Aller au contenu principal

You Kill me Boy – Saison 1 de Tina Ayme

Editions Hugo Roman

Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle a tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets. Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter.

 

 

Avis d’Arcantane :

You kill me boy est le 1er opus de la série "You Kill me" écrite par une nouvelle auteure de la French Team New Romance. Le résumé me plaisait bien et j’avais envie de découvrir cette nouvelle histoire de New Adult.

Alexandra alias Lexie est une jeune fille brisée. Elle n’est plus la même depuis le terrible accident de voiture qui a coûté la vie de son meilleur ami et ex-petit ami, Nate. Depuis elle passe ses soirées à faire la fête en buvant jusqu’à l’excès et à fumer pour oublier cette douleur et cette culpabilité qui la ronge. Lors d'une énième soirée où elle finit à la limite du coma éthylique, son père lui pose un ultimatum : soit elle va se faire soigner dans une maison de repos, soit elle part vivre chez sa grand-mère pour finir sa dernière année de lycée.

Le choix est vite fait (en même temps qui choisirait de se faire interner ?). La voilà parti vivre chez sa grand-mère qu’elle n’a pas vue depuis des années. Nouvelle vie, nouvelle maison, nouveau lycée, nouveaux amis. Lexie essaye de prendre un nouveau départ mais c'est sans compter sur une nouvelle rencontre avec le séduisant tatoué et bad boy Austin. Dès le départ, c’est le clash entre eux. Ils ne peuvent pas se supporter et tous les opposent, chacun ayant un caractère bien trempé. Pourtant malgré les nombreux piques qu’ils se lancent, ils se sentent terriblement attirés l’un par l’autre.  Lexie ne souhaite pas être la énième conquête du jeune homme. Quant à Austin, il ne cesse de la provoquer pour découvrir sa réaction. Petit à petit, ils vont apprendre à se connaitre et se rapprocher même si entre eux leur relation est loin d’être un long fleuve tranquille.

Ce premier tome a été une réelle surprise pour ma part car je ne m’attendais pas à un gros coup de cœur.

L’histoire que nous raconte Tina Ayme est accrocheuse, bouleversante et terriblement captivante. J’ai beaucoup aimé son style, sa plume reste fluide tout le long de ce roman et on prend plaisir à suivre les humeurs, les joies, les pleurs et l’espoir de ces deux jeunes gens. Le couple que forme Lexie et Austin est assez explosif et l’on va vite le savoir dans ce premier volume. Si vous avez aimé la série After d’Anna Todd, vous allez adorer cette nouvelle série car on est dans le même style (même si l’histoire est totalement différente).  C'est une relation totalement passionnelle.

L’auteure arrive à mettre à nu ses personnages avec leurs secrets, leurs propres blessures et la force de leur amour. Personnellement j’ai adoré suivre cette romance même si je n’aurai pas aimé expérimenté ce qu’ils vont vivre, l’histoire est totalement addictive. Leurs sentiments sont assez forts et leurs réactions sont souvent extrêmes.

Alors que l’on pense que ce qui arrive à Lexie va enfin s’arrêter, la pauve jeune fille découvre peu à peu les confessions de son entourage, l’auteure arrive à nous surprendre en nous balançant de nouvelles révélations toujours aussi percutantes que la précédente. Lexie est un personnage que j’ai apprécié car elle évolue et malgré ce qui va se passer, elle va surmonter ses peurs pour essayer d’aller toujours de l’avant, même si cela va être très dur. Au final c'est un personnage assez courageux, fidèle mais qui a tendance à réagir sur le coup de la colère.

La plupart des chapitres sont de son point de vue mais on a quelques chapitres du point de vue d’Austin, ce qui nous permet un peu plus de le comprendre. Il va se dévoiler petit à petit au contact de Lexie. Tomber amoureux de la jeune fille est une révélation qui va le faire réfléchir. Alors que Lexie lui ouvre son cœur et lui révèle ses plus noirs secrets, Austin reste plus dans la réserve ayant peur de la réaction de la jeune femme. Toujours des nons dits dans leur couple qui les mènent souvent à l'explosion et au bord de la rupture.

