Aller au contenu principal

Le Voleur de Fumée - Tome 2 "Le monde des démons" de Sally Green

Editions J'ai Lu

Catherine, Ambrose, March, Tash et Edyon s’enfoncent toujours plus loin dans les terres septentrionales du royaume de Pitorie, poursuivis par les hommes du sadique roi Aloysius. Ils ont découvert que la fumée des démons conférait aux jeunes une force et une résistance surhumaines. Aloysius entend s’en servir pour mettre sur pied une armée d’enfants soldats prête à assouvir ses rêves de domination. Mais les secrets tapis au fond des tunnels des démons pourraient bien changer la donne…

 

 

Avis de Christy :

Au printemps dernier, j’avais découvert le tome 1 des “Voleurs de fumée” et j’avais eu un coup de cœur pour cette histoire alliant fantastique, magie et action.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans “Le monde des démons”, la suite.

Nous retrouvons tous les personnages rencontrés précédemment: Catherine, la princesse qui fuit son père, aidée par le fidèle Ambrose, son garde du corps, Tash, la chasseuse de démons, Edyon, le fils illégitime du prince Thelonius et March, un serviteur qui cache de nombreux secrets.

Accompagnés de quelques soldats, ils ont dû quitter précipitamment Rossarbe assiégée par les soldats brégantins à la solde d’Aloysius, leur roi.

L’intrigue reprend là où nous avons laissé nos héros.

À l’image du tome précédent, j’ai également beaucoup aimé ce second tome, même s’il se passe beaucoup moins d'événements que dans le tome 1.

La plume fluide de l’auteure, Sally Green, est toujours aussi agréable à découvrir et nous plonge avec facilité dans ce monde fascinant.

Nous apprenons beaucoup de choses, notamment les conflits entre le Brégant et la Pitorie, les relations politiques entre les pays. La tension court tout le long du roman, ce qui nous tient en haleine.

J’ai dévoré cette nouvelle histoire en quelques jours seulement, portée par les nombreux rebondissements qui jalonnent le texte.

En compagnie des personnages, nous découvrons le monde des démons, leur mode de vie, leur création et leur mode de communication assez particulier. C'est une partie très intéressante du récit. J’espère en apprendre encore plus dans le dernier tome.

L’auteure sait vraiment doser le suspense dans son récit. Nous suivons les points de vue de tous les personnages pour les différentes situations, ce qui crée du rythme. Il n’est pas question pour nous de s’ennuyer, il se passe toujours quelque chose.

Nous suivons Catherine et Ambrose. La jeune femme a gagné en maturité par rapport au tome précédent. Elle ose enfin affirmer qui elle est, quitte à se faire des ennemis.

Elle est prête à tout pour protéger ceux qu’elle aime. Heureusement, elle pourra compter sur le soutien de ses fidèles.

Les conflits vont être nombreux et pourtant à force de courage et de persévérance, Catherine prend partie, elle est prête à lever une armée pour faire face à son père.

Sa relation avec son garde du corps est assez compliquée, du fait qu’ils ne soient pas du même monde et que Catherine soit la fiancée de Tzsayn, le prince de la Pitorie. Catherine doit-elle céder à ses sentiments ou faire face à son devoir?

On la sent perdue dans sa réflexion.

Nous suivons également Edyon et March. Le premier a vraiment hâte de pouvoir rencontrer son père, qu’il ne connaît pas, aidé par son serviteur. Mais tous les deux devront faire face à un chemin parsemé d’embûches. Edyon avoue enfin ce qu’il ressent pour March. Celui-ci cache plus ses sentiments, il est dans la retenue. Il ne sait pas comment avouer à Edyon qui il est vraiment et le but de sa mission.

Il est vrai que ce tome est davantage centré sur les sentiments des personnages à l'égard de leurs compagnons de route. On comprend mieux ce qui se passe dans leur tête. Nous suivons leur réflexion.

Toutefois, j’aurais aimé davantage d’action, même si les scènes finales m’ont fait retenir mon souffle. J’ai hâte de voir comment la guerre va évoluer entre le Brégant et la Pitorie et quelles seront les conséquences pour les personnages que nous avons appris à connaître au fil des pages.

