Aller au contenu principal

Sur le blog de Laurell : Dead Ice - Zerbrowski

On continue à découvrir d'autres personnages dont notamment un secondaire mais que les fans aiment : le Sergent Zerbrowski !

Traduction faite par Eldi

Voici le nouvel article annonçant Dead Ice. J’ai pensé mettre de côté les personnages principaux pour vous parler de mon personnage secondaire préféré, Zerbrowski.


 
Question: Quel est le prénom de Zerbrowski ?
Réponse : Désolée mais il va garder ce secret un peu plus longtemps. Il le considère comme étant assez affreux.

Secret à partager : Il est désormais sergent Zerbrowski, gravant ainsi les échelons de commandement mais il aime toujours autant les vannes et être le partenaire principal d’Anita quand elle travaille avec Brigade Régionale d'Investigation Surnaturelles, la BRIS.

Question : Quand pourrons-nous découvrir toute sa famille ?
Réponse : Dancing est une courte histoire où nous pouvons finalement voir un des barbecues de policiers chez Zebrowski.

Secret à partager : J’ai attendu de voir Zebrowski, sa femme et leurs enfants en scène depuis des années mais il n’y a jamais eu assez de temps dans un des livres principaux. Dancing existe car je voulais le voir chez lui. Je voulais rencontrer ses enfants, pas simplement en parler en arrière-plan. Zerbrowski et Katie se sont opposés à tous les membres de la police et leur conjoint qui n’étaient pas contents de voir Anita avoir une relation avec Micah et Nathaniel. Ils ont amené avec eux un garçon de 4 ans, Matthew, qu’ils devaient garder. Voir Anita gérer un enfant, à un évènement avec toute une bande d’enfants et leurs parents, était très drôle.

Question: Quand pourrons-nous voir de nouveau Zerbrowski avoir un rôle important dans un livre ?
Réponse : Dead Ice ramène Zerbrowski aux coté d’Anita, l’aidant à traquer des zombies sauvages et des nécromanciens diaboliques.

Extrait de Dead Ice :
Zerbrowski fit une grimace « Je parie que cela n’a rien avoir avec venir déposer des fleurs sur la tombe de sa grand-mère et découvrir qu’elle a été éparpillé dans tous les coins comme de la pâtée pour chien »

 

Source : Blog de LKH

After - saison 5 d’Anna Todd

Editions Hugo Roman

La vie n'a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu'il n'aurait pu imaginer, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l'une de l'autre. Et Tessa n'est plus la douce et gentille fille qu'elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu'il n'est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d'Hardin et sait qu'elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d'elle. Mais plus le passé d'Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n'est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l'abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

 


Avis d'Eldeweiss :

Ce dernier tome m’a complètement bouleversé ! Anna Todd a su me mettre les larmes aux yeux, par déchirement mais aussi par admiration !

Ce tome est celui de Tessa.

Avec tout ce qu’Hardin lui a fait traverser depuis les épisodes précédents, celui-ci nous montre une nouvelle facette de Tessa, forte et déterminée bien qu’elle continue à subir les douleurs de cet amour tiraillé.

Son parcours m’a ému tant dans ses actions que face à ses sentiments. Tessa se rend enfin compte de ce qu’elle peut encore supporter ou non. Elle est décidé à mener une vie « normale » et non torturée et déchirée de toute part.

De son côté, Hardin commence sérieusement à mûrir bien qu’il lui faille attendre un bouleversement pour le réaliser. Son amour pour Tessa est certes intacte mais impossible vis-à-vis de lui. Il continue encore à réagir de but en blanc sans grande conviction finalement, abimé par son passé qui resurgi quand il s’y attend le moins. Faire face au problème et terrer dans sa carapace, Tessa est la seule à pouvoir l’aider et enterrer ses démons une fois pour toute. Mais buté comme il est, Hardin, encore une fois surpasse toutes nos attentes et ce tome en parle justement et aisément. C’est un changement radical concernant l’avenir de nos deux personnages.