La fin est tout aussi bouleversante que tout le roman et j'avoue que je suis contente de savoir que le tome 2 sortira dans quelques semaines et que nous n'aurons pas beaucoup de temps à attendre pour découvrir la suite de leurs aventures ! J'espère que ce tome 2 nous dévoilera plus les pensées d'Austin même si j'aime suivre celles de Lexie !

Je ne regrette pas d'avoir lu ce premier tome et je ne peux que vous le conseiller. J'espère que vous prendrez autant de plaisir  à découvrir l'histoire de Lexie et d'Austin !

Plus d'infos : Site Hugo Roman

Le goût de tes lèvres d’Emilie Collins

Editions Collection Emoi

À l'approche de Noël, la pâtisserie Les Délices d'Ève se prépare à la saison des fêtes. Entre deux essais de nouvelles recettes, Claude n'attend qu'une chose, que la jolie Julie vienne déguster son dessert préféré. S'il a terriblement envie de mieux la connaître, encore faut-il qu'il ose enfin franchir le pas...
Avec toujours autant de gourmandise et de nouvelles rencontres savoureuses, retrouvez les personnages et l'univers d'Emilie Collins dans ce spin-off des  Délices d'Ève !

 

 

 

Avis d’Arcantane :

Le goût de tes lèvres est une nouvelle tirée de l’univers des Délices d’Eve, si vous avez aimé ce roman sur la pâtisserie, cette nouvelle devrait vous plaire ! Ici Emilie Collins se concentre sur des personnages secondaires de la série que l’on découvre : Julie, une amie et cliente d’Eve et Claude l’un des pâtissiers de la boutique.

Dès les premières pages, on y découvre Julie une jeune femme en mal être. Très gourmande, elle a du mal à perdre ses kilos surtout en ce moment. Bien qu’elle fasse un régime, elle n’y arrive pas et déprime. Surtout que son petit ami n’est pas d’une grande aide et ne fait rien pour la rassurer.

Pour éviter de se laisser tenter, elle ne vient plus au salon de thé de son amie Eve où elle l’habitude d’y aller pour se ressourcer et savourer un moment de tranquillité. Au grand dam de Claude, l’un des pâtissiers de la boutique qui espère toujours la voir. Le jeune homme a depuis toujours un faible pour la jeune femme mais n’ose pas passer le cap et lui avouer ses sentiments.

Un jour alors que Julie est au plus mal et se réfugie aux Délices d’Eve. Claude en profite pour se rapprocher de la jeune femme et lui avouer ce qu’il a sur le cœur. Sachant qu’elle est déjà prise, Claude décide de tenter sa chance…

J’ai apprécié cette petite nouvelle assez courte sur l’histoire entre Claude et Julie. Dans l’ensemble, je l’ai trouvé fort chouette même si j’aurais aimé qu’il y ait plus de page sur leur histoire. C’est léger et simple, sans prise de tête. Pour ma part, c’est une sorte de bonus qui nous permet de replonger avec joie dans l’univers des Délices d’Eve.

Plus d’infos :  Collection Emoi

Restart with song d'Elle Seveno

Editions Hugo Roman- La Condamine

Combattre les démons de leur passé grâce à la musique et l'amour. Après des mois passés au bout du monde pour oublier son désespoir, Camille revient en France. Malgré son retour, elle continue sa fuite en avant à coup de sensations fortes et de sauts dans l'inconnu. En passant un casting pour intégrer le célèbre groupe des Nameless Options, la jeune femme ne se doute pas qu'elle risque de faire voler en éclats le fragile équilibre qu'elle tente de conserver. Léo, le ténébreux guitariste du groupe n'aura en effet de cesse de le pousser dans ses retranchements. Mais Camille est-elle prête à faire face à ses démons et à oublier le passé ?