Plus d'infos : J'ai Lu

Lire un extrait : ICI

 

Serpent & Dove de Shelby Mahurin

Editions De Saxus

Il y a deux ans, Louise a fui son clan et s’est réfugiée dans la ville de Césarine où les sorcières comme elle sont craintes, chassées et brûlées. La jeune femme a renoncé à la magie et vit désormais de petits larcins. Alors qu’elle prépare le vol d’une bague magique très rare, les évènements vont s’enchaîner pour tout faire basculer dans le chaos.

De son côté, Reid, un Chasseur assermenté par l’Église, vit sa vie selon un seul principe : ne pas laisser une seule sorcière en vie. Son chemin n’aurait jamais dû croiser celui de Louise, mais un concours de circonstances va les rapprocher malgré eux et les contraindre à une union impossible et inattendue : le saint mariage.

La guerre entre les sorcières et l’Église est ancienne et les dangereux ennemis de Louise représentent une terrible menace. Partagée entre ses sentiments croissants et sa nature, la jeune femme va devoir faire un choix entre le cœur et la raison.

 

Avis d’Arcantane :

Dès la lecture du résumé, j’ai su que cette histoire allait me plaire tant par son univers magique que par ses personnages qui deviennent au fil des pages très attachants.

On fait la connaissance avec la principale héroïne, Louise alias Lou qui s’est réfugiée dans la ville de Cérasine pour fuir son clan. La jeune sorcière vit alors de petits larcins avec son amie Coco, une autre sorcière. Lou recherche activement une bague aux pouvoirs magiques dont le porteur sera alors protégé des autres sorts lancés contre lui.

Lou voit alors l’occasion pour elle grâce à ce bijou d’échapper à son destin car la jeune femme est recherchée par ses consoeurs. Depuis elle n’utilise plus la magie de peur d’être démasquée. Surtout qu’à Césarine, on ne tolère pas la magie et toute sorcière découverte est brûlée, ordre de l’Eglise.

Son chemin va alors croiser Reid, le capitaine des Chasseurs qui n’a qu’un but : éliminer les sorcières. Tous les opposent et pourtant le destin va les réunir et les voilà mari et femme. Une chance pour Lou car aucune sorcière n’irait la chercher dans la Tour des Chasseurs, c’est bien le dernier endroit qu’elles fouilleraient. Mais le plus dur reste à venir : cacher son secret à son mari si elle veut rester en vie tout en se préparant à la bataille…

J’ai été totalement conquise par ce premier tome.

Louise est un personnage haut en couleur qui aime la vie et sait en profiter. Ayant vécu dans la rue, la jeune femme est débrouillarde et sait se battre. C’est aussi un personnage-clé dans la guerre des sorcières et l’Eglise. Lorsqu’elle se retrouve mariée à un chasseur, elle a ce sentiment d’échec. Privée de liberté, elle va devoir faire très attention à ne pas dévoiler sa véritable nature.

Son mari d’un premier abord est tout son contraire. Fervent croyant, sous ses airs bourrus et coincés, Reid ne croit qu’en l’Eglise et n’éprouve que haine et dégout envers les sorcières qui sont sans pitié envers le peuple. Lou va tout faire pour le rendre fou et n’hésite pas à le titiller à la moindre occasion. C’est aussi pour elle un réflexe pour éviter de se dévoiler. Au départ, il n'aime pas le comportement de Lou qui ne scie pas à son rang de femme de Chasseur mais il en vient à l'apprécie et s'habitue au fil des jours à son caractère. Elle met de la gaité dans sa vie bien monotone.

La jeune sorcière va alors peu à peu découvrir le vrai Reid, une personne loyale qui n’hésite pas à la protéger. Au fil des pages, les deux jeunes gens vont se découvrir et s’apprécier. Mais, la jeune femme est confrontée à un choix qui risque de tout briser entre eux.

Au fil des pages, on va suivre l’évolution de leurs relations jusqu’au moment critique et ses répercussions. Je dois dire que j’ai adoré ce moment où tout va s’enchaîner mêlants sentiments, actions et émotions. On ira de révélations en révélations jusqu’à l’affrontement final.

