Aller au contenu principal

Campus Drivers - Tome 2 "Book boyfriend" de CS Quill

Editions Hugo Roman

Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des coeurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait.

Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine: Carrie. Mais, même s'ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu'elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d'un soir en quête de repentir, elle n'y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu'elle dévore, c'est bien moins compliqué !

S'il parvient à la convaincre, c'est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n'est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !

 

 

Avis d'Edelweiss :

Voilà un Donovan sacrément optimiste et persévérant comme on ne l’imaginais pas forcément avec sa description dans le tome précédent! Je le trouve franchement sympathique et tellement drôle dans ce nouveau rôle qu’il veut interpréter de la meilleure manière qui soit que son changement est flagrant : passer de coureur de jupons au meilleur petit-ami, une véritable mission dont personne ne sortira indemne... et il l’accompli royalement jusqu’à la dernière page qu’on rêverai de l’avoir que pour soi pour l’avenir!

Carrie est un petite chanceuse même si elle ne le perçoit pas ainsi. Elle a l’impression d’avoir à ses trousses un boulet... un beau boulet certes! On peut la comprendre car quand on rencontre le personnage de Don dans le tome 1 on s’attend forcément à une bonne vieille blague de sa part.

Carrie est un personnage impulsif qui aime sa solitude. Comme beaucoup de lectrices compulsives, elle se crée son cocon douceur et bonheur autour de ses romances au mec parfait, ne s’imaginant pas qu’il puisse réellement exister. Elle place la barre très haute!

Je pense qu’on peut facilement ce retrouver dans ce personnage féminin et ses désirs, dans son agressivité par moment et ses choix assurément, mesurant le pour et le contre. Malgré tout, la vraie vie est là et n’attend qu’elle pour apercevoir ce qu’elle a devant les yeux en levant la tête et non entre les mains qui reste une fiction. Au contact de Donovan, Carrie s’épanouit, sa vision du monde change et franchir ses barrières familiales qui la bloque sur sa vie sentimentale devient plus évident pour Donovan.

Ce couple est un défi bien relevé. Ils sont à l’opposé de l’autre mais se complètent entièrement.

Ce récit est une une romance qui plaira forcément à chaque lectrice. Les réparties de Carrie sont cinglantes et bienvenues face à un Donovan plutôt arrogant mais mignon. Un humour qui saura en toucher plus d’une car l’autrice aime à rappeler nos petites manies de lectrices. Mention plus concernant le passage au stabilo, mon éclat de rire résonne encore en moi quand j’y repense... 

 

Citation :

« Plus j’analyse la situation, plus je me dis que je gâche ma vie.

Je n’expérimente rien de peur de souffrir et, au final, je souffre de ne rien expérimenter.»

 

« Bref, à quoi bon parler quand les actes se suffisent à eux-mêmes. ».

 

Plus d'infos : Hugo Roman

Les Héritiers de Chicago – Tome 2 "Vivre et laisser mordre" de Chloé Neill

Editions Milady

Elisa Sullivan est la seule enfant née vampire et non créée. Après avoir tenté de fuir son passé, les circonstances l’ont ramenée à Chicago. Avec l’aide de son ami Connor Keen, fils de l’Alpha de la Meute des Grandes Plaines, elle a mis fin au danger qui menaçait la ville. À présent, à sa grande surprise, Connor l’invite à une réunion d’habitude réservée aux membres de la meute, et elle y est accueillie chaleureusement. Pourtant, le calme ne dure pas. Un monstre rôde dans les bois alentour, et Elisa et Connor se trouvent pris au milieu d’une lutte pour le pouvoir, au cours de laquelle Elisa devra affronter la bête qui sommeille dans son âme…

 

 

Avis d’Arcantane :

Je suis très contente de retrouver notre héroïne Elisa. Les vampires de Chicago est une série que j’apprécie beaucoup et j’étais triste lorsqu’elle s’est finie. Mais le spinoff sur la fille de Merit et d’Ethan avait un bon potentiel à la lecture du tome 1.