 

 

 

Avis de Christy :

J’ai été immédiatement attirée par le résumé qui mettait en avant la musique et la romance entre les deux personnages...

Nous faisons d'abord la connaissance de Camille, une jeune femme qui a tout quitté du jour au lendemain pour le bout du monde. Elle revient en France après plusieurs mois passés aux Etats-Unis.

Sur l'insistance de sa meilleure amie, Margaux, elle décide de passer le casting pour devenir choriste d'un célèbre groupe de rock, Nameless Options.

C'est à ce moment qu'elle rencontre pour la première fois le chanteur et guitariste, Léo qui semble lui aussi cacher quelques sombres secrets.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui met en avant une romance dans le monde de la musique.

Ce roman est partagé entre le récit de Camille et celui de Léo, qui alternent leurs points de vue.

Tous les deux nous content leur vie, leur parcours au fil des pages où nous apprenons à les connaître. Chacun a vécu des événements traumatisants dans leurs vies et dont ils encore du mal à se remettre.

Camille, elle, a choisi de prendre la fuite lorsque la peine fut trop grande et doit maintenant affronter son passé. Elle a essayé de se reconstruire, au loin...

Pourtant, dès son retour en France, elle essaye quelque chose qu'elle n'a jamais fait, alors qu'elle aime prendre des risques notamment au guidon de sa moto, lancée à pleine vitesse. Camille, va en effet, passer une audition pour rejoindre un groupe de rock plutôt connu, Nameless Options...

C'est à cette occasion que son regard va croiser celui de Léo, auteur-compositeur-guitariste de ce groupe.

Léo, qui, à travers les textes de ses chansons, cherche à exorciser son enfance parfois difficile. Le rockeur est souvent de très mauvaise humeur, se renferme sur lui à de nombreuses reprises. Il est également hanté par son ancienne addiction à la drogue dans laquelle il recherchait du réconfort...

Si Camille et sa fragilité m'ont immédiatement captivé, je dois avouer que j'ai eu un peu plus de mal à apprécier Léo et son caractère assez cru.

En effet, surtout au début de ma lecture, je n'ai pas compris pourquoi il en voulait autant à Camille et ses réflexions misogynes qu'elle ne méritait pas du tout, quant à son arrivée dans le groupe. Cependant, j'ai dû changer d'avis lorsqu'Elle Seveno, l'auteure, nous raconte son enfance, bien avant le lancement de Nameless Options... Sa personnalité est plus complexe qu'il n'y paraît de prime abord.

On ressent à travers les lignes que les personnages souffrent. L'auteur a parfaitement réussi à nous transmettre tout ceci. On ressent les doutes, les peurs, les douleurs d'antan et celles d'aujourd'hui.

La relation qui se met en place entre Camille et Léo semble plutôt mal partie avec les nombreuses réparties que nos deux personnages se lancent entre colère, et humiliation... C'est parfois assez pénible à lire, même si Camille ne va pas du tout se laisser faire. Nous avons envie d'intervenir dans le roman pour dire à Léo de se calmer...

J'ai beaucoup aimé la psychologie des personnages que l'on apprend à connaître au fil des pages. Ils ont des blessures, vont devoir s'en affranchir et grandir, faire confiance aux autres. La reconstruction des personnages ne va pas se faire en quelques pages. Cela va prendre du temps.

L'auteure a pris un soin tout particulier sur ce récit. Même les personnages secondaires ont tous leurs caractères et personnalités. Cela est vraiment appréciable et apporte un petit plus au roman. Plusieurs histoires se déroulent en parallèle de l'histoire de Camille et Léo, comme celle de Margaux.

La plume de l'auteure est très fluide et on rentre immédiatement dans le récit. Les premiers chapitres introduisent les personnages et les lieux. L'ambiance est assez rock and roll et les personnages nous sont présentés avec quelques défauts.