Même si on se concentre sur les personnages principaux avec Lou et Reid, les personnages secondaires ont eux aussi de l’importance. On aime la désinvolture de Coco et son humour mais aussi Ansel ce jeune chasseur qui va se prendre d’amitié avec Lou et la comprendre. Chaque personnage aura un rôle à jouer dans cette histoire.

Si vous aimez les histoires d’amour et d’intrigue, vous allez passer un bon moment avec Serpent & Dove.

Le plus dur est de devoir attendre la suite !

Plus d’infos : De Saxus

Quoi qu'ils en disent de Noemi Dani

Editions Hugo Roman Poche

Louna, jeune étudiante, n'avait absolument pas prévu de passer son été à la campagne. Réviser

seule dans cette grande maison familiale ? Quelle idée ! Sans compter le manque de sa meilleure amie, les insectes et... toute cette nature.

Seule âme humaine à l'horizon ? Une vieille tante qui grince autant que les portes. Puis que dire de ce voisin taciturne, peu aimable, qui a failli la renverser sur son vélo ?

Gabriel n'a pas de temps à perdre. Agriculteur, il croule sous le travail, tout en essayant de gérer au mieux sa vie personnelle. Célibataire et papa d'une petite fille de 3 ans, il n'a que faire de sa nouvelle voisine pour l'été. Trop jeune pour lui, la pétillante citadine n'a pas sa place ici.

Mais Louna s'ennuie et croise bien trop souvent le chemin de Gabriel...

Quand le désir s'en mêle, tous les éléments se déchaînent !

Est-ce que l'amour pourrait se trouver là, juste où on ne l'attend pas ?

 

Avis de Christy :

Je ne connaissais pas la plume de l’auteure, Noémie Dani, et j’étais intriguée par le résumé proposé par l’éditeur qui annonçait une romance entre deux personnages que tout opposait, dans la campagne ardéchoise.

Nous faisons la connaissance de Louna, une jeune femme de 20 ans. Ses parents ont décidé qu’elle passerait le mois de juillet dans la maison familiale perdue au cœur de l’Ardèche.

Une décision qui ne ravit pas du tout notre jeune héroïne. Elle n’a pas envie de passer ses vacances à étudier ses cours d'ostéopathie, seule, dans un coin retiré, loin de toute distraction. Elle n’a en effet aucun désir de se diriger vers ces cours et encore moins de faire médecine comme son père et ses frères aînés. Non, ce que veut Louna, c’est travailler auprès des enfants.

Le choc est rude à son arrivée. La maison familiale n’a que deux voisins: une personne âgée, Madeleine, que Louna surnomme très vite Maddie, qui est une lointaine parente de la famille, et un corps de ferme dont Gabriel s’occupe.

Le second personnage de “Quoi qu’ils en disent” est donc Gabriel, rencontré dès son arrivée dans le village ou presque par Louna. Dès le départ, les étincelles fusent entre eux car il a failli la renverser avec sa voiture.

Gabriel gère sa ferme laitière comme il le peut. Il n’est aidé que pendant quelques heures par son frère. Le travail ne manque pas et les tâches ne sont pas toujours faciles et simples.

Depuis, maintenant un an, il vit tout seul sur l’exploitation suite à son divorce. Il a du mal à penser à autre chose qu’à son travail qui exige beaucoup de son temps, de sa patience et de son énergie.

Il peut relâcher la pression uniquement quand sa fille est présente à ses côtés et quand il doit s’en occuper.

Gabriel ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée de Louna dans la région, surtout parce que treize ans les séparent.

J’ai passé un très bon moment en compagnie de “Quoi qu’ils en disent” et de ses personnages.

La plume de l’auteure est fluide et on dévore les pages d’une seule traite. C’est une romance au ton léger qui nous embarque en Ardèche en compagnie de Louna et Gabriel pour quelques heures.

On s’attache tout de suite à eux. Même s’ils ont des caractères opposés, une différence d’âge, ils doivent tous les deux faire face à ce que leur entourage attend d’eux. Pour Louna, elle doit suivre les traces de son père et de ses frères, faire médecine pour avoir une bonne situation. La médecine n’est pas trop son truc et elle cherche encore à s’affirmer.