J’ai été choqué par certains passages, plus en rapport au personnage de Landon qui s’affirme et enfin se dévoile. D’un tempérament doux, inoffensif, il ose enfin dire ce qu’il pense et certains en payent le prix. La réalisation de ses actes et dires ont fait avancer l’histoire d’un bond et c’est à cet instant qu’Anna Todd nous plonge dans les pensées de Tessa et le gouffre dans lequel elle va devoir vivre et qui m’a attristé. Je ne peux pas dire qu’Hardin ne souffre pas dans ce dernier tome, ce serait mentir, mais pour une fois, le lien qui les unit trouve une faille…

J’ai aimé le fait que les chapitres se succèdent au jour le jour pour avancer en mois puis en années  afin de savoir ce que sont devenus Tessa et Hardin mais leur entourage aussi.

Je dois avouer que la fin m’a surprise, on ne s‘attend pas à voir défiler autant de choses positives et négatives, les revirements sont complets et même difficiles à assimiler. La lecture est toujours aussi prenante et addictive. Anna Todd a su me toucher avec cette histoire d’amour incontrôlable et destructrice mais surtout d’amour véritable entre deux âmes sœurs !

 

Citation : « L’un de mes plus grands souhaits dans la vie, ce serait qu’elle comprenne, qu’elle comprenne vraiment qu’elle est unique. Elle est l’une des rares personnes sur Terre qui sache ce qu’est le pardon, et si certains disent d’elle qu’elle est faible, ils n’ont rien compris, elle est tout le contraire, en fait. Elle est forte, forte d’être restée aux côtés de quelqu’un qui se détestait. Forte de m’avoir montré que je n’étais pas damné, que je suis digne d’être aimé, aussi, même si j’ai grandi en croyant le contraire. Elle est assez forte pour me quitter quand elle l’a fait et elle est assez forte pour m’aimer inconditionnellement. Tessa est plus forte que la pluparts des gens, et j’espère qu’elle le sait. »

Sur le blog de Laurell : Dead Ice - Rafael

Cette fois-ci, Rafael le roi des rats !

 

Traduction faite par Eldi.


Question: Quand verrons-nous plus souvent Rafael dans le livre ?
Réponse : Le 9 juin 2015 dans Dead Ice !!

Secret à partager : A partir du moment où j’ai décidé qu’il y aurai des rats-garous dans Plaisirs Coupables, Rafael est simplement apparu sur papier. Je ne me souviens pas avoir écrit des notes sur lui ni même d’avoir essayé de le créer. Il s’est juste mis en avant. Il était génial, hispanique, un grand leader faisant son mieux malgré les circonstances difficiles pour protéger son peuple.

Question: Quand allons-nous en apprendre plus sur la manière dont il dirige les rat-garous ?
Réponse : Comme la précédente, Dead Ice.

Secret à partager : Rafael m’a expliqué de quelle manière il dirigeait son groupe. J’ai dû trouver moi-même de quelle manière les autres groupes de métamorphes étaient organisés, mais pas pour les rats-garous. Rafael était même un bon leader dans mon esprit. La seule chose que j’ai dû « inventer » était la marque en forme de couronne sur son bras qui représente la royauté. J’ai travaillé dessus mais pour le reste il a toujours été très simple à écrire.

Question: Est-ce que Rafael et Anita ont quelque chose ensemble ?
Réponse : Si vous voulez dire : est-ce qu’ils ont eu une relation sexuelle ensemble ? Et bien oui.

Secret à partager : Personne n’a jamais demandé si Anita et Rafael avaient des rendez-vous galants, ils ne demandent pas s’ils sont amants car cela peut impliquer seulement du sexe et vous les avez tous vu avoir des relations sexuelles, cela est donc évident. Mais les amants peuvent aussi avoir une implication plus émotionnelle et je ne pense pas que nous attendons cela entre eux deux. Donc que sont-ils l’un pour l’autre ? Ils ont tous deux risqué leur sécurité, même leur vie, pour s’entraider. Ils sont alliés et sont devenus amis. Il est une honorable et puissante source pour nourrir l‘ardeur d’Anita. Dans Dead Ice nous apprenons plus de détails que jamais auparavant sur la manière dont tout cela fonctionne.

 

Extrait de Dead Ice :
Sa bouche était étroitement refermée contre Rafael, à mesure qu’il avalait, sa gorge convulsait. J’ai eu besoin d’un petit moment pour comprendre qu’il buvait le sang d’une blessure, car c’était ce que cela signifiait lorsque j’ai vu Jean-Claude ou Asher convulser de cette manière.