On retrouve la même ambiance et le même univers. Ici second tome où les relations entre Connor le futur meneur de la meute et Elisa vont se resserrer.

Elisa est de retour à Chicago et travaille pour le médiateur de la ville à régler les conflits des surnaturels. Beaucoup de paperasses et très peu d’actions, ce qui convient à Elisa de ne pas être au centre des drames vampiriques et autres.

Et depuis son baiser avec Connor, Elisa ne sait pas trop où elle en est avec le jeune loup.  Lorsque ce dernier l’invite à assister à l’initiation d’un nouveau membre de la meute, la jeune vampire d’abord réticente, voit l’occasion d’en apprendre plus sur les coutumes de la meute et de passer du temps avec Connor. Ce dernier a besoin d’elle et d’un nouvel œil étranger car il pense qu’il y a des problèmes dans le clan qu’ils vont visiter et il apprécie aussi sa présence. Autant joindre l’utile à l’agréable.

Et une paire de crocs en plus est toujours utile surtout lorsqu’il découvre que des métamorphes sont assassinés.

Comme à son habitude, on retrouve une enquête posée et structurée. La plume de Chloé est toujours aussi fluide et on évolue dans l’enquête petit à petit sans qu’elle soit bâclée.

Parallèlement, Chloé Neill se concentre sur la relation naissante entre Elisa et Connor. Je ne m’attendais pas à ce brusque avancement. Je pensais que l’auteure allait faire monter la pression comme pour la relation d’Ethan avec Merit sur plusieurs tomes. Ici, on pose les bases dès le départ. Connor avoue très rapidement ses sentiments à Elisa et veut être son compagnon. Pareil pour Elisa qui a elle aussi des sentiments forts pour le jeune homme.

Le récit est ponctué d’humour ce qui allège l’atmosphère étouffante avec la série de meurtres et l’enquête qui piétine face au déni du chef du clan. Elisa va devoir alors prouver qu’elle n’est pas qu’une simple vampire arrogante et connue ! Elle va devoir s’imposer face à une meute de loups qui ne voit pas d’un bon œil que le futur Meneur sorte avec une vampire !

Ce qui est intéressant dans ce tome, à part l’histoire est que l’auteure aborde aussi le monstre d’Elisa. La vampire n’a jamais caché cette partie à Connor qui l’accepte tout comme sa bête. Il est l’un des rares à être dans le secret. D’ailleurs, Elisa va prendre conscience que cette entité en elle fait partie d’elle et qu’elle peut vivre avec elle sans forcément la combattre. Ce côté-là est proche du métamorphe avec sa bête intérieure et les conseils de Connor vont être très utiles. J’ai vraiment hâte d’en apprendre plus de ce côté-là et son évolution. Et le fait d’être avec Connor l’apaise.

Il y a quand même une question qui se pose :  comment Elisa va gérer cette nouvelle relation et que vont-ils devenir par la suite ? Car il est sûr que sa condition de vampire risque de poser problème parmi les loups-garous surtout si Connor veut devenir le futur meneur de la Meute !

Affaire à suivre mais comme d’habitude, c’est un plaisir de lire un roman de Chloé Neill !

 

Plus d’infos : Milady

Dark Protectors - Tome 1 "Talen" de Rebecca Zanetti

Editions Milady

Mère célibataire et scientifique accomplie, Cara est habituée à se battre pour se faire respecter. Une chose compte par-dessus tout pour elle : protéger sa fille, Jane, et pour cela elle est prête à tout. Y compris épouser un inconnu dangereux et désagréable ? Certes, le mystérieux Talen lui promet que sa seule ambition est de protéger Cara et Jane. Mais il prétend également être un vampire vieux de plus de trois siècles. Cela dit, étant donné la façon dont le simple contact de ses mains suffit à faire frémir Cara de désir, il est bien possible qu'il dise la vérité…

 

 

Avis de Christy :

J’ai été intriguée par la nouvelle série publiée chez Milady, mettant en scène une nouvelle race de vampires.