Quant à Gabriel, il doit gérer son exploitation tout en élevant sa fille. Séparé de son épouse, il doit faire face aux rumeurs qui circulent à son sujet et aux “qu’en dira-t-on” des habitants de son village.

J’ai aimé cette romance douce amère qui nous place aux côtés des personnages. On suit leurs réflexions, leurs pensées, leurs sentiments. J’ai été touchée à de nombreuses reprises par la relation entre Gabriel et Louna qui va subir des hauts et des bas. Gabriel va à tout prix maintenir Louna à bonne distance car la jeune femme est très attirante et qu’elle ne le laisse pas indifférent. Gabriel lutte contre ce qu’il ressent.

On sent une alchimie naître entre les deux personnages. Certains échanges sont assez électriques.

Louna va proposer son aide à Gabriel pour s’occuper de ses vaches. La jeune femme préfère se rendre utile de cette façon, plutôt que de réviser des cours qui ne l’intéressent pas.

Du coup, on sent les personnages se rapprocher petit à petit sans précipitations. Gabriel va arriver à se livrer un peu. Ils vont apprendre à se connaître, à aller plus loin que les apparences.

Louna est sûre de ses sentiments, Gabriel l’est un peu moins, surtout qu’il doit préserver sa fille et ne pas se lancer à corps perdu dans une relation avec une personne plus jeune, présente pour peu de temps. Louna devra le rassurer.

La relation entre nos personnages et leurs parents respectifs est aussi abordée d’une façon juste. On sent une pression que ces derniers font peser sur leurs épaules. Ils sont très présents dans la vie de leurs enfants et leur imposent souvent leur vie des choses.

Cela empêche nos protagonistes d’être véritablement eux même et de faire ce qu’ils souhaitent. Louna et Gabriel devront également leur prouver la force de leurs sentiments ainsi que de s’affirmer. Les obstacles sont nombreux sur le chemin de leur histoire.

Si les émotions sont présentes dans le roman, il en va de même pour l’humour. Louna, pendant son séjour, va également nouer une relation avec la tante de son père, Madeleine. Si dans les premiers temps, on sent que ces deux femmes ne s’entendent pas du tout (Louna la surnomme “le minéral” ou “Tatie Danielle”, cela donne une idée du personnage ! ), elles vont toutefois finir par s’attacher l’une à l’autre. Car Madeleine a la réplique et la critique facile face à cette jeune citadine...

Certaines de leurs répliques sont vraiment très drôles et apportent une touche de piquant au roman.

En bref, “Quoi qu’ils en disent” une romance que j’ai dévorée en quelques jours, portée par les voix de Louna et de Gabriel auxquels on s’attache très vite. Les personnages devront se faire confiance, combattre les préjugés et affirmer la force de leurs sentiments. L’amour qui va les lier va leur faire prendre conscience que l’avenir qui les attend peut être plus agréable que ce qu’ils pensaient.

Une belle histoire que je vous conseille.

Plus d'infos : Hugo Roman

Anita Blake - Tome 27 "Jeux Dangereux" de Laurell K. Hamilton

Editions Milady

Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

Quand un autre marshal fédéral demande à Anita Blake de le rejoindre dans une petite ville du Michigan pour une consultation en urgence, elle comprend que la situation est grave. Un jeune léopard-garou est soupçonné d'avoir tué son oncle d'une manière aussi horrible que sanglante. Toutes les preuves sont contre lui, et l'ordre d'exécution a déjà été signé. Mais certains détails clochent, et Anita doit donner son avis d'experte sur la scène du crime. Malgré la pression grandissante des flics locaux et l'indignation de la famille qui réclame justice pour son patriarche, Anita se rend bientôt compte que les preuves ne concordent pas.

Le temps est compté, car la colère gronde au sein de cette petite communauté très soudée et la peur vis-à-vis des êtres surnaturels ne cesse de grandir. Anita doit découvrir la vérité et déterminer si les marshals ont arrêté le coupable ou s'ils s'apprêtent à exécuter un innocent.

