Nos infinis plus loin" et Tome 1,6 "Nos Infinis Moments" (Nouvelles) d'Alfreda Enwy

Petit Bonus de la part d'Alfreda Enwy. Ces nouvelles sont disponibles sur son site web : http://alfreda-enwy.com

Nos Infinis Plus Loin et Nos Infinis Moments sont les nouvelles proposées par l'auteure mettant en scène les personnages principaux du tome 1 – Nos Infinis Chaos de la série Infinite Love.

 

Tome 1,5 – Nos Infinis Plus Loin

Nouvelle à l'occasion de la Saint Valentin.

Il s’agit d’une nouvelle de quelques pages et non d’un roman, qui se situe après l’épilogue de « Nos infinis chaos », le premier tome sorti le 11 janvier chez Milady. C’est donc un tome 1.5 avant le prochain tome qui sortira cet été avec Asher et Marlow. Des spoiles sont donc à prévoir pour les personnes qui n’ont pas lu « Nos infinis chaos »…

Nouvelle disponible gratuitement sur le site de l'auteure : LIEN

 

 

 

Avis d'Elana :

Dans l'épilogue de ce tome, cela fait 18 mois que le couple est plus soudé que jamais. Nate et son adorable fils Kyle (ok je suis amoureuse de ce petit homme ! ) font un magnifique cadeau à Dylan pour son anniversaire. La jeune femme deviendra légalement la nouvelle maman de Kyle (ne vous moquez pas mais j'ai versé ma larme). Mais je ne vous raconte pas tout bien entendu.

Dylan réalise son plus grand rêve et a aujourd'hui un homme fou d'elle et un petit garçon qui ne manque pas de charme pour faire craquer toute personne qui le rencontre.

Alors que la jeune femme pense que sa vie est plus belle et riche que jamais, une autre surprise passe la pas de sa seconde porte (à vous de le découvrir) et lui montrera que son bonheur ainsi que celui des deux hommes de sa vie n'est pas encore prêt à s’arrêter.

Une surprise attendra également Nate au tournant, changeant la vie de cette belle famille.

 

Tome 1,6 – Nos Infinis Moments

Nouvelle de Noël centrée sur Nate et Dylan.

Nouvelle disponible gratuitement sur le site de l'auteure : LIEN

 

 

 

 

 

 

Avis d'Elana :

Nous retournons un peu en arrière avant même l'épilogue du tome 1. Le premier Noël de Dylan, Nate et Kyle. Nos personnages ont évolués dans leur vie, surtout Nate mais leur bonheur reste toujours aussi ensoleillé. Ils s'aiment jusqu'aux étoiles.

Si vous pouvez lire ses deux bonus, allez y les yeux fermés. Quelques chapitres qui vous donnent le sourire.

PS : Je vous avoue avoir écrit cette nouvelle chronique à la suite de celle concernant Marlow et Asher (Tome 2 - Nos Infinis Insolences). Je vais finir avec des dinosaures et des licornes dans toute la maison je vous le dis !!!

 

A bientôt !

Stand out – Tome 1 « Boby » de Jane Devreaux

Editions Hugo Roman

…Des motards casqués et armés font irruption dans le stade où l’équipe de Boby s’apprête à jouer. En essayant de se défendre, Boby découvre que l’un des assaillants est une frêle jeune fille, Mila, dont le regard ne va plus le lâcher. Alors quand les flics l’embarquent, il prend en une seconde une décision qui va changer le cours de sa vie : la sauver. Pourtant tout les oppose : il est d’un milieu aisé, elle ne connaît pas sa vraie famille. Il a fait des études de sport, roule en 4×4, elle est sans papiers et vit dans un squat. Mais Mila rêve d’une vie normale où elle pourrait exercer son talent de graffeuse, et Boby découvre en Mila celle qui peut donner un sens à sa vie trop lisse. Pourront-ils essayer de vivre ensemble et de se construire un avenir, malgré leurs secrets et un entourage plus que malveillant ? Il leur faudra une grande dose de délicatesse et d’écoute pour enfin admettre que les barrières sont faites pour être repoussées et que leurs différences sont un atout….

 

Avis d’Arcantane :

La série Stand out est un spin off de Close up. Pas de panique si vous n’avez pas lu Close up, Stand out peut se lire à part, cela ne gênera pas votre lecture. Il y a seulement quelques références à l’ancienne série avec certains personnages qui feront leur apparition tels que Sandre et Josh.

Pour ce premier tome, nous retrouvons quelques années plus tard, le personnage de Boby, l’un des amis de Josh (de Close up). Boby est devenu joueur professionnel dans le milieu du rugby. Lors d’un match, ils sont interrompus par un groupe de motards qui débarque sur le terrain et qui sème la terreur. Alors qu’il essaye de se défendre, Boby se retrouve face à face devant l’un de ses agresseurs qui n’est autre qu’une femme, Mila. Hypnotisé par son regard, Boby décide de l’aider pour qu’elle s’échappe. Pourtant la jeune femme est embarquée par les flics. Sans papier, elle risque d’être expulsée. Pour venir en aide à Mila, Boby sur un coup de tête, décide de se marier avec elle. Mais deux mondes les séparent. Mila n’a jamais connu le monde luxueux de Boby et a bien du mal à s’adapter. Pourtant petit à petit, les deux jeunes mariés vont apprendre à se connaitre. Arriveront-ils à dépasser leurs différences ?

Quel plaisir de retrouver la plume de Jane Devreaux ! J’ai totalement été transportée par l’histoire de Boby et de Mila. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure a su aborder les deux univers l’un de Mila, qui n’a vécu que dans la pauvreté et qui a peur de s’attacher pour tout perdre de nouveau et celui de Boby, un monde où il a tout pourtant il n’est pas si heureux que cela. L’arrivée de Mila dans sa vie, va lui ouvrir les yeux sur ce qui est vraiment important pour lui. Il se sent véritablement vivre à ses côtés. Mais cela va être très dur pour lui aussi. Alors qu’il n’attend qu’une chose : que Mila se confie, la jeune femme cache beaucoup de secrets.  Boby est assez jaloux du lien entre Mila et Alec. Et la jeune femme ne fait rien pour apaiser les doutes de son mari. Au fil des pages, on en vient à apprécier les deux personnages, leurs peurs, leurs doutes et leurs espoirs. Chaque personnage va évoluer à sa manière.

L’histoire est très fluide et on se doute de certains évènements pourtant j’ai apprécié la tournure des évènements.

Jane a su avec cette nouvelle histoire, rendre cette romance aussi émouvante que passionnante et retranscrire de belles émotions !

J’ai hâte de découvrir ce qu’elle nous réserve avec l’histoire de Diego.

 

Plus d’infos : site d’Hugo Roman

Syndiquer le contenu