Ce premier tome met en avant Talen et Cara. Celle-ci vit avec sa fille de quatre ans, Janie. La jeune femme travaille dans un laboratoire en tant que botaniste.

Une nuit, Talen surgit dans leur vie et les sauve d’un enlèvement. Ensemble, ils se rendent dans une base secrète, où le trouve le reste des vampires, pour les protéger.

Car Talen n’est pas un vampire ordinaire. Il veut protéger celle qu’il considère comme sa compagne… Contrairement aux Kurjans qui cherchent un remède pour combattre leur intolérance au soleil. La guerre entre ces deux clans n’est pas loin de se déclarer.

Si Cara veut avant tout protéger sa fille du danger qu’elles courent toutes les deux, la jeune femme ne peut s’empêcher d’être attirée par Talen, mais elle va devoir apprendre à lui faire confiance.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir ce premier tome.

Il faut dire que l’auteure que je découvre ici ne va pas nous ménager.

Dès les premières pages, le ton est donné et nous sommes immédiatement plongés au cœur de l’action. Nous n’avons pas le temps de reprendre notre souffle, les scènes d’action vont s'enchaîner pour notre plus grand plaisir.

En même temps que Cara, nous découvrons l’existence des vampires, chacun avec un clan précis. Si Talen semble faire partie des gentils, rien n’est moins sûr pour les autres, ceux qui poursuivent Cara et sa fille, les Kurjans.

Le danger va être permanent et nous offre une tension qui court d’un bout à l’autre du roman.

Les chapitres s’enchaînent donc à toute vitesse. Nous voulons savoir ce qu’il va se passer ensuite pour nos personnages. L’auteure a d'ailleurs parfaitement réussi à développer leur personnalité à chacun, qu’ils soient principaux ou secondaires. Ainsi, nous pouvons prendre connaissance de tous les personnages et de leur camp.

Nous avons un aperçu de ce que chacun pense et ressent, en plus de notre couple, Talen et Cara. Car la jeune femme est une empathe: elle sait ce que les autres ressentent. Ce pouvoir va compliquer la relation naissante entre Talen et Cara.

Cette série, de par son style, rappelle fortement la série “La Confrérie de la dague noire” avec ses vampires mâles puissants, musclés et très sexy, se battant pour protéger les leurs.

L’action se partage le récit avec des scènes sexys qui pimentent le roman. Si l’intrigue est assez classique, avec le combat entre deux races de vampires, la lutte de pouvoirs entre eux, ainsi qu’un mystérieux virus sont très intéressants et nous donnent envie de découvrir la suite de l’histoire.

J’ai aimé le personnage de Cara, femme moderne prête à tout pour protéger sa fille. Elle va devoir se battre et montre beaucoup de caractère face à la détermination de Talen quant à leur relation. Toutefois, elle semble se résigner un peu trop vite à son sort. J’aurais aimé qu’elle lui résiste plus longtemps. Tout va trop vite entre Cara et Talen, j’aurais aimé qu’ils apprennent véritablement à se connaître plus doucement. Le côté macho, dès le départ, de Talen et des autres mâles vampires, m'a quelque peu rebuté. Cela m'a surprise, j’aurais aimé plus d’équité entre les personnages, mais j’ai su passer outre pour avancer dans l’intrigue.

La plume de l’auteure est fluide et nous rentrons avec facilité dans cet univers riche et complexe.

Le mystère quant à Janie m’intrigue beaucoup et l’auteure ne dévoile quasiment rien. Nous avons envie d’en savoir plus sur l’étendue de ses pouvoirs et de son avenir.

J’aurais également aimé en savoir plus sur le passé des personnages, ce qui aurait donné plus de profondeur à leur personnalité. De même, l’auteure aurait pu davantage exploiter les pouvoirs d’empathe de Cara.

En bref, ce tome nous présente un nouvel univers et de nouveaux personnages. L’action et les scènes sexys se partagent le récit et les pages s’enchaînent pour notre plus grand plaisir. Mais les choses vont parfois trop vite entre notre couple de personnages, ce qui peut déconcerter le lecteur, ainsi que le côté trop macho de Talen. Mais je suis quand même intriguée par le fil conducteur de la série.