 

Source : blog de LKH

Sur le blog de Laurell : Dead Ice - Richard

Après Jean-Claude voici Richard !

Traduction fait par Eldi.

Question: Est-ce que le personnage de Richard est inspiré de votre ex-mari ?

Réponse : Non.

Secret à partager : C’était une rumeur que je n’avais pas vu venir car ce n’était pas la réalité.
La sœur de mon ex-mari trouvait que c’était la chose la plus drôle jamais entendu.
Je pense que le ton de la peau de Richard doit être le même que mon ex, mais c’est là où la ressemblance s’arrête. Avec une personnalité avisée, Richard est plutôt proche de moi lorsque je venais de terminer l’université avec ma licence de biologie. Mais, comme tous les personnages qui sont vraiment venus à la vie sur papier, il a grandi et changé de différentes manières que je n’aurai jamais vu venir et certainement pas prévu. Il est devenu sa propre personne pour le meilleur ou pour le pire.

Question : Richard et Anita vont-ils se marier ?

Réponse : J’en doute fortement, je dirai non, mais je me suis trompée si souvent à propos de la vie privée de mes propres personnages que je ne prends plus le risque de m’avancer !

Secret à partager : En fait, s’ils n’ont pas fini ensemble c’était parce que j’ai créé Richard pour être le mari parfait d’Anita, du moins je le croyais. Plus j’essayais de les rapprocher, plus ils se débattaient, mais mon premier but était de les marier et qu’ils vivent heureux jusqu’à la fin. C’est trop pour moi d’être le dieu de mon univers fictif. Quand Richard a été créé je n’aurais jamais pu rêver jusqu’où la vie d’Anita irait, ou même la mienne. La fiction n’est pas le reflet de la réalité mais nous avons toutes deux fait notre propre chemin de la « bonne fille » classique à la plus heureuse des personnes que nous sommes aujourd’hui. Pour la minorité d’entre vous qui me pousse toujours à tuer Jean-Claude et Micah pour qu’Anita puisse s’enfuir vers le lever du soleil avec Richard – Non. Pas seulement non mais absolument, véritablement non, cela n’arrivera pas. Partez, il n’y a rien à voir ici.

Question: Est-ce que Richard trouvera un jour une autre personne pour être son seul et unique amour ?

Réponse : Je n’en suis pas sûre, il m’a trop surprise au fil des années pour que je dise oui ou non.

Secret à partager : J’espère qu’il trouvera et j’ai quelques femmes potentielles à l’esprit, pour lui il faut que ce soit un nouveau personnage. Je pense que si un homme pourrait lui convenir suffisamment pour être dans une vraie relation, Jean-Claude pourrait être cet homme. Richard a une relation BDSM avec Asher mais pas sexuelle. Cela répond aux besoins de BDSM de tous les deux mais je pense qu’aucun d’entre eux ne voudraient d’une vraie relation.  Ce qui fonctionne parfaitement dans le Donjon ne fonctionne pas toujours en dehors. J’ai toujours l’espoir que Richard, Jean-Claude et Anita puissent être un ménage à trois qui fonctionne parfaitement mais je pense que trop de choses se sont passées pour que cela devienne ce qu’ils auraient pu être autrefois, hélas. Je persiste à espérer qu’une femme loup-garou spéciale va arriver pour lui mais il continue à vouloir fréquenter des femmes qui n’ont pas de liens avec le supernaturel, ce qui ne fonctionne pas vraiment pour l’Ulfric, le roi loup de Saint Louis. Il continue également de fréquenter des femmes qui aiment le sexe vanille assez conventionnelle et cela n’est pas du tout ce que Richard aime. J’ai même écrit une courte nouvelle, « Shutdown » où il essaye d’avoir son gâteau à la vanille mais garde ses cupcakes au bondage. J’ai parlé du bondage et du polyamour avec des gens que je fréquentais et je sais que les gens qui semblent être heureux dans un mariage « vanille » et dont leur époux-se a connaissance et est d’accord, vont satisfaire leurs besoins du bondage ailleurs ; mais ce n’est pas une conversation facile à avoir et cela nécessite d’être avec une personne très exceptionnelle pour qu’elle soit d’accord avec cela. Je ne suis pas sûre que Richard trouvera un jour quelqu’un d’aussi spéciale mais je l’espère car j’aimerai vraiment qu’il soit heureux et satisfait de sa vie et de lui-même.