 

Avis d’Arcantane :

Dans ce 27ème tome, Anita en tant marshal de la branche surnaturelle doit aider l’un des collègues, Winston Newman dans le meurtre d’un humain commis par un léopard-Garou. Alors que ce dernier est en prison en attendant son exécution. Anita et Newman doutent de sa culpabilité. Ils n’ont alors que quelques heures avant la fin du mandat pour prouver son innocence et trouver le véritable meurtrier…

Je ne m’attendais pas à grand-chose avec cette nouvelle histoire surtout arrivée au tome 27 et du fait de la tournure des précédents tomes. Il faut dire que j’ai perdu ma passion pour cette série car l’auteure l’orientait trop vers le sexe, trop de personnages inutiles et plus de vraie intrigue (ou alors la fin était trop bâclée à mon goût). Bref, je partais avec un certain a priori.

Je peux vous dire que j’ai été agréablement surprise par ce nouveau volume car je retrouve enfin l’Anita des débuts qui m’avait séduite. Ce tome a été un vrai plaisir à lire. Loin de ses hommes, notre héroïne doit gérer une enquête de meurtre ce qu’elle n’a pas l’habitude dans son domaine, elle serait plutôt le bourreau que l’enquêtrice.

Tout se complique avec l’arrivée d’Olaf alias Otto Jeffries, lui aussi Marshal de la branche surnaturelle. Intrigué par la présence proche d’Anita dans la région, il saute sur l’occasion pour la revoir. Lors de leur dernière rencontre, il avait été surpris par son comportement et souhaite se rapprocher d’elle. Mais cette dernière n’est pas prête à laisser entrer Olaf dans sa vie connaissant son côté tueur en série et sociopathe.

Heureusement on peut compter sur l’aide d’Edward qui vient à sa rescousse pour temporiser les tensions entre eux deux et éviter qu’Olaf fasse du mal à Anita.

Mais l’heure tourne et il leur faut trouver les preuves qui pourraiten innocenter le soi-disant coupable.

Si vous aimez ce trio, vous allez être servis. Même si certains proches d’Anita seront présents durant l’enquête, l’auteure se concentre sur les relations entre ces trois personnages tout en poursuivant son intrigue.

Ce tome se lit très rapidement car on est vite plongé dans cette nouvelle histoire et on aimerait savoir ce qui va se passer entre Olaf et Anita. L’enquête reste bien structurée et on ne s’ennuie pas. Il peut avoir quelques longueurs pour certains passages mais je trouve ce tome plutôt réussi et surtout pas de sexe ce qui fait du bien à cette série.

J’espère que la suite sera tout aussi de la même qualité que cette histoire !

Plus d’infos : Milady

Equation à deux inconnus de Danielle Guisano

Editions Hugo Roman Poche

Diane, trentenaire, en couple avec Joshua voit son avenir tout tracé : mariage, bébé... C'est sans compter sur un cruel revirement de situation. De retour à la case départ, Diane est résolue à s'inscrire sur un site de co-parentalité pour assouvir son envie de maternité.

London est un brillant entrepreneur pressé. Incapable de s'attacher à une femme, il envisage de sélectionner la future mère de son enfant sur un site dédié à cet usage.

Deux inconnus, qui prennent contact via une plateforme avec le même désir de devenir parents. L'affaire est entendue : un enfant en garde partagée et rien de plus.

London excelle en tout sauf dans l'art du lâcher prise. Quant à Diane, elle est une femme indépendante et est résolue à assumer sa maternité toute seule.

L'équation parents-bébé devient rapidement confuse, encore plus lorsqu'un climat de séduction voit le jour. Heureusement, en amour, on peut toujours compter sur un coup de pouce du destin ou sur une touche d'imprévu...

 

Avis de Christy :

Quand j’ai lu le résumé proposé par l’éditeur, j’ai été immédiatement séduite par le sujet qui allait être évoqué dans le roman “Equation à deux inconnus”.

Nous faisons la connaissance de Diane, une femme qui vit en couple depuis cinq ans maintenant. Elle prévoit de passer à l’étape supérieure avec son compagnon, mais c’était sans compter le destin. Rien ne va se passer comme elle l’imaginait.