Vite, je me lance à la découverte de la suite!

Plus d'infos : Milady

Malcom Serie – Tome 5 "Callan le magnétique" de Katy Evans

Editions Hugo Roman

Qu’attendre de plus de Callan Carmichael que des instants de pur plaisir, sans engagement ? Absolument rien. Liv l’a compris dès qu’ils se sont rencontrés et qu’elle a été submergée par une vague de désir inouïe. Callan lui est interdit et ce pour trois raisons : il est le meilleur ami de son frère, il est son boss, elle n’a que trois mois à passer à Chicago avant de repartir pour Dallas, sa ville natale. Et quand bien même ces arguments de poids ne suffiraient pas à la rendre raisonnable, elle sait que Callan est tout sauf le genre d’homme à se mettre en couple. Indomptable et séducteur, les conquêtes défilent dans ses bras. Liv va donc profiter de chaque seconde des trois mois qui s’annoncent. Et surtout, surtout, ne pas penser au lendemain.

 

Avis d’Arcantane :

Ce qui est bien avec les Editions Hugo Roman, c’est qu’ils nous offrent un tome du spin-off chaque mois ! Il n’y a donc pas trop longtemps à attendre et ça c’est chouette ! Pour rappel, ces tomes peuvent être lus indépendamment mais je vous conseille toutefois de les lire dans l'ordre afin de ne pas gâcher les surprises car les autres couples font des apparitions.

Après Tahoe, place à Callan, le meilleur ami de Tahoe qui va tomber amoureux de la petite sœur de ce dernier !

Olivia est la petite sœur de Tahoe. A 22 ans, elle a pour ambition de monter sa propre boite mais avant, elle doit se former et faire un stage. Grâce à son frère, elle est embauchée comme stagiaire chez Callan Carmichael qui a un véritable empire. Il achète les entreprises en difficulté soit pour les rebooster ou les démanteler. Oliva y voit une formidable occasion de se former. Mais elle est très claire, pas de piston, elle évoluera dans cette boîte par ses propres moyens et montera que c’est une bosseuse qui en veut !

Alors que ses premiers jours sont intenses par la charge de travail, elle se retrouve à faire une pause sur le toit-terrasse de l’entreprise et rencontre un mystérieux homme en train de fumer. Elle entame la conversation pour lui demander une cigarette et se met à plaisanter avec lui sans savoir qui il est.

Cette pause va alors devenir une habitude chaque jour et l’occasion de discuter avec son mystérieux interlocuteur pour évacuer la pression.

Peu à peu, Olivia y voit en lui un ami et un confident sans savoir qu’elle est devant le grand patron…

Mais à force de se voir, Olivia est follement attirée par lui et décide d’en profiter, pourquoi ne pas céder à cette tentation ?

Je dois dire que j’ai aussi adoré ce nouveau tome. Le couple Olivia/Callan est assez explosif et torride !

Olivia est une jeune femme simple, généreuse et bosseuse. Elle veut montrer qu’elle peut y arriver et a ses propres objectifs. Lorsqu’elle rencontre Callan sur le toit-terrasse, elle ne sait pas qui il est mais se confie sur sa vie. Elle est peu à peu attirée par lui et bien sûr, finit par coucher avec lui et comprendre après qu’il est son grand patron. Pourtant malgré cette découverte, les deux jeunes gens ne souhaitent pas rester sur un coup d’un soir et entament une relation torride et n’arrive pas à rester loin de l’autre. Pour Olivia, tout comme Callan, il n’est pas question de se mettre en couple. Alors que la jeune femme souhaite repartir au Texas après son stage, elle fait clairement comprendre que cette relation sera charnelle. Pas d’attache, juste du sexe pour éviter de s’attacher. Elle connaît aussi la réputation de Callan. Mais ce dernier ne compte pas en rester là et il est bien décidé à la connaitre.