Extrait de Dead Ice :
Richard rapprocha Jean-Claude en le resserrant contre lui et bougea son autre main pour la libérer, laissant le temps de se demander ce qu’il ferait si Asher essayait de toucher Jean-Claude. C’était le genre de chose que tu fais lorsque quelqu’un touche un peu trop ta petite amie dans un bar et Richard lui donna le regard de défi qui va avec. C’était le moyen de dire, C’est à moi, arrête d’y toucher, sans rien dire.

 

Source : Blog de LKH

Maybe someday de Colleen Hoover

Editions Hugo Roman

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

 

 

 

 

Avis de Christy :

Avant de commencer la lecture équipez-vous d’un smartphone et scannez le code QR présent dès la 1ère page. En effet, Colleen Hoover et le musicien Griffin Peterson ont concocté une bande sonore à écouter pendant la lecture du roman.

Sydney, 22 ans a une vie rêvée: elle sort avec un mec “parfait”, Hunter, suit les études qu’elle voulait et habite en collocation avec sa meilleure amie Tori.
Un soir, elle entre en contact avec son voisin du bâtiment d’en face, qui joue de la guitare. Son voisin lui demande de lui envoyer les paroles qu’elle chantait en l’entendant jouer.

Jusqu’au jour où son monde vole en éclat: Ridge, son voisin lui apprend que Hunter la trompe avec Tori.
Sydney plaque tout et se réfugie chez Ridge.

Tous les deux apprennent à se connaître, tout en écrivant et composant des chansons pour le groupe de Brennan, le frère cadet de Ridge.
Une très forte complicité commence à mettre entre Sydney et Ridge.

Mais le jeune homme cache un secret…

Un roman coup de coeur, tout en émotions, porté par une bande originale superbe qui reflète parfaitement les émotions des deux personnages principaux.
Sydney est une jeune femme qui souffre beaucoup au début du roman, suite à la trahison des deux personnes qui comptaient le plus dans sa vie. Sa rencontre avec Ridge va lui permettre de surmonter cette douloureuse épreuve, d’avancer dans sa vie et d’exprimer ses sentiments à travers les textes qu’elle écrit pour Ridge.

Celui-ci est aussi touchant et peu sembler trop parfait… jusqu’à ce qu’on apprenne son secret.
Ce secret, va d’ailleurs bouleverser la vie de Sydney…

 

J’avais beaucoup entendu parler de Maybe someday lors de sa parution et j’avais hâte de le lire. Et bien, je confirme tous les avis positifs que j’ai pu entendre. On ressort bouleversé de cette lecture. Les personnages sont touchants, attachants et leur histoire magnifique. On alterne les points de vue de Ridge et de Sydney au fil des chapitres, ce qui apporte beaucoup de force au récit.
J’ai également adoré écouter les 8 titres de la bande originale en parallèle de la lecture.
J’ai ri des farces que se jouent Ridge, Sydney et Warren au début du roman. J’ai détesté le personnage de Bridgette que j’ai trouvé agaçante à  plusieurs points de vue.

Tout au long du roman, les personnages souffrent, rient, évoluent pour notre plus grand plaisir. Les pages défilent et on s’aperçoit que l’on s’est attaché à tout ce petit monde et qu’à la fin du roman, tous vont nous manquer.

La plume de l’auteur est juste parfaite et on succombe à une foule de sentiments, très bien écrits et que l’on récent à la perfection.
Néanmoins, certains points sont assez prévisibles - la relation entre Sydney et Ridge- mais Colleen Hoover arrive, grâce à de multiples rebondissements et révélations, à nous surprendre et nous émouvoir. Le tout fonctionne à merveille, on est happés par l’histoire et on en redemande…

En bref, une magnifique histoire qui va vous émouvoir et vous faire croire en l’amour.

Vous pouvez écouter la bande-son du livre à cette adresse: http://hugonewromance.fr/maybesomeday/

Syndiquer le contenu