Ce ne sont pas des stars de la chanson comme les autres. On entre vraiment dans leur quotidien, dans leurs difficultés à se promener librement sans être reconnu, la difficulté à gérer les différents membres du groupe...

Tout ceci donne une très fidèle description de "l'intérieur" d'un groupe. Tout le monde ne s'entend pas forcément bien, il a des tensions...

Il m'a été impossible de quitter le roman avant de l'avoir terminé. Je voulais à tout prix savoir comment les choses allaient évoluer entre les personnages, ce qui allait leur arriver ensuite, comment ils allaient interagir l'un avec l'autre.

Si j'avais à émettre un seul point négatif sur "Restart with song" c'est sur l'absence pendant une longue partie des chansons du groupe à l'intérieur du roman. Ce n'est qu'après la seconde partie que l'auteur nous dévoile enfin le texte de "The Yellow coat", une des chansons de Nameless Options.

Je dois vous avouer que j'ai trouvé ce texte particulièrement beau et touchant. Il correspondait parfaitement aux émotions de Léo.

Mon seul regret, c'est de ne pas avoir pu "entendre" cette musique et d'autres titres du groupe. Dommage! Les chansons auraient mérité d'être un bonus et complément au récit...

En bref, j'ai été surprise de la qualité de ce roman où la romance et les personnages sont parfaitement soignés. C'est un récit riche en émotions qui vous attend et qui vous tiendra en haleine durant votre lecture.

Plus d'infos : Hugo Roman

L’Eclipse - Tome 1 "Abimes et Ténèbres" de Nora Roberts

Editions J'ai Lu

Au Nouvel An, un virus inconnu se répand puis tue le tiers de la population mondiale en seulement quelques semaines. Les rescapés fuient, les villes se dépeuplent. Mais à la croisée des chemins se rejoignent certaines destinées. Arlys, journaliste télé, quitte New York, devenue hostile et dangereuse. Lana, enceinte, trouve refuge dans le Maryland auprès de Simon, un ancien militaire. Et quand l'heure sera venue pour Fallon de venir au monde, la prophétie se révélera. Car cette enfant devra un jour sauver l'humanité. Celui de ses quinze ans…

 

 

Avis d'Edelweiss :

Nora Roberts a écrit il y a des années « Par une nuit sans mémoire ». J’étais adolescente quand je l’ai lu et depuis ce jour, j’ai aimé lire plus, bien plus. Elle m’a donné l’envie et ce besoin de m’évader dans la lecture, dans des histoires, de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux personnages. A ce jour, je dois bien posséder plus d’une vingtaine de ses livres et celui-ci fait parti incontestablement de mes préférés. « L’éclipse » est pour moi un véritable coup de cœur et c’est difficile de me dire que je n’aurai pas la suite immédiatement.

J’aimais déjà l’écriture de l’auteure, toute en fluidité et retomber dedans n’a fait que l’amplifier.

Tout son texte est travaillé et recherché pour nous faire vivre dans la peur et le qui-vive. Un suspens à tout épreuve pour ses personnages qu’elle nous présente un à un, pour comprendre leur quotidien et le bouleversement qu’a subi la planète suite à l’épidémie H5N1-X qui fait rage au nouvel an.

J’ai vraiment apprécié toutes les démarches suivies pour nous éduquer sur le processus de développement d’une contamination. Je trouve cela indispensable pour nous mettre dans l’ambiance de son histoire. La patient zéro, les immunisés, les contaminés, les pilleurs, tout ceci est décrit comme si nous y étions, avec la peur, le doute, l’espoir que rien ne nous arrivera, et pourtant… Nora Roberts détaille avec justesse et horreur, il faut l’avouer, ce que ce virus peut créer de pire comme de meilleur chez l’homme.

Chaque chapitre nous dévoile au fur et à mesure les groupes de deux ou trois personnages déterminants pour le récit. Une histoire pour chaque individu qui, comme vous vous doutez, vont finir par croiser le chemin des autres dans des circonstances plus ou moins joyeuses.