Le titre du roman est bien choisi, car les deux personnages sont comme des aimants et n’arrivent pas au fil des pages à se passer l’un de l’autre. Malgré ce qu’elle sait sur Callan, Olivia est totalement attirée par l’homme et sa réputation d’homme d’affaires. Il est redoutable dans tout ce qu’il entreprend et sa relation avec Olivia est tout aussi intense. Elle l’admire puis en tombe amoureuse. Sans oser lui avouer car elle ne veut pas gâcher cette alchimie entre eux.

Tout le livre se déroule du point de vue d’Olivia, sa curiosité envers son mystérieux fumeur, son attirance puis la découverte de l’identité et de ce que cela engendre. Je l’ai trouvé un peu naïve au début mais peut-être dû à sa jeunesse, elle discute avec un collègue tous les jours sans savoir son nom pour enfin tomber dans ses bras et réaliser que c’est son boss ! Après cette partie, elle reste elle-même mais a quand même des doutes. Elle veut que celle relation reste secrète de peur que l’amitié entre Callan et son frère soit détruite. Elle force l’admiration de Callan par son attitude de bosseuse et surtout son charme naturel. Elle n’est pas comme les autres femmes qui ne cherchent qu’à attirer son attention. Ce qui lui plaît grandement, il est d’abord attiré physiquement par elle puis est charmé par sa gentillesse et ses autres talents.

Je dois vous dire que j’ai eu du mal à lâcher ce roman. La plume de Katy Evans est toujours aussi prenante et hot. Elle réussit tout comme son tome précédent, à nous plonger dans une romance torride et addictive.

J’ai beaucoup aimé la fin et le retournement de situation.  C’est une belle romance qui montre qu’on peut avoir des objectifs et des rêves qui peuvent se réaliser mais pas forcément comme on l’a décidé !

Je vous conseille ce nouveau tome qui vous fera passer un excellent moment !

J’ai vraiment hâte de pouvoir lire le dernier tome sur Cullen, le frère de Callan et son histoire avec Wynn.

 

Plus d’infos : Hugo Roman

Stairway to heaven de Delinda Dane

Editions Hugo Roman

Il y a quelques années seulement, Tristan était un autre homme. Désabusé, indifférent au succès immense qu’il rencontrait en tant que tatoueur et curieux de toutes les addictions : drogues, alcool… femmes. Mais c’est justement une femme qui a bouleversé sa vie. Enfin, une version miniature : Briar Rose, 8 mois, fruit d’une nuit furtive avec une inconnue, a été déposée un matin sur le pas de sa porte, abandonnée par sa mère.

Depuis, plus rien n’a jamais été pareil. Aujourd’hui Tristan ne vit et ne respire que pour sa fille, une adorable blondinette de quatre ans. Et s’il y a un sujet qu’il prend très au sérieux, c’est le choix de la personne qui prendra soin de son trésor lorsqu’il est au salon de tatouage.

Quand il voit débarquer Heaven, il sait d’office qu’elle ne sera pas retenue pour le poste de baby-sitter. Elle est désordonnée, grossière, maladroite et, il faut bien l’admettre, beaucoup trop attirante. Ce n’est pas du tout l’image qu’il se faisait de sa future Mary Poppins ! Pourtant il doit bien prendre en compte l’attachement immédiat de Briar Rose pour cette étonnante jeune femme. Alors, Tristan cède. Pour sa fille, il saura mettre de côté ses réticences… et son trouble.

 

Avis de Christy :

Ce roman était l’une des parutions d’octobre que j’attendais le plus avec impatience.

Nous faisons la connaissance de Tristan, un tatoueur présent dans une émission de télé-réalité. Il est célibataire et profite de sa notoriété pour enchaîner les relations d’un soir, les verres d’alcool et la drogue.

Mais un matin, qu’elle n’est pas sa surprise de voir qu’un bébé a été déposé sur le pas de sa porte.

Désormais, son monde va basculer. Rien ne sera plus comme avant. Il va devoir affronter de nouvelles responsabilités….

Car il s’agit de Briar Rose, sa fille, que sa mère a décidé d’abandonner.