Déçue par les histoires d’amour et ses compagnons, Diane ressent un vide sans sa vie, d’autant plus que son horloge biologique tourne. Elle a l’impression d’avoir perdu un temps fou à construire une vie de couple pour la voir s’écrouler du jour au lendemain.

Ce vide ne pourrait qu’être rempli que par la présence d’un enfant à ses côtés, mais plus question de se lancer à la recherche de l’amour.

Sur les conseils d’une amie, elle décide donc de s’inscrire sur un site de co-parentalité pour tenter de trouver un homme en manque de paternité. Une idée qui pourrait sembler un peu folle au départ mais qui se fait lentement une place dans son esprit.

C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de London, un riche homme d’affaires qui s’est fait une place tout seul dans ce monde impitoyable. Nous ne savons pas grand chose de lui, de son passé. C’est un homme qui a du mal à faire confiance, à se livrer et qui ne croit pas en l’amour. Jusqu’à présent, il n’est jamais tombé amoureux (et ne prévoit pas de l’être) de qui que ce soit malgré les nombreuses conquêtes que lui prête les médias.

La vie de couple n’est pas pour lui. Seulement, lui aussi ressent l’appel de la paternité.

Ce site de co-parentalité est un bon moyen pour lui de trouver la femme qui portera son enfant. Très vite, on s’aperçoit qu’il est attiré par Diane qui correspond à tous ses critères. Car London prévoit de s’investir dans la grossesse et dans la vie de son futur enfant.

Nos deux personnages vont donc se lancer dans l’aventure de la co-parentalité.

D’une plume fluide et addictive, l’auteure, Danielle Guisiano, aborde avec justesse ce thème que je ne connaissais pas et dont il est très peu (voire pas du tout question) dans les romans aujourd’hui.

Nous avons alternativement les points de vue des deux personnages principaux, Diane et London, que nous apprenons à connaître ainsi à travers les pages. Nous les accompagnons pendant cette aventure. Cela nous permet de rentrer dans leurs têtes avec facilité, de comprendre leur point de vue, leurs désirs.

Nous comprenons ainsi beaucoup mieux leur envie de devenir parents, d'élever un enfant, sans penser au côté romance, en partageant le droit de garde à l’image des parents divorcés. C’est un choix compréhensible lorsque l’amour n’entre pas en ligne de compte et n’est pas leur priorité numéro un.

Ce thème est très intéressant et aborde une autre manière de voir la maternité. L’auteure nous offre un point de vue très étonnant. Les détails de cette démarche et de ce nouveau choix de vie nous sont expliqués, via Diane et London, avec sincérité et beaucoup d’émotions.

J’ai d’ailleurs passé un très bon moment en compagnie de cette lecture. Je me suis attachée à Diane et à London dès les premiers instants. J’ai beaucoup aimé la façon dont leur histoire se construit au fil des pages, en partant de la fin habituelle des romances, à savoir le bébé…

J’ai aimé leur façon de voir les choses, parfois de façon calculée, car prendre une décision de faire un enfant avec un inconnu ne se prend pas à la légère et se doit d’être préparée à l’avance. Ils vont d’ailleurs devoir se poser des questions sur le droit de garde, le lieu d’habitation… Ils sont très impliqués dans ce projet. London réagit comme s’il s’agissait d’un nouveau contrat à mener à terme, en essayant de prévoir tout ce qu’il peut arriver, tandis que Diane est plutôt dans les émotions.

On s’attache à ses personnages qui ne croient plus en l’amour. On les sent très déçus par ce qu’il leur est arrivé dans leur vie précédemment. Ils ne voient leur avenir qu’avec un enfant. En se côtoyant pour ce projet, ils vont devoir prendre position selon les sujets, faire des concessions. Mais ils vont aussi apprendre à se connaître, pour construire une vie pour leur futur enfant.

J’ai été touchée à de nombreuses reprises par ce roman, tant par l’originalité du thème abordé que par la psychologie des personnages qui les rend très humains et attachants.

En bref, j’ai tout simplement adoré cette histoire touchante et portée par des personnages humains, avec leurs doutes et leurs attentes. Je vous conseille fortement “Equation à deux inconnus” qui aborde un thème des plus intéressants et inédits dans une romance.

Une très belle découverte!

Plus d'infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu