Aller au contenu principal

Landon saison 1 d’ Anna Todd

Editions Hugo Roman

New York. Landon se fait à sa vie de jeune étudiant, bien décidé à prendre en main son destin. Dans ses moments libres, il travaille dans un café branché et s'est mis à la course à pied. Il se fait de nouvelles amies, comme Posey et Ellen. Et, bien sûr, il y a Tessa, sa coloc, presque sa sœur, qui vit les heures noires de sa séparation d'avec Hardin. Mais le sentiment de solitude créé par l'absence de Dakota, son ex-petite amie de longue date, ne s'atténue pas. Il désire commencer une nouvelle histoire avec Nora, une fille libérée et sensuelle qui l'attire physiquement. Mais le sort en a décidé autrement et, lors de son premier rendez-vous avec Nora, il se retrouve face à Dakota. Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ? Pourra-t-il construire une relation forte avec Nora alors qu'elle cache des secrets qu'il n'arrive pas à percer à jour ? Landon est devant un dilemme : choisir entre son premier amour (mais le fait-il encore rêver ?) ou l'aventure excitante de l'inconnu... Un triangle amoureux inédit. Des personnages séduisants, forts et secrets. Un scénario si habilement ficelé que vous ne saurez vers quel personnage votre cœur balance. Un premier tome passionnant, et non sans humour, de la nouvelle série d'Anna Todd.

 

Avis d'Edelweiss :

Anna Todd nous fait découvrir dans son roman comment elle perçoit Landon, le meilleur ami de Tessa en nous racontant sa vie passée auprès de son ex petite-amie, Dakota, et sa vie actuelle à New York.

Alors, je suis assez mitigée quand à ma lecture qui m’a semblée plus fade pour la simple raison que Landon est un « gentil garçon » ! Il va de soi que sa vie antérieure n’est pas aussi dramatique que l’on s’y attend contrairement à son demi-frère Hardin.

La lecture s’est faite vraiment rapidement car l’écriture de l’auteure est toujours aussi simple et fluide mais le manque d’action me fait remarquer que Landon est simplement une personne comme bien d’autres, agréable, posée et studieuse, se posant milles questions sur le pourquoi du comment de sa rupture d’avec Dakota, 6 mois auparavant.

Dakota est son premier amour, un véritable amour de jeunesse avec toutes ses premières fois. Premier baiser, premières relations sexuelles, premières rencontre avec la famille, premières mots doux et un avenir envisagé après le lycée. Certes, bien des personnes passent généralement par ce cycle-là et quand il y a finalement séparation, la souffrance est d’autant plus grande surtout quand tout était organisé pour continuer ensemble.

C’est malheureusement à ce stade que Landon est pris au dépourvu et ne peut annuler son entrée en fac et son emménagement à New York, où il avait prévu de vivre avec Dakota. Il se retrouve finalement en collocation avec Tessa, sa plus grande amie qui fait face également à sa récente séparation d’avec Hardin. Ils se soutiennent du mieux qu’ils peuvent pour faire face à leurs douleurs sans réellement les évoquer.

Bon, je trouve bien trop de simplicité dans l’histoire, trop de descriptions inutiles et qui n’apportent rien sauf des lignes supplémentaires ou encore des coïncidences qui, pour ma part, facilitent le déroulement de l’histoire.

Nora est une personne sincère et donne du dynamisme au fil des pages. On cherche à savoir qui elle est, et Landon est perdu face à ce petit bout de femme énergique et indépendante qui lui fait ressentir un tumulte d’émotions plus fortes les unes que les autres.

Alors effectivement, va-t-il retomber dans les bras de son ex, celle dont il a imaginé un avenir tout tracé et qui refait surface plus déterminée que jamais à le reconquérir quand il s’y attend le moins. Ou bien Nora qui s’est liée d’amitié avec Tessa depuis son arrivée à New York et qui lui redonne goût au désir ardent de l’autre, à l’enthousiasme des petits moments de partage à deux mais qui n’est en aucun cas prête à se dévoiler ni à entamer une relation avec quiconque.

Comme chaque fois, la fin nous amène à nous poser maintes questions. Je suis juste un peu déçue par cette coupure en pleine discussion. J’aurais vraiment préféré un paragraphe supplémentaire pour donner une meilleure tournure à la situation, une phrase qui en dirait plus long sur l’énigmatique suite des aventures de Landon.

Malgré ces quelques points négatifs, j’ai hâte de découvrir la saison 2 !

 

Plus d'infos : Site Hugo roman

Les démons de Cendrillon de Gally Lauteur

Editions la Condamine

Emy se bat avec ses démons intérieurs et ceux de sa vie professionnelle : les incontrôlables et sexy membres du groupe de rock 4 DEVILS, dont elle est l’assistante personnelle. Un conte de fées moderne avec une Cendrillon en proie à ses tentations et ses complexes.

Oubliez les princesses sages et laissez-vous transporter dans un univers à la fois hilarant et d'une grande sensibilité.

 

 
Avis de Solyane :
Première gagnante du concours d'Univers Alternatif sur le thème de la "Meilleure Amie" ou BFF, l'auteur nous présente sa version du conte de Cendrillon.
Que faire lorsque votre BFF se joue de vous, que vous sortez d'une relation amoureuse, que vous travaillez avec votre ex et vous êtes entourée de démons aussi bien au niveau de votre environnement que de votre mental ? Ce sont les challenges auxquels doit faire face l'héroïne. Et, ce n'est pas rose tout les jours surtout lorsqu'un baiser s'y mêle. Rajouter à cela une marraine un brin, voire totalement, excentrique et vous comprendrez pourquoi Emilie a autant de problèmes.
L'histoire commence à un moment important de la vie de l'héroïne, un moment où tout va vraiment basculer, la mettant face aux décisions du passé qui vont agir sur son futur. Au fur et à mesure du récit, on va avoir un aperçu de son histoire mais aussi des personnes de son environnement immédiat à travers des flash-back. Car, chacun des membres de ce petit groupe va nous expliquer ses déboires, ses décisions et ce qui l'a amené à un instant bien précis. Tous, pas tout à fait.
 
C'est une histoire qui vous fera rire et pleurer. Dans laquelle, vous pourrez vous retrouver totalement ou partiellement à travers ces protagonistes. Je ne dis pas que l'auteur utilise des archétypes pour ces différents personnages mais que cela peut évoquer des souvenirs un peu enfouis sous le quotidien. C'est une histoire que j'ai lu d'une traite tellement j'étais prise dans le récit. J'aurai juste voulu avoir encore quelques pages à la fin de l'histoire, quelques informations complémentaires et avoir plus de renseignements sur une certaine protagoniste. Vous comprenez de quoi je parle si vous lisez cette histoire. J'ai eu juste un minuscule problème : le format. Celui-ci n'était pas adapté ni pour ma liseuse, ni pour mon smartphone. J'espère que c'est un cas isolé. Enfin, je vous souhaite la bienvenue dans le monde des Démons soutenus par un Ange, complètement délirant et un brin loufoque. J'espère avoir l'occasion de lire d'autres récits de cet auteur. Peut-être le Petit Chaperon Rouge ?
 
Plus d'infos : HugoNewRomance

Démons de Shirley J. Owens

Editions Séma
 
« Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix étaient simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre. »
Dans un monde sans pitié, Aldavir, un jeune orphelin, a la chance d'être recueilli par un vieux marchand. En route vers Burnwick, un village isolé, ils sont attaqués par un loup, et le garçon se retrouve livré à lui-même.
Propulsé au cœur de la terrible malédiction qui frappe le village, séquestré et manipulé, il va devoir se battre pour espérer survivre et peut-être vaincre ce mal mystérieux, sans compter les horribles créatures qui en résultent...
 
Avis de Solyane :
 