Tristan n'a plus le choix. Il va devoir changer de vie, arrêter l’alcool et la drogue et les relations sans lendemain pour le bien de sa fille. Dès les premières pages, le ton est donné. Nous plongeons dans le quotidien de Tristan, star adulée de la télé-réalité pour une émission sur les tatoueurs. Il est sûr de lui, de son charme et en joue beaucoup pour obtenir ce qu’il veut. Il se montre égoïste, froid avec les autres et hautain. Une personne que nous n’avons pas trop envie de côtoyer.

C’est l’arrivée de Briar Rose dans sa vie qui va tout changer.

Quelques années plus tard, Tristan s’occupe d’elle à la perfection. Elle passe avant tout le reste. Son bien être est primordial pour Tristan.

C’est presque par hasard que le tatoueur va faire la connaissance de Heaven, une jeune femme complètement délurée et pétillante.

“Stairway to heaven” n’est pas seulement une romance ou une simple histoire de paternité. Il est bien plus que cela. C’est de beaux moments de vie que nous allons suivre.

Je ne connaissais pas du tout la plume de l’auteure et je dois dire que je suis bluffée par la qualité de l’écriture, alliant tout ce qu’il faut pour aimer les personnages, ressentir leurs émotions. Les pages défilent toutes seules sous nos yeux.

J’ai adoré faire la connaissance de ces personnages que tout oppose au départ.

Heaven est en couple, mais n’est pas complètement heureuse. Elle dit tout ce qu’elle pense, elle est solaire et pétillante. C’est un personnage féminin que j’aime particulièrement retrouver dans les romans. Elle a également beaucoup de répartie pour tenir tête à Tristan.

Tristan, lui, traîne toujours une réputation de dragueur, alors qu’il a totalement mis de côté cette partie de sa vie. Il affiche un côté froid et distant avec les gens. Le seul moment où il affiche ses sentiments, c’est au contact de Briar Rose. Il est devenu un vrai Papa Poule, faisant tout pour la faire passer avant tout le reste. Elle est devenue la personne la plus importante de sa vie.

Tristan gère également un salon de tatouage, en compagnie de ses amis, dont il est également très proche.

Briar Rose est une fillette adorable qui est très timide avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Elle ne parle pas en public. Elle va se dévoiler au fil des pages… Elle a fait fondre mon coeur de tendresse.

Ce roman n’est pas une romance à proprement parler. Ce n’est pas la relation entre deux adultes qui est mise en avant. Au contraire, le thème de la paternité et de la relation à l'enfant sont au centre de l’intrigue. La plume de l’auteure nous partage les moments de vie des personnages avec beaucoup de sincérité, de justesse et de tendresse.

Tristan va avoir du mal à faire confiance à Heaven au départ. Pourtant, il va finir par se rendre compte que sa fille et Heaven s’entendent très bien. Il va voir sa fille s’épanouir sous ses yeux, prendre confiance et grandir. Cette évolution va se faire tout en douceur.

De même que les sentiments amoureux que peuvent partager Heaven et Tristan. Nous sommes bien loin des romances habituelles où tout va trop vite entre les personnages et cela fait du bien de lire quelque chose qui sonne vrai. Leur relation passe à différents stades avant de passer à la romance. C’est beaucoup plus réaliste à mon sens. Ils vont apprendre à se connaître, à s’apprécier.

En bref, j’ai adoré cette très belle histoire qui fut un coup de cœur pour moi. J’ai été captivée d’un bout à l’autre du roman que j’ai dévoré. J’ai eu beaucoup de mal à décrocher mes yeux du livre et à quitter les personnages à la fin de ma lecture.

J’ai adoré apprendre à connaître des personnages très humains et très attachants. J’ai beaucoup aimé la qualité de la plume de l’auteure qui nous transmet les émotions et pensées de Tristan et de Heaven. Quelle tristesse de quitter ces beaux personnages…

Un roman parfois à dévorer de toute urgence en cet automne !

 

Plus d'infos : Hugo Roman

Syndiquer le contenu