Nous avons Arlys et Fred déterminées à informer les survivants de ce que le gouvernement persiste à leurs cacher. Lana et Max, un couple qui mène une vie active à New York, obligé de quitter la grande ville pour survivre à la catastrophe qui continue de se répandre et enfin Rachel et Jonah qui travaillent aux urgences, ne pouvant que voir les gens mourir un à un du virus, prennent fuite pour peut-être aider autrement des personnes dans le besoin. C’est trois groupes vont croiser le chemin d’une tierce personne qui va aboutir à un roman sombre et apocalyptique d’un monde devenu hostile et effrayant.

Le réalisme de son monde est incontestable. Nous voyageons longtemps avec l’épidémie toujours aux trousses de nos héros. Le fait étant que Nora Roberts nous livre une histoire avec des gens ordinaires, qui menaient une vie ordinaire. L’auteure a décidé de mêler le fantastique à cette réalité.

Une bactérie, un don ou encore une damnation, les survivants vont soit se rebeller face à ces capacités surnaturelles que développent plusieurs d’entres-eux, soit l’utiliser à bon escient pour reconstruire le monde afin d’apporter un peu de confort et réconfort autour d’eux.

C’est un monde hostile et cruel que vous allez découvrir, beaucoup de violence et conflits où l’espoir est une échappatoire éphémère et dont les préjudices dépeignent ce monde qui donne froid dans le dos.

Bref, je suis conquise, un grand merci pour l’envoi de cette petite merveille J’ai lu.

Plus d'infos : Site J'ai Lu pour elle

Lire un extrait : ICI

Extrait : « Les grandes crises, vraiment monumentales, font ressortir le meilleur et le pire chez l’homme. Parfois les deux. Et ses crises peuvent aussi n’avoir aucun effet sur certains individus. Autrement dit, quelles que soient les circonstances, un connard reste un connard. »

 

On y était : rencontre avec Molly Night

C’est en tout petit comité que j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure Molly Night qui pour la première fois est publiée en France pour sa série Dark and Dangerous Love.

Lors de son passage à Paris pour le salon du livre, les éditions Hugo Roman nous ont proposé de discuter avec cette auteure plus connue sur le réseau Wattpad. Cette rencontre a eu lieu mercredi 21 mars dernier dans les locaux de la maison d’édition.

Après une après-midi en interview, Molly s’est prêté au jeu de questions en présence de quelques blogueuses parisiennes.

 

1)      Est-ce que c’est sa première fois en France ?

Oui, elle aime beaucoup et a déjà visiter les lieux cultes tels que la Tour Eiffel, le Louvre, l’Arc de Triomphe… et ce matin (21/03) Versailles.

2)      Comment a-t-elle su qu’elle voulait écrire ?

Elle ne s’en rappelle plus. Cela fait déjà 3 ans qu’elle a fini la série Dark and Dangerous Love. Depuis, elle a écrit 3 autres livres sur Wattpad.

 

3)      Quelles sont ses sources d’inspiration ? Certes Twilight … mais son histoire est complétement différente d’un autre livre ? Une autre histoire ?

L’univers vient d’elle-même. Twilight est son tout premier livre en anglais (NB : l’auteur vient de Chine et est partie vivre lorsqu’elle avait 10 ans en Angleterre). Twilight l’a beaucoup aidé dans son apprentissage de l’anglais.  D’où quelques références dans sa série mais elle aussi utilisé un peu de mythologie notamment pour l’histoire des vampires.

Elle s’est inspirée pour le commencement de 2012 avec la fin du monde. Sa série est un mélange de dystopie, un peu de dark romance et de fantaisie urbaine.

 

4)      Combien de temps a-t-elle mis à écrire ce 1er tome ?

Molly a mis 2 ans et demi pour écrire la série (Hugo Roman a décidé de le publier en 3 tomes) durant son temps libre (elle fait des études de comptabilité). Elle écrit en général avec un fond musical.

Quand elle a une panne de la page blanche, elle se détend avec des séries TV telles que The big bang theory, Black Mirror, Two broke girl …

 

5)      Est-ce que la suite a été une évidence pour elle ? Avait-elle déjà la fin de son histoire en tête ? Ou était-ce encore plus compliqué à écrire et inventer que le 1er tome ? 

Elle a écrit cette série au fur et à mesure. C’est le système pour Wattpad où l’on met chapitre par chapitre. Ses fans l’ont aidé dans cette série. Elle a beaucoup été à l’écoute de son lectorat et d’une certaine façon leur a fait plaisir.

 

6)      Pour ses personnages, avait-elle une source d’inspiration ? des acteurs ou autres en tête ?

Tout comme Anna Todd, elle aime le groupe de 1 Direction et s’est un peu inspiré des chanteurs mais, au fur à mesure ses personnages ont pris vie et cela a rapidement changé. D’ailleurs le personnage d’Atticus s’appelait Zane mais Hugo Roman a préféré changer le nom pour sa publication actuelle. Cela n’a pas posé de problèmes à Molly qui apprécie la consonance de ce prénom.

 

7)      Que pense-t-elle des couvertures françaises ? Aime-t-elle qu’à chaque tome cela soit l’un des personnages masculins qui soit sur la couv avec Evelyn ? Atticus sur le tome 1, Hansel sur le tome 2 et Ethan sur le tome 3 ?

Elle est totalement fan. D’ailleurs, la couverture française est sa préférée (NB : sa série va être publiée dans deux autres pays (Allemagne et Espagne) et a déjà vu les autres couvertures proposées par les autres éditeurs).

En ce qui concerne le personnage masculin sur chaque couverture française, il n’y a pas de lien avec le tome. Bien que le tome 1 soit beaucoup sur Atticus. On va apprendre sur tous les personnages à chaque tome que cela soit sur Atticus, Hansel ou Ethan.

 

Couvertures espagnoles de la série

 

8)      Pour quel personnage a-t-elle une préférence ? Team Atticus ? Team Hansel ou Team Ethan ?

Team Hansel sans aucun doute !  A la base le grand méchant devait être Hansel puis elle a changé d’avis.

 

9)      A-t-elle un personnage qui lui ressemble ?

Non aucun.

 

10)  Y a-t-il une ou des scènes qui ont été difficiles à écrire ?

 Oui, plusieurs. Elle a détesté une certaine scène dans le 1er tome.

 

11)  Si elle devait choisir de vivre dans le monde qu’elle a créé, préfère-t-elle être une humaine, une vampire, une louve-garou ou une sorcière ?

Sans aucun doute une sorcière !

 

12)  A-t-elle d’autres projets ?

Rien avec la dark romance mais elle réfléchit à une série Young Adult/ fantaisie en Chine, une sorte de réécriture de  Mulan.

 

13)  Quels sont ses auteurs favoris ? son livre favori ?

Shades of magic de Victoria Schwab (éditions Lumen) , Six of crowsde  Leigh Bardugo (édition Milan) , Seven Husbands of Evelyne Hugo de Taylor Jenkins Reid (non publié en français – young adult), Eleanor et Park de Rainbow Rowell (éditions PKJ)…

 

 

14)  Quelle est sa lecture du moment ?

Elle relis un livre de son ami en audibook.

 

15)   Une auteure qu’elle aimerait rencontrer ?

Stephenie Meyer

 

Un grand merci à Hugo Roman pour ce sympathique moment intéressant mais aussi calorique (avec les deux Merveilleux au chocolat) ainsi que les petites surprises !

En tout cas, j'ai hâte de lire la suite !

Notre avis sur le 1er tome sera bientôt disponible sur ABFA.

si vous ne connaissez pas encore cette série, n'hésitez pas à aller sur le site d'Hugo Roman qui a créé un site spécialement pour cette série : http://www.darkanddangerouslove.com/

Syndiquer le contenu