Roman publié aux éditions Séma en mai 2016, nous allons faire la rencontre d'un jeune orphelin, Aldavir, qui pensait avoir laissé derrière lui son existence misérable et avoir trouvé un mentor, une famille. Une personne qui s'intéresserait à lui pour ses capacités intrinsèques et non pour ce qu'il pourrait en tirer. Mais, les apparences sont trompeuses. Rien n'est comme il le parait. Tout n'est qu'apparence.
Si vous n'aimez pas les histoires sombres et violentes, n'allez pas plus loin ou vous le regretterez. D'ailleurs, l'illustration de la couverture vous donne une bonne idée de ce qui vous attend. Forcément, vous avez pu reconnaître la marque des loups. Mais pas les gentils loups (bon, pas si gentils que ça, j'en conviens), métamorphes dont les aventures vous envoûtent et dont les couples sont magnifiques (je n'ai pas cité d'auteur !!!). Plutôt une malédiction qu'il faut rompre à tout pris, quitte à faire des choses immorales. Je pense que j'ai réussis à vous intriguer.
Lorsque j'ai entamé la lecture de cette histoire, je n'avais pas lu la quatrième de couverture et je m'étais basée uniquement sur l'illustration qui me plaisait beaucoup. Pendant les premières pages de ce récit, je ne comprenais pas trop où l'auteur voulait m'emmener. Mais, ensuite, je me suis prise une claque monumentale en pleine figure. Je suis tombée dans un monde de noirceur et de violence où le maître mot est la survie de soi. Dans ce monde, tout est permis pour atteindre son objectif que ce dernier soit de briser une malédiction, d'acquérir l'immortalité ou tout simplement de conquérir de nouveaux territoires. Comment peut-on supporter tout cela ? L'auteur vous prend par la main et vous guide à travers cet univers de noirceur dont je n'ai pas pu me détacher, dont je voulais connaitre la déroulement jusqu'à ... Vous en serez plus en lisant ce roman. Mais, attention, n'y perdez pas votre âme.
J'avoue tout de même qu'il y a un passage où j'ai eu un peu de mal à suivre car soit beaucoup trop d'informations à traiter ou soit pas assez de concentration. Enfin, comme je l'ai fait, vous voudrez savoir où vous mène cette ligne noire et si vous aurez le courage d'aller jusqu'au bout. Je l'ai eu et j'espère avoir l'opportunité de lire d'autres récits de cet auteur.

Anno Dracula - Tome 3 : Dracula Cha Cha Cha – L’Ère du Verseau de Kim Newman

Editions Livre de Poche

Rome, 1959. Dracula est sur le point de se marier en grande pompe avec la princesse moldave Asa Vajda. Mais cet événement mondain exceptionnel, qui rassemblera tout le gotha vivant et mort-vivant de la Ville éternelle, n'est que la première étape d'un ambitieux projet élaboré par le comte. Orson Welles et un agent secret vampire du nom de Bond sont également de la partie, ainsi qu'un mystérieux assassin, le Bourreau Écarlate, qui trouble la dolce vita de la cité en semant les cadavres derrière lui...
Le troisième volet de la série Anno Dracula, qui revisite le mythe du vampire avec un brio inégalé.

 

Avis d'Elana :

Bonjour à tous les lecteurs. Voici ma chronique concernant le livre de Kim Newman – Dracula Cha Cha Cha. Egalement en seconde partie la suite du livre dont le titre est Anno Dracula 1959.

Dans un premier temps, je préfère vous prévenir que ce livre est pour les passionnés d'histoire. Notre auteur a travaillé dur afin de récolter un maximum d'informations sur Dracula ainsi que sur les différents lieux autour de Rome dans lesquelles il nous fait voyager.
Il revisite à sa manière l'histoire de Vlad Tepes alias Dracula.
Nous pouvons dire que son livre contient de nombreuses parties historiques passant de la première première guerre mondiale à 1959. Des personnages tels que Winston Churchill, Salvadore Dali ou encore Franck Sinitra font partie des noms qui apparaissent tout au long de l'histoire et je dois dire que certains moments de ce livre ont réussis à me faire sourire.

Commençons par la première partie du livre – Dracula Cha Cha Cha. Nous avons plusieurs personnages principaux tournant autour de Charles Beauregard et Dracula.

Katharina Reed est un des premiers personnages. Journaliste et vampire, venue dire adieu à son amour de toujours. Celle-ci se retrouve, malgré elle, embarquée en première ligne dans des affaires d'homicides. Elle cherchera la réponse à sa question concernant le tueur de vampire « Le Bourreau Écarlate ».

Geneviève est la compagne de Charles Beauregard, l'amour de Katharina Reed. C'est une vampire ancienne qui malgré le temps reste une femme pourvue de sentiments et de combativité. Elle joue un rôle dans cette histoire. Elle nous permet d'avoir une autre vue de certains passages de ce livre.

Penelope quant à elle est une autre femme qui a partagé la vie de Charles Beauregard. Peste depuis toujours, elle est fidèle à ses amies mais reste au service du comte Dracula en gérant sa maison. Nous découvrons au fil de la lecture que ce personnage a des idées fixes et que c'est une grande manipulatrice.

Ce qui me déçoit est le peu de passages concernant le grand Dracula. Nous passons sur son histoire mais il apparaît peu tout au long du livre. Il n'est pas réellement le personnage principal et j'ai souvent pensé qu'il y aurait un retournement de situation mais celui-ci ne vient pas.

Je vous avoue que cette première histoire est toute en longueur et que j'ai une plusieurs fois une chute de motivation à finir le livre mais aussi surprenant que l'histoire, au moment ou je m'en lasse, un nouveau rebondissement intervient et me pousse à poursuivre ma lecture.
La vision de notre auteur sur le mythe de Dracula est spectaculaire et même si je n'ai pas totalement accroché à l'histoire, je suis contente de l'avoir lu et d'avoir partagé les pensées de Kim Newman.

La seconde partie du livre – Anno Dracula 1968* se déroule en Angleterre. Cette partie du livre est beaucoup plus prenante. Nous retrouvons Katharina Reed qui aide la police dans une histoire de meurtre. Dans cette suite, nous retrouvons la traque vampire / humain. Il s'agit plus d'un policier / SF ne correspond pas à la première partie du livre **.

Je vous laisse vous faire votre propre opinion de ces deux histoires totalement différentes l'une de l'autre.

* L’Ère du Verseau
** Dracula Cha Cha Cha

 

Plus d'informations : Livre de Poche
 

Jeu d’imprudence – Tome 4 de Jennifer L. Armentrout

Collection J’ai Lu

Onze mois plus tôt, la barmaid Roxy et l'officier Reece ont eu une aventure d'une nuit, une seule... Néanmoins, ce qui aurait pu être le début d'une histoire entre deux amis de toujours a tourné au fiasco ! Depuis, la jeune femme tente d'oublier cet épisode malheureux en se concentrant sur son travail, sur la peinture, et surtout sur Charlie, son frère de coeur traumatisé par une violente agression.

Quand Roxy apprend la libération anticipée du coupable, son fragile équilibre vacille. Dès lors, Reece fera tout pour la protéger, alors même que celle-ci aimerait s'affranchir du seul homme qui lui a brisé le coeur... Sera-t-elle prête à prendre ce risque ?

 

Avis d’Arcantane :

Il y a des auteurs où vous savez que vous ne serez pas déçu de lire lorsque vous entamez un de leurs nouveaux tomes, c’est le cas de Jennifer L. Armentrout avec la série Jeu. Jeu d’imprudence est le 4ème tome de la série. Et se consacre à un des personnages secondaires, Roxy que l’on découvre précédemment dans Jeu d’indulgence. Roxy de son vrai nom Roxanne est la barmaid du bar de Jax. Elle est depuis sa plus jeune enfance attirée par Reece, son ancien voisin. Ami depuis l’enfance, il se voit régulièrement mais en toute amitié. Mais depuis quelques mois, Roxanne évite Reece et lui en veut terriblement suite à sa réaction lors du fameux soir qui a changé leur amitié… Leur destin va être de nouveau les réunir lorsque Roxy apprend que l’homme qui a agressé son meilleur mais est en liberté…

Ce que j’apprécie dans ses histoires, est que Jennifer L. Armentrout arrive à retranscrire une palette d’émotions dans sa plume. Ses personnages ont souvent un lourd passé et n’arrivent pas forcément à avancer, c’est le cas de notre héroïne qui s’en veut depuis que son meilleur ami a eu sa vie détruite suite à une agression dont elle se sent responsable. Mais l’amour va lui pousser à vivre pleinement sa vie grâce à Reece qui lui aussi à un passé trouble. On sait depuis le début que ses deux-là vont se retrouver ensemble mais c’est la façon dont on va y arriver qui me plaît tant. L’auteur sait mettre son lectorat en haleine et fait monter la pression petit à petit. L’intrigue n’est pas nécessairement complexe mais on prend plaisir à lire cette nouvelle romance. C’est toujours bien écrit et on avance avec un bon rythme.
Bien que cela soit un 4ème tome, les histoires peuvent se lire à part, même si on revoit les couples des autres livres. Chaque tome est un peu un one shot.

En résumé, Jeu d’imprudence n’est pas mon préféré de la série mais j’ai passé un agréable moment à découvrir l’histoire de Roxy et de Reece. Replongé dans la série est toujours aussi savoureux et j’ai hâte de lire les prochains tomes et découvrir ce que va nous réserver l’auteur dans ses prochaines romances.

 

Plus d'infos : Site de J'ai Lu

Syndiquer le contenu